Aller au contenu principal
Petit ange Gabrïel

Petit ange Gabrïel

Bonjour à tous. Le 16 mars 2018 après beaucoup d'inquiétudes j'ai emmené mon petit cœur de 3 mois et demi aux urgences..Grosse température, très mauvaise mine, pas d'appétit, pas bien du tout... Après des analyses de sang les médecins m'ont annoncée la leucémie lymphoblastique aigue B de mon fils... Je n'ai pas tout de suite compris.. On m'a alors parlé d'un cancer du sang... Je n'y croyais pas ... C'était pas possible... La fin du monde... Pas à un bébé 😞.Nous avons alors été transférés à l'hôpital Morvan de Brest afin d'attaquer la chimiothérapie.. Puis transférés à Rennes à l'hôpital sud pour les chimiothérapies plus lourdes... Voilà maintenant 7 mois que mon loulou et moi nous nous accrochons de toutes nos force à la vie.. Petit Gaby a du subir une greffe de moelle osseuse il y a 3 semaines. C'est sa seule et unique chance de vivre.. Nous attendons des résultats .. Et nous en avons encore pour un moment à l'hôpital.. Je suis une maman solo, qui ne peut pas travailler pour être auprès de mon petit.. Je dois faire des aller-retours.. Acheter continuellement des vêtements pour mon Chouchou qui est en chambre hyper stérile. Du coup, ses vêtements sont stérilisés, ils s'abîment et rétrécissent très vite... Nourriture adéquat, trajets, pansements etc... Ayant déjà beaucoup puisé dans mes économies, je fais un appel aux dons afin de pouvoir continuer à assumer ces frais qui n'étaient pas prévus.. Et qui continueront un petit moment... Ce n'est absolument pas dans mes habitudes de demander de l'aide... Mais pour mon fils je ferais TOUT ! Merci à tous.

657

16 528 €

La bulle de Jade

La bulle de Jade

Bonjour moi c'est Jade dit Jadoune! Je suis une jolie petite princesse de 10 mois, qui est pleines de vie, très souriante entourée de mon Papa Jonathan, ma maman Amandine et mon grand frère de 4 ans Ethan. Je suis malade, j'ai 2 maladies génétiques. La 1ère c'est la POIC ( pseudo obstruction intestinale chronique ), qui est incurable, tout mon système digestif ne fonctionne pas. Cette maladie à été découverte peut après ma naissances suite à des malaises à répétition, un abdomen proéminent et peu de selles. J'ai donc été opéré 3 fois dès l'âge de 3 mois à l'anus, puis pose d'un cathéter ( ou je reçois mon alimentation 14h sur 24h, et mes traitements), une ileostomie (pour l'évacuation de mes selles), et un bouton de gastronomie. Depuis peu nous avons appris la terrible nouvelle, d'une seconde maladie, suite aux résultats génétiques pour comprendre qui, de mon Papa ou ma maman était porteur de la POIC. Cette seconde pathologie se nomme la MPS1, Mucopolysaccharidose, qui détruit elle, mes organes petit à petit. Mais j'ai de la chance, car en novembre (ça y es!) je vais recevoir un don de moëlle osseuse après une chimiothérapie 15 jours avant. Cela pour amélioré ma vie quotidienne. Ma vie, parlons en... se résume avec aller et retour entre l'hôpital de Rennes et celui de Paris, le samu, les urgences, mes multiples hospitalisation, ma fatigue, mes douleurs,  les transports en taxi, les infirmiers à la maison, mes contraintes horaires de branchement, les formations de mes parents, les intervenants de soins extérieurs, les dossiers administratifs, mon grand frère qui demande de l'attention, le stress, ma surveillance quotidienne... Cela est très difficile pour mes parents même si nous sommes  très entourés par ma famille, les amis et toutes les personnes proche de moi au quotidien. Mais seulement l'amour n'est pas suffisant et ne peut faire de miracles, j'ai donc besoin de soutient financiers pour financer mon matériel médical, des vêtements adapté, du petit matériel de soin ou autre, du gros matériel (réfrigérateur dans ma chambre pour le stockage des poches d'alimentation), mais aussi pour aider mes parents lors de mes différentes hospitalisation, car l'hébergement et les repas ne sont pas ou peu pris en charge. J'ai besoin de mes parents près de moi pour vivre cette prochaine hospitalisation qui durera entre 6 à 12 mois.Votre soutien même le plus minime changera notre vie. Câlin tout doux ❤

