Aller au contenu principal

Octobre Rose

Mutualiser l’énergie de nos marques et de nos communautés à destination d’une belle cause. Voilà l’audacieuse idée que nous, créatrices de marques françaises, avons décidé de mettre en oeuvre à l’occasion d' Octobre Rose, évènement annuel dédié à la lutte contre le cancer du sein. Cette lutte est un combat de chaque instant, alors nous avons toutes ensemble décidé d’apporter notre pierre à l’édifice !  Vous désirez également soutenir notre engagement ? Participez maintenant à cette cagnotte Leetchi pour la recherche contre le CANCER DU SEIN. La totalité des dons sera reversée à l'Association @parlonsen dont les Fondateurs sont @esteelaudercompanies & @marieclairefr En 26 ans, plus de 3 millions d’euros ont déjà été reversés à 60 équipes de chercheurs grâce à la mobilisation de l’association, de ses partenaires et aux dons des particuliers. Cette année encore, mobilisons nous et battons tous les records ! Vous pouvez aussi tenter de remporter un des nombreux lots que nous mettons en jeu sur Instagram (liste consultable ci-dessous).  1/ Comment faire un don ?Chaque don est le bienvenu. La cagnotte sera reversée à 100% à l'Association"Je participe" en un clic, sur cette page.  2/ Vous souhaitez tenter de gagner un des lots offerts par les marques qui soutiennent le mouvement ?Une fois que votre don est validé, suivez les marques donatrices sur Instagram ainsi que @parlonsen. Vous pourrez par la suite découvrir les différentes actions relatives à la lutte contre le cancer du sein pour lequel le dépistage précoce permet de sauver des milliers de vie ! @miasunnn qui réinvente la protection solaire,@MathildeCabanas accessoires ludiques de tous les jours et plein de bisous, @StudioRomeo portes bébé sans noeuds ni sangles, @AyCactus les cactus pop et personnalisables, @CatherineKluger les premiers granolas bios sans sucres ajoutés, @MintyWendyShop les bijoux d'eau pour les jeunes mamans,@mvdebascher qui redessine entre autres nos jeux de société, @Obazine les gourdes éthiques à emporter partout. 3/ Rendez-vous sur Instagram où l’un des donateurs sera tiré au sort pour remporter les produits offerts par les marques pour Octobre Rose. Conditions : - La campagne est ouverte du 1er au 31 octobre.- Les fonds seront intégralement reversés à l’association la clôture de la campagne le 31 octobre.- Un donateur sera tiré au sort pour remporter le lot mis en jeu sur Instagram.- Résultat le 31 octobre sur Instagram @miasunnn- La marque miasun contactera directement la personne récompensée pour lui envoyer les produits.. Mobilisons-nous et n’hésitez pas à partager la campagne autours de vous ! Hortense, Valériane, Mathilde, Alexandra,  Jeanne, Coralie, Clémentine, Catherine, Cécile, Marie-Victoire et Sabrina.  Ce jeu est réservé aux personnes majeures résident en France Métropolitaine et n'est pas géré ni parrainé par Instagram.

108
participants

4 582,19 €
collectés

SOUTIEN AUX FAMILLES DES POLICIERS TUES

Une nouvelle fois, notre Police est dramatiquement touchée en son sein ! Quatre Policiers et agents tués, ce sont quatre familles anéanties qui ont besoin qu'on les soutienne, les épaule, les entoure de chaleur humaine mais aussi qu'on les aide à faire face aux difficultés y compris matérielles.Un agent blessé gravement, c'est tout un accompagnement à mettre en place, des frais médicaux non couverts à assumer, une lutte contre l'isolement et le syndrome post-traumatique. Bien évidemment, cela ne se résume absolument pas à une simple distribution d'argent aux intéressés, nous ne sommes ni une banque ni une assurance. Notre principale ressource, c'est l'HUMAIN et la prise en compte de la souffrance de chacun, qui lui est propre et ne ressemble à aucune autre. Pour ces familles, ce blessé, ses proches, mais également pour tous les autres, passés, présents et à venir, nous serons là, nous les soutiendrons moralement, psychologiquement et matériellement, aussi longtemps qu'ils le jugeront utile. Nous les entourerons de notre affection et ferons de notre mieux pour les aider à surmonter ces terribles épreuves.Telle est notre mission, notre vocation, notre raison d'exister. Tout cela a, malheureusement, un coût et nous avons besoin de votre soutien financier ! Merci pour votre participation à cette cagnotte et merci de nous faire connaître autour de vous afin de nous permettre d'oeuvrer efficacement auprès de celles et ceux qui le méritent tant. Police - Action Solidaire est un département de solidarité destiné à celles et ceux qui assurent la sécurité des citoyens au quotidien.Il a été mis en place par l'Union des Anciens Combattants de la Police et Professionnels de la Sécurité Intérieure (UACPPSI), association créée en 1920 reconnue officiellement "Œuvre de Bienfaisance". Sa vocation est d'apporter assistance et soutien aux acteurs de la sécurité intérieure gravement blessés, à leurs proches, ainsi qu'aux familles des Victimes du Devoir. Notre association est dirigée par des policiers de tous grades ayant connu l'épreuve du feu, ayant été blessés en intervention pour certains, ainsi que des veuves et collègues de policiers tués en service. Vos dons seront destinés au soutien matériel et moral des blessés, de leurs proches, à la prise en charge de frais de déplacement et de séjour au chevet des blessés pour les familles, de frais médicaux non couverts, au financement d'équipements adaptés aux conséquences des blessures invalidantes, à l'organisation de séjours et stages destinés à surmonter le handicap et/ou le syndrôme post-traumatique, au soutien des familles des tués en service,... Merci pour votre soutien envers celles et ceux qui, chaque jour, risquent leur vie pour vous protéger. Site web : https://www.police-actionsolidaire.fr/ Page : https://www.facebook.com/uacppsi.policeactionsolidaire/

22
participants

1 557 €
collectés

100000 arbres pour demain

Ensemble, participons au reboisement du Nord Pas-de-Calais !Le Nord-Pas-de-Calais est le territoire le moins boisé de France avec moins de 9 % de bois et de forêts, contre 31 % en moyenne au plan national.Partout, des initiatives individuelles et des actions en entreprises témoignent de la volonté de faire revenir l’arbre dans la région. Elles restent insuffisantes. Et pourtant… Hêtres, chênes, bouleaux, frênes… Champions de la captation du carbone, ils piègent le CO2 responsable de l’emballement climatique.Pour toutes ces raisons, La Voix du Nord a décidé de s’engager dans une opération 100 000 arbres pour demain qu’elle pilote avec les Parcs naturels régionaux (ENRx) et l’association régionale des Planteurs volontaires avec 12 projets qu'elle finance. D'autres projets peuvent être financés avec votre soutien solidaire. Nous avons besoin de vous. Contribuer même symboliquement à une opération de financement participatif pour le reboisement est une manière – responsable, engagée et bienveillante – de protéger notre nature. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !  Retrouvez tous nos articles sur https://www.lavoixdunord.fr/tags/100-000-arbres

