Aller au contenu principal
Rendre son autonomie de déplacement à Marylène

Rendre son autonomie de déplacement à Marylène

Aidez Marylène à retrouver son autonomie de déplacement ! Bonjour à toutes et à tous,     Marylène a 48 ans et est atteinte d'une pathologie neuromusculaire évolutive qui atrophie progressivement tous ses muscles, l'obligeant à se déplacer en fauteuil roulant. Depuis le décès de sa maman, survenu en 2013, Marylène vit seule, dans un logement adapté à son handicap mais éloigné du centre-ville, et doit être aidée, dans son quotidien, par des infirmières et auxiliaires de vie.    Malgré son handicap, qui ne lui permet pas de travailler, Marylène a toujours eu à cœur de se rendre utile à la société …une façon de rendre ce qui lui a été donné.Afin de venir en aide aux autres, elle a choisi de s’investir au sein de deux associations : AFM Téléthon et Mieux Vivre son Handicap, car les valeurs de Compassion, Solidarité, Empathie, Soutien, Générosité, Tolérance et Entraide l’ont toujours animé et ne sont pas de vains mots pour elle.    Cela fait maintenant deux ans que le véhicule aménagé pour le transport d’1 personne à mobilité réduite, qu’elle avait acquis et utilisé, quotidiennement, pendant 10 ans, est devenu inutilisable, suite à une avarie s’avérant irréparable. Marylène a donc du s’en séparer.     Actuellement, son seul moyen de locomotion est son fauteuil électrique, ce qui la limite énormément dans ses déplacements, notamment ceux liés à ses engagements associatifs du fait des conditions météo, souvent défavorables, qui ont un impact néfaste sur sa pathologie neuromusculaire, et des distances à parcourir, pour pouvoir assumer, pleinement les missions qui lui incombent, comme siéger à la Commission Communale d’Accessibilité ainsi que dans des instances départementales (CDAPH, CDCPH, …), pour défendre les droits des personnes en situation de tout type de handicap, qu’il soit permanent ou temporaire.    Son implication, au service des autres, s’en trouve, donc, par conséquent, fortement restreinte.    Au-delà des activités en lien avec ses engagements associatifs, il est indispensable, pour Marylène, de disposer d’un véhicule TPMR, non seulement pour les besoins quotidiens (courses, pharmacie, etc.), mais également pour conserver des liens familiaux et sociaux.Il y a un an, faute de moyen de locomotion,  elle n’a pu se rendre, auprès de sa sœur, hospitalisée pour un grave problème de santé. La voiture serait le seul moyen d'aller rendre visite à son autre sœur, atteinte de Trisomie 21, qui réside dans un établissement spécialisé, situé à 50 kilomètres de son domicile, et non desservi par les transports en commun, qui, d’ailleurs, pour une personne à mobilité réduite, sont véritablement qualifiables de « parcours du combattant ».     Les gens qui la connaissent savent que Marylène n’est ni du genre « à quémander » ni « à se mettre en avant ».Malheureusement, un véhicule TPMR coûte excessivement cher (26  000 €uros) et les véhicules d’occasion de ce type n’affichant pas 5 zéros au compteur kilométrique ne sont pas légion.L’allocation d’adulte handicapé que Marylène perçoit ne lui permet pas d'en acheter un autre et, l’aide attribuée par la MDPH ne porte que sur la partie « aménagement du véhicule » (décaissement, rampe d’accès et système d’ancrage du fauteuil).Les banques n'accordant pas de prêts aux personnes sans revenus salariaux, elle ne peut, non plus, contracter de crédit.    Ce sont les raisons pour lesquelles, aujourd’hui, Marylène et ses proches, n’ont pas d’autres solutions que d’en appeler à votre aide et votre générosité.    Il n'y a pas de petits gestes, que de belles intentions. Comme on dit …ce sont les petits ruisseaux qui font les grands  fleuves. Quel que soit le don que vous ferez, cela sera un pas de plus vers l'autonomie de déplacement retrouvée pour Marylène.                                                                                                                                                                    En quelques secondes et avec un simple click, vous pouvez facilement participer à cette cagnotte, en changeant la vie d’une personne, dont le souhait le plus cher est de pouvoir continuer a aider son prochain, en étant une personne à part entière, au sein de la société. Le montant importe peu et tous les paiements sont évidemment sécurisés.  Marylène et ses proches vous remercient, chaleureusement, du fond du cœur pour votre précieuse aide.