158

4 120 €

27 %
Les pas d'une princesse

Les pas d'une princesse

Mis à jour le 9 mai 2019.  Bonjour, Grâce à vos dons, Maella, 4 ans et demi et atteinte de paralysie cérébrale, a pu se faire opérer aux États-Unis en avril 2019. Aujourd'hui, elle se porte à merveille et surtout, marche et continuera de marcher !  Nous vous remercierons jamais assez ! Merci !  Le plus dur est fait, mais le plus long reste à faire... La rééducation !  Le Dr Park, chirurgien qui a opéré Maella, conseille d'utiliser une plate-forme vibrante, la Galileo, pour remuscler les jambes.  Il conseille cette marque puisqu'à l'origine, c'est une machine de fitness, mais Galileo a innové pour en faire un dispositif médical, adapté aux personnes (dont les enfants) atteintes de paralysie cérébrale. Le Dr Park n'a pas connaissance d'autre marque.  Après avoir pris quelques renseignements auprès du médecin specialiste qui suit Maella à Brest, il s'avère que les études scientifiques démontrent que les effets attendus de ces vibrations sont entre autre, le renforcement musculaire au niveau des jambes.  Mais ni le chu de Brest, ni le centre de rééducation n'est en possession d'une machine de ce type. Les connaissances restent donc théoriques et non pratiques.  Nous relançons donc cette cagnotte, afin de pouvoir financer la plate forme vibrante pour Maella.  Le prix est de 3729 EUR.  Bien que le montant inscrit sur la cagnotte soit plus élevé, il ne reste en réalité, 1099 EUR dessus (vous pensez bien qu'un virement avait été demandé lors du paiement de l'intervention !)  Il manque donc approximativement, 2630 EUR.  Maella espère pouvoir compter sur vous une nouvelle fois.  N'hésitez pas à nous suivre sur Facebook : Page Fb : Maella sur les pas d'une princesse.  Encore merci à ceux qui ont participé, qui participeront à la cagnotte, à ceux qui partagent et qui partageront !  (facture et justificatif dans les actualités.)    Bonjour, Maella a 3 ans et est atteinte de paralysie cérébrale. Ses semaines sont rythmées entre les séances de kinésithérapie, psychomotricité, ergothérapie, orthophonie, et balnéothérapie. Elle va à l'école 2 jours par semaine en école ordinaire. Elle est inscrite en cours de piscine, pratique du poney et fait de la baby gym.  Quel emploi du temps de ministre à 3 ans ! Mais c'est le prix à payer pour travailler la motricité. La paralysie cérébrale chez Maella se traduit par la paralysie de son hemicorps gauche. La jambe droite est également légèrement touchée. Pour qu'elle puisse mobiliser ses membres paralysés , il faut la stimuler constamment et en permanence.  Le plus gros problème de Maella aujourd'hui, c'est la spasticité. C'est un réflexe de contraction permanente et involontaire des muscles de ses membres paralysés. Ce réflexe est douloureux et provoque des déformations structurelles (tendineux, musculaires, osseux). La spasticité empêche Maella de marcher correctement. Son pronostic orthopédique est déjà engagé. On constate une inégalité de longueur entre les deux jambes d'un centimètre. Maella marche sur la pointe du pied gauche. Elle n'a donc pas d'équilibre, trébuche très souvent...  Le seul traitement proposé en France à Maella pour lutter contre la spasticité est la toxine botulique (botox) directement injectée dans les muscles. Maella subit ces injections tous les 6 mois depuis ses 15 mois. Comme tous traitements, le corps s'habitue et n'ont quasiment plus d'effet aujourd'hui.  La paralysie cérébrale est la pire ennemie de la croissance, plus Maella va grandir, plus la spasticité va augmenter.  Cependant, une chirurgie, la selective dorsale rhizotomy (SDR),  est pratiquée aux États-Unis afin de réduire nettement, voire supprimer la spasticité dans les membres inférieurs de manière définitive. Après avoir étudié le dossier médical de Maella, le Dr Park, chirurgien américain, accepte de l'opérer. Nous avons eu la chance de le rencontrer et après avoir examiné Maella, il préconise de l'opérer assez rapidement. Selon lui, d'énormes déformations structurelles sont imminentes. Sans la SDR, la marche va se dégrader progressivement  jusqu'à devenir impossible dans quelques années.  Afin que Maella puisse récupérer un maximum de capacités motrices, le chirurgien préconise également un rallongement du tendon d'Achille raccourci par la spasticité (PERCS)  Maella sera opérée en avril 2019.* Le coût de la SDR s'élève à 39 745 USD* La PERCS coûte jusqu'à 12 951 USD* Une caution de 6500 USD est demandée pour le matériel post opératoire.Soit un total de 59 196 USD, qui correspond approximativement à 47 919 euros, non remboursé par la sécurité sociale ! À cela, s'ajoute le voyage, l'hébergement pour plusieurs semaines, les frais bancaires...  Maella compte sur votre générosité pour pouvoir continuer de marcher, et même, de mieux en mieux ! https://maellaprincesse.wixsite.com/maella-princesseMerci !

