Aller au contenu principal
Ensemble pour Léa...

Ensemble pour Léa...

Bonjour à tous,  Comme vous l’avez sans doute déjà appris si vous êtes ici, ce mardi 10 decembre 2019 nos vies ont changé à jamais : notre petite Léa est transportée en urgences au CHU Hautepierre. Verdict : Léa, notre petit bout de vie pleine d’énergie de 4 ans et demi a une leucémie... Nous sommes dévastés : pourquoi elle ? Qu’a-t-on fait de mal? Pourquoi ? Pourquoi, pourquoi ?!  Notre vie étant déjà compliquée avant ( Tours, Alsace...) ce nouveau combat engendre beaucoup de difficultés : mais ce n’est rien comparé à notre fille.  Nous avons décidé de battre ce vilain crabe tous ensemble autant que possible.  MISE À JOUR : nous commençons les aller retours WISSEMBOURG/STRASBOURG... avec votre véhicule personnel. MISE À JOUR : Le traitement va durer 196 jours + 76 semaines. Cela nous fait environs 2 ans. Nous n’avons nullement pour but d’utiliser la maladie de notre fille au profit d’une cagnotte afin de nous enrichir ... nous aurions nettement préféré ne jamais avoir à la créer.  Le but est de pouvoir l’accompagner et rester auprès d’elle au maximum afin de combattre ce foutu cancer tous ensemble. Et le chemin va être long, très long...la somme servira à financer les aller-retours de papa ( Tours Strasbourg ) qui ont déjà débuté, le matériel médical (hygiène, désinfectant...) non remboursé, les éventuels besoins d'avances de frais ou d'hébergements pour papa et maman, les activités manuelles que Léa pourra faire à la maison, ne pouvant se déplacer n'importe où, et si la somme nous le permet à effectuer un don à la ligue contre le cancer et/ou à renouveler les jouets du service d'onco-hématologie pédiatrique du CHU Hautepierre ( qui fait un super travail...).  C’est le match de notre vie et nous le gagnerons, tous ensemble. Il n'y a pas de petit geste. Tout compte.   Merci à tous pour votre aide... 🙏🙏🙏

260

8 847 €

Les professionnels de la santé plantent une foret en Alsace

Les professionnels de la santé plantent une foret en Alsace

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte, même pour 1 euro !* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.* elle est ouverte à tous les professionnels du monde de la santé  Nous avons choisi l'entreprise  « Reforestaction » (qui a déjà planté plus de 3 millions d arbres depuis sa création en 2010) pour planter une foret symbolique en Alsace afin que chaque acteur de la santé puisse avoir une empreinte positive sur l environnement et améliorer la qualité de l air. L’objectif est d atteindre le budget  qui couvrirait la recherche et l'identification du terrain en Alsace qui serait propice au projet puis la plantation d un minimum de 2000 arbres soit 6865 euros. Si le budet n 'est pas atteint, les fonds collectés serviront à planter des arbres mais ailleurs sur le territoire français  Cette cagnotte se veut fidèle aux principes de développement durable :pluri disciplinaire, multi centrique, privé/public. Le réchauffement climatique est un problème urgent! Suite a la loi Grenelle 2 du 12 juillet 2010 dont un des 6 grands chantiers était  « la réduction de 20 % des émissions des gaz à effet de serre d ici 2020 », les professionnels du secteur de la santé dont nous faisons partie n’ont observé aucune retombée pratique dans leur quotidien au travail. L'équipe d’anesthésie réanimation  a déjà mis en œuvre au bloc opératoire des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg :- une réduction voire une suppression du protoxyde d’azote et des «  gaz anesthésiants » qui sont de puissants gaz à effet de serre- l’initiation d’une filière de recyclage des métaux au bloc- une lutte contre le gaspillage. Nous avons souhaité aller plus loin dans la démarche avec l idée de planter une forêt afin de contribuer à la compensation de notre empreinte carbone, en effet : En France un hôpital moyen produit (source  ADEME):- 105 kg d équivalent CO2 /patient- 15.000 tonnes de C02/an- soit 1760 fois le tour de la terre en voiture La reforestation fait partie des solutions de lutte pour compenser nos émissions de CO2 même si il serait préférable de s’inscrire dans une logique de prévention. «  Qui a planté un arbre n a pas vécu inutilement » proverbe africain Dr  MARCANTONI et Dr  MARGUERITE, médecins anesthésistes réanimateurs

