Aller au contenu principal
Un traitement pour Jeanne

Un traitement pour Jeanne

If you speak English, look at the bottom of this page Bonjour, Je m’appelle Jeanne, j’ai 35 ans, je suis maman d’un petit garçon de 8 ans et je me bats contre un cancer du sein dit triple négatif. C'est un cancer très agressif au pronostic vital très sombre à court terme. Cela fait maintenant quatre ans que je me bats grâce à des traitements lourds tels que chimiothérapie, radiothérapie et autres. Aujourd'hui, les médecins m'annoncent l'arrêt de mes traitements suite à la maladie qui a métastasé, soit six mois restant à vivre au maximum. Il existe néanmoins un traitement prometteur qui est l'immunothérapie.A ce jour, le seul moyen de l'obtenir en France, l'est par le biais d'essais cliniques dont les critères d'inclusions sont très stricts. Ayant était exclue de ces essais, mon seul espoir pour recevoir ce traitement repose sur une clinique privée en Allemagne qui rend accessible l'immunothérapie contre un financement personnel exorbitant: environ 100 000 euros  Il faut agir vite et je fais donc appel à votre générosité pour m'aider dans ce nouveau combat. N’hésitez pas si vous avez des questions, je reste disponible pour vous répondre mais également pour vous montrer les documents qui attestent de ma maladie et le prix de ce traitement en Allemagne.  Merci à tous. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Vous pouvez également nous aider en partagant cette page  English Language : Hello, My name is Jeanne, I am a 35 years old, mother of a 8 years old boy and I'm fighting against a breast cancer known as triple negative. It is a very aggressive cancer with a very poor short-term prognosis. I have been fighting for four years right now with heavy treatments such as chemotherapy, radiotherapy and others. Today, the doctors tell me that my treatments have been stopped, after the disease has metastasized, leaving me with a maximum of six months to live. However, there is a promising treatment called immunotherapy. To date, the only way to obtain it in France is through clinical trials with very strict inclusion criteria. Having been excluded from these trials, my only hope for receiving this treatment is a private clinic in Germany that makes immunotherapy, accessible with an exorbitant self-funding: about 100,000 euros. We must act quickly and I ask for your generosity to help me in this new fight. Do not hesitate if you have any question, I remain available to answer you as well to show you the documents that attest the illness and the price of this treatment in Germany. Many Thanks

1296

71 502,60 €

71 %
HUMANIR'AID TROPHY SP62

HUMANIR'AID TROPHY SP62

Bonjour à tous,HUMANIR'AID TROPHY SP62,  C'est l'histoire de 4 copains sapeurs-pompiers au Centre d'Incendie et de Secours de Boulogne Sur Mer qui souhaitent vivre une aventure humanitaire et sportive sur le Continent Africain en avril 2020.Cette aventure, c'est le 205 TROPHEE, un raid automobile, à vocation humanitaire, exclusivement dédié au sacré numéro de la Peugeot 205. Cette manifestation est un grand raid et non une course. Un véritable raid sur une longue distance, environ 2800 kms sur 11 jours destinée à montrer l'endurance des concurrents et des véhicules. C'est un défi humain et sportif prônant la solidarité et le dépassement de soi. Notre âme d'aventurier et notre volonté de venir en aide envers une population dans le besoin, plus particulièrement les enfants nous amènent  à ce projet. Le but étant entre chaque étape de distribuer du matériel scolaire et sportif dans les villages et écoles que nous croiserons afin d'apporter du confort de vie. Pour vivre cette aventure, le budget est conséquent 10000 euros par équipage soit 20000 euros au total.un projet impossible a réaliser sans le soutien d'un maximum de personnes, pour cela une cagnotte est mise en place, nous espérons sincèrement atteindre notre objectif via vos dons et différents sponsors qui pourraient nous permettrent  a tous de faire une bonne action. Nous vous proposons à tous de vivrent chaque étape de cette aventure à travers notre page Facebook " HUMANIR'AID TROPHY SP62 et vous remercions d'avance pour votre aide... Mobilisons nous pour ce projet, partageons un max et que l'aventure commence 😉😄😄😄

176

5 512,79 €

27 %
ASSOCIATION LUCIE DE BORDEAUX

ASSOCIATION LUCIE DE BORDEAUX

Bienvenue sur cette cagnotte associative ! OBJECTIF DE CETTE CAGNOTTE :UN APPAREIL POUR AIDER LUCIE à MARCHER Lucie est une adorable jeune fille de 14 ans, elle est atteinte d'une maladie génétique orpheline due à la mutation d'un gène nommé "Munc18". Cette maladie agit sur les troubles de l'apprentissage moteur, psychique et cognitif, il s'agit d'une protéine manquante qui génère une cassure dans la transmission des informations. Aujourd'hui Lucie ne marche et ne parle toujours pas. Depuis son plus jeune âge nous parcourons bien des chemins pour mettre toutes les chances de son côté. Nous sommes partis en Slovaquie, en Belgique, en Angleterre, en Espagne, nous avons pratiqué une méthode canadienne, mais aussi la méthode Doman (américaine)... Aujourd'hui nous nous sommes tournés vers l'Espagne... C'est grâce à un généticien de Barcelone, que  Lucie a acquis plus de tonus.Elle suit un régime alimentaire strict qui lui permet d'avoir une meilleure digestion. En l'espace d'un an seulement Lucie a bien progressé. Deux fois par an, nous partons faire la méthode Essentis où Lucie pratique 40H de réeducation. Mais aujourd'hui une question se pose?Pourquoi avoir franchi les frontières me direz-vous? En Espagne, le handicap fait parti de la vie de famille et n'est pas mis de côté...Malheureusement dans notre ci beau pays qui est la France, le handicap n'est pas assez soutenu, les techniques et le corps médical  donnent très peu d'espoir aux familles. Si vous souhaitez parcourir 100 mètres c'est le parcour du combattant...Enfin une dure réalité... La sécurité sociale et les mutuelles n'aident pas suffisament, nous sommes obligés de faire le minimum...C'est à dire RIEN: 2 séances de kiné/semaine soit 2H ou 1H30.... Il est évident que Lucie ne pourra pas marcher avec si peu de réeducation...  Lucie a besoin d'un  appareillage pour marcher tel que le : Le NF WALKER non distribué en France. Le coût de cet appareil est de 6900 € avec aucune prise en charge. Alors aidons Lucie  à obtenir la somme pour que l'on puisse la voir faire ses premiers pas....  Merci à vous tous....                                                                                               La maman de Lucie... Vous pouvez retrouver nos actions sur :association.lucie.over-blog.com Effectuez votre don en un clic.   •    Chacun participe du montant qu'il souhaite.   •    Tous les paiements sont sécurisés. Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

