Aller au contenu principal

Autonomie pour Laurent

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous ! Laurent 56 ans est atteint de la sclérose en plaque depuis 2013.Au printemps dernier la maladie s'est aggravée de façon significative.Laurent a été hospitalisé 6 semaines fin 2019, des travaux d'amménagement du domicile ont été jugé necessaires ainsi que l'achat d'un fauteuil roulant.Cout du fauteuil roulant 2180€ reste à charge 1000€.Le montant des travaux s'élève à 19500€. (aménagement de la salle de bain, ouvertures de portes permetant l'accès en fauteuil, création d'une allée extérieure pour permettre à Laurent de sortir du logement sur la voie publique.La MDPH finance à hauteur de 7150€.Nous utilisons l'intégralité de nos économies soit 8000€.Il reste donc à financer 4000€.A ce jour nous avons fait plusieurs demandes d'aides sans succès!Merci d"aider Laurent à garder un minimum d'autonomie...

27 participants

1 090 € collectés

27 %

Heroscontrecorona

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Pour notre transparence le journal l'Alsace à publié un article sur cette cagnotte le 17 mars : Edition Sundgau - Trois-FrontièresKappelenCORONAVIRUS SolidaritéUne cagnotte Leetchi pour le personnel soignant A ma famille, mes amis, mes voisins, à la terre entière... Nous sommes dans une crise sanitaire sans précédent. Nous avons besoin de chacun. Tous les jours des gens se lèvent et prennent soin de nous. Ils ont besoin de notre soutien. D'un sourire, d'un geste, d'un don... J'ai créé cette cagnotte afin de faire un don à nos personels soignants des hôpitaux publics.Il s'agit là, non pas d'acheter du matériel médical ou autre, il y en d'autres qui s'occupe de cela mais bien de montrer toute notre gratitude au personnel médical/paramédical des hôpitaux. Cette crise sanitaire qu'ils côtoient au jour le jour, souvent la boule au ventre et non sans angoisse à chaque fois qu'ils sont en contact avec des malades du COVID19, ces malades jeunes et moins jeunes sous respirateur artificiel qu'ils ne pourront malheureusement pas tous sauver, c'est un stress quotidien physique mais aussi psychologique. Ils sont au front pour nous, on pourrait tous se retrouver potentiellement dans leur service.Beaucoup de personnes nous demande ce qu'on fera des fonds, tout dépend de la somme récoltée. On ne fait pas la même chose avec 20 000 Euros qu'avec 3000 Euros mais j'aimerais ramener une bouffée d'oxygène aux soignants à la fin de cette crise. Nos amis Italiens applaudissent et chantent leur soutien. Nous aussi, nous sommes aux côtés de nos soignants au plus profond de nos campagnes. Tous ensemble. Le corona virus infecte en moyenne trois personnes, le but serait que chaque donateur "contamine" quatre autres personnes. Nous sommes plus fort que le covid 19. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.Merci à tous !