161

6 456,50 €

96 %
NZANGOGNA

NZANGOGNA

(Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Bonjour à vous tousNous sommes une association alsacienne créée pour permettre aux 7000 enfants d'une école primaire publique à Bangui (Centrafrique) d'accéder à l'eau potable.7000 enfants de 7 à 14 ans qui attendent notre aide pour améliorer leurs conditions de vie. Nous avons engagé ce projet grâce à Gérald , un jeune centrafricain qui durant son séjour de deux années à Strasbourg, nous a raconté son pays ... ravagé par des conflits entre groupes rebelles, désemparé par les flux migratoires vers la capitale Bangui qui n'est pas à même d'absorber toute cette nouvelle population, assommé par la pauvreté, le défaut d'infrastructures (qui en France nous paraissent tellement normales que nous n'y prêtons même plus attention): pas d'assanissement, peu de routes, peu d'électricité, pas d'eau courante...Les ménages sont obligés d'acheter de l'eau dans de bidons. Cela affecte leur maigre budget, mais la qualité de l'eau n'étant pas toujours bonne, provoque encore de nombreuses maladies. Gérald, très attaché à son pays, avait la ferme volonté de contribuer à l'amélioration des conditions de vie de ses compatriotes.Il nous a encore parlé de son école, celle qu'il a fréquenté enfant, et qui ne bénéficie toujours pas d'un accès à l'eau potable.Plus de 7 000 enfants de 7 à 14 ans sous un climat tropical.Gérald est retourné en CentrafriqueAvant de partir, nous avons lancé ensemble ce projet.Il s'occupe là bas de toutes les démarches administratives, de coordination et de suivi.Nous avons obtenu l'autorisation de forer le puits par le Ministère compétent.Il nous manque les fonds. Forer le puits dans l'école a un coût de 13 500,00 euros.Aidez nous  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

34

1 680 €

12 %
L'Autisme au quotidien : donnons toutes les chances à Kilyan pour une prise en charge adaptée et un avenir meilleur !

L'Autisme au quotidien : donnons toutes les chances à Kilyan pour une prise en charge adaptée et un avenir meilleur !

