Aller au contenu principal
PARTICIPEZ A LA CAGNOTTE POUR SAUVER LE SCA !

PARTICIPEZ A LA CAGNOTTE POUR SAUVER LE SCA !

Amis du SCA, Ces derniers jours, alors que l’équipe professionnelle du Sporting Club Albigeois disputait les ½ finales d’accession en Pro D2, la désillusion fut grande à l’issue du coup de sifflet final…Si le sentiment d’injustice est énorme, sachez que la détermination du SCA (supporters, staff, joueurs, dirigeants) pour rebondir est d'autant plus forte ! C’est pourquoi, le Comité d’Animation des Supporters a souhaité se tourner du côté du financement participatif pour apporter son soutien au Sporting Club Albigeois, actuellement en danger, mais qui souhaite plus que jamais se battre pour continuer d’exister. Aujourd’hui, amis du SCA, l’urgence de la situation est telle que nous vous sollicitons. Mobilisons-nous en faisant un don, pour que notre club, VOTRE club, rayonne encore et encore sur le territoire. Pour permettre au SCA de continuer à s’exprimer dans ce paysage rugbystique nous avons besoin du soutien de chacun d'entre vous. Nous avons encore de formidables moments à partager ensemble, réunis en tribunes, dans les buvettes ou à la bodéga ; autour de ces couleurs « Jaune & Noire » ancrées en nous. Le rugby est une grande famille, le SCA est la nôtre, la vôtre ! 💛🖤  🏉 Participation libre sans montant minimum🏉 Paiement sécurisé🏉 Don déductible des impôts à hauteur de 66% pour les particuliers ou 60% pour les sociétés, dans la limite de 20% de vos revenus imposables  Le Comité d’Animation des Supporters du Sporting Club Albigeois est une association Loi 1901, éligible aux dons déductibles des impôts. Ainsi, grâce aux déductions fiscales, un don à hauteur de 100€ ne vous coûtera en réalité que 34€ (ou 40€ pour une société). Pour toute demande de reçu fiscal, merci d’adresser votre demande au Comité d'Animation du SCA : 06.75.97.08.49

255

15 090,75 €

30 %
Un traitement pour Jeanne

Un traitement pour Jeanne

Bonjour, Je m’appelle Jeanne, j’ai 35 ans, je suis maman d’un petit garçon de 7 ans et je me bats contre un cancer du sein dit triple négatif. C'est un cancer très agressif au pronostic vital très sombre à court terme. Cela fait maintenant quatre ans que je me bats grâce à des traitements lourds tels que chimiothérapie, radiothérapie et autres. Aujourd'hui, les médecins m'annoncent l'arrêt de mes traitements suite à la maladie qui a métastasé, soit six mois restant à vivre au maximum. Il existe néanmoins un traitement prometteur qui est l'immunothérapie.A ce jour, le seul moyen de l'obtenir en France, l'est par le biais d'essais cliniques dont les critères d'inclusions sont très stricts. Ayant était exclue de ces essais, mon seul espoir pour reçevoir ce traitement repose sur une clinique privée en Allemagne qui rend accessible l'immunothérapie contre un financement personnel exorbitant : 100 000 euros. Il faut agir vite et j'en fais donc appel à votre générosité pour m'aider dans ce nouveau combat. N’hésitez pas si vous avez des questions, je reste disponible pour vous répondre mais également pour vous montrer les documents qui attestent de ma maladie et le prix de ce traitement en Allemagne.  Merci à tous. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Vous pouvez également nous aider en partagant cette page

196

12 259 €

12 %
Un traitement pour Camille

Un traitement pour Camille

Vers une médecine sans frontière, aidez Camille à accéder à son traitement Camille, 22 ans, est atteinte d'un gliome infiltrant de la ligne médiane, situé dans le cerveau.  Diagnostiquée en juillet 2017, elle a voulu continuer ses édutes de médecine, qu'elle a poursuivit avec succès jusqu'à la rentrée 2018 ; la fatigue étant trop grande, elle a dû abandonner sa quatrième année au mois d'octobre. En janvier 2019, après 18 mois de chimiothérapie et plus d'une trentaine de séances de radiothérapie, la tumeur n'est toujours pas stabilisée et est devenue chimio résistante. Camille a dû subir de nouvelles séances de radiothérapie afin de momentanément stabiliser l'évolution de son gliome. Les traitements disponibles en France ne peuvent plus répondre efficacement aux besoins médicaux de Camille, la seule alternative se trouve outre Altlantique.  Plusieurs centres dans le monde effectuent des recherches sur les gliomes infiltrants de la ligne médiane, l'un d'entre eux se trouve aux Etat-Unis du côté de Houston. Un protocole y est proposé aux patients souffrant de cette pathologie et ses effets y sont reconnus. Il a notamment fonctionné sur une jeune patiente française du même âge que Camille et a permis de stabiliser la tumeur de façon durable. Afin de pouvoir bénéficier de ce traitement, Camille devra se rendre une fois par mois aux Etats-Unis. Sa famille et ses proches font appel à la générosité de chacun afin de l'aider à payer les frais de déplacement et à accéder au traitement qui pourrait la sauver.   Des centaines de patients en France, le plus souvent des enfants, souffrent de cette pathologie. En offrant une visibilité à l'accessibilité du traitement, nous contribuons à l'ouverture des frontières médicales.  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci pour elle !