180

7 469,10 €

74 %
UNE DEUXIEME VIE POUR ADELINE

UNE DEUXIEME VIE POUR ADELINE

Merci à tous et Que l Année soit baignée de Bienveillance. Mams Françoise 💕 Bonjour à tous et toutes, merci d'avance pour votre lecture.  Je m'appelle Blandine.Mon amitié avec Adeline a commencé il y a 20 ans, autour d'un vélo que l'on se partageait. Nous avons grandi proche l'une de l'autre et tant partagé depuis notre tendre enfance.                                 Adeline Puis, le 7 novembre 2017, je reçois un appel où j'ai cru perdre mon amie.  Les mots d'Adeline sur son message vocal rettentissent encore : "Je suis à l'hôpital et mon corps ne répond plus, plus rien ne bouge."  J'ai sauté dans ma voiture pour rejoindre les urgences de l'hôpital Chubert à Vannes où Adeline est admise depuis la veille à 16h. Je retrouve sa maman et tout comme elle, je suis en état de choc. Son corps est paralysé en totalité depuis la veille, seuls sa tête et son esprit sont restés intacts.  Adeline n'a que 26 ans et son sourire m'accueille avec tant de force et de courage. Du côté du personnel médical, personne ne s'inquiète réellement.  27 heures après l'admission aux urgences, une l'IRM sera enfin réalisée. Cette dernière montrera une ischémie médullaire avec tétraplégie flasque aiguë. Il s'agit d'un infarctus au niveau de la moelle épinière, elle est à ce stade tétraplégique. Sa mobilité et sa sensibilité corporelle ont été profondément touchées. Par conséquent, Adeline est dirigée vers le service de réanimation. Adeline a déjà commencé son combat.  Video lien YouTube  => http://www.youtube.com/watch?v=lU1AWpjJWKARééducation au Centre de Kerpape Ploemeur Internat du 20.11.2017 au 20.07.2018 Puis hospitalisation de jour jusqu'au 26.10.2018 Elle passera des heures dans son lit à guetter, en toute lucidité, le moindre petit mouvement que son corps acceptera de lui laisser. Et puis, une victoire ; un petit doigt levé.  Et, à chaque heure qui s'écoulera, Adeline luttera pour davantage de victoires. Désormais, elle est tétraparétique (tétraplégie incomplète).  Le 20 novembre 2017, Adeline est transférée au centre de rééducation à Kerpape Ploemeur est désormais son lieu de vie pour quelque temps.   A Kerpape,  tu pleures quand tu arrives et tu pleures quand tu pars...Des Amitiés bien encrées en mode 'kerpapiens'🤜🤛🤳👌🤲💓🧣🧤🧦🚶‍♀️🚶‍♂️♿ Grâce au soutien de son entourage, de ses soignants et avec beaucoup de courage, de volonté et de rééducation intensive, aujourd'hui mon amie remarche.  Alors oui, ce ne sont que quelques mètres seulement, avec une démarche parfois maladroite, mais jamais hésitante car Adeline est une vraie battante. Le fauteuil n'est jamais loin et est présent au quotidien. Un quotidien douloureux pour regagner en autonomie. https://www.letelegramme.fr/soir/handicap-adeline-se-bat-pour-bouger-10-09-2018-12074421.php  Adeline, mams etBlandine  💕👌💕 Le dernier point essentiel à son autonomie est l'achat d'une voiture adaptée à son handicap, un véritable retour à la liberté, un retour à la vie.  Il existe des aides pour adapter le véhicule mais très peu pour l'achat. C'est pourquoi, je vous raconte son histoire aujourd'hui et que je fais appel à tous car ensemble, grâce à cette cagnotte, nous pouvons contribuer à ce nouveau projet de vie. Jusqu'ici, nous ne pouvions que la soutenir moralement à chacun des pas qu'elle faisait, mais aujourd'hui, nous pouvons tous la soutenir et faire ces pas avec elle.  💕🌈💕  7 décembre 2018Adeline, très touchée et même troublée de vos regards sur son histoire vous raconte avec ses mots... 06.11.2017 🔚 il était 14h30 ... 8 heures, c’est 480 minutes, mais c’est aussi 28 800 secondes.C’est le temps qu’aura mis mon corps à me résister, à se paralyser. C’est comme tomber dans un trou sans fond. Ces douleurs, ces spasmes, cette rébellion ...Mon propre corps se retournait contre moi, c’est une science fiction, c’est quoi ce délire ? ...Et le couperet était tombé : une ischémie médullaire. (Hein ???). On en arrive au temps zéro. Tout est différent..., Je suis différente.  Tout ce qui se trouve en

146

5 045 €

25 %
Solidarité pour l'adaptation de la maison d'Emilie

Solidarité pour l'adaptation de la maison d'Emilie

Bonjour et bienvenue sur ma cagnotte !Je m'appelle Emilie, Bretonne du bord de mer dans le Morbihan. Atteinte d’une maladie neuromusculaire depuis ma naissance, qui réduit considérablement ma force dans les membres, je me déplace en fauteuil roulant électrique et sollicite une tierce personne pour les gestes de la vie quotidienne. Après mûre réflexion et ce malgré mon handicap, j’ai franchi à presque 28 ans le cap pour quitter le berceau familial  en me lançant dans un projet de construction d’une maison (financé par un emprunt et des aides familiales) qui deviendra mon cocon à moi… et ainsi voler des mes propres ailes. Ce projet consiste en la construction d’une bâtisse de plain pied entièrement accessible à l’intérieur comme à l’extérieur en fauteuil roulant électrique. Au delà de l’accessibilité le pavillon sera adapté à mon handicap par des moyens de compensation qui sont principalement :* Motorisation de la porte d’entrée et d’une baie coulissante ;* Baies coulissantes et porte d’entrée sans seuil (pour le passage du fauteuil) ;* Equipements de portes à galandage d’1 mètre (coulissantes) pour chaque pièce (pour me faciliter l’ouverture et la fermeture) ;* Adaptation de ma chambre avec la mise en place d’un rail de transfert motorisé au plafond (pour que ma tierce personne puisse me lever et me coucher) ;* Adaptation d’une salle de bain avec matériel de douche et de transfert par rail au plafond, ainsi que d’une robinetterie à infra-rouge ;* Adaptation de la cuisine à mon handicap par la mise en place d’un four à porte rentrante et grilles sur coulisses – d’un micro-onde avec ouverture par clavier tactile – d’une hotte aspirante à télécommande – d’un évier spécifique (peu profond) équipé d’une robinetterie infrarouge ;* Domotique comprenant la commande des volets roulants, l’ouverture de la porte d’entrée et de la baie coulissante, l’éclairage, ainsi que certaines prises de courant, ce depuis une télécommande ou par une application sur mon téléphone.L’ensemble de ces moyens de compensation ont un coût, près de 27 000€ (le handicap coûte cher…) et vous vous direz certainement que du fait que je sois en situation de handicap, je dois pouvoir bénéficier d’aides financières… Effectivement, une somme d’un peu plus de 7000€ me sera attribuée par la Maison Départementale de l’Autonomie (MDA56), mais c’est loin d’être suffisant. C’est pour cela que j’essaie de trouver autant de soutiens que possible qui me seront nécessaires pour le financement lié à mon autonomie. Chaque personne qui souhaite m’aider donne une participation du montant qu’il désire.Les paiements sur ce site sont sécurisés. Un grand merci d’avance pour votre aide dans mon projet de vie ! J’aurai le plaisir pour celles et ceux qui le veulent, de vous remercier de vive voix lors d’un moment convivial autour d’une visite de mon ouvrage.