151
participants

5 613,43 €
collectés

28 %

Une prothèse pour John

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Une prothèse tibiale pour John Je m'appelle John, j'ai 25 ans et je suis éducateur sportif en tant qu'auto-entrepreneur. Le 27 août, je rentrais chez moi quand une voiture est venu me percuter en moto... Ce dernier a pris la fuite et n'a pas été retrouvé à ce jour.  Cela fait maintenant 1 mois et demi que je suis hospitalisé. J'ai eu diverses fractures au niveau des deux jambes et de la clavicule. Ma jambe gauche a été gravement touché :  * Fracture ouverte du tibia et péroné* Perte d'un bout d'os du tibia de 5cmJ'ai donc dû subir une dizaine d'opérations afin de pouvoir sauver ma jambe (mise en place d'un fixateur externe, opérations de nettoyage, greffe d'os et lambeau de chairs et muscles.) Ma plus grosse opération a été la greffe d'os provenant des côtes et le lambeau de chairs et muscles prélevé dans le dos. C'est cette opération qui aurait pu sauver ma jambe, malheureusement le lambeau s'est infecté et une veine ne s'est pas connectée.  Je me suis battu sans relâche pendant plus de 1 mois...  Le 04 octobre, j'ai décidé avec l'aide de tout mon entourage et les avis des chirurgiens d'amputer ma jambe gauche.   Je souhaiterais plus que tout pouvoir reprendre mon métier d'éducateur sportif et continuer à vivre de mes passions (sports collectifs, musculation). Pour cela j'ai besoin d'une prothèse tibiale adapté au sport. Une bonne prothèse coûte très cher (entre 15000€ et 25000€). Ce type de prothèse n'est pas entièrement pris en charge par la sécurité sociale car il s'agit d'une prothèse spéciale. Et le tiers responsable de l'accident n'ayant pas été retrouvé je ne pourrais pas être indemnisé à 100%.   Pour cela je fais donc appel à votre générosité, votre solidarité et  vous remercie du fond du coeur.  Si vous souhaitez avoir plus d'informations vous pouvez me contacter. En vous remerciant...  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous ! John

439
participants

193 J
restants

Ensemble, sauver Archun

Bienvenue sur la cagnotte d'Archun !Un enfant grand brûlé et difforme, dont la colonne comprimait la cage thoracique, le condamnant à terme à une mort par étouffement. une série opérations majeures réalisées en unité spéciale à l'hôpital Trousseau, par le prof. Mimoun (pour la peau) et le prof. Vialle (pour la colonne) ont pu le sauver. Nous avons pu rassembler presque toute la somme nécessaire grâce, principalement, à la participation de la Chaîne de l'Espoir, de la Fondation Princesse Grâce à Monaco, de quelques autres associations, et de merveilleux donateurs privés. Et maintenant nous comptons sur vous pour ce qui reste à collecter afin de ne pas le renvoyer à sa misère quotidienne et à pouvoir lui assurer un avenir décent ! * Les paiements sont sécurisés* Les dons sont déductibles à 75% (puis à 66% au-delà de 531€) * Si vous souhaitez une attestation fiscale, merci de nous la demander par mail avec le nom du bénéficiaire et l'adresse du lieu de résidence (foyer fiscal), à :Et vous partagerez une part de cet immense bonheur d'avoir contribué à sauver la vie d'un enfant, le sauver jusqu'au bout, c'est à dire pas seulement physiquement... Pour plus d'information et voir le dossier concernant cet enfant, rendez-vous sur www.objectifcambodge.org  Isabelle HUAObjectif Cambodge

194
participants

29 781,05 €
collectés

57 %
Objectif qualifs des grands chelems

Objectif qualifs des grands chelems

Bonjour à tous,  Je m’appelle Manon Arcangioli, je suis née le 28 août 1994 et je suis joueuse de tennis professionnelle depuis 2011. Je suis actuellement 11è française et 580 à la wta (classement mondial). Je suis également classée 210è mondiale en doubles. J’ai atteint le meilleur classement de ma carrière en simple en 2015 où j’ai été 268è et 189è en doubles en juin 2018. Je suis normande, j’ai commencé le tennis à l’âge de 4 ans avec ma maman, à 12 ans j’ai intégré le collège sport étude à Rouen, puis à Honfleur pour le lycée. Après l’obtention de mon Bac S je suis rentrée au centre national d’entraînement (la fédé) à Paris. J’y suis restée 3 ans puis j’ai ensuite eu un coach privé pendant 1 an et demi. Après ça, j’ai fait une année seule et je suis depuis octobre 2018 à la All in Academie à Paris.  Pour ceux qui ne le savent pas, les joueurs de tennis n’ont pas de salaire fixe. Si on gagne des matchs on gagne de l’argent, si on perd on ne mange pas le soir. 🤷🏼‍♀️Nous devons aussi payer nos frais, (hotels, billets d’avion, restauration etc) Je joue a peu près une trentaine de tournois par an et dans le monde entier. Une année tennistique me coûte environ 20000€ (Si je n’ai ni coach ni académie). Comme je le disais plus haut, je suis dans une académie en ce moment donc cela me coûte bien plus cher car je dois payer l’académie ainsi que les frais de mon coach quand celui-ci part en tournoi avec moi.  Aujourd'hui, je fais appel à vous et à votre générosité pour me filer un petit coup de pouce dans mon projet, l’objectif étant de faire les 4 tournois du grand chelem.  Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire tout ça.  A bientôt sur les courts, Manon

38

4 439,97 €

Soutenons Sacha!

Soutenons Sacha!

MISE A JOUR 25 SEPTEMBRE 2019 Bonjour à tous !  J'ai 10 ans et je m'appelle Sacha. Le 4 juin j'ai été électrisé lors d'un atelier périscolaire à l'école Gustave Doré. Mon cœur s'est arrêté et j'ai été brûlé au 3e degré. Je voudrais d’abord sincèrement remercier toutes les personnes qui m’ont soutenu par leurs dons,  leurs gentils messages ou leurs délicates attentions. Cela m'a beaucoup aidé  et cela a aidé mes parents.  A l'hôpital  j'ai subi une dizaine d'anesthésies générales et j'ai été greffé aux doigts, aux mains, au bras et à la poitrine. J'ai aussi été amputé de trois doigts et j'ai beaucoup pleuré lorsque les médecins m'ont appris cela parce que j'ai pensé au piano. J'ai dit a ma maman que je ne pourrais plus rejouer et aussi je souffrais beaucoup. Mais je me suis battu pour vivre et aller mieux. A l’hôpital, l'une des chirurgiennes qui m'a opéré m'appelle affectueusement " champion" et c'est ainsi que j'ai pu reprendre le chemin de l'école. Mais je fatigue encore très vite et je ne peux pas y rester longtemps. Aujourd'hui j'essaie de m’adapter à ma "nouvelle vie" et à  tous ces rendez-vous médicaux. J'ai déjà fait plus d'une quarantaine de séances de kiné pour mes doigts. Je continue encore et maintenant je vais aussi dans un cabinet de kiné pour remuscler mon cœur. Comme on m’a prélevé la peau sur la tête, je porte toujours un chapeau ou une casquette et je sors toujours avec, le temps que mes cheveux repoussent. Grâce à vos dons j'espère accéder à des  spécialistes  renommés en France ou à l'étranger et à des technologies de pointe en ce qui concerne les  prothèses et qui pourront améliorer mon quotidien. Ces prothèses coûtent très cher et devront être renouvelées au fur et à mesure de ma croissance.J'espère aussi que la médecine fera de gros progrès.Et qu'un jour je pourrai retrouver tout l'usage de mes 2 mains et que le piano retentira à nouveau dans la maison.  Merci à toutes celles et ceux qui m'aideront dans mon combat. Sacha Ci dessous l'article de presse paru dans les Dernière Nouvelles d'Alsace à la suite de mon accident : https://www.dna.fr/faits-divers/2019/06/06/l-eleve-toujours-dans-un-etat-grave-le-systeme-electrique-hors-de-cause

