AIDONS SALOME

Organisé pour : Salomé

Bonjour,

Je m'appelle Rachel, je suis la maman de Salomé.

Salomé est née en 2001,en parfaite santé, et évoluait très bien jusqu'à ses 3 mois.

J'en suis témoin tout comme les certificats de ses suivis médicaux durant cette période. 

Un matin de Mars 2002 nous avons RDV chez notre médecin de famille pour vacciner Salomé pour la première fois. A ce moment là je pense faire ce qui est le mieux pour mon enfant et préserver sa parfaite santé. Soutenue par les paroles réconfortantes de mon médecin. Salomé est vaccinée avec un vaccin pentavalent.

Nous rentrons à la maison.

Dans l'après midi, je le vois, ma fille ne va pas bien. Salomé ne veut pas téter. Elle refuse de manger elle qui était si gloutonne d'habitude et depuis sa naissance. Elle est pâle. Je ne la quitte plus des yeux...

Le soir même vers 21h30 , je retrouve mon bébé inerte dans le berceau, bleue, les yeux révulsés, telle une poupée de chiffons . Je prends Salomé, la stimule. Je passe une nuit blanche à la veiller, la première d'une longue liste...Le medecin se veut rassurant et ne signale rien d'anormal quand je cours le consulter après cet évènement.

Un soir nous constatons que Salomé a des spasmes , des tics, des mouvements désordonnés des membres, des sortes de secousses, et les yeux larmoyants. Inquiets,nous voyons le médecin de garde dans la soirée qui constate notamment une non rétractation des pupilles à la lumière.

Un mois après, suite à une nouvelle crise nous nous rendons aux urgences. Là , les médecins prennent immédiatement ça très au sérieux et l'examinent de très près. EEG, examen clinique approffondit, l'interne de service , vers 1 h du matin nous dit " votre fille est aveugle, et sourde, ne la laissez pas s'endormir, grattez lui la main, on va la transférer en urgence pour des examens plus poussés " Un autre interne dit alors : " Votre fille est atteinte du syndrome de West, elle sera handicapée à vie".

RDV pris dans quelques semaines pour un EEG. Nous rentrons avec un médicament pour calmer les spasmes. Salomé est quasi inerte, ne réagit plus, ne sourit plus,  ne suit plus du regard, bouge maintenant très peu, ne prend plus assez de poids. 

Pendant les années qui suivent nous sommes dans le flou. Nous entreprenons avec des professionnels divers traitements pour aider Salomé a récupérer ce qui peut l'être, disons le pour maintenir notre bébé EN VIE.

Nos efforts ne sont pas vains, Salomé est courageuse. Elle reprend du poids, retrouve un bon tonus axial , l'appétit, les sursauts s'arrêtent. On continue, rééducation, la piscine, le kiné, l'équithérapie, encore de la kiné, de la psychomotricité, des massages...Elle fait ses premiers pas en août 2004 , soit à 33 mois.

Le temps passe, on continue tout ce qu'il est possible de faire .

Un pédopsychiatre consulté nous dira que Salomé a l'âge mental d'un enfant de 18 mois à ses 6 ans. Et lors de la consultation, dit " "si on était au Canada, je dirais que votre fille est autiste, mais ici on est en France, j'écrirai donc " troubles autistiques, retard moteur "

Un neurologue me dira " votre fille a eu une encéphalite cérébrale suite au vaccin, mais je ne peux pas vous l'écrire, naturellement ".

Aujourd'hui, à 15 ans, Salomé pèse 44 kgs. Elle fait d'énorme progrès en psychomotricité, commence à faire du vélo, à courir, a plus d'équilibre.

 

En 2015 , je me décide à lancer les procédures juridiques.  Le comité d'experts pense fortement que toute cette histoire pourrait bien être liée à la valence COQUELUCHE contenue dans le vaccin... car cette valence a déjà fait des siennes par rapport à de graves accidents post vaccinaux ( des encéphalites vaccinales notamment )

 

Tout ça nous a laissé dans une situation très difficile, je ne peux pas travailler et m'occupe sans cesse de ma fille, le peu d'argent que nous avons nous le passons depuis des années dans les traitements et soins qui permettent à Salomé d'évoluer et de Vivre le mieux possible.

