Aller au contenu principal
Aidons Rayane à remarcher

Aidons Rayane à remarcher

Bonjour à tous, Le petit enfant, ARKAM Rayane âgé de 11 ans, souffre d'une maladie non diagnostiquée jusqu'à présent, qui lui a provoquée depuis deux ans une paralysie de ses deux membres inférieurs. Selon l'avis de son médecin traitant et également de l'organisation humanitaire internationale MÉDECINS DU MONDE, cette maladie nécessite en extrême urgence une prise en charge dans une clinique à Paris. Face à cette situation tragique dont souffre Rayane, nous lançons un appel à toutes les âmes charitables pour venir en aide à cet enfant dont la vie a pris une tournure bouleversante aux conséquences fâcheuses et multiples. Afin qu'il puisse marcher de nouveau comme tous les enfants de son âge, Rayane et sa famille en appellent à la conscience et à l'esprit de solidarité de vos tous. Actuellement, Rayane a obtenu son visa pour la France. Il attend désormais avec impatience votre contribution afin de se soigner ici. Soyons solidaires pour venir en aide à cette famille qui se bat au quotidien depuis maintenant 2 ans contre la maladie et offrir une nouvelle vie à ce petit ange. Nous vous remercions en avance du fond du coeur pour votre générosité. Vous trouverez ci-joint le lien d'une vidéo qui vous permettra d'avoir une idée de la situation insoutenable dans laquelle Rayane et sa famille se trouvent actuellement.  https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DRXXAURANgP0%26feature%3Dshare%26fbclid%3DIwAR11kkX0_lXIYdShGHi0UYaab82crl2C5luvQf2SJgCMicToBeCasg-R5QY&h=AT1Yg8XcCryi-ScaaH9oCTLOD4WjWdGeR_PrOG9BDK4k-xe2gTUoDBMd8dhy9_EiS4kDTCO_3u18dlxQZCPMiUkn8n5c3TMn4IF20oIlk0r6EC1URR4XdQ3UY2l3CP6F2dgFmhspdkXEzWk    Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.Chacun participe du montant qu'il souhaite.Tous les paiements sont sécurisés.

91

4 340 €

La petite maison dans la mérule

La petite maison dans la mérule

Une cagnotte pour que Yann et Chantal puisse aller jusqu'au bout de procédure et que leur mésaventure s'inscrive dans la jurisprudence lié au lourd dossier Mérule, notamment dans notre région.Texte de l'article de Jean-Marc Pinson, paru dans le Ouest-France daté 28 janvier 2019. Ils ont rêvé de beaux appartements à Quimperlé (Finistère) mais vivent un vrai cauchemar. La mérule, champignon vorace, grignote leur immeuble. « La lèpre des maisons » Annie - voisine de Yann et Chantal - vit seule avec son chien, ses oiseaux. « J’étais contente d’avoir cet appartement j’avais pris goût à le décorer. Quand j’ai su pour la mérule je ne pouvais plus dormir, j’ai pris des antidépresseurs. » Dans son malheur, Annie eu la chance de tomber sur de chouettes voisins. Yann et Chantal, 42 ans. Eux, ont acheté un appartement de 104 m² en 2011. En 2017, ils rachètent le troisième étage, 67 000 € pour 88 m² en pensant pouvoir le louer. Un diagnostic est fait. C’est OK, pas de trace de ce qu’on appelle « la lèpre des maisons ». Yann en est persuadé, le diagnostic n’a pas été bien fait. Le spécialiste a botté en touche. Selon lui, des plaques de Placo masquaient la misère. Le hic, c’est que le marché est conclu, des travaux sont engagés. Pour éradiquer le champignon, il faudrait enlever la toiture, refaire la charpente pour plusieurs centaines de milliers d’euros. Inacceptable pour le couple, qui, à l’instar d’Annie, a eu le moral dans les chaussettes. Mais pas question de baisser les bras, ils ont déposé plainte contre l’ex-propriétaire, le notaire et le diagnostiqueur. Un long bras-de-fer juridique s’annonce. Yann et Chantal ont déjà déboursé 15 000 € dans des analyses mycologiques et des expertises. Annie, 8 000 €. Lors de la cession d’un bien immobilier, un diagnostic est fait sur l’état de santé du bien. Mais pas systématiquement sur la mérule. Le diagnostic mérule est-il obligatoire ? Selon la législature, il n’y a aucune obligation de réaliser un diagnostic mérule en cas de vente immobilière. Il ne fait pas partie des diagnostics obligatoires à la différence de l’état d’amiante ou du diagnostic termites. En revanche, le propriétaire vendeur est soumis à une obligation d’information de l’acquéreur.On le sait, certaines communes sont plus touchées que d’autres. Dans le Finistère, Brest, Douarnenez, Morlaix et sa voisine Saint-Martin-des-Champs, Châteaulin et bien entendu Quimperlé sont des villes appréciées par le champignon glouton.Un arrêté préfectoral liste les communes dans lesquelles un diagnostic parasitaire est obligatoire. Quimperlé n’en fait pas partie. Même si le champignon s’y sent bien. Quand la présence du champignon est constatée, le locataire ou propriétaire est tenu d’en informer la mairie.Ironie de l’histoire dans le cas présent, la mairie est propriétaire du rez-de-chaussée de l’immeuble qui abritait un local pour les jeunes. En juillet dernier, la mairie a déménagé cet espace. Et préconisé l’évacuation entière de l’immeuble pour « péril imminent ». Annie, Yann et Chantal sont restés.Une cagnotte sur Internet « La petite maison dans la mérule » vient tout juste d’être mise en place pour aider le jeune couple sur https: //www.leetchi.com//fr/Cagnotte/47957659/8396d900À Quimperlé, la mérule leur pourrit la vieQuimperlé