192

13 069 €

Les ami(e)s du Familo

Les ami(e)s du Familo

Les ami(e)s du familo !Toutes les belles histoires commencent par "Il était une fois" et je continue à croire que notre histoire est une belle histoire... alors... Il était une fois un petit garçon qui allait chercher ses bonbons dans une épicerie... mais pas dans n'importe quelle épicerie... Celle-là était appelée le FAMILISTÈRE. C'était un bâtiment majestueux fait de briques et de pierres. Il fallait grimper quelques marches, il levait sa jolie tête blonde, ses grands yeux bleus brillaient à la vue du Graal, cette coupe merveilleuse qui contenait ses sucreries. Le bâtiment datait du 19ème siècle, époque à laquelle il était le centre commercial d'un port très actif : le port de Soulanges où fourmillaient hommes et chevaux au sein d'un important trafic de  péniches et de marchandises. On peut encore trouver des photos de cette époque fructueuse. Le petit garçon devenu homme revint dans sa région natale et s'installa juste à côté du familistère. Celui-ci avait bien vieilli. Abandonné et triste, il se laissait recouvrir par le lierre. L'eau des pluies le digérait au fil des ans. Ses volets toujours fermés étaient rongés par la rouille. Des enfants s'étaient amusés à lui lancer des cailloux et les petites fenêtres de sa cave n'étaient plus qu'éclats de verre. A cette vue l'homme est redevenu le petit garçon qu'il était. Il leva ses grands yeux bleus vers le colosse à l'agonie et décida de faire ce qu'il fallait pour lui redonner vie. Une fois l'achat conclu, il commença par le sécuriser en remplaçant portes et fenêtres, puis il fit refaire la toiture pour le protéger des intempéries.Les travaux sur le toit devaient prendre fin 2 jours plus tard quand l'homme fut réveillé en pleine nuit par une longue et lugubre déflagration. Il se précipitait dehors pour voir ce qui s'était produit et compris lorsqu'il vit son cher familistère éventré. Lui qui reprenait des couleurs s'était effondré en une fraction de seconde. Le toit avait craqué sous le poids des tuiles, emportant dans sa chute la façade avant du bâtiment. Assis par terre face à son protégé les tripes au sol, l'homme leva la tête, incrédule, et ses beaux yeux bleus se remplirent de larmes.Il y a 2 semaines, nos rêves s'effondraient. Depuis, l'expert a conclu à la responsabilité multiple d'un artisan qui est intervenu dans les travaux de rénovation du familistère. Notre assurance ne couvre rien dans ce cas précis, et le petit garçon aux yeux bleus a commis une erreur : il a fait confiance quand cet artisan lui a dit qu'il avait une assurance RC. C'était faux. Une partie de l'histoire de Soulanges qui reprenait vie après 40 ans d'abandon est à terre, foudroyée et nous ne voulons pas laisser faire cela !    Étapes suivantes : 1. Faire démonter la toiture façon "mikado".2. Refaire la maçonnerie de la facade.3. Refaire les planchers et toiture.4. Réparer les fenêtres qui ont été dégradées. Tout cela va coûter très cher et nous n'avons pas les moyens financiers.Tout ce que nous avions emprunté a été dépensé dans les premiers travaux. Cette cagnotte va nous servir d'apport pour emprunter de nouveau de quoi finir ce beau projet. Il n'y a pas de petites sommes, les petits ruisseaux font les grandes rivières. Merci d'avance pour vos participations, vos soutiens et vos partages...  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci à toutes et à tous !

52

3 959 €

Le combat de Syam le coeur d'une mère

Le combat de Syam le coeur d'une mère

Syam est un petit garçon qui se bat depuis plus d'un an pour des brûlures suite à un accident domestique, avec 7 mois d'hospitalisation dont 3 mois alité, où il a contracté 4 infections nosocomiales également après greffes qui de ce fait à mal prises, mauvaises cicatrisation, subi plusieurs greffes, transfusions... Ses brûlures nécessitent des soins journaliers et sa maman qui élève seule ses 3 enfants doit faire face à de nombreux frais car malheureusement pour la plupart rien n'est pris en charge malgré une ALD ( accident longue durée ) avec prise en charge à 100/100 par la sécurité sociale mais il n'en est rien :Crèmes, medicaments, psycomotricien 50e la séance, plaque de gel à hauteur de 400e toutes les 2 semaines, vêtements compressifs 2 tout les 6 mois sont pris en charge mais il en faut 3 tout les 3 mois, appareillages ( le gros coûte entre 1500 et 2000e ) ergo. 50e de l'heure, même ses appareils orthopédique ne sont pas pris en charge !.. une aberration !! Kinésithérapeute journalière est pris en charge.Récemment une cure thermale a été prise en charge ( à faire tout les 6 mois ) si ce n'est un coût minim., Transports : bateaux ( 600e ) métro, bus de Marseille à Montpellier, tramway, navettes ( 150e ) logements pour 3 semaines ( à hauteur de 700e ) et les à côtés non pas été pris en charge avec ses 3 enfants... tout comme cette été lorsqu'ils sont partis 2 mois sur le continent afin de voir différents praticiens, Ainsi que des allers retours constants. Elle est dans une situation financière  extrêmement critique que je ne pourrais décrire. Svp faites un don pour les aider. Syam rêve juste d'une belle et simple vie auprès de sa maman, frère et soeur. Écris fait par sa maman juste après l'accident : Bonjour à tous,Nous étions tous malade à la maison ( encombré ) le lundi 25 Septembre je n'ai pas mis mon trésor à l'école j'ai tel à sos médecins mais à Ajaccio il ne se déplace la journée, j'ai tel à différents docteurs mais n'étant pas leurs patients ils ne voulaient pas se déplacer puis en fin de journée j'ai préparé l'eau bouillante avec le Vicks en installant mon trésor à table et en recouvrant bien sa tête avec un haut que j'ai coincé un peu au niveau de la casserole afin que l'air ne passe pas, mon trésor ne voulait pas et c'est poussé en arrière de là le cauchemar a commencé puis nos vies ont basculées !!! J'aurais dû m'en doutais cela était tellement logique !! C'était la première fois que je faisais ça, la fois de trop, dû à son âge mais vu qu'il est fragile de ce côté là et que ça descend vite dans ces bronches et parfois avec de l'asthme je me suis dis aller serait ce 30 secondes histoire de le désencombrer un peu !.. ça m'était déjà arrivé de faire chauffer de l'eau comme ça mais avec quelques gouttes d'huile d'eucalyptus citronné ou différentes herbes que je mettais en hauteur pour que cela s'évapore...Je me suis toujours cru à l'abris de tout ça et à juger les parents, je sais que c'est moche mais le contraire est difficile en me jugeant moi même !!Syam, mon Amour, Jolie Coeur, j'ai une culpabilité énorme que je ne pourrais me défaire malgré qu'on me dise que c'est un accident certes je ne t'ai pas renversé la casserole dessus mais je suis réaliste avec moi même, j'aurais dû prédire ce qui c'est passé car encore une fois c'était tellement logique, comme une idiote je pensais bien faire mais j'ai fait tout le contraire, je ne demanderais même pas de revenir en arrière ce serait trop beau mais au moins pouvoir prendre toutes tes douleurs, tes cicatrices, ton mal être... ( la première chose que j'ai demandé au stoppeur de feu )Tu a une force énorme mon ptit soldat à moi, tu me donnes des leçons et bien même lorsque je me suis excusée auprès de toi et que tu m'as dis avec ta toute petite voix et du haut de tes 5 ans bientôt : " maman on ne recommencera pas " moi : " non mon cœur on ne recommencera pas " et toi qui m'as répondu : " mais maman je ne t'en veux pas, ce n'est pas de ta faute, ça me fait de la peine de te voir comme ça " ( triste, les larmes au yeux ) mes larmes sont remontées direct... 😍😇❤️Je sais que j'aurais un travail à faire avec moi même malgré que j'essaie de ne pas te le montrer mais il faudra bien que je le fasse afin que tu puisses te reconstruire moralement le mieux possible en espérant que mon côté maman louve ne s'accentue pas davantage au point de t'étouffer !.. Je t'aime en illimité, je serait toujours là pour toi quoiqu'il arrive et je ne laisserais personne te faire du mal !..❣️😍❤️

