Animaux sans Foyer Refuge de Montgeron

Soutenez le Refuge de Montgeron !"C'est avec effroi et consternation que nous avons découvert que le refuge avait été vandalisé la nuit de Noël. La niche neuve, offerte par 30 Millions d'Amis a disparu. Tout notre matériel médical est détruit, les portes fracturées, les chats hospitalisés recouverts d'une poudre blanche, des paquets de croquettes éventrés. Pour l'instant nous ne pouvons pas encore rentrer chez les chiens et ne savons pas ce que nous allons trouver. Entre larmes et colère... Merci à Mme Sylvie Carillon, maire de Montgeron, pour son soutien." Stéphanie Slusarek, présidente de l'association "Animaux Sans Foyer Refuge de Montgeron"  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous !

1231
participants

42 174,01 €
collectés

Accélérons les conversions à l'agriculture bio

Le projet Biocoop : des vœux solidaires Pour convertir son exploitation en bio, un agriculteur a besoin de 6 mois à 5 ans. C’est pourquoi, depuis plus de 30 ans, Biocoop vient en aide aux agriculteurs.Pour cette nouvelle année, nous souhaitons aller encore plus loin. Nous avons choisi de nous associer à Leetchi pour lancer une cagnotte en ligne.Objectif : récolter des fonds pour accompagner les agriculteurs dans leur conversion en bio. Avec votre soutien, nous pouvons faire bouger les lignes ! Grâce à cette cagnotte en ligne, nous allons aider quatre agriculteurs en cours de conversion à l'agriculture biologique. Vous découvrirez leurs profils au fur et à mesure de cette campagne. A la fin de l'opération, le montant total de la cagnotte sera divisé en quatre parts égales afin d'aider équitablement chaque paysan. Pour financer sereinement sa conversion vers le Bio, nous souhaitons aider à hauteur de 10000€ chaque agriculteur. C'est pour cela que nous avons besoin de vous aujourd'hui ! 40000 euros collectés, c'est 4 agriculteurs de plus dans le paysage biologique français. Si cette somme est dépassée, nous pourrons alors financer d'autres conversions* !Nos agriculteurs en conversion : qui sont-ils ? Derrière les chiffres et les statistiques, il y a des hommes et des femmes qui travaillent et se battent pour faire vivre et perdurer l’agriculture biologique en France. Découvrez-les deux premiers agriculteurs dès à présent, et rencontrez de nouveaux profils dans les prochains jours : Pauline et Joachim : la micro-ferme bio  Pauline et Joachim Berthoud, jeune couple d’agriculteurs en cours de conversion à la bio pour la deuxième année, ont créé leur micro-ferme Au Puy de légumes dans la Plaine du Forez en Loire, il y a un an.Compte tenu de la taille réduite de leur exploitation, le recours à plusieurs techniques a été nécessaire pour permettre l’utilisation de chaque mètre carré et produire ainsi un maximum de légumes. Le tout, en respectant le sol et la biodiversité environnante.« Pour des raisons financières, le choix de nos outils, bien que réfléchi, a dû être limité. Une aide financière nous permettrait d’investir dans du matériel afin d'optimiser notre temps et notre production, comme par exemple : un semoir de précision, une récolteuse à mesclun, des binettes et sarcloirs spéciaux, etc. L’aménagement d’une chambre froide nous permettrait aussi d’espacer les récoltes en été et de garder des légumes ultra frais pour la vente en circuit-court », explique Joachim.Concept encore peu développé, à ce jour, la micro-ferme intéresse de plus en plus de porteurs de projets. Une structure encore peu développée qui nécessite des investissements financiers et humains importants. « Alors, merci à vous de faire perdurer ce projet ! », conclut le couple d’agriculteurs. Thomas : des brebis aux plantes aromatiques  Employé dans un groupe bancaire international, rien ne prédestinait Thomas à travailler dans une exploitation. « C’est la parentalité qui m’a amené à changer de vie », raconte Thomas. Une formation et quelques stages plus tard, l’agriculteur s’associe à un autre paysan pour monter son projet de ferme diversifiée en agriculture biologique. Avec comme ateliers principaux des brebis allaitantes, des poules pondeuses et des plantes aromatiques et médicinales (lavande, thym et roses). « L’ensemble de ces ateliers démarrera en 2018, avec l'arrivée de 18 agnelles et 7 brebis de race mérinos », détaille Thomas. Avant de poursuivre : « une campagne de financement participatif me permettrait de réaliser ma bergerie avec une partie séchoir et stockage pour les plantes ».Etat des lieux Actuellement, 19 fermes sont converties à la bio chaque jour*. Un chiffre encourageant mais insuffisant face à la demande des consommateurs. En effet, plus de 8 sur 10 estiment que le développement de la production biologique est important.Des efforts restent à faire pour accroître la surface cultivée en France évaluée à 1,77 million d’hectares, soit 6,5 % de la su