62

3 975 €

57 %
Tous ensemble pour le WV combi lensois

Tous ensemble pour le WV combi lensois

Tous ensemble pour le WV combi Lensois Chers amis supporters du RC LensCe Dimanche soir nous avons tous été tristes et marqués de l’épilogue de cette épopée en barrages après y avoir vraiment cru  !! Un autre évènement marquant a touché l’un de nos plus fidèles camarades et supporters du RC LENS  Vous connaissez sans doute de près ou de loin Thibaud avec son légendaire camping-car combi WV âgé de 47 ans et aux couleurs du RC LENSIl est en effet  de tous les matchs et de nombreux déplacements (récemment au PFC et à TROYES avec sa fille Maela elle aussi très fidèle supportrice) Alors que ce dimanche soir Thibaud et sa fille avaient pris la route pour voir le match entre supporters son combi a malheureusement pris feuHeureusement ils ont pu se dégager du combi mais malheureusement comme vous pouvez le constater sur les photos , il ne reste quasiment rien du véhicule mythique auquel Maela et Thibaud tenaient tous les deux énormément. Pour raison financière Thibaud s’était pourtant récemment résolu (à contre cœur ) à le vendre , l’annonce est toujours sur le BON COIN.... Montrons toutes et tous notre solidarité , apportons toutes et tous notre contribution (petite ou grande) afin de compenser cette importante perteMerci également de ne pas hésiter à partager ce petit mot afin de de toucher un maximum de personnes susceptibles d’apporter leur élan de solidarité Tous ensemble pour le combi de Tib ! Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