8

645 €

Mon endométriose, notre combat

Mon endométriose, notre combat

Je m'appelle Morgane, j'ai 29 ans et je suis atteinte d'endométriose profonde et sévère. C'est une maladie chronique qui touche plus d'1 femme sur 10 dans le monde.Je lutte contre cette pathologie depuis plus de dix ans. Mais aujourd'hui elle atteint un stade critique, et les traitements français ont leur limites. J'ai besoin d'une intervention coûteuse, qui ne peut être réalisée qu'en Suisse, par le spécialiste mondial et créateur de la neuropelvéologie.Cette intervention coûte 29500€. Ma famille et mes proches se joignent à moi pour faire appel à votre générosité, aussi humble soit-elle, pour que je puisse recouvrir ma santé et enfin retrouver ma vie.Votre participation permet aussi de contribuer à une meilleure reconnaissance et prise en charge de l'endométriose. Sortons la maladie de l'ombre, au nom de toutes celles qui en sont victimes !                                                                ------------- En 2013, à l'âge de 23 ans, je suis diagnostiquée d'une endométriose stade IV (le plus avancé).Suite à de nombreux essais infructueux de pilules contraceptives pour me soulager (qui est aujourd'hui le « traitement » de l'endométriose le plus répandu), je suis finalement opérée en 2015 par mon gynécologue. Puis ré-opérée quelques jours plus tard d'une péritonite post-opératoire. L'accalmie dure 2 ans. Fin 2017, les douleurs insidieuses reviennent. Mai 2018, je fais un burn-out. Après 8 mois d'arrêt maladie, je dis adieu à ma perspective de CDI. Novembre 2018, le verdict est sans appel, l'endométriose est « revenue » et de manière plus invasive. Mon gynéco me propose alors de réaliser une cryopréservation de mes ovocytes afin d'anticiper une potentielle stérilité, et de me mettre en ménopause artificielle. Il me déconseille une chirurgie, qui serait trop risquée. Février 2019, je suis hospitalisée et opérée en urgence, suite à à la rupture d'un kyste ovarien d'endométriose. Juin 2019, (grâce à certains d'entre vous) je consulte le spécialiste mondial de l'endométriose et créateur de la neuropelvéologie à Zürich. Il affirme qu'il faut m'opérer rapidement car mes organes souffrent : un kyste ovarien endométriosique de 17 cm écrase ma vessie et un de mes reins se dilate. Il suspecte aussi une atteinte au nerf sciatique.Les interventions ou traitements que l'on me propose en France ne peuvent plus répondre à mes besoins médicaux. La seule solution : se faire opérer en Suisse ! Les compétences et connaissances de ce spécialiste sont avérées par des centaines de témoignages. Vous pouvez retrouvez davantage d'informations sur ces liens :https://www.hirslanden.ch/fr/klinik-hirslanden/centers/centre-de-neuropelveologie.htmlhttp://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/tag/marc+possover+endom%C3%A9triose Ma famille, mes proches et moi nous tournons vers vous, vers votre générosité, afin de m'aider à payer le coût de l'intervention, des frais de transports et d'hébergements d'un montant de 29500€. En m'offrant l'accessibilité à cette opération, vous contribuez aussi à une meilleure reconnaissance et prise en charge de cette maladie.Mon objectif étant de créer une association d'aide aux femmes atteintes, souvent démunies.Plusieurs centaines de millions de femmes dans le monde souffre d'endométriose, parfois des enfants de 10-12 ans. L'endométriose n'est pas qu'une douleur de règles, certaines formes peuvent dégrader certains organes et peuvent parfois, dans de rares cas, entraîner la mort. Ensemble, sortons la maladie de l'ombre ! Merci pour nous toutes  NB : vous pouvez suivre et participer à mon combat sur ma page Facebook dédiée : https://www.facebook.com/morganeVSendo/?modal=admin_todo_tour                                                                  ------------- Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.

77

5 061 €

34 %
ASSOCIATION LUCIE DE BORDEAUX

ASSOCIATION LUCIE DE BORDEAUX

Bienvenue sur cette cagnotte associative ! OBJECTIF DE CETTE CAGNOTTE :UN APPAREIL POUR AIDER LUCIE à MARCHER Lucie est une adorable jeune fille de 14 ans, elle est atteinte d'une maladie génétique orpheline due à la mutation d'un gène nommé "Munc18". Cette maladie agit sur les troubles de l'apprentissage moteur, psychique et cognitif, il s'agit d'une protéine manquante qui génère une cassure dans la transmission des informations. Aujourd'hui Lucie ne marche et ne parle toujours pas. Depuis son plus jeune âge nous parcourons bien des chemins pour mettre toutes les chances de son côté. Nous sommes partis en Slovaquie, en Belgique, en Angleterre, en Espagne, nous avons pratiqué une méthode canadienne, mais aussi la méthode Doman (américaine)... Aujourd'hui nous nous sommes tournés vers l'Espagne... C'est grâce à un généticien de Barcelone, que  Lucie a acquis plus de tonus.Elle suit un régime alimentaire strict qui lui permet d'avoir une meilleure digestion. En l'espace d'un an seulement Lucie a bien progressé. Deux fois par an, nous partons faire la méthode Essentis où Lucie pratique 40H de réeducation. Mais aujourd'hui une question se pose?Pourquoi avoir franchi les frontières me direz-vous? En Espagne, le handicap fait parti de la vie de famille et n'est pas mis de côté...Malheureusement dans notre ci beau pays qui est la France, le handicap n'est pas assez soutenu, les techniques et le corps médical  donnent très peu d'espoir aux familles. Si vous souhaitez parcourir 100 mètres c'est le parcour du combattant...Enfin une dure réalité... La sécurité sociale et les mutuelles n'aident pas suffisament, nous sommes obligés de faire le minimum...C'est à dire RIEN: 2 séances de kiné/semaine soit 2H ou 1H30.... Il est évident que Lucie ne pourra pas marcher avec si peu de réeducation...  Lucie a besoin d'un  appareillage pour marcher tel que le : Le NF WALKER non distribué en France. Le coût de cet appareil est de 6900 € avec aucune prise en charge. Alors aidons Lucie  à obtenir la somme pour que l'on puisse la voir faire ses premiers pas....  Merci à vous tous....                                                                                               La maman de Lucie... Vous pouvez retrouver nos actions sur :association.lucie.over-blog.com Effectuez votre don en un clic.   •    Chacun participe du montant qu'il souhaite.   •    Tous les paiements sont sécurisés. Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

49

4 968 €

72 %
Le projet agri-culturel de Graine de Ferme !

Le projet agri-culturel de Graine de Ferme !

