Aller au contenu principal

En mémoire de Franck et pour soutenir sa famille (Seule cagnotte Officielle)

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire en mémoire de  Franck L. !Franck était policier à la Sureté Départementale de Lyon, hockeyeur au sein de l'équipe des forces de l'ordre LES SENTINELLES et en équipe loisir au Lyon Hockey Club  Association mais il était également motardIl est décédé de ses blessures après avoir été fauché par un véhicule dans le cadre d'une intervention de police dans la nuit du 10 au 11 janvier 2020 à Bron (69) Nous créons cette cagnotte solidaire pour soutenir ses proches. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

612
participants

11 587 €
collectés

Une voiture adaptée pour Audrey

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Bonjour, Nous sommes les parents d'Audrey 7 ans, atteinte d'une amyotrophie spinale infantile 1bis qui empêche l'influx nerveux de circuler normalement jusqu'aux muscles ce qui rend les gestes difficiles et empêche d'avoir assez de force pour tenir debout. Audrey est en fauteuil roulant électrique depuis l'âge de  2 ans.  Jusqu'à présent le transport ne causait pas trop de soucis. Comme tous les enfants en bas âges, Audrey était installée dans son siège auto enfant. Nous avons à l'heure actuelle une berlingo Citroën qui nous permettaient, grâce à des rampes manuelles, de mettre son fauteuil roulant dans le coffre.  Audrey grandit, ~1M15 pour 16,5kg, le siège auto enfant commence à être très serré. Audrey n'est pas bien dedans et se plainds souvent. Les transferts commencent à être pénibles, risqués et difficiles. De plus, elle devra sous peu changer son fauteuil roulant électrique qui commence également à être limite en terme de grandeur et devra passer à un fauteuil plus grand qui ne pourra plus passer dans le coffre d'une berlingo.  Le véhicule aménagé devient une nécessité pour que l'on puisse se déplacer au quotidien avec Audrey et la famille. Le devis du véhicule aménagé " Ford Tournéo Custom L2H1" se chiffre à 44 290€ cléf en main. Une somme qui sert à la gorge... * Nous avons une notification d'aide MDPH de 5000€ valide.* Nous avons l'aide de l 'association locale d'Albertville "Jojo et ses copains" de 10 000€. Milles merci à cette association qui s'investie énormément auprès des familles pour aider à divers financement coûteux et essentiel à la vie de tous les jours. Après déduction de ces deux aides confirmés il reste à financer et trouver la somme de  29290€.  Une somme encore bien importante.  C'est pourquoi nous faisons appelle à votre générosité ne serait-ce qu'1€ tout don est la bienvenue et enlèvera un poids énorme. En vous remerciant à l'avance pour l'aide qui vous pourrez apporter.  Les parents d'Audrey

115
participants

8 410 €
collectés

42 %

Autisme solidarité..

Bonjour.. Je m'appelle Yoann, j'ai 47 ans, divorcé et père de trois enfants.En cdi dans une grande entreprise de production métallurgique , je suis en arrêt de travail depuis mai 2018,suite à l'épuisement et la dépression..Je ne supportais plus l'environnement toxique de mon milieu professionnel.. Bruit, interaction humaine..Après un séjour à l'hôpital en milieu psychiatrique .. Là où ma parole n'était pas entendue. .J'ai entrepris une démarche diagnostic durant 6 mois auprès d'un centre spécialisé, dédié à l'autisme pour connaître le dénouement et la délivrance afin de mettre des mots sur mes particularités et mes ressentis..L'arrêt de travail  à eu des conséquences désastreuses sur le plan économique et la vie sociale.. Perte de revenus sans aides sociales,accumulation des dettes, voiture HS, loyers impayés, (pas d'APL).Une mesure d'expulsion de mon appartement par décision du juge le 12 décembre 2019, prendra effet après la période hivernale au 31 mars 2020..Si la dette n'est pas réglée d'ici là..La démarche n'est pas facile, mais je fais appel à tous pour m'aider, je pense surtout à mes enfants, aidez nous à sortir de cette impasse..Merci ! Yoann..  Bienvenue sur cette cagnotte ! Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte. Chacun participe du montant qu'il souhaite. Tous les paiements sont sécurisés Merci à tous !   Autisme.. Voilà presque un an depuis février 2019.. Après des années d'errance et d'introspection.. J'ai enfin reçu la confirmation de ce que je savais déjà dans ma conviction la plus intime... J'étais révélé à moi même... AUTISTE ASPERGER... J'arrivais au bout d'un trajet de 6 mois dans la recherche diagnostic et le dénouement de cette quête identitaire enfin affirmé, je PORTE mon identité comme un ÉTENDARD aujourd'hui.. Je suis Autiste, mes émotions, l'empathie,la sensorialité..tout est intense.Mes particularités sont intriquées, colocataires, complexes comme la composition d'un prisme de couleur, ce spectre lumineux, le spectre de l'autisme, inscrit dans la neuro-diversité, telle la couleur de peau, empreinte dans la diversité de l'espèce humaine..Ces lignes de couleur entremelées sont une excellente métaphore à la désignation de la différence..L'autisme, Une forme de différence toujours stigmatisée dans la société.. Pathologisée à l'extrême.. Réduit à des incapacités dans la norme sociale..L'autisme n'est pas une maladie !! C'est une condition neurodéveloppementale atypique..Un câblage neuronal différencié.. dans la genèse.. L'entité génétique.. Asperger, l'autisme de haut niveau dans le continuum de l'autisme et ses particularités.. Fortes d'une grande puissance intellectuelle et à reconnaître comme une plus-value dans la société.. Bien loin des croyances populaires où l'autisme est trop souvent réduit à la déficience et la pathologie..un aspect réel dans l'entité autistique mais la conscience collective doit intégrer l'autisme dans son entièreté.. Je souhaite défendre cette cause dans le respect de l'éthique..Asperger mais autiste avant tout..   Yoann..

