Aller au contenu principal
Réaliser mon rêve, devenir cavalière de para-dressage

Réaliser mon rêve, devenir cavalière de para-dressage

Bienvenue sur cette cagnotte !Bonjour à tous,Ici on va parler d’un petit bout de femme de 19 ans, Lorenza, et de son projet handisport.Cette femme c’est moi !Depuis toute petite je suis passionnée d’équitation, d’abord comme un loisir puis de manière bien plus assidue. C’est à 12 ans que j’ai débuté la compétition en saut d’obstacle au Centre Équestre de la Villette où je suis restée deux ans. En 2012 j’ai participé à mes premiers championnats de France, un rêve qui devient réalité. Après une année à SHEVA, le centre équestre de l’École vétérinaire de Maison Alfort, j’ai intégré l’équipe de compétition club de CCE (concours complet d’équitation) aux Haras de Jardy; coachée par un cavalier de complet de niveau international je me suis améliorée et beaucoup épanouie dans ma pratique, me découvrant aussi une passion pour le dressage. En 2015 j’ai participé à mes seconds championnats de France, en complet et dressage.Malheureusement depuis juillet 2018, suite à un grave accident, je suis hospitalisée, avec une atteinte de la colonne vertebrale, de la moelle épinière, de plusieurs nerfs et d’autres fractures aux jambes et au poignet.À ce jour je me trouve dans un centre de rééducation mais je ne peux plus marcher et être autonome. Je ne pourrai très probablement plus retrouver ma mobilité d’avant.Mais ma passion pour l’équitation et mes rêves n’ont pas étés balayés par cet événement, au contraire ils en ressortent renforcés. J’ai décidé de me lancer dans une carrière de cavalier de dressage para-équestre. Mais pour y arriver il faudra bien sûr disposer de fonds conséquents, fonds que je ne peux pas endosser seule à ce jour. Pour cela je fais appel à votre générosité pour que je puisse arriver à réaliser ce très beau projet. Chaque don perçu sera un pas de de plus vers son accomplissement. Votre participation servira: - tout d’abord à aider au financement de l’achat d’un cheval de dressage ayant les aptitudes nécessaires pour que je puisse remonter en toute sérénité, qui revient à une somme de plusieurs milliers d’euros.- à aider au financement mensuel de la pension pour loger le cheval, ce qui peut dépasser facilement les 500€ par mois en région parisienne.- à aider au financement d’un entraînement adapté pour que je puisse retrouver mon aise à cheval malgré le handicap.- à aider au financement du matériel necessaire pour que je puisse pratiquer à nouveau, c’est à dire un montoir spécialisé pour les personnes à mobilité réduite et une selle adaptée qui soutienne mon dos qui va coûter environ 1500€.- Enfin à aider au financement des engagements en compétition. Merci d’avoir pris le temps de me lire et merci d’avance de votre générosité qui pourra m’aider à réaliser mon rêve !   Présage    Quarenzo   En soins inténsifs, le début d'un long combat !