« Dessine Moi une Ferme » : un projet agri-culturel pour Graine de Ferme ! Qui sommes-nous ? Nous sommes Raphaël et Apolline : deux curieux et amoureux de la nature. Raphaël a obtenu un CAP en maraichage biologique et est actuellement en formation BPREA (Brevet Professionnel Responsable d’Entreprise Agricole) afin de développer ses compétences en gestion et de bénéficier d’un meilleur accompagnement dans son installation agricole. Au sein de sa formation il a effectué plusieurs stages dans des fermes maraichères dans lesquelles il a approfondi les techniques culturales : de là est née l’idée de créer sa propre micro-ferme.  Apolline est une littéraire, après une licence de Lettres Modernes et un service civique dans un Écomusée, elle confirme son désir de partager : visites guidées, ateliers avec les enfants, création d’un potager, transmission du patrimoine ou encore communication culturelle ont été pour elle autant de moyens de développer un territoire rural par le biais du tourisme et du partage. Au sein de la micro-ferme elle souhaite développer l’éco-tourisme, allier agriculture et culture au service d’un développement local vivant. Pour éclairer ce projet elle se forme actuellement au développement rural avec une licence professionnelle « Entreprises et Développement Local ».   Notre projet naît de quatre envies : - Créer une ferme à taille humaine et porteuse de valeurs, permettant un travail de la terre peu mécanisé et respectueux du sol pour une valorisation de nos produits et le maintien d’une biodiversité essentielle. La micro-ferme est une ferme de taille moindre commercialisant en circuits courts et présentant une grande diversité de cultures.- Proposer une consommation locale, consommer mieux et proche de chez soi par la vente directe de produits sains et de saison plutôt que de consommer des denrées qui parcourent en moyenne 1500 kilomètres avant de se retrouver dans notre assiette.  - Eliminer totalement les pesticides de notre environnement car nocifs et polluants pour nous-même et pour notre Terre. Il s’agit de retrouver une agriculture qui préserve les écosystèmes pour une meilleure qualité de l’eau, de l’air et du sol. Cette démarche s’accompagne également d’un désir de limiter l’utilisation des énergies fossiles au profit d’énergies renouvelables. - Favoriser l’échange et les rencontres, il s’agit de redynamiser notre environnement proche en recréant du lien et en communiquant par l’accueil à la ferme. Transmettre et partager, s’enseigner les uns les autres à vivre mieux et plus simplement.   Effectuant nos formations respectives en Ariège nous nous sommes attachés à ce territoire. Plus largement, nous pourrions nous installer dans la région pyrénéenne. Pour faire quoi ? Graine de Ferme : une micro-ferme biologique tisseuse de liens !  Notre projet global s’étendrait idéalement sur environ 5 hectares et nous travaillerons tous les deux sur la ferme à temps-plein. Nous savons aujourd’hui que les micro-fermes sont des structures viables qui permettent une réelle valorisation des circuits courts et de l’agriculture biologique. La ferme n’est pas un système à part : elle souhaite faire partie d’un réseau porteur de projets qui permettent de mettre en valeur le territoire à notre échelle.  La ferme maraîchère :   En matière de production, toute l’année, la culture légumière et fruitière sera l’activité principale à la ferme. Notre mode de culture utilisera des méthodes inspirées de la permaculture et du maraichage bio-intensif. Aucun produit phytosanitaire n’entre dans le processus de culture. Il s’agit de suivre le rythme de développement des différents végétaux, d’en assumer les faiblesses et de tirer profit de leurs qualités. La production inclura légumes feuilles, racines, bulbes, tiges, salades, pois et haricots, concombres et courges ; également arbres fruitiers et petits fruits. La surface dédiée à cette activité sera idéalement de deux hectares avec environ 3000m2 de surface cultivée.  En plus d’une vente à la ferme ou encore dans des systèmes de circuits courts, nous serons présents de façon régulière sur les marchés du territoire pour vendre nos produits et ainsi promouvoir notre activité aux côtés d’autres acteurs locaux. A terme nous prévoyons également de proposer aux cantines scolaires locales nos produits tout au long de l’année.  Par cette ferme nous voulons devenir acteurs de la vie locale de la commune et des communes alentour en matière de production légumière. Il est question de proposer aux habitants des produits sains, bio et accessibles financièrement pour en faire profiter le plus grand nombre.     La ferme « éco-touristique » :  Notre projet est de mettre en place un camping à la ferme écologique : un éco-site, lieu d'échange et de partage, accessible à tous. L'objectif est de valoriser le potentiel touristique de la région en proposant un lieu d'accueil convivial et calme dans un site privilégié. Les constructions prévues sont durables et respectueuses de l'environnement : panneaux solaires, toilettes sèches et récupération d'eau pour une économie d'énergie optimale. L'éco-tourisme apparaît comme un moyen alternatif de visiter une région : respectueux de l'environnement, qui privilégie les liens humains et permet la découverte d'un autre mode de vie.  L'éco-tourisme s'appuie également sur la mise en place d’une ferme pédagogique pour découvrir la vie de la ferme. Des ateliers et des journées découvertes seront proposés afin de partager nos savoirs et savoir-faire. Les activités proposées prendront pour thème le maraîchage, la cuisine et transformation de nos produits, la découverte du monde animal de la ferme et la sensibilisation à l'écosystème et à la biodiversité. Nous souhaitons également proposer des activités pour découvrir la région et ses richesses, en partenariat avec les différents acteurs locaux.  Nous prévoyons enfin le développement d’un lieu attaché au lien social et à la valorisation de nos produits : un café culturel ainsi qu’une bibliothèque participative avec évènements culturels, résidences d’artistes, expositions ou encore ateliers tout au long de l’année, pour une véritable redynamisation locale et rurale proche des habitants. La « perte de vie » des villages nous affecte particulièrement et nous souhaitons donc réinvestir la vie locale au service des habitants. À quoi vont servir vos dons ? Nous faisons aujourd’hui appel à vous car nous croyons réellement en notre projet et en sa réalisation ! Nous aspirons à une agriculture respectueuse de la terre et des Hommes, une agriculture citoyenne. Cette cagnotte qui suit le principe du financement participatif relève de cette logique : elle s’appuie sur l’entraide et la solidarité de chacun pour mener à bien une réalisation collective. Les dons seront dans un premier temps nécessaires à l’achat du terrain et un plus non négligeable en tant qu’apport personnel à faire valoir aux banques. Ils seront alors le premier moteur du lancement de notre activité. De plus, nous pourrons également investir dans le matériel indispensable à notre installation (serres, irrigation, outils…). Avec ce financement participatif il nous tient à cœur de développer un projet collectif qui ne tient pas uniquement du bon vouloir des banques ou autres prêts financiers. Nous voulons démontrer que notre projet peut être porté par d’autres personnes que nous et qu’il suscite un réel intérêt. Une fois le financement participatif terminé nous recueillerons les dons et pourrons alors lancer le projet. En attendant, n’hésitez pas à nous suivre et à nous contacter sur Facebook et sur Leetchi (et prochainement sur notre site internet…) pour suivre l’avancement de notre projet ! Contreparties : Les délais concernant les contreparties varieront en fonction de la contrepartie prévue et de l’avancement de notre projet, nous vous tiendrons au courant via cette page Leetchi. •Pour les contreparties qui nécessitent de venir sur place : contactez-nous si ce n’est pas possible pour vous (ou si vous ne souhaitez pas de contreparties), nous vous proposerons autre chose. •Pour toute question n’hésitez pas à nous contacter ! - 1€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter- 10€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + recevez un marque-page au nom de la ferme- 25€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + un assortiment de graines potagères (à récupérer sur place)- 50€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + un (gros) panier de produits de la ferme (à récupérer sur place)- 75€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + venez profiter d’un pique-nique en famille à la ferme (repas jusqu’à 4 personnes)- 100€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + parrainez un arbre de la ferme, choisissez sa variété, venez lui rendre visite et récoltez ses fruits ! - 200€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + venez passer une journée à la ferme avec une initiation au maraichage (et repartez avec votre récolte !)- 500€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + parrainez un animal de la ferme, choisissez son nom, venez lui rendre visite et emmenez-le en balade !- 1000€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + passez une semaine dans la peau d’un maraicher à la ferme (et repartez avec votre récolte !)  Et enfin… un IMMENSE merci à tous !Tous les donateurs seront invités à l’inauguration de la ferme : un apéritif partagé et une visite du lieu ! /!\ N'oubliez pas de laisser votre adresse mail en commentaire lorsque vous faites un don pour qu'on puisse vous contacter (et pour recevoir la newsletter) /!\

