Aller au contenu principal
Pour que l'aventure continue...

Pour que l'aventure continue...

Le bateau Grande America qui transportait notre Land Rover pour l’Amérique du Sud vient de couler hier après-midi, au large de la Bretagne, après une quarantaine d’heures d’incendie à bord ! Avec lui, nos rêves et projets pour au moins les 20 ans à venir... dont le voyage pédagogique inaugural en Amérique du Sud qui devait débuter début avril. Nous sommes bouleversés.  Astrophotographe, auteur de livres et réalisateur de films documentaires, je voyage désormais avec mon épouse Maguy et nos deux enfants Elouan ( 5 ans) et Youna ( 2 ans), et nous nous apprêtions à faire une véritable expédition astrophotographique en Amérique du Sud dans le cadre d'un projet de film mais aussi d'un ambitieux travail pédagogique avec plus de 500 élèves d'écoles primaires de notre canton vendéen du Pays de la Châtaigneraie, que nous rencontrons depuis septembre 2018.Notre nouveau Land Rover, véritable "astromobile", était fin prêt le soir du 25 février. Après plusieurs mois de travail acharné pour le transformer et l'aménager, nous l'avons chargé. Le 26 au matin, dernière intervention dans une école de La Chataigneraie, puis départ pour le port d'Anvers où nous l'avons laissé après l'avoir étrenné... 1 nuit!!! Ce Land Rover était non seulement l’instrument de voyage de cette aventure en Amérique, mais c’était aussi bien plus que cela en étant l’outil d’accomplissement de nos rêves pour au moins les 20 ans à venir, en remplacement du 4/4 précédent après 27 ans de bons et loyaux services ! Acheté il y a un peu plus d’un an grâce à un cadeau posthume de la maman d’Olivier, nous l’avons fait modifier et avons investi toute notre énergie et argent dans son aménagement, en particulier grâce à l’aide précieuse de notre ami Samuel. Il était chargé à ras bord de matériel, tout le nécessaire pour notre famille pour les 3 mois de cette expédition incroyable que nous nous apprêtions à vivre. Depuis le nauffrage du navire avec notre “Astromobile", nous avons reçu nombre de messages de soutiens et beaucoup souhaitent nous aider à travers une cagnotte. C'est l'objectif de notre démarche sur Leetchi. Selon toute vraisemblance, mais nous ne sommes encore qu'au début des démarches avec les assurances, nous devrions être remboursé sur la moitié de notre investissement. Il nous manquera, dans le meilleur des cas, près de la moitié du budget initial pour espérer se reconstituer un tel véhicule et son équipement. Notre voyage en Amérique du Sud avait pour but final l'observation de la prochaine éclipse totale de Soleil. Chose incroyable, une seconde éclipse solaire va être visible dans cette région du monde en décembre 2020. Il nous reste donc un an et demi pour se remettre sur la piste des plus beaux lieux d'observations du ciel astronomique du monde ! Pour découvrir mon travail et nos aventures : www.sauzereau.net

179

13 601 €

45 %
Sauvez une exploitation

Sauvez une exploitation

Bienvenue sur cette cagnotte !Mes parents se sont installés en 2010 sur un domaine viticole en Loire-Atlantique.Trois années de gel (2012, 2016 et 2017) et une année de grêle (2013) ont entrainé des pertes de récolte très importantes (perte de 80%, 25%, 75% et 75%).En 2013, un prestataire de service nous a fait perdre plusieurs milliers de litres de vin à cause d'une mauvaise filtration.Malgré tous ces soucis, mes parents ont toujours tenu bon et trouvé des solutions pour essayer de maintenir leur activité :-2012 : redressement judicaire pour étaler les emprunts-2017 : création du site www.adopte1cep.com. Site permettant à ceux qui le souhaitent de devenir parrain de ceps de vignes en achetant en avance des bouteilles de vin-2017 : passage en conversion Agriculture Biologique Depuis tout ça, moi, mon frère et ma soeur remarquons que nos parents ont du mal entre les factures, emprunts, charges... Ils sont beaucoup fatigués et si vous les aider cela leur permettrait de continuer à exercer leur métier qu’ils adorent. Avec cette cagnotte, ils pourront rembourser leurs dettes, continuer leur conversion en Agriculture Biologique, changer le matériel vieillisant (tracteur), developper l'emballage réutilisable...et surtout continuer à vivre de leur métier et de leur passion ! Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/emissions/jt-1920-pays-loire   lien du reportage France 3

384

16 240 €

5 %
RETROUVER MES JAMBES

RETROUVER MES JAMBES

RETROUVER MES JAMBES Bonjour, je m’appelle Eric Duhamel, j’ai aujourd’hui 44 ans et je suis atteint d’une sclérose en plaques depuis mes 25 ans. Depuis 19 ans que je vis avec cette maladie et  mon état n’a cessé de se dégrader, par poussée au départ et aujourd’hui de manière progressive et insidieuse. Mon quotidien s’organise autour des douleurs lancinantes et permanentes et de la fatigue qui s’accentue au fil de la journée. Actuellement, les traitements que je prends ne m’aident pas à ralentir la progression de la maladie. Pour me déplacer, je dois utiliser des chaussures adaptées mais je ne peux faire plus de 200 mètres sans avoir recours au fauteuil qui n’est jamais très loin. L’avenir pour les malades atteints de sclérose en plaques et la solution afin de stopper la progression de la maladie est la transplantation de cellules souches. Malheureusement, ces traitements au stade expérimentaux en France ne seront accessibles que d’ici 5 à 10 ans. Ils ne seront accessibles que pour une certaine catégorie de malades, les critères étant très restrictifs, et je sais déjà que je n’y aurais pas accès. Aujourd’hui, la solution se trouve ailleurs, dans d’autres pays, qui proposent la réintroduction de cellules souches afin de stopper l’évolution de la maladie et également récupérer une partie, voir la totalité, des dégâts  occasionnés par la maladie. Pour ma part, mon choix s’est porté vers l’Hôpital PIROGOV NATIONAL MEDICAL SURGICAL CENTER A. A. MAXIMOV (AHSCT)  à Moscou en Russie, pionner dans le domaine avec une expérience de déjà 20 ans. Evidemment, se faire opérer dans un pays étranger ne permet aucune prise en charge par la Sécurité Sociale ou la Mutuelle, et cette intervention a un coût de 50000 $ (l’équivalent de 42000 euros). Voilà l’objet de mon appel à dons. J’aime et faisais du sport, me promener, les sorties entre amis. La station debout me manque, être mis à l’écart est un handicap supplémentaire. S’il vous plait, aidez-moi à retrouver ces moments perdus, mobilités et sensations, aidez-moi à réaliser ce projet qui me tient très à cœur et qui me donne l’espoir de vivre un avenir plus serein, moins douloureux et remplis de projets.  Vous trouverez ci-dessous les liens : Hôpital de Moscou : https://www.facebook.com/groups/404629779644453/?ref=group_header Association Beatitsep : beatitsep.com 1. Région Lorraine | Quand l’espoir de guérir vient d’ailleurshttp://www.estrepublicain.fr/actualite/2016/11/17/quand-l-espoir-de-guerir-vient-d-ailleurs 2. Une belle histoirehttps://msslick.com/ 3.Tammy dit au revoir à sa SEPhttps://tamstopms.wordpress.com/ 4. L’histoire de George GOSS: il a battu la SEP grâce à la transplantation de cellules souchesthemscure.blogspot.be

