Aller au contenu principal
1. Jahr Holistic Bodywork studies - Gesundheit wiedererlangen

1. Jahr Holistic Bodywork studies - Gesundheit wiedererlangen

Carolin ist 36 und Mutter von Laurenz, 12.Die vergangenen 12 Jahre hat sie den Löwenanteil ihrer Lebensenergie investiert in den Aufbau und die ständige Neuausrichtung eines unterstützenden Umfeldes, in welchem Laurenz mit seinen Wesensbesonderheiten (Hochsensibilität, Hochbegabung) und den sich daraus ergebenden Herausforderungen, wie auch trotz des destruktiv abwesenden Vaters eine gesunde Entwicklung durchlaufen kann und in Kontakt mit seinen Potentialen kommt. Als freischaffende Tänzerin hat sie sich in den vergangenen Jahren mit viel Idealismus ehrenamtlich für die Verbesserung der Arbeitsbedingungen in der freien Kunstszene engagiert, lokal an Formaten wie der WERKSCHAU und dem LABORMANIFEST mitgetüftelt, umgesetzt und ihre Geisteskräfte in die Entwicklung des tanznetz freiburg eingebracht. Ihr künstlerisches Selbstverständnis geht allerdings über die Grenzen des Tanzes hinaus. Daher vertieft und erforscht sie ihren Kunstbegriff seit 2017 in einem Bildhauereistudium. Um Leben und Studium finanzieren zu können, arbeitete sie in 2 Nebenjobs neben dem Vollzeitstudium her. Ihr Körper signalisierte ihr unmissverständlich, dass dies nicht mehr lange so weitergehen kann. Das vergangene Jahr durchweg verschlechterte sich ihr gesundheitlicher Zustand durch die massive Zunahme der Aktivität ihrer chronisch entzündlichen Autoimmunkerkrankungen. Ihre  chronifizierten Schmerzustände werden seither von häufigen akuten Schmerzschüben begleitet, welche auf heftige Entzündungen in den Gelenken, Bindegeweben, Weichteilen zurückzuführen und in ihrer Schmerzintensität nicht mehr aushaltbar sind. In Folge ist ihr Immunsystem mittlerweile auch am Boden.  Ihr Studium musste Sie unterbrechen, die berufliche Ausrichtung überprüfen. Denn selbst banalste alltägliche Dinge wie schlafen im liegen sind ihr im Schmerzschub nicht möglich. Die schulmedizinische Versorgung, welche von den gesetzlichen Krankenkassen getragen wird, schlägt mit Schmerztherapien aus NSAR oder Novalgin nicht an; Tramal als Morphine Schmerztherapie ist weder hilfreich - und kann auch mit seinen benebelnden Nebenwirkungen keine Option sein mit der alleinigen Verantwortung für ein Kind.   Im naturheilkundichen Privatangebot fanden sich ganzheitliche unterstützende Verfahrensweisen, welche Carolin wieder Mut machten. Trotz der heftigen gesundheitlichen Rückschläge und den Auswirkungen auf den Berufsweg wie auch die Absicherung der wirtschaftlichen Existenz ihrer Kleinfamilie, bleibt sie im Vertrauen. Das Studium in Holistic Bodywork (1. Ausbildungsjahr: Oktober 2019 - August 2020) ermöglicht ihr in der Eigenverantwortung für ihren Heilungsweg und den beruflichen Boden zu bleiben; es ermöglicht ihr weiter Selbstfürsorge mit Blick auf ihre essentiellsten menschlichen Grundbedürfnisse, die Wiedererlangung ihrer Gesundheit, zu praktizieren; ihre gesundheitliche Verfassung kann integriert werden in ihren Ausbildungsweg; sie kann Kompetenzen erlangen, welche sie für ihren eigenen Heilungsweg anwenden kann -welche sie darüberhinaus aber auch in die Gesellschaft zurückfließen lassen kann. Auf diese Weise bleibt der Energiekreislauf im Fluss.  Eure Unterstützung ermöglicht ihr die Studiengebühren sowie weitere damit im Zusammenhang stehende Auslagen aufzubringen. Sie ermöglicht ihr neben der Belastung durch ihre Erkrankung wieder mehr Zeit und Muse in ihrem Muttersein verfügbar zu haben. Carolin sorgt seit der Geburt 24/7 alleine für ihren Sohn.  Erneut im Hamsterrad aus Studium, Nebenjobs, Muttersein, Haushalt und dem restlichen to-do zu landen, wäre für Ihre körperliche und seelische Gesundheit, wie auch das emotionale Gedeihen ihres Sohn nicht tragbar. Ihr tragt daher ein wenig von der Last mit, welche für eine Person alleine auf Dauer ungesund zu tragen ist.

