moneypot cover

Un tremplin vers mon rêve Olympique : PARIS 2024 — maintenant ou jamais !

5 924 €récoltés sur 10 001 €
99 Participations
Image de profil

Créée par Margaux Nicollin

pour Margaux Nicollin

Participer

/ ALLONS ENSEMBLE AUX JEUX OLYMPIQUES DE PARIS 2024 /


Je ne pensais pas en arriver là un jour…


🫣 Mais la réalité a frappé à ma porte !


🙏🏻 Vous avez été nombreux à me le suggérer pour pouvoir m’aider :


Oui. J’ai aujourd’hui besoin de créer un financement participatif pour pouvoir financer mon RÊVE et projet Olympique.


🌟 J’ai besoin que vous soyez mon tremplin 🌟


À défaut de le voir s’envoler à tout jamais !



/ MON HISTOIRE /

Je m’appelle Margaux Nicollin, j’ai 28 ans, et depuis plus de 10 ans je suis Lanceuse de Javelot à Haut-Niveau.


J’ai commencé l’athlétisme entraînée par mes parents dans la petite ville Jurassienne de Saint-Claude,

Puis poursuivi mes études et ma carrière sportive durant 5 années à Dijon,

Pour enfin rejoindre en 2018 le club de l’Entente Athlétique de Grenoble, et me créer un environnement vecteur d’épanouissement.


Dans mon palmarès, je cumule :

— Deux records de France (-18ans et -23ans)

— 9 titres de Championne de France dans les catégories cadette, junior, espoir et senior

— 1 médaille internationale

— 16 sélections en Équipe de France

— Plusieurs podiums nationaux 🥈🥉

— Un record à 59m73 (5ème meilleure performance française tous temps)

Mais aussi :

— De multiples graves entorses des deux chevilles

— Deux désinsertions d’un ligament du coude

— Une fracture d’un os du pied droit

— Deux mononucléoses (oui, c’est possible!)

— Un dérèglement génétique de la Thyroïde (= hypothyroïdie) et son lot de conséquences directes sur ma santé, que j’ai du apprendre à gérer au quotidien.


Je m’entraîne environ 20 heures par semaine.

Ajoutez à cela environ 6 heures consacrées à la récupération entre siestes et soins médicaux.


Vous vous demandez peut-être comment je gagne ma vie ?


Le lancer javelot est un sport qui N’EST PAS RÉMUNÉRÉ.


Sauf à partir d’un certain niveau, en faisant partie des 10 meilleures du Monde (et encore, les sommes sont déplorables et dépendantes du niveau de performance), offrant parfois un statut permettant d’attirer quelques sponsors.

Pendant mes jeunes années, mon niveau de performance m’a permis d’obtenir de l’aide de la Fédération Française d’Athlétisme sur le plan financier pendant quelques années.

Mais depuis que mes performances ont chuté suite à mes problèmes de santé, je n’ai plus eu accès à aucunes aides de leur part. Et ce depuis 2018.

Donc en attendant, je dépends de mes parents. Ce sont eux qui financent ma vie et ma carrière. Et c’est une chance, car sans eux, je ne pourrais pas prétendre au niveau que j’ai actuellement.


Mais comme je tiens à devenir autonome une fois le tablier rendu, j’ai assuré ma reconversion en poursuivant mes études et en me formant en tant que Coach-Mental certifié par l’école de Coaching « Coach-Manager » basée à Annecy.


Compte tenu de mon emploi du temps, je suis active à environ 20%. Et j’y tiens !


Je suis passionnée par mon métier, car il me nourrit en tant que personne avant tout, me permet de participer à un monde meilleur en aidant mon prochain, bonifie mon rapport à mon sport, et me permet d’assurer la suite en cas d’imprévu !


Pour compléter mes besoins financiers durant ces dernières années, j’ai pu être aidée par mon club, ainsi que par ma ville natale, Saint-Claude.


Mais c’est très loin d’être suffisant !



/ CRITÈRES DE SÉLECTION /


Aujourd’hui, pour être qualifiable aux Jeux Olympiques de Paris 2024, j’ai besoin de valider au moins l’un des deux critères suivants :


— Réaliser la performance minimale requise par la FFA : 64m00 • Sachant que cette performance équivaut à une place sur le podium des derniers Jeux Olympiques de Tokyo.