91

4 155 €

AIDE À LA FAMILLE LEFUR-CERISEL - INCENDIE DE SAINT-MARC

AIDE À LA FAMILLE LEFUR-CERISEL - INCENDIE DE SAINT-MARC

Ce samedi (nuit du 5 au 6 janvier 2019) a eu lieu à Saint-Marc sur Couesnon (35) un incendie dévastateur dans une longère des Haut Champs. Cette longère habitée par la mère, la fille et le fils de la famille Le Fur-Cerisel, a pris feu suite à un feu de cheminée qui a débordé de manière inhabituelle. Aujourd’hui Maman Le Fur est à Nantes dans le service des grands brûlés. Elle va mieux mais est encore choquée de la vitesse à laquelle ils ont tout perdu. Sa fille et son fils était heureusement à l’extérieur, chez des amis.  Les faits ont été relatés dans un article du Ouest France : https://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-marc-sur-couesnon-35140/saint-marc-sur-couesnon-une-longere-detruite-par-un-incendie-une-femme-blessee-6159603  Aujourd’hui il ne reste plus rien de leur maison si ce n’est 3 murs dépossédés de leurs fenêtres. La voiture de Maman a elle aussi été détruite par l'incendie. Celles qui lancent cette cagnotte c’est nous : les amis de Maya. La fille ainée de la famille Le Fur-Cerisel. Ami(e)s depuis plus de 10 ans pour la pluspart, cette maison nous a tous et toutes hébergées. Car c’est le credo de notre famille formidable qui a le sens de l’humain plus que personne. Avec cette cagnotte nous voulons rendre justice à leur générosité et à leur bonté. Leur amener un peu de réconfort et les soutenir face à cette perte.   Maintenant réseau de Facebook prouve tes capacités. Montre nous la puissance de ton clic et de ton partage.  Merci à tous.