3

316 J

3 %
Le reve d'un toit pour ma famille

Le reve d'un toit pour ma famille

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Bonjour à tous,et un grand merci d'avance pour cette occassion de pouvoir me confier à vous. Depuis tout petit, j'ai un rêve tellement simple mais tellement compliqué à la fois. Un rêve ou une maman et un papa unis et joyeux avec les enfants sous un même toit rien qu'à eux comme dans les livres pour enfants. Je vais me confié à vous mais sachez que c'est une chose que je fais rarement car cela me touche enormement.Mon enfance fut très compliquée presque chaotique, séparé brutalement de ma mère à l'age de 9 ans suite à un divorce difficile, j'ai grandit avec un grand frère, une petite soeur et un père avec des problemes l'alcool. Mon rêve de famille idéale s'est effondré. J'ai vite pris le rôle de mère pour ma petite soeur agée de seulement 3 ans. Lorsque je voyait mes voisins, mes amis, mes camarades je me disais pourquoi moi je n'ai pas droit de grandir dans une famille normale. Du coup c'est ce que je souhaite pour mes enfants. Arrivé en France 2004, pour fuire mon passé et commencé une nouvelle vie, seul, j'ai du apprendre le français et recommencer à zéro eut ............non avec les dettes que mon père m'a fait prendre des milliers d'euros.  J'ai occupé tous les postes possibles et inimaginables pour m'en sortir, payer mes dettes, je me souviens de mon premier poste en France en centre ville de Toulouse, dans les sous-sols des beaux restaurants, bistrots ...j'ai frotté et nettoyé des centaines peut être miliers de casseroles, gamelles et fourneaux juste pour quelques euros. A force de perseverance et de courage j'ai bien évolué professionnellement grace à mes diplomes et formations. Aujourd'hui, j'ai réalisé une partie de mon rêve, j'ai épousé une femme exceptionnelle qui elle aussi a eut une vie compliquée et beaucoup de problemes de santé. Nous avons 2 enfants Camil 8 ans et Emen 2 ans. Ma femme s'est arrétée de travailler car son état de sante ne lui permet pas en ce moment. Le bon coté des choses c'est qu'elle présente physiquement et psychologiquement pour s'occuper de notre fille et de nous tous. Je travaille, j'ai un salaire convenable en CDI pour payer mon loyer, factures et nourrir ma famille. Malgre tout ca, j'ai pas abandonné ce projet de vie : avoir ma propre famille réunit sous un toit. J'ai enfin trouvé un petit terrain ou je peux construire moi-même ce rêve avec l'aide de pluisieurs artisants. La banque va m'accordé un prêt mais c'est beaucoup trop juste pour la région.Il me manque encore au moins 50.000 euro. Meme si je travaille jours et nuits cela ne me derange pas pour offrir á ma famille un toit qui sera á nous pour nos vieux jours et surtout pour le bonheur de mes enfants. Ce que je tiens particulièrement à vous dire c'est que meme si nous faisons tout pour y arriver dans la vie, parfois nous avons besoin d'une main tendue, d'aide, de solidarité. Pour les personnes qui me connaissent, je peux vous garantir que je suis une personne très empathique et lorsqu'une personne à besoin de moi je fais mon possible pour l'aider. Je vous demande donc votre aide en participant à la cagnotte. Je serais tres reconnaissant pour chaque euro versé et je  vous inviterez à tour de rôle à ma crémaillière. Je vous en remercie du fond du coeur. Un pére de famille. Ps : pour ceux qui le souhaitent, nous pouvons vous donnez les détails d'avancement.

