moneypot cover

Cagnotte recours

2 100 €récoltés sur 5 000 €
0 jour restant
64 Participations

Créée par CATHERINE BOISLIVEAU

pour Collectif de sauvegarde de la vallée de l'ornay

Participer

Stop contournement routier Sud de La Roche sur Yon : c’est encore possible !

Alors que les citoyens sont de plus en plus concernés par le changement climatique et la perte de biodiversité ;

Alors que l'Etat Français est condamné pour inaction climatique et non-tenue de ses engagements et que le dernier rapport du GIEC est sans ambiguïté sur notre devoir d’agir ;

Alors notre département est le triste champion national de l’artificialisation des terres agricoles, espaces forestiers et naturels :

Malgré nos mobilisations citoyennes, pétition et appels dans les médias, le Conseil départemental et la Roche sur Yon Agglomération s’entêtent à poursuivre ce projet de contournement routier et les travaux sont déjà bien entamés. Le trajets et les accès se précisent, la zone Acti-Sud ne sera pas modifiée ni déplacée : ce contournement ne règlerait en rien les problèmes de circulation des poids lourds et des voitures en ville, il ne ferait que multiplier les nuisances et les bouchons à un nouveau quartier : il est faux de dire que Saint-André d'Ornay serait soulagé ; en revanche, l'Angelmière et la Généraudière, actuellement préservés d'un fort trafic routier, perdraient toute tranquillité.

Par contre, s'il était finalisé, ce contournement routier causerait d’importants dégâts et les atteintes à l'environnement seraient majeures :

- perturbation de la faune et de la flore, artificialisation de terres agricoles, coupes d'arbres, saccage de la Vallée de l'Ornay, alors que les compensations promises par la collectivité sont illusoires.

- nuisances sonores et visuelles pour les riverains, augmentation de la chaleur par la bétonisation, et augmentation des émissions de gaz à effet de serre, que ce soit par la réalisation de la route ou par l’augmentation du trafic par augmentation de “l’offre” routière.

Le coût économique, déjà très important pour le Conseil Départemental (11 millions d'euros) et la Roche-sur-Yon Agglomération (4 millions d'euros), ne compte pas encore le surcoût à venir lié aux prescriptions de Réseau Ferré de France pour l'aménagement du croisement de la route avec la ligne SNCF La Roche-sur-Yon / Les Sables d'Olonnes, en contexte d’envolée du coût des matières premières et de tensions sur l’approvisionnement.

Les travaux vont bientôt être bloqués par ce coûteux obstacle du franchissement de la voie ferrée, sur lequel la population n’a jamais été correctement informée en amont des travaux. Il est encore temps d’agir !

Nous avons donc décidé d’entamer une procédure juridique pour contester les travaux et l’ensemble du projet, et nous appelons à votre participation pour financer collectivement cette démarche.

Participer