326

12 331 €

29 %
La ferme des petits bergers (ex gaec de la touche)

La ferme des petits bergers (ex gaec de la touche)

Bienvenue sur cette cagnotte crée par les amis de la Ferme des petits bergers (ex gaec de la touche) à ChichilianneIci vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.- Chacun participe du montant qu'il souhaite.- Tous les paiements sont sécurisés. [Retrouvez l'actualité de Christèle sur la page facebook de la ferme des petits bergers ou sur les messages que nous laissons sur la cagnotte. En effet, il nous est difficile de répondre à chacun individuellement mais le coeur y est, et nous sommes très fiers de votre soutien. Certains nous envoient aussi des messages par courrier à la ferme des petits bergers-la bernardière-38930 Chichilianne.Merci à tous] Après avoir participé, prenez le temps de partager cette cagnotte ! c'est important, ce projet en vaut vraiment la peine. Christèle Durand est une éleveuse de brebis laitières bio en sud-Isère dans le magnifique Parc Naturel Régional du Vercors. Son système d'élevage est basé sur le plein-air, l'herbe, le foin et les céréales de l'exploitation. Le respect des animaux est LA règle en vigueur. Nous sommes plusieurs à avoir eu la chance de partager le quotidien de Christèle et de ses enfants, participer aux travaux de la ferme ou avoir eu son soutien dans des moments plus difficiles. Aujourd'hui, nous nous mobilisons pour un juste retour des choses. En effet, les brebis de la ferme, si familières et si chipies parfois, que nous connaissons tous, ont fait l'objet d'un abattage sanitaire le 21 décembre dernier. Malgrè les soins que Christèle, ses enfants, leurs amis ou les stagiaires se sont évertués à apporter, ils n'ont pas réussi à mettre en échec le parasite des globules rouges que les brebis ont ramené de l'alpage en 2014. Pendant plus de trois ans, Christèle a cherché à identifier la maladie qui décimait peu à peu son troupeau. Plus d'une dizaine de vétérinaires ont été consultés et beaucoup d'analyses faites. La maladie finalement identifiée, le traitement approprié a été mis en place et renouvelé pendant un an mais rien n'y a fait. Ce parasite n'est pas transmissible à l'homme mais il l'est pour les moutons et les chèvres. Face à l'échec des traitements et devant les risques de contamination pour les troupeaux voisins, Christèle et ses enfants ont été contraint d'accepter l'abattage de leur troupeau. Les pertes financières sur ces quatre années sont énormes ainsi que les sacrifices consentis (absence de salaire, heures interminables de travail, pression psychologique, détresse...).L'absence, incompréhensible, de suivi et d'indemnisation par les assurances ou l'état annihile toute possibilité de racheter un troupeau ou de payer les dettes accumulées. Même leur logement est remis en cause. Nous, amis de Christèle et/ou des enfants, anciens écovolontaires, stagiaires ou bénéficiaires de la ferme, refusons que cette histoire finisse ainsi. Nous voulons revoir des brebis courir dans les rues de Chichilianne, entendre rire les enfants et avoir la chance de participer à nouveau aux travaux de la ferme dans un cadre magnifique et bienveillant. Pour que cette ferme dynamique et respectueuse de l'environnement perdure, apportez votre soutien ! partagez ! (la somme n'est pas le plus important, c'est le fait d'avoir un grand nombre de participants qui montrera notre soutien)  et faite le buzz ! Merci à tous ! PS : La ferme est aussi un lieu d'accueil socio-éducatif. Pendant 15 ans, Christèle a donné son temps, toujours bénévolement, pour aider ceux qui en avaient besoin. Pour alléger sa part de travail, tout en gardant une possibilité d'accueil, nous avons mis en place l'association loi 1901 "a dos de mouton". Si vous avez une sensibilité socio-culturelle, vous retrouverez d'ici une cagnotte pour l'association, sur ce même site. Et à transmettre aux potentiels financeurs d'associations.

