Aller au contenu principal
Un toit pour Erros

Un toit pour Erros

Bienvenue sur cette cagnotte !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous Nous organisons une collecte dans le but d'offrir aux chiens retraités de la Police Nationale une fin de vie paisible et accompagnée en créant la première maison de retraite pour chiens policiers. En effet, certains de nos animaux ont des caractères qui ne nous permettent pas de les accueillir chez nous ou de leur trouver une famille de substitution. Pour eux, une fois la retraite actée, le pire est souvent inévitable.Nous estimons tout de même qu'après plus de huit ans de bons et loyaux services pour la sécurité de la population, ils méritent une fin de vie heureuse. L'administration n'étant pas insensible à notre démarche met à notre disposition un terrain jouxtant le chenil actuel. Elle nous fournit le raccordement à l'eau et l'électricité. Ces gestes nous permettent déjà de réduire le coût des opérations. Malgré cela, un financement complémentaire reste nécessaire. En effet, nous avons besoin de fondations,d'une dalle de 100m carré et son système d'évacuation ( environ 30 mètres cube de béton liquide ), de divers matériaux de construction ( parpaings, ciment, sable, gravier, etc ...), d'une toiture, des raccordements électrique et hydraulique, de l'équipement sanitaire, du matériel permettant une hygiène irréprochable et de moyens pour entretenir cette structure. Dans ce but, notre association "Endive 13" et son projet "Un toit pour Erros" lance cette collecte de fonds pour que nous puissions construire l'ensemble de la structure, et , aux maîtres des chiens difficiles de continuer à prendre soin de leurs compagnons dans des conditions d'hygiène et de sécurité optimales. Tous les dons même les plus modestes sont importants et le partage de ces informations l'est encore plus, alors, amoureux des chiens, aidez nous. Il est évident que l'intégralité des dons servira à la construction et à l'entretien de cette maison de retraite pour chien de la Police qui soit dit en passant est une première en France. Retrouvez nous sur notre page Facebook Un toit pour Erros. 😉👍

1322

37 929 €

94 %
UN SOURIRE POUR INAYA

UN SOURIRE POUR INAYA

Bonjour à tous L’association UN SOURIRE POUR INAYA lance un appel aux dons pour financer l’opération et la rééducation de notre petite Inaya qui vient d’avoir 10 ans. Notre fille souffre d’une maladie neurologique d’origine inconnue qui l’empeche de marcher. Les médecins nous parlent de diplegie spastique, de syndrome pyramidal et de plein d’autres choses. Ils nous avaient certifié qu’elle ne marcherait jamais.  Nous avons découvert des méthodes de rééducation à l’étranger qui pouvaient aider ces enfants à récupérer leurs fonctions motrices. Ça a fonctionné pour notre fille. Cela fait bientôt 5 ans qu’on se déplace aux États Unis et en Espagne pour Inaya. Nous avions pu d’ailleurs grâce à votre générosité, récolter les fonds pour la première opération et le premier séjour Biofeedback. Aujourd’hui elle marche un peu en déambulateur et fait même du tricycle et notre combat continue. Malheureusement  ces thérapies sont très coûteuses et ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale car elles ne sont pas reconnues en France. Il y a quelques années ces thérapies étaient inconnues des familles . Aujourd’hui nous sommes nombreux à voyager dans le monde pour aider nos enfants et leur assurer un meilleur avenir.Nous lançons cette cagnotte aujourd’hui pour financer la fibrotomie (opération faite par le DOCTEUR REPETUNOV à Madrid)qui aura lieu fin juin et 3 semaines de thérapie MEDEK (avec la thérapeute LIZA BARRIOS à Alicante)en août. Inaya est en pleine croissance et sa diplegie spastique l’empêche de progresser. Cette opération est donc indispensable pour optimiser sa thérapie MEDEK de cet été.Le coût de l’opération est de 4300 euros et le stage MEDEK 1500 euros les 3 semaines. Nous sommes en possession des devis que nous pouvons vous montrer, pour cela me contacter sur la page Facebook UN SOURIRE POUR INAYA , ou par téléphone au 0660030319. Nous pouvons également vous envoyer par courrier à votre domicile un reçu pour vos impôts. En vous remerciant d’avance pour votre générosité.  Amicalement  les parents d’inaya Nadia Anjjar Oubaja et Hafed Oubaja

127

7 180,15 €

123 %
Sauvez une exploitation

Sauvez une exploitation

Bienvenue sur cette cagnotte !Mes parents se sont installés en 2010 sur un domaine viticole en Loire-Atlantique.Trois années de gel (2012, 2016 et 2017) et une année de grêle (2013) ont entrainé des pertes de récolte très importantes (perte de 80%, 25%, 75% et 75%).En 2013, un prestataire de service nous a fait perdre plusieurs milliers de litres de vin à cause d'une mauvaise filtration.Malgré tous ces soucis, mes parents ont toujours tenu bon et trouvé des solutions pour essayer de maintenir leur activité :-2012 : redressement judicaire pour étaler les emprunts-2017 : création du site www.adopte1cep.com. Site permettant à ceux qui le souhaitent de devenir parrain de ceps de vignes en achetant en avance des bouteilles de vin-2017 : passage en conversion Agriculture Biologique Depuis tout ça, moi, mon frère et ma soeur remarquons que nos parents ont du mal entre les factures, emprunts, charges... Ils sont beaucoup fatigués et si vous les aider cela leur permettrait de continuer à exercer leur métier qu’ils adorent. Avec cette cagnotte, ils pourront rembourser leurs dettes, continuer leur conversion en Agriculture Biologique, changer le matériel vieillisant (tracteur), developper l'emballage réutilisable...et surtout continuer à vivre de leur métier et de leur passion ! Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/emissions/jt-1920-pays-loire   lien du reportage France 3

579

26 160 €

8 %
Un traitement pour Camille

Un traitement pour Camille

Vers une médecine sans frontière, aidez Camille à accéder à son traitement Camille, 22 ans, est atteinte d'un gliome infiltrant de la ligne médiane, situé dans le cerveau.  Diagnostiquée en juillet 2017, elle a voulu continuer ses édutes de médecine, qu'elle a poursuivit avec succès jusqu'à la rentrée 2018 ; la fatigue étant trop grande, elle a dû abandonner sa quatrième année au mois d'octobre. En janvier 2019, après 18 mois de chimiothérapie et plus d'une trentaine de séances de radiothérapie, la tumeur n'est toujours pas stabilisée et est devenue chimio résistante. Camille a dû subir de nouvelles séances de radiothérapie afin de momentanément stabiliser l'évolution de son gliome. Les traitements disponibles en France ne peuvent plus répondre efficacement aux besoins médicaux de Camille, la seule alternative se trouve outre Altlantique.  Plusieurs centres dans le monde effectuent des recherches sur les gliomes infiltrants de la ligne médiane, l'un d'entre eux se trouve aux Etat-Unis du côté de Houston. Un protocole y est proposé aux patients souffrant de cette pathologie et ses effets y sont reconnus. Il a notamment fonctionné sur une jeune patiente française du même âge que Camille et a permis de stabiliser la tumeur de façon durable. Afin de pouvoir bénéficier de ce traitement, Camille devra se rendre une fois par mois aux Etats-Unis. Sa famille et ses proches font appel à la générosité de chacun afin de l'aider à payer les frais de déplacement et à accéder au traitement qui pourrait la sauver.   Des centaines de patients en France, le plus souvent des enfants, souffrent de cette pathologie. En offrant une visibilité à l'accessibilité du traitement, nous contribuons à l'ouverture des frontières médicales.  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci pour elle !

597

20 389,59 €

Accident Sacha Latourte : aidez-nous !

Accident Sacha Latourte : aidez-nous !