28
participants

1 460 €
collectés

En soutien à notre Amie qui lutte contre son cancer

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire de notre Amie, Afin de la soutenir dans cette dure épreuve, nous avons décidé de créer cette cagnotte pour l'aider financièrement. (perte de salaire, frais d, accessoires suite à la chimio, toutes les pommades vernis, femme de ménage etc...)  Nous espérons que cette cagnotte permettra à cette famille de 3 enfants à ne pas ce soucier du côté financier en plus de cette maladie et ces lourds traitements.  Le nom de notre Amie n'est pas divulgué pour conserver son intimité nous comptons sur vous.  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

11
participants

255 €
collectés

condamnation sur notre exploitation..

condamnation sur notre exploitation..

BonjourJe m 'appelle Nathalie. J'ai 37 ans, maman de 2 enfants et j'ai repris l'exploitation familiale sur Aniche.Afin de la perenniser , je l'ai diversifié en developpant un atelier de vente direct de viande bovine (race limousine) et porcine produite sur l'exploitation. La qualité et le bien être animal sont notre priorité (porcs élévés sur paille, bovins a l'herbe...)Cette diversification, qui a permis de sauvegarder une petite exploitation en zone urbaine, répond aux attentes sociètales (qualité, circuit court, préservation des prairies, préservation de la biodiversité....),  a permis aussi la création de deux emplois.Cependant, il y a 2 ans, mon quotidien a été chamboulé par une de nos voisines... En effet, cette dernière souhaitant créer des logements sur sa parcelle voisine de mon exploitation, m'a attaqué au tribunal en mettant en avant les nuisances des cochons.Le jugement a été prononcé : j'avais 3 mois pour déplacer la porcherie. A défaut de cette date, une astreinte de 200 euros/jour serait prononcée.Donc 3 mois pour faire les plans, déposer le permis, effectuer les démarches auprès des banques, et surtout 3 mois seulement pour faire les travaux!! A ce jour, en plus de mes prêts d'installation, j'ai du investir, suite a la décision du tribunal, dans une nouvelle porcherie, et, afin d'améliorer le bien etre des animaux, nous avons fait le choix d'éléver nos cochons sur pailles. Malheureusement, avec les démarches administratives longues, la construction du bâtiment et l'aménagement intérieur fait par nos soins afin de diminuer les frais, j'ai dépassé le délai. Le jugement a été délibéré ce 26 septembre  : je suis condamné à verser 58700 euros de pénalités de retard!!! Alors que nous avons tout mis en oeuvre afin de respecter la décision de justice de délocaliser, un réel sentiment d'injustice,On parle d'encourager la population à manger des produits locaux. Mais si la justice n'est pas de notre côté, alors qu'allons nous devenir ??!! Je n'ai aucune solution pour payer cette pénalité, car le montant de mes emprunts pour ces nouveaux bâtiments qui m'ont été imposés, est le maximum accepté par la banque, qui me refuse un nouvel emprunt qui plongerai mon exploitation dans de grandes difficultés financières. Je ne peux que me tourner vers l 'entraide afin de sauver mon exploitation familiale...Nous avons pris la décision de mettre en place cette cagnotte, comptant sur votre générosité.Alors s'il vous plait, partagé au maximum, et aidez moi à sauver mon exploitation et a surmonter cette épreuve et cette injustice.Merci  Nathalie D