89

4 140 €

Norah contre la leucémie

Norah contre la leucémie

Bienvenue sur la cagnotte de Norah contre la leucémie !Je suis une petite fille de 10 ans ,Norah, qui était pleine de vie. J'aime danser, j'aime jouer, j’aime appeler et voir mes copines, j'adore Kendji,  mon frère, ma famille et tous les petits bonheurs qu'aime une fillette de mon âge. Après une venue aux urgences, le 13 novembre 2015 suite à de très fortes douleurs dans les articulations, les docteurs disent à mes parents que j'ai une Leucémie. Un mot si compliqué pour moi, apparemment c'est une maladie qui affecte mon sang... Un Cancer !On m'explique tout plein de chose et moi je pleure car je vais perdre mes cheveux et je ne vais plus voir mes amies pendant plusieurs mois, plus d’école. Je vais devoir rester à l'hôpital, ne plus vivre avec mon frère,  papa et maman pendant quelque temps.Je suis très forte . Papa et Maman se relaient près de moi, ils sont tristes, ils sont aussi en colère, souvent c’est moi qui les réconforte. Ce jour là tout a basculé dans un combat de longue haleine. Maman a cessé de travailler pour s’occuper de moi.J’ai une  Leucémie Aiguë Lymphoblastique de type B, Heureusement les médecins disent que c’est une des plus courantes et qu’il y a peu de complications.Plus que jamais, elle a besoin de nous, mais aussi de vous: de votre soutien, de votre amour, de votre force. Malheureusement, ce long combat (des mois, des années...) ne se mène pas d'un coup de baguette magique, et engendre des frais auxquels on ne pense pas forcément.C'est pourquoi je fais aujourd'hui appel à votre générosité, à votre bon coeur, à votre humanité, pour aider cette famille à surmonter cette dure et lourde épreuve.   Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte afin d'améliorer le quotidien de Norah contre la maladie, la prise en charge des frais non remboursés et l'achat d'un ordinateur pour lui permettre de suivre sa scolarité. Également si la cagnotte le permet je souhaiterai prendre des cours de piano puis aider la recherche contre le cancer.* Chacun participe du montant qu'il souhaite. Même 5€ ....* Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous

33

946 €

31 %
La recherche sur le gène FOXG1

La recherche sur le gène FOXG1

La recherche sur le gène FOXG1 à le potentiel de guérir de nombreux troubles liés aux cerveau!  Voici l'histoire de parents d'enfants FOXG1: Trois mamans vivant à travers le monde: Nasha Fitter en Californie, Nicole Johnson à New York et Christine Revkin en Suisse, ont chacune vécu le même événement bouleversant qui les a inévitablement réunies : Toutes trois ont très vite appris que leur enfant souffrait du syndrome FoxG1, qu’ils seraient intellectuellement handicapés, qu’ils ne marcheraient probablement jamais, ne parleraient pas, ne s'assoiraient pas sans aide, mangeraient avec une sonde et risqueraient de souffrir de nombreuses opérations. Elles ont refusé d'accepter la maladie sans combattre. A chacune des questions qu’elles se posaient la réponse était systématiquement « il faudra tout faire ou presque ». Il y avait très peu de connaissances sur le syndrome FOXG1 et à l'ère des avancées exponentielles en recherche génétique, elles savaient toutes que quelqu'un devait agir. Ainsi, en Californie, Nasha et sa conseillère en génétique à Stanford, Ellie Brimble, ont commencé à creuser et à découvrir des rapports de scientifiques du monde entier qui étudiaient le gène FOXG1. Elles ont découvert que les scientifiques sont impatients d’étudier FOXG1 car beaucoup pensent que FOXG1 est l’un des premiers et plus importants gènes dans le développement du cerveau, il «active» d’autres gènes et protéines et apporte des réponses à de nombreux autres troubles cérébraux comme l’autisme. , schizophrénie, alzheimer, cancer du cerveau, etc. Nasha a pris contact avec un chef de la direction biotechnologies au sujet des essais cliniques et, avec son diplôme de Harvard Business School et son expérience entrepreneuriale, un plan concret a été établi. À New York, Nicole, ancienne productrice, professionnelle des communications et entrepreneur de CNN, a rejoint le conseil d'administration d'une fondation FOXG1 existante et a commencé à sensibiliser les gens. Pendant ce temps, en Suisse, Christine Revkin a pris l'initiative de lancer la première recherche génétique de pointe pour FOXG1. Christine a trouvé la célèbre fondation BLACKSWAN, qui se consacre depuis dix ans à la recherche sur les maladies orphelines et les maladies rares. Ensemble, ils ont collecté des premiers fonds et financé une scientifique italienne qui utilise la technique CRISPR pour FOXG1. Courant Mai 2017, Christine a convaincu la Fondation BLACKSWAN de prendre les trois femmes sous leur aile et de former un groupe de projet spécial. Le groupe de recherche FOXG1 voyait le jour. Une poignée de parents FOXG1 d'Angleterre, d'Allemagne et de France ont accepté de l'aider. Ellie Brimble les rejoint en tant que liaison génétique. Elles mettent sur pied un comité consultatif scientifique composé des plus grands neurologues, généticiens, scientifiques, chefs de la direction de Biotech et d’autres pour les guider et les aider à examiner les propositions de recherche qui ont commencé à affluer des scientifiques les plus estimés du monde. La fondation a pris son envol comme une fusée lancée dans l'espace. Un formidable élan de soutien et des dons incroyables ont aidé le groupe FOXG1 Research à lever son premier million de dollars en seulement quatre mois! Dans ce court laps de temps, FOXG1 Research était déjà dans le top 1% des groupes de défense de patients qui se disputaient des investissements dans la biotechnologie, tels que le RETT Syndrome Research Trust, la Grace Wilsey Foundation et CureDuchenne. Une fraternité est née. Nasha, Nicole, Christine et les autres parents partagent plus que la rare expérience de la garde d’un enfant handicapé et médicalement fragile. Toutes trois partagent la conviction profonde qu'elles étaient censées se rencontrer. Bien plus qu'une fraternité, le groupe de recherche FOXG1 avec la Fondation BLACKSWAN a créé une famille mondiale de parents FOXG1 dédiée à la recherche d'un traitement pour leurs enfants. Au même moment en France, ce sont deux papas qui partagent cette vision : Nicolas & Christophe. Alors que l’organisation se met en place, ils prennent le lead sur la levée de fonds et parviennent à trouver de quoi financer 4 des projets présélectionnés. Une amitié se crée qui amène les papas à aller bien au-delà de leurs limites. Ce ne sont pas moins de 3 000 personnes qu’ils solliciteront en direct : influenceurs, femmes et hommes d’affaires, politiques, stars médiatiques… Pour eux, l’objectif est clair : tout mettre en œuvre pour prendre la maladie de vitesse. Nous pouvons déjà compter sur le soutien de Monsieur Gilbert Montagné et en Mars 2019, ils ont décidé de prendre le départ de l’écotrail de Paris et de finir les 80km de course au 1er étage de la tour Eiffel. Cette action médiatique, couplée au 27 000 courriers qu'ils ont prévus d'envoyer devra marquer un cap décisif. Pour tous ses parents rien n’est impossible, leurs enfants sont leur énergie et elle est inépuisable. Ils doivent se battre pour leur assurer un avenir mais une chose reste sur: ils ont besoin de nous...

18

900 €

9 %
Mission humanitaire au Sénégal

Mission humanitaire au Sénégal

Bienvenue à tous! Nous sommes deux étudiantes infirmières en deuxième année à l’IFSI de Morlaix. Nous  partirons en mission humanitaire du 22 juillet au 8 aout 2019 avec l’association « Pour Une Enfance Sénégal » dans un centre d’accueil à  Mbour "Pour Une Enfance SENEGAL" est une association sénégalaise, créée en 2012, qui apporte de l’aide et de l’assistance aux enfants des rues, principalement les talibés. L’activité de l’association se focalise selon deux axes : la santé et l’éducation.   Le centre, ouvert du lundi au vendredi de 8H30 à 13H,  accueille plus d’une centaine d’enfants chaque jour.  Quelle sera notre mission ? Au centre, nous allons accueillir les enfants, préparer et distribuer des petits déjeuners, organiser et doucher les enfants, animer des ateliers ludiques et pédagogiques, leur proposer des jeux en tout genre  …. Nous allons également prodiguer des soins aux enfants (pansements, nettoyer les yeux/plaies, suivre l’évolution des soins,  ..)  à l’aide de l’infirmier. Cette mission humanitaire a pour but de découvrir une nouvelle culture, un nouveau pays, d’aider les enfants Sénégalais dans le besoin. Partir en mission humanitaire à 20 ans, c'est de nous permettre d'aider les autres,  mais aussi de nous enrichir autant sur plan professionnel que personnel. Alors, êtes-vous  partant pour nous aider à financer notre projet ? Envie de nous aider à récolter plus de dons ?Même un don minime de votre part nous ferait grandement avancer !!Veuillez partager !Merci à tous !https://pouruneenfance-senegal.com/ Mélanie et Mathilde

22

635 €

Eoliennes : "Trop, c'est trop !"

Eoliennes : "Trop, c'est trop !"