L'Autisme au quotidien : donnons toutes les chances à Kilyan pour une prise en charge adaptée et un avenir meilleur ! Bienvenue sur la cagnotte de Kilyan !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Pour les personnes qui ne peuvent ou ne veulent pas donner sur internet, il y aura une cagnotte pour collecter l’argent à mon domicile au 17 rue de l’aéropostale au Neuhof.  Si vous avez envie de nous aider à récolter plus de dons, partagez cette cagnotte par mail, message, sur FACEBOOK, instagram et autres réseaux sociaux ! Merci à tous !       Bonjour à tous !  Voilà mon histoire ...  J'ai 8 ans aujourd'hui, je suis né en Mars 2011 et très vite ma maman a su que quelque chose n’allait pas.  Vers 4 mois, elle m’a emmené voir mon pédiatre mais pour lui tout allait bien et elle s’inquiétait pour rien, que j’étais juste fainéant … alors que j’avais plein de problèmes : je dormais tout le temps, je ne mangeais presque rien à part du lait en poudre, aucun son ne sortait de ma bouche, je ne jouais pas, j’étais trop calme …  Ma maman a continué à faire le tour des médecins car elle savait que ce n’était pas normal … D’autres personnes de mon entourage se rendaient compte qu’il y avait un problème, certains pensaient que j’étais peut-être sourd.  Je suis allée voir un ORL qui a dit que je n’étais pas du tout sourd mais qui a tout de suite dit à ma maman que j’étais autiste et qu’il fallait aller voir un pédopsychiatre.  À 9 mois, on m’a emmené au CRA puis à l’hôpital de jour où j’ai eu des rendez-vous 3 fois par semaine avec ma maman jusqu’à 3 ans environ et j’allais aussi chez le kiné. Vers 18 mois, on a dit officiellement à ma maman que j’étais autiste.  Les galères financières ont commencé car la MDPH ne comprenait pas que j’ai un diagnostic aussi précoce et donc mon handicap n’était pas reconnu, ma maman n’avait aucune aide financière et je n’avais du coup pas le droit à une AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire) pour aller à l’école.  C’est grâce à la Directrice Mireille de l’école maternelle à côté de chez moi, qu’à partir de 2 ans, ma maman a eu le droit de m’accompagner et rester avec moi en Très Petite Section 2 matinées par semaine. La pauvre n’était pas formée et elle ne savait pas comment faire, je restais caché dans un coin de la classe et je ne participais à rien. C’est à cette époque que j’ai commencé à avoir des troubles du sommeil importants (je ne dormais pas de la nuit, juste de 7h à 11h du matin), je vidais tout les produits que je trouvais, je pleurais beaucoup à cause du bruit et du monde … C’est à cause de ces problèmes que j’ai commencé à prendre des médicaments très forts : neuroleptiques, anxiolytiques, hypnotiques … à des doses de plus en plus importantes. Ces médicaments me donnaient plein d’effets secondaires (boulimie, vomissements, salivation excessive, urine constamment, tétanie musculaire …), j’étais comme drogué et ça augmentait les troubles du comportement.  À 3 ans, j’ai eu la chance d’avoir une place dans un tout nouveau service dans mon école maternelle : UEMA (Unité d’Enseignement Maternelle Autisme). Mais pendant 4 ans, ça n’a pas été simple car tout n’était pas au point (équipe peu formée, travail en sous-effectif, turn-over important …).  Ces médicaments ne sont pas prescrits et même éviter dans de nombreux pays pour l’autisme mais ça hélas ma maman l’a découvert récemment en septembre 2018 en parlant avec des médecins et professionnels de Paris et en allant à une conférence sur la prise en charge de la douleur. L’autisme n’est pas une maladie que l’on guérit mais on apprend à l’enfant à développer des compétences pour vivre avec cette différence et aussi aux autres de s’adapter à l’autisme.  En France, il y a des recommandations de bonnes pratiques de la Haute Autorité de Santé de 2012 et 2017 qui obligent la France à utiliser une approche développementale et comportementale comme traitement de l’autisme, principalement l’ABA = Analyse Appliquée du Comportement. En aucun cas, les traitements chimiques sont recommandées.  En juillet 2018, la prise en charge à l’UEMA s’est arrêtée car j’avais dépassé l’âge maximum. Il n’y avait aucune place pour moi dans un établissement spécialisé et ma maman a commencé à faire des démarches avec des associations nationales et une avocate spécialisée pour obtenir une place.  En parallèle, ma maman a fait des démarches pour embaucher une intervenante ABA ainsi qu’une psychologue ABA qui vient de Paris une fois par trimestre (Seule approche recommandée dans l’autisme). Les aides financières que ma maman reçoit ne couvrent pas du tout toutes les dépenses de cette prise en charge mais elle se sacrifie pour moi. C’est à cette période qu’il y a eu l’arrêt de tout les traitements neuroleptiques.  Je fais plein de petits progrès : je ne bave plus, je deviens propre, je mange seul et plein d’aliments, je regarde ma famille, je réagis à mon prénom, je reste à table pour manger et travailler, je suis des petites consignes simples …  A force d’insister, ma maman a obtenu en novembre 2018 une place provisoire dans un institut spécialisé dans l’autisme. Mais ça se passait très mal là-bas, ils n’arrivaient pas à s’ occuper de moi, à me comprendre, les  troubles du comportement augmentaient, ma maman était convoqué souvent là-bas, ils voulaient me redonner des neuroleptiques … Heureusement, ma maman a refusé. Il y a eu de nombreux incidents (défauts de surveillance, je rentrais à la maison avec des traces sur le corps ...). Ma maman m’a emmené plusieurs fois voir des médecins qui ont rédigé des certificats reconnaissants des traces de coups et blessures. Suite à des preuves averées par des enregistrements audio, ma maman a entamé des démarches administratives avec des juristes, avocats, associations, huissiers … et elle a décidé de me retirer de cet établissement. On entendait bien que personne ne s’occupait de moi, que l’on ne me proposait aucune activité, qu’on me privait de récréations sans raison, qu’on ne me changeait pas mes couches, qu'on me laissait manger avec les mains … on entendait des insultes, mensaonges et moqueries envers moi, ma famille et les personnes m’accompagnant. Toutes ces démarches juridiques ont coûté très chères. Une plainte auprès du procureur a été déposée au mois de juillet 2019, ma famille attend impatiemment la suite pour le procès.  