Aller au contenu principal
Caisse de grève du collège Didier Daurat du Bourget

Caisse de grève du collège Didier Daurat du Bourget

Les personnels du collège Didier Daurat sont mobilisés depuis le vendredi 7 janvier pour alerter la Direction académique sur un certain nombre de situations préoccupantes : - Le nombre d’AED est insuffisant pour assurer la surveillance de l’ensemble de l’établissement et donc la sécurité des élèves.- Les agents d’entretien sont en sous-effectifs : le nettoyage de l’établissement ne peut pas être assuré régulièrement, comment les locaux pourraient-ils être désinfectés ?- Le nombre de postes de CPE est insuffisant pour assurer le suivi de l’ensemble des élèves.- Une infirmière n’est pas remplacée depuis novembre 2021 alors même que le contexte sanitaire est extrêmement tendu et que son arrêt a été signifié à l’avance.- La secrétaire de direction cumule les tâches de secrétariat de scolarité et de secrétariat de direction : comment pourrait-elle s’occuper de près de 700 élèves et de l’ensemble des personnels ? - Le protocole sanitaire est enfin largement insuffisant : seuls des masques en tissu ont été distribués aux élèves et aux personnels, alors même qu’on sait qu’ils sont obsolètes au regard de la contagiosité des nouveaux variants ; l’aération des salles est insuffisante à cause de fenêtres bloquées ou à ouverture limitée ; le brassage des élèves est inévitable vu la taille de l’établissement. Les personnels souhaitent avant tout faire cours et pouvoir accueillir leurs élèves, mais cela ne peut se faire au prix de leur santé physique et mentale !Nous refusons de mettre en danger nos élèves et leurs familles et exigeons des conditions de travail et d’accueil sûres et dignes pour tous. Nous demandons des créations de postes et des renforts afin de pouvoir rétablir des conditions d’enseignement sereines au plus vite. Vous pouvez soutenir les personnels mobilisés en participant à cette caisse de grève du montant que vous souhaiterez. Tous les paiements sont sécurisés. Merci d’avance pour votre soutien ! Les personnels mobilisés du collège Didier Daurat du Bourget

23

380 €

95 %
Caisse de grève des DOCKERS

Caisse de grève des DOCKERS

Cette caisse de grève est à l'initiative des DOCKERS grévistes, elle est exclusivement liée à la contestation du projet de réforme des retraites et dédiée aux agents mobilisé.es depuis le 5 décembre dans le mouvement de grève illimité. Les dockers veulent amplifier la grève Casse-tête pour les armateursLes arrêts de travail de 24 heures avaient été très suivis les 5 et 10 décembre sur les quais, mais personne n’en avait fait cas. Il faut croire que l’opinion est peu sensible aux slogans "ports morts", au casse-tête des armateurs contraints de réorganiser leurs escales vers d’autres pays européens et aux opérateurs de terminaux contraints à l’arrêt de leurs activités. Les marchandises déchargées dans les ports arriveront en effet à destination sur les linéaires des supermarchés de France.Pour toucher l’opinion, les "portuaires" se sont associés à d’autres militants pour bloquer plusieurs accès. Ils veulent "gêner" ainsi les entreprises du secteur et faire entendre leurs arguments contre cette "réforme inique". Selon la préfecture de Seine-Maritime, 1 000 manifestants répartis sur 8 points stratégiques ont bloqué jeudi 12 décembre les accès à cette ZIP."Ces conflits sont mortifères pour l’économie"Ces mouvements ont fait sortir le président de l’Union maritime et portuaire du Havre (UMEP, 600 entreprises, 22 000 salariés) de ses gonds. "Nous avons été traumatisés par 35 jours de grève cumulés en 2016 au moment de la loi 'El Khomri'. Je ne souhaite pas que cela recommence. Ces conflits sont mortifères pour l’économie", a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse jeudi 12 décembre.Il en appelle à une "transformation des institutions sociales" pour s’attaquer à la radicalisation des syndicats liée à la "trop faible représentativité syndicale". . Un nouveau chantier pour le gouvernement Philippe ?

13

475 €

Haut de page