Aller au contenu principal
Grève de la faim tous avec Hassan

Grève de la faim tous avec Hassan

Salut à tousNous allons avoir besoin sur le centre bus de belliard à partir du lundi 18 octobre d'un maximum de personnes pour venir soutenir un collègue entamant une grève de la faim devant le dépôt.Il a été victime d'un accident au mois de juillet 2020. Le système de freinage du bus qu'il conduisait, signalé déjà à plusieurs reprises par des agents l'ayant utilisé, s'est bloqué, la pédale de frein étant impossible à enfoncer, le collègue a du stopper son bus en se rabattant sur des véhicules en stationnement. Mais pas avant bien sûr d'hurler au voyageur "mesdames, messieurs accrocher vous" à plusieurs repriseBilan :pour lui hernie discale et aucun voyageur de blessé. Le superviseur lui demande de déclencher une alarme discrète pour un enregistrement vidéo de la scène, ce qu'il fait.pompier, police arrivée sur place ont lui confirme qu'il a bien agit et qu'il mériterait une médaille...il remplit les documents exigés suite à un accident (constat, rapport ect...)Étrangement par la suite ont lui impute l'entière responsabilité de l'accident.Le collègue contacte le service juridique ont l'informe qu'àucun documents ne leur a été transmis expliquant sa version. Le collègue ne comprenant pas cette indice de responsabilité et aussi pourquoi si il était fautif de cette accident aucune sanction n'a était prise jusqu'à présent contre lui.il demande donc à avoir accès à la vidéo cela a été refusé. Et tout aussi bizarrement, le disque dur de la vidéo aurait été écrasé au bout de 72h, ce qui est impossible lors d'un accident impliquant du corporel puisque la vidéo doit être visionnée.Un courrier de l'inspection du travail adressé au directeur du centre sur le sujet demeure à ce jour sans réponse.Une direction cherchant à dissimuler sa faute inexcusable n'agirait pas autrement !!!!Dernier rebondissement : une médecin conseil (de roovere) considère ( contre l'avis de son médecin traitant, la médecine du travail et du psychologue) alors qu'il ne peut rester assis ou debout de manière prolongée et qu'il est sous traitement d'anti depresseurs et autres, ce médecin conseil le déclare apte à reprendre son poste de travail à partir du 15 octobre et que toute prolongation ne sera plus prise en charge par la ccas. Aucune rémunération à partir du 15 octobreToutes ces raisons ont motivé la décision de notre collègue d'entamer UNE GRÈVE DE LA FAIM (devant son dépôt) refusant que son intégrité physique et morale soit mise en cause par une direction refusant d'assumer ses négligences.Nous contactons les médias pour mettre cette situation sur la place publique.Merci de lui apporter votre soutienIl faut savoir aussi qu'en 10 ans, ce collègue n'a pas un seul accident (constat) dans son dossier et aucun disciplinaire.Merci à tous Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

