Aller au contenu principal
Solidarité grève des agents territoriaux Roques

Solidarité grève des agents territoriaux Roques

Nous, agents municipaux de la commune de Roques, avons engagé un mouvement de grève le jeudi 28 novembre 2019. Ce mouvement a été suivi par plus d’un tiers des agents de la commune.Nous protestons contre la dégradation de nos conditions de travail et nous refusons la transformation d’une partie de notre rémunération existante (640 € annuel brut) en prime variable « au mérite » ! Grace à la mobilisation collective inter-service, nous avons obtenu l’abandon des mesures spéciales de sanction financière lors des absences pour maladie ordinaire, la suppression du principe de malus sur le complément indemnitaire, davantage de transparence sur les montants de compléments indemnitaires et une reconnaissance du critère de pénibilité physique. Nous regrettons le manque de lisibilité globale sur les montants du nouveau régime indemnitaire. Nous regrettons aussi le délai précipité pour la préparation de ce RIFSEEP et le manque de prise en compte de nos remarques depuis le début du dialogue social.Nous déplorons le choix inflexible de l’autorité municipale de transformer une partie de notre rémunération fixe (prime annuelle de 640€ brut) en prime variable « au mérite », dont l’application conduit à la précarisation de nos salaires, avec une part variable disproportionnée pour les agents ayant des bas revenus (70%). Nous avions accumulé des difficultés liées aux postes non-remplacés, aux problèmes de respect au quotidien et aux salaires gelés depuis des années. Ce mouvement de grève a été l’occasion de porter un message collectif.Les récents échanges nous ont permis d’espérer un apaisement et une meilleure prise en compte des difficultés de fonctionnement dans les services. Après 9 jours de grève, conscients des désagréments causés à la population, nous avons décidé la suspension de notre mouvement de grève. Nous resterons attentifs aux prochaines mesures mises en place sur le RIFSEEP et celles relatives aux conditions de travail. Nous remercions toutes celles et ceux qui nous ont témoigné leur soutien de diverses manières, habitants, salariés et commerçants de Roques, agents municipaux de Roques et des communes voisines, syndicalistes de la CGT… Pour soutenir les frais engagés par l'organisation de la grève et minimiser les pertes de salaires nous vous appelons à participer à notre caisse de solidarité.

14

290 €

Des vêtements pour les enfants Q'eros du Pérou

Des vêtements pour les enfants Q'eros du Pérou

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Nous sommes à quelques jours de Noël et c'est pourquoi je vous présente un projet qui me tient à coeur.Lors de mon voyage au Pérou j'ai été confronté à des choses qui en tant que "Papa" m'ont ému.Pour vous remettre dans le contexte, des enfants vivent dans ces montagnes à 4200 mètres d'altitudes dans des conditions extrêmes et ne s'en plaignent pas, ils sont mêmes très heureux.Tous les jours, 2 heures le matin et autant dans l'après-midi, ces mêmes enfants empruntent un chemin rocailleux et difficile pour se rendre avec le sourire à l'école, pieds nus ou mal chaussés.L'Instituteur a attiré mon attention sur ces conditions difficiles en me demandant si chez moi, je pouvais faire quelque chose à mon niveau pour améliorer les conditions de vie de ces pitchous.Ils manquent cruellement de chaussures, vêtements chauds et étanches.Alors l'idée a fait son chemin, et j'ai pensé que ON pouvait ensemble les aider un peu chacun dans nos possibilités.Spontanément mes clientes m'ont proposé de collecter des affaires.Nous nous sommes très vite rendu compte de la difficulté de collecte, de tri etc...C'est pourquoi je suis allé proposer à Décathlon de nous accompagner dans ce projet.Il s'agit d'équiper une trentaine d'enfants en chaussures, polaires et poncho étanche pour une valeur de 25 à 30 € chacun, soit un total de 900€.L'expédition du colis se fera directement du magasin Décathlon et sera acheminé au Pérou à Cuzco ou je prendrais le relais pour l'acheminer et faire la distribution aux enfants Q'eros.(Si d'ailleurs des personnes veulent m'accompagner qu'elles se fassent connaître et j'en serais très heureux). Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