66

2 326,59 €

Mémorial en l'honneur des chiens militaires et héros

Mémorial en l'honneur des chiens militaires et héros

MÉMORIAL EN L'HONNEUR DES CHIENS MILITAIRES ET HÉROS Chiens sanitaires, estafettes, éclaireurs, de patrouille, de recherche, de surveillance, puis spécialisés dans la détection d’explosifs, d’armes, dédiés au pistage, aux interventions... Les chiens militaires sont de véritables héros qui ont sauvé la vie de milliers de soldats mais il n’existe, à ce jour, aucune stèle en France leur étant dédiée.  Pour célébrer la mémoire de ces chiens militaires, mais aussi celle de tous les chiens héros qui œuvrent dans la vie civile, la Société Centrale Canine se mobilise pour dédier un mémorial mettant à l’honneur le rôle majeur que jouent les chiens aux côtés de l’Homme, des forces armées et les services qu’ils rendent au quotidien. Le 18 avril 2019, dans les Salons de l’Hôtel de Ville de Paris, à l’occasion de la remise des Trophées des Chiens Héros, la Société Centrale Canine a dévoilé au public l'œuvre sélectionnée par un prestigieux jury pour devenir le Mémorial dédié aux chiens militaires et héros. L’objectif est d’inaugurer ce mémorial courant 2020, dans un lieu symbolique de l’histoire de France.Honorer les chiens pour leurs services rendus à l'hommePour recueillir les financements nécessaires à la réalisation et l’installation de l’œuvre monumentale, la Société Centrale Canine a décidé de lancer une grande campagne de financement participatif. En s'impliquant dans ce projet, chaque contributeur participera à un acte de mémoire militaire et d’hommage civile pour les services rendus par les chiens auprès de l'homme. Cette œuvre artistique qui relève donc d'une double dimension militaire et civile, dépasse le cadre de la Première Guerre Mondiale et intègre pleinement l'apport sociétal du meilleur ami de l'homme. S'ils le veulent bien, les 500 plus grands donateurs verront leur nom inscrit sur une plaque au pied de la stèle.Des discussions en cours avec le Musée de la Grande Guerre de Meaux (Seine-et-Marne) Le dernier né des musées dédiés à la Grande Guerre dépasse la seule dimension d’histoire militaire. C’est un lieu vivant où histoire et société sont mêlés dans une même pédagogie. La modernité du site et ses approches multiples interpellent tous les publics. L’hommage à la fois militaire et civil aux chiens se trouverait idéalement valorisé dans ce lieu dédié à la mémoire de l’homme.Des discussions sont aussi en cours avec les villes de Paris et Reims.14/18 : création du Service des chiens de guerre « La leçon de la Grande Guerre ne peut être celle de la rancœur d’un peuple contre d’autres, pas plus que celle de l’oubli du passé. Elle est un enracinement qui oblige à penser à l’avenir et à penser à l’essentiel, rappelait le Président de la République le 11 novembre 2018 à Paris entouré de plus de 70 chefs d’Etat et de gouvernement sous l’Arc de Triomphe. L’usage des chiens par l’armée fut officialisé lors de la création d’un Service des chiens de guerre, au sein de la Direction de l’infanterie en décembre 1915, puis rattaché au cabinet du ministre de la Guerre au début de l’année 1917. En pleine Guerre Mondiale, la Société Centrale Canine a apporté son expertise cynotechnique au service du Ministère de la Guerre et a permis la mise en place d’un service efficace de sélection et de formation des « chiens de guerre » à l’exemple de ce que faisaient les Allemands, les Belges et les Anglais. Plus de 15 000 chiens ont pris part à ce conflit. Ce fut un acte fondateur dont la postérité est immense.            L’œuvre de Milthon : un symbole puissant de l’union entre le soldat et son chien L’œuvre de Milthon, un artiste colombien, aujourd'hui installé à Paris, dans un style classique des plus réalistes, pensée jusque dans les moindres détails, a touché les membres du jury. Ils ont en effet été saisis par le sentiment de solidarité, de fidélité, mais aussi de force et de dévouement qui émane de cette sculpture. "Un chien en situation de veille, au regard scrutateur et les oreilles dressées, les pattes en tension quoiqu’en position allongée et faisant corps avec le soldat ". Pour l'artiste, "serrés l’un contre l’autre face à l’adversité environnante, proche et imprévisible, le chien et l’homme font face et ne doivent pas faillir". La tête du chien, et plus spécifiquement le museau, est le centre de l’œuvre sur lequel converge le regard du spectateur. À sa droite, en corps à corps, un poilu en position ramassée, concentre ses forces, fusil dressé. L’arme chargée sur laquelle chacun s’appuie est le symbole de leur mission et de leur union militaire, elle est retenue par l’oreille du chien aux aguets et affleure le casque bouclier. "Ils se tiennent là, attendant de contrer le destin en une seule pensée, en une attitude unique sous la pèlerine qui leur sert de refuge. Si l’un faiblissait, l’autre veille sur le périmètre, attentif et inquiet, prenant toute la mesure de la mission dont il est investi." "Ainsi représenté solidaire, fidèle, dévoué et infaillible, le chien militaire incarne des valeurs suprêmes. Compagnon soutenant la cause de la patrie, présent sur tous les fronts et agissant sans relâche, rendons hommage à l’honnêteté animale et à sa part instinctive si précieuse à la survie".Le socle sur lequel repose les sujets est une puissante accumulation de strates à effet de proue. Elle s’associe à l’avancée du combat et l’énormité d’une grande guerre.Cette œuvre réalisée sous forme d’une sculpture monumentale en bronze mesurera plus d’1 m de haut, 1,20 m de large pour environ 150 kg. Milthon, l'artiste lauréat Milthon est né à Bogota, en Colombie, où dès son enfance il découvre sa vocation au contact de l’argile et de ses premiers modelages. Il arrive en France à l’âge de 22 ans et s’installe sur la Côte d’Azur où il ouvre son premier atelier dans lequel il crée des œuvres en terre cuite. Il s’essaye progressivement à la faïence, au grès, à la porcelaine puis au bronze. En 1999, Milthon s’installe à Paris et ouvre quelques années plus tard son atelier. Milthon a d’abord participé à de nombreuses expositions et événements artistiques en France, mais sa notoriété a vite dépassé les frontières de l’Hexagone. Suisse, Belgique, Monaco, Angleterre, Canada, Etats‐ Unis, etc. l’artiste expose ou réalise des commandes pour des villes à travers le monde. Par sa sculpture néo‐classique, Milthon ouvre un monde infini où il met en volume des structures élancées, ondulantes, qui prennent forme de corps, influencées par les civilisations précolombiennes qu'il a approchées dans les musées colombiens. Milthon crée sa propre mythologie dans laquelle la terre est source d'inspiration. Il pose ses blocs compacts et denses et réussit à transformer la densité de son support en formes humaines aériennes et longilignes. L'échelle de son œuvre varie du petit format au monumental avec une égale plastique et maitrise des matériaux utilisés.Un jury d'exception Le jury regroupe des membres des jurys des Trophées des Chiens Héros et du Prix des Beaux‐Arts de la Société Centrale Canine, provenant des milieux militaires, cynophiles, artistiques, vétérinaires, journalistiques et politiques : * Claude D’ANTHENAISE, Directeur du Musée de la Chasse et de la Nature* Bernard DENIS, Professeur honoraire à l’école vétérinaire de Nantes* Loïc DOMBREVAL, Député des Alpes‐Maritimes* Dorothée FABRE, Responsable de la Médiathèque de la Société Centrale Canine* Hélène GATEAU, Vétérinaire et journaliste – RTL et France TV* Elrick IRASTORZA, Général d'armée française ‐ Ancien chef d'état‐major de l'armée de terre, Président du conseil d'administration "Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale"* Pénélope KOMITÈS, Adjointe à la Maire de Paris, Chargée des Espaces Verts, de la Nature en ville, de la Biodiversité, de l’Agriculture urbaine et des Affaires funéraires* Béatrice MAJEWSKI, Journaliste ‐ Télé Star ‐ Télé Poche, en charge des pages animaux* Roger MADEC, Conseiller de Paris, ancien Sénateur et Maire du 19e arrondissement de Paris, éleveur* Michel MOTTET, Président de la Société Centrale Canine* Jean‐Claude NARCY, Journaliste ‐ TF1* Marie‐Christine PRESTAT, ancienne Conservatrice adjointe du Musée de la Chasse et de la Nature* Olivier RIFFARD, Service Départemental‐Métropolitain d’Incendie et de Secours (SDMIS), vétérinaire‐Chef, Conseiller technique cynotechnique* Daniel SCHWARTZ, Vice‐Président de la Société Centrale Canine et Président de la Commission d’Utilisation Nationale « Chiens de Berger et de Garde »* Christelle WAYSBORT, Élue du Conseil régional de l’Ordre des Vétérinaires d’Ile‐de‐FranceQu'est-ce que la Société Centrale Canine ? Fondée en 1881, la Société Centrale Canine, ou SCC, est l'organisme reconnu par le Ministère de l'Agriculturepour gérer le livre généalogique canin (LOF, Livre des Origines Français). Cette association loi 1901, reconnue d'utilité publique le 28 avril 1914 et à but non lucratif, a pour objectif la promotion des races de chiens en France ainsi que la promotion et la protection des divers rôles du chien dans la société. Dès 1932, elle coordonne et fédère les différents Clubs de Races et Sociétés Canines Régionales qui la composent. La Société Centrale Canine est membre de la Fédération Cynologique Internationale (FCI), dont elle fut l'un des cinq membres fondateurs, en 1911. Cet organisme mondial réunit les sociétés canines de plus de 90 pays, membres ou partenaires, et garantit la reconnaissance mutuelle des juges et pedigrees au sein de ces pays. La Fédération Cynologique Internationale reconnaît environ 344 races de chiens dans le monde. La Société Centrale Canine édite une revue bimestrielle, Centrale Canine Magazine et a créé plusieurs Prix pour récompenser des chiens, des auteurs et des artistes : les Trophées des Chiens Héros, le Prix Littéraire de la SCC, le Prix des Beaux‐Arts, etc. Pour plus d’informations : www.centrale‐canine.fr