27

0 J

GRÈVE ILLIMITÉE F.O. NORD SERIS

GRÈVE ILLIMITÉE F.O. NORD SERIS

Bienvenue sur cette cagnotte associative !Effectuez votre don en un clic.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Les syndicats Force Ouvrière/CGTde la société SERIS, Région Nord, en grève illimitée pour faire valoir nos revendications et elles sont nombreuses.Nous lançon un appel a l'élan de solidarité pour venir en aide aux grévistes (Agents de sécurités)EXPLICATIONS CI-DESSOUS:Bonjour à tous et à toutes !Chez Seris Security, une des plus grandes sociétés de sécurité en France et dans le monde, le climat social est loin d’être apaisé... et les problèmes ne s’arrêtent jamais un peu comme le covid. En effet, dans cette société qui génère des centaines de millions d’euros, les agents de sécurité, des salariés précaires donc vivent un véritable enfer professionnel et moral depuis assez longtemps. Malheureusement, faute à la crise sanitaire ou pas, cet enfer devient financier pour des agents de sécurité SMICAR qui ont parfois plusieurs enfants. La direction se veut pourtant rassurante sur sa situation financière et sur son chiffre d’affaire... Quel toupet... Mais elle ne rassure pas ses propres salariés, ceux qui ont porté le pays à bout de bras dans ce contexte sanitaire si particulier. En effet, quelles grandes surfaces auraient ouvertes sans nous? Mais si nos salariés ne sont pas rémunérés comme il se doit? Comment eux y accèdent?...En 2021, ne pas respecter les principes simples du contrat : un travail contre une rémunération; cela est inacceptable! Et si cela ne suffisait pas, les salariés reçoivent des menaces! Pour finir, il y a toujours une cerise sur le gâteau... Ainsi, on les oblige à utiliser leur CPF pour passer des formations normalement prises en charges par l’employeur. Si le salarié n’obéit pas, il reçoit un harcèlement moral... ou au mieux il est envoyé à 200km de chez lui (Comptez un SMIC sous payé, moins les frais d’essence... notre direction envoie nos salariés dans des situations inacceptables).Bref, des faits scandaleux... allant juqu'à la discrimination des seniors !!Ils étaient en première ligne durant le COVID mais n’ont aucune reconnaissance ni de leur employeur, ni des responsables politiques. Ainsi, nous comptons sur le peuple!En effet, les syndicalistes Force Ouvrière de la région Nord, à l’aide de leur amis syndicalistes de la CGT, ont décidé de défié la direction Nord de SERIS SECURITY.--> Ces derniers ont lancé une grève illimitée contre leur direction pour aider des salariés(des pères de famille) au bords du gouffre financier et moral. Ils ne s’arrêteront pas. Ils vont se battre pour l’ensemble des salariés, pour des milliers d’agents de sécurité qui se sont battus pendant cette crise sanitaire.Cependant, en 2021, faire grève est très risqué.En plus, des menaces professionnelles, lorsqu’un salarié fait grève il ne va pas au travail. De facto, s’il manifeste et ne travaille pas, il ne sera pas payé...Déjà qu’ils vivent des situations compliquées, la grève va amplifier leur malheur. Mais ils le font pour le collectif et pour leur fierté. Leur détermination sera sans faille (des articles dans la voix du nord sont déjà sortis à leur sujet --> https://www.lavoixdunord.fr/1035056/article/2021-06-25/les-agents-de-securite-seris-ont-lance-une-greve-illimitee-depuis-leur-siege).--> Ainsi, si vous aussi vous ne trouvez pas normal qu’une société française ne respecte pas la loi dans la rémunération et dans les conditions de travail de ses salariés. N’attendant plus les fausses promesses de SERIS et de sa direction Nord.Nous vous demandons un petit geste financier, le plus petit soit-il. Car:--> L’intégralité de la somme perçue sera reversée équitablement entre tous les grévistes pour essayer de combler la grande perte de salaire que va provoquer cette grève. La direction ne voulant rien négocier, elle risque d’être longue...pendant que les salariés perdent environ 60 euros par jour. Ce petit geste servira peut-être à faire écho dans les hautes sphères. C’est ce qu’espère FO Nord.Ces salariés vont se priver d’argent et de pain, priver leur famille, pour se battre contre des conditions des travail inacceptables. Cela va leur permettre de se défendre sans avoir peur d'être sans paie!Pensez-y! Nous acceptons également juste des personnes voulant participer à nos mouvements, ou le relayer!Bien Syndicalement.

25

565 €

Caisse de grève du collège Didier Daurat du Bourget

Caisse de grève du collège Didier Daurat du Bourget

Les personnels du collège Didier Daurat sont mobilisés depuis le vendredi 7 janvier pour alerter la Direction académique sur un certain nombre de situations préoccupantes : - Le nombre d’AED est insuffisant pour assurer la surveillance de l’ensemble de l’établissement et donc la sécurité des élèves.- Les agents d’entretien sont en sous-effectifs : le nettoyage de l’établissement ne peut pas être assuré régulièrement, comment les locaux pourraient-ils être désinfectés ?- Le nombre de postes de CPE est insuffisant pour assurer le suivi de l’ensemble des élèves.- Une infirmière n’est pas remplacée depuis novembre 2021 alors même que le contexte sanitaire est extrêmement tendu et que son arrêt a été signifié à l’avance.- La secrétaire de direction cumule les tâches de secrétariat de scolarité et de secrétariat de direction : comment pourrait-elle s’occuper de près de 700 élèves et de l’ensemble des personnels ? - Le protocole sanitaire est enfin largement insuffisant : seuls des masques en tissu ont été distribués aux élèves et aux personnels, alors même qu’on sait qu’ils sont obsolètes au regard de la contagiosité des nouveaux variants ; l’aération des salles est insuffisante à cause de fenêtres bloquées ou à ouverture limitée ; le brassage des élèves est inévitable vu la taille de l’établissement. Les personnels souhaitent avant tout faire cours et pouvoir accueillir leurs élèves, mais cela ne peut se faire au prix de leur santé physique et mentale !Nous refusons de mettre en danger nos élèves et leurs familles et exigeons des conditions de travail et d’accueil sûres et dignes pour tous. Nous demandons des créations de postes et des renforts afin de pouvoir rétablir des conditions d’enseignement sereines au plus vite. Vous pouvez soutenir les personnels mobilisés en participant à cette caisse de grève du montant que vous souhaiterez. Tous les paiements sont sécurisés. Merci d’avance pour votre soutien ! Les personnels mobilisés du collège Didier Daurat du Bourget

23

380 €

95 %
Haut de page