12

350 €

38 %
CHAT LIBRE ILE DU RAMIER

CHAT LIBRE ILE DU RAMIER

Bienvenue sur la cagnotte de notre association !CHAT LIBRE DE L'ILE DU RAMIERhttps://www.chat-libre.com La dure condition des chats libres, notre mission auprès d'eux Notre association a à sa charge quotidiennement approximativement 250 chats. Notre premier objectif et notre souci permanent est de venir en aide à tous ces chats, ces laissés pour compte, ignorés par la plus grande majorité des gens et abandonnés à leur triste sort.Il y a les sauvages, quasi-impossible de les approcher, pas assez beaux pour que l'on s’intéresse à eux, les malades, les sales, les abandonnés, perdus, tous vivant dans des conditions très difficiles mais adorant leur liberté pour autant.          Nous les aimons ces parias, ils n'ont que nous et ...vous Nous nous occupons d'eux depuis plusieurs années, car il nous est impossible de faire autrement connaissant toutes les difficultés auxquelles ils doivent faire face. Nous leur rendons visite tous les jours et nous y passons le plus de temps possible avec eux, ... nous faisons des soins, nous leur servons la nourriture, nous veillons à leur sécurité (nous les plaçons aux endroit les moins dangereux, à l'écart des voitures, des chiens et autres dangers) nous leurs construisons des abris, et le plus important, c'est notre présence qui leur apporte beaucoup de réconfort. Il faut voir comme ils sont contents de nous voir arriver à chaque fois. Ils sont plusieurs à se rouler par terre et à exprimer leur satisfaction avant même d'entamer leur gamelles. Nous y sommes très attachés et c'est comme si nous vivions avec eux en les ayant adoptés.Notre premier objectif c'est de les aider à survivre dans les meilleurs conditions possibles, et pour y faire face dans l'ordre la nourriture, les soins, les stérilisations (en continu). Nous avons plusieurs femelles à stériliser en urgence et ensuite nous poursuivrons avec ceux qui restent à faire. Cela permet de stabiliser leur nombre autrement il devient très difficile d'y faire face.Seulement pour réussir nous avons besoins de votre aide, car sans vous cela serait impossible, notre trésorerie ne peut plus y arriver.Stériliser sans relâche pour enrayer toute prolifération Le nourrissage quotidien de tous ces chats représente un très gros poste de dépense auquel doit s'ajouter cette campagnes de stérilisation qui nous tient à cœur : actuellement nous avons une douzaine de femelles à stériliser. Ce budget, pourtant indispensable à éviter toute prolifération, nous ne l'avons pas. Nous voulons aussi les identifier pour les protéger des captures.  Et les chats malades, les blessés à soigner : des factures vétérinaires toujours redoutées Chat après chat, nous faisons un examen visuel déjà pour savoir si pas de blessures, ou des signes de maladie. Alors nous distribuons en fonction, sachets, boites, croquettes suivant ce que nous avons pu collecter, et après nous visitons leur secteur. Nos chats ne sont pas des chats errants mais des chats libres vivants en liberté dans un îlot bien déterminé, et ne s'éloignent pas.Bien sûr c'est épuisant physiquement surtout par des mauvaises conditions météorologiques. La pluie, le vent, la boue, la neige rendent la tournée très difficile. Elle peut durer entre six et huit heures et nous sommes de retour à la maison aux alentours de deux ou trois heures du matin. Mais à la maison d'autres chats nous attendent et à notre retour nous nous y consacrons durant deux heures ou plus.Nous n'oublions donc pas les soins comme vous pouvez le voir sur les factures que nous vous avons fournies et que nous devons régler. Plusieurs milliers d'euros à trouver... Votre aide permettrait à ces chats d'être en meilleure santé et vivre en liberté dans des conditions plus favorables qu'actuellement et de continuer à ce que leur nombre n'augmente pas, ce qui est notre préoccupation permanente en plus de celle d'être toujours en mesure de les soigner et de les nourrir.Du plus profond de notre cœur, avec tout l’amour que nous avons pour eux, nous vous remercions et les chats vous sont très reconnaissants pour votre générosité et votre mobilisation.Participer à cette collecte c'est faire équipe avec nous aux côtés des chats.Merci pour votre aide ! Elle nous est indispensable pour continuer notre mission auprès de toutes ces petites vies si vulnérables et si touchantes. Effectuez votre don en un clic.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

13

300,50 €

5 %
Chloé

Chloé

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous ! J'ai entrepri cette cagnotte pour la fille d'une amie (sans qu'elle soit au courant). Sa fille est lourdement handicapée et son seul moyen de communication est un ordinateur qui lui permet par le biais de la vision de pouvoir exprimer ses besoins, communiquer, que ce soit à la maison ou à l'école. Malheureusement cet ordinateur est en panne et les réparations onéreuses. 1 mois après la fin de la garantie, l'ordinateur est tombé en panne. L'entreprise en charge des réparations se trouve à Dijon. Au moment de faire l'essai de réparation, l'entreprise s'est apperçue que l'optique ne fonctionnait plus (alors que cela fonctionnait au départ). N'étant pas équipée pour ce type d'intervention, l'ordinateur doit partir en Irelande. Tout ceci mis bout à bout, fait que cela fait 2 mois que Chloé ne peut plus communiquer avec sa famille et ses camarades de classe. Cela l'isole. L'ordinateur en lui même coûte 23000€ à cause du logiciel spécifique et de tous les branchements. Avec cette cagnotte, j'espère juste pouvoir aider cette famille a récolter un peu d'argent pour l'aider à payer les frais de réparation. Une seconde réparation pour l'optique est à venir dont on ne connait pas encore le coût. Si nous pouvons attendre le prix d'un nouvel ordinateur ça serait top. Je vous remercie de tout coeur pour vos dons et votre générosité.