Depuis le mois de février, je suis donc à la maison avec ma maman toute la journée et toute la semaine. Mais elle fait beaucoup de choses pour moi et elle m’emmène à 3 séances d’orthophonie par semaine, 1 séance d’équithérapie par semaine, 2 séances de sport avec une éducatrice spécialisé en Activités Physiques Adaptées, 3 demi-journées par semaine avec une intervenante ABA … et elle travaille aussi avec moi pour que je progresse. Tout ça à un coût énorme et ce n’est pas remboursé bien sur. Dans l’idéal, il faudrait que je puisse avoir des séances de psychomotricité et d’ergothérapie, et que la prise en charge ABA soit plus intensive mais ma maman ne peut pas faire plus financièrement.  En septembre 2019, ma maman a continué de se battre pour que je puisse être inclus avec d’autres enfants. Elle a obtenu que j’aille à l’école dans une classe ULIS accompagné de mon intervenante mais il n’y a aucune place pour moi dans une école pour le moment.  Je suis non verbal pour le moment. Je sais que certains rêveraient que je dise « maman », « Théo » … J’ai fait de gros progrès au niveau de la communication, ce qui a nettement réduit les troubles du comportement. Il y a un an, je me jetais par terre, je me faisais mal ou j’essayais de faire mal au gens autour de moi pour obtenir quelque chose, je faisais d’énormes crises … Maintenant, j’ai compris que c’était plus facile de demander quelque chose en emmenant quelqu’un vers ce que je veux ou en lui montrant. Depuis quelques semaines, c’est encore plus facile, j’arrive à demander en cliquant sur une image sur l’application de mon téléphone et je suis entrain d’apprendre à faire des signes. J’ai donc besoin d’un outil de communication pour me faire comprendre, pour demander mes aliments et jeux préférés surtout. Mais les appareils et les applications ne fonctionnent que sur Apple coûtent très chers et je les casse parfois sans faire exprès.  Je chante plein de mélodies de chansons et je suis capable de dire des morceaux de parole de manière compréhensible. Mais le plus important c’est que je commence à dire des petits mots (téléphone, câlin, eau ...).  Pour m’aider, ma maman va depuis 1 an à des formations dont celles de Caroline Peters. Caroline Peters est une psychologue analyste du comportement (BCBA, c’est le plus haut niveau de certification en ABA), très renommée et reconnue dans son milieu. Depuis 20 ans, elle a travaillé avec plus de 300 enfants autistes de tout âge et leurs familles venant de tout pays. Elle met en place des programmes pour leurs apprendre des compétences comme : parler, communiquer, imiter, compétences préscolaire, jouer avec des jouets, jouer avec d’ autres enfants, suivre des consignes, des programmes d’ autonomie ... Elle forme les parents et professionnels dans différents pays et supervise des familles mais aussi des établissements spécialisés et des écoles.  Depuis plusieurs années, ma maman rêve que je participe à une semaine intensive à l’Institut-ABA aux Pays-Bas pour m’aider à développer le langage verbal, l’imitation …  Une semaine intensive, c’est 5 jours de travail avec moi, toutes les petrsonnes qui m'accompagneront là-bas et Caroline Peters qui guidera et conseillera ma famille et les professionnels présents. Toutes les séances seront filmées pour être ramenées chez moi. Le but de cette consultation intensive est de mettre en place des changements importants dans mon comportement, mais aussi de modifier le comportement de toutes les personnes qui m’entourent au quotidien.  C’est donc important qu’un maximum de personnes reçoivent ses conseils et son coaching pour être formé de la même manière.  Du coup, ma famille proche sera là. Bien évidemment mon grand frère Théo, qui met beaucoup d’espoir et attend cette semaine depuis plusieurs années avec impatience. Il récolte de l’argent pour cette semaine en vendant des calendriers, en en parlant dans son école et à tout le monde. Il veut tellement m’aider à progresser et que je parle un jour.  J’ai la chance d’être bien entouré, d’avoir plein de professionnels prêts à faire le déplacement et à s’investir encore lors de cette semaine : mon orthophoniste, mon intervenante ABA, mon éducatrice sportive APA (activités sportives adaptées), ma psychologue ABA. Cela leurs demande un sacrifice puisque cela à un coût : hébergement, trajet aller-retour, frais pour les repas, perte de salaire pendant cette semaine …  Cette semaine a donc un coût énorme pour ma maman : juste 3500€ à l'Institut ABA ! et il faut presque rajouter le double donc 7000€ en tout avec les frais de transport au Pays-Bas, les frais de logement et de nourriture pour la semaine là-bas.  Elle est très importante pour que je progresse, que je gagne en autonomie … pour mon avenir, pour ma vie d’adulte. J’ai déjà perdu beaucoup trop de temps depuis tout petit (absence de prise en charge faute de place ou prise en charge inadaptée). C’est pour cette raison que je vous demande de l’aide à tous !  Tout l'argent récolté en plus du coût de la semaine intensive servira à faire des séances d'ergothérapie, de psyhomotricité, davantage d'heures de prise en charge en ABA, à acheter du matériel spécifiques pour la communication ...  Même la plus petite des sommes sera utile alors n’hésitez pas, même si c’est pour quelques €€€€ !   Merci d’avance à tous pour votre aide !    Sur ce lien, vous pourrez voir ce qu’est une semaine intensive : https://www.aba-play.fr/semaine-intensive et regarder des videos : https://www.aba-play.fr/semaines-intensives.

