Aller au contenu principal
Aide à la victime

Aide à la victime

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Je suis un jeune homme d'origine Guinéene. Je suis arrivée en France à l'âge de... Après un long parcours à l'ASE dans la ville de Château Gontier et une scolarité en France j'ai réussi à décrocher un BTS... Après quelques expériences professionnelles à château Gontier j'ai décidé de venir habiter à Nantes. J'ai obtenu rapidement un CDI avec une agence d'intérim. Puis un employeur m'a proposé un CDD avec une embauche à la clé. J'étais très heureux et j'ai signé immédiatement. Un mois après ma prise de poste et alors que tout se passait bien, ma vie a basculé. Ce jour de 6 juillet 2018, j'ai perdu un morceau de moi. En effet alors que j'avais la machine hors-tension pour la réparer et que je m'y adonnais, mon chef l'a remise sous tension et l'a actionné. La porte de la machine s'est ouverte et mon doigt a été sectionné instantanément. Ce fût terriblement violent, j'étais sous le choc, ne comprenant pas ce qui m'arrivait. Les pompiers m'ont emmené et j'ai subi une opération dans la journée. Il n'a pas été possible de recoudre la partie sectionnée. Et une deuxième opération après deux semaines. je dois désormais faire le deuil de cette partie de moi. Je suis mutilé pour toujours désormais. Si je vous parle de cela aujourd'hui c'est que cette accident m'a mis dans une grande précarité et que je n'ai plus rien pour vivre. En effet mon employeur n'a pas fait les démarches pour déclarer cette accident du travail et a tout fait pour couvrir la faute du chef. Il n'a communiqué aucun documents à la CPAM. J'ai dû payer certains frais médicaux, je n'ai pas toucher d'indemnité maladie pendant plus de deux mois après la fin de mon contrat. Je me retrouve aujourd'hui avec des dettes et l'impossibilité d'y faire face, impossibilité de me nourrir correctement. Par ailleurs je dois faire face à un choc post traumatique, avec des terreurs nocturnes et des angoisses. Ma vie est à repenser entièrement à ce jour. J'ai peur de retoucher à une machine et la perception de moi-même est à reconstruire. J'ai commencé des démarches pour faire reconnaître mon handicap, mais ce sera long.Je fais appel à vous aujourd'hui pour solliciter votre aide. M'aider à rétablir ma situation financière afin que je puisse me concentrer sur mon avenir et ce long travail de reconstruction. Merci de votre compréhension et écoute.Soryba.

0

0 J

Haut de page