663

25 840 €

Détresse : Mon père a 55 ans et ne sera bientôt plus agriculteur

Détresse : Mon père a 55 ans et ne sera bientôt plus agriculteur

Je lance un appel à la solidarité pour aider mon père, agriculteur, à sortir de la détresse morale et financière dans laquelle il vit depuis des années. Depuis son plus jeune âge, mon père travaille sur l’exploitation agricole familiale, une ferme céréalière, située à Castres dans le Tarn. Il a toujours travaillé seul : la faiblesse financière de l’exploitation ne lui a jamais permis d’employer un ouvrier agricole pour l’aider. Il n’a même jamais pu se verser un salaire. Telle est la réalité de la vie de mon père : il a toujours travaillé dur, mais uniquement par passion. Comme toute entreprise, une exploitation agricole a des charges nécessaires à son fonctionnement : investissements initiaux et entretien de matériels (tracteurs, semoirs, outils de travail du sol, moissonneuse-batteuse…), carburant, semences, engrais... S’ajoutent à cela, les loyers des fermages, taxes foncières et assurances. Mais les aléas climatiques et les cours fluctuants des céréales n’ont jamais permis d’atteindre l’équilibre financier : une fois la récolte vendue et le bilan de l’année calculé, les dettes, d’abord minimes, n’ont cessé d’augmenter. Mon père a pourtant su se remettre en question et évoluer afin de trouver un moyen de faire prospérer « la ferme », comme on l’appelle dans la famille :- Il a planté de nouvelles cultures, censées produire davantage de rendements ou être mieux valorisées ;- Il a épandu de nouveaux engrais, cherchant à améliorer les conditions de croissance de ses cultures ;- Il a utilisé de nouveaux intrants, censés protéger ses cultures de maladies ou d’insectes.Autant de solutions conseillées, de dépenses réalisées et de déceptions une fois les cultures récoltées. Car, à sa décharge, il peut être difficile de faire les « bons choix » lorsque plusieurs intérêts se mêlent au sein d’un système agricole incitant trop souvent à l’investissement. Malgré une optimisation des charges de production et la mise en place, il y a près de 15 ans, d'une agriculture raisonnée (arrêt du labour, réduction des apports sur les champs), le bilan a continué à être déficitaire. Le travail à perte puis l’engrenage de l’endettement ont ainsi conduit l’exploitation à la faillite. Après 30 ans d’activité mon père est aujourd’hui au pied du mur, menacé de liquidation judiciaire : s’il ne peut rembourser ses dettes, il devra vendre tout ce qu’il possède : matériel, terres et bâtiments, y compris notre maison familiale où vivent encore mes parents. L’occasion pour moi de souligner le soutien essentiel qu’a représenté ma mère durant toutes ces années : en plus de nous avoir permis de faire des études, elle a soutenu notre père tant sur le plan financier que moral. Elle a su (et essaie encore) le raisonner dans les moments les plus sombres, l’empêchant de commettre l’irréparable. Toutefois aujourd’hui, son salaire d’institutrice, ponctionné pour payer les dettes à court terme de la ferme (impôts, factures, etc.), ne leur permet plus de vivre, et l’espoir la quitte elle aussi. Nous sommes quatre enfants, inquiets pour nos parents : la situation financière est aujourd’hui bloquée, ils sont désespérés face à cette menace d’expropriation. N’ayant plus aucun recourt possible, nous avons pris la décision, via cette cagnotte, de demander de l’aide malgré la difficulté qu’il y a à s’exposer ainsi. Nous en appelons humblement à votre générosité pour aider notre père à tourner la page de son rêve agricole et lui offrir la possibilité d'une reconversion professionnelle. Merci d’avoir pris le temps de lire cet appel. Je vous encourage à le partager. Chaque soutien est important, et je remercie du fond du cœur tous ceux qui pourront y contribuer.  MERCI!