38

1 310 €

13 %
Un fauteuil roulant vers une autre vie

Un fauteuil roulant vers une autre vie

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire ! Je fais cette démarche afin de faire appel à votre générosité et votre solidarité. Je me présente, je m’appelle Élisabeth, j’ai 45 ans, cela fait plusieurs années que je suis malade, reconnue handicapée depuis plus de 15 ans. Mes problèmes de santé ont commencé jeune, j’avais 12ans, en tombant 3 fois dans des états comateux et aujourd’hui je me dis que c’etait certainement le signal d’alarme, annonciateur de ce que j’allais subir aujourd’hui.J’ai des maladies auto-immunes qui provoquent une dégénérescence des nerfs, une inflammation des articulations et bien d’autres effets qui me pourrissent la vie, comme entre autre le syndrome de la queue de cheval avec tout ce qui va avec, et à mon âge j’ai vraiment du mal à la vivre, et peu importe l’age c’est juste invivable.la dégénérescence des nerfs altère la communication des nerfs vers mon cerveau. Jusqu’à présent, je n’avais qu’une atteinte des membres inférieurs ou j’empluais Aà me dire que je marchais comme « un canard boiteux », il faut essayer de dédramatiser, mais aujourd’hui je ne sais pas quel terme je devrais employer car mon état se dégrade de plus en plus vite.Je marche très mal à cause de cette paralysie partielle et de cette perte totale de sensibilité, à tel point que je ne sens pas le sol sous mes pieds, bref je marche très peu, je réfléchis chacun de mes déplacements, chacun de mes pas, car j’ai de grosses difficultés à cause de cela mais aussi parce que je souffre énormément...Cette communication, entre mes nerfs et mon cerveau, est tellement altèrée que des douleurs sont provoquées à chaque mouvement, ce qui m’empeche de bouger comme bon me semble.Mais comme cela ne suffit pas et que la vie serait trop simple, depuis plusieurs mois j’ai également une atteinte des mains.Mon quotidien est devenu très compliqué à vivre ou à subir mais je me dis toujours qu’il y a pire que moi et que malgré tous mes problèmes j’ai la chance d’etre en vie,mais voilà ma vie consiste à rester alité la majorité de mon temps, je ne sors jamais de chez moi pour le plaisir car ne pouvant que très peu marché et dans des conditions assez dangereuses Var que ce soit en intérieur ou en extérieur, je ne cesse de tomber. Pour en avoir discuter avec l’équipe médicale qui me soigne et avec l’évaluatrice du handicap, tout le monde s’accorde à dire que c’est le moment pour moi d’avoir un fauteuil roulant électrique, qui m’aiderait à me déplacer en toute sécurité.En plus, je dois subir une éniéme intervention chirurgicale qui va me clouer assise pendant quelques temps, mais je repousse cette opération par manque de courage, j’ai été tellement opérée que je n’ai aucune envie de retourner au bloc opératoire et aucune envie de souffrir plus que je ne souffre déjà! Même si l’idée d’avoir ce fauteuil roulant ne m’enchante guère, et que je n’ai aucune envie d’en faire l’acquisition, je me dis quand même qu’il va m’apporter une bouffée d’oxygène!Il va me permettre de sortir de chez moi juste pour le plaisir, comme peut-être pouvoir aller sur le trottoir d’en face, pour aller voir le lac que je n’ai jamais vu.Cela fait des années que je ne sors plus de chez moi pour le plaisir mais que pour les rendez-vous important comme médecin, pharmacie et encore la plupart du temps je suis en ambulance.Toutes les choses simples de la vie sont devenues pour moi très compliqué voir impossible à faire.Alors je viens avec cette cagnotte Leetchi faire appel à votre générosité, à votre solidarité pour que je puisse faire l’acquisi de ce fauteuil roulant électrique qui me permettra de sortir de cet isolement forcé et de retrouver un semblant de vie sociale, ce que j’ai perdu depuis trop longtemps. Pour l’achat de ce fauteuil roulant électrique, la CPAM prend une grosse partie en charge, mais il me reste aussi une grosse partie à ma charge!!Je dis « grosse » car ne pouvant plus travailler, je n’ai comme seule ressource mon AAH, je ne m’en plains pas car je sais que d’autres sont bien plus malheureux que moi, mais voilà aujourd’hui avec seulement mon AAH cela ne me permet pas d’acheter ce fauteuil électrique, l’AAH me permet de payer mes factures (loyer, Edf, assurance etc etc), même pour faire des courses j’ai des difficultés et Je dois dire merci à une association (SPF) qui me vient en aide pour l’alimentaire... Évidement avant de faire cette cagnotte, j’ai fait le tour des organismes susceptibles de me venir en aide, MDPH, CCAS, MDS, CAF, et je me suis retournée également vers certaines associations.Donc à ce jour, j’ai la CPAM qui prend en charge une partie, une association qui récolte les bouchons en plastique qui m’aide aussi, mais cela ne suffit pas encore pour faire l’achat de ce fauteuil roulant électrique. Sans la solidarité et la générosité de certains, il me sera impossible d’en faire l’achat. Alors par l’interme de cette cagnotte, j’en sollicite donc à la générosité de chacun, soit en voulant bien participer financièrement du montant que vous souhaitez, soit en voulant bien partager cette cagnotte afin de la faire connaître et de m’aider... Si par chance j’arrive à avoir la somme nécessaire pour acheter mon fauteuil roulant électrique et qu’il reste quelques euros derrière, je m’engage à en faire don à une association. Merci à tous ceux qui ont prit le temps de me lire,Merci à tous ceux qui pourront et voudront participer à cette cagnotte, qui a pour but de m’aider à avancer, en complétant la partie à ma charge pour l’achat de mon fauteuil roulant électrique... Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