 

Aujourd'hui je me résous à demander de l'aide. Aucun traitement actuel ne rendra sa vie à ma fille, aucune magie ne pourra effacer ce qu'elle a subit, ce que nous vivons. Mais je veux faire en sorte de rendre JUSTICE à Salomé. Peu importe le temps , les années, les RDV, les kilomètres  qu'il me faudra encore affronter pour y parvenir... Mais il y a un élément de taille qui rend le combat inégal:

Actuellement, pour continuer les procédures il m'est demandé 3000 euros (frais d'avocat et expertises). Nous avons déja puisé toutes les solutions pour financer nos diverses démarches. Aujourd'hui j'ai besoin de vous, nous avons besoin de vous. Je ne peux bénéficier pour cette épreuve d'aide ou protection juridique, je dois me débrouiller pour trouver cette somme. Seule. Face aux institutions et laboratoires. Alors je vous prie de bien vouloir nous aider à avancer, pour nous et pour toutes les familles qui méritent justice et pour qui notre affaire pourrait servir.

Je n'en dors pas la nuit , de songer que pendant tout ce temps, d'autres enfants risquent de subir tout ce que Salomé a subi, et peut être leurs parents n'auront pas la force de faire tout ce que j'ai déjà fait et ce que je fais, pour à tout prix la garder à la maison.

 Je veux me battre pour Salomé, mais je veux aussi me battre pour qu'il n'y ait pas d'autres Salomé, vous pouvez agir, pour m'aider à me battre dans ce combat .

Je sais à quel point les temps sont durs pour tous mais si vous avez la possibilité financière de nous aider, à votre mesure, je vous prie de bien vouloir participer à cette cagnotte.

Le moindre euro peut nous aider et est actuellement d'une importance capitale.

Salomé, notre famille et moi ne vous serons jamais assez reconnaissants pour votre considération et votre solidarité.

 

Bien à vous,

 

Rachel, maman de Salomé.

1 265 €

Collectés sur 3 000 €
42%

0 Jour restant

51 Participations

  • cb
  • visa
  • mastercard

La sécurité des paiements est assurée par le Crédit Mutuel Arkéa, en https via le système 3D-Secure.

Samantha Kauther a participé 3 €

Dalila YOUS a participé

Anne charlotte Rouset a participé 3 €

Laetitia Huguenin a participé

Thierry C a participé 10 €

Florence Roca a participé 10 €

Sandra Gl a participé 10 €

caroline massoni a participé

Angele Gclvs a participé

Charlene.tantet TANTET a participé 30 €

laetitia vaysselier a participé

Marlène CHATELLIER a participé

Sophie GUILLOT a participé 50 €

Delphine Farnoux a participé

Cyrine Hélena a participé 50 €

Samuel Thibault a participé 10 €

François Cécile a participé 10 €

J-P AUFFRET a participé 100 €

Helen Kimball-Brooke a participé 50 €

Anna Varenne a participé

Raphael Hourdin a participé 20 €

FATIHA AIT-SAID a participé

Gladys Sanchez Garvenes a participé

Veronique Arnold a participé

Le 1 décembre 2016
Rose Thyrrel
Vous allez y arriver, à plusieurs, ça sera possible. Je comprends votre combat et je ne suis pas la seule.
Le 30 novembre 2016
Marie-Josee Desbois
Je vous embrasse, je suis de tout coeur avec vous
Le 25 novembre 2016
Anne Paterna
Beaucoup de courage à vous et à Salome
Le 23 novembre 2016
J-P AUFFRET
Une enfant et une famille à aider.
Le 22 novembre 2016
Samuel Thibault
Ces vrais les temp son dur ET TOUT devient PLUS chère qu'avant mais votre histoire m'a touché jai MOI même deux petite fille dont UNE DE 3 mois JE vous souhaite bien du courage ET TOUT plein de bonne chose envers vous
Le 21 novembre 2016
Samantha Kauther
tous ensemble on peut y arriver courage a vous