172

20 J

Vaincre la Sclerose en plaque

Vaincre la Sclerose en plaque

https://www.facebook.com/lecombatdedavid/ Chères amies & amis,ou simplement vous, que j'ai pu rencontrer plus brièvement peut-être, mais dont la fraîcheur du sourire reste présente ! ; ) J'aurais évidement préféré vous écrire à chacun, personnellement, mais la pudeur m'en empêche, alors j'espère que vous comprendrez le choix de ce message groupé.Je vous écris car je me trouve aujourd'hui à court d'option pour une projection dans un lendemain qui chante, qui joue, et se déplace seul...En effet, je ne l'ai pas crié sur les toits bien que certains d’entre vous connaissent ma situation, mais cela fait 2 ans que je joue au chat et à la souris avec une maladie sournoise nommée Sclérose en plaques, et malheureusement, il se trouve que je ne suis pas le chat !.. La Sclérose en plaques est une maladie incurable qui désensibilise petit à petit tout le corps, jusqu'à la paralysie. Mais pour faire court, et dans mon cas, ce sont ma jambe et ma main gauche qui sont de plus en plus sérieusement touchées..Comme ma grand mère (bien avant moi), je m'en suis remis au bon jugement des neurologues, et suis passé par les traitements les plus lourds que la neurologie ait en magasin a ce jour.  Cela m'a coûté d'abord un diagnostique trop tardif (laissant à cette maladie le temps de grignoter ma main comme de reléguer au rang de "bon souvenir" ma faculté de courir ou bien marcher naturellement. La formes de sclérose qui m’atteint est progressive d’emblée, autrement dit je n’ai pas d'épisodes de "poussées" puis de récupérations, mais une longue pente dégénérative, lente et dévorante.. A en croire la plupart du personnel soignant, je ne pourrai qu'attendre de me retrouver définitivement en fauteuil dans un futur plus ou moins proche et à la vue de mon rythme d'évolution, cela pourrait se concrétiser dans le courant de cette année.  Or je me refuse à admettre ce scénario.  Il s'avère qu'une autre alternative peut se profiler.Depuis plus de 10 ans maintenant, un nombre de personnes chaque année plus conséquent décide de suivre à l'étranger un protocole de soin réservé au traitement de la leucémie ou de cancers sur le territoire français. Un protocole dit "d'autogreffe de cellules souches hématopoïétiques (CSH)".Et si ce traitement se révèle très onéreux (50 000 euros), il se trouve que j'ai pu rencontrer directement plusieurs personnes l'ayant effectué en Russie, dont certaines d'entres elles avec un succès confondant.En France, des essais ont lieu de temps à autres. Mais encore une fois, il faut pour cela attendre quelques année au moins, tandis que mon indépendance se périme à l'échelle des mois.. Ce traitement se fait dans de nombreux pays, mais en raison des rencontres que j'ai pu faire cette année, j'ai finalement choisi la Russie pour y jouer cet atout. Ce soin s'effectue en un mois sur place, puis s'ensuivent 3 à 6 mois de convalescence et rééducation. Je n'ai plus le luxe du temps, celui d'attendre, j’ai donc décidé de créer une cagnotte leetchi dont voici le lien: https://www.leetchi.com/c/traitement-sclerose-en-plaque-par-cellules-souche?fbclid=IwAR3cOBZTcLA2Ps0qvBPL68clrM6wkcofJeW7eJelqqhwFqU6_sfzOhURuBM  C'est pour cela que je vous écris aujourd'hui, parce que j'ai besoin de vous ! ; ) J'aurai la possibilité de recevoir des dons au travers de cette cagnotte, cet argent m’aidera à payer le traitement mais aussi de financer l’après traitement car pendant une période de 6 mois suivant mon retour je devrais rester chez moi à l’abri des microbes avec des contrôles sanguins tout les 2 jours, un Kiné à domicile tout les 2 jours et la visite d’un médecin tout les 3 jours. Tout ça coûte extrêmement cher... Qu'il soit petit ou grand, je vous assure que votre don aura chaque fois la résonance d'une résurrection pour moi. En effet, je ne peux pas continuer silencieusement comme ça, à ralentir, à m'alourdir, et à rétrécir le champs de mes possibilités chaque mois, en me demandant ce que je pourrais encore faire seul demain.Je dois saisir cette opportunité

108

9 509 €

11 %
Pour être heureux comme un poisson dans l'eau...

Pour être heureux comme un poisson dans l'eau...

Pour être heureux comme un poisson dans l’eau… Si vous êtes arrivés jusqu’ici c’est que vous connaissez Martin… ou peut-être nous ses parents, sa famille… Ou peut-être êtes-vous des amis, ou des amis de nos amis… Ou peut-être êtes-vous arrivés là par hasard… Le hasard fait parfois bien les choses…  Le projet à soutenir ! Nous sommes les parents de Martin, jeune garçon de bientôt 9 ans, touché par la forme précoce d’une myopathie. Ses atteintes musculaires affectent son quotidien et nous amènent à réaliser des travaux d’aménagements conséquents de notre logement, avec un coût important à supporter au regard des faibles aides institutionnelles. Notre maison actuelle n’est plus adaptée à l’état de santé de Martin. En effet, nous vivons dans une maison dont les pièces de vie sont situées à l’étage. Martin est contraint d’utiliser des escaliers étroits (intérieurs) avec des marches hautes (extérieurs) plusieurs fois par jour et éprouve une pénibilité certaine, de plus en plus importante. Nous envisageons l’installation d’un ascenseur (pouvant accueillir un fauteuil roulant suivant l’évolution de sa pathologie…). Son ergothérapeute nous a conseillé des aménagements facilitant sa vie quotidienne, et préservant son capital musculaire fragile : installation d’une douche italienne, d’un WC adapté, de lave-mains automatiques, de portes coulissantes, ou d’interrupteurs bas-implantés... Sa myopathie n’ayant pas de traitement médical, seule la rééducation, notamment la kinésithérapie, peut l’aider à préserver son capital musculaire. Aujourd’hui, Martin a 2 séances de 30 minutes par semaine (dont une en balnéothérapie). Une rééducation chronophage (trajets, organisation), qui serait d’autant plus aidante si les séances étaient plus fréquentes ! Un dilemme à résoudre d’où cette idée : un bassin de rééducation à la maison !Car en effet, la balnéothérapie est la kinésithérapie la plus adaptée pour Martin, celle qui peut lui donner le maximum de chances pour entretenir ses forces musculaires. Plus douce, avec moins de contrainte de pesanteur mais quand-même une résistance intéressante… De plus il adore être dans l’eau ! Dans le jeu, ses capacités approchent celles de tout autre enfant de son âge, ce qui est psychologiquement favorable… Et chose notable pour un enfant qui ne peut pas courir : se déplacer dans l’eau lui permet d’être essoufflé, ce qui est très bon pour sa santé globale ! Notre projet, élaboré en partenariat avec une architecte et l’ergothérapeute, a désormais été chiffré. Le bassin intérieur représente un coût important nous amenant à contracter un nouveau prêt mais il nous faut être prévoyant pour les frais de fonctionnement. Les travaux d’aménagements tel l’ascenseur sont très coûteux également (25 000 euros environ) et les aides liés au handicap existent mais ne permettront pas de prendre en charge la majorité des aménagements rendus nécessaires par la pathologie de Martin. Nous espérons une participation à hauteur de 10 000 euros de la MDPH…  Pourquoi une cagnotte ? L’idée d’une cagnotte est née dans l’esprit d’une amie : « Quel projet pharaonique ! mais tellement génial pour Martin ! Vous devriez faire une cagnotte pour pouvoir le réaliser, je suis sûre que nombres de vos proches seraient heureux de pouvoir vous aider en y contribuant financièrement… » Effectivement, depuis que la maladie a ébranlé notre équilibre et que le handicap est entré dans le quotidien de Martin, vous avez été nombreux à nous dire « On aimerait pouvoir vous aider… Dites-nous si on peut faire quelque chose… ». Alors finalement, dépassant cette pudeur éprouvée d’être amenés à solliciter votre générosité, nous vous invitons à contribuer à cette cagnotte, un peu comme on participe à une liste de mariage, un cadeau de naissance… Car en effet, ce projet d’aménagement de notre maison autour des besoins de Martin est aussi un grand événement pour toute la famille. Alors voilà, si vous voulez apporter une pierre à l’édifice de ce grand projet pour Martin, n’hé