99

3 477 €

Notre projet pour notre papa paraplégique

Notre projet pour notre papa paraplégique

Bonjour à tous, Je me presente, Jérémy, j’ai 33 ans et je suis le fils de Paul 61ans ancien élagueur à Nice retraité depuis juillet 2017. Mon papa a toujours été sportif. Il ne supporte pas de rester a la maison.Il fait du jogging, du vélo, des randonnées. Ce n’est pas quelqu’un d’intérieur qui reste devant la télévision ou devant un ordinateur. Il adore la nature et les choses simples. Mon pere a travaillé toute sa vie depuis l’âge de 14 ans dans les espaces verts (métier difficile physiquement). Il s’est spécialisé à partir de l’age de 18ans dans la taille d’arbres de toutes sortes (palmiers, pins, etc) peu importe la hauteur et la difficulté d’accès. Ses copains de travail et ses clients le surnommaient le « singe » tant son metier était spectaculaire d’un point de vue physique et acrobatique. Toujours conscient que ce metier etait un metier a risque, il a toujours assurer sa sécurité a l’aide de cordage afin de ne pas travailler sans filet. Malheureusement, il est tombé 3 fois au cours de sa carriere:  La premiere fois fut à Cannes en 1998. Son mousqueton s’est ouvert en s’enfilant par hasard dans sa poche et il tomba de plus de 5m de hauteur sur le goudron. Bilan: 2 bras cassés un traumatisme cranien, et une grosse frayeur pour lui, ma mere, ma soeur et moi.Ma mere, tous les jours inquiète quand il partait au travail, lui a dit « Paul, arrête de monter aux arbres, on se fait du soucis, tu as des enfants maintenant. ». La deuxieme fois, la chute se produisit à .... 4m de hauteur, épaule explosée, bras en vrac. Retour à l’hôpital. Cette fois c’est moi qui lui dit « Papa arrête un peu maintenant, tu as 50 ans. trouves toi des jobs de jardinier. Tu nous fais faire du soucis et tu risques ta vie tous les jours » « Oui tu as raison » m’avait-il repondu, « Cette fois j’en ai marre je vais arrêter ».Ma mere, toujours de plus en plus inquiete, lui rappeler tous les matins : « Paulo, tu montes pas sur des arbres de grandes hauteur aujourd’hui hein », « Non Marie, c’est bon arrête avec ca... ». En février 2016, mon fils vit le jour. Nous l’avons appelé Paul... Il lui ressemble beaucoup (surtout ses oreilles...). Grande fierté d’avoir un papa qui a ces valeurs de travail, de don de soi, de générosité, de persévérance, de gentillesse, aimé et admiré de tous, c’était d’ailleurs un exemple pour tous les jeunes debutant dans ce metier.Nous avons l’habitude de nous retrouver en famille avec mon grand père le mercredi soir pour dîner. Je me souviens lui dire « alors t’a arrêté de monter aux arbres ? ou tu deconnes encore ? tu as un petit fils maintenant ». Il me repondait avec un petit sourire en coin « ouais ouais, arrête de parler de ça, ta mere va s’énerver » et ma mère qui surenchérissait « ton pere m’agace, je suis sûre qu’il monte encore... ».  Puis vint la retraite, enfin, la retraite officielle, celle pour les gens qui pense à se divertir au troisième âge... Mais mon pere ne fait pas partie de ces personnes là. Mon pere se souciait toujours du bien-être familial et travailler 2 ou 3 jours par semaine avec ses collègues de travail lui permettait de mettre du beurre dans les epinards, vu la maigre retraite allouer aux artisans...Le seul plaisir qu’il s’etait fait à sa retraite fut de se commander un beau velo electrique pour aller en montagne. En Novembre 2017, mon deuxieme fils venait au monde. Leo. Petit blondiné au yeux bleus, heureux d’être accueilli par une si grande famille. Mes parents étaient ravis d’être grands-parents pour la deuxieme fois.Oui mais voila, jamais 2 sans 3....Je suis au travail, mon telephone sonne, ma mere est effondré, « ton pere vient