2

188 J

1 %
Aider une famille au bord de la rue.

Aider une famille au bord de la rue.

Bonjour à toutes et à tous. Je m'appelle Emilie, j'ai 15 ans et j'ai besoin de vous écrire par rapport à un sujet qui me tient à coeur : ma famille. J'ai envie de l'aider car je ne supporte plus de la voir comme cela. Triste, toujours de mauvaise humeur et parfois même en dépression. Nous avons tout essayé, et maintenant je vous trouve. J'espère vraiment que vous puissiez nous aider car moi je ne sais plus du tout quoi faire. En tout cas, sachez que les personnes qui nous aideront je ne les remercierai jamais assez. Vraiment du fond de mon coeur et de celui de ma famille, MERCI. Je commence en vous disant que nous avons une exploitation agricole. A côté, nous avons toujours eu des volailles juste pour notre consommation personnelle. Puis quelqu'un nous a dénoncé soi-disant parce que nos volailles faisaient du bruit puis apparemment nous les vendions sans qu'elles ne soient déclarées. C'est bizarre parce que même nous, nous n'étions pas au courrant... A vrai dire, peut être qu'elles se vendaient toutes seules. Suite à cela un inspecteur nous a dit soit vous faites une abattage et vous les vendez correctement soit vous arrêtez tout. Ce boulot c'était toute la vie de mon père donc bien sûr il a continué, il a donc construit un abattage qui a quand même coûté 100 000 euros, et que nous avons payé à l'aide d'un emprunt car nous n'avions pas les sous. Mon père était content il avait gardé le métier qu'il aime et il croyait vraiment que cela allait marcher et que nous réussirions à rembourser. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu. On a essayé de tout faire pour rembourser les emprunts, payer les factures, vivre à 5 avec seulement 800 euros par mois, etc... Mais on n'y est pas arrivé. Mes parents sont passés devant le juge, qui nous a mis en redressement judiciaire puis nous a accordé 12 ans pour tout rembourser. Toute l'exploitation est hypothéquée, sans parler de la maison. Cela fait maintenant 3 ans que nous essayons mais on n'y arrive pas. Seulement, si nous ne payons pas ce que le juge veut tous les ans ils nous fichent à la porte. C'est pour cela que je demande votre aide, déjà que la vie nous ne la supportons plus depuis ces années où nous sommes dans la galère je n'imagine même pas comment nous allons faire si nous attérissons dans la rue. Je n'y arrive plus, j'aimerais faire plus pour aider ma famille mais à 15 ans je ne peut pas faire grand chose. Mais je sais que si moi en vous écrivant ce texte j'arrive avec vous à les relever et à les rendre heureux j'aurais grâce à vous réussi ma mission : les rendre heureux. Ils ont toujours fait ce qu'ils pouvaient pour mon frère ma soeur et moi alors j'aimerais leur rendre la pareille en échange. Pour moi, mon plus beau cadeau c'est vous et sachez que même si je n'ai pas de vacances depuis 9 ans, que je n'ai pas les derniers vêtement à la mode et que la vie n'est pas facile tous les jours, je suis heureuse car j'ai la meilleure famille du monde entier même si elle se compose que de 5 personnes plus 2 mes grands-parents paternels. En tout cas, si vous arrivez ici, c'est que mon histoire et celle de ma famille vous a touché. Et je compte énormement sur vous, vous n'imaginez même pas à quel point, car mieux vaut une famille nombreuse dans une maison que dans la rue. Je vous remercie de fond du coeur. Et que dieu vous garde longtemps sur terre.                                                                                                     Emilie.