78 participants

3 480 € collectés

Une aide pour le handicap de mes parents …

Une aide pour le handicap de mes parents ... J'en appelle à votre générosité, même si c'est juste pour le partage de cette cagnotte, elle finira forcément par être lut et partager assez de fois et le même si chaque personne offre un euro et partage, je finirai sûrement grâce à vous, par pouvoir avancer et aidé mes parents.Bonjour moi c'est Thierry 35 ans, je suis marié et papa d'une petite Lylou de 9 ans.Avec ma femme nous avons pris la décision de mettre de coté NOTRE vie pour soutenir mes parents.Mon PAPA il a 73 ans, est en situation de handicap, il a un handicap physique et à besoin de se déplacer avec un fauteuil roulant, il a aussi cette saleté de maladie d’Alzheimer... il a une reconnaissance handicapée, et à tous les jours besoin d'une présence humaine à ces coté pour les activités les plus simples mais qui sont de vrais obstacles pour lui. J'ai donc décidé d'être aident personnelle, et est donc arrêté mon activité professionnelle afin de m'occuper de lui et d'être là pour lui. Ma MAMAN, 71 ans, est atteinte de polyarthrite dégénérative, et d'une maladie au cœur et un diabète avancé, qui complique le traitement de sa polyarthrite. Les mouvements physiques deviennent de plus en plus durs et chaque jour à son lot de souffrance même avec sont déambulateur les déplacements sont compliqués aussi . Elle peut faire de moins en moins de choses, mais m’est souvent de coté ces douleurs à elle pour ne pas inquiéter mon père et nous-même. C'est là que ma femme nous viens en aide car moi mon PAPA me demande déjà beaucoup de présences. J'ai moi-même de gros soucis de santé j'ai fait un AVC, eu quelques soucis au cœur et quelques maladies à côté et ai subi de nombreuses interventions chirurgicales, donc mes parents ont tendance à vouloir aussi me préserver. Je fais donc cette cagnotte afin de pouvoir avoir au minimum un apport pour l'achat d'un véhicule, car mon véhicule actuel ne me permet pas d'emmener mes deux parents avec leurs fauteuils ma voiture est trop petite, et devient même douloureuse inconfortable et inadaptée pour mes parents nos moyens financier nous empêche d'emprunter ou d'acheter sans crédits. Pour ceux qui me connaissent ils pourraient se dire, il a qu'à vendre ces affaires comme par exemple ma petite moto 125, mais mes parents refusent car c'est une des rares activités pour m'évader que je m’autorise. Alors c'est là que, je le sais j'ouvre la porte aux : « jugement critiques et autres » mais pour mes parents je suis prêt à subir le jugement des autres. J'ai déjà essayé avec les aides les demande officielle CCAS etc, mais comme le véhicule est pour moi et pas pour mon père ou ma mère ( ils n'ont pas le permis) les attributions d'aide sont compliqué.On ne souhaite pas un vl neuf ou de grandes marques mais juste confortable et adapter aux soucis de santé de mes parents Merci pour votre temps, vos partages et éventuellement vos dons.

26 participants

727 € collectés

10 %
pour Salma Laaziri

pour Salma Laaziri

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Bonjour à tous,Nous tenions à vous faire part du triste évènement que nous avons appris aujourd'hui. Une jeune femme et étudiante de troisième année à l'ESIEE d'Amiens, Salma Laaziri est décédée. Elle s'est faite assassiner... Malheureusement, ce crime ne pourra jamais être réparé et nos pensées vont à la famille. Cette fille était d'origine marocaine et n'avait donc pas de famille en France. C'est pourquoi plusieurs jours sont passés avant que l'on trouve le corps dans son lieu de résidence. C'est pourquoi nous vous proposons de participer à cette cagnotte en ligne pour aider la famille. D'autant plus en ces temps de confinement où la vie est encore plus difficile pour les familles étrangères éloignées de leurs proches. Une aide financière pourrait soulager la famille dans ses démarches.Je souhaiterai remercier le consulat du Maroc qui a pris des mesures pour rappatrier la défunte à ses frais, et prendre en charge tous les frais relatifs à l'enterrement. Cette cagnotte va donc permettre aux parents de Salma de rembourser leurs crédits et soulager la famille des dettes accumulées pour envoyer Salma en France.Merci par avance du soutien que vous apporterez à cette famille autant par les dons que par le partage de la cagnotte ou les messages que vous laisserez. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ! Partagez cette cagnotte !Merci à tous