22

2 720 €

10 %
Vaincre la drépanocytose

Vaincre la drépanocytose

Bienvenue sur cette cagnotte !Il est des situations que l’on ne peut imaginer tant que l’on ne les a pas vécues. La maladie, la perte d’un enfant, d’un être cher, font partie de celles-là. L’association « Espoir, Hope, Elikia : vaincre la drépanocytose » est née de la douloureuse expérience d’une mère face à la maladie de son enfant. La drépanocytose. Est-ce que cela vous dit quelque chose ? Si cela ne vous dit rien ou vaguement quelque chose, la drépanocytose est une maladie génétique du sang, héréditaire et qui touche les populations d’origine africaine, afro-américaine, caraïbéenne et méditerranéenne. Elle est également présente en Inde et en Amérique du Sud. Les personnes touchées sont anémiées, sujettes aux infections, à des crises douloureuses et bien d’autres complications, invalidantes, voire mortelles. Maladie génétique la plus répandue au monde, la drépanocytose reste pourtant assez méconnue.On estime à environ 50 millions de personnes touchées dans le monde et près de 300.000 naissances par an. Alors, est-il acceptable de voir des êtres humains souffrir et mourir parce que d’autres n’ont pas su qu’ils pouvaient les sauver? Est-il tolérable de laisser des parents faire des enfants malades alors qu'ils pourraient l'éviter? Est-il normal de voir des enfants mourir avant même d’avoir atteint l’âge de 5 ans simplement parce qu’ils vivent dans des pays où l’accès aux soins est un luxe, voire inexistant ? C’est dans ce cadre que naît l’association « Espoir, Hope, Elikia : vaincre la drépanocytose ».Cette association a pour missions : informer sur la maladie, inciter au dépistage du gène drépanocytaire, encourager les dons du sang, financer la recherche et soulager les malades les plus démunis dans des pays difficiles tels que le Congo ou les Comores (prise en charge de soins médicaux, mise à disposition de médicaments d'urgence, alimentation, hygiène, scolarisation et insertion professionnelle). Mais pour mener à bien nos missions, nous avons besoin de vous. Nous avons besoin de compétences, de bénévoles et de fonds.Nous faisons donc appel à votre générosité à tous et vous remercions d’avance de l’attention que vous porterez à ce projet. Votre don est déductible d’impôt à 66%. En conséquence, nous vous remercions de bien vouloir nous adresser vos coordonnées exactes par mail afin que nous puissions vous établir un reçu fiscal : . Pour toutes questions, bien évidemment, n'hésitez pas à nous contacter : . Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/EspoirHopeElikia/ Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous

17

595 €

Création d'un internat à Igbèrè au BENIN

Création d'un internat à Igbèrè au BENIN

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Je suis le Père Louis MANAKO, prêtre à la paroisse d'Igbèrè au BENIN. J'ai passé 6 ans dans les paroisses de LAMBALLE et du pays de JUGON et suis de retour depuis un an au BENIN où je suis curé de la paroisse de Saint-Paul d'Igbèrè. Les difficultés que nous rencontrons dans le village sont surtout vécues par les enfants qui doivent faire chaque jour de nombreux kilomètres à pied ( entre 4 et 9 kms ) dans des conditions très difficiles. Mon souhait avec l'accord de mon évêque Mgr Paul Viera et le soutien de Mgr Denis Moutel évêque de Saint-Brieuc et de Tréguier serait de pouvoir construire un internat afin de donner aux petits enfants du village de meilleures conditions pour étudier et leur éviter tous les dangers liées à leurs déplacements quotidiens. Actuellement les élèves qui viennent à l'école de loin, à pied, sont au nombre de 81 et ce nombre va s'élever à la prochaine rentrée pour atteindre 100 enfants. J'ai besoin de 5.000€ pour commencer mon projet et construire progressivement dortoir par dortoir. L'internat finalisé avec son équipement me coûtera 35.000€. 15 cts d'euro de contribution permettront de bénéficier d'un éclairage par ampoule de 18 heures à minuit chaque jour. Je vous remercie de l'aide que vous pourrez apporter à mon village afin que demain tous mes enfants puissent réussir des études porteuses d'un avenir plus serein. Je vous assure de ma sympathie et de toute ma reconnaissance.  Père Louis MANAKO