7989

270 705 €

60 %
Les 20.000 km de l'amour pour Martine Richardson

Les 20.000 km de l'amour pour Martine Richardson

Gravement atteinte d'un cancer très avancé, notre maman Martine Richardson se bat contre cette maladie depuis plus de 3 ans. Elle est actuellement hospitalisée à Montpellier en France.Nous, ses enfants vivant à Tahiti, avons appris dans la nuit du 06 mai que son état s'est radicalement dégradé. Redoutant le pire, nous avons sauté dans le premier avion et avons effectué les 20.000 km nous séparant d'elle. Objectif : retrouver notre maman chérie et être à son chevet afin de lui donner tout notre amour, la meilleure thérapie possible ! La présence de ses enfants et de sa famille auprès d'elle lui a été d'un grand soutien moral.  Toutefois, nous avons rencontré son oncologue et il est formel : au vu de l'avancée de la maladie, il nous alerte sur la nécessité de revenir au plus tôt auprès d'elle. C'est pourquoi nous mettons en place cette collecte solidaire afin que ceux qui le souhaitent puissent aider la famille Richardson dans cette épreuve. Dieu a fait de grandes et belles choses au travers du ministère missionnaire de nos parents durant toute leur vie en Polynésie Française. Merci de nous aider à honorer notre Maman et Maminou, et à l'accompagner jusqu'au bout. À titre d'information, nous sommes 11 personnes de notre famille à devoir nous déplacer de Tahiti vers la France (Montpellier). Un billet d'avion coûte en moyenne entre 1500 et 3500 euros par personne (Aller-Retour) selon la saison. Ici, vous pouvez directement et en un clic, participer à cette collecte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés. Merci à tous pour votre soutien et vos prières !

193

66 J

100 %
POUR MAHE

POUR MAHE

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Mahe est né le 10 octobre 2016. * Suite a des nombreuses bronchiolites avec des hospitalisations très nombreuses Mahé a arrêté de se nourrir, en décembre 2017 il s 'est fait opéré pour pose d 'une gastrostomie (acte chirurgicale qui consiste à pratiquer une ouverture dans l'estomac afin d'y faire passer ce qu 'on nomme une sonde gastrique par laquelle les éléments nutritifs sont déversés dans l 'estomac) notre enfant ne prend aucun aliments par la bouche . * En juin 2018 le diagnostic est malheureusement tombé : notre petit Mahé est atteint d  'une maladie  génétique très rare (10 cas en france )  du a la mutation d'un gêne GRIN 2B.  Nous savons seulement que notre bébé aura des retards intellectuels, retards en motricité avec ou non de l épilepsie . Cette annonce fut brutale et douloureuse. * A ce jour, Mahé ne se tient pas assis, ne mange rien, ne marche pas .Il a de la kiné 2 fois par semaine car il est hypotonique, il va 2 fois par semaine dans un centre l 'OASIS pour enfants handicapés (éducateurs spécialisés, psychomotriciens, ergothérapeutes, orthophonistes, balneothérapie ..). Pour aider Mahe nous faisons appel au don car nous souhaitons emmener notre fils a Barcelone ou se tient un centre qui pratique la méthode ESSENTIS.  * La méthode ESSENTIS est un programme de réeducation intensive adapté au patient souffrant de paralysie cérébrale ou tout autre trouble neurologique .Cette méthode se pratique pour améliorer la posture, la structure, l 'autonomie et stimluler les muscles .Malheureusement ce centre n 'est pas reconnu en france et donc très couteux . Nous comptons sur vous et votre soutien.      ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

241

10 097 €

201 %
Bastien - Ferme du Guerniec

Bastien - Ferme du Guerniec

https://ferme-du-guerniec-61.webself.net/ Bastien Moysan, pêcheur paysan à Daoulas cultive les terres en bio de sa famille depuis quinze ans (Ferme du Guerniec).A l’issue d’une indivision, procédure judiciaire par adjudication, Bastien s’est présenté légitimement à la vente aux enchères de ces terres qu’il travaille (30 hectares mis en vente à 40.000€).Deux exploitations agricoles des alentours ont surenchéri trois fois le prix.Pour eux, ce n’est qu’un investissement minime alors que pour nous c’est la vie d’un paysan et de sa famille qui est en jeu.Nous souhaitons que cette ferme puisse poursuivre ses activités.Afin de conserver ces terres, Bastien a effectué les démarches de demande de préemption auprès de la SAFERLe 18 juin, la SAFER a ainsi préempté les 30 hectares de Bastien qu'il va devoir racheter.Pour l’aider à racheter une partie de ces terres avec votre aide, nous avons mis en place un financement participatif pour l'aider dans cet achat. Toute participation, même minime, est la bienvenue!Tous ses amis et tous ceux qui le connaissent savent que Bastien le rendra au centuple à notre Terre pour notre bonheur et pour une vie meilleure des générations futures.C’est bien plus qu’un petit don que vous ferez à Bastien, c’est un investissement énorme pour l’avenir de notre planète et en 1er lieu pour la Rade de Brest, le Finistère et la Bretagne.Soutenons le combat écologique et bio de ce pêcheur paysan qui travaille pour nous donner un meilleur avenir.Nous apportons ce soutien pour que Bastien puisse continuer à élever, cultiver et ainsi mener à bien son projet de vie mais aussi celui d’une agriculture biologique et paysanne sur nos territoires.Signé : le Comité de soutien de BastienSi vous voulez être tenu au courant de la suite des évènements, envoyez-nous votre contact mail à l'adresse : Kénavo!

