Aller au contenu principal
Le projet agri-culturel de Graine de Ferme !

Le projet agri-culturel de Graine de Ferme !

« Dessine Moi une Ferme » : un projet agri-culturel pour Graine de Ferme ! Qui sommes-nous ? Nous sommes Raphaël et Apolline : deux curieux et amoureux de la nature. Raphaël a obtenu un CAP en maraichage biologique et est actuellement en formation BPREA (Brevet Professionnel Responsable d’Entreprise Agricole) afin de développer ses compétences en gestion et de bénéficier d’un meilleur accompagnement dans son installation agricole. Au sein de sa formation il a effectué plusieurs stages dans des fermes maraichères dans lesquelles il a approfondi les techniques culturales : de là est née l’idée de créer sa propre micro-ferme.  Apolline est une littéraire, après une licence de Lettres Modernes et un service civique dans un Écomusée, elle confirme son désir de partager : visites guidées, ateliers avec les enfants, création d’un potager, transmission du patrimoine ou encore communication culturelle ont été pour elle autant de moyens de développer un territoire rural par le biais du tourisme et du partage. Au sein de la micro-ferme elle souhaite développer l’éco-tourisme, allier agriculture et culture au service d’un développement local vivant. Pour éclairer ce projet elle se forme actuellement au développement rural avec une licence professionnelle « Entreprises et Développement Local ».   Notre projet naît de quatre envies : - Créer une ferme à taille humaine et porteuse de valeurs, permettant un travail de la terre peu mécanisé et respectueux du sol pour une valorisation de nos produits et le maintien d’une biodiversité essentielle. La micro-ferme est une ferme de taille moindre commercialisant en circuits courts et présentant une grande diversité de cultures.- Proposer une consommation locale, consommer mieux et proche de chez soi par la vente directe de produits sains et de saison plutôt que de consommer des denrées qui parcourent en moyenne 1500 kilomètres avant de se retrouver dans notre assiette.  - Eliminer totalement les pesticides de notre environnement car nocifs et polluants pour nous-même et pour notre Terre. Il s’agit de retrouver une agriculture qui préserve les écosystèmes pour une meilleure qualité de l’eau, de l’air et du sol. Cette démarche s’accompagne également d’un désir de limiter l’utilisation des énergies fossiles au profit d’énergies renouvelables. - Favoriser l’échange et les rencontres, il s’agit de redynamiser notre environnement proche en recréant du lien et en communiquant par l’accueil à la ferme. Transmettre et partager, s’enseigner les uns les autres à vivre mieux et plus simplement.   Effectuant nos formations respectives en Ariège nous nous sommes attachés à ce territoire. Plus largement, nous pourrions nous installer dans la région pyrénéenne. Pour faire quoi ? Graine de Ferme : une micro-ferme biologique tisseuse de liens !  Notre projet global s’étendrait idéalement sur environ 5 hectares et nous travaillerons tous les deux sur la ferme à temps-plein. Nous savons aujourd’hui que les micro-fermes sont des structures viables qui permettent une réelle valorisation des circuits courts et de l’agriculture biologique. La ferme n’est pas un système à part : elle souhaite faire partie d’un réseau porteur de projets qui permettent de mettre en valeur le territoire à notre échelle.  La ferme maraîchère :   En matière de production, toute l’année, la culture légumière et fruitière sera l’activité principale à la ferme. Notre mode de culture utilisera des méthodes inspirées de la permaculture et du maraichage bio-intensif. Aucun produit phytosanitaire n’entre dans le processus de culture. Il s’agit de suivre le rythme de développement des différents végétaux, d’en assumer les faiblesses et de tirer profit de leurs qualités. La production inclura légumes feuilles, racines, bulbes, tiges, salades, pois et haricots, concombres et courges ; également arbres fruitiers et petits fruits. La surface dédiée à cette activité sera idéalement de deux hectares avec environ 3000m2 de surface cultivée.  En plus d’une vente à la ferme ou encore dans des systèmes de circuits courts, nous serons présents de façon régulière sur les marchés du territoire pour vendre nos produits et ainsi promouvoir notre activité aux côtés d’autres acteurs locaux. A terme nous prévoyons également de proposer aux cantines scolaires locales nos produits tout au long de l’année.  Par cette ferme nous voulons devenir acteurs de la vie locale de la commune et des communes alentour en matière de production légumière. Il est question de proposer aux habitants des produits sains, bio et accessibles financièrement pour en faire profiter le plus grand nombre.     