L’ÉTAT FRANÇAIS DÉSAVOUÉ PAR UN PROMOTEUR ÉOLIEN L’Association Vent Debout à Plémet ne lâchera rien !Nous avons gagné une manche, il nous faut maintenant gagner la seconde.En effet, malgré le refus massif de la population, soutenue par de nombreux élus (Député en tête), malgré l’avis défavorable du Commissaire enquêteur et le refus de Monsieur le Préfet quant au projet d’un  parc éolien à Carguier/Rénéac/Le Pryas/ Branro, la Sté EDPR a décidé de faire appel devant le Tribunal Administratif de Rennes.Vent Debout à Plémet ne reviendra pas ici sur les arguments nombreux, très sérieusement étayés et désormais connus de tous. En bref : co-visibilité, saturation, défiguration du paysage, artificialisation des sols, énergie intermittente nécessitant obligatoirement la marche de centrales thermiques…..Vent Debout à Plémet s’interroge et interroge citoyens et élus du territoire : est-ce vraiment aux promoteurs industriels de vouloir imposer leur loi ? Est-ce à eux — qui n’habitent pas le  territoire — de décider de la transformation ou non du paysage ? Est-ce à eux de décider de la qualité de vie des habitants ?L’Association, pour avoir accès au dossier et pour vous en informer a donc décidé de prendre un avocat et se retrouvera — au côté de l’État, donc du Préfet — devant le Tribunal Administratif de Rennes face au promoteur éolien.Vent debout à Plémet compte une nouvelle fois sur le soutien massif de la population.Que chacun soit remercié par avance de son soutien.

20

326 €

Volontariat Kenya

Volontariat Kenya

Bonjour à tous ! Pour ceux qui ne me connaissent pas, j'ai travaillé 1 an à Dublin, c’est dans ce contexte que j'ai rencontré des partenaires de l'association de Strathmore University, de Nairobi au Kenya. La démarche du programme de sensibilisation communautaire est de développer les conditions d'éducation des publics défavorisés de Machakos. En effet la majorité des enfants finissent leurs études après l'école primaire. C'est pourquoi notre action est décisive pour leur permettre de pouvoir poursuivre et s'assurer une transition vers le supèrieur et un futur décent. Pour aller sur place dans un opus du programme qui consiste aussi à développer les infrastructures sanitaires de l'école, nous apportons à Strathmore University la somme de 800 Euros par membre participant. Cette cagnotte me permet de concrétiser ce projet. Je vous remercie pour votre aide, et votre soutien et vous en suis par avance très reconnaissant.  L'année passée la somme de 14.000 euros avait été levé nous partons cette année avec un objectif de 10.000 euros pour une équipe de 10 personnes. IMPORTANT : ces fonds iront ENTIEREMENT dans les frais de rénovation et d'éducation ils ne couvreront EN AUCUN CAS mes dépenses en tant que volontaires qui sont à ma charge. Les dons sont libres comme vous pourrez le voir dans la cagnotte. Votre participation fera une différence dans la puissance de ce projet. Pour ceux que ca intéresse je transmetterais des photos de ce projet par email. MERCI A TOUS ! *LES PARTENAIRES :  (1) Community Outreach Programme (COP) of Strathmore University (Nairobi)(2) Local Lives Foundation (an Irish registered charity)(3) Ely University Centre, Dublin

15

453 €

56 %
Pour Joran

Pour Joran

Merci à vous qui partagerez cette cagnotte, elle a été créée pour mon fils de 5 ans qui a besoin de changer les deux processeurs qui lui permettent d'entendre. Je m'appelle Joran, j'ai 5 ans, je suis un petit garçon qui profitait pleinement de la vie jusqu'au 5 décembre 2016.J'ai contracté une méningite bactérienne à pneumocoque. Cette vilaine maladie a presque failli m'emporter mais j'ai été très combatif, j'ai réussi à la vaincre mais elle a attaqué mon audition, me laissant sourd à 80 % pour mon oreille gauche et 90 % pour mon oreille droite, touchant également mon oreille interne qui me prive, en partie aussi de mon équilibre.Après un trop long moment sans entendre, le 26 janvier 2017, j’ai été opéré et on m'a implanté avec un appareil cochléaire qui m'a permis de pouvoir enfin sortir du monde du silence le 13 mars 2017, après de nombreuses séances de réglages à l’hôpital. L'implant cochléaire est un implant électronique qui vise à fournir un certain niveau d'audition pour certaines personnes atteintes d'une surdité profonde ou sévère. Contrairement aux aides auditives, ce dispositif stimule directement la cochlée, au moyen d'électrodes implantées chirurgicalement. A ce jour, je porte mes appareils depuis un peu plus d'un an. Dans un sens, je suis heureux car j'entends quand on me parle, mais je ne peux plus vivre comme les autres enfants de mon âge.Je porte des processeurs de taille unique (qui se placent sur une tête d'adulte comme d'enfant) sauf que pour ma petite tête, c'est un processeur très encombrant, ils tombent dès que je saute ou que je joue avec mes copains. Si je fais du toboggan dans la cours de mon école, ils tombent de mes oreilles malgré les attaches pour limiter cette gêne, ce n'est pas réellement efficace. Ça m'empêche de jouer comme tous les autres enfants de mon âge.Par le poids et le volume de mes appareils actuels, mes oreilles commencent déjà à s'affaisser. Il a fallu que l’on leur rajoute des embouts en silicone qui se portaient dans les oreilles tel des écouteurs sauf que ça me faisait tellement mal que je préférais ne pas mettre mes appareils et ne rien entendre plutôt que souffrir en les portant. Ca a été dur au débutFace à cette contrainte quotidienne, ma maman a contacté le fournisseur de l’appareil pour trouver une solution, on lui a alors parlé du nouveau processeur sorti vendredi 16 mars 2018.* Il est 23 % plus petit et 24 % moins lourd.* Il dispose aussi d’un système d'attache plus simple spécialement conçu pour les plus petites oreilles.* Il est équipé d'un système de géo-localisation, si je venais à les poser quelque part dans les moments où les bruits me gênent ou s’ils tombaient, ma maman saurait les retrouver tout de suite et très facilement. J’imagine le soulagement, plus de stress car elle saurait que si je me mettais en danger sans les appareils, je ne pourrais pas l'entendre alors, de ce fait, actuellement, elle ne me quitte pas des yeux une seule seconde.* Il se règle tout seul dans un environnement bruyant, il va baisser son programme pour diminuer les bruits désagréables. Dans un environnement silencieux, il va augmenter son programme pour être plus réceptif au petit bruit environnant.Par exemple, actuellement, le midi quand je mange à la cantine, je dois souvent sortir car le bruit me fait vraiment mal aux oreilles, je ne peux donc pas profiter de ces moments particuliers avec tous mes copains comme les autres enfants. Alors, ce nouvel appareil pourrait vraiment changer mon quotidien et mon confort de vie d'enfant reprendrait tout son sens.Après s’être renseignée auprès du fournisseur, ma Maman a sollicité la sécurité sociale pour la prise en charge du remplacement de mes équipements (un sur chaque oreille), malheureusement, la sécurité sociale n'effectue le remplacement de ce genre d'appareil que tous les 5 ans, elle ne fera donc rien pour moi (pas de pitié…).Il ne reste que l’acquisition par le financement sur fonds propres pour ma maman. Malheureusement, la technologie a un