10

420 €

1 %
Pour les Orphelins de Sakubva (Mutare - Zimbabwe)

Pour les Orphelins de Sakubva (Mutare - Zimbabwe)

ZENWE ORPHAN RELIEF PROGRAMMELe quartier de Sakubva, de la ville de Mutare située dans les montagnes de l'est du Zimbabwe, abrite une population qui vit dans des conditions extrêmes de pauvreté, d'insalubrité et de promiscuité, dans des logements minuscules qui accueillent parfois une dizaine de personnes. La plupart des adultes (et parfois les enfants) vivent de petits boulots et peinent à faire vivre leur famille. Exposés à tous les maux, beaucoup succombent aux accidents ou aux maladies et laissent derrière eux de nombreux orphelins qui sont pris en charge par des membres de la famille, le plus souvent par la grand-mère (gogo en shona) quand les deux parents sont décédés. Ces "gardiens" survivent essentiellement grâce à l'entraide et la revente de biens (chaussures, vêtements, objets divers...) ou de produits agricoles (fruits et légumes) dans les rues ou au marché local.Ci-dessous, l'histoire d'Angela et de ses enfants :https://www.youtube.com/watch?v=avE8oyCMBRU Initié il y a un peu plus d'un an par l'équipe du Zenwe Trusthttps://www.zenwetrust.org/zenwe-orphan-relief-programmehttps://www.facebook.com/groups/361499677670702/https://www.facebook.com/wildlife.junkie/videos/10156298028213280/et plus particulièrement par Knowledge Nyamhoka qui vit et participe à la vie communautaire de ce même quartier, le programme a pour mission de venir en aide aux orphelins les plus nécessiteux. Après la démission de la précédente XO (Executive Officer) j'ai pris le relais et ensemble, avec Knowledge, nous sommes en charge des 34 familles qui ont le plus besoin d'aide parmi celles sélectionnées dans le quartier, ce qui représente environ une centaine d'enfants... avec pour priorité de permettre à ces orphelins d'aller à l'école, payante au Zimbabwe. Jusqu'à présent, grâce à des dons recueillis internationalement, nous sommes en mesure de payer les frais scolaires de 7 enfants répartis dans différentes écoles de Sakubva.Ci-dessous, l'histoire de Shantel :https://www.youtube.com/watch?v=AsEG4SsJwaU Ces sommes sont versées aux écoles tous les trimestres (60 dollars US pour le primaire) et comprennent les frais des cours dispensés et le repas de midi mais excluent les uniformes, chaussures et fournitures scolaires. Ce qui représente un énorme budget le plus souvent inabordable pour ces familles défavorisées. Zamba School Notre but est de pouvoir envoyer le plus d'enfants possibles à l'école afin de leur offrir un avenir meilleur... Tous les dons sont les bienvenus, en argent ou en matériel (cahiers, stylos, règles, colle...) et si vous souhaitez parrainer un enfant à l'année (ce qui signifie les frais scolaires, uniforme, fournitures...), veuillez me contacter par message et je vous donnerai tous les détails nécessaires.                   McDonald Chimomwa (8 ans)                                 Famille de Tariro Matinya      Pour plus d'informations concernant le Zenwe Trust et ses projets, rendez vous sur notre site : https://www.zenwetrust.orget rejoignez notre groupe Facebook : https://www.facebook.com/groups/455739998306490/ Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.Chacun participe du montant qu'il souhaite.Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous Mireille GALONNIERZenwe Trust XOPrésidente de l'Association "Les Orphelins de Mutare"

7

720 €

Doudous des Dunes

Doudous des Dunes

Doudou des dunes c’est un équipage de nanas, toutes deux mamans, qui relèvent un défi : celui de la course-aventure dans le désert, pour encourager une cause. * * * * * * * * Le Rallye Aïcha des Gazelles, c'est une course mythique unique en son genre :* 100 % féminin* Navigation à l’ancienne, sans GPS, uniquement en hors piste dans le désert marocain.Objectif : rejoindre les balises en faisant le moins de kilomètres possible * * * * * * * * Au travers du Rallye Aïcha des Gazelles, Doudou des dunes souhaite valoriser les actions de soutien en faveur des enfants hospitalisés. Parce que la maladie est injuste et difficile, nous avons envie d’offrir des moments de jeu et de rêves aux enfants malades, au travers d’activités ludiques, de rire, et créatives. Doudou des dunes c’est la création du doudou mascotte qui nous suivra tout au long de l’aventure. Doudou sera offert aux enfants malades. * * * * * * * * Ici, directement, vous pouvez nous aider à vivre cette aventure et permettre qu'elle se réalise :* chacun participe du montant qu'il se souhaite* tous les paiements sont sécurisés Cette cagnotte nous permettra de financer une partie du budget nécessaire à la course (achats de doudous pour les enfants malades, frais liés au véhicule, au matériel de sécurité, au stage de navigation, au transfert vers le Maroc, etc...).  * * * * * * * * Suivez-nous sur notre page facebook http://https://www.facebook.com/Doudou-des-dunes-238317980429604/ Nous aurons plaisir à échanger avec vous sur ce super projet ! Laurene & Julie