Le 24 Avril 2019 un drame est arrivé. Mon ami Sacha Latourte a eu un grave accident de moto en Thailande. Il est parti de France le 16 Avril et pour une durée de 15 jours avec 6 autres amis. C'est sur l'ile de Koh Phangan que l'incident s'est déroulé. Le choc a été très violent, sa tete a heurté le sol, le plongeant dans un coma peu après. Il a été très vite pris en charge et il est resté entre la vie et la mort pendant les douzes premieres heures. A ce jour, il se trouve sur l'Ile de Koh Samui qui est la plus grande et proche des iles. Il a été évacué en jet boat, est passé par deux hopitaux avant d'atterir a Bangkok hospital ou il a subit ce matin l'opération ultime. Sacha a franchi toutes ses étapes vaillament. Les médecins sont pour la premiere fois optimistes et annoncent un rapatriement possible dans un délais de trois semaines si son état reste stable. La cagnotte servira à Sacha pour son bien-être et pour les dépenses liées à l'accident. Toute donation lui sera utile !Merci par avance pour votre soutien   On April 24, 2019 a tragedy happened. My friend Sacha Latourte had a serious motorcycle accident in Thailand. He left France on April 16th and for a period of 15 days with 6 other friends. It is on the island of Koh Phangan that the incident took place. The shock was very violent, his head hit the ground, plunging him into a coma soon after.He remains between life and death during the first twelve hours. At the moment Sacha is on the island of Koh Samui which is the largest and closest to the islands.He was evacuated by jet boat, went through two hospitals before landing in Bangkok hospital where he underwent this morning the ultimate operation.Sacha has gone through all his valiant steps. Doctors are for the first time optimistic and announce a possible repatriation within a period of three weeks if his state remains stable.All Donations will help his friends who stayed behind to support him in this event and all the expenses incurred. However, if the kitty is larger than these costs, it will be used to cover the care provided for her well-being (Sacha loves massages for example).

331

12 078 €

Coco car's

Coco car's

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Bonjour à tous,  Je m’appelle Coline Martinez, j’ai 18 ans et je suis atteinte d’une amyotrophie spinale de type 2 (SMA). Pour vous raconter mon histoire, j’ai été diagnostiquée à 1 an et demi où je ne marchais toujours pas, pas même à 4 pattes. Une légère scoliose a commencé à mettre le doute à mes parents. Les pédiatres ont commencé par dire que j’étais « feignante », jusqu’à que mes parents prennent rendez vous chez un spécialiste. Celui-ci m’a fait passer des tests génétique. Et à 18 mois le diagnostique est tombé !  Cette maladie qui me prive de ma force musculaire me prive également de ma liberté ... Je suis une jeune fille qui aime vivre la vie pleinement et qui ne baisse jamais les bras. Je déteste que l’on me dise « c’est impossible » car avec de la persévérance on peut arriver à tout ! Ces batailles ne sont qu’habituelles, refus de prise en charge hospitalière, reste à charge pour le fauteuil ... Les démarches administratives sont de pire en pire mais je ne céderai pas. Malgré ma différence, j’entreprends ma vie comme les autres. A celle-ci, il vient se greffer beaucoup de séances de kinésithérapie, de nombreux rendez-vous médicaux chaque semaine, mais on fait avec, ce n’est juste qu’un planning très chargé.  J’ai suivi ma scolarité normalement, avec toujours de bons résultats malgré toutes mes absences. En 2018, j’ai obtenu mon bac avec mention assez bien, en loupant pourtant 2 jours par semaine. En effet, j’ai saisi la chance de ma vie en participant à un essai clinique : un médicament pour la SMA. Ma famille et mes amis m’ont toujours soutenu, et poussé à réaliser mes rêves les plus fous. Aujourd’hui, je souhaite acquérir une voiture aménagée à mes besoins et passer mon permis. Malheureusement pour cela j’ai besoin de 100 000 €. La voiture adaptée avec joystick approche des 95 000€ et le permis des 5 000€. Cela me permettrai d’être totalement indépendante pour mes études supérieures, ayant de nombreux stages à effectuer à différents endroits. Je pense également a mon avenir, mes futurs employeurs. Grâce à cela, la vie serai vraiment plus simple. Je me permet donc de vous solliciter pour une aide financière afin d’acquérir ma voiture adaptée et ma liberté. Merci d’avance pour votre générosité. Coline Martinez

122

5 041 €

5 %
Aider Stéphane à rouler

Aider Stéphane à rouler

Bienvenue sur cette cagnotte !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !  Bonjour à vous tous, grâce à cette cagnotte solidaire vous pouvez aider Stéphane, Comment ?  Bonjour à tous, je m'appelle Stéphane, j'ai 48 ans et je vis en Normandie, au Havre.Cela fait 48 ans que je suis handicapé moteur ; en effet, une complication a eu lieu lors de ma naissance : le cordon ombilical s'est enroulé au niveau de mon cou (ce qui m'a étouffé) et mon cœur s'est arrêté de battre… Les médecins ont dû me ramener à la vie mais un manque d'oxygène m'a finalement coûté l'usage de mes bras, de mes jambes ainsi qu’un langage difficile. Toute ma vie, j'ai été très entouré par mes parents et la famille puis, j'ai été très vite en école spécialisée puis en foyer, n’ayant aucune autonomie pour les gestes simples du quotidien. Puis, j'ai eu la chance d'acquérir un fauteuil électrique avec une commande spéciale au menton où j'ai vite pris le goût de la liberté ! Ce qui m'a donné l'envie d'élargir mes objectifs, trouver un emploi, rencontrer l'amour et essayer de tendre vers une vie « normale » Après une longue bataille administrative, j'ai réussi à passer mon B.A.F.A. et obtenir un appartement autonome avec la présence d'auxiliaires de vie pour m'aider dans les gestes de la vie de tous les jours. Mais il me manquait encore quelque chose : un moyen de locomotion pour pouvoir aller encore plus loin ! Je suis dans l'incapacité de conduire donc il m'a fallu encore négocier pour trouver une assurance qui accepte d'assurer un véhicule pour mes auxiliaires !Je suis parti en train, accompagné, fier d'avoir trouvé un camion qui pouvait enfin me transporter « partout où je voulais aller ». Ce camion est devenu un objet précieux pour moi et j'ai beaucoup dépensé pour le rendre fiable et sécurisant ! Chouchouter mon camion est même devenu une passion, ce qui m'a amené à le faire customiser. Mais, catastrophe ! Deux ans après, le camion est trop vieux, trop polluant et une corrosion trop présente empêche le passage au contrôle technique… En effet, depuis mai 2018, le contrôle s'est renforcé, il n’est donc pas possible de garder ce vieux véhicule, « ma liberté, mon joujou préféré ! » Dernièrement, j’ai reçu la triste nouvelle d'officialiser la mise à la casse de mon camion. C'est un crève-cœur pour moi. Et, la prime à la conversion ne fonctionne que sur l'achat de véhicule récent ; Or, je n'ai pas les finances pour acheter un véhicule adapté récent ou même neuf. On m’a parlé des cagnottes solidaires alors, je fais appel à vos dons, votre générosité, votre solidarité afin de m'aider à financer un véhicule adapté. Ce serait pour moi, l’assurance de partir sur un projet fiable, à long terme, une liberté d’esprit, me déplacer sans contraintes, sans tracas… me rendre une autonomie récemment perdue.Pouvoir me déplacer, c'est pouvoir partir à l'aventure, découvrir le monde ! Mais surtout et simplement, c’est m’aider dans mon quotidien pour les courses par exemple… Merci d’avoir pris le temps de lire ces lignes écrites avec l’aide de ma précieuse amie.J’espère concrétiser ce projet et si j’y arrive, je ne manquerai pas de vous en informer !Stéphane

43

7 861 €

78 %
Conserver notre élevage de volailles .

Conserver notre élevage de volailles .