277

360,49 €

0 %
Une Ferme envie d'aider ...

Une Ferme envie d'aider ...

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Cette cagnotte est la création d'un collectif d'Amis d'un Agriculteur en grande détresse.Jean-Baptiste se bat depuis 20 ans contre la mal bouffe, milite pour la promotion des circuits courts et l’agriculture raisonnée. Depuis 2 ans, il développe un espace de convivialité, de partage et de découvertes de produits authentiques. Cet espace lui permet de vendre une partie de sa production fermière. Mais la passion, le bon gout et l'envie de faire partager ses produits, ne vont pas forcément de pair avec la rigueur bancaire, l'optimisation des "process" et bien d'autres concepts financiers... Notre Ami, plus à l'aise avec ses produits et bêtes, traîne des dettes sur sa ferme liées à des investissements trop importants par rapport à sa production, et les cours du lait n'aident pas notre éleveur-marchand. Il n'est pas le seul d'ailleurs, il n'y a qu'à regarder le journal télévisé, la différence étant que Jean-Baptiste est notre voisin ... Alors qu'il approche d’un équilibre financier, il doit maintenant faire une mise au norme d’une partie de ses installations et de sa boutique si chère aux Yvelinois et Yvelinoises. Depuis 5 ans, toute son énergie et ses revenus  sont injectés dans son projet et, de fait, Jean-Baptiste mets de coté sa vie d'homme.  Ses conditions de vie ne sont pas acceptables et bien malin sait comment il gère son quotidien tant Jean-Baptiste est un homme pudique et discret. Nous avons donc volonté de l'aider à sortir sa "tête de l'eau" afin qu'il puisse avoir le temps et l'esprit pour prendre le recul nécessaire d'un nouveau départ. Nous comptons sur votre générosité et compréhension pour changer le présent de Jean-Baptiste et pourquoi pas son avenir. Soyons optimistes. Alors faites-vous plaisir. Donnez pour améliorer le quotidien de notre éleveur-marchand (des travaux doivent êtres effectués très rapidement dans sa boutique et dans son logis) et si vous ne le pouvez-pas, laissez, un message d'encouragement à notre Ami, il en sera immédiatement informé. Merci de votre générosité. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.

41

3 270 €

21 %
Vaincre la drépanocytose : Association Espoir Hope Elikia

Vaincre la drépanocytose : Association Espoir Hope Elikia

Bienvenue sur cette cagnotte !Il est des situations que l’on ne peut imaginer tant que l’on ne les a pas vécues. La maladie, la perte d’un enfant, d’un être cher, font partie de celles-là. L’association « Espoir, Hope, Elikia : vaincre la drépanocytose » est née de la douloureuse expérience d’une mère face à la maladie de son enfant. La drépanocytose. Est-ce que cela vous dit quelque chose ? Si cela ne vous dit rien ou vaguement quelque chose, la drépanocytose est une maladie génétique du sang, héréditaire et qui touche les populations d’origine africaine, afro-américaine, caraïbéenne et méditerranéenne. Elle est également présente en Inde et en Amérique du Sud. Les personnes touchées sont anémiées, sujettes aux infections, à des crises douloureuses et bien d’autres complications, invalidantes, voire mortelles. Maladie génétique la plus répandue au monde, la drépanocytose reste pourtant assez méconnue.On estime à environ 50 millions de personnes touchées dans le monde et près de 300.000 naissances par an. Alors, est-il acceptable de voir des êtres humains souffrir et mourir parce que d’autres n’ont pas su qu’ils pouvaient les sauver? Est-il tolérable de laisser des parents faire des enfants malades alors qu'ils pourraient l'éviter? Est-il normal de voir des enfants mourir avant même d’avoir atteint l’âge de 5 ans simplement parce qu’ils vivent dans des pays où l’accès aux soins est un luxe, voire inexistant ? C’est dans ce cadre que naît l’association « Espoir, Hope, Elikia : vaincre la drépanocytose ».Cette association a pour missions : informer sur la maladie, inciter au dépistage du gène drépanocytaire, encourager les dons du sang, financer la recherche et soulager les malades les plus démunis dans des pays difficiles tels que le Congo ou les Comores (prise en charge de soins médicaux, mise à disposition de médicaments d'urgence, alimentation, hygiène, scolarisation et insertion professionnelle). Mais pour mener à bien nos missions, nous avons besoin de vous. Nous avons besoin de compétences, de bénévoles et de fonds.Nous faisons donc appel à votre générosité à tous et vous remercions d’avance de l’attention que vous porterez à ce projet. Votre don est déductible d’impôt à 66%. En conséquence, nous vous remercions de bien vouloir nous adresser vos coordonnées exactes par mail afin que nous puissions vous établir un reçu fiscal : . Pour toutes questions, bien évidemment, n'hésitez pas à nous contacter. www.ehe-drepa.org Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/EspoirHopeElikia/Nous sommes également sur Instagram Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous!