55

4 335,10 €

LA TERRE EST RONDE#1 - Web Série

LA TERRE EST RONDE#1 - Web Série

Bonjour à toutes et à tousParticipez à la production de notre web série LA TERRE EST RONDE !Pitch :Vincent, 19 ans, a quitté le foyer familial pour suivre son envie d’émancipation. Vivant seul, il aimerait bien trouver un complice pour sa vie de tous les jours. Julien, 20 ans, ambitionne d’être danseur professionnel dans le milieu du Hip Hop. Sa vie sentimentale est un naufrage, sans qu’elle soit fixée du côté des hommes ni du côté des femmes.Le hasard du destin les amène à se trouver sur les réseaux sociaux. Ils décident de se rencontrer dans la vraie vie, mais le jour J, Vincent voit un inconnu arriver à ses cotés. Mais qui est vraiment Julien ? Une web série de 6 épisodes de 5min, réalisée par David Olympe Cabon et Romain Le Bleis. QUI SOMMES-NOUS ? David Olympe CabonRéalisateur – Producteur – Animateur TVDiplômé de l’ESRA Paris en 2016, je suis membre de plusieurs associations de maison de production où j’agis en tant que producteur et réalisateur. Actif depuis 9 ans dans l’audiovisuel, j’ai trouvé une polyvalence dans le monde du spectacle (1er assistant réalisateur, régisseur général).https://www.davidolympecabon.com/  Romain Le BleisRéalisateurRéalisateur autodidacte et passionné par la vidéo, je travaille sur différents projets audiovisuels (captations de concerts, émission de tv, clips et festivals). J’ai également réalisé de nombreux documentaires et reportages sur la pêche et la mer.www.romainlebleis.fr LE PROJET Notre projet est de créer une web série qui peut facilement s’inviter dans le quotidien du spectateur. Son format très court (5 minutes par épisode) permet de suivre la série à n’importe quel moment de la journée dès qu’une pause s’impose. L’idée d’un format aussi court doit permettre une production rapide et efficace. L’objectif est de développer une multitude d’épisodes qui vont constituer une histoire au fur et à mesure des saisons. La particularité de notre projet est donc de mettre en scène des personnages qui vont être en lien les uns avec les autres au fil de leur histoire. NOTE D'INTENTION Notre volonté est de développer une histoire à partir d’une situation simple permettant d’enclencher une suite d’éléments perturbateurs et de péripéties. Les rencontres sont, pour nous, ce qui conditionnent nos vies, que ce soit professionnelle, amicale ou sentimentale. Même si notre histoire débutant sur une rencontre homosexuelle, ce n’est pas l’objet premier de notre série. C’est avant tout la rencontre entre deux êtres humains qui se voue une attirance. Cette rencontre homosexuelle est un prétexte pour déclencher « l’arbre relationnel » qui va naître de toutes les relations que va générer cette rencontre.Ici est notre challenge : mettre en lien différents destins afin de constituer une histoire sur plusieurs épisodes.A la manière des séries comme LES ENGAGÉS ou SKAM, nous souhaitons un format court adapté pour le web et disponible depuis n’importe quel support numérique.La photographie de notre série se voudra très urbaine et esthétique. Un cadrage spontané en caméra épaule en mouvement et en focale fixe 35mm.L’univers musical sera très pop : EDDY DE PRETTO/ VIDEO CLUB / COLORADO / THE PIROUETTE. FINANCEMENT L’objectif est de réaliser une production à moindre coup. L’ensemble de l’équipe technique est d’accord de mettre en œuvre tout leur savoir faire et leurs compétences au service de notre projet de façon bénévole. Cela dit, en contre partie il est important de garantir de bonnes conditions de tournages et un bon confort de travail.Pour cela le budget estimatif est de 5000€. CASTING VINCENT : David BREMAUD. Formé tout d’abord au Conservatoire du Centre de Paris puis au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Argenteuil et à l’École du Studio d’Asnières, David monte, en 2017, Contes d’Amis d’après les films d’Éric Rohmer qui s’est joué au Théâtre 14 et au Théâtre de la Reine Blanche en 2019 en partenariat avec la Cinémathèque Française. En 2018, il joue dans Le Tartuffe de Molière mis en scène par Coline Moser, et dans Le noir des ombres, un spectacle immersif de la Compagnie Astropophe, qui remporte le prix de la Quinzaine de l'égalité, de la diversité et de la citoyenneté de Bordeaux. Il est aussi à l’affiche du Théâtre National de Bordeaux dans Les Chaussettes Orphelines, une création de la Compagnie ADN. Côté cinéma, il joue dans le film de Marion Laine Une autre que moi avec Sandrine Bonnaire et dans Gran Ciel, long-métrage de Noël Alpi. Et côté télévison, il tourne pour France 3 dans Amours à Mort d’Olivier Barma et dans la série Cassandre.  JULIEN : Thomas DA COSTA. Après plusieurs années de formation musicale (trombone) en conservatoire, il se découvre une passion pour la magie, et en intègre l'Équipe de France en 2016, il entre au Cours Florent de Paris en 2017.En 2019, il joue dans plusieurs courts métrages, et décroche le premier rôle de "La Fatigue", réalisé par Louise Giboulot. Il intègre la distribution de "Zones en Travaux" mis en scène par Marcus Borja au Théâtre des Abbesses en Juin 2019.   MADO : Anouchka CSERNAKOVA. C’est sur les planches que commence sa carrière dans ses plus jeunes années dans le théâtre lyrique. Disparue du paysage audiovisuel pendant plusieurs années, elle revient à l’écran en 2012, avec le “Le renard jaune” de Jean Pierre Mocky. Depuis, elle multiplie les rôles dans divers projets ( court-métrage ; long métrage ; Série TV ; WEB). Ces 3 dernières années elle a participé à plus de 150 tournages dont “Le sens de la fête” de OLIVIER NAKACHE et Eric TOLENADO ; “D’après une histoire vraie” de ROMAN POLANSKI ; “L’histoire de Jean” de CLAUDE LELOUCHE ; ou encore “Chocolat” de ROSCHDY ZEM ; et bien d’autres !  MANU : Cyrielle THEILLERE. Danseuse, comédienne et chanteuse, elle se forme dès l’enfance à la danse et au chant. Après une licence en Art du spectacle elle s’oriente vers la comédie musicale et commence sa formation de comédienne.  MATHIEU : Lory FERREIRA. Il démarre le théâtre très jeune avec la compagnie de Jean-Pierre Andréani. En 2008 il intègre l’école EICAR – Ecole de cinéma, où il joue dans plusieurs courts-métrages de réalisateurs français et étrangers. Après plusieurs apparitions au cinéma et à la télévision,  Lory décide de créer son one man-show. Il est actuellement à l’affiche de « Je t’aime à l’italienne » au Théâtre Trevise sur Paris et en tournée dans toute la France.   AUDE : Alix BLUMBERG.  Après une formation au Conservatoire Régional de Bordeaux en danse classique, Alix entre aux Cours Florent en 2011. À partir de 2013, elle travaille dans plusieurs  créations pour différentes compagnies, du théâtre de La Loge au théâtre de L’Odéon. En 2015, elle interprète le rôle de Garance dans «  Ni vu ni connu » réalisé par Lyes Salem pour les Talents Adami Cannes. Adepte des plateaux de tournage, Alix tourne aussi dans plusieurs pubs, clips, séries et courts métrages, tels que «  La Guerre des trones » avec le rôle d’Elizbeth 1ère ou « Il était une seconde fois » réalisé par Guillaume Nicloux.    TOURNAGE Nous aimerions envisager un tournage pour la fin septembre-début octobre à Paris. Aucune date n’est encore fixée mais le tournage est prévu entre 5 et 6 jours. Merci à tous ! LES CONTREPARTIES  De 0 à 49 euros : nom au générique.De 50 à 99 euros : nom au générique + affiche de la série. De 100 à 149 euros : toutes contreparties précédentes + les épisodes en avant première. De 150 à 200 euros : toutes les contreparties précédentes + invitation à la séance de projection en présence de l'équipe. Plus de 200 euros : toutes les contreparties précédentes + album photo du tournage.

45

4 031 €

80 %
Tous ensemble pour le WV combi lensois

Tous ensemble pour le WV combi lensois

Tous ensemble pour le WV combi Lensois Chers amis supporters du RC LensCe Dimanche soir nous avons tous été tristes et marqués de l’épilogue de cette épopée en barrages après y avoir vraiment cru  !! Un autre évènement marquant a touché l’un de nos plus fidèles camarades et supporters du RC LENS  Vous connaissez sans doute de près ou de loin Thibaud avec son légendaire camping-car combi WV âgé de 47 ans et aux couleurs du RC LENSIl est en effet  de tous les matchs et de nombreux déplacements (récemment au PFC et à TROYES avec sa fille Maela elle aussi très fidèle supportrice) Alors que ce dimanche soir Thibaud et sa fille avaient pris la route pour voir le match entre supporters son combi a malheureusement pris feuHeureusement ils ont pu se dégager du combi mais malheureusement comme vous pouvez le constater sur les photos , il ne reste quasiment rien du véhicule mythique auquel Maela et Thibaud tenaient tous les deux énormément. Pour raison financière Thibaud s’était pourtant récemment résolu (à contre cœur ) à le vendre , l’annonce est toujours sur le BON COIN.... Montrons toutes et tous notre solidarité , apportons toutes et tous notre contribution (petite ou grande) afin de compenser cette importante perteMerci également de ne pas hésiter à partager ce petit mot afin de de toucher un maximum de personnes susceptibles d’apporter leur élan de solidarité Tous ensemble pour le combi de Tib ! Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