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Bonjour à tous, je m’appelle Maël LEFEVRE, j’ai 37 ans et mes enfants Adrien 14 ans et Thalia 10 ans .  Nous vous écrivons pour vous parler du problème de santé de ma femme, Sophie, et maman de nos enfants.  Nous nous sommes installés en 2013 sur une exploitation où il a fallu tout créer car notre projet et l’activité de vente de volaille en direct aux consommateurs . Nos clients apprécient le goût de nos volailles d’autrefois élevé principalement aux céréales produites sur la ferme c’est pourquoi nous voulons conserver l’élevage de nos volailles . Adrien,Thalia: Nos parents travaillent beaucoup pour développer notre ferme afin que notre famille puisse en vivre. Ce travaille nos parents n'en n'ont pas peur mais use la santé de notre maman. À la fin de l’année 2014, où le travail est plus intense, maman commence a avoir beaucoup de douleur à l’épaule droite. Bien entendu, elle est droitière! Les semaines et les mois passent toujours vivant avec cette douleur de plus en plus douloureuse, les rendez-vous sont pris à l’hôpital pour soulager cette douleur par des infiltrations sans grand succès ... Après beaucoup d'examens et de temps passé, les médecins découvrent que le tendon de l’épaule est très abîmé et qu'il faut l'opérer. Forcément elle part confiante à cette opération pour enfin arrêter de souffrir. Cela fait aujourd’hui plus d’un an que l’opération a eu lieu mais malheureusement ma femme a toujours très mal comme avant l'opération, et pendant ce temps là, la ferme doit toujours nous faire vivre . Je fait encore plus de choses pour pouvoir  la soulager avec l'aide des enfants quand il le peuvent, mais cela nous fatigue davantage Adrien: Nous aimerions l'aider mais ne savons pas comment faire, et c’est là que j'ai découvert la cagnotte Leetchi . Ma maman ne pourra peut-être plus continuer les volailles mais nous, nous voulons car nous sommes très content et très fier de vivre à la campagne et à la ferme . Ce qui pourrait aider son travail ce sont des machines comme : - un bac de trempage automatique pour les volailles, - une machine pour vider les volailles,- une voiture de livraison avec la boîte automatique... Aujourd'hui tout ce fait manuellement et use notre santé et tout ce matériel permettrait un grand confort de travail. Nous devons également faire des mises aux normes mais cela a un coût .De plus, ma femme étant en maladie professionnelle, nous pensions avoir droit à quelqu'un pour la remplacer mais même avec ce qu'elle a et ayant beaucoup de mal à lever le bras nous n'avons aucune aide pour l’emploi d’une personne . Thalia: Ma maman perd un peu le moral et elle est fatigué des hôpitaux car nous ne savons pas si une deuxième opération n'auras pas lieu. Tout cela nous permettrais de continuer dans le métier que l’on aime tous . Avec cette cagnotte nous pourrons rendre le travail moins pénible pour nous tous c’est pourquoi nous vous remercions d’avance du fond du cœur . Merci beaucoup .  Maël, Adrien et Thalia . Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte ! Merci à tous !

63

1 671,10 €

2 %
Sri Lanka - Help the victims of the Terror Attacks / Soutien aux victimes des attaques terroristes de Pâques

Sri Lanka - Help the victims of the Terror Attacks / Soutien aux victimes des attaques terroristes de Pâques

[ENGLISH VERSION BELOW]collect organised by Mr. Hector Dias, Mrs. Patali Dias and Miss. Esrah Fernando Donations by cash possible ONLY if you are around Paris. For more informations, please message us on facebook ! Esrah Fernando : https://www.facebook.com/rashafdo Français : Qui dit Pâques dit fête, joie, chasse aux oeufs en chocolats… Malheureusement, le dimanche de Pâques au Sri Lanka a été synonyme de bruits assourdissants, terreur, marre de sang. Un nombre ne cessait d’augmenter : celui des victimes.  Il était 8:45 du matin lorsque des bombes ont explosé simultanément, dimanche 20 avril 2019, dans 2 églises ( Saint-Antoine à Colombo - Kochikade et Saint-Sébastien à Negombo - Katuwapitiya ) et 3 hôtels de luxe dans la capitale du pays. Puis, les attaques se sont multipliés avec une attaque de l’église évangéliste Zion à Batticaloa et d’autres hôtels et lieux de Colombo (dans les quartiers de Dehiwala et de Demadagoda).   Au 23 avril, 321 victimes dont 35 étrangers, et plus de 500 blessées ont été recensés.Le Sri Lanka a, depuis, été placé en état d’urgence et un couvre-feu a été établi.  La police locale, les forces spéciales ainsi que l’armée sont déployées dans le pays car plusieurs autres bombes auraient été placées dans les grandes villes du pays, notamment à Colombo et Negombo : beaucoup ont été désamorcées mais le risque est toujours élevé.  Le plus grand nombre de victimes se trouve dans la ville de Negombo. Negombo, connue pour son port de pêche, est surtout une ville cosmopolite où les bouddhistes, catholiques, hindouistes et musulmans peuvent vivre leur foi en paix. La ville comprend des moquées, plusieurs temples bouddhistes, plusieurs temples hindouistes et de nombreuses églises catholiques. En s’attaquant en particulier à Negombo, c’est à l’entente entre les différentes religions que la barbarie a touché.  S’ajoute, aux souffrances des victimes, la perte de confiance de la population à l’égard de son gouvernement qui n’aurait pas, en connaissance des menaces, pris les mesures adéquates pour protéger son peuple et les personnes visitant la merveilleuse île.  Les dons seront entièrement reversés aux victimes de la paroisse Saint-Sébastien de Katuwapitiya par le biais des prêtres paroissiales de l’église.  La cagnotte Leetchi a pour but :  1/ d’assister, sur le long terme, les blessés et leurs familles dans leur suivi post-traumatique 2/ d’assurer une partie des soins hospitaliers des blessés graves 3/ et si le montant des dons le permettent, de participer à la reconstruction de l’Eglise.  Merci, par avance, de votre solidarité ! Tous les dons comptent ! 1€ = Rs. 196 (roupie srilankais)   English :  To all, over the World, Easter echoes to something festive. Unfortunately, Easter Sunday in Sri Lanka has been full of blood. The number of victims increases.  On Sunday, April 20th 2019, it was 8:45 am when bombs exploded simultaneously in 2 churches (St Anthony in Colombo - Kochikade and St. Sebastian in Negombo - Katuwapitiya) and three luxury hotels in the capital. Bomb attacked continued in the Evangelist church Zion (in Batticaloa) and other hotels and places in Colombo (first in Dehiwala and Demadagoda).  On April 23rd, there were 321 victims (among them, at least 35 foreigners) and more than 500 injured. Sri Lanka has been declared state of emergency and a curfew has been set up.  The local police, special forces and the army are deployed in the country as several other bombs might have been placed in major cities, including some others in Colombo and Negombo.Many artisanal bombs have been defused but the risk is still high. The most important number of victims has been reported in Negombo. This city is known for its fishing port but it is also a cosmopolitan city where Buddhists, Catholics, Hindus and Muslims can practice their religion in peace. The city has mosques, many buddhist temples, several hindu temples and a quite important number of Catholic churches.  In attacking St. Sebastian - Katuwapitiya in Negombo, barbarism touched the very beauty of the cohesion between all these religions.  The struggle of the population is emphasized by the fact that they believe their government did not take the proper mesures regarding the threat they have been informed.  Donations will entirely be given to the St. Sebastian’s Church (Katuwapitiya) victims with the help of the Parish Priest and the Assistants Parish Priest.  The Leetchi pool aims to :  1/ assist the victims and their families in the post-trauma monitoring 2/ provide some health-care services in hospitals for the most seriously injured 3/ and if the amount of donations permits it, participate in the Church reconstruction.  To all the donors : thanks ! Every single donation matters ! 1€ = Rs. 196 (srilankan rupee)    Pour plus d’informations / More informations :   https://www.nytimes.com/2019/04/22/world/asia/sri-lanka-blast-victims.html  https://www.youtube.com/watch?v=v0kygsGbkvw (Derena News, in English)  https://www.lepoint.fr/monde/sri-lanka-les-terroristes-veulent-briser-la-tolerance-religieuse-23-04-2019-2308929_24.php