10

410 €

8 %
Direction Madagascar - Noémie et Léa

Direction Madagascar - Noémie et Léa

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Nous nous présentons : Léa et Noémie, deux étudiantes en troisième année d'études en soins infirmiers à l'IFMS d'ALBI.  Cette année, nous avons choisi de faire un de nos stages loin du Tarn afin de vivre une expérience unique mais surtout enrichissante que ce soit humainement que professionnellement. Nous avons donc choisi de partir à prés de 8000 km de là, dans un des pays le plus pauvre du monde! Sur l'île de Madagascar! C’est une association à vocation humanitaire spécialisée dans les stages médicaux et infirmiers à l’étranger qui nous accompagnera dans ce projet : Hopigo. Cela nous permettra de :- Découvrir une population, une culture et une organisation de santé spécifique ;- S’adapter à un environnement professionnel différent et éloigné de celui de la France ;- Découvrir de nouvelles pratiques professionnelles propres au pays et à la culture ;- Identifier les problèmes de santé ;- Agir pour l’amélioration des conditions de vie des enfants en orphelinat ;- Échanger et partager ces pratiques et les savoir-faire avec les professionnels de santé sur place (partage réciproque des savoirs) et contribuer à leur enrichissement par notre posture soignante ;- Identifier les besoins d’une population et mettre en place des soins préventifs et éducatifs adaptés ;- S’adapter à une équipe et à un rythme de travail dans un environnement différent ;- Participer à des actions éducatives et préventives sur l'hygiène, le risque infectieux, risque de contamination ;- Echanger avec des élèves infirmiers de différents pays ;- Valoriser son curriculum vitae et son expérience professionnelle ;- Acquérir de réelles capacités d’adaptation et d’autonomie. Nous faisons appel à votre générosité car nous avons besoin de fonds pour financer ce projet :  Cette cagnotte nous permettra de payer les passeports, les visas, le trajet en avion, le coût de l'association, les vaccins... mais aussi du petit matériel médical ou des produits de première nécessité qui seront distribuer dans les dispensaires : pour un côut d'environ 2000€/personnes.  Vous pourrez suivre notre projet sur : https://www.facebook.com/noemieleaesi/https://www.instagram.com/direction_madagascar/ Nous comptons sur vous pour partager cette cagnotte avec vos contacts et vous remercions tous pour vos dons! Merci à tous !Noémie et Léa  (Tous les paiements sont sécurisés)

12

315 €

7 %
Et si... on s'enVol-ait avec Iron Man

Et si... on s'enVol-ait avec Iron Man

Le 12 juillet prochain, notre directrice et fondatrice, Cindy LE FALHER sera sur la ligne de départ pour représenter l'association enVol au cours du : TRIATHLON LA TOUR GENEVE  Mais elle ne le réalisera pas seule !Elle sera les bras et les jambes de Raphaël, un enfant en situation de handicap en classe de 6e. Ils réaliseront ensemble les 1900 mètres de natation en lac, 90 kilomètres de vélo et un peu plus de 21 kilomètres de course à pied ! Ce défi nécéssitera pour Raphaël et Cindy un effort continue de plus de 8 heures ! Ils auront 6 mois pour s'y préparer avec comme objectifs : Franchir la ligne d'arrivée !  Mais aussi et surtout faire connaitre l'association enVol et le travail de ses bénévoles ; * Sensibiliser les pouvoirs publics et la population pour que l'inclusion des personnes en situation de handicap et notamment des plus fragilisées devienne une réalité.* Permettre à ces personnes de pouvoir exister et s'épanouir dans la vie de la cité au travers de la réalisation de rêves sportifs et de moment de partage lors de manifestation sportives inclusives. NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !Bien que reconnue par la Fédération Française des clubs pour l'UNESCO et soutenu par des partenaires publics et privés (Fondation ORANGE, fondation Francaise des Jeux, Fondation Banque Populaire, Fond handicap Solidarité, Société Lagarrigue,...), enVol ne peut financer correctement ses projets sans votre aide.Aujourd'hui, partenaires et bénévoles de l'association, permettent de financer nos actions. Nous avons besoin de vous pour financer les actions d'enVol et les 3500€ nécessaire à l'achat du fauteuil roulant dont Raphaël aura besoin pour réaliser la partie vélo. enVolez-vous avec nous !1€, 5€, 10€... quelque soit le montant de votre don, sachez que celui-ci nous sera utile.Que vous soyez particulier ou entreprise, vous recevrez sur demande une attestation fiscale de l'association qui est reconnue d'intérêt général (Déduction de 66% du montant de votre don, sur vos impots sur le revenu et société)  Vous pouvez soit envoyer directement vos dons aux sièges de l'association :Chèque à l'ordre d'enVol : 189 rue de la poste - apt 6a - 30670 AIGUES-VIVESSoit passer par la cagnotte leetchi (pour recevoir votre attestation merci de laissue vos coordonnées en commentaires) PRÉSENTATION DU DÉFI enVol - TRIATHLON DE GENÈVE 2020  Pour décourvrir et suivre les actions d'enVol rendez vous sur les réseaux sociaux : Facebook :https://www.facebook.com/envolmontpellier/Youtube :https://www.youtube.com/channel/UCZFXUMq70vPw7kBvOa8CVpg Nils Tavernier, son engagement pour enVolNils, réalisateur engagé, est depuis la sortie de son film "DE TOUTES NOS FORCES", le parrain de l'association.  Le TRIATHLON : LA TOUR GENÈVE  Nous comptons sur vous !Merci à tous !Contact de l'association : 06-51-64-63-37Site internet :http://www.envol-sportsante.com