199

9 717 €

4 %
Aider Stéphane à rouler

Aider Stéphane à rouler

Bienvenue sur cette cagnotte !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !  Bonjour à vous tous, grâce à cette cagnotte solidaire vous pouvez aider Stéphane, Comment ?  Bonjour à tous, je m'appelle Stéphane, j'ai 48 ans et je vis en Normandie, au Havre.Cela fait 48 ans que je suis handicapé moteur ; en effet, une complication a eu lieu lors de ma naissance : le cordon ombilical s'est enroulé au niveau de mon cou (ce qui m'a étouffé) et mon cœur s'est arrêté de battre… Les médecins ont dû me ramener à la vie mais un manque d'oxygène m'a finalement coûté l'usage de mes bras, de mes jambes ainsi qu’un langage difficile. Toute ma vie, j'ai été très entouré par mes parents et la famille puis, j'ai été très vite en école spécialisée puis en foyer, n’ayant aucune autonomie pour les gestes simples du quotidien. Puis, j'ai eu la chance d'acquérir un fauteuil électrique avec une commande spéciale au menton où j'ai vite pris le goût de la liberté ! Ce qui m'a donné l'envie d'élargir mes objectifs, trouver un emploi, rencontrer l'amour et essayer de tendre vers une vie « normale » Après une longue bataille administrative, j'ai réussi à passer mon B.A.F.A. et obtenir un appartement autonome avec la présence d'auxiliaires de vie pour m'aider dans les gestes de la vie de tous les jours. Mais il me manquait encore quelque chose : un moyen de locomotion pour pouvoir aller encore plus loin ! Je suis dans l'incapacité de conduire donc il m'a fallu encore négocier pour trouver une assurance qui accepte d'assurer un véhicule pour mes auxiliaires !Je suis parti en train, accompagné, fier d'avoir trouvé un camion qui pouvait enfin me transporter « partout où je voulais aller ». Ce camion est devenu un objet précieux pour moi et j'ai beaucoup dépensé pour le rendre fiable et sécurisant ! Chouchouter mon camion est même devenu une passion, ce qui m'a amené à le faire customiser. Mais, catastrophe ! Deux ans après, le camion est trop vieux, trop polluant et une corrosion trop présente empêche le passage au contrôle technique… En effet, depuis mai 2018, le contrôle s'est renforcé, il n’est donc pas possible de garder ce vieux véhicule, « ma liberté, mon joujou préféré ! » Dernièrement, j’ai reçu la triste nouvelle d'officialiser la mise à la casse de mon camion. C'est un crève-cœur pour moi. Et, la prime à la conversion ne fonctionne que sur l'achat de véhicule récent ; Or, je n'ai pas les finances pour acheter un véhicule adapté récent ou même neuf. On m’a parlé des cagnottes solidaires alors, je fais appel à vos dons, votre générosité, votre solidarité afin de m'aider à financer un véhicule adapté. Ce serait pour moi, l’assurance de partir sur un projet fiable, à long terme, une liberté d’esprit, me déplacer sans contraintes, sans tracas… me rendre une autonomie récemment perdue.Pouvoir me déplacer, c'est pouvoir partir à l'aventure, découvrir le monde ! Mais surtout et simplement, c’est m’aider dans mon quotidien pour les courses par exemple… Merci d’avoir pris le temps de lire ces lignes écrites avec l’aide de ma précieuse amie.J’espère concrétiser ce projet et si j’y arrive, je ne manquerai pas de vous en informer !Stéphane

65

8 717 €

58 %
Conserver notre élevage de volailles .

Conserver notre élevage de volailles .

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Bonjour à tous, je m’appelle Maël LEFEVRE, j’ai 37 ans et mes enfants Adrien 14 ans et Thalia 10 ans .  Nous vous écrivons pour vous parler du problème de santé de ma femme, Sophie, et maman de nos enfants.  Nous nous sommes installés en 2013 sur une exploitation où il a fallu tout créer car notre projet et l’activité de vente de volaille en direct aux consommateurs . Nos clients apprécient le goût de nos volailles d’autrefois élevé principalement aux céréales produites sur la ferme c’est pourquoi nous voulons conserver l’élevage de nos volailles . Adrien,Thalia: Nos parents travaillent beaucoup pour développer notre ferme afin que notre famille puisse en vivre. Ce travaille nos parents n'en n'ont pas peur mais use la santé de notre maman. À la fin de l’année 2014, où le travail est plus intense, maman commence a avoir beaucoup de douleur à l’épaule droite. Bien entendu, elle est droitière! Les semaines et les mois passent toujours vivant avec cette douleur de plus en plus douloureuse, les rendez-vous sont pris à l’hôpital pour soulager cette douleur par des infiltrations sans grand succès ... Après beaucoup d'examens et de temps passé, les médecins découvrent que le tendon de l’épaule est très abîmé et qu'il faut l'opérer. Forcément elle part confiante à cette opération pour enfin arrêter de souffrir. Cela fait aujourd’hui plus d’un an que l’opération a eu lieu mais malheureusement ma femme a toujours très mal comme avant l'opération, et pendant ce temps là, la ferme doit toujours nous faire vivre . Je fait encore plus de choses pour pouvoir  la soulager avec l'aide des enfants quand il le peuvent, mais cela nous fatigue davantage Adrien: Nous aimerions l'aider mais ne savons pas comment faire, et c’est là que j'ai découvert la cagnotte Leetchi . Ma maman ne pourra peut-être plus continuer les volailles mais nous, nous voulons car nous sommes très content et très fier de vivre à la campagne et à la ferme . Ce qui pourrait aider son travail ce sont des machines comme : - un bac de trempage automatique pour les volailles, - une machine pour vider les volailles,- une voiture de livraison avec la boîte automatique... Aujourd'hui tout ce fait manuellement et use notre santé et tout ce matériel permettrait un grand confort de travail. Nous devons également faire des mises aux normes mais cela a un coût .De plus, ma femme étant en maladie professionnelle, nous pensions avoir droit à quelqu'un pour la remplacer mais même avec ce qu'elle a et ayant beaucoup de mal à lever le bras nous n'avons aucune aide pour l’emploi d’une personne . Thalia: Ma maman perd un peu le moral et elle est fatigué des hôpitaux car nous ne savons pas si une deuxième opération n'auras pas lieu. Tout cela nous permettrais de continuer dans le métier que l’on aime tous . Avec cette cagnotte nous pourrons rendre le travail moins pénible pour nous tous c’est pourquoi nous vous remercions d’avance du fond du cœur . Merci beaucoup .  Maël, Adrien et Thalia . Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte ! Merci à tous !