26

500 €

Mémorial en l'honneur des chiens militaires et héros

Mémorial en l'honneur des chiens militaires et héros

MÉMORIAL EN L'HONNEUR DES CHIENS MILITAIRES ET HÉROS Chiens sanitaires, estafettes, éclaireurs, de patrouille, de recherche, de surveillance, puis spécialisés dans la détection d’explosifs, d’armes, dédiés au pistage, aux interventions... Les chiens militaires sont de véritables héros qui ont sauvé la vie de milliers de soldats mais il n’existe, à ce jour, aucune stèle en France leur étant dédiée.  Pour célébrer la mémoire de ces chiens militaires, mais aussi celle de tous les chiens héros qui œuvrent dans la vie civile, la Société Centrale Canine se mobilise pour dédier un mémorial mettant à l’honneur le rôle majeur que jouent les chiens aux côtés de l’Homme, des forces armées et les services qu’ils rendent au quotidien. Le 18 avril 2019, dans les Salons de l’Hôtel de Ville de Paris, à l’occasion de la remise des Trophées des Chiens Héros, la Société Centrale Canine a dévoilé au public l'œuvre sélectionnée par un prestigieux jury pour devenir le Mémorial dédié aux chiens militaires et héros. L’objectif est d’inaugurer ce mémorial courant 2020, dans un lieu symbolique de l’histoire de France.Honorer les chiens pour leurs services rendus à l'hommePour recueillir les financements nécessaires à la réalisation et l’installation de l’œuvre monumentale, la Société Centrale Canine a décidé de lancer une grande campagne de financement participatif. En s'impliquant dans ce projet, chaque contributeur participera à un acte de mémoire militaire et d’hommage civile pour les services rendus par les chiens auprès de l'homme. Cette œuvre artistique qui relève donc d'une double dimension militaire et civile, dépasse le cadre de la Première Guerre Mondiale et intègre pleinement l'apport sociétal du meilleur ami de l'homme. S'ils le veulent bien, les 500 plus grands donateurs verront leur nom inscrit sur une plaque au pied de la stèle.Des discussions en cours avec le Musée de la Grande Guerre de Meaux (Seine-et-Marne) Le dernier né des musées dédiés à la Grande Guerre dépasse la seule dimension d’histoire militaire. C’est un lieu vivant où histoire et société sont mêlés dans une même pédagogie. La modernité du site et ses approches multiples interpellent tous les publics. L’hommage à la fois militaire et civil aux chiens se trouverait idéalement valorisé dans ce lieu dédié à la mémoire de l’homme.Des discussions sont aussi en cours avec les villes de Paris et Reims.14/18 : création du Service des chiens de guerre « La leçon de la Grande Guerre ne peut être celle de la rancœur d’un peuple contre d’autres, pas plus que celle de l’oubli du passé. Elle est un enracinement qui oblige à penser à l’avenir et à penser à l’essentiel, rappelait le Président de la République le 11 novembre 2018 à Paris entouré de plus de 70 chefs d’Etat et de gouvernement sous l’Arc de Triomphe. L’usage des chiens par l’armée fut officialisé lors de la création d’un Service des chiens de guerre, au sein de la Direction de l’infanterie en décembre 1915, puis rattaché au cabinet du ministre de la Guerre au début de l’année 1917. En pleine Guerre Mondiale, la Société Centrale Canine a apporté son expertise cynotechnique au service du Ministère de la Guerre et a permis la mise en place d’un service efficace de sélection et de formation des « chiens de guerre » à l’exemple de ce que faisaient les Allemands, les Belges et les Anglais. Plus de 15 000 chiens ont pris part à ce conflit. Ce fut un acte fondateur dont la postérité est immense.            L’œuvre de Milthon : un symbole puissant de l’union entre le soldat et son chien L’œuvre de Milthon, un artiste colombien, aujourd'hui installé à Paris, dans un style classique des plus réalistes, pensée jusque dans les moindres détails, a touché les membres du jury. Ils ont en effet été saisis par le sentiment de solidarité, de fidélité, mais aussi de force et de dévouement qui émane de cette sculpture. "Un chien en situation de veille, au regard scrutateur et les oreilles dressées, les pattes en tension quoiqu’en position allongée et faisant corps avec le soldat ". Pour l'artiste, "serrés l’un contre l’autre face à l’adversité environnante, proche et imprévisible, le chien et l’homme font face et ne doivent pas faillir". La tête du chien, et plus spécifiquement le museau, est le centre de l’œuvre sur lequel converge le regard du spectateur. À sa droite, en corps à corps, un poilu en position ramassée, concentre ses forces, fusil dressé. L’arme chargée sur laquelle chacun s’appuie est le symbole de leur mission et de leur union militaire, elle est retenue par l’oreille du chien aux aguets et affleure le casque bouclier. "Ils se tiennent là, attendant de contrer le destin en une seule pensée, en une attitude unique sous la pèlerine qui leur sert de refuge. Si l’un faiblissait, l’autre veille sur le périmètre, attentif et inquiet, prenant toute la mesure de la mission dont il est investi." "Ainsi représenté solidaire, fidèle, dévoué et infaillible, le chien militaire incarne des valeurs suprêmes. Compagnon soutenant la cause de la patrie, présent sur tous les fronts et agissant sans relâche, rendons hommage à l’honnêteté animale et à sa part instinctive si précieuse à la survie".Le socle sur lequel repose les sujets est une puissante accumulation de strates à effet de proue. Elle s’associe à l’avancée du combat et l’énormité d’une grande guerre.Cette œuvre réalisée sous forme d’une sculpture monumentale en bronze mesurera plus d’1 m de haut, 1,20 m de large pour environ 150 kg. Milthon, l'artiste lauréat Milthon est né à Bogota, en Colombie, où dès son enfance il découvre sa vocation au contact de l’argile et de ses premiers modelages. Il arrive en France à l’âge de 22 ans et s’installe sur la Côte d’Azur où il ouvre son premier atelier dans lequel il crée des œuvres en terre cuite. Il s’essaye progressivement à la faïence, au grès, à la porcelaine puis au bronze. En 1999, Milthon s’installe à Paris et ouvre quelques années plus tard son atelier. Milthon a d’abord participé à de nombreuses expositions et événements artistiques en France, mais sa notoriété a vite dépassé les frontières de l’Hexagone. Suisse, Belgique, Monaco, Angleterre, Canada, Etats‐ Unis, etc. l’artiste expose ou réalise des commandes pour des villes à travers le monde. Par sa sculpture néo‐classique, Milthon ouvre un monde infini où il met en volume des structures élancées, ondulantes, qui prennent forme de corps, influencées par les civilisations précolombiennes qu'il a approchées dans les musées colombiens. Milthon crée sa propre mythologie dans laquelle la terre est source d'inspiration. Il pose ses blocs compacts et denses et réussit à transformer la densité de son support en formes humaines aériennes et longilignes. L'échelle de son œuvre varie du petit format au monumental avec une égale plastique et maitrise des matériaux utilisés.Un jury d'exception Le jury regroupe des membres des jurys des Trophées des Chiens Héros et du Prix des Beaux‐Arts de la Société Centrale Canine, provenant des milieux militaires, cynophiles, artistiques, vétérinaires, journalistiques et politiques : * Claude D’ANTHENAISE, Directeur du Musée de la Chasse et de la Nature* Bernard DENIS, Professeur honoraire à l’école vétérinaire de Nantes* Loïc DOMBREVAL, Député des Alpes‐Maritimes* Dorothée FABRE, Responsable de la Médiathèque de la Société Centrale Canine* Hélène GATEAU, Vétérinaire et journaliste – RTL et France TV* Elrick IRASTORZA, Général d'armée française ‐ Ancien chef d'état‐major de l'armée de terre, Président du conseil d'administration "Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale"* Pénélope KOMITÈS, Adjointe à la Maire de Paris, Chargée des Espaces Verts, de la Nature en ville, de la Biodiversité, de l’Agriculture urbaine et des Affaires funéraires* Béatrice MAJEWSKI, Journaliste ‐ Télé Star ‐ Télé Poche, en charge des pages animaux* Roger MADEC, Conseiller de Paris, ancien Sénateur et Maire du 19e arrondissement de Paris, éleveur* Michel MOTTET, Président de la Société Centrale Canine* Jean‐Claude NARCY, Journaliste ‐ TF1* Marie‐Christine PRESTAT, ancienne Conservatrice adjointe du Musée de la Chasse et de la Nature* Olivier RIFFARD, Service Départemental‐Métropolitain d’Incendie et de Secours (SDMIS), vétérinaire‐Chef, Conseiller technique cynotechnique* Daniel SCHWARTZ, Vice‐Président de la Société Centrale Canine et Président de la Commission d’Utilisation Nationale « Chiens de Berger et de Garde »* Christelle WAYSBORT, Élue du Conseil régional de l’Ordre des Vétérinaires d’Ile‐de‐FranceQu'est-ce que la Société Centrale Canine ? Fondée en 1881, la Société Centrale Canine, ou SCC, est l'organisme reconnu par le Ministère de l'Agriculturepour gérer le livre généalogique canin (LOF, Livre des Origines Français). Cette association loi 1901, reconnue d'utilité publique le 28 avril 1914 et à but non lucratif, a pour objectif la promotion des races de chiens en France ainsi que la promotion et la protection des divers rôles du chien dans la société. Dès 1932, elle coordonne et fédère les différents Clubs de Races et Sociétés Canines Régionales qui la composent. La Société Centrale Canine est membre de la Fédération Cynologique Internationale (FCI), dont elle fut l'un des cinq membres fondateurs, en 1911. Cet organisme mondial réunit les sociétés canines de plus de 90 pays, membres ou partenaires, et garantit la reconnaissance mutuelle des juges et pedigrees au sein de ces pays. La Fédération Cynologique Internationale reconnaît environ 344 races de chiens dans le monde. La Société Centrale Canine édite une revue bimestrielle, Centrale Canine Magazine et a créé plusieurs Prix pour récompenser des chiens, des auteurs et des artistes : les Trophées des Chiens Héros, le Prix Littéraire de la SCC, le Prix des Beaux‐Arts, etc. Pour plus d’informations : www.centrale‐canine.fr

9

88 €

0 %
Face au cancer de Flavie, maman d'un petit garçon...