80
participants

20 320 €
collectés

50 %

LIGHTFORCE - Road to Kenya 2017

LightForce - Road to Kenya A team project, a company visionUn projet d'équipe, Une vision d'entreprise  Today, 1.3 billion people live in darkness because electricity is a financially inaccessible good. These poor populations have to find other ways to light up with Kerosene lamps which cause numerous accidents with 1.5 million deaths a year.Aujourd'hui, 1,3 milliards de personnes vivent dans l'obscurité car l'electricité est un bien inaccessible financièrement. Ces populations démunies doivent trouver d'autres moyens pour s'éclairer avec les lampes à Kérozène ce qui provoquent de nombreux accidents avec 1,5 millions de morts par an.   Together with Liter of Light, which has contributed more than 800,000 solar lamps in the poorest villages, the LightForce team has set out to equip a village in Kenya with 150 lights and solar lamps for a population of more than 200 people.Aux côtés de l'association Liter of Light qui a apporté plus de 800 000 lampes solaires dans les villages les plus démunis, l'équipe LightForce s'est donnée comme mission d'équiper un village maisa au Kenya de 150 lumières et lampadaires solaires pour une population de plus de 200 personnes.    Our mission is to help underprivileged communities benefit from light access at lower cost, ensuring a secure and environmentally responsible system.Notre mission est d'aider les communautés défavorisées à bénéficier d'un accès à la lumière à moindre coût, garantissant un système sécurisé et éco-responsable.   Thank you in advance for your help & generosity!Merci d'avance pour votre aide & votre générosité!

73
participants

11 187,91 €
collectés

74 %

"Rett" Dingue de Charlotte

L'objectif de cette cagnotte est de récolter des fonds pour l'association "Rett Dingue de Charlotte" afin d'équiper Charlotte d'une commande occulaire. Elle est organisée par Espoirs du Football et s'adresse à toutes les personnes qui seront sensibles à la maladie de Charlotte et souhaiteront améliorer son quotidien et celui de sa famille. Charlotte est une petite fille de 5 ans qui souffre du syndrome de Rett, une maladie rare dégénérative. Le syndrome de Rett est une maladie rare qui altère le développement du système nerveux central.  Il se manifeste par une régression rapide des acquis après 6 à 18 mois de développement normal. Les malades ont une déficience intellectuelle sévère et présentent des complications multiples, dont des troubles respiratoires et cardiovasculaires   Qui est Charlotte Bonjour, je m’appelle Charlotte et j’ai bientôt 6 ans. J’habite Leuc, un petit village proche de Carcassonne, avec mon Papa, ma Maman et mon petit frère Gauthier. Je suis une petite fille coquette, un peu coquine et pleine de joie comme toutes les petites filles de mon âge, mais je suis, aussi à la fois, différente : le contrôle de mon corps m’échappe, mes petits bras ne m’écoutes pas du tout et n’en font qu’à leur tête (maman dit que je fais le papillon), je ne peux pas marcher toute seule, je ne peux pas parler non plus (mais mon regard en dit long !), j’ai besoin constamment d’une aide pour tous les actes du quotidien (ca ne me déplaît pas qu'on s'occupe de moi). Au début tout était parfait, je suis née un 12 janvier, avec un peu d’avance, et j’ai mené mon petit train train normalement jusqu’à mes 14 mois? J’avais un peu de retard mais le pédiatre rassurait papa et maman en leur disant que j’étais née prématurée, donc que c’était pour bientôt. D’un coup patatra !! Je me suis renfermée, je n’étais pas bien, je ne dormais plus. Papa et Maman se sont inquiétés et on est allé voir beaucoup de médecins spécialisés (il a fallu enfoncer les portes, faire des kilomètres et jouer des coudes). Pour mes 18 mois le couperet est tombé : je suis atteinte d’une maladie rare génétique, le Syndrome de Rett. Il a fallu encaisser le choc, le digérer, puis apprendre à connaître et appréhender cette maladie pour agir en conséquence. J’ai alors fait la connaissance de plein de personnes très gentilles pour m’aider : généticienne et neuro-pédiatre, les éducatrices du Camps puis du SESSAD et Rakia de l’ile aux familles ; des kinésithérapeutes : Maria et Odile; ma psychomotricienne Laurence ; mon orthophoniste Fanny ; mon homéopathe (qui sauve souvent les nuits de Papa et Maman) ; mon auxiliaire de vie Marie Jo et toute l’équipe de la clinique Essentis à Barcelone.Malgré cette véritable armée à mon chevet, la maladie a continué sa progression et tous les 6 mois une régression arrivait : petit à petit mes doigts puis mes bras ne m'obéissaient plus. J'ai donc perdu la station debout avec appui. Ma respiration s’est mise à me jouer des tours : je fais des apnées en gonflant mon bidou, et des crises d’épilepsie me gâchent la vie en me donnant des maux de têtes abominables.  Mon estomac reflux et ça me brûle souvent dans la poitrine. Depuis deux ans, j’ai un petit frère qui me fait bien rire et que je jalouse un peu aussi. Je suis aussi rentrée à l'IME de Pennautier dans l'Aude, trois journées par semaine. J'adore être avec mes copains et mes copines. Mes éducatrices m'aident beaucoup pour m'intégrer au mieux et participer aux activités. Le financement En raison de sa maladie, Charlotte a besoin d'un accompagnement quotidien dans une maison aménagée pour prendre en compte son handicap.  Afin de lui permettre de pouvoir sortir de son isolement, pouvoir communiquer avec l'extérieur, ses parents souhaite faire l'acquisition de la Tobii Eye Mobile Mini.   Cet outil, une commande occulaire qui s'adapte à une tablette, pourra permettre à Charlotte de s'exprimer par le regard avec une validation par le clignement des yeux. Il lui permettra également de la stimuler. L