65

2 775 €

3 %
Le projet agri-culturel de Graine de Ferme !

Le projet agri-culturel de Graine de Ferme !

« Dessine Moi une Ferme » : un projet agri-culturel pour Graine de Ferme ! Qui sommes-nous ? Nous sommes Raphaël et Apolline : deux curieux et amoureux de la nature. Raphaël a obtenu un CAP en maraichage biologique et est actuellement en formation BPREA (Brevet Professionnel Responsable d’Entreprise Agricole) afin de développer ses compétences en gestion et de bénéficier d’un meilleur accompagnement dans son installation agricole. Au sein de sa formation il a effectué plusieurs stages dans des fermes maraichères dans lesquelles il a approfondi les techniques culturales : de là est née l’idée de créer sa propre micro-ferme.  Apolline est une littéraire, après une licence de Lettres Modernes et un service civique dans un Écomusée, elle confirme son désir de partager : visites guidées, ateliers avec les enfants, création d’un potager, transmission du patrimoine ou encore communication culturelle ont été pour elle autant de moyens de développer un territoire rural par le biais du tourisme et du partage. Au sein de la micro-ferme elle souhaite développer l’éco-tourisme, allier agriculture et culture au service d’un développement local vivant. Pour éclairer ce projet elle se forme actuellement au développement rural avec une licence professionnelle « Entreprises et Développement Local ».   Notre projet naît de quatre envies : - Créer une ferme à taille humaine et porteuse de valeurs, permettant un travail de la terre peu mécanisé et respectueux du sol pour une valorisation de nos produits et le maintien d’une biodiversité essentielle. La micro-ferme est une ferme de taille moindre commercialisant en circuits courts et présentant une grande diversité de cultures.- Proposer une consommation locale, consommer mieux et proche de chez soi par la vente directe de produits sains et de saison plutôt que de consommer des denrées qui parcourent en moyenne 1500 kilomètres avant de se retrouver dans notre assiette.  - Eliminer totalement les pesticides de notre environnement car nocifs et polluants pour nous-même et pour notre Terre. Il s’agit de retrouver une agriculture qui préserve les écosystèmes pour une meilleure qualité de l’eau, de l’air et du sol. Cette démarche s’accompagne également d’un désir de limiter l’utilisation des énergies fossiles au profit d’énergies renouvelables. - Favoriser l’échange et les rencontres, il s’agit de redynamiser notre environnement proche en recréant du lien et en communiquant par l’accueil à la ferme. Transmettre et partager, s’enseigner les uns les autres à vivre mieux et plus simplement.   Effectuant nos formations respectives en Ariège nous nous sommes attachés à ce territoire. Plus largement, nous pourrions nous installer dans la région pyrénéenne. Pour faire quoi ? Graine de Ferme : une micro-ferme biologique tisseuse de liens !  Notre projet global s’étendrait idéalement sur environ 5 hectares et nous travaillerons tous les deux sur la ferme à temps-plein. Nous savons aujourd’hui que les micro-fermes sont des structures viables qui permettent une réelle valorisation des circuits courts et de l’agriculture biologique. La ferme n’est pas un système à part : elle souhaite faire partie d’un réseau porteur de projets qui permettent de mettre en valeur le territoire à notre échelle.  La ferme maraîchère :   En matière de production, toute l’année, la culture légumière et fruitière sera l’activité principale à la ferme. Notre mode de culture utilisera des méthodes inspirées de la permaculture et du maraichage bio-intensif. Aucun produit phytosanitaire n’entre dans le processus de culture. Il s’agit de suivre le rythme de développement des différents végétaux, d’en assumer les faiblesses et de tirer profit de leurs qualités. La production inclura légumes feuilles, racines, bulbes, tiges, salades, pois et haricots, concombres et courges ; également arbres fruitiers et petits fruits. La surface dédiée à cette activité sera idéalement de deux hectares avec environ 3000m2 de surface cultivée.  En plus d’une vente à la ferme ou encore dans des systèmes de circuits courts, nous serons présents de façon régulière sur les marchés du territoire pour vendre nos produits et ainsi promouvoir notre activité aux côtés d’autres acteurs locaux. A terme nous prévoyons également de proposer aux cantines scolaires locales nos produits tout au long de l’année.  Par cette ferme nous voulons devenir acteurs de la vie locale de la commune et des communes alentour en matière de production légumière. Il est question de proposer aux habitants des produits sains, bio et accessibles financièrement pour en faire profiter le plus grand nombre.     La ferme « éco-touristique » :  Notre projet est de mettre en place un camping à la ferme écologique : un éco-site, lieu d'échange et de partage, accessible à tous. L'objectif est de valoriser le potentiel touristique de la région en proposant un lieu d'accueil convivial et calme dans un site privilégié. Les constructions prévues sont durables et respectueuses de l'environnement : panneaux solaires, toilettes sèches et récupération d'eau pour une économie d'énergie optimale. L'éco-tourisme apparaît comme un moyen alternatif de visiter une région : respectueux de l'environnement, qui privilégie les liens humains et permet la découverte d'un autre mode de vie.  L'éco-tourisme s'appuie également sur la mise en place d’une ferme pédagogique pour découvrir la vie de la ferme. Des ateliers et des journées découvertes seront proposés afin de partager nos savoirs et savoir-faire. Les activités proposées prendront pour thème le maraîchage, la cuisine et transformation de nos produits, la découverte du monde animal de la ferme et la sensibilisation à l'écosystème et à la biodiversité. Nous souhaitons également proposer des activités pour découvrir la région et ses richesses, en partenariat avec les différents acteurs locaux.  Nous prévoyons enfin le développement d’un lieu attaché au lien social et à la valorisation de nos produits : un café culturel ainsi qu’une bibliothèque participative avec évènements culturels, résidences d’artistes, expositions ou encore ateliers tout au long de l’année, pour une véritable redynamisation locale et rurale proche des habitants. La « perte de vie » des villages nous affecte particulièrement et nous souhaitons donc réinvestir la vie locale au service des habitants. À quoi vont servir vos dons ? Nous faisons aujourd’hui appel à vous car nous croyons réellement en notre projet et en sa réalisation ! Nous aspirons à une agriculture respectueuse de la terre et des Hommes, une agriculture citoyenne. Cette cagnotte qui suit le principe du financement participatif relève de cette logique : elle s’appuie sur l’entraide et la solidarité de chacun pour mener à bien une réalisation collective. Les dons seront dans un premier temps nécessaires à l’achat du terrain et un plus non négligeable en tant qu’apport personnel à faire valoir aux banques. Ils seront alors le premier moteur du lancement de notre activité. De plus, nous pourrons également investir dans le matériel indispensable à notre installation (serres, irrigation, outils…). Avec ce financement participatif il nous tient à cœur de développer un projet collectif qui ne tient pas uniquement du bon vouloir des banques ou autres prêts financiers. Nous voulons démontrer que notre projet peut être porté par d’autres personnes que nous et qu’il suscite un réel intérêt. Une fois le financement participatif terminé nous recueillerons les dons et pourrons alors lancer le projet. En attendant, n’hésitez pas à nous suivre et à nous contacter sur Facebook et sur Leetchi (et prochainement sur notre site internet…) pour suivre l’avancement de notre projet ! Contreparties : Les délais concernant les contreparties varieront en fonction de la contrepartie prévue et de l’avancement de notre projet, nous vous tiendrons au courant via cette page Leetchi. •Pour les contreparties qui nécessitent de venir sur place : contactez-nous si ce n’est pas possible pour vous (ou si vous ne souhaitez pas de contreparties), nous vous proposerons autre chose. •Pour toute question n’hésitez pas à nous contacter ! - 1€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter- 10€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + recevez un marque-page au nom de la ferme- 25€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + un assortiment de graines potagères (à récupérer sur place)- 50€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + un (gros) panier de produits de la ferme (à récupérer sur place)- 75€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + venez profiter d’un pique-nique en famille à la ferme (repas jusqu’à 4 personnes)- 100€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + parrainez un arbre de la ferme, choisissez sa variété, venez lui rendre visite et récoltez ses fruits ! - 200€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + venez passer une journée à la ferme avec une initiation au maraichage (et repartez avec votre récolte !)- 500€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + parrainez un animal de la ferme, choisissez son nom, venez lui rendre visite et emmenez-le en balade !- 1000€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + passez une semaine dans la peau d’un maraicher à la ferme (et repartez avec votre récolte !)  Et enfin… un IMMENSE merci à tous !Tous les donateurs seront invités à l’inauguration de la ferme : un apéritif partagé et une visite du lieu ! /!\ N'oubliez pas de laisser votre adresse mail en commentaire lorsque vous faites un don pour qu'on puisse vous contacter (et pour recevoir la newsletter) /!\