11

174 J

4 %
Sclérose en taf.

Sclérose en taf.

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Bonjour à tous. Je me présente je m’appelle Julien et j'ai 33 ans.Jusque-là, ce n'a jamais était facile comme pour tous j mais aujourd'hui j'aurai besoin à ce que l'on m'aide car là ça devient dur, je vais vous expliquer ce à quoi votre aide me serait utile. Le 18 août 2017 au soir je développe deux première poussée sévère de sclérose en plaques avec un syndrome d' Uhthoff et je suis porteur du virus. Je suis limité en action car jusqu’à ce jour je ne me suis pas remis complètement au point de vue musculaire et je garde également encore un léger trouble de l'équilibre et la maladie m'épuise vite lors de périodes d'effort. De plus, avec le syndrome d’Uhthoff, mon corps ne peux monter trop haut en température sans me laisser au passage quelques troubles spontanés et momentanés tels que la perte d'énergie, la vue, la force et l'équilibre. Et avec ça, je dois retrouver un rythme de vie.  J'ai beau avoir la meilleure des volontés de vouloir m'en sortir sans aides que je me retrouve bloqué à un moment donné. C'est donc sur cette attention de votre part que je compte pour m'aider afin de trouver le financement pour crée une entreprise, car matériellement je pars de rien ou presque. Je monte cette cagnotte afin de créer un poste qui soit en adéquation avec ma maladie. Je ne veux et ne peux pas rester à rien faire qu’à me tourner les pouces à la maison en attendant que le soleil se couche car moralement parlant c’est vraiment épuisant et non productif vis à vis de la santé et dans la vie. Je ne souhaite vraiment pas être isolé du monde du travail car je suis jeune et je me sens encore actif si je puis dire. J’aimerai créer une entreprise de photogrammetrie spectral car cette profession se déroule en extérieur avec une équipe de 2 personnes avec licence, une personne qui pilote le drone et l'autre qui capte les images sur un écran mobile donc pouvant travailler à l'ombre ou à partir d'un véhicule, pouvant être climatisé car le matériel a besoin d'un espace aéré et rafraichi tout comme moi du au syndrome d'Uhtoff. Ce travail se passe à distance donc pas de contacts directs avec les obstacles pouvant me mettre en difficulté du fait de mon mauvais équilibre. J'aurai besoin d'énormément de matériel même pour commencer ainsi qu'un véhicule pour en faire un bureau mobile en l'equipant d'éléments pouvant produire l'énergie consommé par les différents appareils et pour ne pas avoir de charges supplémentaires comme un local ou autres factures.Pour le matériel, il me faudra du professionnel sans faire dans les derniers modèles mais juste d'un bon raport qualité prix pour un rendement professionnel.Pour le bureau mobile, il faudra qu'il est une garde haute pour pouvoir passer partout et aussi pour ne pas à avoir à me laisser tomber dedans pour m'asseoir ou pour m'extirper en s'accrochant pour me relever, ainsi que de pouvoir y installer un bureau à l'arrière. En étant aussi nombreux en France et encore plus dans le monde, j'espère arriver à atteindre le plafond de la cagnotte car si l'objectif est atteint ce sera une première victoire pour ma reprise professionnelle et encore une belle revanche sur la vie. Voilà c'est fini, j'espere que vous comprendrez que je n'ai pas autre chose à vous écrire de plus sur ma vie et mon projet. Donc, je vous remercie d'avoir pris de votre temps pour me lire.Et si vous voulez bien faire passer le mot autour de vous, je vous en remercie aussi. Merci à tous. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