35

1 225 €

Objectif qualification aux Jeux Olympiques

Objectif qualification aux Jeux Olympiques

Bonjour à tous,  Je m’appelle Jérémy Nicollin. Je suis né le 8 Avril 1991 et suis athlète, spécialiste du lancer de Javelot. Mon record actuel est de 77m15.  Je suis licencié au Rohan Athlétisme Saverne. J’ai été formé dès l’âge de 10 ans au club d’athlétisme de Saint-Claude auprès de mes parents et ai poursuivi mon apprentissage au Dijon Université Club sous la conduite de Philippe Gandrey. Je poursuis ma carrière à haut niveau depuis 2014 aux côtés de Jacques Danail, manager national des lancers au CREPS de Strasbourg.  Je suis 2 fois Champion de France Elite, 3 fois vice-champion de France Elite, 2 fois champion de France hivernal et ai à mon actif  3 sélections en équipe de France. À l’occasion de l’une d’elles, j’ai obtenu une médaille d'argent lors de Coupe d'Europe hivernale des lancers à Arad en Roumanie. Ce parcours vers le haut niveau m’a permis de passer par beaucoup d’émotions, entre médailles et blessures. Aujourd’hui je vise toujours plus « haut » … et loin ! Dans cette optique, je m’entraîne chaque jour pour me qualifier aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ainsi qu'aux Championnats d'Europe organisé à Paris la même année. Pour me qualifier à la fois aux J.O de Tokyo (24 Juillet au 9 Août 2020) et aux Championnats d'Europe de Paris (25 au 30 Août 2020) je vais devoir réaliser 5 performances au-delà de 80m50 entre le mois de février et le mois de Juillet 2020. Il me manque donc 3 petits mètres à gagner et j'ai besoin de vous pour cela ! Vous n’êtes pas sans savoir qu’un athlète n'a pas de revenus fixes. Je finance ma préparation et mes déplacements grâce aux sponsors, aux primes obtenues lors des compétitions et reçois quelques aides provenant des collectivités territoriales, de la fédération, de la ligue et de mon club pour budgéter chaque saison. Le budget annuel permettant la préparation d'une saison internationale est estimé à 10 000€, répartis en plusieurs postes de dépense : - Les stages de préparation à l'étranger. Ces stages me permettent de m'entraîner bi-quotidiennement tout en ménageant des plages de récupération. Je recherche à ces occasions les meilleures conditions possibles : une météo propice aux efforts explosifs, des installations adéquates et un environnement sportif et humain optimal.  - Le matériel : un javelot de compétition coûte entre 1000€ et 1500€. J‘utilise toute une gamme d’engins spécifiques dans leur conception comme dans leur utilisation, adaptés notamment à différentes conditions de vent. Ces javelots doivent être renouvelés tous les 2 ou 3 ans, ils ont un nombre « d’heures de vol » limité. - Le suivi médical et humain enfin, regroupe tous les actes non remboursés comme les séances d'ostéopathie et de cryothérapie. Aujourd'hui, je fais appel à votre générosité pour me donner un petit coup de pouce. Dans mon projet, chaque effort compte, 5 ou 10 € suffisent, si vous en avez l'envie ! En contrepartie pour votre soutien, tous les donneurs auront accès à un groupe What's app dans le lequel je vous partagerai des vidéos et informations exclusives sur mon quotidien d'athlète de haut niveau. Vous pourrez également m'y poser toutes vos questions, je répondrai avec plaisir. Pour cela je vous invite à me contacter via message privé sur mes réseaux sociaux pour vous ajouter au groupe what's app. Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire mon projet, Pour me suivre, connaître l'avancée de ma préparation et de ma saison, rendez-vous sur facebook @nicollinjeremy et Instagram @jeremynicollin. A bientôt sur les stades, Jérémy