La ferme « éco-touristique » :  Notre projet est de mettre en place un camping à la ferme écologique : un éco-site, lieu d'échange et de partage, accessible à tous. L'objectif est de valoriser le potentiel touristique de la région en proposant un lieu d'accueil convivial et calme dans un site privilégié. Les constructions prévues sont durables et respectueuses de l'environnement : panneaux solaires, toilettes sèches et récupération d'eau pour une économie d'énergie optimale. L'éco-tourisme apparaît comme un moyen alternatif de visiter une région : respectueux de l'environnement, qui privilégie les liens humains et permet la découverte d'un autre mode de vie.  L'éco-tourisme s'appuie également sur la mise en place d’une ferme pédagogique pour découvrir la vie de la ferme. Des ateliers et des journées découvertes seront proposés afin de partager nos savoirs et savoir-faire. Les activités proposées prendront pour thème le maraîchage, la cuisine et transformation de nos produits, la découverte du monde animal de la ferme et la sensibilisation à l'écosystème et à la biodiversité. Nous souhaitons également proposer des activités pour découvrir la région et ses richesses, en partenariat avec les différents acteurs locaux.  Nous prévoyons enfin le développement d’un lieu attaché au lien social et à la valorisation de nos produits : un café culturel ainsi qu’une bibliothèque participative avec évènements culturels, résidences d’artistes, expositions ou encore ateliers tout au long de l’année, pour une véritable redynamisation locale et rurale proche des habitants. La « perte de vie » des villages nous affecte particulièrement et nous souhaitons donc réinvestir la vie locale au service des habitants. À quoi vont servir vos dons ? Nous faisons aujourd’hui appel à vous car nous croyons réellement en notre projet et en sa réalisation ! Nous aspirons à une agriculture respectueuse de la terre et des Hommes, une agriculture citoyenne. Cette cagnotte qui suit le principe du financement participatif relève de cette logique : elle s’appuie sur l’entraide et la solidarité de chacun pour mener à bien une réalisation collective. Les dons seront dans un premier temps nécessaires à l’achat du terrain et un plus non négligeable en tant qu’apport personnel à faire valoir aux banques. Ils seront alors le premier moteur du lancement de notre activité. De plus, nous pourrons également investir dans le matériel indispensable à notre installation (serres, irrigation, outils…). Avec ce financement participatif il nous tient à cœur de développer un projet collectif qui ne tient pas uniquement du bon vouloir des banques ou autres prêts financiers. Nous voulons démontrer que notre projet peut être porté par d’autres personnes que nous et qu’il suscite un réel intérêt. Une fois le financement participatif terminé nous recueillerons les dons et pourrons alors lancer le projet. En attendant, n’hésitez pas à nous suivre et à nous contacter sur Facebook et sur Leetchi (et prochainement sur notre site internet…) pour suivre l’avancement de notre projet ! Contreparties : Les délais concernant les contreparties varieront en fonction de la contrepartie prévue et de l’avancement de notre projet, nous vous tiendrons au courant via cette page Leetchi. •Pour les contreparties qui nécessitent de venir sur place : contactez-nous si ce n’est pas possible pour vous (ou si vous ne souhaitez pas de contreparties), nous vous proposerons autre chose. •Pour toute question n’hésitez pas à nous contacter ! - 1€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter- 10€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + recevez un marque-page au nom de la ferme- 25€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + un assortiment de graines potagères (à récupérer sur place)- 50€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + un (gros) panier de produits de la ferme (à récupérer sur place)- 75€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + venez profiter d’un pique-nique en famille à la ferme (repas jusqu’à 4 personnes)- 100€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + parrainez un arbre de la ferme, choisissez sa variété, venez lui rendre visite et récoltez ses fruits ! - 200€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + venez passer une journée à la ferme avec une initiation au maraichage (et repartez avec votre récolte !)- 500€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + parrainez un animal de la ferme, choisissez son nom, venez lui rendre visite et emmenez-le en balade !- 1000€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + passez une semaine dans la peau d’un maraicher à la ferme (et repartez avec votre récolte !)  Et enfin… un IMMENSE merci à tous !Tous les donateurs seront invités à l’inauguration de la ferme : un apéritif partagé et une visite du lieu ! /!\ N'oubliez pas de laisser votre adresse mail en commentaire lorsque vous faites un don pour qu'on puisse vous contacter (et pour recevoir la newsletter) /!\