12

436 €

1 %
Pastef les patriotes de la diaspora

Pastef les patriotes de la diaspora

Chers/Chères Patriotes, nous lançons officiellement le projet BOKK NAA. Soyez contributeurs et financez la tournée Nationale et internationale de PASTEF Nous sommes des milliers de Sénégalais, partout dans le pays et dans la diaspora, à saluer l’engagement politique sans compromission du président Ousmane SONKO et les profondes valeurs patriotiques qu’il défend à travers le parti PASTEF Les Patriotes.Il a fini de nous convaincre que la sauvegarde et la préservation des intérêts de la collectivité doivent primer sur nos ambitions personnelles et que la lutte pour une plus grande justice sociale vaut le don de soi pour la patrie.  Nous avons donc été très nombreux à partager le sens de son combat et à lui manifester tout notre soutien, soit comme militant actif de PASTEF Les Patriotes ou bien en tant que sympathisant de cette organisation politique.Toutefois, vous n’êtes pas sans savoir que l’engagement politique, aussi noble et sincère soit-il, nécessite des moyens financiers substantiels pour être mené efficacement. Nous comptons faire de la politique autrement et cela passe par une rupture radicale avec les pratiques trop souvent ancrées dans la sphère politique sénégalaise consistant à utiliser les deniers publics pour se constituer une manne financière afin de financer les campagnes.Pastef est l’un des rares partis à répondre aux obligations de dépôt des comptes auprès des organes compétents. Nous invitons donc tous les patriotes qui se retrouvent dans les valeurs incarnées par Pastef de permettre au parti de se doter des moyens à la mesure de ses ambitions. Oui, si vous estimez que le président Ousmane Sonko doit aller à la rencontre des Sénégalais pour leur expliquer son offre politique, cela exige un coût financier indéniable. C’est conscient de cette réalité  que nous, militants de Pastef, avons lancé le Projet  «BOKK NAA» avec l’ambition de mobiliser la diaspora sénégalaise afin de contribuer au financement de la tournée nationale et internationale du parti et surtout de financer sa caution à la présidentielle du 24 février 2019. Le montant récolté permettra ainsi au président Ousmane Sonko de sillonner le Sénégal des profondeurs et d’aller rendre visite à nos compatriotes de la diaspora. Plus que jamais, le champ politique sénégalais a besoin d’hommes et de femmes de valeur dont le patriotisme ne souffre d’aucune ambiguïté. PASTEF Les Patriotes incarne cet idéal politique et mérite par conséquent notre soutien à tous les niveaux.  PLUS QU’UN CREDO, LE DON DE SOI POUR LA PATRIE, C’EST CONTRIBUER A BATIR UN NOUVEAU SENEGAL DE JUSTICE, D’EQUITE ET DE PROSPERITE Nous vous remercions d’avance pour vos contributions PASTEF LES PATRIOTES NB : Vous recevrez un mail de confirmation suite à votre contribution (merci de vérifier également vos spam)

764

64 538 €

Un fauteuil électrique pour une autonomie

Un fauteuil électrique pour une autonomie

Bienvenue sur ma cagnotte ! Je m'appelle William Mahaut jeune homme de 23 ans habitant du Val d'Oise plus particulièrement à Jouy-le-Moutier, dans le quartier du Village (Vieille Ville), juste avant l'église. Il y a maintenant 8 mois, j'ai eu un très gros et très grave accident de voiture contre le radar pédagogique sur le mur du cimetière à cause de la neige. Celui-ci a entraîné deux arrêts cardiaques, 10 jours de coma, une assistance respiratoire lourde (j'ai été relié à plusieurs machines pendant 6 mois), un alitement de 5 mois, une compression des cervicales C3 (grosse faiblesse au niveau du diaphragme) et C4, plusieurs actes chirurgicaux au rachis cervical et enfin de multiples complications en réanimation à L'hôpital Beaujon situé à Clichy. Je n'ai jamais rien lâché et me suis toujours battu coûte que coûte. Bien que les différents diagnostics jouaient gravement en ma défaveur...Après 7 mois, de durs et interminables combats contre moi même, j'ai réussi à retrouver une constante au niveau de ma respiration. Les tuyaux qui traversaient la totalité de mon corps ainsi que toutes les machines permettant ma ventilation, sont enfin supprimés 🙌🏼! Mon assurance santé peut m'aider à hauteur de 5500€, c'est pour cela que ma copine vient de créer cette cagnotte Leetchi comme dernier recours. Cela me permettra de m'aider financièrement dans l'acquisition de mon fauteuil électrique. Il est essentiel pour m'aider à gagner en autonomie. En effet, on m'a diagnostiqué une tetraparaisie, paralysie des membres inférieurs et supérieurs avec possibilité de récupération grâce à un très long travail de kinésithérapeute que j'effectue chaque jour 🙌🏼. Je souhaite vous remercier chaleureusement pour votre geste particulièrement généreux. Cette participation financière me permettra d'accélérer le processus d'achat de mon fauteuil électrique 🙌🏼. Je salue bien sûr tout ceux qui me reconnaîtront, et oui.. la vie est injuste !