37

1 115,65 €

22 %
Les M2 coprod à la Berlinale

Les M2 coprod à la Berlinale

Bonjour chers amis, Nous sommes des étudiants en deuxième année de master coproduction internationale cinématographique à Strasbourg et nous souhaitons nous rendre au festival international de film à Berlin en février prochain.La Berlinale représente l’un des festivals actuels les plus prestigieux aux côtés du festival de Cannes et de la Mostra de Venise. Mais outre la notoriété du festival, c’est surtout au marché des films que nous nous intéressons : rencontre incontournable des professionnels du milieu. C’est au sein des marchés que se déroulent l’ensemble des transactions et que se forment les partenariats des projets de cinéma à venir. Le festival de Berlin peut se vanter de posséder le plus grand marché international. Pour un étudiant sans expérience, assister à ces rencontres entre acteurs internationaux de la profession ne peut être qu’un atout précieux. Et à moins d’un an de la fin de notre formation (et de la recherche d’un premier emploi), la possibilité d’une coopération et d’un enrichissement culturel transfrontalier ainsi que la découverte d’un ensemble de professionnels internationaux nous semblent une opportunité essentielle à saisir. C’est pourquoi nous en sommes venus à créer ce leetchi, le voyage à la berlinale ne faisant pas partie de notre cursus scolaire, nous ne pouvons bénéficier d’aides de l’université. Et sans votre aide, notre projet semble voué à l’échec. Le cinéma est un secteur difficile où les relations sont un outil important pour la suite de notre carrière professionnelle. Je vous remercie de votre lecture,Bonne journée.

33

1 090 €

72 %
Les Kneckes en 4L

Les Kneckes en 4L

Cagnotte Leetchi 4L TrophyBienvenue sur la cagnotte en ligne de l’équipage 837 : Les Kneckes en 4L L’objectif de cette cagnotte est de récolter des fonds pour financer notre participation au 4L Trophy 2020. Le 4L Trophy est le plus grand rallye étudiant humanitaire qui a pour but de venir en aide aux enfants marocains en partenariat avec l'association "ENFANTS DU DÉSERT". Qui sommes-nous ? Baptiste & Hugo, deux jeunes pleins de vie en quête d’Aventure. Notre objectif ? Participer au 4L Trophy 2020. Ce raid humanitaire et solidaire rassemble de plus en plus d’étudiants chaque année dans le but d’acheminer des vêtements, des fournitures scolaires, et des affaires de sport aux enfants du sud marocain par l’intermédiaire de l’association Enfants du désert. Il permet aussi d’apporter 10kg de denrées alimentaires à La Croix Rouge française.  L’itinéraire s’étend sur 8000km entre la France, l’Espagne et le Maroc. Nous partirons de Colmar, reliant Biarritz, les montagnes de l'Atlas, le désert de Merzouga pour finir à Marrakech. Ce beau projet a néanmoins un coût… En effet, l'objectif est d'atteindre le budget conséquent de 8000 à 10 000€ qui comprendra :- l'achat de la voiture, réparation, entretien, mise en valeur (3800€)- l'assurance de la voiture (500€)- les fournitures scolaires / vêtements de sport / denrées alimentaires pour les associations Enfants du Désert et la Croix Rouge- l'essence et les imprévus (1500€)- l'inscription au rallye (3200€)Si notre projet vous intéresse et que vous trouvez qu’il mérite d’être soutenu n’hésitez pas à faire un don. Pour les enfants du désert, pour l’accès à l’éducation, et pour deux jeunes qui feront tout pour aller au bout.  Il n’y a pas de petits dons ! Tous nous seront d’une grande aide. 1€= 1Km parcouru Alors n’hésitez pas !  Et pour vous remercier, vous ferez indirectement partie de notre périple en recevant : -Pour 5€ et plus : Un magnifique stylo du 4L Trophy-Pour 10 € et plus : Quelques grains de sable du désert marocain -Pour 20€ ou plus : Votre nom sur notre bolide de course-Pour 50€ et plus : Une carte postale directement venue de Marrakech -Pour 100€ et plus : Un tour à bord de notre belle 4L !!   N’hésitez pas à aller faire un tour sur nos réseaux sociaux pour suivre notre aventure.  Facebook : https://www.facebook.com/Les-Kneckes-en-4L-412085422721841/Instagram : https://www.instagram.com/leskneckes_4ltrophy/ Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci d'avance pour votre aide ! L'équipage LES KNECKES EN 4LBaptiste & Hugo