55

4 335,10 €

la ferme des faure baudon

la ferme des faure baudon

Bonjour.   Je vous présente notre petite ferme qui est déjà fort jolie. Nous sommes un couple de bientôt la quarantaine vivant à Urs, en haute Ariège.Notre principe de base, produire de la nourriture saine et respectueuse de la vie terrienne et souterraine au plus bas cou pour en faire profiter des gens qui n'ont pas forcément les moyens. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle n'a pas le label bio. Car il faudrait que tout les ateliers soit en bio, ce qui la contraindrai à fortement augmenter le prix des petits gâteaux, même si cela augmenterai également les aides de l’Europe. Ce n'est pas notre vision du monde. Mais pour le reste on travail le plus possible en biodynamie, avec la lune, les insectes et les plantes, et un peu de laine d'un ami éleveur.   Moi c'est Gérald. Un ancien berger et vacher d'estive qui a dus arretter sa passion pour aider sa compagne à gérer sa ferme. Je cherche à m’installer en agriculture, mais il nous faut déjà pérenniser l'entreprise de ma compagne, alors je fais cette cagnotte sans le lui dire, pour l'instant tout du moins... Depuis la nuit du solstice d'été elle est au courant, ça l'a beaucoup touché. On m'a fait remarquer que je devrais préciser mon statue à moi. Je suis conjoint collaborateur. Ça ne me donne quasiment aucun droit, encore moins celui de me faire payer, mais au moins j'ai légalement le droit de travailler sur la ferme..   Donc on en arrive à Marianne. Elle est née en Ariège dans un famille paysanne et cela là toujours passionné. Naturellement après avoir travaillé des années pour sa mère, voilà qu'elle lui rachète son entreprise (certain diront exploitation, mais nous sommes contre ce thermes car nous travaillons la terre, nous ne l'exploitons pas).  Voici de quoi elle s'occupe, et dans quoi je m’engage complètement à ces coté depuis un certain moment déjà. Car 7 hectare de terrain, c'est trop à gérer seule, surtout avec tout les différents atelier. Et même si bien des amis veulent nous aider, cela est très compliqué de faire les choses bien.   Elle produit du blé sur 1 hectare, mais il nous faut doubler cette surface. Car ce blé elle le transforme en farine, avec la quelle elle fait une fois par semaine du pain et des petits pains pochés, qu'elle livre le lendemain au plus tard. Mais également 4 variétés de petits gâteaux secs connus sous le nom : petits gâteaux de mérens.   Le problème c'est que l'atelier de transformation est chez sa mère (à 30 km de la ferme), qui doit prendre sa retraite pour des questions de santé.  Puis à cela il faut rajouter les fruits et légumes, sa grande passion. Elle a 3 serres dont une faite entièrement par mes soins, et environ 1/3 d'hectare de potager à ciel ouvert plus1/5 d'hectare de pommes de terre. Nous faisons tout le travail manuellement pour ne pas endommager le sol et tout nos auxiliaires que sont les insectes, et avec les ânes d'un ami pour les patates. Nous faisons beaucoup d'apport organique avec du mulch (coupe d'herbe de tonte) et des feuilles d'arbre ou de la paille. Nous traitons très peu les légumes et les fruits, mais exclusivement avec des préparations que nous fabriquons avec nos plantes. Et nous produisons la plus part de nos graines, ceux qui nous permet d'avoir de beaux et bons fruits et légumes adaptés à notre terroir. Nous faisons des paniers que nous livrons 2 ou 3 fois par semaine, ou que les gens viennent chercher eux même.    Et il faut encore ajouter la production d’œufs que nous venons de créer et que l'on souhaite développer. Surtout que nos clients et amis nous demandent de le faire car nous n'arrivons pas encore à suivre la demande.  Et en parallèle nous avons pris des brebis. Des scottish black face. Une race extrêmement rustique et si agréable à élever. Mais nous n'avons qu'un tout petit cheptel pour l'instant, 1 bélier, 4 brebis, et une agnelle qui va agrandir le troupeau, un agneau que l'on va manger pour Noël avec toute notre famille, et un autre agneau que l'on garde car il a une très grande valeur sentimentale pour nous 2. Et tout ce beau monde ont des noms qui lui leur vont à merveille. C'est ma déformation professionnelle acquise en estive...    Mais voilà, ma compagne est entrain d'acheter à sa mère une parcelle d'1/4 d'hectare ou se situe notre hangars de stockage, dans le quel il nous faut faire un étage pour y installer le nouveau laboratoire de transformation boulangère, et à thermes y faire également des petits pots de légumes pour bébé. Sans parler de notre moissonneuse qui rend complètement l’âme, et des outils pour le tracteur à fin de travailler les terres destiné aux grandes cultures (blé, foins, luzerne et engrais vert que nous pratiquons depuis quelques années). Car pour le moment c'est un ami qui fais le foin pour nous, mais comme il utilise ces propres outils, forcément il en prend la plus grande partit pour nourrir ses brebis. Ni des problème administratif dus à de mauvais conseil d'un employé de la chambre de l'agriculture durant son installation. Mais que voulez vous, on a pas tous la même vision de ce qu'est une ferme à taille humaine.  Avec cette cagnotte je veux aider financièrement ma compagne à pérenniser sa ferme, car malgré tout mon soutiens de manœuvre cela ne suffit pas. Et j'y mets déjà toutes mes billes disponibles.  Pour nous trouver c'est simple, on est les seule agriculteur de notre tout petit village et tout le monde nous connais, j'en suis même l'adjoint au maire. Nous vous invitons à venir voir la ferme quand vous voulez, généralement nous ne partons que quelques jours par an. Il y a de grandes chances que vous repartirez avec des légumes ou des plants suivant la saison, mais très certainement avec une bonne part de notre sourire que nous partageons avec notre passion.  Et je suis bien contient que la cagnotte n'arrivera certainement pas à ce qu'il nous faudrais pour bien relancer très sereinement la ferme, mais le moindre centime sera la bien venu et utiliser à bon escient.  Petit explicatif du montant de la cagnotte.La hangar en vente à terme coûte 60 000€Le devis le moins cher pour l'étage est de 70 000€Pour un laboratoire relativement convenable il faut compter dans les 60 000€En ce qui concerne les outils pour travailler le sol il faut vite compter dans les 30 000€Mais nous savons bien que nous n’échapperons pas à un crédit...  J'ai attaqué à faire un site internet pour mieux montrer la ferme ainsi que les évolutions, mais je manque de temps et de pratique en informatique. Un merci ne suffira pas, mais je ne sais pas quoi dire d'autre. Alors MERCI.