561

11 943 €

Sauvons notre soldat Lois

Sauvons notre soldat Lois

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous ! Bonjour,Pardon à l'avance pour la longueur des explications mais il est difficile de résumer notre combat en quelques lignes...Notre dernier fils, Lois est un jeune garçon de 17 ans habitant à Anglet au Pays Basque.Jusqu'à l'âge de 16 ans, il a mené une vie entière, riche et joyeuse. Déterminé, dynamique et perfectionniste, ouvert d'esprit et curieux, intéressé par les gens, il vivait à fond tout ce qu'il entreprenait et était un véritable moteur pour sa famille et ses amis. Ces qualités lui ont permis de de devenir capitaine de Roller Hockey au club des Artzaks, sa passion depuis l'âge de 5 ans, et d'être par ailleurs un brillant élève qui ambitionnait de devenir neurologue. Bienveillant, empathique et fidèle, positif et blagueur, il est apprécié de tous et a de nombreux amis. Humaniste et idéaliste dans l'âme, il adorait jardiner et cultiver son potager, il aimait cuisiner de délicieux gâteaux pour les autres, il privilégiait les transports en commun ou le vélo pour apporter sa pierre écologiste, proposait toujours son aide quand il le pouvait....Comme tous les jeunes de son âge, il avait la vie devant lui et tout le champ des possibles ouvert.Mais en Juin 2019, Lois a commencé à ressentir une fatigue inhabituelle et quelques maux de tête que nous avons mis sur le compte d'une année scolaire et d'une saison sportive très intenses. Puis le 24 Juin, il nous a annoncé avoir des fourmillements dans la main et la joue droite. Nous ne le savions pas encore mais il s'agissait des premiers signes annonciateurs d'un véritable tsunami qui fonçait sur lui et notre famille.Ce soir du 24 Juin, nous nous sommes rendus aux urgences où une IRM a été réalisée montrant une lésion tumorale sur le tronc cérébral. Début juillet, il a commencé à boiter, son visage est devenu moins expressif avec le regard fixe. Le 9 juillet, il a commencé à voir double et à perdre de la force dans la main droite. Le 12 juillet, une biopsie était réalisée. Le 18 Juillet, on nous annonçait la sentence : Lois est atteint d'un gliome infiltrant du tronc cérébral, une tumeur cérébrale très rare, inopérable et incurable à ce jour. Elle touche chaque année entre 40 et 50 enfants en France avec une espérance de vie moyenne de 6 à 12 mois.Après la biopsie, Lois a subi une dégradation neurologique violente, rapide et effrayante : il a perdu en quelques jours l'usage de la marche, de son bras droit, de la parole. Il a aussi perdu sa gaité, son dynamisme, passait ses journées à dormir, n'avait plus envie de rien.Il a suivi le protocole thérapeutique habituellement proposé dans cette maladie : 30 séances de radiothérapie et démarrage d'une thérapie ciblée (sorte de chimiothérapie mais ciblée sur les cellules cancéreuses). La radiothérapie a permis une petite amélioration des symptômes sur la motricité de la main droite, l'articulation et l'éveil mais il n'a jamais récupéré la marche.En novembre, les symptômes se sont à nouveau aggravés et l'IRM a montré une reprise de la tumeur. La thérapie ciblée a due être arrêtée à cause d'effets secondaires trop importants. Un nouveau traitement a été proposé qui lui a permis de se stabiliser durant quelques mois et de retourner un peu au lycée mais là aussi, celui-ci a du être arrêté à cause de graves effets secondaires.Depuis le mois de Février, plus aucun traitement anti-cancer n'est administré et la tumeur a le champ libre. La dégradation se poursuit lentement mais sûrement : actuellement il ne voit plus et a des troubles du langage. Pour autant, il s'accroche à la vie sans se plaindre, essaie de profiter de petits plaisirs qui lui restent comme écouter des vieux rocks, manger de bonnes choses, caresser son chien, faire une balade, voir ses amis...Il a une volonté et un moral qui nous laissent admiratifs. Nous vous sollicitons aujourd'hui pour nous aider à financer un traitement expérimental, le ONC 201, qui est essentiellement développé aux USA mais également en Europe dans une clinique en Allemagne près de Francfort ainsi qu'en Suisse.Cette mollécule s'est montrée efficace chez 1/3 des enfants environ, ce qui est non négligeable quand on connait le pronostic initial très sombre. Ce médicament est très attendu en France et doit être inclus dans les protocoles thérapeutiques mais pour des raisons qui nous échappent, son arrivée est sans cesse repoussée : les médecins nous avaient parlé du premier trimestre 2020 puis de Juin 2020 et maintenant peut-être de l'automne 2020, mais sans garantie.Or, comme de nombreuses familles, nous n'avons pas le temps d'attendre car la maladie poursuit son travail de destruction. Il est inacceptable et impensable de ne pas pouvoir accéder à ce traitement qui est à nos portes et qui représente une arme supplémentaire quand les autres mollécules ont échoué. Nous savons que ce n'est pas un médicament miracle et efficace chez tous les enfants mais impossible de savoir l'effet que cela aura sur Lois si nous ne l'essayons pas. Cela ne le sauvera peut-être pas mais cela pourrait au moins améliorer sa qualité de vie et gagner du temps. Nous lui devons de tout tenter car sinon ce serait une réelle perte de chance et un abandon. Nous avons contacté la clinique de Francfort. Nous avons RV avec eux très prochainement (29 Juin) pour une première délivrance du traitement pour 3 mois. Le coût du traitement est bien entendu à notre charge et est de 10 000 € (soit un comprimé par semaine à 800 €).Ce coût étant élevé, nous nous sommes décidés à sortir de notre pudeur pour créer cette cagnotte même si ce n'est pas chose facile que de demander de l'aide.Merci à vous qui avez eu le courage de nous lire jusqu'au bout et qui nous suivrez dans notre combat !Marie-Line et Xavier MATHIEU