298

11 670 €

77 %
Maudite échelle

Maudite échelle

La vie n’était pas de tout repos pour Elodie à Paris avec 5 petites filles adorables et turbulentes, un mari voyageur, des petits frères et soeurs à conseiller, des amies à épauler, les contrats à décrocher : un quotidien à 100 à l’heure faisait son bonheur... jusqu’à ce qu’elle tombe d’une échelle, un matin.Moelle épinière endommagée, comme un défi à cette tribu championne de l’organisation.Après une première opération et 5 mois d’hospitalisation, Elodie peut rejoindre son incroyable mari et ses cinq poupées au moins la nuit. Elle poursuivra sa rééducation en hôpital de jour. Elle va devoir courir en fauteuil roulant, quelque temps.La famille a déménagé dans un appartement plus petit mais adaptable, les fillettes ont changé d’école ou de garderie, Romain prouve sa valeur chaque jour. La rentrée est mouvementée. Financièrement, c’est compliqué.Les assureurs vous diront que c’est un "accident de la vie" et vous conseilleront une police spécifique qu’Elodie n’avait vraisemblablement pas souscrite.Du coup, nous avons créé cette cagnotte pour les aider ponctuellement.Il faut avancer l’argent du fauteuil roulant, aménager la cuisine du nouvel appartement, acheter du mobilier adapté, rémunérer une aide familiale le soir pour s’occuper des enfants jusqu’au retour de leur papa… et nous sommes bien loin d’avoir pensé à tout !Chaque don est important : n‘hésitez pas à partager le lien de cette cagnotte.Vous pouvez également y contribuer indirectement en rachetant le mobilier mis en vente sur leboncoin :Bureau  Hotte  Banquette, lit vintage  Bureau ecolier Fauteuil WAX  MERCI

94

10 838 €

72 %
LIGHTFORCE - Road to Kenya 2019

LIGHTFORCE - Road to Kenya 2019

LightForce - road to KenyaA team project, a company visionUn projet d'équipe, Une vision d'entreprise  Today, 1.3 billion people live in darkness because electricity is a financially inaccessible good. These poor populations have to find other ways to light up with Kerosene lamps which cause numerous accidents with 1.5 million deaths a year.Aujourd'hui, 1,3 milliards de personnes vivent dans l'obscurité car l'electricité est un bien inaccessible financièrement. Ces populations démunies doivent trouver d'autres moyens pour s'éclairer avec les lampes à Kérozène ce qui provoquent de nombreux accidents avec 1,5 millions de morts par an. Together with Liter of Light, which has contributed more than 800,000 solar lamps in the poorest villages, the LightForce team has set out to equip a village in Kenya with 300 lights and solar lamps for a population of more than 1000 people.Aux côtés de l'association Liter of Light qui a apporté plus de 800 000 lampes solaires dans les villages les plus démunis, l'équipe LightForce s'est donnée comme mission d'équiper un village maisa au Kenya de 300 lumières et lampadaires solaires pour une population de plus de 1000 personnes. Our mission is to help underprivileged communities benefit from light access at lower cost, ensuring a secure and environmentally responsible system within a local micro economy system.Notre mission est d'aider les communautés défavorisées à bénéficier d'un accès à la lumière à moindre coût, garantissant un système sécurisé tout en garantissant l'autonomie financiere grâce à une micro economie locale et responsable.  Thank you in advance for your help & generosity!Merci d'avance pour votre aide & votre générosité!

51

17 345 €

57 %
SOS FACTURES VETERINAIRES !

SOS FACTURES VETERINAIRES !

