Aller au contenu principal

Tour du Monde en 80 pages

Organisé pour : Van der borght

Bienvenue sur cette cagnotte !

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés

Merci à tous

Projet:

Le Tour du Monde en 80 pages, et en…

8 auteures qui ont profondément inspiré Margot et qui sont sa « rose des vents »

 

8 livres qui ont gravé en elle un chapitre de souvenir, mais surtout une ligne d’avenir…

 

8 villes à la poursuite d’un parfum, à l’affût d’une musique, en quête d’une saveur dans lesquels s’engouffre son voyage littéraire.

 

80 jours !

Autant de jours que Margot se donne à l’automne, l’automne qui l’a vu naître, pour écrire le canevas de son nouveau livre, hommage in situ à ces femmes écrivaines dans le monde.

 

  1. Barcelona, première destination, l’origine. Senteurs jamais oubliées avec Mercedes Rodoreda et La Plaza del diamante.
  2. Ensuite Londres de Virginia Woolf et la féminité d’Une chambre à soi.
  3. Décollage ensuite pour Toronto, à la rencontre de Marian Engel et de son Ours, dans la nature.
  4. Buenos Aires, pour entendre la musicalité des Poèmes d’Alfonsina Storni.
  5. S’en suit l’arrivée à Dakar, sentir la chaleur sur la peau d’un bout d’Afrique avec Mariama Bâ et Une si longue lettre.
  6. Envol pour Assouan : trembler face à Agatha Christie et sa Mort sur le Nil.
  7. Atterrissage à New Delhi pour déguster des mets dans le Compartiment pour Dames d’Anita Nair.
  8. Enfin,  frêle mendiante à Savannakhet, où Duras s’inspira pour Le Vice-Consul.

L'ordre des villes est un peu différents parès l'achat du billet...

 

Margot Vanbert

Hispano-belge de naissance et de parcours, c’est désormais depuis la Vallée de Chevreuse, havre de vert en région parisienne, que Margot prend la plume en français et en espagnol. Ses récits et ses engagements sont concentrés dans des formes courtes, mais puissantes : poésie, conte, nouvelle, microrelatos… 

De l’intimité d’une chambre à l’horreur d’un front de guerre, c’est un détour sensible et sans aucune barrière  que nous propose Margot dans son œuvre; créant des liens universels par delà les frontières.

Tel est encore l’horizon de son nouveau projet.

 

Organisé par

van der borght