de tomber d’un arbre, on m’a dit qu’il s’est cassé la colonne vertébrale, ils vont l’operer ». Bilan, vertebre T10 explosée, tous les ligaments vertébraux arrachés au niveau de la lésion, compression de la moelle epinaire : paraplegie complete. Cela s’est passé le 19 decembre 2017. Les docteurs lui ont dit qu’il ne savait pas dans quelle mesure la moelle était touchée et qu’il avait peut etre une chance de récupérer quelques fonctions. Plus d’un an apres, rien n’a changé. Pas de fonction motrice ou sensorielle dans les jambes, debut d’escarres, auto-sondage des urines régulièrement, infections urinaires, douleurs eparses, spasmes, bref, moral a zero. Annulation de la commande du velo, fin des rêves de randonnées et de tour de Corse pour le GR20, plus de balade en velo, et je ne peux citer tout ce qu’il a en tête dont on ne peut s’imaginer. Il est sorti dernierement du centre de réeducation d’héliomarin au bout d’un an. Heliomarin est un centre qui ressemble plus a un remake de film d’horreur qu’à un hôpital de rééducation. Et pour l’avoir vecu, apres le choc de l’événement, quand on arrive dans un endroit pareil, ca n’arrange pas le moral. De plus, le medecin qui s’occupait de lui n’était franchement pas bienveillant, heureusement que les infirmières et rééducateurs se souciait de son bien-être.  Ma mère, qui ne conduit pas ou trés peu, a été trés soutenu par les amis et la famille qui l'accompagné tous les jours, pendant son annee de rééducation. Et je remercie toute notre famille ainsi que ses amis qui ont été et sont toujours la pour lui dans les moments difficiles.Il est sorti en novembre dernier. Aujourd’hui, il fait chaque jour des efforts pour se deplacer, se transférer du fauteuil à la voiture, à l’impression d’être dépendant de tout le monde, réflechi sur toutes les commodites liées à son handicap dés qu’il veut sortir et à l’impression de ne plus pouvoir plus rien faire de se qu’il avait prevu pour sa retraite. Il a également dû vendre son 4x4 dont il avait remplacé le plateau par une benne hydraulique pas longtemps avant la retraite pour pouvoir livrer du bois et ainsi ameliorer un peu ses fins de mois. Chaque jour qui passe, son moral est en dent de scie, noir un jour, et grisâtre ou un peu mieux quand il voit ses petits enfants. Avec ses maigres revenus de retraite, son impossibilite de pouvoir travailler pour arrondir ses fins de mois, il a fallut tout de meme s’equiper de fauteuils roulants, réaménager la maison, et tout ce qui va avec de consommables.  Et puis, petit a petit, à force de ruminer, il s’est trouver un nouvel objectif. Pouvoir refaire du velo et se reballader comme avant en montagne. Pour cela, il a trouver sur internet un velo adapté aux personnes paraplégiques. Depuis, il regarde des videos à ce sujet presque chaque jour. Ce velo c’est un handbike, New Explorer III. C’est un vélo avec pédales à main, adapté, équipé d’un moteur electrique et etant tout terrain. Mais comme chacun sait, le materiel standard pour personne à mobilite réduite est très cher, et le materiel de loisir encore plus. Nous n’avons donc pas les moyens pour lui payer un engin affiché à plus de 10.000 euros. C’est pourquoi, un de ses amis, Christian, que je remercie, a eu l’idée d’une cagnotte via Leetchi afin de faire partager son histoire et ainsi peut être récolter la somme lui permettant de retrouver un activité motivante pour lui et son moral. Un dicton dit, quand on n’apprend pas quelque chose par la sagesse, on l’apprend par la souffrance. Cela nous déchire le coeur de voir que cette phrase est si factuelle. Mais nous sommes tous humains, et l’humain a besoin de l’humain dans ces moments difficiles. Je vous remercie a tous pour votre soutien. JÉRÉMY