231

73 J

Je Te Soutiens Sinaï

Je Te Soutiens Sinaï

Tous ensemble pour Sinaï!Depuis début Août 2018, Sinaï lutte contre un cancer des os très agressif avec de très nombreuses métastases aux poumons. Sinaï suit un protocole très lourd de chimio de 4 à 5 jours par semaine à l’hopital depuis le 11 Août: - 14 semaines de chimio pré-opératoire avant de retirer la tumeur de son fémur ainsi que le remplacement de son genou et du fémur par des prothèses - puis 26 semaines de chimio minimum pour faire réduire et éliminer un maximum de métastases pulmonaires pour rendre possible une résection chirurgicale. Ce traitement lui permet de contenir la maladie mais nous croyons que d'autres traitements complémentaires peuvent aussi agir et aider son organisme à être davantage réceptif aux traitements endurés. En parallèle, Sinaï suit une alimentation visant à booster son système immunitaire afin de donner à son corps toutes les chances de pouvoir lutter efficacement contre la maladie. Cette cagnotte "Je Te Soutiens Sinaï" est mise en place afin:- D'accompagner au mieux Sinaï tout au long de son combat et,- D'aider financièrement sa famille * à supporter l'ensemble des charges liées aux différents traitements (alimentations spécifiques durant les aplasies, soins pharmaceutiques non pris en charges, ...) * La maman de Sinaï ayant dû interrompre son activité professionnelle pour s’occuper à temps plein de sa fille. Chaque geste ponctuel ou régulier, même minime, est important. Mille Merci,Sinaï et sa famille. Que Dieu continue de fortifier Sinaï et la conduise sur le chemin de la guérison. Pour information:Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous ! JE TE SOUTIENS SINAÏ!

225

9 488 €

Faire Face - la Greffe de Camila

Faire Face - la Greffe de Camila

Faire Face durant les mois d'hospitalisation de notre fille - Une cagnotte dans l’urgence -Un appel urgent aux dons, Pourquoi ? Post greffe et greffe, ça y est nous y sommes. Pour des mois.  -Beaucoup d'entre vous le savent déjà, Camila, notre fille ainée de 15 ans est gravement malade elle cohabite avec un cancer rare depuis plus de 4 ans, un Lymphome AAGC - NH. Tenace, récidiviste, à hauts risques. Il est revenu. Très vite - -Aujourd'hui la date de greffe de moelle osseuse est enfin ferment fixée et a eu lieu le 6 décembre 2018 à 15h20.Précedée d'une chimio de cheval sur 6 jours et avec elle les douleurs. Le rivage est loin. Attendre, aux rythme des potences et des traitements, que Camila renaisse de ses cendres, une bonne fois pour toutes sera long, très long, douloureux aussi, c'est ainsi. On ne renaît pas sans douleurs.Rester auprès de Camila n'est pas une option. Rester auprès d'elle a un coût, et ne pas le faire est inenvisageable. Avant de reprendre une vie normale il nous faudra tenir financièrement. C'est aussi cru et simple que ça. 1 an, peut-être moins peut-être plus ...Une année c'est un minimum de 13.000 euros en globalité à prévoir pour finir les fin de mois. Et reconstruire sa vie. Parce que le minimum vital est loin de l'être. Parce qu'on nous menace de nous quitter le rsa. -Parce que la peur de l'inconnu est telle que nous ne voulons et ne pouvons faire qu'une chose: Être là - et même cette seule évidence est chiffrée, c'est horrible mais c'est une vérité. L'Etat fort heureusement couvre les traitements mais n'a pas idée de la vie qui continue par ailleurs. celle qui vous rattrappe qu'on le veuille ou non. Encore une fois c'est un fait - En quelques mots et sans pathos: Depuis 2015, de rechutes en rechutes nous avons fabriqué des bouées, nous avons continué à nager vers la rive tant bien que mal sauf que la rive est devenu un Iceberg en fonte et la perspective de l’atteindre dans des conditions normales s’est vue se compliquer considérablement à la dernière rechute (Peu de répit entre chaque traitement) en février dernier -Et à l’annonce de la solution No 3: Greffe de moelle osseuse.  -Force est de constater qu’il arrive un moment où garder la tête sous l’eau ne permet plus de respirer correctement malgré tous les efforts mis en place. Et malgré tous les systèmes D qui consistent à tenter de vendre encore et encore le moindre objet. Nous n’avons plus le temps de faire un stage d’apnée -  Aujourd’hui nous prenons la décision difficile de faire une cagnotte, difficile parce que nous avons toujours pensé pouvoir nous en sortir seuls et grâce au soutien sporadique d’associations que nous ne remercierons jamais assez du fond du coeur de nous avoir tendu la main. Nous ne sommes pas les seuls, mais le bateau coule, et face à l’urgence, il n’y a plus d’orgueil qui tienne: Nous avons besoin de vous et de créer cet appel aux dons parce qu'il nous faudra tenir longtemps avant de reprendre le train en marche, et tenir l'après, nous le savons -  Ceux qui nous connaissent le savent, avant d’être dans l’obligation d’arrêter de travailler en février dernier pour des raisons évidentes, nous avions une vie approximativement normale. Une vie solide et solidaire. Le moment où tout bascule est celui où l’on est plus maîtres de rien et où, qu’on le veuille ou non on ne dépend financièrement plus que des organismes d’aides gouvernementales ou de mains tendues. Nous sommes dans cette situation surréaliste, il faut avoir l’énergie de partir au combat et par ailleurs avoir celle de trouver comment faire face au Titanic des impayés, des relances, des frais à venir…. trouver des solutions.Seuls: impossible.  Nous le savons maintenant, enfin: c’est au bas mot et au minimum 2 mois d’hospitalisation en chambre stérile sous surveillance rapprochée. Puis des mois et des mois de suivis et de ré-hospitalisation, le temps ? une equation à plusieurs inconnues. Une année ?Pas loin...longue et chargée, c'est planté mais avec cette certitude: Nous en sortirons vainqueurs. Durant ces longs mois nous nous tournerons avec son papa afin d’être auprès, à la fois de Camila et de sa petite soeur Lua, gérer ça. Gérer Noël aussi. Psychologiquement, émotionnellement, nous serons indémontables et ensembles nous viendront à bout de cet hôte immonde, rien ne nous arrêtera, mais pour garder cette énergie il nous faut résoudre les problèmes matériels, c’est un fait. C’est ainsi. Merci du fond du coeur à tous ceux qui nous lirons et nous soutiendrons dans cette tempête.