26

1 805 €

0 %
StupFM - WebRadio

StupFM - WebRadio

Aidez-Nous à lancer StupFM !  Pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore notre projet. Vous connaissez pas StupFm , Il n'est jamais trop tard pour le découvrir ! Lancé le 15 mai 2017,  notre projet de webradio / radio ne cesse de grandir, ce projet est d'un rêve pour nous en ce jour le projet évolue bien nous avons déjà le serveur de radio, les micros, les ordinateurs qui nous servent pour notre radio et les logiciels de radio.Il nous reste encore des tâches à effectuer comme l'achat d'une table de mixage , le paiement du site web est quelques petits accessoires pour la radio (SACEM, CSA ...).La radio sera ouvert à TOUTES et à TOUS. Notre projet ? Aider les entreprises locaux. POURQUOI SUIS-JE SUR LEETCHI ? Nos objectifs : - Garantir la satisfaction des personnes de tout âge.- Offrir le meilleur de la radio.- Faire découvrir les valeurs de la radio.- Offrir l'accès aux jeunes. L'activité de la radio débutera dès l'ouverture de notre radio.L'ouverture de notre page a pour objectif de financer notre radio (Table de mixage, micro, matériel audio , etc.) Nous avons besoin de vous ! - Chacun participe du montant qu'il souhaite.- Tous les paiements sont sécurisés  QUELLES SONT LES CONTREPARTIES POUR LES DONATEURS ? Les contreparties : - Affichage de chaque donateurs sur le site + Citations des donateurs en direct  - Des cadeaux par centaines pour les donateurs et auditeurs (Stickers , badges etc... , Tout cela seras donné après l'ouverture selon stocks disponible) ! Vous pouvez m'aider financièrement à la hauteur de la valeur que vous accordez à notre contenu, je ne cherche pas à vous inciter à donner plus que ce que vous voulez/pouvez. MERCI

0

0 €

0 %
Haut de page