... Est-ce la fin des sauvetages pour l'association Mille et un Regards ? Cela fait maintenant 14 ans que l’association Mille et un Regards existe 14 ans que notre association vient en aide aux animaux en détresse, errants, parfois blessés, parfois abandonnés, parfois traumatisés, et toujours en danger.14 ans que notre association les recueille, les accueille, les soigne, leur offre la sécurité d’une identité, la chaleur et la douceur d’une famille, leur fait reprendre confiance en l’humain.14 ans que notre association réunit adoptants et adoptés, chats et humains, orphelins et familles.  En cette 14e année d'anniversaire, nous avons atteint tous ensemble un vrai record, avec pas moins de 106 sauvetages et 107 adoptions dont certains attendaient depuis plus d’un an !  Talula restera sans doute l'un de nos sauvetages les plus marquants...Trappée dans la rue avec le reste de sa fratrie, maigre, fragile, malade, elle était si affaiblie qu’elle refusait de se nourrir et de défendre sa vie miséreuse. Alors nous nous sommes battus pour elle parce que nous ne pouvions pas la laisser mourir sans tenter le tout pour le tout.Pour contrer le terrible coryza qui lui rongeait les yeux, nous avons dû lui retirer un oeil, mais avons pu sauver l'autre au terme d'un combat de chaque instant. Finalement, au terme de deux mois d'effort et de crainte pendant lequel nous avons plusieurs fois cru la perdre, notre petite battante s’en est sortie ! A l’heure actuelle, Talula a retrouvé son insouciance de chaton, elle s’est révélé câline, douce, vive, et fera bientôt fondre le cœur d’un adoptant comme elle a fait fondre celui de sa famille d’accueil et de tous nos bénévoles     Ensemble nous les avons sauvés !!! Talula, mais aussi Tao abandonné devant un commissariat et opéré d’une urétérostomie, Alisha balancée d'une voiture et opérée d’une fracture au fémur, Ethela maltraitée dans la rue par un groupe d'hommes, Tara opérée d'une masse sur l'épaule, Ripley opérée d'une tumeur, Margot et son interminable pasteurellose, Roselia et ses bébés malchanceux souffrants à la fois du sida et d'un calicivirus, tous promis à un bien terne avenir ... Ainsi que tous les autres, tous ces adultes sortis de la rue, tous ces chatons abandonnés pendant l'été ; tous ces animaux que nous avons identifiés, vaccinés, stérilisés, testés, soignés de la teigne, du typhus, du coryza, et de bien d'autres maladies...Et ceci sans jamais lésiner sur les soins vétérinaires...  Mais malheureusement ces soins ont un coût    Au cours de ces sauvetages et avec toutes ces urgences, nous avons accumulé des dettes vétérinaires ET   ATTEINT   LA   SOMME   ENORME   DE   10 947   EUROS   !!!Ce montant comprend maintenant la facture d'octobre, mais pas celles de novembre et  décembre, que nous attendons avec beaucoup d'inquiétude... Du fait de cette dette, nous avons dû cesser les sauvetages et regardons avec impuissance de nouveaux animaux dans le besoin sans pouvoir leur venir en aide.Autant d'être vivants, consciants et aimants qui ne passeront pas l'hiver sans notre aide…   AIDEZ NOUS. AIDEZ-LES. VOTRE SOUTIEN est indispensable A NOTRE ASSO mais surtout A LEUR SURVIE.Seuls, nous ne somme rien. Ensemble, nous pouvons LES AIDER et LES SAUVER. Votre don fera l'objet d'un reçu fiscal vous permettant de déduire 66 % de son montant sur vos prochaines déclarations d'impôts.Ainsi donner 10€ ne vous coûtera que 3,40€ car vous paierez 6,60€ d'impôts en moins l'an prochain.Tous les paiements sont sécurisés et les fonds collectés nous serviront uniquement à régler les factures vétérinaires de nos petits protégés.Pour ceux qui le souhaitent il est aussi possible de faire un don par PayPal en cochant l'option envoyer a un proche et en entrant l'adresse "milleetunregards(at)live.fr" ou d'envoyer un chèque à notre trésorière Marie Sinelle, 254 route des Chappaliers, 74370 saint Martin Bellevue Nous comptons sur vous... et n’oubliez pas : Lorsque chacun pose une pierre on peut construire un monument  tttt