45
participants

805 €
collectés

10 %

Aidez Kayna & Francisc Barbu

Bienvenue sur cette cagnotte !Tous d'abord, merci d'avoir cliqué sur ma cagnotte cela est déjà un bon point ! Pour que tu comprennes je vais te raconter mon envie.  Je m'apelle Marie, j'ai 22 ans et fait des études de design de Produit à Paris. Je suis une grande débrouillarde et ai toujours aimé aider les gens qui m'entourent.  Aujourd'hui j'ai décidé d'aider Francisc et Kayna. Francisc vie dans la rue depuis 10 ans et son histoire m'a beaucoup touché. Voilà, maintenant 6 mois que je travail dans une épicerie dans la gare de rueil-malmaison afin de subvenir a mes besoins comme tous étudiant et mon destin a croiser celui de ce petit duo symathique.  j'ai pu apprendre a connaitre Francisc un peu tous les soirs en sortant de mon boulot. Il est maintenant devenu un ami pour moi et aime prendre du temps le soir pour discuter avec lui car c'est un homme bon et plein de gentillesse et surtout très cultiver. Combien de temps passons nous a nous plaindre de notre situation ou de choses peut importante ? trop je pense car quand je discute avec Francisc je ne l'entend jamais ce plaindre et comme il dit la vie est faite de chance et d'espoir. Je suis d'accord avec lui mais je pense que parfois il faut savoir précipiter la chance !  C'est pour cela que j'ai décidé de créer une cagnotte en ligne et une page Facebook afin de raconter son histoire à tous le monde !   Trop de gens ne baisse même pas la tête quand il croise un SDF. Pourquoi ? il y en a trop ? et sous prétexte qu'il y en a trop il ne faut donc pas les aider et apprendre à vivre avec ?  Je ne suis pas d'accord.  Francisc est un homme qui veut s'en sortir mais qui commence a être agés pour se débrouiller seul. ou sont les aides ?  Je ne comprend pas comment l'état peut laisser des personnes dehors quand eux mangent avec des cuillières en or !  Sans logement fixe pas de boulot, pas de boulot pas d'argent, pas d'argent... ?  Aidez moi s'il vous plait à contribuer au bonheur d'un duo sympathique et il vous en serra reconnaisant a vie : donnons leurs un toit et le reste suivra !  Ne soyez pas acteur, contribuer a ce projet.

16
participants

281 €
collectés

0 %

Aucun résultat pour cette recherche


Personne n'a encore créé de cagnotte correspondant à ces critères de recherche.

Peut-être serez-vous le premier à la créer ?

Vous recherchez une cagnotte privée ?

Si votre recherche concerne une cagnotte privée, retrouvez-la grâce au lien que son créateur vous a envoyé. Si vous l'avez créée, consultez l'onglet "Mes cagnottes".