Face au cancer de Flavie, maman d'un petit garçon...

C'est avec beaucoup de pudeur que je vais vous expliquer ce qui me pousse à créer cette cagnotte...Mais avant toute chose : Merci de votre empathie, Merci de nous lire et Merci de votre aide.  Flavie, ce petit rayon de soleil comme j'aime la décrire ainsi que tous ceux qui la connaissent, c'est une jolie jeune femme de 31ans, infirmière de métier c'est aussi mon épouse à moi, Romain. Mais Flavie c'est surtout une formidable maman, celle de notre petit Lucas 4ans 1/2. En novembre 2015, trois mois seulement après notre mariage (celui dont nous avions tant rêvé après 10 années passées ensemble), Flavie est diagnostiquée d'un cancer du sein. Elle est donc rapidement opérée (tumoréctomie) puis dès janvier 2016, elle subit tous les traitements du cancer : chimiothérapie en intra-veineuse durant 6 mois, d'abord 6 injections espacées de 3 semaines, puis encore 1 injection/semaine pendant 3 mois...Les effets secondaires ne l'épargnent pas, sa féminité en prend un coup mais elle est forte et bien entourée pour affronter et surmonter cette sale épreuve.  Elle poursuit le traitement par la radiothérapie pendant encore 3 longs mois...Puis Flavie reprend le cours de sa vie sous hormonothérapie, des comprimés qu'elle doit prendre quotidiennement pendant les cinq à dix prochaines années, ce qui réduit nos perspectives d'agrandir notre famille. 2017 c'est l'année du répit, celle où nous pensions que tout était de l'histoire ancienne et un mauvais souvenir... Nous saisissons cette revanche sur la vie pour partir en voyage de noces, après avoir dû l'annuler un an plus tôt. Mais fin 2017 quelques symptômes se font sentir,  Flavie n'a pas encore conscience de ce qui se passe...En mars 2018 alors que les symptômes sont de plus en plus présents et insidieux, je l'encourage à faire une prise de sang, ce qui va alors tout chambouler !Les marqueurs tumoraux sont en effervescences, son spécialiste nous envoie rapidement vers une IRM qui révèle ce que j'appréhendais... Flavie est gravement atteinte par la maladie, le cancer que l'on croyait disparu s'est métastasé au foie... Celui-ci est longtemps resté silencieux, mais à force de grossir pour lutter contre l'envahisseur, les symptômes devenus très présents ont confirmé un foie très atteint par de multiples tumeurs. A ce stade pas d'ablation ni de greffe possible. Il faut repartir sur une chimiothérapie, lourde et particulièrement difficile à supporter pour Flavie...L'été 2018 est jonché de traitements, d'effets secondaires multiples, bref l'été est loin de ressembler au précédent où nous rêvions d'évasion et de voyages. Depuis avril 2018 Flavie est sous chimiothérapie. Elle a dû changer 4 fois de protocole, tous pas suffisamment efficaces pour lutter contre l'agressivité de son cancer. Malheureusement ils n'ont fait que freiner la progression mais sans jamais la stopper. Depuis le 17 mars 2019, Flavie est en insuffisance hépatique...Cela veut dire que son foie ne fonctionne plus suffisamment bien et impose à Flavie des passages réguliers de quelques jours à l'hôpital pour reprendre des forces par perfusion sanguine, mais aussi atténuer sa douleur... Aujourd'hui la guérison n'est plus dans nos espérances. La perspective que Flavie puisse vivre Noël avec nous est également devenue lointaine. Lucas notre fils adoré a bien compris les choses...Ses questions sont poignantes et bouleversantes pour un si petit bonhomme. Il est très complice avec sa maman, d'autant qu'elle s'en est beaucoup occupée depuis son premier cancer où il avait alors à peine plus d'un an... Moi, je fais mon maximum pour la soutenir, j'honore mon rôle de père pour que notre fils grandisse avec toute notre affection et le moins de déséquilibre possible.Et je continue d'aimer Flavie sans relâche, sans faiblir et sans compter... Depuis ces 4 dernières années, j'ai mis toutes mes économies pour nous permettre de profiter de la vie, sans jamais compter et sans jamais prévoir l'avenir devenu trop incertain... A travers cette cagnotte je ne souhaite pas l'aumône, malheureusement dans ce genre d'épreuve, les dépenses annexes, les frais de transport, les aller-retour réguliers à l'hôpital, le parking, les frais de gardes imprévues et encore bien d'autres sujets de dépenses pèsent lourd dans notre foyer...J'aimerai permettre à Flavie un peu de légèreté et d'évasion afin de profiter de nos derniers mois à vivre en famille... Merci... Pour Flavie, pour Lucas.

427

36 J

APPEL AUX DONS POUR LES SINISTRES DE LOMBOK (INDONÉSIE)

APPEL AUX DONS POUR LES SINISTRES DE LOMBOK (INDONÉSIE)