146

5 343 €

48 %
Les Derniers Saison 2

Les Derniers Saison 2

Vous pouvez desormais nous aider à finir la saison 2 !  Les derniers est une série de documentaires courts, chaque épisode est la rencontre d'un des derniers survivants des camps, qui parle de son parcours pendant la guerre mais aussi de la vie après, la transmission et le monde actuel. Notre projet, indépendant, a pour l'instant été soutenu par l'institut Alain de Rotschild, la FMS et de généreux donateurs privés, grâce à eux, nous avons déjà pu produire une douzaine d'épisodes en France.  Plus nous aurons de moyens plus nous financerons d'épisodes. (Le budget d'un épisode est en moyenne de 5000 euros) Pour tout don supérieur à 10 euros, votre nom sera sur la page des remerciements lesderniers.org sur lequel la série sera en libre accès. Pour tout don de 100 euros votre nom sur le générique de fin d'un épisode (de 2 pour 200...) Pour tout don de 1000 euros vous êtes un des mécènes de la série et votre nom est au début d'un épisode (2 pour 2000...) Merci lus que jamais le temps presse.... Pour toute question, contactez nous  "The last ones" is a serie of short documentaries. In each episode we visit one of the last survivors of the concentration camps. They tell us about their story during WWII but also their life after and the present world. Our project is totally independant and is broadcast freely on our website www.lesderniers.org and on social medias. "The last ones" is financed by foundations and philantropists. Each episode costs around 5000 euros, the more money we raise the more episodes we ll be able to produce, hopefully internationally. So far we did 15 and we are working on english subtitles. Contact us if you have any question through our facebook page.

89

4 280 €

Sauvons en urgence Rabéa svp !

Sauvons en urgence Rabéa svp !

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire pour notre soeur Rabéa BECHAREF!Appel à toute âme charitable et sensible, sauvons notre soeur Rabéa BECHAREF (36 ans) qui souffre d'une grâve déformation du dos (scoliose congénital du dos). Sa maladie étant à un stade de developpement avancé nécessite une intervention chirurgicale en urgence faute de quoi elle risque de graves répercusions cardiaques, des douleurs rhumatismales et un grand risque d'une paralysie générale ! Une opération de ce type en Algérie n'étant pas possible (ou compliquée et risquée), les medecins l'ont orienté vers une clinique en Turquie. Le besoin financier de l'opéaration étant estimé à 18 000 € , sa famille n'a malheureusement pas les moyens de prendre en charge toute seule une si grosse somme. Aidons-les ! Quel que soit le montant de votre geste, en faisant un don, vous devenez un maillon important et efficace dans la longue chaine de solidarité que nous DEVONS à Rabéa pour la sauver !  Parce que chaque don compte, parce que votre geste fera la différence, participez maintenant ! Chacun peut participer du montant qu'il souhaite. Redonnons espoir à Rabéa ! Sachez que tous les paiements sont 100% sécurisés sur ce site. Si vous ne pouvez pas participer financièrement, partagez cette collecte autour de vous au maximum. Parce que partager c'est aussi aider, vous pouvez participer à la collecte en recommandant cette page de dons autour de vous via les réseaux sociaux. Cagnotte organisée par l'association du village Tamaghoucht à Paris et ouverte à toute âme charitable où qu'elle soit dans le Monde entier. Pour tout renseignement vous pouvez contacter le Président de l'association Ghilas BEDOUHENE ou tout autre membre de l'association.