62

4 424 €

Solidarité pour un agriculteur.

Solidarité pour un agriculteur.

Depuis que notre père a repris la ferme familiale dans les années 80, nous l'avons toujours vu se battre. Se battre pour la faire évoluer. Se battre pour la moderniser. Se battre pour faire de cette agriculture qu'il aime tant un gage de qualité. En 2017, déjà, des attaques de chiens élevés à la viande fraîche compromettent sérieusement les finances de l'exploitation. Cette fois-ci,  en une nuit, du 23 Au 24 février son travail est une nouvelle fois ravagé par des chiens errants. La perte sèche de 90 jeunes brebis prêtes à mettre bat ainsi que le soin apporté aux survivantes et aux futurs agneaux qui ne verront peut-être jamais le jour ont anéanti la viabilité de l'exploitation. Notre père, ce grand bonhomme qui s'est toujours battu pour nous, pour son métier, n'a plus la force de persévérer. Notre volonté est de créer un élan de solidarité pour l’aider à faire face à ce coup du sort et sauver la ferme. AIDEZ-LE À RETROUVER L'ENVIE DE POURSUIVRE SON METIER D'ÉLEVEUR ET DE CONTINUER À PRODUIRE UNE VIANDE DE QUALITÉ. L’assurance qui couvre l’exploitation ne pourra fonctionner que dans le cas où nous pouvons retrouver les chiens et leurs propriétaires ce qui parait hélas peu probable. Si, toutefois, ce scénario se produit la présente collecte serait annulée et les participants verraient leurs dons ne pas être pris en compte. Le montant de 100 000€ fixé en objectif de cette cagnotte correspond à l’ensemble du préjudice causé par cette attaque.

524

23 215 €

23 %
Après l'orage revient la vie...

Après l'orage revient la vie...

Bonjour je m'appelle Nico,  J'ai 29 ans et je sors à peine d'une longue année difficile, aussi bien sur le plan psychologique que physique.  L'été dernier j'ai constaté une grosseur au niveau de mon bras droit sans pour autant m'en inquiéter.La grosseur devenant de plus en plus importante, j'ai été consulter mon médecin généraliste qui m'a prescrit une IRM.Les résultats de l'IRM étant mauvais, j'ai dû passer un nouvel examen : une biopsie. L'attente des résultats a été insoutenable pendant 10 jours, puis le verdict est tombé. Les médecins m'ont diagnostiqué un Sarcome d'Ewing , cancer rare des os et des tissus mous où dans certains cas l'amputation du membre infecté est inévitable.  J'ai démarré la chimiothérapie en septembre 2017,  et de voir mon bras et cette grosseur diminuer de volume avec le traitement m'a redonné espoir et joie de vivre.  Le traitement a été agressif, une des chimios les plus fortes, mais nécessaire pour ma guérison : 14 séances de chimiothérapie avec hospitalisation de 4 jours à chaque séance.   Fin 2017 j'ai commencé mes séances de radiothérapie : 28 au total.A la fin de la radiotherapie, début 2018, mon bras était brûlé a vif.  Mon oncologue et moi avons fait le point et elle m'a affirmé que la réponse à la chimiothérapie était excellente à 90%. La tumeur étant passée d'une vingtaine de centimètres à quelques millimètres et qu'à cet effet une chirurgie conservatrice de mon bras était réalisable, ma joie fut immense.  Une opération a été planifiée pour le mois d'avril, consistant à me retirer la partie de l'os infectée initialement, ainsi que les tissus mous pour remplacer le tout par du ciment chirurgial avant d'effectuer une greffe d'os par la suite. L'opération fut un succés et la mobilité de mon bras conservée, je pensais que le plus dur était derrière.  Après l'analyse microscopique de la partie de mon bras opéré il s'est avéré que de nombreuses minuscules cellules cancereuses était encore présentes. Deux options s'offraient à moi :  - Conserver l'intégrité de mon bras avec la forte possibilité de rechute dans les années à venir (80%) - L'amputation de mon bras droit (je suis droitier) et un pourcentage faible de rechute possible.  Ce n'est pas tant le choix qui est difficile à faire car la vie est plus précieuse que tout,  mais plutôt l'acceptation de ce choix.Qui d'entre vous se verrait vivre à un bras ? Qui plus est à 29 ans.  Le 4 juin 2018 sera bel et bien la dernière journée de ma vie où je pourrais profiter de mes deux bras. 5 Juin 2018, l'opération s'est bien déroulée et depuis ce jour je suis officiellement gaucher.  La période post opératoire à été compliquée pour moi. C'est dur de perdre une partie de soi au sens propre du terme. C'est dur de voir son corps ainsi et je ne le souhaite à personne. Même se laver les deux mains devient rapidement un manque... je connaissais la valeur d'un bras, mais c'est une fois amputé qu'on se rend compte de l'importance de chaque chose.  Suite à cela j'ai fini mon traitement chimiotherapique, enfin pas tout à fait car la chimio avait perturbé mon foie et je n'ai pas pu faire ma dernière cure au risque de l'abimer.   Je fais aujourd'hui appel à vous, vos dons quels qu'ils soient me seront d'une grande aide dans ma vie de tous les jours. Une prothèse bionique me faciliterait la vie,  un véhicule ammengagé , de nouveaux appareils électroménagers plus adaptés , ou un petit plaisir....un tatouage pour masquer mon handicap...  Cela fait donc 5 mois jour pour jour que je vis à un bras, loin de moi la volonté de me lamenter sur mon état physique ou de faire l'aumône. Je respire, je mange, je marche, je vis tout simplement. D'autres dans mon cas n'ont pas eu cette chance.  J'aimerais juste pouvoir reprendre ma vie où je l'avais laissée et avancer vers une vie meilleure.    Merci à tous du fond du coeur. Le combat continue ! FUCK CANCER !