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !SOUTENEZ LOMBOK ! www.afsl.fr Bonjour à Toutes et à Tous, L’Indonésie, un archipel de 17 000 îles et îlots, se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique. L'île de Lombok, située dans l'archipel Indonésien à l’Est de Bali a été victime d’une multitude de séismes au mois d’Août prenant la vie de 555 personnes et ayant fait plus de 1500 blessés et 396 000 personnes sinistrées qui tentent de survivre dans des camps de fortune (d’après les derniers chiffres des autorités officielles de l’archipel). Le plus fort d'entre eux, de magnitude 7.2 a été dévastateur, plusieurs villages ont été complètement détruits suite à des séismes à répétition sur cette merveilleuse petite île.Des centaines de blessés sont traités à l’extérieur d’un hôpital endommagé de Mataram, principale ville de Lombok, très affectée par le séisme.Des patients sont allongés et soignés.Les maisons sont détruites, il faut chercher les disparus, panser les blessés..Environ 400 000 personnes se retrouvent déplacées dans des campements temporaires avec très peu de vivres et de médicaments. Quelques jours après la catastrophe, en vacances dans le sud de Lombok où 4 tremblements de terre se sont produits faisant beaucoup de victimes et de dégâts matériels importants, nous décidons de les aider.Après une rencontre avec Erna et Yussef, ils nous proposent de faire le lien entre nous et la population. Ce projet humanitaire se crèe rapidement pour faire face à la situation dramatique qui se joue sous nos yeux.Il va permettre de récolter vos dons et d’acheter les denrées de première nécessité.  Sur l’île après la catastrophe, les besoins sont énormes pour les villages montagneux les plus en retrait entre difficultés de circulation, d’approvisionnement et d’acheminement de la nourriture (riz, eau), de  matelas, de couvertures, de médecine de première urgence, de produits d’hygiène. L’objectif souhaité est de récolter un minimum de 3 500 € qui permettra d’affréter un camion rempli de tous ces produits. Beaucoup d'habitants ont tout perdu, leurs maisons sont détruites. Ils sont dehors, sans toit, sans eau, sans électricité. Ils n’ont finalement plus rien !   Certains enfants ont perdus leurs parents, beaucoup de blessés et tout reste à reconstruire. La population dort dehors ne pouvant retourner dans les villages. Aujourd'hui, la terre continue de trembler avec des risques de tsunami mais la vie continue pour ceux qui sont là.Il était de notre devoir de réagir pour leur tendre la main.. Ce qu'il faut retenir:* Deux séismes mortels ont eu lieu les 29 juillet et 5 août 2018.* Suivis de nombreuses répliques, de nouvelles secousses de magnitude 6.9 le 19 Août pour ce dernier.La plupart des personnes touchées se trouvaient dans la zone montagneuse située dans le nord de Lombok, loin des principaux sites touristiques du sud et de l’ouest de cette île très prisée des visiteurs pour ses plages, ses cascades et ses sentiers de randonnée. Des dizaines de milliers de bâtiments ont été endommagés ou détruits.La situation sur place est à ce jour malheureusement encore catastrophique.Il y a certes des ONG et de nombreux volontaires qui font leur possible en acheminant des vivres, des médicaments et des tentes mais cela ne suffit pas.Leurs actions paraissent dérisoires tant il y a encore à faire et ce pour des mois ! Les besoins sont malheureusement immenses devant l’ampleur des dégâts. Le problème majeur est l'impossibilité d'accéder à l'eau potable due à la pollution de l'eau des puits. La distribution assurée par l'aide gouvernementale ne suffit pas à couvrir les besoins de la population. * Ce projet consiste donc à récolter de l’argent pour acheter de la nourriture, de l’eau, des médicaments, des couvertures.. en prévision de la saison des pluies qui s'annonce.* Cette opération sera totalement transparente, les factures de tous les achats seront publiées.* La distribution se fera sur place personnellement. L'argent collecté ira directement à la population. * Un suivi précis des dépenses vous sera communiqué, vous pourrez ainsi consulter en ligne l’évolution de ces opérations et consulter le détail des dépenses.NB: Dans l’immédiat, ils ne peuvent plus compter sur l'argent du tourisme, principale source de revenu de la région.  Une image reste gravée:Ils n’ont rien mais ils donnent tout: des œufs, du café, un sourire et un rassemblement pour nous accueillir en signe de remerciement, de gratitude d’être là avec eux, je les remercie à mon tour pour leur chaleureux accueil et promets de faire mon possible pour les aider avec mon cœur et toute la volonté qu’il me reste pour que grâce à vous ce Projet ne soit pas que personnel mais Collectif.  Un partage vaut autant qu'un don.Merci du fond du cœur à tous, nous pouvons faire la différence ensemble !La tâche est immense et chaque petit geste compte. J’ai à ce jour récolté environ 2 305 €, une somme « déjà énorme qui permet de faire beaucoup » grâce au faible coût de la vie sur place. Concrètement, un don de 5 € permet d’approvisionner une famille de 10 personnes en riz pendant une semaine:* 1 sac de 5kg de riz : ...........................................................env. 3.3 €* 1 sac de 25 kg de riz : ........................................................env. 15 €* 1 bidon de 19L d'eau : ........................................................env. 4€.Les actions individuelles sont les plus importantes. Je fais donc appel à votre générosité, votre sensibilité et votre confiance. Un grand et chaleureux merci pour votre contribution à ceux qui généreusement ont déjà fait un don et à ceux qui souhaitent encore participer.Bien Amicalement.  Parlez-en autour de vous et n’hésitez pas à partager !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.Chacun participe du montant qu'il souhaite.Tous les paiements sont sécurisés. Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !  Welcome to this solidarity pot !Thank you for your kind support to LOMBOK !***Hello everyone, Indonesia, an archipelago of 17,000 islands and islets, is located on the Pacific Ring of Fire, an area of ​​high seismic activity.The island of Lombok, located in the Indonesian archipelago East of Bali was the victim of a multitude of earthquakes in August taking the lives of 555 people, wounding more than 1500 and leaving 396 000 people homeless who now trying to survive in makeshift camps (according to the latest figures from the official Indonesian authorities).The strongest of them, magnitude 7.2 was devastating, several villages were completely destroyed following repeated earthquakes on this wonderful little island.Hundreds of injured are being treated outside a damaged hospital in Mataram, Lombok's main city, which is heavily affected by the earthquake. Patients are lying down and cared for. About 400,000 people are displaced in temporary camps with very little food and medicine.A few days after the disaster, on vacation in the south of Lombok, where 4 earthquakes occurred causing many casualties and material damage, we decided to help them. After getting to know Erna and Yussef, very touched by this desire to support them: they proposed to make the link with the population.This humanitarian project is being created quickly to cope with the dramatic situation.It will allow us to collect your donations and to buy staples. On the island after the disaster, the needs are enormous for the remote mountainous villages, between difficulties of circulation, supply and routing of food (rice, water), mattresses, blankets, essential medicines, hygiene products.The desired goal is to raise a minimum of € 3,500 which will allow to charter a truck filled with these products.Many people have lost everything. Their houses are destroyed. They are outside, without a roof, without water, without electricity. They finally have nothing.Some children have lost their parents, many are injured and everything has to be rebuilt. The population sleeps outside unable to return to the villages.Today, the earth continues to tremble with tsunami risks but life goes on for those who are there. It was our duty to react and to reach out to them. What you must remember:• Two fatal earthquakes occurred on July 29 and August 5, 2018.• Followed by many aftershocks, the latest of magnitude 6.9 on August 19. Most of the people who lost their lives were in the mountainous area of ​​Northern Lombok, far from the main tourist sites in the South and West of this popular island for its beaches, waterfalls and hiking trails.Tens of thousands of buildings were damaged or destroyed.The situation on site is unfortunately still catastrophic. There are certainly NGOs and many volunteers who do their best by delivering food, medicine and tents, but that is not enough.Their actions seem derisory as there is still more to do for several months.The needs are unfortunately immense in front of the extent of the damages. The major problem is drinking water, the wells no longer produce drinking water for the moment.1. This project is therefore to raise money to buy food, water, medicine, blankets in      anticipation of the upcoming rainy season.2. This transaction will be completely transparent, the invoices for all purchases will     be published.3. The distribution will be done on site by us.    The money collected will go directly to the population.4. A precise follow-up of the expenses will be communicated to you, you will be able    to consult on line the evolution of these operations and the detail of these    purchases. NB: In the immediate future, they can no longer rely on money from tourism, the main source of income for the region. An image remains:They have nothing but they give everything: eggs, coffee, a smile and a gathering to welcome us as a sign of thanks, gratitude for being there with them; I thank them in turn for their warm welcome and promise to do my best to help them with my heart and all the will I have left so that thanks to you this project is not only personal but also collective. Sharing is as good as a gift.Thank you from the bottom of our hearts to all, we can make a difference together!The task is immense and every little bit counts.I have collected about 2 305 € so far, an "already substantial amount that can do a lot" thanks to the low cost of living on site. Specifically, a donation of € 5 can supply a family of 10 people with rice for a week:• 1 bag of 5kg of rice: .......................................... ................. approx. 3.3 €• 1 bag of 25 kg of rice: ......................................... ............... approx. $ 15• 1 can of 19L of water: ......................................... ............... approx. 4 €. Individual actions are the most important.I appeal to your generosity, your sensitivity and your confidence. A big and warm thank you for your contribution to those who have already made a generous gesture and to those who still wish to participate..Sincerely.Christine and Philippe.Talk about it and do not hesitate to share!Here you can directly and in one click, participate in this kitty.Everyone contributes the amount he wants.All payments are secure.Want to help us raise more donations? Share this pot!