14

435 €

3 %
Mes premiers Championnats de France

Mes premiers Championnats de France

Bonjour, je m'appelle Jeanne, j'ai 13 ans et suis cavalière et passionnée de chevaux depuis l'âge de 4 ans. J’ai un niveau galop 5. Je pratique l'équitation 1 ou 2 fois par semaine dans mon centre équestre. Et j'ai commencé les compétitions de CSO (concours de saut d’obstacles) depuis maintenant 2 ans. Je concours dans des épreuves poney 3 (la hauteur de mes obstacles est de 75 cm). J'aime vraiment ça car c'est là que je peux montrer de quoi je suis capable. Et pour moi chaque obstacle est important et chacun d'eux franchis est une petite victoire.    J'aimerais maintenant pouvoir participer aux Championnats de France poney !Ils se déroulent à Lamotte Beuvron, et ils regroupent des cavaliers de club ou même des propriétaires de tous niveaux, ainsi que des centaines de chevaux et bien sur un nombre incroyable de visiteurs.Mais bien entendu pour pouvoir y participer il faut se qualifier et  cela nécessite un engagement financier important ... Budget: environ 2000 €Dans le budget je peux compter tous les concours à l’année ainsi que l’entrée à Lamotte, la participation, mais aussi le transport du cheval ,  la location du box , et l’alimentation du cavalier + de l'équidé Participer au Générali Open de France serait juste un rêve incroyable pour moi, je pourrais découvrir des pistes sublimes, des choses que je ne verrais pas autre part...Mais avant tout je partagerais une expérience inoubliable avec le poney qui m' emmènera jusque là-bas ...Alors s'il vous plaît faites que ce rêve devienne réel

