au gré des blés en survie

27 431 €récoltés sur 75 000 €
325 Participations

Créée par Ulysse Toulet

pour au gré des blés

Participer

Nous avons besoin de vous!





Nous sommes Julie et Ulysse, il y a 7 ans

nous avons fait le pari d'ouvrir notre boulangerie “au gré des blés” à Montreuil-sur-Mer.

Une boulangerie éthique, indépendante.

Nous travaillons sur de longues fermentations exclusivement aux levains naturels avec des farines rares de blés anciens (issues d'un réseau paysans français et aussi de notre propre moulin situé à Maintenay 62170).

Nous travaillons de manière artisanale et respectueuse de l'environnement.

Pour ce travail fastidieux, nous sommes une équipe de 9 personnes.


Aujourd'hui notre survie est en suspens.


Suite aux inondations exceptionnelles qui ont touchées notre département, nous avons été lourdement sinistré.

L'eau est montée à 1,2m

Depuis ce jour du 09 novembre elle n'est que très peu redescendue .

Depuis ce jour nous avons tout perdu :

  • notre outil de travail,
  • nos matières premières de grande qualité (farines rares, chocolats grands crus, beurre AOP bio etc..)
  • notre boutique,
  • notre bureau,

et aussi pour ajouter du drame au drame, notre logement, celui de nos deux très jeunes enfants.

Depuis ce jour notre activité est à l'arrêt total, nos salariés au chômage technique (chômage auquel nous, gérants, n'avons pas droit) et nos charges, elles, courent toujours.

Aujourd'hui, nous avons peur de ne pas nous relever, de ne pas parvenir à relever “au gré des blés”.


Il y a tout ce que l'on ne récupérera pas… ni nos levains âgés de 13 ans, ni l'immatériel qui n'avait qu'une valeur sentimentale non estimable et pourtant plus cher que tout.

Pour le reste :

Il faudra attendre que l'eau baisse,

Il faudra que les murs sèchent,

Il faudra décontaminer, reconstruire, racheter, recommencer tant professionnellement que personnellement et l'assurance ne couvrira pas tout.

Nous nous sommes relevés de beaucoup de choses :

  • 2019/2020 = Covid qui nous a valu 2 prêts d'État (40 000 et 60 000€)
  • 2022/2023 = Crise de l'énergie et des matières premières + 50 000€ sur 1 an.
  • 2023 = Remplacement de notre principal outil de travail, notre four pour 150 000 € et les 3 semaines de fermeture nécessaires à son installation

Et à cela, s'ajoute notre crédit initial de 2016 et un crédit personnel de 50 000€ sur 15 ans pour pérenniser notre entreprise et assurer la sécurité de nos employés.


C'est pourquoi, aujourd'hui pour notre entreprise et pour notre famille, nous nous résignons à solliciter votre soutien.


…Notre savoir-faire séculaire, travail d'alchimie de la terre, qui nous a tout pris en un éclair, a besoin de lumière…