9

450 €

0 %
TOLKIEN THERAPY

TOLKIEN THERAPY

Bienvenue sur cette cagnotte !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci à tous ! TOLKIEN THERAPY "Ça vous arrive de ne pas être bien dans votre vie ?" " Ben oui, comme tout le monde ! Quelle question idiote !" "Vous avez déjà entendu quelqu'un dire qu'il allait tout plaquer, changer de vie et se tirer au bout du monde ?" "Maintes fois ! Mais souvent je l'ai recroisé sirotant son latte à la brasserie du coin...!" Le stress qui ne te lâche pas, la panique dès qu'il faut prendre une décision, des crises d’angoisse à propos de tout et de rien, un manque cruel de confiance qui agace ton entourage, le rejet total d'un schéma de vie annoncé du type "métro, boulot, dodo", l'absence de perspectives d'avenir, le glissement progressif, dangereux vers la dépression, l'éloignement des autres, les traumatismes psychologiques qui s'accumulent, la peur du vide existentiel, des tunnels sans fin qui s'ouvrent à toi, plus rien de beau, plus de rires, d'envies, de relâchement, d'extase, de plaisir, de douceur. Plus de projets, plus de rêves... la page grise, quoi ! Un immense sentiment de sidération. OK, vous connaissez. C'est banal. Dubito ergo sum ! Chaque être humain ou presque ressent ça dans sa vie au moins une fois, d'une intensité plus ou moins violente. Du coup de mou passager au décrochage ultime. "Arrête de nous faire chialer, il y a des trucs plus graves dans la vie ! La faim dans le monde et Greta qui ne trouve pas de voilier pour rentrer sans carbone !!! " Ok, mais c'est grave dans MA vie ! Vous avez tout lu à ce sujet (fictions, témoignages, autobiographies...). Vous avez vu cent films où ça lâche violemment la rampe. Vous avez tourné souvent le bouton (c'est marrant cette expression, à l'heure de la télécommande !) lors d'une émission de téléréalité insupportable où des plus nuls que vous se répandent dans des canapés, face à un public béat, titillés par la présentatrice en mal de pathos, qui cherche à faire perler la larme de la ménagère de 50 ans, scotché devant son écran (ça aussi c'est marrant, on vante les vertus de la communication totale, universelle, deux points zéro et on est derrière ou devant son écran ?!! Un écran c'est un mur, non ? C’est fait pour masquer). Mais il n'empêche, je voudrais quand même vous parler un peu de moi et vous dire pourquoi on est là. Ces états que j'ai décrits plus haut, je les ai enchaînés et n'ai rien vu venir, au début. Tout à commencé par une immense remise en question suite à plusieurs facteurs : -relation sentimentale compliquée  : "qu'est ce qu'il veut à la fin ? Et moi, c'est ça que je veux vivre avec lui ?" - insatisfaction dans le déroulement des études  : "qu'est ce que je fais là ? Quel sens a  tout ceci ? Est ce que j'avance ? Et si oui, vers où ? Ne serais-je pas en train de perdre mon temps, de gaspiller mon énergie ?" - zone de confort non stabilisée : "c'est cool de garder sa chambre chez ses parents".... "Je prends une piaule avec mon copain".... "J'arrête cette coloc avec ces trois énervées" ..... "J’aimerais vivre en Irlande et faire des petits boulots"..... "Et si on partait rejoindre ton père en Afrique et faire de l'humanitaire ?"... "Eh, oh, les copines, on ne fait pas de l'humanitaire... On plonge dedans et ça finit souvent en cacahouètes"... Il s’en est suivi une lente descente aux enfers, l'arrêt des études, le retour chez mes parents (c'est nul, mais les finances, ça devient vite le gros souci...), une rupture très difficile. Bref, de quoi détruire son estime de soi, sa confiance en l'avenir, sa capacité à rebondir.  Petit à petit, on s’enferme dans sa bulle, on glisse sur une pente inconnue, on commence à tutoyer les ténèbres. Et tout s'accumule : les insomnies viennent rythmer les nuits, le n'importe quoi au niveau de la bouffe. La vie n’a plus de goût, de sens, à passer des journées dans son lit, les yeux dans le vide et pleurant à tout bout de champ. Je culpabilise de ma tristesse, de ma mélancolie que je pensais être bien moindre à côté de celle de bien des gens car en France la santé mentale est sous estimée. Qui sait ce qu’est vraiment une personne en proie à la dépression, qui s’imagine précisément ce que ressent un hypersensible ? Qui le comprend dans sa chair et dans sa tête ? ("Mais pourquoi tu pleures ? On est là, tu as un toit, tu es à l'abri, tu ne manques de rien, on t'aime..."). Eh bien, si, je manque de tout et je ne sais pas dire ce qu'est ce TOUT. J'ai du mal à analyser, à formuler ce que je ressens, à trouver des solutions. Je n'ai même plus envie de me relever. Et puis, un jour, je rencontre quelqu’un qui enchaîne dans le même ordre ce type de situations avec son corollaire de déceptions, de moments d'abattement, d'espoirs fugaces et vite déçus. Nous avons essayé de nous entraider pendant de longs mois, de hauts et de bas, cherchant à comprendre et analyser nos états, traumatismes et mal être. Comprendre pourquoi ça partait dans tous les sens. Le dialogue entre nous d'abord, avec des personnes de notre entourage ensuite, nous a permis de nous rendre compte que nous étions loin d’être les seuls à souffrir de ces maux.  Ceci nous a beaucoup rassurés et nous a donné envie de guérir et de nous battre pour lever ce tabou sur les souffrances mentales.  