Aller au contenu principal
Caisse de grève pour les salariés de Général Electric Villeurbanne et Saint-Priest

Caisse de grève pour les salariés de Général Electric Villeurbanne et Saint-Priest

SOLIDARITE AVEC LES GE EN GREVE TOTALE ET RECONDUCTIBLEA partir du lundi 23 novembre 2020, les salariés GE Grid à Villeurbanne/Saint-Priest sont en grève totale et reconductible pour imposer à notre direction de revoir son plan de licenciements !640 licenciement sur 1900 sur les 5 sites français (Paris, Montpelier, Aix-Les-Bains,Villeurbanne et Saint-Priest)Dont 350 entre les 2 sites lyonnais : Villeurbanne et Saint-PriestL’intersyndicale CGT/CFDT/CFE-CGC exige que les solutions alternatives industrielles qui ont été étudiées et permettent de maintenir et développer une activité industrielle sur le site de Villeurbanne soient prises en compte.Nos alternatives permettent de conserver des compétences fortes et le « savoir-faire » en France dans le domaine de l’appareillage électrique haute tension.Également de maintenir une recherche et développement à la hauteur des enjeux énergétiques pour la transition écologique et l’indispensable souveraineté pour une activité essentielle au pays. L'intersyndicale et les salariés exigent que la direction reprenne les discussions sur les alternatives !GE doit revoir sa copie pour ne pas mettre en péril les activités réseaux en France, et éviter la casse sociale qui plongera nombres de familles dans la précarité ! L’état Français doit intervenir, comme Bruno Lemaire s’y était engagé à l’annonce du plan...Pour l’instant notre ministre est aveugle, sourd et muet a toutes nos demandes et celles des élus régionaux de tous bords politiques !

334

17 840 €

Caisse de grève pour femmes précaires ou en difficulté financière

Caisse de grève pour femmes précaires ou en difficulté financière

Pour étendre la grève générale, nous appelons chacun·e à participer à la caisse de grève pour les femmes précaires ou en difficulté financière. Cette caisse nous permet d'encourager les femmes de tout secteurs à se mettre en grève et de contourner la barrière financière. Nous redistribuerons équitablement la caisse aux travailleuses qui se seront mises en grève. Nous faisons aussi un travail d'information sur la grève et ses droits auprès des travailleuses. Si vous souhaitez bénéficier de la caisse ou que vous connaissez des travailleuses qui en aurait besoin, contactez nous à caissefeministe[at]g m a i l.com (tout attaché) ou au 06-50-18-26-68 Vous pouvez aussi envoyer un chèque à l'ordre de "CNT SO" àCNT SO - Caisse féministe8, rue Paul Lafargue69100 Villeurbanne L'AG féministe de Lyon et la CNT SO 69 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE FÉMINISTE DE LYON CHARTECaisse de Solidarité 2020 Nous soumettons à l’approbation de l’Assemblée Générale Féministe de Lyon la création d’une Commission de suivi et de contrôle de la Caisse de Grève ainsi que les modalités de redistribution de celle-ci. I - Commission de suivi et de contrôle de la Caisse de Grève Afin de garantir une totale transparence dans la gestion des dons et leur redistribution, est constituée une Commission de suivi et de contrôle.➢ Son but est de comptabiliser, de centraliser les collectes et de s’assurer de leur versement sur le compte du syndicat « CNT SO »➢ Lorsque la date de redistribution sera décidée, la Commission aura pour mission de la faire connaître de tous·tes les grévistes. Elle devra alors centraliser, pour tous·tes les grévistes en faisant la demande, l’intégralité des pièces demandées (relevé des jours de grève, feuilles de paie, bordereau de commande, etc ...).➢ Elle validera et clôturera les comptages du nombre total de jours de grève, du nombre total de demandes, et du montant total des dons. Elle définira et validera ainsi le montant « journalier » à remettre aux grévistes bénéficiaires.➢ Elle participera avec le Trésorier aux permanences de reversements et s’assurera de leur conformité. La Commission de suivi et de contrôle tiendra l’Assemblée Générale au courant de l’ensemble de ses travaux et les soumettra à l’approbation de cette dernière. Si des grévistes souhaitent rejoindre la Commission jusqu’à la fin du mouvement, iels le peuvent. II - Proposition d’affectation de la caisse de solidarité Afin de garantir, à tous·tes les grévistes en faisant la demande, un accès parfaitement transparent et équitable, le mode de calcul suivant est proposé :➢ Le montant « journalier » sera calculé de la façon suivante : montant totale des collectes/nombre total de jours de grève de tous·tes les candidats·e·s éligibles à la caisse.➢ Chaque gréviste ayant fait une demande recevra un montant égal au nombre de jours de grève effectués multiplié par le montant journalier.➢ Tous·tes les grévistes peuvent faire une demande, syndiqué·e·s ou non.➢ La redistribution de la caisse se fera au début du mois.➢ En cas d’excédent, la redistribution de la caisse vers une autre caisse (cheminots par ex.) sera votée en AG. Cette proposition est présentée à l’Assemblée Générale Féministe de Lyon le mardi 14 janvier 2020

103

6 566,20 €

Soutenons les enseignants en grève à Achères et à Conflans !

Soutenons les enseignants en grève à Achères et à Conflans !

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés. Les enseignants d’Achères et de Conflans Sainte Honorine se mobilisent contre la réforme des retraites ! Nous sommes nombreux, en grève depuis le 5 décembre, certains de manière continue, d’autres marquant des points forts du mouvement. Cette grève, nous la faisons pour protéger nos droits, mais aussi les droits de tous les autres secteurs, publics ou privés. Nous savons qu’il est plus difficile de faire grève dans le privé, aussi nous comptons sur votre soutien. Sans vous, nous ne pourrons pas faire reculer le gouvernement. Nous sommes solidaires de tous les grévistes, les Cheminots, les services hospitaliers, les secteurs privés, les gilets jaunes... Nous sommes persuadés que des solutions existent pour conserver et améliorer notre système des retraites actuel. Des économistes, des personnages politiques, des députés, et d’autres le confirment dans leurs analyses (il suffit de faire quelques recherches simples sur internet pour les trouver). Nous demandons le retrait de cette réforme des retraites, l’abandon d’un système à point et le maintien d’un système solidaire et efficace. Lors de son élection, le gouvernement Macron avait dit qu’il n’y avait pas de problème de financement des retraites, alors pourquoi proposer ce système à point ? Sa réforme consiste à diminuer les pensions de retraites de tout le monde, du secteur public comme du secteur privé (baisse jusqu’à 30 % selon les secteurs). Sa réforme vise à imposer à tout le monde de travailler encore plus longtemps (l’âge pivot qui serait décalé dans le temps pour percevoir une retraite à taux plein). Au final, au lieu d’un système de retraite plus juste et plus équitable, le système présenté par le gouvernement Macron ne fera qu’accentuer les écarts de richesse en appauvrissant les classes les plus populaires et en enrichissant les plus fortunés. Nous n’acceptons pas la destruction de notre métier, nous voulons être reconnus pour notre travail, dans notre emploi et jusqu’à la retraite. Nous avons besoin de vous, dans les rues, dans les manifestations et par votre soutien financier. Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Nous vous remercions chaleureusement !

40

2 000 €

Haut de page