17

595 €

Un vélo pour Théo

Un vélo pour Théo

Bienvenue sur cette cagnotte !Alors c'est quoi ce projet? C'est quoi cette cagnotte? Nous avons un petit bout de 7 ans, Théo, atteint d'une maladie neuromusculaire dégénérative. Le reste de la famille c'est papa, maman et la petite soeur. On adore faire des choses ensemble, et notamment profiter des vacances pour se promener en vélo. Malheureusement Théo n'a pas assez de force aujourd'hui pour faire du vélo seul, et cela ne va pas aller en s'arrangeant puisque sa maladie va progressivement l'enfermer dans un fauteuil.Jusqu'à aujourd'hui les balades c'est en cariole.Mais à 7 ans passé, le poids n'est plus même et le confort de la cariole est tout relatif. Et puis enfermé dedans c'est quand même pas terrible pour profiter du paysage! Alors on a cherché une alternative.Un vélo avec une barre de remorquage (et bien il faut quand même beaucoup de force aux enfants pour suivre sur les petites selles, tout du moins, bien plus de force que Théo n'est cacapable d'avoir)Un tricycle éléctrique (très peu existent pour les enfants et on sait que dans quelques années, quelques mois ce ne sera plus envisageable). Et puis notre super mamie a croisé un couple qui avait ce tandem Hase Pino.On regarde le site et là on est tout de suite emballés. Les possibilités qui s'offrent à nous semblent immenses. Des ballades à 4, mais aussi pourquoi pas un petit road trip avec nos loustiques histoires de voir la vie autrement. Puis on déchante en voyant le budget. Alors oui on commence à savoir que toutes les adaptations / aides pour personnes handicapées ont un coût, mais là ce serait trop dommage de passer à côté.Le budget global est de plus de 9.300 euros avec les options que l'on souhaite. Alors c'est quoi ce vélo? C'est un tandem un peu hybride. Une marque allemande qui a avant tout développé ses vélos pour les adapter aux handicaps. Le pilote, assis derrière, peut parler au passager qui profite de la position "vélo couché" tout en regardant la route. Le passager peut profiter pleinement du voyage qu'il soit adulte ou enfant.Si vous voulez en voir plus c'est par ici :https://hasebikes.com/95-2-Tandem-PINO-ALLROUND.html Du coup on tente notre chance sur la cagnotte partagée.Les papis, les mamies et les copains qui s'occupent de nous, les collègues, les connaissances et tous ceux qu'on ne connaît pas mais qui peuvent nous aider par cette cagnotte sont certainement nombreux.Si chacun donne un peu ça pourrait marcher (ou rouler je dirais)! Un vélo pour Théo c'est aussi des nouveaux horizons pour la famille. Merci à tous !Sophie, Julien, Théo et Chloé.

156

13 895 €

149 %
Un don pour une VIE

Un don pour une VIE

4 avril 2017, une journée comme les autres..................enfin.......comme une autre car à ce moment précis, je ne sais pas encore, que ma vie, nos vies, vont basculer.Un invité impromptu, va sonner à ma porte, le cancer du sein, oui celui là même où on aime dire de lui : oh mais en 2017, ça se soigne bien.Cancer du sein, c'est son prénom, son nom c'est triple négatif, et il me glace le sang. Je ne le sais pas encore, mais il ne viendra pas seul.14 avril 2017, à peine 10 jours après l'annonce, c'est le bloc, mastectomie en urgence car la tumeur fait 7,5 cm et le taux de prolifération est de 70%.Ma seule crainte est pour ma fille, Aliyah encore dans mon ventre et mes deux garçons, Adil et Younès, 7 et 5 ans. S'ensuit le début d'un long combat, avec une première chimiothérapie qui ne marchera pas, car personne n'a remarqué le reste des invités, 5 métastases logées dans mon foie.Le deuxième protocole fonctionnera lui mais................. 3 mois. Le mot rémission était sur le bout de ma langue mais je vais devoir vite le ravaler.Le triple négatif est un caméléon sournois et impitoyable. Les cellules cancéreuses se sont adaptées et ont ouvert les portes au reste du troupeau.Foie, poumons, os, l'impression que la liste est infinie et qu'elle se déroule sous mes pieds. Le contrecoup passé, ma colère se dissipe. La colère oui, car j'alertais ma gynécologue dès le premier trimestre de grossesse sans jamais me prendre au sérieux, jusqu'a ce qu'elle voit mon sein se déformer sous l'impact de cette tumeur.Négligences ? Erreurs médicales ou fautes graves ? Appelez ça comme il vous plait. Mais aujourd'hui ma colère se dissipe et j'y vois plus clair à travers cet épais brouillard. Apprécions le temps ensemble, car malheureusement le mien est compté, quelques mois, un an tout au plus. Alors un énorme merci à celles et ceux qui m'auront accordé ce temps car aujourd'hui je sais à quel point il est précieux. Un rayon de soleil subsiste dans cet orage. Un traitement expérimental qui se trouve à l'étranger, mais vous vous en doutez bien, il a un coût, et ce coût 60 000 € est encore une montagne que je vous supplie de gravir à mes cotés, car au sommet se trouve mon seul espoir de survivre. Encore une vie, pour voir mes enfants grandir, se marier et pourquoi pas être une super mamie. J'envoie tout mon amour, à ma famille, mes amis, qui ont créé cette cagnotte pour me venir en aide et mille mercis à ceux qui donneront, peu importe la somme, mille mercis à ceux qui auront pris le temps de lire et d'avoir une pensée pour moi. J'ai besoin de vous, c'est ma dernière chance. Sabrina.Bienvenue dans ce combat pour la vie.