350

18 826 €

188 %
L'autono(E)mie

L'autono(E)mie

Bienvenue sur l'autono(é)mie !J'ouvre cette cagnotte car j’ai besoin d'un bras https://www.youtube.com/watch?v=gpCU5aKVJ_c&t=5s (2 en fait mais 1 ce sera déjà bien ;). Commençons par faire les présentations, la mienne tout du moins : je m’appelle Noémie Nauleau, membre Handidactique et Adapt/Institut du Mai, membre suppléante du CNCPH et co-animatrice de la commission santé, je suis une jeune femme atteinte d’une maladie génétique évolutive nommée « Amyotrophie Spinale Infantile type 2». Pour faire simple, j’ai la même dépendance physique qu’une personne tétraplégique. Je vis seule dans un très chouette appartement entièrement adapté et équipé selon mes besoins et j’ai des auxiliaires de vie plusieurs heures par jour pour m’accompagner dans ma vie quotidienne. Voilà en ce qui me concerne. Depuis quelques temps, j’essaie de trouver des fonds pour m’acheter un bras robotisé que l’on appelle Mico. C’est une prouesse technologique, c’est absolument fabuleux pour une personne si dépendante que moi. J’ai eu la chance de pouvoir l’essayer pendant plusieurs jours et croyez-moi c’était un pure bonheur. J’ai retrouvé des sensations incroyables, je pouvais à nouveau me frotter les yeux, remettre mes lunettes, j’ai pu boire un verre d’eau toute seule et même trinquer avec un bon petit apéritif entre amis ! Durant ces quelques jours je me suis sentie libre. Tellement libre ! J’ai même réussi à me maquiller, ok j’ai mis plus d’une heure mais quelle sensation merveilleuse... Malheureusement ce bras coûte un bras : 35.000€ en comptant l’installation au fauteuil. Vous vous direz certainement qu’étant handicapée je dois pouvoir bénéficier d’aide financière et effectivement la MDPH 44 m’attribuera probablement la somme allouée aux aides techniques (un peu plus de 3000€), ce qui est déjà très bien. Mais c’est loin d’être suffisant. La France ne reconnaissant pas le bras robot de la société Kinova (Canada) la MDPH se base sur les mêmes critères qu’une aide classique. C’est Ergo Diffusion en France qui distribue ce produit et qui bataille pour le faire reconnaître par la Haute Autorité de Santé. Quant à moi j’essaie de trouver autant de soutien que possible pour espérer ressentir à nouveau ce goût de liberté. J’essaie également d’en faire la promotion car ce type de robot pourrait simplifier la vie de tellement de personnes dépendantes. Il faut en parler ! Il faut permettre aux plus grands nombres de citoyens handicapés de connaître cette merveilleuse technologie car lorsque la machine redonne un peu de liberté à l’être humain tout doit être tenté pour la conserver. * Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous Votre aide me sera forcément d'une grande utilité. https://www.youtube.com/channel/ https://www.facebook.com/noemie.nauleau J'ai rencontré Jean-François Marival, un journaliste très sympathique qui m'a semblé enjoué par mon projet. Après une petite visite de mon appartement pour lui montrer l'installation domotique et les aides techniques de mon appartement, c'est qu'il en faut pour vivre autonome lorsqu'on est handicapé, nous avons discuté du robot Mico, de mes recherches de financements, de toutes ces personnes dépendantes qui devraient bénéficier de telles aides robotiques... Merci Ouest-France : http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/pres-de-nantes-un-bras-robotise-qui-serait-un-pur-bonheur-4873569 Récemment , une école a fait un cross pour rassembler des fonds pour continuer d'alimenter ma cagnotte pour financer mon super bras robot. J'ai partagé, avec tous ces enfants et leurs instituteurs, de très beaux moments ! Les enfants ont été incroyables de volonté, de dépassement de soi, d'énergie pour courrir aussi longtemps qu'ils pouvaient. Les instits avaient même du mal à suivre ;) (ok j'abuse un peu) Merci à vous l'école de la Source ! La cagnotte de 13642€ a désormais atteint les 16124€. #WinnerdelaSource