68

4 825 €

Soutien à Ana, Doctorante licenciée

Soutien à Ana, Doctorante licenciée

SOUTIEN A ANA, LICENCIEE POUR SES ACTIVITES SYNDICALES ET ANTIFACISTESAprès une reprise d’études, Ana1a fait un très bon master et a obtenu, brillamment une allocation de recherche avec charge d’enseignement pour poursuivre une recherche de thèse.Mais son contrat, qu’elle a signé début septembre, va être brutalement rompu par l’université Paris 7. Cette décision, exceptionnelle par ses conséquences pour l’avenir professionnel d’une étudiante, et sa gravité comme signal envoyé à l’ensemble des personnels de l’enseignement supérieur, prend pour prétexte le casier judiciaire de Ana. Rappelons qu’une mention judiciaire n’implique pas automatiquement l’interdiction de devenir agent public – c’est au contraire une exception qui doit être justifiée. La possibilité, pour une administration publique, de se renseigner sur le casier judiciaire de ses personnels vise à identifier des faits passés « incompatibles avec la fonction »exercée : cette règle permet d'éviter que des enfants se retrouvent par exemple sous l’autorité d’une personne condamnée pour des faits de pédocriminalité, ou, oserait-on rêver, que les coupables patentés de détournements de fonds publics s’épanouissent impunément dans la haute administration.Elle doit être appliquée avec d’autant plus de mesure qu’elle réduit les possibilités de réinsertion et de réhabilitation de personnes ayant déjà répondu de leurs actes devant la justice.En l’occurrence, l’inscription au casier porte sur des faits minimes – le jet d’un gobelet de café froid sur des militants d’extrême droite bousculant une syndicaliste, des faits qui se sont déroulés il y a plusieurs années dans une autre université dans unclimat de provocations racistes, antisémites, sexistes et xénophobes. L’université insiste sur le fait que les faits se sont déroulés dans une « enceinte universitaire ». C’est oublier d’une part que la doctorante d’aujourd’hui (qui par ailleursest étrangère) était à l’époque une usagère et non une salariée de l’institution universitaire, et d’autre part que la loi prend pour critère non le lieu du délit mais l’incompatibilité avec la fonction :croit-on que le jet d’un gobelet en plastique dans le cadre d’un mouvement social houleux est véritablement incompatible avec la réalisation d’une recherche de doctorat ? L’université elle-même ne croit pas à la dangerosité de la doctorante, puisqu’elle lui a demandé d’entreprendre les démarches d’effacement au casier avant le 15 octobre pour ne pas rompre le contrat.L'administration formule cette demande sous la forme d'un ultimatum, alors que les délaisd'effacement ne dépendent pas de la chercheuse, mais du tribunal saisi.Distinguée pour la qualité de son projet de thèse et de ses recherches de master, soutenue par sa directrice scientifique, la direction de son écoledoctorale, de son laboratoire et de son UFR, appréciée de ses collègues et étudiant.e.s, Ana est une jeune recrue précieuse au monde universitaire. Les actions ayant conduit à une inscription au casier judiciaire, menées dans un cadre militant et sous la menace physique, ne semblent pas « incompatibles » avec ses fonctions actuelles.Difficile en conséquence de ne pas voir dans cet excès de zèle administratif confinant à l’absurde, une contribution à la répression croissante contre l’engagement étudiant dans nos universités - répression d'autant plus inquiétante qu'elle vient des instances universitaires elles-mêmes, garantes traditionnelles contre toute répression politique.Nous, personnels enseignant, étudiant, travaillant au sein de l’enseignement supérieur et de la recherche affirmons notre solidarité avec la doctorante injustement sanctionnée, et rappelons que l'université doit être un lieu d’autonomie intelle tuelle et de liberté politique, pas un espace d'arbitraire administratif ou policier dans lequel l’engagement militant se voit réprimé.Cette epreve coûte et va coûter à Ana. Elle engage des frais judiciaires pour d'une part, effacer on casier, d'autre part, contester au plan judiciaire cette déciion de rupture de contrat.Elle est également mise en difficulté financiaire du fait de l'arret brutal de ce contrat et du salaire correspondant.Donner, c'est la outenir et défendre une université solidaire et consciente !!! Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