50

3 100 €

Tous ensemble pour le WV combi lensois

Tous ensemble pour le WV combi lensois

Tous ensemble pour le WV combi Lensois Chers amis supporters du RC LensCe Dimanche soir nous avons tous été tristes et marqués de l’épilogue de cette épopée en barrages après y avoir vraiment cru  !! Un autre évènement marquant a touché l’un de nos plus fidèles camarades et supporters du RC LENS  Vous connaissez sans doute de près ou de loin Thibaud avec son légendaire camping-car combi WV âgé de 47 ans et aux couleurs du RC LENSIl est en effet  de tous les matchs et de nombreux déplacements (récemment au PFC et à TROYES avec sa fille Maela elle aussi très fidèle supportrice) Alors que ce dimanche soir Thibaud et sa fille avaient pris la route pour voir le match entre supporters son combi a malheureusement pris feuHeureusement ils ont pu se dégager du combi mais malheureusement comme vous pouvez le constater sur les photos , il ne reste quasiment rien du véhicule mythique auquel Maela et Thibaud tenaient tous les deux énormément. Pour raison financière Thibaud s’était pourtant récemment résolu (à contre cœur ) à le vendre , l’annonce est toujours sur le BON COIN.... Montrons toutes et tous notre solidarité , apportons toutes et tous notre contribution (petite ou grande) afin de compenser cette importante perteMerci également de ne pas hésiter à partager ce petit mot afin de de toucher un maximum de personnes susceptibles d’apporter leur élan de solidarité Tous ensemble pour le combi de Tib ! Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

