moneypot cover

les légumes bio de Chateaufer ont besoin de vous

1 293 €récoltés sur 36 000 €
0 jour restant
21 Participations

Créée par Martin-Min

pour SCEA LA FERME DE CHATEAU FER

Participer

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !

Chère communauté, notre production de légumes bio a besoin de vous.

Depuis 2018, nous avons entrepris de convertir une partie des terres céréalières de la ferme en culture maraichère diversifiée, pour nourrir sainement et localement les habitants de notre territoire. La crise sanitaire nous a donné raison et le succès ne s’est pas fait attendre. Nous sommes fiers d’alimenter 150 familles en légumes chaque semaine, du 20 janvier au 20 décembre, dans la joie et la bonne humeur, même si c’est pas tous les jours facile. Notre production d’une très grande diversité de légumes avec plus de 70 variétés est conduite en agriculture biologique, selon le modèle bio-intensif de JM Fortier. Les fruits ne sont pas en reste avec nos rangs d’agroforesterie au milieu des planches permanentes. Nous produisons aussi du fourrage pour les animaux et des céréales meunières, toujours en système agroforestier. En 2022, nous mettons en route le deuxième hectare en production maraichère, ce qui va doubler notre offre de légumes. A horizon 2026, nous espérons atteindre notre pleine capacité avec 6 hectares de maraichage et 4 hectares de verger, soit 10% de la surface de la ferme. Ce sont près de 1000 familles qui nous serons alors en mesure d'approvisionner en fruits et légumes bio produits dans un rayon de moins de 30 km de chez elles.

Pour accompagner notre croissance, préserver le bien-être au travail et atteindre notre équilibre, nous investissons dans la construction :

- d’une grande légumerie, plus fonctionnelle, plus ergonomique, pour stocker, laver et préparer les commandes

- d’un petit laboratoire de transformation partagé, pour valoriser le maximum de nos légumes en alimentation humaine et le louer à nos collègues

- d’une installation de production de chaleur par géothermie pour diminuer l’empreinte carbone de nos bâtiments et renforcer notre autonomie

- d’une station d’irrigation par micro-aspersion pour consommer juste ce qu’il faut d’eau

- et d’une pépinière adossée, pour maitriser la qualité et la diversité de nos plants maraichers, qui font notre réputation.

Nous finançons ce bel outil par un emprunt bancaire.

Début 2021, nous avons sollicités les aides publiques espérant bénéficier des nombreux programmes France Relance et diminuer la charge de notre emprunt. Nous avons obtenu deux financements dans le cadre du programme alimentaire de territoire et du plan de compétitivité agricole à hauteur de 6,6%. Et deux autres financements sont en cours, ce qui porterait l’aide obtenue à 10% du total de notre investissement.

Malheureusement pour nous, absorbés par les montages de dossiers, nous avons laissé passé d'un côté une partie de ce que nous avons obtenu de l'autre. Nous ne sommes pas rendus compte que la DDT avait modifié son mode d'accompagnement à la télédéclaration des campagnes de culture, ce qui nous a privé des ressources de la PAC pour 2021. Enfin la hausse exceptionnelle des matériaux a engendré une augmentation de 20% de la facture globale. Notre trésorerie et notre moral accusent le coup.

Parce que nous croyons très très fort à ce que nous avons entrepris, parce que vous êtes toujours plus nombreux à nous demander comment nous venir en aide, parce que nous préferons faire de cet accident de parcours une opportunité, nous sortons de notre discrétion et faisons appel à votre générosité.

Nous ouvrons une cagnotte de 36000€ pour nous aider à combler une partie du trou d'air dans notre trésorerie.

Nous espérons trouver parmi vous, notre belle communauté de mangeurs de bons légumes, nos amis d’ici et tous ceux qui nous suivent de plus loin, 1000 dons de 36€.

Nous réservons à chacun de nos futurs donateurs la possibilité d’inscrire le nom ou le mot de leur choix sur une des briques de notre future légumerie. Nous rêvons d’un mur entier recouvert de vos mots, un véritable wall of fame (un mur des fanes !)...

Si d’aventure, nous recevions un don de 1000 euros, c’est avec 36 chandelles que nous l’accueillerons une semaine à la ferme, pour vivre notre vie de jardinier maraicher et prendre part avec nous à la formidable aventure légumes que nous avons la chance de vivre tous les jours.

Alors à bientôt

Céline et Alexandre, Florent, Amandine, Thomas et Noémie

La ferme de Chateaufer 18200 Bruère-Allichamps, Berry en Centre Val de Loire