108

143 J

Un tandem tricycle pour Emma

Un tandem tricycle pour Emma

Bonjour,  Nous sommes les parents d'Emma, Patrice et Angélique nous habitons un petit village de la Haute Garonne. Il y a 16 ans, j’ai mis au monde notre petite Emma dans l’amour, et comme tous parents, nous rêvions pour elle d’une vie heureuse, sereine et pleine de projets. Tout avait bien commencé, nous étions les parents les plus heureux du monde.Puis, le temps passant, nous nous sommes bien rendu compte que quelque chose n’allait pas chez Emma. Un retard de langage et de motricité nous ont incités à faire une série d’examens poussés qui ont finalement confirmé nos craintes, Emma ne serait jamais comme les autres enfants…Un COMBAT de tous les jours. Aujourd’hui elle est scolarisée dans un établissement spécialisé à Toulouse, nous ne nous projetons pas dans l’avenir, ce qui compte pour nous c’est son bien être au quotidien.Notre vie est entièrement vouée à son équilibre, nous essayons de faire des activités en extérieur au maximum, Emma exprime le besoin de sortir souvent mais les promenades la fatiguent vite. Quand elle était petite Emma adorait les balades a l'arrière du vélo de maman, nous avons toujours trouvé des solutions pour qu'elle continue à faire ses balades à vélo. Maintenant elle est trop grande et comme elle ne sait pas faire du vélo seule, un tandem tricycle électrique adapté est la solution idéale!!! Nous avons eu l'occasion de le tester c'est génial !!! Le tandem  tricycle électrique adapté coute très cher, c'est pour cela qu’aujourd’hui nous nous décidons à faire appel à votre générosité en lançant une cagnotte participative afin qu’Emma puisse faire du vélo au soleil comme les autres enfants. Nous croyons  en la générosité des gens, les humains sont bons, et même si nous récoltons  qu’1 €, nous pourrons  dire à Emma que quelqu’un, quelque part l’aime et l’a soutient. Nous remercions  d’avance toutes les personnes qui participeront, et nous engageons  à poster des photos d’Emma avec son cadeau. Merci beaucoup Angélique, Patrice, Emma            Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

96

11 J

33 %
Solene

Solene

Solène a vécu le terrible drame de la rue Erlanger dans le 16ème arrondissement de Paris. Après plus de 2h d’attente dans les fumées dans son appartement, elle a été sauvée par les pompiers. Merci à eux et un pompier en particulier, Sébastien, il se reconnaitra.Solène sort enfin de ce cauchemar… Solène est encore à l’hôpital mais va sortir très prochainement. On ne dira pas totalement indemne mais elle s’en sort, et c’est là le principal.Solène habitait au 7ème étage…Elle qui aimait son appart, elle n’a plus rien, même pas une paire de chaussures. Il lui reste un pyjama, c’est tout.Tous ses souvenirs et ses créations (peinture, céramique, meubles, couture...) se sont envolés cette nuit là, en fumée… Mais Solène est forte et courageuse, elle veut reprendre sa vie. Elle veut retourner travailler, elle veut retourner à ses activités, elle veut de nouveau se promener et respirer l’air frais et surtout se créer une nouvelle histoire !Votre générosité sera la bienvenue pour l’aider dans sa reconstruction qui sera sans doute longue. Outre la perte matérielle, il y a également la perte de ses contacts, elle n’a plus de téléphone personnel. Nous avons crée une adresse mail. Si vous souhaitez lui écrire pour prendre de ses nouvelles ou juste lui dire que vous pensez à elle, la voici : nouvellesolene at gmailpointcom (tout attaché, sans point) N’hésitez pas à lui écrire car outre le soutien matériel est important, le soutien moral l’est encore plus !N'hésitez pas à partager le lien, Merci pour elle, merci à vous, Sa famille