65

1 826,59 €

Nino.... Notre deuxième étoile

Nino.... Notre deuxième étoile

Nino est notre deuxième étoile... Il est arrivé en 2018 un vrai petit champion. Nino est arrivé sans faire trop de bruit dans notre famille pour harmoniser un bel équilibre à 4. Mais plus silencieux que lui encore, la maladie l'a suivi. Elle s'est introduite..... Malicieusement mais dangereusement sur notre petit homme. Nino a commencé par convulser avant de faire des crises d épilepsies sévères..... Tout cela n'aurait été qu une broutille si tout ça n'était pas le résultat d'une maladie génétique dégénérative et incurable. Nino va peu à peu perdre sa motricité, il va peu à peu perdre de son autonomie..... Cette maladie est rare donc très peu traitée.... Alors Nino n'aura pas toute une vie avec nous mais il est inenvisageable pour nous, ses parents, pour son grand frère de baisser les bras maintenant. La maladie va prendre de ses muscles mais pas de notre force.... Pas de notre amour....Le vieil adage dit "le temps c'est de l'argent" est une réalité cruelle.... Le temps pour favoriser le développement de Nino nous est compté.... Il faut le stimuler souvent et pour ça nous avons besoin de matériel.... Et de temps avec lui. Son papa a stoppé son emploi pour être à 100% à ses côtés pour profiter du temps qui nous est accordé.... Ma profession me laisse plus de liberté pour accompagner Nino au quotidien.... De plus, il va nous falloir anticiper des aménagements pour lui afin de faciliter ses déplacements avec un siège adapté..... Et plus tard des appareils pour l'aider à se mouvoir.... A progresser pas à pas et à ne pas souffrir. Oui la vie est une belle garce..... Elle va nous prendre notre petite étoile..... Mais en attendant, nous sommes résignés à nous battre, elle ne peut pas nous enlever l'amour, la vie de famille et notre belle énergie.... Nous ne pourrons pas écrire toute une vie mais grâce à vous tous, nous pouvons lui offrir de jolis souvenirs et des armes pour se battre....Chaque pierre apportée à notre chemin facilitera notre parcours..... Et nous permettra d avancer toujours plus fort pour lui... Pour son grand frère et pour nous....Merci à tous

202

8 858,30 €

Aidez mon père qui est le dernier agriculteur de Saint Jaques De La Lande

Aidez mon père qui est le dernier agriculteur de Saint Jaques De La Lande

Bienvenue sur cette cagnotte Je m'appelle Damien, j'ai 17 ans. J'ai créé une cagnotte pour sauver l'exploitation en reconversion BIO de mon père, la dernière de St Jacques de la Lande (35).Il a démarré en 2004 en reprenant l'exploitation familiale de ses parents. Il s'installe en Vaches Allaitantes de race Limousine avec 20 têtes. Aujourd'hui il tient un troupeau de 54 vaches auquel s’ajoute un petit troupeau de moutons.Il a décidé de se lancer dans la vente directe à la ferme en vendant les produits provenant de son exploitation, comme du bœuf, du veau et de l'agneau.En 2018, il se reconvertit BIO, pour fournir des produits sains pour :·         la santé des gens vu l’évolution du nombre de malades (pesticide, utilisation abusives de médicaments, etc)·         le respect des animaux (maltraitance, abattage violent, traitements médicamenteux…)·         la préservation de notre environnement (sans OGM, désherbants, semences hybrides…).La reconversion BIO est venue il y a 3 ans ½ lorsqu’il apprend le cancer du fils du voisin à ses 6 mois. Je ne veux plus cela ! Il en a marre que beaucoup d'agriculteurs ne pensent pas à la planète, aux gens, au réchauffement climatique ! Il n’y a pas qu’eux, nous sommes tous coupables !! Le motif de mon appel au don trouve ses origines dans de lourds investissements dans du matériel, des bâtiments et du bétail, des expropriations. Les problèmes financiers s’accentuent avec le temps. Le matériel utilisé tous les jours souffre et nécessite de lourdes réparations coûteuses. Les banques ne participent pas à notre relève et vous abandonnent au bord du chemin. « Vous n’avez pas les revenus des producteurs de lait ! » me disent-ils. L'année dernier il a fallu prendre sur ses réserves ne voyant pas les aides de la PAC. Elles ne sont remises qu’à fin décembre 2018. Le même scénario recommence en 2019Aujourd'hui, il est fiché à la Banque de France. La comptabilité n’est pas au beau-fixe. Je ne voudrais pas me retrouver à la rue avec ma famille après la préemption de notre maison. Les impayés s’accumulent, les entreprises que vous souhaitez voir intervenir chez nous refusent de venir !L'année dernière, après une tentative de suicide et une grosse dépression, il ne voit plus la vie comme avant. La reconversion BIO semble apporter un plus mais la pente est dure à remonter. Nous devons remplacer notre andaineur, une faneuse et investir dans un petit véhicule utilitaire que nous n’avons plus depuis mi-2018.Si je lance cette cagnotte c’est pour mon père qui est un passionné de l'agriculture biologique mais aussi pour sauver notre famille.Merci par avance pour vos dons qui seront bien utilisés.Damien,Lycéen en formation CGEA (Bac Pro en élevage agricole)

214

6 570 €

5 %
Après l'orage revient la vie...