798

27 242 €

46 %
Claudy a aidé des milliers de personnes, elle mérite d'être aidée

Claudy a aidé des milliers de personnes, elle mérite d'être aidée

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous ! Claudy GIROZ est fondatrice de l’ADIM. Cette association se bat depuis onze ans pour défendre des milliers d’investisseurs spoliés par une défiscalisation désastreuse. Elle a témoigné dans de nombreux reportages télévisés, dans la presse écrite, à la radio pour dénoncer la vérité. Depuis Mars 2008, elle s’est acharnée à mettre en lumière médiatique ce qui lui est apparu comme étant une opération qui relevait d’avantage de l’arnaque que de la défiscalisation.Pour la faire taire, des promoteurs lui ont intenté de nombreux procès en diffamation.  Suite à ces différentes procédures qu’elle a dû affronter, elle se trouve dans une grave tourmente financière et risque de se retrouver à la rue à 67 ans et son mari 75.Sans travail, sans revenus, avec une petite retraite, elle a été obligée de faire un emprunt pour rembourser les dettes occasionnées par ces procès, lequel est venu s’ajouter à l’emprunt de sa maison d’habitation. Ces onze ans de combat pour nous défendre ont eu aussi raison de sa santé. Actuellement en fin de sauvegarde de justice, elle a une échéance annuelle de remboursement de 30.707,11€ exigible depuis le 8 juin 2018. Elle ne peut y faire face et une audience au Tribunal de Grande Instance de Bonneville le 13 février risque d’entrainer une vente aux enchères de sa maison à vil prix.Je suis personnellement témoin de son action car elle m’a aidé alors que je ne savais plus comment gérer mes problèmes d’investisseur abusé. C’est la raison pour laquelle je voudrais l’aider à mon tour en créant cette cagnotte.   Je m’étais endetté pour acheter un appartement dans le cadre de la loi De Robien. Je venais de m’apercevoir que j’avais acheté cet appartement le double du prix qu’il valait, que je n’avais pas de locataire et que l’assurance absence de locataire refusait l’indemnisation. Tous mes problèmes n’ont pas été résolus, mais elle a su être là au moment où j’en avais le plus besoin. Par sa positivité, son empathie, ses conseils,  qu’elle a pris le temps de me donner et qu’elle a dispensés généreusement à beaucoup d’autres personnes, elle m’a beaucoup aidé moralement alors que j’étais désespéré.   C’est la raison pour laquelle, je fais un appel solennel à tous ceux qui ont eu recours à son aide. Elle a besoin de vous et mérite vraiment d’être sauvée. Je fais aussi appel  à ceux qui ont une certaine idée de la justice, de la solidarité, et enfin à tous ceux qui ont du cœur. Participez nombreux  à cette cagnotte afin de stopper ce processus de liquidation judiciaire…Pourriez-vous la faire suivre à vos contacts?J’adresserai à tous les donateurs qui en feront la demande la preuve du versement de cette somme à Maître Robert Meynet administrateur judiciaire d’Annecy en charge du dossier (74). Du fond du cœur : Merci.

469

36 530 €

102 %
Enfants enlevées au Liban: Pour le retour de Yasmine et Salomé

Enfants enlevées au Liban: Pour le retour de Yasmine et Salomé

Le 8 avril 2018, Salomé, 8 ans, et Yasmine, 11 ans, ont été enlevées par leur père à la sortie de l'école. Ce dernier a ensuite décollé avec les enfants depuis l'aéroport de Milan en direction du Liban. Un kidnapping qui intervient alors que la justice française avait condamné le père des filles à six mois de prison ferme pour violences et non restitution régulière des enfants à l’issue de ses périodes de garde. De plus, une interdiction de sortie de territoire était en vigueur pour les deux petites filles. Depuis le mois d’avril, l’affaire est entre les mains des tribunaux ecclésiastiques libanais, en charge des affaires familiales dans le pays. Les audiences se suivent et les démarches se multiplient, mais Clémence n’est pas entendue dans cette société patriarcale où tous les droits sont généralement accordés au père. Depuis septembre, un jugement a été prononcé, attribuant la garde des filles à leur père. Clémence a seulement obtenu le droit de voir ses filles quelques heures par semaine en présence de ce dernier. Ultime recours possible : le pourvoi en cassation. Les démarches sont en cours mais plusieurs mois de délai sont encore à prévoir avant d’obtenir une décision. Des démarches coûteuses Depuis le début du mois d’avril, les frais engagés par Clémence pour tenter de récupérer ses filles sont énormes : déjà près de 35 000 euros. Et ce n’est pas terminé : paiement des avocats, transcription des actes du droit français vers le droit libanais, traductions, rémunération de l’assistante sociale pendant les visites… tout cela s’ajoute au déplacement sur place de Clémence qui, en plus de ses frais en France, doit payer 1400 euros de loyer mensuel à Beyrouth. Une première cagnotte a déjà permis de récolter plus de 15 000 euros. Sans cette aide précieuse, Clémence n’aurait pas pu se rendre sur place ni voir ses filles.Aujourd’hui est un moment clé. Tout doit être mis en œuvre pour obtenir une victoire en cassation. Dans les semaines et les mois à venir, les frais de justice vont s’accumuler. Pour épauler Clémence, vos dons peuvent être déterminants. Merci de partager encore cette page au maximum. Merci pour vos dons passés et à venir.