71

3 860 €

Appel à soutenir Alextitia

Appel à soutenir Alextitia

Appel à soutien !  Bonjour à vous tous,  Pour ceux et celles qui me suivent depuis le début et ceux et celles avec qui j’ai lié de vrais liens, vous savez que je suis une personne discrète qui en dit et montre le moins possible sur elle-même.Si aujourd’hui je vous raconte ce qui va suivre, c’est que vraiment cette-fois ci c’est moi qui ai besoin de vous. Et que la suite va dependre de vous.. Si actuellement j’ai ralenti le nombre de vidéos par semaine sur ma chaine, ce n’est pas pour rien. Je n’ai pas le matériel nécessaire pour pouvoir faire des vidéos de bonne qualité, sans soucis d’image ou de son, je n’ai pas non plus l’espace nécessaire pour la réalisation de mes vidéos et surtout je n’ai pas le matériel nécessaire pour pouvoir réaliser un ouvrage en entier, mais le plus souvent juste en échantillon.  Actuellement je me trouve devant un choix très dur pour moi. Choisir d’investir pour mes vidéos ou pour ma santé. En effet, pour ceux et celles qui ne le savent pas, je suis atteinte d’une maladie auto immune qui se nomme polymiosite… (La polymyosite est une maladie rare caractérisée par une inflammation musculaire dont les causes sont inconnues à ce jour. Elle peut affecter de nombreux muscles au sein de l’organisme, dont ceux de l’appareil locomoteur, du système respiratoire et de la sphère ORL. Maladie auto immune, ce qui signifie que mon system immunitaire attaque mes organes au lieu de les défendre.)  Jusqu’à ce jour j’ai toujours été là pour vous toutes et tous sans rien demander à personne en retour, je continuerais à tout faire pour être là pour vous aider, mais parfois entre ma santé qui s’aggrave de jour en jour, ma vie de famille et les tutos. Ce n’est pas toujours facile à gérer.  Ma passion c’est le crochet. Passer des heures à traduire et ensuite reproduire en Français des tutos écrit ou de vidéos gratuites j’adore. Je sais qu’a ma façon j’aide beaucoup de personnes à s’évader de leurs soucis de santé, de solitude ou juste pour faire plaisir à leurs proches. J’ai toujours été moi-même dans chacune de mes vidéos, avec mes fautes, mes erreurs ou autres, car c’est comme ça que je suis. Sans prétention. Jamais je n'aurais pensé devoir faire ce genre de cagnotte et encore moins raconté ma vie comme ca en publique. Mais la j'ai vraiment besoin de vous et de votre aide pour que je puisse continuer a investir pour mes vidéos, pour vous aider et pour ma santé.  Vivre des revenus des mes vidéos seraient le rêve absolue, mais à ce jour j’en suis bien loin. Malgré moi je vais devoir prendre une décision très très vite. Arrêter d’investir pour ma santé ou pour mes vidéos ? Arrêter de m’investir dans ma passion ou arrêter mon traitement médical qui me coute très cher.  Les tutos m’aident moi et vous à nous évader, si je les arrête, je ne pourrais plus m’évader mais je pourrais essaye de stopper l’avancement de la maladie. Stopper l’avancement de la maladie sans le crochet rendra mes journées bien longues.  Je suis aussi de moins en moins présente sur FCB, car je passe mon temps à réfléchir afin de trouver une solution me permettant à la fois de continuer mes tutos, mon travail avec vous et me permettant de continuer mon traitement médical. Une solution pour ne pas avoir à choisir.  Mais malgré tout ça, chaque fois que je me connecte je réponds presque à tout le monde (je ne réponds pas aux demandes de traductions et aux questions se trouvant dans la vidéo)  C’est la raison pour laquelle j’ai créé une cagnotte. Si vous voulez me soutenir, me permettre d’avoir les moyens de continuer les vidéos que je partage avec vous régulièrement, je vous invite à me faire un don. Libre à vous d’en déterminer la somme.  Même la plus petite participation compte dans cette situation.Quoi que soit la suite, je n ‘oublierais pas tout ceux et celles donc le nom serras inscrit en tant que participant a la cagnotte. La suite dépend de vous....  Ce n’est pas de gaité de cœur que je fais cette démarche. C’est juste une obligation qui s’impose à moi. Jamais je n'aurais pensé devoir faire cette démarche, mais la je n'ai pas le choix, jusqu'à la fin de la cagnotte il n'y auras pas de tutos et ensuite ce serras en fonction de la cagnotte si oui ou non il y auras de nouvelles vidéos.. et surtout a quel fréquences en fonction de mes moyens... J'ai toujours tout fais pour tout le monde sans jamais rien demander en retour, confidente, amie, profeseur etc.. La sans votre aide tout ca serra fini, car je ne pourrais plus rien faire pour qui que ce soit et encore moins pour moi. ( J'ai peur d'être decu plus que tout )  Si je dois faire un choix, il va de soi que je choisirais ma santé. De fait, la page FCB ainsi que le groupe seront supprimés. La chaîne YT ne sera alimenté que très irrégulièrement en fonction de mes moyens. Dans cette démarche j'ai été comme je l'ai toujours été avec vous, honnête et sincère,j'espère que vous serez présent et présente pour moi autant que je l'ai toujours été pour vous.  J’espère pouvoir continuer avec vous encore longtemps. D’avance je vous remercie pour votre soutien.   A très bientôt  Maria   Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.Chacun participe du montant qu'il souhaite.Tous les paiements sont sécurisés.