177

16 J

APPEL AUX DONS POUR LES SINISTRES DE LOMBOK (INDONÉSIE)

APPEL AUX DONS POUR LES SINISTRES DE LOMBOK (INDONÉSIE)

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !SOUTENEZ LOMBOK ! *** Bonjour à Toutes et à Tous, L’Indonésie, un archipel de 17 000 îles et îlots, se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique. L'île de Lombok, située dans l'archipel Indonésien à l’Est de Bali a été victime d’une multitude de séismes au mois d’Août prenant la vie de 555 personnes et ayant fait plus de 1500 blessés et 396 000 personnes sinistrées qui tentent de survivre dans des camps de fortune (d’après les derniers chiffres des autorités officielles de l’archipel). Le plus fort d'entre eux, de magnitude 7.2 a été dévastateur, plusieurs villages ont été complètement détruits suite à des séismes à répétition sur cette merveilleuse petite île.Des centaines de blessés sont traités à l’extérieur d’un hôpital endommagé de Mataram, principale ville de Lombok, très affectée par le séisme.Des patients sont allongés et soignés.Les maisons sont détruites, il faut chercher les disparus, panser les blessés..Environ 400 000 personnes se retrouvent déplacées dans des campements temporaires avec très peu de vivres et de médicaments. Quelques jours après la catastrophe, en vacances dans le sud de Lombok où 4 tremblements de terre se sont produits faisant beaucoup de victimes et de dégâts matériels importants, nous décidons de les aider.Après une rencontre avec Erna et Yussef, ils nous proposent de faire le lien entre nous et la population. Ce projet humanitaire se crèe rapidement pour faire face à la situation dramatique qui se joue sous nos yeux.Il va permettre de récolter vos dons et d’acheter les denrées de première nécessité.  Sur l’île après la catastrophe, les besoins sont énormes pour les villages montagneux les plus en retrait entre difficultés de circulation, d’approvisionnement et d’acheminement de la nourriture (riz, eau), de  matelas, de couvertures, de médecine de première urgence, de produits d’hygiène. L’objectif souhaité est de récolter un minimum de 3 500 € qui permettra d’affréter un camion rempli de tous ces produits. Beaucoup d'habitants ont tout perdu, leurs maisons sont détruites. Ils sont dehors, sans toit, sans eau, sans électricité. Ils n’ont finalement plus rien !   Certains enfants ont perdus leurs parents, beaucoup de blessés et tout reste à reconstruire. La population dort dehors ne pouvant retourner dans les villages. Aujourd'hui, la terre continue de trembler avec des risques de tsunami mais la vie continue pour ceux qui sont là.Il était de notre devoir de réagir pour leur tendre la main.. Ce qu'il faut retenir:* Deux séismes mortels ont eu lieu les 29 juillet et 5 août 2018.* Suivis de nombreuses répliques, de nouvelles secousses de magnitude 6.9 le 19 Août pour ce dernier.La plupart des personnes touchées se trouvaient dans la zone montagneuse située dans le nord de Lombok, loin des principaux sites touristiques du sud et de l’ouest de cette île très prisée des visiteurs pour ses plages, ses cascades et ses sentiers de randonnée. Des dizaines de milliers de bâtiments ont été endommagés ou détruits.La situation sur place est à ce jour malheureusement encore catastrophique.Il y a certes des ONG et de nombreux volontaires qui font leur possible en acheminant des vivres, des médicaments et des tentes mais cela ne suffit pas.Leurs actions paraissent dérisoires tant il y a encore à faire et ce pour des mois ! Les besoins sont malheureusement immenses devant l’ampleur des dégâts. Le problème majeur est l'impossibilité d'accéder à l'eau potable due à la pollution de l'eau des puits. La distribution assurée par l'aide gouvernementale ne suffit pas à couvrir les besoins de la population. * Ce projet consiste donc à récolter de l’argent pour acheter de la nourriture, de l’eau, des médicaments, des couvertures.. en prévision de la saison des pluies qui s'annonce.* Cette opération sera totalement transparente, les factures de tous les achats seront publiées.* La distribution se fera sur place personnellement. L'argent collecté