Malgré les débats, dialogues, recherches et progrès personnels, la consultation d’une psychologue à été nécessaire. Un premier pas vers le soulagement… Cette dernière à vivement recommandé de modifier certaines habitudes et routines, de tourner des pages, d'aller voir ailleurs et de changer d’air. Finies les journées au fond du lit, contreproductives pour l’un et  synonymes de perte d’envie dans ses études pour l’autre. Allez on se bouge ! L’idée d’un voyage, d'un parcours, d'aventures n’a pas été seulement glissée dans notre oreille par cette thérapeute mais également et en grande partie suggérée par la littérature. Et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de l'œuvre de John Ronald Reuel TOLKIEN, père de la fantasy moderne : il nous a littéralement et littérairement aidé à supporter ce très long périple de sortie d'une dépression. Cette saga fut une révélation et son auteur est devenu progressivement un soutien constant dans cette lutte pour "s'en sortir". Nous nous sommes longtemps identifiés à ces hobbits, peureux du monde extérieur, tournant le dos à l'inconnu et satisfaits de rester dans leur confort monotone, et leur routine étriquée… - «Dans un trou vivait un hobbit. Ce n'était pas un trou déplaisant, sale et humide, rempli de vers et d'odeurs de moisi... C'était un trou de hobbit, ce qui signifie : de la bonne nourriture, un feu dans l'âtre et tout le confort d'un foyer. » Mais, un jour d'avril, nous avons découvert en nous un hobbit téméraire, ce bon vieux Sam Gemegie, qui, inspiré par les sages paroles de Gandalf à l’encontre de Bilbon, choisit de franchir les frontière de la comté. Gandalf incarne la sagesse et la raison pimentées d'une touche de danger et d’aventure : - « oui eh bien c’est décidé ! Ce sera très bon pour vous, et des plus amusants pour moi. » Bilbon : « ça va aller, il faut que je reste assis tranquillement. Je vais bien, laissez-moi juste m'asseoir tranquillement un instant". Ce à quoi Gandalf répond : « Vous êtes resté assis tranquillement bien trop longtemps. Dites-moi ... Depuis quand les napperons et la vaisselle de votre mère sont-ils devenus si importants à vos yeux ? Je me rappelle un jeune hobbit qui courait toujours à la recherche des Elfes dans les bois. Restant dehors et revenant à la maison à la nuit, plein de boue, de brindilles et de vers luisants. Un jeune hobbit qui n'aurait rien préféré d'autre que de découvrir ce qu'il y avait derrière les frontières de la Comté. Le monde n'est pas dans vos livres et vos cartes. Il est là, dehors. » - "Pouvez-vous promettre que je reviendrai ?" - "Non. Et si vous revenez ... ... vous ne serez plus le même". - « Tout ce que nous avons à faire c’est décider quoi faire du temps qui nous est imparti » Quand la littérature vient à la rencontre d’un besoin irrésistible d’escapade, une folle envie de tout abandonner et de franchir les frontières, quand elle nous guide vers des terres inconnues empreintes de magie, de féerie, de grands espaces sauvages et de calme.  Ce sont ces récits positifs et pleins d’espoir qui nous poussent, lecteurs passionnés, à franchir les frontières de notre comté où rien d’extraordinaire ne peut nous arriver.  C’est pourquoi nous avons choisi la Nouvelle Zélande. De par sa culture, sa situation géographique et ses paysages qui ont inspiré les adaptations en films (vus maintes fois étant ado) des livres de TOLKIEN : c’était l’endroit idéal pour l’aventure, pour nous (re)trouver et pour prendre le temps de revivre, redémarrer, nous reconstruire. Ce périple durera deux mois et demi à travers les deux îles, à la découverte d’une des faunes et des flores les plus variées du monde. Une culture définitivement imprégnée de la littérature anglaise. Nous irons d’abord tout au nord au cap Reinga puis en redescendant par Auckland nous visiterons la comté et les différents lieux de tournage de la saga du Seigneur des Anneaux. De parcs naturels en littoraux, nous prendrons le ferry pour rejoindre Christchurch et traverserons l’ile du sud, la plus sauvage, afin de rejoindre Queenstown. Vous êtes déjà quelques uns à nous poser des questions et à nous demander de recevoir des nouvelles régulières pendant les deux mois et demi de ce voyage dans l'hémisphère Sud. Nous ferons en sorte de vous tenir informés quotidiennement de notre périple, de partager nos émotions, nos coups de cœur mais aussi nos galères. Nous espérons pousser ceux qui seraient dans la même situation à franchir le pas, à rompre les amarres, à prendre des risques, à embrasser l'inconnu, à aller chercher des émotions inédites, à faire des rencontres et pourquoi pas à venir nous retrouver dans cette pérégrination ?  Nous avons travaillé, sacrifié les vacances et empiété sur la fin des études mais c’est un voyage et une destination qui demandent inévitablement des moyens, même si la recherche d'une certaine frugalité est au programme. C’est pourquoi nous créons cette cagnotte. Pour essayer de vous embarquer avec nous. "Oui, les cocos, c'est bon, on vous voit venir avec vos gros sabots... ! Voyager aux frais de la princesse ! " Si vous vous dites ça, c'est que l'on n'a pas été très bons dans les lignes précédentes... Nos moyens sont limités et nous avons besoin d’aide. Nous nous engageons donc à vous donner en contre partie des nouvelles sur une page Facebook ou à travers de stories instagram et répondre en temps réel à vos questions. Ce que n'a pas pu faire Lauree LEE en traversant l'Espagne à pied à la veille de la guerre du même nom ! Merci à ceux qui ont entendu cet appel et qui nous accompagneront, même modestement.