55

5 200 €

La marche du 23 mai 2018

La marche du 23 mai 2018

La marche du 23 mai 1998 a permis de changer radicalement la politique mémorielle en France. Grâce à elle, est née la loi Taubira reconnaissant l’esclavage comme crime contre l’humanité. Grâce à elle, plus de 120 000 noms d’esclaves ont été retrouvés. Aujourd’hui 20 ans après, une marche est organisée au jardin des tuillerires, pour célébrer l’anniversaire de cet événement inédit.Soutenir ce combat, c’est : permettre de reconstituer la mémoire occultée de l’esclavage colonial et de ses conséquences, dont la principale est le racisme.Connaître notre passé c’est avoir le choix de notre destin, décider et enfin imposer notre respect dans cette société ce pays que nous avons construit.   Merci de nous soutenir dans les différentes actions que nous menons depuis 20 ans autour de la mémoire: -  Recherche historique-  Conscientisation des populations -  Libération de la parole de ces populations-  Découverte de réponses à cette quête identitaire - Organisation d’actions comme la Marche du 23 mai 2018- Ratification   de nos victoires par des lois et arrêtés (10 mai, 23 mai)- Lutte contre le racisme Par votre don, vous soutenez les entrepreneurs de la mémoire ! Le 23 mai 2018, journée nationale en  hommage aux victimes de l’esclavage colonial, nous marcherons de nouveau pour que toutes ces actions n’aient pas été vaines. ---------------Communiqué de presse : --------------- LA MARCHE DU 23 MAI 2018 : TUILERIES — RÉPUBLIQUERESPECT ET DIGNITÉ. CONSTRUISONS UNE FRANCE DONT NOUS SERONS FIERS ! Depuis, le 1er mars 2017, le 23 mai est la Journée Nationale d’hommage aux victimes de l’esclavage colonial. C’est le résultat de 20 ans d’un combat de femmes et d’hommes debout pour que Reconnaissance et Respect soient accordés à leurs aïeux, victimes de l’esclavage !C’est une formidable victoire ! Merci de nous aider à poursuivre ce combat de Dignité ! LE 23 MAI 2018  Nous marcherons pour honorer avec éclat la mémoire des femmes et des hommes qui vécurent en esclavage et dont les premiers furent libres le 23 mai 1848, il y a 170 ans.Nous marcherons, car il n’est pas acceptable de vivre dans un pays ou l’on traite de singe une Ministre de la République du fait de la couleur de sa peau * Nous marcherons avec détermination pour nos filles et nos fils, car nous n’avons pas le droit de leur léguer un pays où prospère un racisme décomplexé.* Nous marcherons, pour proclamer haut et fort que nous sommes décidés à voir pleinement reconnu dans notre pays, notre place, notre rôle et notre apport à un avenir pétri de liberté, d’égalité et de fraternité.Le budget pour la réussite de LA MARCHE DU 23 MAI 2018 est de 60 000 euros. Il comprend la sécurité, l’organisation de la communication, la location de véhicules, l’achat de banderoles, la location d’une salle, l’impression de tracts et d’affiches et la sonorisation.Les 30 membres du collectif ont réuni à eux seuls 30 % de cette somme. Nous nous tournons maintenant vers vous pour votre contribution, quelle qu’elle soit. C’est à vous ! N’OUBLIEZ PAS : IL Y VA DE NOTRE AVENIR DANS CETTE SOCIÉTÉ. CHACUN DE NOS PAS EST UNE PIERRE POUR CONSTRUIRE UNE FRANCE DONT NOUS SERONS FIERS ! Sé grenn diri ki ka fè sak diri (l’addition de chaque grain de riz constitue un sac de riz)Chaque don donne droit à une réduction d’impôt à la hauteur de 66 %.------------------------- Retrouvez nous également sur :  Twitter  Facebook  Youtube