Après l'orage revient la vie...

Bonjour je m'appelle Nico,  J'ai 29 ans et je sors à peine d'une longue année difficile, aussi bien sur le plan psychologique que physique.  L'été dernier j'ai constaté une grosseur au niveau de mon bras droit sans pour autant m'en inquiéter.La grosseur devenant de plus en plus importante, j'ai été consulter mon médecin généraliste qui m'a prescrit une IRM.Les résultats de l'IRM étant mauvais, j'ai dû passer un nouvel examen : une biopsie. L'attente des résultats a été insoutenable pendant 10 jours, puis le verdict est tombé. Les médecins m'ont diagnostiqué un Sarcome d'Ewing , cancer rare des os et des tissus mous où dans certains cas l'amputation du membre infecté est inévitable.  J'ai démarré la chimiothérapie en septembre 2017,  et de voir mon bras et cette grosseur diminuer de volume avec le traitement m'a redonné espoir et joie de vivre.  Le traitement a été agressif, une des chimios les plus fortes, mais nécessaire pour ma guérison : 14 séances de chimiothérapie avec hospitalisation de 4 jours à chaque séance.   Fin 2017 j'ai commencé mes séances de radiothérapie : 28 au total.A la fin de la radiotherapie, début 2018, mon bras était brûlé a vif.  Mon oncologue et moi avons fait le point et elle m'a affirmé que la réponse à la chimiothérapie était excellente à 90%. La tumeur étant passée d'une vingtaine de centimètres à quelques millimètres et qu'à cet effet une chirurgie conservatrice de mon bras était réalisable, ma joie fut immense.  Une opération a été planifiée pour le mois d'avril, consistant à me retirer la partie de l'os infectée initialement, ainsi que les tissus mous pour remplacer le tout par du ciment chirurgial avant d'effectuer une greffe d'os par la suite. L'opération fut un succés et la mobilité de mon bras conservée, je pensais que le plus dur était derrière.  Après l'analyse microscopique de la partie de mon bras opéré il s'est avéré que de nombreuses minuscules cellules cancereuses était encore présentes. Deux options s'offraient à moi :  - Conserver l'intégrité de mon bras avec la forte possibilité de rechute dans les années à venir (80%) - L'amputation de mon bras droit (je suis droitier) et un pourcentage faible de rechute possible.  Ce n'est pas tant le choix qui est difficile à faire car la vie est plus précieuse que tout,  mais plutôt l'acceptation de ce choix.Qui d'entre vous se verrait vivre à un bras ? Qui plus est à 29 ans.  Le 4 juin 2018 sera bel et bien la dernière journée de ma vie où je pourrais profiter de mes deux bras. 5 Juin 2018, l'opération s'est bien déroulée et depuis ce jour je suis officiellement gaucher.  La période post opératoire à été compliquée pour moi. C'est dur de perdre une partie de soi au sens propre du terme. C'est dur de voir son corps ainsi et je ne le souhaite à personne. Même se laver les deux mains devient rapidement un manque... je connaissais la valeur d'un bras, mais c'est une fois amputé qu'on se rend compte de l'importance de chaque chose.  Suite à cela j'ai fini mon traitement chimiotherapique, enfin pas tout à fait car la chimio avait perturbé mon foie et je n'ai pas pu faire ma dernière cure au risque de l'abimer.   Je fais aujourd'hui appel à vous, vos dons quels qu'ils soient me seront d'une grande aide dans ma vie de tous les jours. Une prothèse bionique me faciliterait la vie,  un véhicule ammengagé , de nouveaux appareils électroménagers plus adaptés , ou un petit plaisir....un tatouage pour masquer mon handicap...  Cela fait donc 5 mois jour pour jour que je vis à un bras, loin de moi la volonté de me lamenter sur mon état physique ou de faire l'aumône. Je respire, je mange, je marche, je vis tout simplement. D'autres dans mon cas n'ont pas eu cette chance.  J'aimerais juste pouvoir reprendre ma vie où je l'avais laissée et avancer vers une vie meilleure.    Merci à tous du fond du coeur. Le combat continue ! FUCK CANCER !