66

2 326,59 €

Mémorial en l'honneur des chiens militaires et héros

Mémorial en l'honneur des chiens militaires et héros

MÉMORIAL EN L'HONNEUR DES CHIENS MILITAIRES ET HÉROS Chiens sanitaires, estafettes, éclaireurs, de patrouille, de recherche, de surveillance, puis spécialisés dans la détection d’explosifs, d’armes, dédiés au pistage, aux interventions... Les chiens militaires sont de véritables héros qui ont sauvé la vie de milliers de soldats mais il n’existe, à ce jour, aucune stèle en France leur étant dédiée.  Pour célébrer la mémoire de ces chiens militaires, mais aussi celle de tous les chiens héros qui œuvrent dans la vie civile, la Société Centrale Canine se mobilise pour dédier un mémorial mettant à l’honneur le rôle majeur que jouent les chiens aux côtés de l’Homme, des forces armées et les services qu’ils rendent au quotidien. Le 18 avril 2019, dans les Salons de l’Hôtel de Ville de Paris, à l’occasion de la remise des Trophées des Chiens Héros, la Société Centrale Canine a dévoilé au public l'œuvre sélectionnée par un prestigieux jury pour devenir le Mémorial dédié aux chiens militaires et héros. L’objectif est d’inaugurer ce mémorial courant 2020, dans un lieu symbolique de l’histoire de France.Honorer les chiens pour leurs services rendus à l'hommePour recueillir les financements nécessaires à la réalisation et l’installation de l’œuvre monumentale, la Société Centrale Canine a décidé de lancer une grande campagne de financement participatif. En s'impliquant dans ce projet, chaque contributeur participera à un acte de mémoire militaire et d’hommage civile pour les services rendus par les chiens auprès de l'homme. Cette œuvre artistique qui relève donc d'une double dimension militaire et civile, dépasse le cadre de la Première Guerre Mondiale et intègre pleinement l'apport sociétal du meilleur ami de l'homme. S'ils le veulent bien, les 500 plus grands donateurs verront leur nom inscrit sur une plaque au pied de la stèle.Des discussions en cours avec le Musée de la Grande Guerre de Meaux (Seine-et-Marne) Le dernier né des musées dédiés à la Grande Guerre dépasse la seule dimension d’histoire militaire. C’est un lieu vivant où histoire et société sont mêlés dans une même pédagogie. La modernité du site et ses approches multiples interpellent tous les publics. L’hommage à la fois militaire et civil aux chiens se trouverait idéalement valorisé dans ce lieu dédié à la mémoire de l’homme.Des discussions sont aussi en cours avec les villes de Paris et Reims.14/18 : création du Service des chiens de guerre « La leçon de la Grande Guerre ne peut être celle de la rancœur d’un peuple contre d’autres, pas plus que celle de l’oubli du passé. Elle est un enracinement qui oblige à penser à l’avenir et à penser à l’essentiel, rappelait le Président de la République le 11 novembre 2018 à Paris entouré de plus de 70 chefs d’Etat et de gouvernement sous l’Arc de Triomphe. L’usage des chiens par l’armée fut officialisé lors de la création d’un Service des chiens de guerre, au sein de la Direction de l’infanterie en décembre 1915, puis rattaché au cabinet du ministre de la Guerre au début de l’année 1917. En pleine Guerre Mondiale, la Société Centrale Canine a apporté son expertise cynotechnique au service du Ministère de la Guerre et a permis la mise en place d’un service efficace de sélection et de formation des « chiens de guerre » à l’exemple de ce que faisaient les Allemands, les Belges et les Anglais. Plus de 15 000 chiens ont pris part à ce conflit. Ce fut un acte fondateur dont la postérité est immense.            L’œuvre de Milthon : un symbole puissant de l’union entre le soldat et son chien L’œuvre de Milthon, un artiste colombien, aujourd'hui installé à Paris, dans un style classique des plus réalistes, pensée jusque dans les moindres détails, a touché les membres du jury. Ils ont en effet été saisis par le sentiment de solidarité, de fidélité, mais aussi de force et de dévouement qui émane de cette sculpture. "Un chien en situation de veille, au regard scrutateur et les oreilles dressées, les pattes en tension quoiqu’en position allongée et faisant corps avec le soldat ". Pour l'artiste, "serrés l’un contre l’autre face à l’adversité environnante, proche et imprévisible, le chien et l’homme font face et ne doivent pas faillir". La tête du chien, et plus spécifiquement le museau, est le centre de l’œuvre sur lequel converge le regard du spectateur. À sa droite, en corps à corps, un poilu en position ramassée, concentre ses forces, fusil dressé. L’arme chargée sur laquelle chacun s’appuie est le symbole de leur mission et de leur union militaire, elle est retenue par l’oreille du chien aux aguets et affleure le casque bouclier. "Ils se tiennent là, attendant de contrer le destin en une seule pensée, en une attitude unique sous la pèlerine qui leur sert de refuge. Si l’un faiblissait, l’autre veille sur le périmètre, attentif et inquiet, prenant toute la mesure de la mission dont il est investi." "Ainsi représenté solidaire, fidèle, dévoué et infaillible, le chien militaire incarne des valeurs suprêmes. Compagnon soutenant la cause de la patrie, présent sur tous les fronts et agissant sans relâche, rendons hommage à l’honnêteté animale et à sa part instinctive si précieuse à la survie".Le socle sur lequel repose les sujets est une puissante accumulation de strates à effet de proue. Elle s’associe à l’avancée du combat et l’énormité d’une grande guerre.Cette œuvre réalisée sous forme d’une sculpture monumentale en bronze mesurera plus d’1 m de haut, 1,20 m de large pour environ 150 kg. Milthon, l'artiste lauréat Milthon est né à Bogota, en Colombie, où dès son enfance il découvre sa vocation au contact de l’argile et de ses premiers modelages. Il arrive en France à l’âge de 22 ans et s’installe sur la Côte d’Azur où il ouvre son premier atelier dans lequel il crée des œuvres en terre cuite. Il s’essaye progressivement à la faïence, au grès, à la porcelaine puis au bronze. En 1999, Milthon s’installe à Paris et ouvre quelques années plus tard son atelier. Milthon a d’abord participé à de nombreuses expositions et événements artistiques en France, mais sa notoriété a vite dépassé les frontières de l’Hexagone. Suisse, Belgique, Monaco, Angleterre, Canada, Etats‐ Unis, etc. l’artiste expose ou réalise des commandes pour des villes à travers le monde. Par sa sculpture néo‐classique, Milthon ouvre un monde infini où il met en volume des structures élancées, ondulantes, qui prennent forme de corps, influencées par les civilisations précolombiennes qu'il a approchées dans les musées colombiens. Milthon crée sa propre mythologie dans laquelle la terre est source d'inspiration. Il pose ses blocs compacts et denses et réussit à transformer la densité de son support en formes humaines aériennes et longilignes. L'échelle de son œuvre varie du petit format au monumental avec une égale plastique et maitrise des matériaux utilisés.Un jury d'exception Le jury regroupe des membres des jurys des Trophées des Chiens Héros et du Prix des Beaux‐Arts de la Société Centrale Canine, provenant des milieux militaires, cynophiles, artistiques, vétérinaires, journalistiques et politiques : * Claude D’ANTHENAISE, Directeur du Musée de la Chasse et de la Nature* Bernard DENIS, Professeur honoraire à l’école vétérinaire de Nantes* Loïc DOMBREVAL, Député des Alpes‐Maritimes* Dorothée FABRE, Responsable de la Médiathèque de la Société Centrale Canine* Hélène GATEAU, Vétérinaire et journaliste – RTL et France TV* Elrick IRASTORZA, Général d'armée française ‐ Ancien chef d'état‐major de l'armée de terre, Président du conseil d'administration "Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale"* Pénélope KOMITÈS, Adjointe à la Maire de Paris, Chargée des Espaces Verts, de la Nature en ville, de la Biodiversité, de l’Agriculture urbaine et des Affaires funéraires* Béatrice MAJEWSKI, Journaliste ‐ Télé Star ‐ Télé Poche, en charge des pages animaux* Roger MADEC, Conseiller de Paris, ancien Sénateur et Maire du 19e arrondissement de Paris, éleveur* Michel MOTTET, Président de la Société Centrale Canine* Jean‐Claude NARCY, Journaliste ‐ TF1* Marie‐Christine PRESTAT, ancienne Conservatrice adjointe du Musée de la Chasse et de la Nature* Olivier RIFFARD, Service Départemental‐Métropolitain d’Incendie et de Secours (SDMIS), vétérinaire‐Chef, Conseiller technique cynotechnique* Daniel SCHWARTZ, Vice‐Président de la Société Centrale Canine et Président de la Commission d’Utilisation Nationale « Chiens de Berger et de Garde »* Christelle WAYSBORT, Élue du Conseil régional de l’Ordre des Vétérinaires d’Ile‐de‐FranceQu'est-ce que la Société Centrale Canine ? Fondée en 1881, la Société Centrale Canine, ou SCC, est l'organisme reconnu par le Ministère de l'Agriculturepour gérer le livre généalogique canin (LOF, Livre des Origines Français). Cette association loi 1901, reconnue d'utilité publique le 28 avril 1914 et à but non lucratif, a pour objectif la promotion des races de chiens en France ainsi que la promotion et la protection des divers rôles du chien dans la société. Dès 1932, elle coordonne et fédère les différents Clubs de Races et Sociétés Canines Régionales qui la composent. La Société Centrale Canine est membre de la Fédération Cynologique Internationale (FCI), dont elle fut l'un des cinq membres fondateurs, en 1911. Cet organisme mondial réunit les sociétés canines de plus de 90 pays, membres ou partenaires, et garantit la reconnaissance mutuelle des juges et pedigrees au sein de ces pays. La Fédération Cynologique Internationale reconnaît environ 344 races de chiens dans le monde. La Société Centrale Canine édite une revue bimestrielle, Centrale Canine Magazine et a créé plusieurs Prix pour récompenser des chiens, des auteurs et des artistes : les Trophées des Chiens Héros, le Prix Littéraire de la SCC, le Prix des Beaux‐Arts, etc. Pour plus d’informations : www.centrale‐canine.fr