32

646 €

43 %
Voyage missionnaire en Israel

Voyage missionnaire en Israel

(🇱🇷English version below) 🇫🇷 Bonjour ! Je m'appelle Sarah, je suis d'origine marocaine, algérienne et serbe. Je suis aujourd’hui professeur de danse et chorégraphe. Dans le cadre de ma fin de formation EFILM (Ecole de Formation sur l’Identité et la louange par le Mouvement donné par le ministère Machol Danser la Vie - www.macholdanserlavie.com),  j’ai ce rêve de participer au voyage de phase pratique en Israël.Dans le cadre de ce voyage, nous allons découvrir et bénir le peuple juif et arabe par nos dons artistiques, nos prières, notre présence et écoute. Nous irons à leur rencontre pour échanger, partager, apprendre et communier ensemble. Nous serons aussi sur la terre-même où s’est déroulé la majorité des événements de la Bible. Le but de ce voyage missionnaire est de mieux comprendre sur le terrain l'appel et le sacerdoce contemporain des artistes chrétiens. Ce voyage s'effectuera du 19 avril au 26 avril 2020.En créant cette cagnotte, je fais appel à une aide financière de votre part pour m'y rendre, je le fais par la foi après une mûre réflexion.Si vous avez à coeur de m'aider financièrement pour ce projet même avec un petit don, je vous en serais sincèrement reconnaissante. De plus, je souhaite vous tenir au courant de l'évolution de ce projet et vous donner des nouvelles si cela se réalise.Votre participation serait comme mon cadeau de Noël. Je vous remercie de tout mon cœur ! 🇺🇸Hello ! My name is Sarah, I am French, of Moroccan, Algerian and Serbian origin. I am now a dance teacher and choreographer. As part of my EFILM studies (Training School on Identity and Praise by the Movement given by Machol Dance and Live Ministries - www.macholdanserlavie.com), I have the dream to participate in the mission trip of what should be my practical phase, in Israel. As part of this journey, we will discover and bless the Jewish and Arab people through our artistic gifts, prayers, presence and listening. We will meet them to share, learn and commune together. We will also be on the very land where most of the events of the Bible took place. The purpose of this missionary journey is to better understand on the ground the call and the contemporary priesthood of Christian artists. This trip will take place from April 19th to April 26th, 2020. By creating this page of donations, I am calling a financial help from you to be able to go there, I do it by faith after a long reflection. If you have in heart to help me financially for this project even with a small donation, I would be sincerely grateful. In addition, I would like to keep you informed of the progress of this project and to give you news if this is realized. Your participation would be like my Christmas present. I thank you with all my heart!