169

12 630 €

Soutien à David, défiguré pour un tir LBD 40x46mm

Soutien à David, défiguré pour un tir LBD 40x46mm

Je m’appelle David, j’ai 31 ans et voici mon histoire : Le 1er décembre 2018 nous sommes venus des Yvelines (78) pour manifester sûr Paris avec ma compagne, pour soutenir le mouvement des gilets jaunes. Arrivés sur les Champs-Elysées nous manifestions avec ma compagne pacifiquement quand au bout de quelques heures la tension monte. Nous n’étions pas là pour casser ni affronter les forces de l’ordres. Nous décidons avec ma conjointe de quitter les lieux pour notre sécurité, mais les rues étaient bloquées par des barrages de CRS n’ayant rien à nous reprocher je me dirige vers un CRS pour lui demander comment quitter les lieux il ne m’a même pas répondu et m’a mis un coup de matraque dans la mâchoire. Malgré son geste nous restons sans haine et cherchons toujours à fuir ce climat de tensions. On se dirige vers l’avenue Victor Hugo où on nous laisses enfin passer. Nous faisons approximativement 500 mètres et prenons la rue Paul Valéry qui se trouve en parallèle de celle-ci. Une rue qui nous semblait calme. Après quelques mètres nous retombons sur des CRS.  N’étant pas armé et n’ayant aucune intension de violence sur eux, m’a compagne et moi nous dirigions vers eux main dans la main bras en l’aire pour seul arme notre gilets jaunes sur le dos. Avec encore une fois pour seul objectif de quitter les lieux. Arrivés à vue d’œil à environ 10 mètres des CRS, l’un d’eux me fais un tir avec une balle LBD 40x46mm en pleine mâchoire. Je m’effondre sur les pieds de ma compagne face contre terre convulsant et crachant mes dents. Ils se sont mis à tirer de la lacrymogène sur ma compagne meurtrie. Aucun CRS est venu m’aider, ce sont des gilets jaunes interpelés par les cris de ma compagne qui sont venu m’exfiltrer afin de me mettre en sécurité et appeler les pompiers. Merci à Jordan Paganessi de m’avoir effectué les premiers soins. Conséquences de ce tir de LBD : fracture maxillaire droite, fracture alvéolaire, perte de substance osseuse, perte de 4 dents (bientôt 3 de plus), fracture des ptérygoïdes, perte de 2.5 cm de lèvre supérieur et j’en passe. Les médecins estiment 2 ans de reconstruction faciale. Depuis l’accident je me retrouve sans emploi car j’étais tailleur de pierre en intérim, donc je n’ai plus de revenu et je ne sais pas si je vais pouvoir reprendre mon emploi un jour. Afin de pouvoir financer mes soins physiques et psychologiques et me permettre de me reconstruire. Je compte sur vous et votre solidarité. Merci de votre aide et de votre générosité. Si vous me permettez de récolter des fonds je mettrai une photo du chèque comme preuve.