252

7 772,57 €

77 %
Nino.... Notre deuxième étoile

Nino.... Notre deuxième étoile

Nino est notre deuxième étoile... Il est arrivé en 2018 un vrai petit champion. Nino est arrivé sans faire trop de bruit dans notre famille pour harmoniser un bel équilibre à 4. Mais plus silencieux que lui encore, la maladie l'a suivi. Elle s'est introduite..... Malicieusement mais dangereusement sur notre petit homme. Nino a commencé par convulser avant de faire des crises d épilepsies sévères..... Tout cela n'aurait été qu une broutille si tout ça n'était pas le résultat d'une maladie génétique dégénérative et incurable. Nino va peu à peu perdre sa motricité, il va peu à peu perdre de son autonomie..... Cette maladie est rare donc très peu traitée.... Alors Nino n'aura pas toute une vie avec nous mais il est inenvisageable pour nous, ses parents, pour son grand frère de baisser les bras maintenant. La maladie va prendre de ses muscles mais pas de notre force.... Pas de notre amour....Le vieil adage dit "le temps c'est de l'argent" est une réalité cruelle.... Le temps pour favoriser le développement de Nino nous est compté.... Il faut le stimuler souvent et pour ça nous avons besoin de matériel.... Et de temps avec lui. Son papa a stoppé son emploi pour être à 100% à ses côtés pour profiter du temps qui nous est accordé.... Ma profession me laisse plus de liberté pour accompagner Nino au quotidien.... De plus, il va nous falloir anticiper des aménagements pour lui afin de faciliter ses déplacements avec un siège adapté..... Et plus tard des appareils pour l'aider à se mouvoir.... A progresser pas à pas et à ne pas souffrir. Oui la vie est une belle garce..... Elle va nous prendre notre petite étoile..... Mais en attendant, nous sommes résignés à nous battre, elle ne peut pas nous enlever l'amour, la vie de famille et notre belle énergie.... Nous ne pourrons pas écrire toute une vie mais grâce à vous tous, nous pouvons lui offrir de jolis souvenirs et des armes pour se battre....Chaque pierre apportée à notre chemin facilitera notre parcours..... Et nous permettra d avancer toujours plus fort pour lui... Pour son grand frère et pour nous....Merci à tous

185

7 969,90 €

Après l'orage revient la vie...

Après l'orage revient la vie...

Bonjour je m'appelle Nico,  J'ai 29 ans et je sors à peine d'une longue année difficile, aussi bien sur le plan psychologique que physique.  L'été dernier j'ai constaté une grosseur au niveau de mon bras droit sans pour autant m'en inquiéter.La grosseur devenant de plus en plus importante, j'ai été consulter mon médecin généraliste qui m'a prescrit une IRM.Les résultats de l'IRM étant mauvais, j'ai dû passer un nouvel examen : une biopsie. L'attente des résultats a été insoutenable pendant 10 jours, puis le verdict est tombé. Les médecins m'ont diagnostiqué un Sarcome d'Ewing , cancer rare des os et des tissus mous où dans certains cas l'amputation du membre infecté est inévitable.  J'ai démarré la chimiothérapie en septembre 2017,  et de voir mon bras et cette grosseur diminuer de volume avec le traitement m'a redonné espoir et joie de vivre.  Le traitement a été agressif, une des chimios les plus fortes, mais nécessaire pour ma guérison : 14 séances de chimiothérapie avec hospitalisation de 4 jours à chaque séance.   Fin 2017 j'ai commencé mes séances de radiothérapie : 28 au total.A la fin de la radiotherapie, début 2018, mon bras était brûlé a vif.  Mon oncologue et moi avons fait le point et elle m'a affirmé que la réponse à la chimiothérapie était excellente à 90%. La tumeur étant passée d'une vingtaine de centimètres à quelques millimètres et qu'à cet effet une chirurgie conservatrice de mon bras était réalisable, ma joie fut immense.  Une opération a été planifiée pour le mois d'avril, consistant à me retirer la partie de l'os infectée initialement, ainsi que les tissus mous pour remplacer le tout par du ciment chirurgial avant d'effectuer une greffe d'os par la suite. L'opération fut un succés et la mobilité de mon bras conservée, je pensais que le plus dur était derrière.  Après l'analyse microscopique de la partie de mon bras opéré il s'est avéré que de nombreuses minuscules cellules cancereuses était encore présentes. Deux options s'offraient à moi :  - Conserver l'intégrité de mon bras avec la forte possibilité de rechute dans les années à venir (80%) - L'amputation de mon bras droit (je suis droitier) et un pourcentage faible de rechute possible.  Ce n'est pas tant le choix qui est difficile à faire car la vie est plus précieuse que tout,  mais plutôt l'acceptation de ce choix.Qui d'entre vous se verrait vivre à un bras ? Qui plus est à 29 ans.  Le 4 juin 2018 sera bel et bien la dernière journée de ma vie où je pourrais profiter de mes deux bras. 5 Juin 2018, l'opération s'est bien déroulée et depuis ce jour je suis officiellement gaucher.  La période post opératoire à été compliquée pour moi. C'est dur de perdre une partie de soi au sens propre du terme. C'est dur de voir son corps ainsi et je ne le souhaite à personne. Même se laver les deux mains devient rapidement un manque... je connaissais la valeur d'un bras, mais c'est une fois amputé qu'on se rend compte de l'importance de chaque chose.  Suite à cela j'ai fini mon traitement chimiotherapique, enfin pas tout à fait car la chimio avait perturbé mon foie et je n'ai pas pu faire ma dernière cure au risque de l'abimer.   Je fais aujourd'hui appel à vous, vos dons quels qu'ils soient me seront d'une grande aide dans ma vie de tous les jours. Une prothèse bionique me faciliterait la vie,  un véhicule ammengagé , de nouveaux appareils électroménagers plus adaptés , ou un petit plaisir....un tatouage pour masquer mon handicap...  Cela fait donc 5 mois jour pour jour que je vis à un bras, loin de moi la volonté de me lamenter sur mon état physique ou de faire l'aumône. Je respire, je mange, je marche, je vis tout simplement. D'autres dans mon cas n'ont pas eu cette chance.  J'aimerais juste pouvoir reprendre ma vie où je l'avais laissée et avancer vers une vie meilleure.    Merci à tous du fond du coeur. Le combat continue ! FUCK CANCER !

180

11 J

Aidez mon père qui est le dernier agriculteur de Saint Jaques De La Lande

Aidez mon père qui est le dernier agriculteur de Saint Jaques De La Lande

Bienvenue sur cette cagnotte Je m'appelle Damien, j'ai 17 ans. J'ai créé une cagnotte pour sauver l'exploitation en reconversion BIO de mon père, la dernière de St Jacques de la Lande (35).Il a démarré en 2004 en reprenant l'exploitation familiale de ses parents. Il s'installe en Vaches Allaitantes de race Limousine avec 20 têtes. Aujourd'hui il tient un troupeau de 54 vaches auquel s’ajoute un petit troupeau de moutons.Il a décidé de se lancer dans la vente directe à la ferme en vendant les produits provenant de son exploitation, comme du bœuf, du veau et de l'agneau.En 2018, il se reconvertit BIO, pour fournir des produits sains pour :·         la santé des gens vu l’évolution du nombre de malades (pesticide, utilisation abusives de médicaments, etc)·         le respect des animaux (maltraitance, abattage violent, traitements médicamenteux…)·         la préservation de notre environnement (sans OGM, désherbants, semences hybrides…).La reconversion BIO est venue il y a 3 ans ½ lorsqu’il apprend le cancer du fils du voisin à ses 6 mois. Je ne veux plus cela ! Il en a marre que beaucoup d'agriculteurs ne pensent pas à la planète, aux gens, au réchauffement climatique ! Il n’y a pas qu’eux, nous sommes tous coupables !! Le motif de mon appel au don trouve ses origines dans de lourds investissements dans du matériel, des bâtiments et du bétail, des expropriations. Les problèmes financiers s’accentuent avec le temps. Le matériel utilisé tous les jours souffre et nécessite de lourdes réparations coûteuses. Les banques ne participent pas à notre relève et vous abandonnent au bord du chemin. « Vous n’avez pas les revenus des producteurs de lait ! » me disent-ils. L'année dernier il a fallu prendre sur ses réserves ne voyant pas les aides de la PAC. Elles ne sont remises qu’à fin décembre 2018. Le même scénario recommence en 2019Aujourd'hui, il est fiché à la Banque de France. La comptabilité n’est pas au beau-fixe. Je ne voudrais pas me retrouver à la rue avec ma famille après la préemption de notre maison. Les impayés s’accumulent, les entreprises que vous souhaitez voir intervenir chez nous refusent de venir !L'année dernière, après une tentative de suicide et une grosse dépression, il ne voit plus la vie comme avant. La reconversion BIO semble apporter un plus mais la pente est dure à remonter. Nous devons remplacer notre andaineur, une faneuse et investir dans un petit véhicule utilitaire que nous n’avons plus depuis mi-2018.Si je lance cette cagnotte c’est pour mon père qui est un passionné de l'agriculture biologique mais aussi pour sauver notre famille.Merci par avance pour vos dons qui seront bien utilisés.Damien,Lycéen en formation CGEA (Bac Pro en élevage agricole)