470

24 700 €

Comité de soutien pour Karim BEN ALI

Comité de soutien pour Karim BEN ALI

En décembre 2016, Karim Ben Ali, alors en intérim chez Suez, sous-traitant d’Arcelor Mittal, pour le transport de déchets depuis l’usine de Florange, reçoit pour ordre d’acheminer de déchets toxiques – acides qui servent à décaper et à nettoyer les bandes d'acier galvanisé — au crassier de Marspich, en pleine nature, alors qu’ils devraient selon la réglementation très stricte en vigueur, l’être vers le centre de retraitement et de revalorisation des déchets Cedilor de Veolia à Amnéville. Il a eu le courage de celui qui agit en intégrité avec sa conscience et qui, en héro ordinaire, met la lumière sur un scandale environnemental et sanitaire. Depuis, les évènements se sont enchaînés à grande vitesse. En juin 2017 l’affaire éclate dans les journaux locaux, nationaux, internationaux et sa vidéo est relayée sur les réseaux sociaux.A 36 ans, il est l’un des rares ouvriers, si ce n’est le premier, - de surcroit intérimaire - devenu lanceur d'alerte en France. Il semblerait que grâce à lui, sur le crassier de Marspich, les chauffeurs de poids lourds ne déversent plus d'acide depuis.Un élan de solidarité c'est organisé pour soutenir Karim Ben Ali, 1er lanceur d'alerte ouvrier, qui à dénoncé la pollution à l'acide au crassier de Marspich par l'entreprise ArcelorMittal en sous-traitance par Suez ainsi qu'une boite d'intérim.Pourtant, aujourd’hui, la santé gravement affectée, blacklisté de toutes les agences d’intérim, sans emploi et au RSA, menacé d’être expulsé de son logement le 4 avril où il vit avec sa femme et ses trois enfants. Il a été hospitalisé pour un burn out et est poursuivis (indirectement) par Arcelor Mittal pour diffamation.C'est pourquoi, je n'hésite pas à faire (de nouveau) appel à la générosité des internautes pour aider Karim dans son combat. N'hésitez pas à venir le soutenir sur la page et recevoir des informations concernant l'affaire sur :https://www.facebook.com/Karimlanceurdalerte/Plus d'infos sur l'affaire :https://www.youtube.com/watch?v=eKWz1ahidNM&t=5sComment j'ai rencontré Karim :https://www.youtube.com/watch?v=HdGiavBfW98&index=2&list=PL5HVvGQzoR2saAtbqaYxUMyjhVOsF1U22  Le comité de soutien possède désormais une page HelloAsso: https://www.helloasso.com/associations/comite-de-soutien-a-karim-ben-aliAidez Karim à retrouver un emploi et une situation stable en partageant son CV.  Arthur Dubois de MatteisMembre de l'association I-boycott.org PS: L'intégralité de la somme récolté sera versement directement sur le compte de monsieur Karim Ben Ali.