335

6 293,50 €

41 %
Cagnotte pour sauver Hili Tehila

Cagnotte pour sauver Hili Tehila

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire pour sauver Hili Tehila!1) Qui est Hila Tehila ? Pourquoi lui venir en aide ?  Hila Tehila est une jeune israélienne de 23 ans qui a été diagnostiquée pour un RHABDOMYOSARCOME pour la première fois il y a 2 ans et demi.  Le Rhabdomyosarcome ou RMS est un cancer très rare. Chez Hili, il est de stade 4 et métastatique. Au cours de ces deux années, elle a subit plusieurs hospitalisations et chimiothérapies et a finalement réussi à vaincre ce cancer. Sa rémission a duré 2 mois, après quoi le cancer est revenu plus fort et plus violent qu'auparavant. Aujourd'hui il est situé dans le système nerveux et aux yeux et affecte donc tout son corps. Non seulement sa vision, mais son fonctionnement, sa marche.  Si un traitement n'existait pas, elle aurait été définie en phase terminale.La famille de Hili Tehila, après d'interminables recherches d'espoir en Israel et dans le monde, a finalement trouvé un ultime traitement en Allemagne. L'hopital qui propose ces soins  a déjà accepté son hospitalisation chez eux. Seulement, par manque de moyens pour financer ces traitements coûteux, la famille s'est tournée vers la générosité de tout à chacun.  La situation va en s'accélérant : Hili Tehila, ne pouvant plus recevoir de traitement qui puisse l'aider en Israel, est sous anti-douleurs chez elle, entourée de sa famille. Son départ immédiat pour l'Allemagne est plus qu'urgent.  2) Comment participer à la cagnotte ?  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.N'hésitez pas à partager cette cagnotte.Grace à vous, une vie peut être sauvée. Qui sauve une vie, sauve un monde. Merci à tous !

236

8 622 €

17 %
Solidarité pour les Bessous

Solidarité pour les Bessous

Il était une fois 4 jeunes cousins, 500 brebis, un village des Pyrénées. Il était une fois du dynamisme, du travail acharné, des heures qu’on ne compte plus, un investissement non quantifiable, des projets qui vivent. L’histoire débute à la Rivalère (Commune de Cassagne 31260) en l’an 2007, où un jeune agriculteur passionné, entreprend pour réaliser ses rêves. Il a été soutenu puis rejoint rapidement par son frère jumeau, sa sœur, leur cousin. Nos 4 gais lurons, travailleurs et déterminés, parlent beaucoup trop vite, travaillent beaucoup trop fort, donnent de leur temps sans compter et sans jamais économiser leurs sourires. Cette histoire pourrait être celle de nombreux agriculteurs, qui, malgré des conditions de travail difficiles, se lèvent chaque matin, sans jamais baisser les bras, pour nourrir leurs projets et leurs régions. Cette histoire c’est celle de Yannick, Stéphane, Marie et Maxime fondateurs du GAEC « les Bessous » qui, depuis de nombreuses années, s’invite à nos tables et agrémente nos repas conviviaux avec un fromage de brebis au lait cru dont chacun reconnaît le goût. Bien souvent, le Bessous entre dans nos foyers et n’en ressort plus. Ce fromage fait désormais partie intégrante de notre patrimoine Commingeois. Le mois dernier, la contamination d’une brebis par la listeria a affecté une partie de la fabrication fromagère disponible à la vente. Par mesure de précaution et du fait de normes sanitaires drastiques, l’intégralité des fromages a dû être détruite. Cet incident a donc fait perdre à nos agriculteurs l’équivalent d’un an de salaire, les laissant désemparés face la destruction de mois entiers de dur labeur et mettant considérablement à mal leur quotidien. Tout un chapitre est à réécrire. Ce chapitre débutera avec l’ouverture d’un nouveau magasin à la ferme. En effet, ayant à cœur de donner la possibilité à la population commingeoise d’avoir accès à des produits de qualité à proximité et à moindre coût, les membres du GAEC ont créé un magasin au cœur de la bergerie. Ce dernier sera approvisionné avec des produits de producteurs régionaux et ouvrira ses portes le 19 avril 2019. Ce chapitre ne peut s’écrire sans vous. Pour toutes ces raisons, pour l’affection que nous portons aux membres du GAEC, pour toute la générosité désintéressée dont ils ont souvent fait preuve à l’égard de chacun de nous, pour les remercier, pour les encourager, pour les aider à se relever. Et pour toutes les raisons qui seront les vôtres, nous avons créé une cagnotte en ligne afin de leur venir en aide. Parce que chaque contribution compte, Les Bessous ont décidé de vous remercier à leur manière : * A partir de 10euros : Carte de fidélité du magasin offerte (vous donnant accès à des tarifs réduits dans le magasin). * A partir de 20euros : Carte fidélité + 250g de fromage. * A partir de 50euros : Carte fidélité + 250g de fromage + sac de courses. * A partir de 100euros : Carte fidélité + 250g de fromage + sac de courses + invitation à la tonte. * A partir de 250euros : Carte fidélité + 500g de fromage + sac de courses + invitation à la tonte + invitation aux portes ouvertes. * A partir de 500euros : Carte de fidélité + 500g de fromage + sac de courses + invitation à la tonte + Invitation à une matinée de fabrication + Dégustation.  * A partir de 1000 euros : Carte de fidélité + 1kg de fromage + sac de courses + invitation à la tonte + invitation à une matinée de fabrication + dégustation + visite privée de la bergerie. Chacun des participants verra également son nom et son prénom (si ces derniers ont été communiqués lors de la participation à la cagnotte), renseignés sur un panneau de remerciements à l’entrée du magasin. Merci pour eux.