203

5 380 €

4 %
Soutien à Mathieu Mauriès, paysan

Soutien à Mathieu Mauriès, paysan

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous ! En attente de résumé explicatif de situation que nous publierons ultérieurement...nous vous faisons part de quelques éléments : Mathieu, éleveur et paysan aux pratiques bios, est en prise avec la MSA depuis des années, il est épuisé de se battre.Nous, citoyens, paysans, contribuables et amis de Mathieu et de son modèle agricole, de sa ferme, nous sommes solidaires et nous lui apportons par cette cagnotte tout le soutien qu'il mérite pour sortir de cette situation menant d'autres et TROP de paysans au suicide. Soutenons ensemble Mathieu Mauriès, Elevage du Hogan des Vents !  archive : Rendons-lui son sourire et son honneur face au harcèlement dont il est la cible ! Texte de Mathieu : Quand la MSA brise les Paysans J’ai 58 ans et je m’appelle Mathieu Mauriès, je suis célibataire et travaille tout seul sur ma ferme. Ingénieur en Agriculture de Purpan et Docteur en Sciences Animales j’ai été enseignant et chercheur avant de m’installer comme Paysan en 2004 avec un troupeau de 85 chèvres laitières. A l’époque l’affiliation à la MSA me semblait être une obligation alors que depuis 2001 il était possible de souscrire une assurance maladie/retraite dans un autre pays européen puisque l’Europe avait établi la libre circulation des biens et services dont les assurances maladies / retraites. Evidemment les intérêts financiers en jeu étaient tels que tout cela fut passé sous silence par les différents gouvernements qui se succédèrent depuis. En 2014 je découvre cette réalité à travers le mouvement des libérés [de la sécurité sociale] et je décide de franchir le pas face au racket organisé des organismes de sécurité sociale français dont la MSA pour les agriculteurs. En effet il faut payer toujours plus cher pour toujours moins de services, et en ce qui concerne particulièrement les agriculteurs pour des retraites de misère, les plus faibles de tout le pays. En 2014 je suis sans revenu agricole et dans l’impossibilité de payer les cotisations MSA (3074 €). Au final et après passage au TASS et en cours d’Appel, la MSA fera une saisie de 3700 € sur mon compte en banque. Au 1° janvier 2015 je m’assure dans une mutuelle d’un autre pays européen et j’informe par courrier recommandé la MSA que je n’adhère plus à leur mutuelle ayant fait le choix d’une autre mutuelle. Bien sûr la MSA ne l’entend pas de cette oreille. Depuis 2015 puis 2016 et 2017débute alors une série de recommandés (contraintes et mises en demeure de payer) et de multiples passages au tribunal des affaires de sécurité sociale TASS et au tribunal de grande instance TGI car la MSA m’attaque simultanément avec deux procédures différentes. Pour arriver au fait que la MSA me réclame à ce jour 27 000 € de cotisations pour ces trois années pendant lesquelles je n’ai eu aucun revenu agricole en raison d’épidémies ayant dévasté mon cheptel. En théorie et pour aucun revenu pendant trois ans ces cotisations de MSA devraient être d’environ 7500 €. Pendant ces trois années la MSA ne m’a versé aucune prestation et je n’en ai demandé aucune puisqu’assuré dans une autre mutuelle. Ces 27 000 € correspondent à une tarification d’office + de nombreuses pénalités au prétexte que je n’ai pas déclaré mes revenus à la MSA pendant ces trois années. SAUF QUE le fisc transmet directement nos revenus d’agriculteurs à la MSA (article L152 du Livre des procédures fiscales). La MSA ne peut donc les ignorer or elle le fait délibérément. Je confirme finalement mes « non revenus » par courrier recommandé AR du 10 octobre 2018 puisque cet argument est sans cesse resservi dans les conclusions de la MSA quand je passe devant les différents juges. Le 27 septembre 2018 j’ai adressé un courrier détaillé à la Présidente de la MSA Alpes Vaucluse pour lui faire part de ma très grande détresse et lui demander de mettre fin au harcèlement dont je faisais l’objet par la MSA. Un mois plus tard je reçois une réponse empreinte de mépris et de menaces. Depuis deux ans la pression de la MSA se fait plus forte. J’ai été convoqué 12 fois au tribunal. Sur les trois années en contentieux, 2016 et 2017 ont été recalculées récemment par la MSA pour un total de 5000 €. J’ai fait un emprunt pour les payer mais la MSA réclame encore 15 000 € pour la seule année 2015. Année 2015 où je n’ai eu aucun revenu agricole. Harcelé, épuisé, insomniaque, en état de stress permanent, angoissé, à bout et en proie au désespoir suicidaire j’ai été admis le 17 octobre 2018 au lendemain de la signification de l’assignation en liquidation judiciaire délivré par huissier, et avant ma comparution au TASS de Toulouse du 24 octobre 2018, aux urgences du Centre hospitalier de Saint Girons pour risque suicidaire. Trois médecins l’ont attesté dont un psychiatre le 17 puis le 31 octobre 2018 lors d’une deuxième consultation. Je suis depuis sous traitement. Malheureusement ce n’est pas une fois décédé que l'on peut invoquer la provocation au suicide. La MSA est le premier créancier des agriculteurs et elle anéantit nos fermes sans le moindre scrupule. Mettre en place des lignes d’écoute alors que la MSA est la première à pousser les agriculteurs au suicide est d’une rare hypocrisie. Dans le cas présent la MSA a bien précisé qu’elle refusait toute conciliation et qu’elle demandait directement ma liquidation judiciaire dans une procédure collective dont elle est le seul créancier. Leur acharnement à me faire taire est une évidence. Comment peut-on réclamer de l’argent à des personnes qui n’en n’ont pas ? Et surtout à ceux et celles qui nourrissent la population ? Comme le dit Patrick Maurin, élu du Lot-et-Garonne, conseiller municipal de Marmande, qui a marché pour dénoncer le suicide des agriculteurs : il faut les aider « à vivre, et non les aider à mourir ». Le harcèlement de la MSA et la procédure de liquidation judiciaire qu’elle veut m’appliquer pour me dépouiller me minent totalement.Sur le plan du droit cette procédure n’est même pas recevable car elle ne respecte pas les conditions nécessaires, à savoir l’arrêt de l’activité et la cessation de paiement, ce qui n’a jamais été le cas. Mathieu Mauriès VC9 La Haille 31230 Agassac 06 99 54 22 86  Site de la ferme http://hogandesvents.nutritionverte.com/ --------------------- Son CV en ligne : http://hogandesvents.nutritionverte.com/_media/cv-mathieu-mauries-2.pdf Avant que Mathieu ne soit plus que l'ombre de lui-même face à l'injustice, merci d'agir avec lui pour sauvegarder et protéger sa ferme...

120

6 472 €

Les Valis'Help

Les Valis'Help

Deux secouristes à la conquête du monde ! Qui sommes nous ? Mélanie et Maud, 2 baroudeuses, fondatrice de l'association les Valis'help. Maud pisteur secouriste et Mélanie infirmière, toutes deux Sapeurs Pompiers Volontaire. Pourquoi mettre ça en place ?Notre objectif, un projet humanitaire autour du monde et avant tout un partage humain avec comme fil conducteur l'initiation au secourisme, cela de octobre 2018 à octobre 2019. Comment on compte s'y prendre ? En s'unissant avec des écoles du monde entier, en partageant nos notions de secourisme. Pour cela nous allons nous immerger au plus près des populations, en liant leur besoins et nos objectifs, cela sur 4 continents (Asie, Océanie, Amériques,Afrique) dans des milieux scolaires ayant peu d'accès aux notions que nous voulons partager.   A quoi servira votre don ? Financer les interventions auprès des enfants, le matériel nécessaire, les différents supports de communication, les transports... et tout ce qui peut s'avérer nécessaire pour la mise en place du projet. A titre indicatif faites des kilomètres avec nous, 1€ = 5km :) Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite* Tous les paiements sont sécurisés Pour suivre le réçit de l'aventure ça sera par ici : https://www.facebook.com/lesvalishelp/ Merci à tous pour votre confiance ! A très vite pour le partage de l'aventure qui sera surement plein de rebondissement ! Maud et Mélanie

121

4 111,08 €

27 %
Haut de page