581

43 J

Solidarité pour la Blonde

Solidarité pour la Blonde

Ma soeur, Isabelle, dite la blonde,34 ans une vie simple avec l'âge de tous les projets, maison, travail, enfants,... 26 juin 2019 sa vie bascule pour toujours...On ne comprend pas,collique néphrétique pyélonéphrite aigue et un choc septique. Par miracle elle s'en sort mais sa vie a un prix...amputation des 2 pieds ainsi que ses doigts, elle qui était pleine de vie préfère que cela lui arrive à elle plutôt qu'à ses nièces ou son neveu !Juste preuve de sa générosité et son altruisme. Alors à notre tour d'être généreux, tous les jours son compagnon Thibault lui rend visite et emmène famille et amis, elle en a besoin pour se reconstruire et accepter sa seconde vie.Cette cagnotte à pour but de les soulager du soucis financier que tout cela génère et génèrera...- coût du transport pour les visites quotidiennes ( 15 mois minimum)- achat d'une maison adaptée (plus chère que la moyenne)- aménagement de la maison et voiture ....- achats de prothèses...- tout ce qui pourrait lui rendre la vie plus simple et plus belle ...Elle aura bien sûr droit à quelques petites choses par la sécu, mais je souhaite du plus profond de mon coeur qu'elle ait ce qu'il y a de mieux, qu'elle ait le choix. Qu'elle puisse aller à la piscine sans qu'on ne la porte, qu'elle puisse prendre une douche debout, qu'elle puisse remettre une robe et être toujours aussi belle. Isabelle est une belle personne, ne mérite pas ce que la vie vient de lui infliger, alors un grand merci pour votre générosité à vous aussi. Chacun met ce qu'il peut, aucun jugement, et surtout partagez le lien s'il vous plaît.

362

21 054 €

2 %
Cagnotte pour Nico et ses projets à venir !

Cagnotte pour Nico et ses projets à venir !

Bienvenue sur notre cagnotte " Pour Nico et ses projets à venir ! " Le 21 juin dernier, Nicolas, vous le savez, a perdu le contrôle de sa moto, sur la route retour d’une journée de travail dans un festival de musique.  Cet accident a entrainé la fracture de trois vertèbres thoraciques. Ces fractures ont eu pour effets d'abimer massivement la moelle épinière.Malgré la grande lucidité de Nico qui a réussi à appeler très rapidement les secours, malgré l’immense efficacité des équipes de pompiers et des urgentistes, la contusion a créé des lésions irréversibles qui laisseront Nicolas paralysé depuis le sternum jusqu’au bout des orteils… Il y a d’abord eu le choc, le temps aïgu de l’hospitalisation, des douleurs intenses et de l’inconnu. Maintenant, après quelques mois, Nicolas s’attèle à un long long long chemin de rééducation au sein du service de Médecine Physique de Réadaptation du CHU de Nantes (Saint-Jacques : 1er Nord !). Le retour à la maison (d'ici le printemps prochain peut-être) sera ensuite le début d’une nouvelle ascension à l’assaut d’une vie à reconstruire, à apprivoiser, à ré-investir et à rêver à nouveau. Aujourd’hui, encore abasourdis par ce sort étrange, nous sommes pourtant de nouveau capables de regarder vers l’avant. La vie reprend ses droits, nous nous organisons et tentons d'avancer calmement. La paraplégie de Nico commence à faire partie de notre vie de famille. La maison et la voiture vont subir quelques travaux et offriront bientôt à Nico des conditions de vie adaptées et confortables. Restera… tout le reste … à rebâtir : la vie, le vent, la musique, les escapades, les grands, les petits bonheurs, la joie ! Pour tout cela, l’énergie est là et les envies fourmillent. Depuis le 21 juin, famille, amis, collègues, confrères, vous avez tous été très touchés et avez exprimé votre solidarité. Au coeur de l’urgence, nous ne savions pas comment nous en saisir. Aujourd’hui nous nous autorisons à créer cette cagnotte, comme une réponse possible à celles et ceux d’entre vous qui se sont sentis éloignés ou impuissants et se sont demandés comment nous aider. Sentez-vous libres, bien évidemment, selon vos souhaits et votre sensibilité, de ne pas vous en emparer. Nous reconstruire, Nicolas, nous quatre, avec le sourire, s'appuiera en partie sur la possibilité de partir à l'aventure et de dépasser les difficultés imposées par le handicap : jouer de la musique en adaptant la batterie, s'équiper pour pouvoir crapahuter un peu dans les montagnes, pouvoir se balader sur les chemins de notre campagne oudonnaise (si belle et si ...dénivelée !! ), faire du vélo en famille ;  autant d'envies qui nécessitent toutes des ressources et du matériels spécifiques. L'idée de cette cagnotte est de pouvoir nous faciliter l'accès à ces projets. Par conséquent, oui en effet, aujourd'hui, nous aider peut passer, si vous en avez le souhait, par le fait de contribuer à cettre cagnotte.C'est la raison pour laquelle nous l'ouvrons, joyeux et fiers de vous y associer, comme le symbole de notre liberté à venir ! Immenses bises à toutes et tous et, nous l’espérons, à bien vite !  Nicolas, Estelle, Lili-Jeanne et Norah MEYER