24

855 €

57 %
Classe verte École Paul Langevin de Strasbourg

Classe verte École Paul Langevin de Strasbourg

Bienvenue à toutes et tous !Certaines classes de CP et de CE1 de l'Ecole Paul Langevin de Strasbourg souhaitent organiser un séjour en classe verte à Aubure, près de Ribeauvillé https://www.classespep.fr/Dates de notre épopée : du 16 au 20 mars 2020 ! Notre école est située en Réseau d'Education Prioritaire, nous accueillons des élèves issus de milieux sociaux plutôt défavorisés. Le coût des séjours augmentant ces dernières années, toute aide nous est précieuse pour permettre à tous nos élèves de partir. Il n'y a pas de petite participation, chaque euro collecté contribuera à la réussite de notre projet pédagogique et de ces enfants. C'est pourquoi nous faisons appel à vous. Une classe verte est une chance incroyable d'apprendre autrement, de s'épanouir, de vivre des expériences fortes bref... DE GRANDIR ! Un don, de quelque montant qu'il soit, pourra nous aider, aider nos élèves, à faire avancer ce projet. L'équipe pédagogique et les parents ont d'ores et déjà entrepris de nombreuses actions et demandes de subventions pour faire baisser le reste à charge des familles. N'oubliez pas de laisser vos coordonnées (nom et prénom) pour que les enfants puissent vous envoyer leurs remerciements. Alors pour tout ce que vous pourrez faire, MERCI ! Les élèves et enseignants-tes de l'école Paul Langevin de Strasbourg Vous n'aimez pas trop donner sur Internet ?  Vous pouvez aussi nous soutenir financièrement par courrier et bénéficier d'une réduction fiscale.  En effet, notre affiliation à l’OCCE (Office Central de la Coopération à l’école, association reconnue d’intérêt général) permet une réduction fiscale de 66% de la somme versée à la coopérative scolaire n° 179 de l’école élémentaire Paul Langevin. Un reçu vous sera délivré par l’OCCE du Bas-Rhin.  Notre adresse : école élémentaire Paul Langevin 27, rue Lavoisier 67200 STRASBOURG

26

705 €

23 %
Raid Humanitaire 4L Trophy- Les PReims du désert

Raid Humanitaire 4L Trophy- Les PReims du désert

Bonjour à toutes et à tous ! Soyez les Bienvenus sur la cagnotte en ligne de notre équipage pour l’édition 2020 du raid humanitaire 4L Trophy. En effet sous le numéro 96, Les PReims Du désert Baptiste Berruer et Alain Palma, nous prendrons en effet la route sous les couleurs de notre belle ville. En quelques mots il s’agit d’un raid de 7000km à travers la France, l’Espagne et le Maroc. Son but principal est d’apporter des fournitures scolaires aux enfants du désert marocain dans le besoin, ainsi que de soutenir l’association Les Enfants Du Désert. Implantée depuis des années sur place, cette association permet depuis des années de construire des infrastructures pour faciliter l’accès à l’éducations dans les zones reculées du Maroc. Afin de rendre ce projet possible nous lançons donc un appel aux dons. Quelle que soit la somme que vous engagerez, soyez surs qu'elle sera utilisée de la meilleure façon pour financer notre projet et pouvoir ainsi ramener le plus de matériel possible sur place. Pour tous les dons supérieurs ou égaux à 10euros le Nom du donateur sera collé sur notre carrosserie tout au long de l’aventure. Nous restons à disposition par mail, si vous souhaitez des informations supplémentaires, ou recevoir notre plaquette de sponsoring.   Merci d’avance pour l’attention que vous porterez à notre projet et pour votre générosité! Les PReims du Désert, Baptiste et Alain

20

700 €

70 %
Chantier solidaire-Côte d'Ivoire 2020

Chantier solidaire-Côte d'Ivoire 2020

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire ! La Côte d'Ivoire c'est : - C'est une république de l'Afrique de l'Ouest- Une superficie de 322463 km2 - Une population de 23 000 000 d'habitants- Une capitale : Abidjan- Une monnaie : le Franc CFA- Une langue officielle : le français   Nous sommes 7 étudiants à l'Université de Strasbourg :- Lorenzo Vileno, 21 ans étudiant en première année de géographie- Aurélie Granger, 20 étudiante en 3ème année d'économie et gestion- Maxime Fusco, 21 ans étudiant en master STAPS- Adam Partouche, 21 ans étudiant en 2ème année d'AES- Romain Brodhag, 21 ans étudiant en 3ème année de géographie- Sarah Schneider, 20 ans étudiante en première année en sciences sociales Notre projet, nos objectifs : Prendre une part active à un projet de rénovation d'une école à 30 min d'Abidjan et à un projet d'animation avec les enfants du village. Suite à une catastrophe naturelle, l'école à été partiellement détruite dans une zone où les aides structurelles sont inexistantes, de ce fait l'éducation des enfants est compromise si il n'y a pas d'aides extérieures. En effet le taux d'alphabétisation était de 43,1 % en 2017. C'est pour cela que nous avons décidé de partir 3 semaines durant le mois de juillet : nous allons participer à la reconstruction de cette école et mettre en place différentes actions et activités avec les enfants. Votre participation nous serait d'une grande aide dans l'accomplissement de ce projet. 1 ou 2 euros peuvent faire la différence!

16

734 €

10 %
Haut de page