1679

61 036,60 €

50 %
Les derniers webserie

Les derniers webserie

Vous pouvez desormais nous aider à finir la saison 2 !  Les derniers est une série de documentaires courts, chaque épisode est la rencontre d'un des derniers survivants des camps, qui parle de son parcours pendant la guerre mais aussi de la vie après, la transmission et le monde actuel. Notre projet, indépendant, a pour l'instant été soutenu par l'institut Alain de Rotschild, la FMS et de généreux donateurs privés, grâce à eux, nous avons déjà pu produire une douzaine d'épisodes en France.  Plus nous aurons de moyens plus nous financerons d'épisodes. (Le budget d'un épisode est en moyenne de 5000 euros) Pour tout don supérieur à 10 euros, votre nom sera sur la page des remerciements lesderniers.org sur lequel la série sera en libre accès. Pour tout don de 100 euros votre nom sur le générique de fin d'un épisode (de 2 pour 200...) Pour tout don de 1000 euros vous êtes un des mécènes de la série et votre nom est au début d'un épisode (2 pour 2000...) Merci lus que jamais le temps presse.... Pour toute question, contactez nous  "The last ones" is a serie of short documentaries. In each episode we visit one of the last survivors of the concentration camps. They tell us about their story during WWII but also their life after and the present world. Our project is totally independant and is broadcast freely on our website www.lesderniers.org and on social medias. Our trailer has allready been watched over 115 000 times."The last ones" is financed by foundations and philantropists. Each episode costs around 5000 euros, the more money we raise the more episodes we ll be able to produce, hopefully internationally. So far we did 12 and we are working on english subtitles. Contact us if you have any question through our facebook page.

269

9 J

86 %
Pour une vie meilleure

Pour une vie meilleure

Mon histoire certains la connaisse d'autres pas...   Je m'appelle Maëva, je vais avoir 22 ans.  À l'aube de mes 19 ans, on m'a décelé un cancer au niveau de mes vertèbres. C'est un Sarcome d'Ewing. Ma moelle épinière est endommagée et je me retrouve paralysée de presque toute la totalité de mon corps.   En plus de la chimiothérapie et de la radiothérapie, je dois accepter le fait que je ne marcherai plus jamais... Je suis mon traitement pour soigner ma tumeur et en parallèle reste hospitalisée pour ma rééducation pendant 2 ans.   En janvier 2018 je peux enfin rentrer à la maison qui a été aménagée pour mon confort. La tumeur a disparu! Je commence à reprendre goût à la vie malgré mon handicap. Je vais enfin pouvoir reprendre une activité, j'ai trouvé une formation adaptée, je vais pouvoir enfin faire de nouveaux projets.   En janvier 2019, alors que tout semble me redonner le moral, on m'annonce une récidive de mon cancer. Tout s'écroule... Je dois faire une croix sur tous mes projets et reprendre mon traitement. Je suis jeune, je veux profiter de la vie comme le font mes amis.   Alors avec l'appui de plusieurs personnes de mon entourage j'ai décidé de lancer une cagnotte en ligne.    En effet depuis ces 3 dernières années, en plus de gérer la maladie, nous devons faire face avec mes parents à d'énormes dépenses (aménagement maison, fauteuil roulant, matériel médical...). Et malheureusement ma maman est obligée de s'arrêter de travailler assez souvent pour m'aider dans mon quotidien. Les aides sont très minimes par rapport à tout ces frais. Je voudrais adapter mon fauteuil à mes besoins, m'acheter une voiture équipée pour pouvoir par la suite me déplacer sans dépendre de personne et plus tard aller travailler. Cela reste très onéreux et je fais appel à vous pour m'aider à réaliser ce rêve!   Cette récidive m'a ouvert les yeux, je veux profiter de la vie on ne sait pas de quoi demain est fait... Merci de m'avoir lu et de partager au maximum !!   Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