295

152 J

Un nouveau souffle pour Loïs

Un nouveau souffle pour Loïs

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire ! Loïs est un petit garçon de 13 ans, doux, gentil, doué pour les études, généreux, perfectionniste, passionné par les trains, qui adore promener sa chienne Fibie, aimant les jeux vidéos, Uno ou encore le Rubik's cube. Comme tous les garçons de son âge, me direz vous ? Et bien oui vous avez raison, sauf que Loïs est atteint de la mucoviscidose à un stade très avancé pour son jeune âge. Il y fait face avec courage, combativité et grande lucidité essayant de mener une vie la plus normale possible. Depuis fin Mai, son état de santé s'est dégradé rapidement, nécessitant une hospitalisation sur le CHU de Besançon avec une assistance respiratoire et ECMO (circulation extra-corporelle) dont sa vie en dépend.Loïs est à présent en urgence absolue pour la greffe et sera placé numéro 1 sur la liste d'attente de greffe. Il doit subir un bilan pré-greffe à l'Hopital Necker sur Paris qui comprend une batterie d'examens pour assurer et vérifier la compatibilité avec un greffon. Dans l'attente de greffon, l'hospitalisation sera d'une durée indéterminée.La maison des parents de ce grand centre pour enfants malades peut accueillir Virginie et Damien, les parents de Loïs, uniquement du 14 Août au 15 Septembre, avant et après ils doivent trouver une solution pour se loger. Afin de subventionner en partie (ou en totalité cequi serait merveilleux!) les frais liés à cette nouvelle hospitalisation lointaine et coûteuse - Paris oblige ! (il sera transféré à Paris courant de la semaine du 22 juillet ):- location d'un logement pendant l'indisponibilté de la maison des parents,- frais de transports,- perte de salaire, etc... Il serait tellement génial, au delà du soutien moral, de pouvoir donner un petit coup de pouce financier à cette famille géniale, soudée et aimante... A votre bon coeur,  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