311

17 581 €

50 %
Aidez Youcef (Bboy Haiper) d'incroyable talent

Aidez Youcef (Bboy Haiper) d'incroyable talent

Bonjour à toutes et à tous,Je m'appelle Youcef Mecheri, alias Bboy Haiper, je suis originaire d'Algérie et j'ai 29 ans. Laissez-moi vous raconter mon histoire...Je suis né avec un handicap au niveau des jambes et une scoliose.A l'âge de 4 ans, j'ai perdu mon père, il a été assassiné par des terroristes dans la décennie noire en Algérie, il étaitt officier de police. J'ai perdu ma mère deux ans plus tard.J'ai donc grandi avec mes frères et sœurs, sans qui rien n'aurait été possible.A l'âge de 12 ans, pour trouver me faire des amis et surmonter mon handicap, j'ai cherché un hobbie. Je me suis tourné vers la danse car ça m'était accessible et que j'aimais le hip-hop.Après quelques années de pratiques et à la grande surprise de mes proches, j'ai très rapidement réussi à me faire un nom sur la scène Algérienne.En 2012, j'ai rejoint le groupe Kamikaz Crew, qui sont restés de fidèles amis. J'ai ainsi dansé plusieurs années jusqu'à aquérir un niveau professionnel, remporter plusieurs titre et participé à des compétitions de haut-niveau dans la hip-hop comme les championnats Red Bull.Mais hélas, il était impossible de pouvoir vivre de la danse en Algérie. J'ai alors décidé de migrer en France en 2017. Paris, 2017.Dès mon arrivé, j'étais sans papier. J'ai alors tout de suite dansé dans la rue pour gagner mon pain. J'ai participé à de nombreuses compétitions internationnales en France, en tant que danseur ou en tant que jury.J'ai aussi donné des cours de danse dans des établissements pour handicapés, des maisons de retraites et j'ai fait des shows de danse privés pour des événements.Grâce à tout cela, je réussisais à gagner ma vie et à être indépendant, j'étais à deux doigts d'atteindre mes objectifs. Mais en 2019, c'est le début des galères...Je suis à ce moment-là tombé gravement malade, j'ai eu de sévères infections urinaires durant toute l'année. J'ai tout fait pour honorer mes interventions mais, entre les spectacles officiels, je ne pouvais plus danser dans la rue. J'avais tellement mal que je devais rester clouer au lit, parfois des jours entier dans la douleur. Mon corps me réclamait une pause, mais je devais gagner mon pain, alors j'ai continué, comme j'ai pu, à danser pour remplir le frigo. Mais hélas, cela ne suffisait pas et j'ai commencé, à ce moment-là, à cumuler des dettes.A la fin de l'année 2019, j'avais laissé suffisament de repos à mon corps pour pouvoir reprendre de temps en temps les streets shows et gagner un peu d'argent. Mais j'ai compris à ce moment-là que je n'arriverais jamais à reprendre le rythme d'avant.Alors que j'arrivais à faire 3 spectacles par jour en 2018, j'avais déjà du mal à en finir 1 seul à la fin de l'année 2019... Mais ce que je ne savais pas, c'est que ce n'était que le début du cauchemard...En 2020, le pire est arrivé.Depuis que l'épidémie Covid-19 à commencée, nous ne pouvons plus danser. Entre les confinements, nous avons tenté de faire des shows mais tout est très compliqué... les rassemblements de personnes sont interdits, les gens ne s'arrêtent plus pour nous regarder, et nous ne voulons pas rendre les gens malades.A la fin de l'année 2020, j'ai réussi à aller jusqu'en finale de La France a un incroyable Talent, mais hélas, je n'ai pas remporté les 100.000€. Cela m'a fait beaucoup de bien au mentale et m'a donné envie d'aller encore plus loin, mais malheureusement, je n'ai pas gagné d'argent et je ne peux toujours pas danser...A cause de ces deux années, une malade et l'autre avec le Covid-19, j'ai cumulé de nombreuses dettes et je vais devoir quitter le logement dans lequel je vis le 1er mars. Oui, je serais bientôt à la rue... Et je n'ai pour le moment aucun plan B.Je dois alors trouver un logement au plus vite, et pouvoir me faire soigner convenablement, sans parler de la question de mes papiers que je dois aussi régler...C'est pour cela que je créer cette cagnotte aujourd'hui...Cela ne me fait pas plaisir, j'aimerais ne pas avoir à vous demander cela, j'aimerais être indépendant, danser avec le sourire sur les lèvres et vous faire plaisir dans la rue, pendant les spectacles, les festivals ou les shows TV, mais ce n'est pas possible...Je vous demande alors un petit geste, celui qu'on donne a un danseur dans la rue, un petit geste qui peut changer ma vie. Merci du fond du coeur.Youcef Mecheri, alias Bboy Haiper.