299

9 789 €

Soutien à David, défiguré pour un tir LBD 40x46mm

Soutien à David, défiguré pour un tir LBD 40x46mm

Je m’appelle David, j’ai 31 ans et voici mon histoire : Le 1er décembre 2018 nous sommes venus des Yvelines (78) pour manifester sûr Paris avec ma compagne, pour soutenir le mouvement des gilets jaunes. Arrivés sur les Champs-Elysées nous manifestions avec ma compagne pacifiquement quand au bout de quelques heures la tension monte. Nous n’étions pas là pour casser ni affronter les forces de l’ordres. Nous décidons avec ma conjointe de quitter les lieux pour notre sécurité, mais les rues étaient bloquées par des barrages de CRS n’ayant rien à nous reprocher je me dirige vers un CRS pour lui demander comment quitter les lieux il ne m’a même pas répondu et m’a mis un coup de matraque dans la mâchoire. Malgré son geste nous restons sans haine et cherchons toujours à fuir ce climat de tensions. On se dirige vers l’avenue Victor Hugo où on nous laisses enfin passer. Nous faisons approximativement 500 mètres et prenons la rue Paul Valéry qui se trouve en parallèle de celle-ci. Une rue qui nous semblait calme. Après quelques mètres nous retombons sur des CRS.  N’étant pas armé et n’ayant aucune intension de violence sur eux, m’a compagne et moi nous dirigions vers eux main dans la main bras en l’aire pour seul arme notre gilets jaunes sur le dos. Avec encore une fois pour seul objectif de quitter les lieux. Arrivés à vue d’œil à environ 10 mètres des CRS, l’un d’eux me fais un tir avec une balle LBD 40x46mm en pleine mâchoire. Je m’effondre sur les pieds de ma compagne face contre terre convulsant et crachant mes dents. Ils se sont mis à tirer de la lacrymogène sur ma compagne meurtrie. Aucun CRS est venu m’aider, ce sont des gilets jaunes interpelés par les cris de ma compagne qui sont venu m’exfiltrer afin de me mettre en sécurité et appeler les pompiers. Merci à Jordan Paganessi de m’avoir effectué les premiers soins. Conséquences de ce tir de LBD : fracture maxillaire droite, fracture alvéolaire, perte de substance osseuse, perte de 4 dents (bientôt 3 de plus), fracture des ptérygoïdes, perte de 2.5 cm de lèvre supérieur et j’en passe. Les médecins estiment 2 ans de reconstruction faciale. Depuis l’accident je me retrouve sans emploi car j’étais tailleur de pierre en intérim, donc je n’ai plus de revenu et je ne sais pas si je vais pouvoir reprendre mon emploi un jour. Afin de pouvoir financer mes soins physiques et psychologiques et me permettre de me reconstruire. Je compte sur vous et votre solidarité. Merci de votre aide et de votre générosité. Si vous me permettez de récolter des fonds je mettrai une photo du chèque comme preuve.

338

6 648,50 €

44 %
Les Derniers

Les Derniers

Aidez nous à diffuser la précieuse parole des Derniers survivants des camps de concentration  Webserie, film, conferences, livre, "Les derniers" est un projet aux multiples facettes sur les derniers survivants des camps de concentration. A ce jour nous avons produit 25 episodes de la série de documentaires courts,.Dans chaque épisode Sophie Nahum va rendre visite chez lui à un des derniers survivants des camps. Ils lui parlent de leur parcours pendant la guerre mais aussi de la vie après, la transmission et le monde actuel. La serie est en libre accès sur les reseaux sociaux et sur notre site www.lesderniers.org. Avec plus d'1 million de vues, elle a remporté un grand succes. Elle est désormais recommandé aux professeurs de lycée par l'education nationale. De nombreux témoins sont à ce jour en attente et nous manquons de financements pour leur consacrer des épisodes.   (Le budget prévisionnel d'un épisode est de 10 000 euros mais nous mettons la moitié en participation, c 'est à dire les salaires de production et de réalisation et donc nous produisons un épisode dès que nous avons 5000 euros) Pour tout don supérieur à 10 euros, votre nom sera sur la page des remerciements lesderniers.org sur lequel la série sera en libre accès. Pour tout don de 100 euros votre nom sur le générique de fin d'un épisode (de 2 pour 200...) Pour tout don de 1000 euros vous êtes un des mécènes de la série et votre nom est au début d'un épisode (2 pour 2000...) Par ailleurs, le nombre de demandes de conferences explose et nous ne pouvons pas répondre à la demande, nous financer c'est aussi nous permettre d'aller porter ce message auprès d'un large public. Plus que jamais le temps presse. (Cerfa possibles au dessus de 250 euros contactez nous : ) "The last ones" is a serie of short documentaries. In each episode we visit one of the last survivors of the concentration camps. They tell us about their story during WWII but also their life after and the present world. Our project is totally independant and is broadcast freely on our website www.lesderniers.org and on social medias. "The last ones" is financed by foundations and philantropists. Each episode costs around 5000 euros, the more money we raise the more episodes we ll be able to produce, hopefully internationally. So far we did 25 and we are working on english subtitles. Contact us if you have any question through our facebook page.

200

10 495 €

Amour de Clowns a besoin de vous !

Amour de Clowns a besoin de vous !