356

13 276 €

Soutien à Emmanuelle et sa famille

Soutien à Emmanuelle et sa famille

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire en soutien à Emmanuelle, prof de natation à Brétignolles-sur-mer, son mari et ses deux enfants !Photo des dégats de la piscine.  "Dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 juillet 2019, une détérioration avec un objet tranchant de type couteau ou cutter a été effectué. Cet acte de malveillance a obligé Emmanuelle à réparer la piscine rapidement. Sur les conseils de son pisciniste, un apport d’eau important avait été réalisé ainsi qu’une marche forcée de l’infiltration, afin de rattraper la température de l’eau, pour que les enfants puissent apprendre à nager dans les meilleures conditions possibles. Ce qui était fondamental pour Emmanuelle. Cette première réparation a été une réussite et les enfants ainsi qu’Emmanuelle ont passé une journée magnifique d’échanges, d’apprentissage et de détente. Cependant Emmanuelle et moi-même restions très inquiets sur la possibilité d’une récidive, avec beaucoup d’interrogations sur ces agissements inhabituels et violents. Dans la nuit du vendredi 12 au samedi 13 juillet, les individus ont réitérés cet acte de haine et un coup de couteau ou cutter a été effectué à 3 mètres du précédent coup, sur une longueur d’environ 15 à 20 cm. A mon arrivée, le samedi 13 juillet à 6h50, j’ai constaté les dégâts importants et avisé Emmanuelle. Emmanuelle s’est déplacée à la piscine immédiatement et a procédé à une réparation d’urgence toute la journée. A 23h, elle m’a téléphoné en pleurs et très inquiète pour m’indiquer que la fuite n’était pas encore réparée et que la température de l’eau avait chutée. Le dimanche, Emmanuelle a passé la journée à vérifier le remplissage avec nos deux enfants. Le lundi 15 juillet, la température de l’eau était à 24° et la réparation n’était pas satisfaisante pour Emmanuelle (un filet d’eau était encore visible au niveau de la coupure). Emmanuelle, par précaution, a contacté son pisciniste pour qu’il puisse consolider rapidement sa réparation. Ce professionnel a été très réactif, il est venu rapidement sur les lieux malgré son emploi du temps très chargé. A son arrivée, il n’avait pas le matériel nécessaire pour réaliser sa réparation. Il est reparti à son dépôt pour récupérer du matériel. Entre temps, Emmanuelle a commencé à nettoyer son matériel pour faciliter l’accès à son pisciniste. J’étais présent à ses côtés pour la soutenir et lui dire qu’elle pourrait travailler sereinement avec les enfants. En tout début d’après-midi, l’accident est arrivé, le bassin avec un volume d’eau d’environ 70 m3 a cédé sur Emmanuelle. Elle a été projetée au sol et écrasée par la barre métallique de 10m (grand côté du bassin). J’ai fait tout ce que j’ai pu pour la libérer, mais la pression de l’eau et la barre métallique était trop lourde. Au bout de 15 secondes, j’ai dégagé Emmanuelle et appelé de l’aide.Emmanuelle est restée inconsciente environ 30 secondes. Elle a repris conscience rapidement mais se plaignait d’une douleur insupportable au niveau du bas du dos. Les secours ont fait une intervention rapide et remarquable, mais la douleur pour Emmanuelle restait insoutenable.Emmanuelle a été héliportée à Nantes très rapidement et opérée du bas de la colonne vertébrale.Emmanuelle a subi une opération de 4 heures. L’opération s’est bien passée mais Emmanuelle n’a pas récupéré, pour le moment, l’usage de ses jambes. Il est encore trop tôt pour se prononcer, mais nous gardons espoir pour qu’elle récupère au plus vite. Depuis 15 ans, Emmanuelle a tout fait pour que vos enfants puissent apprendre à nager dans les meilleures conditions. Elle est passionnée par son métier et espère revenir au plus vite. Cependant la blessure est grave, elle ne va pas pouvoir reprendre son activité professionnelle avant plusieurs mois. Étant son mari et conjoint depuis 18 ans, je vous assure qu’elle va se battre pour donner des cours de natation à Brétignolles. Emmanuelle est une battante et une très grande sportive, je ne doute pas de ses capacités à récupérer rapidement. A ce jour, elle reste très choquée et touchée par cet accident, et triste pour les enfants. Je suis sûr qu’Emmanuelle vous contactera prochainement pour vous donner de ses nouvelles. Bien à vous.Sportivement,James (son mari)" Cette cagnotte servira à soutenir Emmanuelle et sa famille dans cette terrible épreuve :- pour financer les frais d’avocat, engagés dans le cadre de l’enquête en cours de la gendarmerie, suite au vandalisme répété- pour pallier aux frais lorsqu’Emmanuelle va intégrer le centre de rééducation à Nantes pour plusieurs mois- pour les frais de déplacements de James et les enfants pour rendre visite à leur maman- pour les frais d’aide à domicile (entretien de la maison et garde des enfants) avant le retour Emmanuelle à la maison, puis à son retour dans l’attente de son total rétablissement- pour l’achat de matériel nécessaire à sa rééducation- pour adapter son domicile lors de son retour- pour l’achat d’une nouvelle piscine pour accueillir à nouveau les enfants la prochaine saison  Tous vos dons seront précieux, même un petit clic de partage est important afin de partager cette mésaventure et qu'une jolie chaine de solidarité puisse se mettre en place.  Merci à toutes et à tous, De la part de sa petite famille et de tous ses proches !!!  Avec Leetchi vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte :* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.

235

12 005 €

Dylan le petit combattant

Dylan le petit combattant

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !On est juste collègues, juste les uns à côté des autres, plus ou moins proches … et puis un jour la vie et ses épreuves nous rappellent que l’on peut être bien plus : plus proches, plus à l’écoute, plus solidaires.Il y a quelques mois, Sébastien, notre collègue, nous a annoncé que son fils Dylan âgé de seulement 10 ans était atteint d’un cancer.Impossible pour nous de nous mettre à sa place, mais surtout impossible de ne pas réagir.Alors, par la création de cette cagnotte, voilà une manière supplémentaire d’aider ce petit combattant et sa famille.Un geste + un geste + un autre + … permettront de montrer notre solidarité à Sébastien, Dylan et les leurs.  La totalité des fonds collectés sera reversée à Sébastien dans l’optique de l’aider à organiser ses déplacements entre son foyer et les 4 hôpitaux inclus dans le protocole de soin de Dylan (Saint-Etienne - Lyon - Paris - Lille). Qui sommes-nous ?Nous sommes juste des collègues de travail de Sébastien. Bien convaincus que face à une telle situation, il n’y a pas de petite action.Nous avons déjà réussi à donner plus de 420 heures supplémentaires à notre collègue pour qu’il reste plus longtemps au chevet de son fils. Aujourd’hui, on lance cette cagnotte pour faire plus !  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