43

5 749 €

9 %
LIGHTFORCE - Road to Brazil 2019

LIGHTFORCE - Road to Brazil 2019

LightForce - Road to Brasil A team project, a company visionUn projet d'équipe, Une vision d'entreprise  Today, 1.3 billion people live in darkness because electricity is a financially inaccessible good. These poor populations have to find other ways to light up with Kerosene lamps which cause numerous accidents with 1.5 million deaths a year.Aujourd'hui, 1,3 milliards de personnes vivent dans l'obscurité car l'electricité est un bien inaccessible financièrement. Ces populations démunies doivent trouver d'autres moyens pour s'éclairer avec les lampes à Kérozène ce qui provoquent de nombreux accidents avec 1,5 millions de morts par an.   Together with Liter of Light, which has contributed more than 800,000 solar lamps in the poorest villages, the LightForce team has set out to equip a village in Kenya with 300 lights and solar lamps for a population of more than 1000 people.Aux côtés de l'association Liter of Light qui a apporté plus de 800 000 lampes solaires dans les villages les plus démunis, l'équipe LightForce s'est donnée comme mission d'équiper un village maisa au Kenya de 300 lumières et lampadaires solaires pour une population de plus de 1000 personnes. Our mission is to help underprivileged communities benefit from light access at lower cost, ensuring a secure and environmentally responsible system within a local micro economy system.Notre mission est d'aider les communautés défavorisées à bénéficier d'un accès à la lumière à moindre coût, garantissant un système sécurisé tout en garantissant l'autonomie financiere grâce à une micro economie locale et responsable.  Thank you in advance for your help & generosity!Merci d'avance pour votre aide & votre générosité!

27

9 520 €

63 %
QUE DEVIENT L’IDENTITE JUIVE EN ISRAËL ? _ le film-enquête d'Antoine Mercier

QUE DEVIENT L’IDENTITE JUIVE EN ISRAËL ? _ le film-enquête d'Antoine Mercier

Qu'est-ce que font ces juifs partout ailleurs que chez eux ? aimait se questionner ironiquement Manitou. Aujourd'hui, justement, nous aimerions aller jusqu'à chez eux pour leur demander ce que cela fait d'être redevenus une nation. Socialement comme politiquement, sentimentalement comme religieusement. Quelles mutations d'identité traversent ces juifs qui ont choisi de redevenir hébreux ? À travers ce projet, nous nous proposons d'illustrer cette question tant de fois soulevée par Léon Ashkenazi. En effet, plus de deux mille ans après la destruction par Rome de la nation hébraïque, le peuple a été dispersé au sein des autres nations : les Hébreux en exil sont ainsi devenus des juifs. Si la communauté et la religion ont réussi miraculeusement à survivre à travers les époques, l'identité nationale et ses problématiques socio-politiques se sont peu à peu dissipées. La reconquête de la terre d'Israël demande maintenant aux juifs de retrouver les racines hébraïques de leur identité. Le processus est long et difficile car la stratégie de survie qu'impliquait cet exil provisoire était devenu la norme. Comment étudier, prier, vivre au quotidien en tant que juif en Israël ? Comment créer une identité nationale avec les multiples clivages de cet ensemble invraisemblable qui se rassemble ? En parcourant le territoire israélien, nous voulons aller à la rencontre d'un échantillon le plus large possible de francophones ayant fait leur alya : homme et femme, émigrants récents et plus anciens, ashkénazes et séfarades, religieux et laïcs, etc... Nous essaierons de cerner cette mutation d'identité propre à l’Israélien : ce juif qui redevient Hébreu. En unissant toutes ces paroles qui font revivre Israël, nous chercherons à comprendre et à faire comprendre cette identité hébraïque que les juifs découvrent et, par la même occasion, que le monde redécouvre. De cette mosaïque de récits de vie, d'intimité mêlée à la grande histoire, de parcours sentimentaux, de guerre et de prière, nous ne voulons garder que la sobriété des paroles et des visages qui composeront ce film documentaire. Le tournage doit se dérouler en 2019 sur trois semaines pour pouvoir recueillir une trentaine de témoignages. Suivront plusieurs semaines de montage pour élaborer environ une heure et demie de film. Votre participation nous aidera à financer le voyage et l'équipement technique nécessaire à un tournage de cette envergure. Notre objectif est de 20.000 euros. Dès que le film sera terminé, nous organiserons une avant-première où tous les participants seront invités. En nous écrivant, vous pouvez aussi nous apporter votre témoignage personnel ou vos expériences en lien avec cette problématique. Merci encore pour votre aide.

41

4 950 €

24 %
Haut de page