11

515 €

25 %
Voile espérance - Tour de Bretagne avec DEBRA France et Léo

Voile espérance - Tour de Bretagne avec DEBRA France et Léo

OBJECTIF: Comme beaucoup de personne, nous avons des rêves. Mais par peur, par appréhension ou par convention sociale, ceux-ci sont souvent destinés à rester au stade de rêves…Depuis quelque temps, nous pratiquons la voile à nos heures perdues, dans la rance et la baie de Saint-Malo. Mais après quelques années d’aventures (et de mésaventures), nous ressentons le besoin d’aller plus loin, en alliant notre passion à un but humanitaire.Cette nouvelle aventure démarre ainsi d’une cale bretonne sur un dériveur, mais cette fois, pas question de faire demi-tour. Nous contournerons la Bretagne par la mer, de Saint-Malo à Carnac, en une semaine. Nous partirons avec notre baluchon, un réchaud et une tente, mais nous ne le ferons pas pour le seul plaisir de la balade. A la force du vent, nous tenons à ajouter une énergie supplémentaire, comme une voile de plus a notre voilier.Nous naviguerons pour l'association DEBRA France avec Léo. Et pour concrétiser notre projet, nous avons créé une association : “VOILE ESPÉRANCE" ITINERAIRE:  Départ: Saint-MaloEscales: Saint-quai Portireux, Perros-Guirec, Brignogan-Plages, Ile-Molène, Morgat, Port la-Forêt, Belle-ile-en-merArrivée: Carnac CHANGEMENT D'EMBARCATION? Début 2017, nous nous sommes équipé d'un bateau rapide de type "Skiff".En raison de sa stabilité précaire, les départs de la plage se sont révelés compliqués. A force d'acharnement et de persévérance, nous avons pris du recul, et décidé de changer de type d'embarcation afin de réaliser ce défis dans de bonnes conditions. Nous avons fait le choix d'un bateau plus stable, et donc plus adapté : le Catamarant, Hobie-Cat Tiger. "Le But étant de réaliser, de vivre, et de partager ce périple ensemble" "On compte sur vous" FICHE TECHNIQUE:   Longueur de coque: 5,51mLargeur de coque: 2,60mMasse à vide: 180KgSurface de voile (GV+Foc): 21,15m²Surface du spi: 21,00m²Année de frabrication: 2007 Léo et l'association DEBRA:  LEO d’ETRELLES :Léo, 10 ans, vit à Étrelles, à côté de Vitré. Il est atteint d'épidermolyse bulleuse, une maladie rare décelée alors qu'il avait un mois.Comme les petits garçons de 10 ans, Léo rit, court, joue. Il a « mal » aussi, cet « enfant papillon ». En attestent les bandages sur ses mains, son regard parfois lointain, mais toujours plein de malice. « Il est atteint d'épidermolyse bulleuse, une maladie héréditaire qui se caractérise par la formation de bulles, d'ampoules ou par le décollement de la peau au moindre frottement », expliquent Florence et Denis, ses parents. Une maladie rare décelée un mois après sa naissance. De nombreuses attentionsChaque matin, trente minutes sont nécessaires pour les soins. « Il faut traiter les plaies survenues dans la nuit, désinfecter, refaire des pansements défaits dans la nuit souvent par démangeaison, sur les bras et les jambes », énumère Denis. Le soir, il faut de nouveau vérifier les pansements. Et, « tous les deux jours, un bain avec des soins, qui durent entre une heure et une heure et demie ».Aujourd'hui, Léo suit une scolarité normale à Étrelles où il est « parfaitement intégré », même s'il doit être accompagné par une assistante de vie scolaire. « Ses camarades de classe sont informés des conséquences liées à une chute ou à une bousculade. L'école a aussi apporté quelques aménagements, comme l'utilisation de ballons uniquement en mousse. »Un essai clinique en coursTous les six mois, Léo et ses parents se rendent à l'hôpital Necker, à Paris, pour rencontrer des professeurs, des médecins, des psychologues, des diététiciennes et des kinés. « Car la maladie peut se déclarer dans son corps... », précise Florence.Cela fait huit ans que la mère de Léo bataille pour le Téléthon à Étrelles. « nous avions accepté de devenir ambassadeurs du Téléthon national. Depuis, entre le lancement régional à Nantes, départemental à Rennes, les séances photo pour l'affiche, les tournages... On n'a pas arrêté », sourit-elle. Un rythme qui semble payer, puisque, dans le pays de Vitré, le montant des dons a dépassé 30 000 €.Cette « aventure » a permis à la famille de faire « de belles rencontres » et de « pouvoir partager » avec les trois autres familles ambassadrices. Début octobre, ils ont également visité les laboratoires de l'AFM (Association française contre les myopathies) Téléthon, à Évry (Essonne). « Là-bas, c'est l'avenir de Léo », affirme le papa. Il complète : « Il s'y passe des choses fantastiques. Un essai clinique est en cours pour Léo. » Il s'agit de thérapie génique, une première mondiale, si l'essai aboutit. « On a tellement d'espoir », confient les parents.Ils s'accordent à dire que « dans son malheur », le petit ambassadeur « a pu vivre des moments incroyables ». « À Océanopolis, à Brest, j'ai nourri des tortues, des poissons, un requin, raconte Léo, le sourire aux lèvres. Et j'ai conduit un train à la gare ! » PRESENTATION DE L'EQUIPAGE:  DAVIDCuisiniste chez BUT, 33 ans,Père de deux enfants. .  Notre défi, faire le tour de la Bretagne en dériveur pour une bonne cause. Passionné de sport et de technologie, se retrouver en pleine nature sera l’occasion de vivre un moment unique par ce périple de plusieurs jours que nous pourrons vous faire partager dans plusieurs vidéo.” Albéric:Technicien Bureau d’étude / BIM Coordinateur de 31 ans,Père de deux enfants. “Très tôt, la passion de la voile m’a été transmise par mon père. Alors qu’il nous emmenait en famille, mes soeurs et moi au large de Saint-Malo. J’ai commencé à faire de la voile dans l’estuaire de la Rance. J’ai tiré mes premiers bords avec un optimiste, puis un 420.Ce n’est que plus tard que j’ai commencé à faire mes premières croisières dans un bateau habitable, un “dufour 29”. D’abord accompagné par mon père, puis seul avec des amis.J’aime particulièrement faire découvrir et partager le monde de la voile aux personnes qui ne le connaissent pas.Attiré maintenant par l’aspect plus sportif de la discipline, l’envie de faire le tour de la Bretagne en dériveur rapide s’est imposée. C’est avec David que s’est décidé de lier le défi sportif à la cause humanitaire. C’est apparu comme une évidence. Puis, c’est devenu rapidement l'élément moteur du projet.” CONTREPARTIES: * Pour 5€:Un grand merci  * Pour 40€:Votre autographe, visible sur la coque du bateau * Pour 80€:Votre autographe + Une photo de votre choix, visible sur la coque du bateau * Pour 160€:Vous serez présent à une de nos séances d'entrainement, filmée au poste d'équipier.En plus des contreparties déjà enumérées plus haut. * Pour 500€:Passez une soirée avec nous au bivouac pendant le tour de Bretagne.En plus des contreparties déjà enumérées plus haut. * Pour 9 999€:En plus des contreparties déjà enumérées plus haut.Vous avez le bateau, les voiles, Et l'équipage...   VIDEO YOUTUBE:Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci à tous !

13

390 €

15 %
Haut de page