146

6 274,15 €

78 %
Soutien à Mathieu Mauriès, paysan

Soutien à Mathieu Mauriès, paysan

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous ! En attente de résumé explicatif de situation que nous publierons ultérieurement...nous vous faisons part de quelques éléments : Mathieu, éleveur et paysan aux pratiques bios, est en prise avec la MSA depuis des années, il est épuisé de se battre.Nous, citoyens, paysans, contribuables et amis de Mathieu et de son modèle agricole, de sa ferme, nous sommes solidaires et nous lui apportons par cette cagnotte tout le soutien qu'il mérite pour sortir de cette situation menant d'autres et TROP de paysans au suicide. Soutenons ensemble Mathieu Mauriès, Elevage du Hogan des Vents !  archive : Rendons-lui son sourire et son honneur face au harcèlement dont il est la cible ! Texte de Mathieu : Quand la MSA brise les Paysans J’ai 58 ans et je m’appelle Mathieu Mauriès, je suis célibataire et travaille tout seul sur ma ferme. Ingénieur en Agriculture de Purpan et Docteur en Sciences Animales j’ai été enseignant et chercheur avant de m’installer comme Paysan en 2004 avec un troupeau de 85 chèvres laitières. A l’époque l’affiliation à la MSA me semblait être une obligation alors que depuis 2001 il était possible de souscrire une assurance maladie/retraite dans un autre pays européen puisque l’Europe avait établi la libre circulation des biens et services dont les assurances maladies / retraites. Evidemment les intérêts financiers en jeu étaient tels que tout cela fut passé sous silence par les différents gouvernements qui se succédèrent depuis. En 2014 je découvre cette réalité à travers le mouvement des libérés [de la sécurité sociale] et je décide de franchir le pas face au racket organisé des organismes de sécurité sociale français dont la MSA pour les agriculteurs. En effet il faut payer toujours plus cher pour toujours moins de services, et en ce qui concerne particulièrement les agriculteurs pour des retraites de misère, les plus faibles de tout le pays. En 2014 je suis sans revenu agricole et dans l’impossibilité de payer les cotisations MSA (3074 €). Au final et après passage au TASS et en cours d’Appel, la MSA fera une saisie de 3700 € sur mon compte en banque. Au 1° janvier 2015 je m’assure dans une mutuelle d’un autre pays européen et j’informe par courrier recommandé la MSA que je n’adhère plus à leur mutuelle ayant fait le choix d’une autre mutuelle. Bien sûr la MSA ne l’entend pas de cette oreille. Depuis 2015 puis 2016 et 2017débute alors une série de recommandés (contraintes et mises en demeure de payer) et de multiples passages au tribunal des affaires de sécurité sociale TASS et au tribunal de grande instance TGI car la MSA m’attaque simultanément avec deux procédures différentes. Pour arriver au fait que la MSA me réclame à ce jour 27 000 € de cotisations pour ces trois années pendant lesquelles je n’ai eu aucun revenu agricole en raison d’épidémies ayant dévasté mon cheptel. En théorie et pour aucun revenu pendant trois ans ces cotisations de MSA devraient être d’environ 7500 €. Pendant ces trois années la MSA ne m’a versé aucune prestation et je n’en ai demandé aucune puisqu’assuré dans une autre mutuelle. Ces 27 000 € correspondent à une tarification d’office + de nombreuses pénalités au prétexte que je n’ai pas déclaré mes revenus à la MSA pendant ces trois années. SAUF QUE le fisc transmet directement nos revenus d’agriculteurs à la MSA (article L152 du Livre des procédures fiscales). La MSA ne peut donc les ignorer or elle le fait délibérément. Je confirme finalement mes « non revenus » par courrier recommandé AR du 10 octobre 2018 puisque cet argument est sans cesse resservi dans les conclusions de la MSA quand je passe devant les différents juges. Le 27 septembre 2018 j’ai adressé un courrier détaillé à la Présidente de la MSA Alpes Vaucluse

110

6 067 €

Des lendemains qui chantent solidarité Wayuu

Des lendemains qui chantent solidarité Wayuu

De retour de Colombie, où j'ai eu la chance de passer quelques jours au sein du peuple Wayuu, mon projet commence maintenant et j'ai besoin de vous... Les Wayuu, ce peuple ancestral indien situé dans le nord de la Colombie, sur la péninsule de la Guajira, zone désertique, est en train de mourir à petit feu. La raison ? Le pillage des ressources naturelles de cette zone sans aucun état d'âme, et aucune humanité, par les multinationales. Et par conséquent, l’extermination de tout un peuple se fait dans l’indifférence générale de la fameuse « communauté internationale ». On estime le nombre de Wayuu à 600 000 personnes, cette tribu ancestrale vieille de plusieurs siècles symbolise à elle seule la tragique histoire des peuples indiens du continent latino-américain.L’épuisement des ressources d’eau couplé à la contamination de cette dernière est en train de provoquer une véritable hécatombe, ce serait plus de 14000 enfants qui seraient morts d’inanition… Mon projet est d’installer l'acheminement de l'eau potable , et comme bien souvent l’argent des associations n’arrive pas jusqu' à eux, je m’en occupe personnellement. J'envisage un départ proche en Colombie, pour être sur le terrain, afin d'apporter les premières nécessités et commencer ma mission, et ainsi poser les premières pierres d'un projet qui grace à vous ne restera pas à l'état de projet, et permettra de contribuer ensemble à des lendemains qui chantent... Merci pour votre génerosité, toute aide est la bienvenue et il n'y a pas de petits dons.Merci de la part des enfants et des familles Wayuu Karine "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait" Marc Twain

130

41 J

39 %
Douche Mobile de la Maraude Citoyenne Rémoise

Douche Mobile de la Maraude Citoyenne Rémoise

Bonjour à tous et merci de prendre le temps de nous lire ! Nous avons un projet fou !!acheter et aménager un ancien bibliobus pour le transformer en douche mobile ! La Maraude Citoyenne Remoise est une association qui distribue plusieurs fois par semaine des repas chauds aux SDF et personnes en grande précarité à Reims depuis 2013.C’est malheureusement parfois près de 200 repas par distribution..Tous nos plats sont fait maison et nous sortons 2 à 3 fois par semaine pour aider nos amis.notre action ne se limite pas à ca !Nous sommes également présents 24/24h - 7/7j pour soutenir psychologiquement nos amis afin d’eviter Le pire.. Ce nouveau projet un peu fou est de vouloir offrir à nos amis la possibilité de prendre une douche chaude, de se détendre le temps d’un instant et surtout de se sentir propre. Pour cela, nous avons besoin de vous!!il nous faut financer l’achat du bus, le passage au garage pour vérifier qu’il fonctionne bien puis l’aménagement complet de la cabine.douches, cabines de change , Electricite, chauffage, etc... vous pouvez tous nous aider par différents moyens :1) participer à cette cagnotte 2) nous faire parvenir un don sur notre site www.maraude-reims.fr3) en partageant cette cagnotte auprès de vos amis4) en nous apportant votre aide si vous êtes garagiste, carrossier ou encore très bon bricoleur pour faire l’aménagement intérieur !!!5) en venant nous donner du temps pour l’association . aidez nous à les aider ! Tristan et Zahia La Maraude Citoyenne Remoise 06 98 39 38 00