181

0 J

Un véhicule adapté pour Nathan

Un véhicule adapté pour Nathan

Bienvenue sur cette cagnotte associative !Effectuez votre don en un clic.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous ! Bonjour voici NATHAN mon petit garcon agé de 11 ans il est atteint d'une maladie genetique tres rare  appelé MALADIE DE L'HOMME DE PIERRE OU F.O.P (fibrodysplasie ossifiante progressive )  seul 80 cas en france et 2500 dans le monde sont recenséscette maladie le paralyse de la tete aux pieds prenant le coup les bras les hanches les jambes pour finir par atteindre la cage thoracique (difficultées respiratoire étouffement ou embolie cardiaque )cette maladie consiste à fabriquer des plaques osseuses dans tout son corps ( 2eme squelette osseux) venant atteindre tous ses muscles sauf les muscles du coeur c'est une maladie evolutive à ce jour aucun traitements medicamenteux pour le guerir ,juste une essai clinique dont NATHAN participe actuellement il est le 4eme enfant en FRANCE sur 8 à le tester non pas sans effets indesirable  A ce jour mon fils à la nuque d'atteinte  les deux avant bras  ainsi que les deux jambes qui ne plient plus du tout ( besoin d'un fauteuil roulant pour manger et se deplacer lors de manifestations ou deplacement long et fatiguant ainsi que pour s'assoir à l'ecole ) il nous est difficile voir casi impossible à ce jour de l'installer convenablement dans un vehicule meme berlingles jambes pose difficilement sur le tableau de bord et à l'arriere impossible de positionner ses jambes qui ne se plient pas et reste droite comme mises dans un platre  c'est pourquoi il faut l'installer dans un vehicule type espace, monospace, traffic ou multivan .......... nous avons actuellement un espace 4 qui n'est plus adaptéen effet la portiere devient un probleme.. NATHAN  grandit  il lui faut s'assoire sur le 1er siege arriere puis glisser ses fesses sur le 2eme siege du milieu et basculer ses 2 jambes par dessus le siege passager ou conducteur pour venir les positionner  au milieu sur un pouf ...et ca minimun 4 fois par jour ecole maison . ce qui l'inconforte et lui fait de plus en plus mal aux jambes aux hanches et au dos colonne vertebrale qui se devie  aujourdhui nous sommes dans l'urgence de changer ce vehicule pour le bien etre de NATHAN afin de continuer à le véhiculer école  loisirs vacances avant qu'il ne soit complétement alité   nous esperons par le biai de cette cagnotte en ligne recolter suffisament de dons pour financer cet achat au plus vite besoin d'environ 15000 € à 20000 €UN GRAND MERCI A TOUS tant de ma part que celle de NATHAN  Mes remerciments aujourdhui pour votre soutient  ne seront jamais assez fort pour exprimer mon ressentie de maman.

64

3 883 €

Solidarité pour Gavroche

Solidarité pour Gavroche

Bonjour!      Je m'appelle Gavroche, je suis un gentil minou un peu timide qui vient d'avoir deux ans. J'aime ma petite famille de félins dont ma soeur Lala, mon humaine, et surtout la vie.    Il y a quelques jours je suis tombé , et quand j'ai atterri par terre je me suis rendu compte que je ne pouvais plus marcher avec mes papattes arrière. Mon humaine est vite venue me chercher et j'ai essayé de ramper vers elle , elle m a pris dans ces bras et m'a amené chez notre vétérinaire, j'avais peur et mal et je tremblais.    En fait, j'ai une vertèbre qui a été cassée alors mon humaine m'a emmené dans un hôpital  spécialisé que je ne connaissais pas. Moi j avais peur et je me cachais dans le creux de ses bras... enfin je dois l'avouer sauf quand elle me donnait des petits bouts de jambon...je suis un sacré gourmand.....    Là bas le spécialiste et ma maman (je l'appelle aussi comme ça des fois), ils ont discuté longtemps, j'ai entendu des mots comme " paraplégique, incontinent, euthanasie", je ne sais pas ce qu'ils veulent dire.... Maman m'a regardé , elle pleurait et m'a dit: "Tu veux vivre toi mon petit gars? " Je l ai regardé avec mes grands yeux écarquillés comme je fais souvent, j'ai surtout pensé aux friandises dans sa poche et à retourner dans ses bras. En faisant ça je lui ai dit "Oui! Quelle question voyons! " Alors on m'a opéré de suite , tout s'est bien passé c'était vendredi 10 mai au soir.    Toutefois malgré l opération je resterai paralysé des papattes arrière, incontinent et mon humaine devra vidanger ma vessie deux fois par jour. Moi ce que j'aime c est quand elle me rend visite qu'elle me caresse, me donne des friandises , le reste je m'en fous ça veut pas dire grand chose pour moi tous ces mots là....    Cependant de ce que j'ai compris ça coûte très cher tout ça , on en est déjà à 2500 euros environ et je sais que maman n'est pas très riche. Il faudra que j ai des couches à vie, de la physio, des soins de kiné , balnéo, et un traitement pour que ma vessie soit relâchée afin de pouvoir la vidanger  manuellement. Il faudra aussi peut être un appareillage vous savez les petites roulettes pour aller encore plus vite !!! Et bien sûr quelques aménagements dans notre maison    j'ai compris autre chose:  si ma petite humaine ne peut pas faire face à toutes ces factures qui arrivent d'un seul coup, la seule option qu'il restra c'est l'euthanasie,ou l'abandon, je ne connais pas le sens de ces mots mais je trouve qu 'ils font super peur car à chaque fois qu'ils sont prononcés maman se met  à pleurer et trembler et moi je n'aime pas ça je préfère quand elle me donne des petits bouts de poulets ou quand elle rigole en jouant avec moi.     Alors , je ne vous demande pas de me prendre en charge toute ma vie , non surtout pas, mais d'aider maman à démarrer cette nouvelle vie différente , le temps qu elle réorganise son budget. Pour le moment les factures ne sont pas éditées , on n a que les devis mais la semaine prochaine on les aura et bien sûr on vous les montrera  . J'ai peut être un peu trop parlé , je suis bavard quand même,je vais m 'arrêter là en vous disant merci d'avance pour votre soutien que vous nous apporterez et  aussi qu' il n'y a pas de petites sommes , juste des coeurs qui font ce qu'ils peuvent.  A Bientôt. Gavroche

120

1 757,10 €

39 %
Haut de page