195

10 270 €

Ensemble, rebâtissons Ecolojah.

Ensemble, rebâtissons Ecolojah.

(English version below) SOUTENEZ LA FAMILLE JAH DU BENIN : SAUVONS L'ECOLE ECOLOJAH RAVAGÉE PAR UN INCENDIE.- Lien vidéo de l'incendie et message de la Mère Jah :https://youtu.be/aVTmX4JTELk  - Lien vidéo d'ECOLOJAH avant incendie : https://youtu.be/UzPntwjxVOY  Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ce MERCREDI  24 AVRIL 2019, ECOLOJAH, disparaissait sous les flammes d'un feu ardent.Située à AHOZON, dans un espace octroyé a la Famille Jah par le Gouvernement Béninois, au sein d'une Forêt, L’ECOLE, a vu le jour en Octobre 1999 ; grâce à la détermination du Père Jah et de la Mère Jah .Cette Ecole Rurale et Humanitaire, permet d’accueillir entre 100 et 200 Enfants, et d'éduquer des enfants en priorite défavorisés, démunis, orphelins.La forêt qui l'abrite est gérée par les EAUX et FORÊTS et fournit du bois de chauffe.Le bois venu à terme ayant été coupé, les populations ont été autorisées à sarcler le terrain pour y planter du maïs.Le brûlis faisant malheureusement parti de leurs habitudes culturales, ils ont allumé le feu qui s’est répandu jusqu’au site de l’école.Cet incendie, qui s’est déroulé la veille de la reprise  des classes, suite au congé de Pâques, porte un coup dur tant aux élèves, à leurs familles qu’au corps enseignant. Il est IMPERATIF de RECONSTRUIRE l'école avant la rentrée scolaire de SEPTEMBRE 2019. Pour le bonheur légitime des élèves, de leurs familles et du corps enseignant. Nous vous remercions.  * Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés. Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !    SUPPORT THE JAH FAMILY OF BENIN : SAVE THE ECOLOJAH SCHOOL RAVAGED BY A FIRE.- Video link to the fire and Mere Jah’s message:https://youtu.be/aVTmX4JTELk   - Video link to ECOLOJAH before the fire: https://youtu.be/UzPntwjxVOY Welcome to this solidarity pot! On Wednesday April 24th 2019, ECOLOJAH disappeared engulfed in the flames of a blazing fire.The school is located in AHOZON, on a Beninese government land granted to la Famille Jah and surrounded by forest. Thanks to Pere Jah and Mere Jah determination, the school opened in October 1999.This rural and humanitarian school welcomes 100 to 200 children and enables disfranchised children and orphans to access education.The forest which hosts the school  is managed by the Eaux et Forets ( Water and forests department) which supplies fire wood. The wood had been harvested and the population was authorised to weed the land in order to grow corn. Sadly, burning  land is part of the local cultural traditions, the fire they started spread out to the school site.This fire occurred on the last day of Easter break and was a shattering blow to the pupils, their families as well as the school staff. Our aim is to have the  school rebuilt by September 2019. In our will to bring back happiness to the children, their families and educational staff we thank you.  * May everyone contribute according to his/her own mean.* This is a secured payment.Do you want to help us to collect more donations? Please share this post. With thanksgiving, La Famille Jah.

224

8 576,17 €

28 %
Haut de page