1

10 €

0 %
Bien vieillir au village : un habitat groupé à Schleithal

Bien vieillir au village : un habitat groupé à Schleithal

Bienvenus à tous sur notre cagnotte!Et si nos ainés pouvaient vieillir dans leur village dans des habitats confortables, sécurisants et interconnectés ?Vivre au village, alors que la fragilité s'installe, c’est l’objectif que s'est fixé l’association La Clé des Champs à Schleithal (67) : permettre aux ainés vivant en milieu rural, et souffrant parfois de solitude de trouver des logements adaptés et regroupés, avec des services en plein cœur du village.  Présidente de La Clé des Champs et agricultrice à Schleithal, Catherine Tête est l'ambassadrice de ce projet en faveur des aînés de son village. Pour elle, la situation des personnes âgées peut très vite devenir un parcours de solitude et de souffrance,particulièrement lorsqu’il n’y a pas ou plus d’aidants en proximité. De son idée de répondre au besoin des personnes âgées du village, est née l'association La Clé des Champs qui a pour objectif de favoriser les actions bénévoles en faveur des aînés, de jeter des passerelles entre générations, initier les rencontres.Aujourd'hui la Clé des Champs est accompagnée par FAMILLES SOLIDAIRES pour le développement du projet d'habitat partagé et accompagné, grâce à la  mobilisation  de citoyens engagés défendant des valeurs partagées autour de l'investissement solidaire. Le projet : construire un collectif de cinq appartements adaptés et domotisés ainsi que la salle commune du rez-de-chaussée, pour permettre également à leurs proches aidants de trouver un lieu bienveillant et sécurisant pour leurs parents. Notre objectitf : collecter 16 000 € pour l'aménagement intérieur de la salle commune pour bénéficier d'un lieu de convivialité.La Clé des Champs a besoin de vous pour financer ce lieu de vie ouvert sur le village et à tous les habitants pour favoriser le maintien du lien social. Aujourd’hui nous avons un cadre favorable pour l’agrégation des activités qui sont dispersées dans divers endroits de la commune. La future salle commune va être le cœur et les poumons d’un ensemble bien plus large que l’habitat partagé et accompagné.Elle sera ouverte aux familles des locataires, aux habitants du territoire.Nous avons réfléchi à sa fonctionnalité, sa nécessaire modularité (accueillir 10 personnes pour un atelier ou 40 pour un petit déjeuner). L’importance du sentiment de « bien-être » pour celui qui vient : un coin salon pour les groupes de parole, l’équipement pour les soirées films à thèmes ou films à rire ensemble …Et pourquoi pas d'autres besoins, comme : accueillir une AMAP, organiser des cours de cuisine, de créer un jardin partagé permettant à tous de jardiner, et pourquoi pas avec les écoles mitoyennes! Alors oui, je compte sur vous: Apportez votre petite pierre à ce beau projet solidaire ! Peu importe le montant, chaque euro compte et l'essentiel est de participer  Le Club des Mamies Tricoteuses s’engage aux côtés de l’association La Clé des Champs en étant le booster de cette campagne d'appel aux dons solidaire. Le Club des Mamies Tricoteuses apporte son soutien financier pour le projet d’habitat groupé en milieu rural en réalisant le premier don de cette collecte à hauteur de 250 €. Pour tout complètements d’informations n’hésitez pas à nous contacter en venant visiter notre site web au travers des Petites Pierres:https://www.lespetitespierres.org/bien-vieillir-au-village-un-habitat-group%C3%A9-%C3%A0-schleithal au travers des Petites Pierres Merci d’avoir pris le temps de nous lire et merci d'avance pour votre soutien. Le comité de soutien de la Clé des champs Chacun participe du montant qu'il souhaite.Tous les paiements sont sécurisés.

0

0 €

Haut de page