Oui ! AMOUR DE CLOWNS a toujours besoin de vous !!!  Pour permettre encore plus de visites de clowns aux enfants hospitalisés et surtout d'ouvrir de nouveaux programmes de visites auprès des personnes âgées (EHPAD et services Gériatrie de l'hôpital de Villeneuve-Saint-Georges), notre nouvel objectif pour 2019 est d'atteindre les 10000€ ! VOTRE SOUTIEN EST NOTRE FORCE ! Tout don, aussi petit soit-il, sera transformé en sourire et en bulle de bonheur par notre équipe de clowns professionnels !Merci du fond du coeur !  Ici, vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte solidaire.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMERCI !!!Notre projet :L'association Amour de Clowns a pour objectif de pérenniser son programme de visites de clowns hospitaliers à l'hôpital de Villeneuve-Saint-Georges (94), dans les services suivants : pédiatrie, soins palliatifs, gériatrie...Sa mission est de participer à l’amélioration de la qualité de vie des petits patients, de leurs proches et des équipes soignantes, en couvrant notamment une zone géographique où les personnes hospitalisés ne bénéficient pas encore de ce type d'intervention.  Pourquoi les clowns ?Parce qu'il est plus facile de soigner un patient heureux, l'intervention des clowns a pour objectif principal d'aider un public fragile, comme les enfants malades, les personnes âgées, les patients en fin de vie… à mieux supporter l'hospitalisation et leur permettre, ainsi qu'à leurs proches et au personnel soignant, d'oublier l'espace d'un instant leur situation, les soins et la possible solitude.Par leurs facéties, leur capacité à souffler des bulles de bonheur, à partager des instants de rire, de poésie, de complicité, de folie douce… les clowns aident les familles et les soignants à prendre conscience qu'un patient ne se réduit pas à sa maladie. Ils contribuent à replacer la personne malade dans sa dignité d’être humain et participent à l’apaisement de ses souffrances.   Comment ça se passe ?Les clowns ne proposent pas de spectacle écrit à l’avance. Chaque intervention est une rencontre unique. Chansons, musique, tours de magie… les clowns arrivent avec leur personnage, leurs accessoires et leur sens de l'improvisation pour aller à la rencontre des patients, des proches et des soignants dans tous les lieux clés de l'hôpital : chambres, couloirs, salles d'attente et de consultation, urgences.Les interventions des clowns se font toujours en binôme et se soumettent à un cadre protocolaire et à un code de déontologie.La mise en place des transmissions, avant chaque intervention, entre les soignants et les comédiens, permet de mieux adapter le jeu en fonction de la maladie, du contexte familial, de l'âge et de l'état général du patient. Il est important de comprendre que les comédiens-clowns travaillent main dans la main avec l’équipe soignante dans une volonté de tisser du lien social et de devenir des « partenaires de soins » privilégiés.  Qui sont les clowns ? Tous les clowns de l’association sont des comédiens professionnels, ayant obtenu une certification professionnelle de niveau III au RNCP auprès d’organismes tels que le Samovar ou Le Rire Médecin.  A ce jour, interviennent à l'hôpital les artistes suivants : - Camille Château, alias Margotte- Sarah Crouzet, alias Athéla- Stéphanie Lassus-Debat, alias Gloum'  Pourquoi on a besoin de vous ?Votre soutien financier va nous permettre d'amorcer le programme de visites des clowns à l'hôpital de Villeneuve-Saint-Georges durant les trois premiers mois de l'année 2018 et avant de récolter d'autres fonds auprès d'entreprises mécènes. Vos dons sont donc indispensables car ils vont permettre avant tout chose d'aider au financement des premières interventions clowns au sein de cet établissement.Mais aussi de contribuer au bon fonctionnement administratif et logistique d'Amour de Clowns, de participer au développement de l’association (recrutement et intégration de nouveaux artistes clowns rémunérés), d'aider à la mise en place de la formation continue des artistes clowns, de contribuer à l’action de recherche de fonds complémentaires (partenaires et mécènes, organisation d’événements de soutien, ventes solidaires…) et enfin de donner les moyens à l’association de communiquer sur son travail et sa mission. Pour information, le budget total du projet sur une année s'élève à 49 500 euros et notre objectif est de pérenniser sur plusieurs années notre action dans cet hôpital.   Et en plus... 66% du montant de votre don est déductible de vos impôts - dans la limite de 20% de votre revenu imposable -. Conformément au code général des impôts, notre association est reconnue d’Intérêt Général, et à ce titre, délivre des reçus fiscaux ouvrant droit à la réduction de l’impôt sur les revenus des particuliers. Exemples:Pour un Don de            vous aurez un Reduct° d'impôts de            donc un coût réel de 10€                                                                6,60€                                        3,40€ 50€                                                                33€                                           17€100€                                                               66€                                           33€  Afin que nous puissions émettre un reçu de dons pour permettre une réduction de vos impôts, pensez à nous le demander par mail à l'adresse suivante : , en indiquant bien votre nom complet et adresse postale svp. Ici, vous pouvez directement, et en un clic, participer à cette cagnotte solidaire.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés. Un énorme Merci à tous !!! Remerciements : Le Centre Hopistalier Intercommunal Lucie Aubrac et Raymond Aubrac de Villeneuve-Saint-Georges, son directeur Stéphane Pardoux mais aussi, toutes les équipes soignantes du pôle Femme-Enfant des services de pédiatrie, chirurgie pédiatrique, hôpital de jour, néonatologie et urgences pédiatriques, les Docteurs A. Chacé, E. Georget, H. Bekri... entre autres, la cadre de santé en pédiatrie Laurence Ohouo, l'éducatrice spécialisée en pédiatrie et en clowns maintenant, Dominique Benitez, les enfants rencontrés lors du tournage et leurs familles présentes qui ont accepté d'être filmées, Caroline SIMONDS, Directrice - Fondatrice du Rire Médecin, Lory Loshin et Guy Lafrance, nos mentors et enseignants clowns à l'IFRM et au Samovar, Emmanuel Legrand, directeur du magasin Truffaut de Servon et toute son équipe et un grand merci à Vanessa Eymery, nos parents qui ont su créer des clowns hors du commun, à Latfy Anuar Latif pour son magnifique logo, enfin une mention spéciale à Olivier Morice, ami et partenaire de coeur qui est un soutien indispensable à ce projet ! Nous devons bien sûr oublier plein d'autres formidables personnes et nous vous prions de nous en excuser...Et puis, MERCI à vous tous d'avance et surtout d'avoir eu le courage de nous lire jusqu'au bout du bout, on vous aime !  Retrouvez-nous et suivez-nous sur :  https://www.facebook.com/amourdeclowns/

131

8 330 €

83 %
Haut de page