454

11 802 €

Les 20.000 km de l'amour pour Martine Richardson

Les 20.000 km de l'amour pour Martine Richardson

Gravement atteinte d'un cancer très avancé, notre maman Martine Richardson se bat contre cette maladie depuis plus de 3 ans. Elle est actuellement hospitalisée à Montpellier en France.Nous, ses enfants vivant à Tahiti, avons appris dans la nuit du 06 mai que son état s'est radicalement dégradé. Redoutant le pire, nous avons sauté dans le premier avion et avons effectué les 20.000 km nous séparant d'elle. Objectif : retrouver notre maman chérie et être à son chevet afin de lui donner tout notre amour, la meilleure thérapie possible ! La présence de ses enfants et de sa famille auprès d'elle lui a été d'un grand soutien moral. Toutefois, nous avons rencontré son oncologue et il est formel : au vu de l'avancée de la maladie, il nous alerte sur la nécessité de revenir au plus tôt auprès d'elle. C'est pourquoi nous mettons en place cette collecte solidaire afin que ceux qui le souhaitent puissent aider la famille Richardson dans cette épreuve. Dieu a fait de grandes et belles choses au travers du ministère missionnaire de nos parents durant toute leur vie en Polynésie Française. Merci de nous aider à honorer notre Maman et Maminou, et à l'accompagner jusqu'au bout. À titre d'information, nous sommes 11 personnes de notre famille à devoir nous déplacer de Tahiti vers la France (Montpellier). Un billet d'avion coûte en moyenne entre 1500 et 3500 euros par personne (Aller-Retour) selon la saison. Ici, vous pouvez directement et en un clic, participer à cette collecte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés. Merci à tous pour votre soutien et vos prières !

214

0 J

109 %
Haut de page