115

3 884,33 €

45 %
Dorian est de retour ! (et ça vaut le détour)

Dorian est de retour ! (et ça vaut le détour)

Un nouveau coup de pouce pour Dorian Bonjour à tous ! Vous vous souvenez de moi ? Peut-être pas…. ou peut-être pas tous… Je m’appelle Dorian, et j’ai 3 ans et demi. Et mon truc à moi, c’est quelque chose que les autres n’ont pas… Enfin si, ils l’ont, mais seulement deux fois, moi j’en ai trois : le chromosome 21. Et ce petit chromosome en trop eh bien… c’est comme si vous faisiez un gâteau en changeant les proportions des ingrédients. Ça ressemble toujours à un gâteau, mais il y a quand même des différences. Avec ça, je fais face à quelques difficultés, d’apprentissage principalement. C’est pourquoi mes parents ont très tôt décidé de faire le maximum pour m’aider à progresser, et ça passe par plein plein de choses. C’est pour ça que début 2017, mes parents ont fait appel à votre générosité et le moins qu’on puisse dire c’est que vous avez été au rendez-vous ! Le lien de la précédente cagnotte, vous y verrez plein de jolies photos de moi https://www.leetchi.com/c/petit-coup-de-pouce-pour-dorian Grâce à vous j’ai pu faire plein de choses et j’ai beaucoup progressé !  TOMATIS Déjà, comme je l’avais expliqué en 2017, j’ai pu aller au centre tomatis de Belgique faire 2 cures de 12 jours lors de l’été 2017 et cet été 2018 !J’ai écouté beaucoup de musique et fait beaucoup d’exercices, parfois sur une machine très étrange :  Heureusement il y avait une petite télé au-dessus où passaient des dessins animés pour passer le temps pendant que je pédalais comme un champion ! Et bien sûr je continue de faire de plus petites cures à chaque vacance scolaire à côté de chez moi ! Et parfois j’en profite pour dormir    LA TOUR Autre chose que ma maman a pu m’acheter, c’est une tour d’observation ! Ça me permet de grimper dessus et de voir tout ce que font les grands comme si j’étais grand moi aussi !    DE BIEN CURIEUSES BOITES Tout à l’heure je vous disais que ce petit chromosome en trop me rendait les apprentissages plus difficiles…. Eh bien c’est vrai, c’est pourquoi tout ce qui est « basique » comme les couleurs, les formes, les textures, le tri, peut s’avérer compliqué à intégrer pour moi. Alors ma maman, avec l’aide d’autres personnes super gentilles, a créé toute une série de boîtes , avec plein d’activités créées pour moi !  Dans chacune de ces boîtes il y a plein d’activités qui vont m’aider à développer des capacités et des connaissances indispensables. Ce qui est super c’est qu’elles sont variées et bien remplies, comme ça, il suffit que je mette mon nez dedans et que je choisisse ce qui me plaît :   Moi avec le contenu de 2 boîtes (pas complètes, le reste est dans un sac pour que je puisse travailler chez ma nounou l’après-midi après l’école, heureusement qu’elle est là, elle s’occupe bien de moi !)  Ici j'apprends à souffler !  Et ici les chiffres et le dénombrement !  La j’apprends à coller des gommettes…                                   Ici les formes….  Celui-là je l’aime beaucoup ! Je prépare le repas pour mes peluches préférées : Ça m’apprend à compter, mais aussi les formes, quand je mets les couverts sur les empreintes : fourchette, couteau, cuillère, assiette, verre !  UN VEHICULE SUR MESURE Autre chose qui m’a beaucoup embêté, c’est que je suis né avec une hernie du diaphragme !C’est un peu compliqué mais en gros, ça voulait dire que j’avais un trou dans le diaphragme, le muscle qui nous permet de respirer, et du coup mes intestins sont venus dire bonjour à mes poumons. C’est plus impressionnant que ce n’est grave, mais ça m’a quand même posé un problème notable : le gainage.  Pour réparer ça, j’ai dû être opéré. Et 2 fois même, car la première fois ça n’a pas tenu… A cause de ça, je n’ai pu tenir assis qu’à mes 1 an et demi ce qui m’a fait perdre beaucoup de temps pour l’apprentissage de la marche. Alors pour m’aider, et grâce à l’aide de tous ceux qui ont participé à la première campagne, mes parents m’ont acheté un nimbo! C’est un nom rigolo, pour un appareil rigolo, qui me permet de me déplacer en marchant en m’apportan

100

4 130,50 €

Les Valis'Help

Les Valis'Help

Deux secouristes à la conquête du monde ! Qui sommes nous ? Mélanie et Maud, 2 baroudeuses, fondatrice de l'association les Valis'help. Maud pisteur secouriste et Mélanie infirmière, toutes deux Sapeurs Pompiers Volontaire. Pourquoi mettre ça en place ?Notre objectif, un projet humanitaire autour du monde et avant tout un partage humain avec comme fil conducteur l'initiation au secourisme, cela de octobre 2018 à octobre 2019. Comment on compte s'y prendre ? En s'unissant avec des écoles du monde entier, en partageant nos notions de secourisme. Pour cela nous allons nous immerger au plus près des populations, en liant leur besoins et nos objectifs, cela sur 4 continents (Asie, Océanie, Amériques,Afrique) dans des milieux scolaires ayant peu d'accès aux notions que nous voulons partager.   A quoi servira votre don ? Financer les interventions auprès des enfants, le matériel nécessaire, les différents supports de communication, les transports... et tout ce qui peut s'avérer nécessaire pour la mise en place du projet. A titre indicatif faites des kilomètres avec nous, 1€ = 5km :) Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite* Tous les paiements sont sécurisés Pour suivre le réçit de l'aventure ça sera par ici : https://www.facebook.com/lesvalishelp/ Merci à tous pour votre confiance ! A très vite pour le partage de l'aventure qui sera surement plein de rebondissement ! Maud et Mélanie

69

3 775,50 €

25 %
ASCADIE EN DANGER: SOUTENEZ DES SPORTIFS HANDICAPÉS !