272

406,02 €

0 %
Cumathon

Cumathon

Bienvenue sur cette cagnotte !Nous sommes la plus ancienne Coopérative d' Utilisation de Matériel Agricole de la Martinique (CUMA MALGRE-TOUT-GALLION). Nous existons depuis 40 années ! Nous sommes le fruit de la volonté de petits planteurs de canne à sucre  (originaires du Quartier Malgré-Tout de La Trinité) dont les parcelles sont  basées sur les terres du Galion (la Trinité et Le Robert). Notre activité consiste en période de récolte à ramasser et à transporter les cannes de nos adhérents à destination de l'usine ou de distillerie. Et hors récolte, nous effectuons les travaux de plantation, d'entretien des cannes et d'opérations diverses (transport d'eau, d'engrais etc...). Nous avons un effectif de 4 salariés et nous sommes constitués d'une quarantaine de planteurs-adhérents. Depuis quelques années, nous rencontrons de graves difficultés financières et nous ne sommes pas solvables auprès des banques. De plus, les instances publiques ne nous aident pas suffisamment pour nous permettre de nous relancer efficacement.  Comme vous l'avez sans doute compris, nos recettes dépendent du chiffre d'affaires de nos adhérents. Depuis quelques années,  ce chiffre connaît de fortes baisses. De plus, notre parc matériel est plus que vieillissant. Nous souhaiterions pouvoir relancer l'activité de notre coopérative en fournissant un travail de qualité  et en augmentant nos prestations envers les Non-Adhérents. L'objectif de cette cagnotte est de nous permettre un apport de trésorerie pour effectuer  l'acquisition de matériel agricole :  - 2 tracteurs avec remorques fermés,- 1 Herse,- 1 Giroboyeur,- et 1 Sillonneuse. Dans un souci de transparence, les donateurs seront invités à une matinée "Porte ouverte" en guise de remerciements. Martiniquaise, Martiniquais, et amis, en participant à cette cagnotte, vous pouvez nous aider à relancer notre coopérative !  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

22

3 225 €

0 %
SAUVER UN ARTISAN :babass pizza

SAUVER UN ARTISAN :babass pizza

Bienvenue sur cette cagnotte !Bonjour a tous  Je réalise cette cagnotte comme dernier espoir de garder mon activité ! Je suis auto entrepreneur depuis 8 ans en camion pizza. Je n’ai plus le droit de travailler avec ...Durant ce temps,J ai éte présent pour vos soirées, vos mariages, vos enterrements de vie garçon  ,,,J ai adoré ça! Mon travail est ma passion, j'adore fabriquer des pizzas avec des produits frais et faire ma mise en place.Ce camion en plus de vendre des pizzas, me permait de faire des connaissances, de voir les enfants grandir, et de vous connaître. Mais voila un contrôle technique et  mon activité s'effondre,,,Je ne peux pas faire un crédit de nouveau, dans la mesure où il me reste le crédit du camion actuel à finir de rembourser  ( surtout que je n'ai plus le droit de rouler avec,,,,)Sur le contrôle technique apparaît : défaillance critique déformation d'un longeron ou d'un traverse ,Le coût des réparations est supérieur à la valeur d'un camion d'occasion et le mien est "non  réparable", Je n'ai plus le droit de travailler avec.Un  nouveau contrôle technique et je ne peux plus travailler,... Je ne suis pas du tous habitué à demander de l'aide mais pour une fois, je me dis que je peux trouver des gens solidaires afin de  m'aider à poursuivre mon activité, continuer cette aventure avec vous et consever mon travail J'aide les associations sportives , scolaires et autres ...mais pour une fois c'est moi qui demande votre solidarité, votre aide et votre soutien. Vous pouvez suivre mon activités sur facebook ,mon camion est ouvert depuis 2011.Si nous arrivons à atteindre le montant demandé (pour un nouveau camion pizza).Je serai le plus heureux de pouvoir continuer cette belle aventure avec vous!Depuis 8 ans je fais  mon travail sur mes communes et avec un grand bonheur.Je serai triste que cette aventure s'arrête à cause de cette nouvelle réforme du contrôle technique. Vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte!* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

24

930 €

9 %
Solidarité pour la Blonde

Solidarité pour la Blonde

Ma soeur, Isabelle, dite la blonde,34 ans une vie simple avec l'âge de tous les projets, maison, travail, enfants,... 26 juin 2019 sa vie bascule pour toujours...On ne comprend pas,collique néphrétique pyélonéphrite aigue et un choc septique. Par miracle elle s'en sort mais sa vie a un prix...amputation des 2 pieds ainsi que ses doigts, elle qui était pleine de vie préfère que cela lui arrive à elle plutôt qu'à ses nièces ou son neveu !Juste preuve de sa générosité et son altruisme. Alors à notre tour d'être généreux, tous les jours son compagnon Thibault lui rend visite et emmène famille et amis, elle en a besoin pour se reconstruire et accepter sa seconde vie.Cette cagnotte à pour but de les soulager du soucis financier que tout cela génère et génèrera...- coût du transport pour les visites quotidiennes ( 15 mois minimum)- achat d'une maison adaptée (plus chère que la moyenne)- aménagement de la maison et voiture ....- achats de prothèses...- tout ce qui pourrait lui rendre la vie plus simple et plus belle ...Elle aura bien sûr droit à quelques petites choses par la sécu, mais je souhaite du plus profond de mon coeur qu'elle ait ce qu'il y a de mieux, qu'elle ait le choix. Qu'elle puisse aller à la piscine sans qu'on ne la porte, qu'elle puisse prendre une douche debout, qu'elle puisse remettre une robe et être toujours aussi belle. Isabelle est une belle personne, ne mérite pas ce que la vie vient de lui infliger, alors un grand merci pour votre générosité à vous aussi. Chacun met ce qu'il peut, aucun jugement, et surtout partagez le lien s'il vous plaît.

323

19 295 €

1 %
Haut de page