13

260 €

Opération Olaf

Opération Olaf

Bonjour à tous... voici l'histoire de Olaf, du moins de son "accident".Nous sommes le jeudi 7 novembre... Il est 08h30. Papa prépare les filles pour l'école et son matériel pour partir au travail, quand soudain, un bruit inhabituel de voiture qui détale se fait entendre... Papa sort en catastrophe, un voisin vient à sa rencontre et lui annonce que le chat de sa fille Andréa vient d'être grièvement percuté par une voiture devant la maison !Papa ne réfléchit pas, il amène en urgence Olaf chez le vétérinaire qui lui annonce l'impensable .. Olaf a été percuté volontairement et le pronostic vital est engagé ! S'en suit de longues heures puis jours d'angoisses. Hémorragie cérébrale, fracture de la mâchoire, multiples fractures de la patte avant gauche... Mais toute la famille ne regarde pas à la dépense, sa vie est en jeu ! Olaf est transporté à la clinique Languedocia à Montpellier où tout le nécessaire est fait. Il ne rentrera chez lui que le 16 novembre après multiples opérations (cerclage de la mâchoire qu'il gardera à vie et broches dans la patte).La facture étant très élevée pour une famille de 4 enfants, nous avons aujourd'hui besoin de votre aide, de votre générosité pour payer la facture de notre mimi.Nous vous remercions d'avance et savons que si vous nous aidez c'est que pour vous aussi, ce n'est pas juste un chat mais bien une victime innocente, un être vivant, un être aimé, OLAF.Merci du fond du cœur.

12

285 €

25 %
Stage en restauration de mobilier ancien à New York

Stage en restauration de mobilier ancien à New York

Bienvenue sur cette cagnotte !Bonjour,Je m’appelle Louise et je suis actuellement étudiante au Lycée des métiers de l’ameublement à Revel. Je suis en 2ème année DNMADE (Diplôme National des Métiers d’Art et du Design européen) mention Patrimoine, en spécialité Restauration Conservation de Mobilier Ancien. Dans le cadre de mes études, je dois effectuer un stage de 6 semaines pour valider mon diplôme.Après plusieurs demandes, j’ai trouvé un stage auprès d’un restaurateur de mobilier français reconnu qui travaille à New York aux Etats-Unis.Ce stage me donnera l’opportunité d'avoir une approche différente du métier de restaurateur et d’apprécier les exigences d’une autre clientèle. J’apprendrai également différentes méthodes de travail et j’aurai accès à une plus large culture du mobilier. Ce stage ne peut qu’être bénéfique pour mon futur métier et me permettra d’envisager mon avenir à l’international.Je sollicite donc votre attention car je suis en difficulté budgétaire et je ne bénéficie d’aucune bourse ni d’aucune aides financière pour mon stage à New York. N’hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements. Je vous remercie pour l’attention que vous porterez à mon projet. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci à tous !Louise

9

420 €

12 %
Haut de page