128

32 J

2 %
Une maman comme les autres

Une maman comme les autres

Une roue électrique pour être une maman comme les autres !   Âgée de 47 ans, je suis atteinte d'une maladie neuromusculaire qui touche mes membres inférieurs et supérieurs et qui m’oblige à me déplacer en fauteuil roulant depuis l’âge de 20 ans. Très active, j'ai travaillé bénévolement dans des associations d’alphabétisation, de soutien scolaire, ainsi qu’à l’association des paralysés de France (APF). Il y a 7 ans, j'ai eu le bonheur de devenir maman. Avoir un enfant est fabuleux, mais les 3 premières années de Camille ont été difficiles, car mon manque de force m’empêchait de m’occuper d’elle comme je l’aurais souhaité.Aujourd’hui, elle est en CE1. C’est un plaisir immense de l’accompagner à l’école, de l’attendre à la sortie des classes, de l’emmener voir des spectacles, de l’aider à faire ses devoirs… J’adore aussi la voir faire du vélo. Il y a 6 mois, j’ai contracté une pneumonie et je constate une nette diminution de mes forces, je suis également vite essoufflée. Ainsi, l’emmener à l’école est devenu problématique. Je suis souvent obligée de demander de l’aide, ce qui me renvoie à mon handicap et à ce que je ne peux plus faire. Les aides techniques existent, notamment une roue électrique que j'ai récemment essayée avec un professionnel de santé. C'est la solution à mon problème de mobilité. Oubliée la marche du trottoir impossible à passer, oubliés les graviers où le fauteuil patine sans avancer et m’épuise. Cette roue électrique coûte 7 100 €, mais je n'ai pas les moyens de la financer et aucune prise en charge de la sécurité sociale, ni de la mutuelle n’est envisageable.Je fais aujourd'hui appel à votre solidarité et à votre générosité pour pouvoir acheter cette roue électrique.Grâce à votre participation, je vais pouvoir retrouver de l’autonomie et ressortir avec ma fille.Grâce à votre générosité, je vais pouvoir recommencer à faire ce que font toutes les mamans, un acte tout simple, accompagner mon enfant à l’école. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

65

3 785 €

75 %
Soutien pour Sébastien et sa famille

Soutien pour Sébastien et sa famille

Bonjour à toutes et à tous, famille, amis, inconnus généreux et merci pour votre entraide. Sébastien, mari aimant, dévoué et père d'une famille de 3 enfants a été victime d'un grave accident d'affouage la semaine dernière... Il a été placé en coma artificiel et opéré dès son arrivé à l'hopital. C'est près d'une année d'hospitalisation qui attend notre sympathique routier, sans parler de la rééducation qui va malheureusement prendre beaucoup de temps et faire perdre beaucoup d'argent à cette famille... Les frais engagés seront conséquents, aidons cette famile afin qu'elle ne s’épuise pas financièrement. C'est pourquoi, nous avons décidé de lancer cette cagnotte d'entraide afin de faciliter le futur de cette famille que nous aimons tant.Essayons tous ensemble et avec un peu de bonté à redonner de l'énergie à sa femme et ses enfants meurtris. Sébastien, cet homme généreux, travailleur, toujours près à aider sa famille, ses amis et ses proches est aujourd"hui dans le besoin. Nous vous remercions du fond du cœur toutes et tous pour votre générosité et votre aide pour cette famille qui a été touchée par ce drame en cette nouvelle année. N'hésitez pas à partager le lien de cette cagnotte auprès de votre famille, de vos amis et collègues, nous pouvons tous nous mobiliser pour leur venir en aide.Même une petite somme sera grandement appréciée. La famille de Sébastien, Stéphanie et leurs enfants   Articles de presse sur l'accident : https://www.bienpublic.com/edition-la-plaine-la-saone/2019/01/12/longchamp-une-cagnotte-pour-le-bucheron-gravement-blessehttps://www.bienpublic.com/edition-la-plaine-la-saone/2019/01/03/longchamp-un-homme-gravement-blesse-dans-un-accident-de-bucheronnagehttps://c.bienpublic.com/edition-la-plaine-la-saone/2019/01/05/ils-ont-secouru-l-affouagiste-gravement-blesse

77

3 100 €

Haut de page