— Être dans le top 30 du Ranking Mondial : c’est un classement réalisé sur la base de la moyenne des 5 meilleures performances réalisées durant la saison, ajouté à des points bonus. Le nombre de points gagnés est à la fois relatif au niveau de la compétition, au classement, et à la distance réalisée. Cela reviendrait à lancer 5 fois à environ 60m durant la saison 2024.



/ MES BESOINS /


Et voilà de quoi j’ai besoin cette année pour optimiser mes chances d’être sélectionnée par la FFA :


— Déplacements en compétitions à l’international pour gagner des points précieux pour le Ranking

Javelots de compétition (1000€ l’unité)

Stages en France pour trouver le soleil pendant l’hiver + prise en charge de mon entraîneur

Stages en Finlande pour progresser à l’aide des meilleurs coachs du pays et bénéficier de leurs infrastructures optimisées pour le javelot

— Suivi médical non remboursé (ostéopathe ; nutritionniste ; balnéothérapie)

— Suivi en Préparation mentale


Si j’optimisais tout ce qu’il est possible de mettre en œuvre pour maximiser mes chances de faire partie des athlètes sélectionnés aux Jeux Olympiques de Paris 2024, il me faudrait environ 30 000 € par an.


Clairement : je ne les ai pas.


Alors je dois m’adapter.


Mais à quel prix ?!


Pendant que mes concurrentes actuelles à l’étranger creusent l’écart et assurent leur place au ranking.


Devant votre télévision, vous vous demandez peut-être pourquoi les Français sont si mauvais par rapport aux autres nations ?

Parce que nous manquons de MOYENS !

et donc d’entraîneurs formés, rémunérés et disponibles,

et donc d’infrastructures et de matériel,

et donc d’expérience à très haut-niveau,

et donc de jeunes pratiquants,

et donc de groupes d’entraînement avec de l’émulation,

et donc de popularité,

et donc de médiatisation,

et donc de sponsors et partenaires,

et donc de temps pour s’entraîner,

et donc de sérénité,

et donc résultats !

Pourtant, notre pays regorge de potentiels athlètes olympiques !


(Je précise que sur le plan personnel, j’ai œuvré dans ma responsabilité pour arriver à cocher le plus de ces cases possible !)



/ MA DEMANDE /


Alors puisque le système français ne le permet pas,

C’est à VOUS que je demande l’aide !

Que ce soit par le biais de ce financement participatif, ou grâce à un partenariat avec votre entreprise.


La magie de notre société, c’est qu’il suffirait que 10 000 personnes fassent don d’1 seul et unique euro, pour que atteindre l’objectif de cette cagnotte.



/ INVESTISSEMENT DURABLE /


Alors je suis consciente qu’il y a des personnes sur cette planète qui en ont plus besoin que moi à l’heure actuelle.


C’est pourquoi à mon sens, cet argent servira à investir en moi de manière durable :


L’important n’est pas pour-quoi je l’utilise, mais QUI JE DEVIENS grâce à ce pour quoi je l’utilise.


Et c’est tout le SENS de ma carrière sportive.

Évoluer, grandir, apprendre chaque jour


Pour pouvoir atteindre mon plus haut niveau de réalisation,


Faire rayonner le bleu, blanc, rouge de notre pays sur la piste du Stade de France,


Raconter au Monde que j’y suis arrivé GRÂCE À VOUS !


Et TRANSMETTRE mon expérience autour de moi pendant et après ma carrière.


Je rêve des Jeux Olympiques parce que c’est autant un moyen ultime de me réaliser, que de rayonner mes valeurs et mon expérience au service d’un message :

Le sport comme école de la vie, garant d’un bien-être et d’un épanouissement vecteurs de performance durable sur le terrain et au delà !


Merci pour votre temps,

Merci pour vos partages 🔀

Merci pour votre aide 🙏🏻


Je vous souhaite à tous d’oser investir en vous pour réaliser vos rêves 🌟

🌈 Margaux



« Nous nous élevons en élevant les autres. »

Robert Ingersoll

PS : pour suivre mes aventures, plusieurs solutions :

••• Sur INSTAGRAM : @margauxnclln

••• Sur LINKEDIN : @MargauxNicollin

••• Via ma NEWSLETTER, pour vous inscrire, envoyez-moi un mail ici : [email protected]