ASCADIE EN DANGER: SOUTENEZ DES SPORTIFS HANDICAPÉS !

Bienvenue sur cette cagnotte associative pour soutenir ASCADIE   C'est quoi ASCADIE?  Une association sportive pour  personnes en situation de handicap.  Les membres de l'association  sont des enfants, adolescents, adultes et même de personnes séniors !  Depuis quand existe ASCADIE?  L'association existe, déjà, depuis plus de 30 ans  et permet à plus de 80 personnes de participer aux activités proposées par l'association et d'avoir un club d'appartenance.  Le but de l'association?  L’ association est née parce que les enfants et adolescents, en situation de handicap  ne trouvaient pas d’autre lieu, hors établissement spécialisé pour occuper leurs temps de loisir s’engager, s’épanouir.  Avec le temps, ils ont fait de leur association UN CLUB SPORTIF!   Les activités proposées par l'association sont diverses : natation, course à pied, tir à l’arc, séances multisport, tennis de table, pétanque.  Les séances hebdomadaires qui se déroulent essentiellement dans des équipements sportifs publics, se font entre pairs ou en collaboration, avec d’autres clubs sportifs locaux. La vie sociale des membres d’ ASCADIE est enrichie par des manifestations diverses : journée annuelle « Sentez-vous Sport », « fins de semaine sportives », permettant la découverte de nouvelles activités animées par des spécialistes : plongée, escrime, marche nordique . . . . L’ année est, aussi, rythmée par des rencontres, amicales d’activités motrices, de randonnées ; Les sportifs qui en ont les compétences et l’envie, peuvent participer à des compétitions départementales, régionales, voire nationales. Des « séjours sportifs » durant les vacances d’été, constituent pour une vingtaine de jeunes, un temps fort dans l’année. Pourquoi nous soutenir ?    Lors d’une réunion de préparation de la nouvelle saison un de nos sportifs disait « ASCADIE existera toujours ».  La majorité des membres ont grandi avec l'association, et, elle représente une partie essentielle de leur vie, tant sociale,  que citoyenne et sportive. Ils participent,  pour certains aux activités proposées depuis la création de l'association.  ASCADIE est réellement  devenu un levier quotidien pour chacun des membres et de son entourage.  Nous avons tous le droit aux loisirs.... C'est pas vrai ?    Malheuresement,  la réduction de financement public ainsi que la réduction des fonds propres mettent en péril l'AVENIR de l'association.    La spécificité de notre association sportive et autonome pour personne handicapés, nécessite des encadrants aux compétences spécifiques et l'implantation  en zone rurale rend les déplacements entre domiciles et lieux de pratique compliqués. ( ils ne peuvent être assurés que grâce à l’engagement des professionnels et de bénévoles ).  Continuer à faire VIVRE l'association et ses sportifs est une ambition que les bénévoles et les salariés de l’Association partagent.  C’est pour que cette ambition soit réalité que nous nous adressons à vous pour nous y aider ! Peu importe votre participation,  se sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières.       MERCI POUR VOTRE AIDE    Si vous souhaitez avoir plus de renseignement concernant notre association. * Voila le lien pour la page Facebook  https://www.facebook.com/profile.php?id=100008186345691&ref=bookmarks* Vous pouvez aussi nous contacter à notre adresse mail:  * Ou nous envoyer un courrier à notre adresse postale:  Ascadie, 24 rue de la gare Ingwiller 67340 L'association est en mesure de vous transmettre un reçu fiscal suite à votre don.  Les chèques sont aussi possibles au nom de ASCADIE.  Effectuez votre don en un clic.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous et surtout merci à eux.

56

2 700 €

10 %
Une Ferme envie d'aider ...

Une Ferme envie d'aider ...

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Cette cagnotte est la création d'un collectif d'Amis d'un Agriculteur en grande détresse.Jean-Baptiste se bat depuis 20 ans contre la mal bouffe, milite pour la promotion des circuits courts et l’agriculture raisonnée. Depuis 2 ans, il développe un espace de convivialité, de partage et de découvertes de produits authentiques. Cet espace lui permet de vendre une partie de sa production fermière. Mais la passion, le bon gout et l'envie de faire partager ses produits, ne vont pas forcément de pair avec la rigueur bancaire, l'optimisation des "process" et bien d'autres concepts financiers... Notre Ami, plus à l'aise avec ses produits et bêtes, traîne des dettes sur sa ferme liées à des investissements trop importants par rapport à sa production, et les cours du lait n'aident pas notre éleveur-marchand. Il n'est pas le seul d'ailleurs, il n'y a qu'à regarder le journal télévisé, la différence étant que Jean-Baptiste est notre voisin ... Alors qu'il approche d’un équilibre financier, il doit maintenant faire une mise au norme d’une partie de ses installations et de sa boutique si chère aux Yvelinois et Yvelinoises. Depuis 5 ans, toute son énergie et ses revenus  sont injectés dans son projet et, de fait, Jean-Baptiste mets de coté sa vie d'homme.  Ses conditions de vie ne sont pas acceptables et bien malin sait comment il gère son quotidien tant Jean-Baptiste est un homme pudique et discret. Nous avons donc volonté de l'aider à sortir sa "tête de l'eau" afin qu'il puisse avoir le temps et l'esprit pour prendre le recul nécessaire d'un nouveau départ. Nous comptons sur votre générosité et compréhension pour changer le présent de Jean-Baptiste et pourquoi pas son avenir. Soyons optimistes. Alors faites-vous plaisir. Donnez pour améliorer le quotidien de notre éleveur-marchand (des travaux doivent êtres effectués très rapidement dans sa boutique et dans son logis) et si vous ne le pouvez-pas, laissez, un message d'encouragement à notre Ami, il en sera immédiatement informé. Merci de votre générosité. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.

36

3 170 €

21 %
Haut de page