139

12 305 €

Handicapé et orphelin après décès à l'accouchement de maman - Aidons Mehdi

Handicapé et orphelin après décès à l'accouchement de maman - Aidons Mehdi

Je suis arrivé au monde le vendredi 13 octobre 2017,handicapé quadriplégique spastique et orphelin de ma maman.Je vais vous raconter mon histoire. Je remonte quelques jours avant ma naissance ; ma famille était unie et heureuse, mon arrivée était imminente, ma maman était en pleine forme, une superbe grossesse. Tellement heureuse de faire enfin ma connaissance et de découvrir ma jolie p’tite bouille. Elle souhaitait que je naisse en salle nature (accouchement naturel). Cinq jours après terme, le jeudi 12 au matin, la maternité a déclenché son accouchement et ses premières contractions sont arrivées le soir, mon papa et ma maman étaient très confiants, de la salle nature ils sont passés à la salle d’accouchement avec péridurale car le déclenchement donnait à ma maman de très fortes contractions.  A minuit trente tout a basculé, ma maman ne se sentait plus bien, moi non plus, dans son ventre j’avais du mal à respirer, la sage-femme ne s’en est pas rendu compte malheureusement. Vers 2H50, ma maman ne va plus bien du tout, elle suffoque, vomit et s’évanouit à 3H15, elle ne réagit plus. A 3H35, de l’aide arrive enfin, il me faut encore 10 min pour arriver dans ce nouveau monde, je ne respire pas, ils me font des soins et je commence à respirer difficilement, intubé puis transporté d’urgence au service soins intensifs pour nourrissons à Rennes, je suis en hypothermie pendant 3 jours (à 35°), endormi pour éviter de souffrir. Je suis resté un peu plus d’un mois à l’hôpital. Vous allez me demander, mais, où sont tes parents pendant tout ce temps-là ? Ma maman, Emmanuelle de son prénom, est décédée juste avant ma naissance, nous n’avons pas pu nous blottir l’un contre l’autre comme elle en rêvait tant. « Une embolie amniotique » nous ont dit les médecins. Et mon papa, il était auprès de ma maman, il a tout vu sans pouvoir l’aider, simplement l’accompagner dans cette tragédie les yeux dans les yeux, le corps médical n’ayant pas réagi. Il a du tout affronter, c’est mon héros ; le décès de ma maman devant ses yeux, la préparation de l’enterrement, réconforter ma grande sœur Yasmine et mon grand frère Idriss qui avaient perdu leur maman au lieu d’accueillir un petit frère. Faire des aller-retour Redon Rennes pour me donner de l’amour et du courage pour que je m’en sorte. Aujourd’hui, nous avons besoin de votre aide, j’ai 17 mois, mon papa est épuisé et ne peut pas travailler depuis cet évènement, il doit tout gérer. Je suis lourdement handicapé, manque d’oxygène à la naissance, lésions des noyaux gris centraux (qui commande la motricité des 4 membres) tétraplégique, je ne m’assois pas, pas de 4 pattes, ne marche pas, j’ai du mal à coordonner mes mouvements, je ne peux pas manger tout seul, et les mots ne viennent pas :  * Notre maison n’est pas adaptée à mon handicap, mon papa ne peut pas changer de maison et les frais montent très vite, mon papa doit installer un monte-charge pour que je puisse accéder à la maison et faire construire une chambre avec une salle de bain adaptée. * Budget 80 000€, nous n’avons droit qu’à 2 000 € d’aide par la MDPH et la maison d’habitat - Remboursés à la fin des travaux -. * Les frais de psychologues, thérapies alternatives, de mon frère et ma sœur, mon papa et moi pour guérir de cet évènement traumatisant coutent très cher pour mon papa qui ne travaille plus. Sans compter l’impact sur le reste de la famille. * Mon papa, qui est irréprochable se bat pour mon avenir, en procès contre cette maternité qui n’a pas réagi avant (2H30 de grandes souffrances) pour aider ma maman et moi. 15 000€ ont déjà dû être déboursés pour les expertises qui conclut que l’hôpital est responsable de mon handicap.Si j’étais né quelques minutes plus vite je pourrais jouer avec mes frère et sœur, mon papa aurait pu essayer de se reconstruire, travailler, avoir une vie sociale, des loisirs. Malheureusement j’aurai besoin de tellement de choses, j’aurai toujours besoin d’une personne avec moi. Il souhaiterait m’offrir plus de soins alternatifs, mais ils ne sont pas remboursés. Malheureusement la vie en a décidé autrement, le procès va être très long (ma dernière expertise sera faite pour mes 16 ans) nous ne pouvons pas compter dessus pour le moment. Je vous remercie d’avoir lu mes mots depuis le début, et je compte sur vous, votre soutien moral, financier et/ou humain dans cette épreuve tellement incompréhensible, en partageant mon histoire, en rejoignant notre communauté Facebook [ici] ou participant à la cagnotte jointe (Paiements libres et sécurisés) Je vous fais de gros bisous et vous envoie toute ma gratitude. Mehdi

185

8 307 €

8 %
Haut de page