Aller au contenu principal
Aider à l'éducation des enfants au Maroc

Aider à l'éducation des enfants au Maroc

Bienvenue sur cette cagnotte ! Cette année la promotion Xerox RDCM de l'école ICD a décidé de participer directement à l'éducation des enfants de 3 à 6 ans des milieux ruraux au Maroc. Grâce à la générosité et la bienveillance d'associations plusieurs écoles bioclimatiques ont déjà été construites ! Ils ont besoin maintenant de matériel pour pouvoir s'éveiller en toute tranquillité et s'adonner pleinement à des activités d'enfants ! Nous souhaitons rendre le quotidien plus agréable de 200 enfants qui ont entre 3 et 6 ans, un moment de la vie où l'enfant peut perfectionner ses acquis et améliorer ses progrès dans tous les domaines.  Le contexte de l'éducation des enfants en milieu rural d’Agadir :La scolarisation des enfants de 3 à 6 ans est actuellement peu développée au Maroc en zone rurale. Celle-ci n’étant obligatoire qu’à partir de 6 ans, l’État ne prend pas en charge la rémunération des enseignants pour le préscolaire (équivalent marocain de la maternelle française), ce qui constitue un frein évident à son développement. Ces structures préscolaires, lorsqu’elles existent en milieu rural, sont le plus souvent informelles dans des conditions peu adaptées (garage sans fenêtre et sans eau potable ni toilettes) avec du personnel ni formé, ni encadré. Ce manque de scolarisation des jeunes enfants a pour conséquence un fort retard scolaire des enfants des douars ruraux par rapport aux enfants des villes qui, eux, ont la possibilité d’être scolarisés plus jeunes. Il s’ensuit un taux élevé d’abandon scolaire des enfants ruraux à leur entrée en collège en ville, moment où l’ampleur du décalage devient évidente et les pousse à abandonner leurs études.  Tous les dons serviront à l’achat de matériel et au transport de celui-ci.Notre classe est en relation avec la Direction provinciale d'Agadir Idaoutanane de l'enseignement et l'éducation pour l'envoi des dons. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Nous comptons sur vous ! Merci à tous !  Promotion Xerox école ICD:

40

860,50 €

71 %
La Tête dans les étoiles

La Tête dans les étoiles

Bienvenue sur la page de mon livre : "La Tête dans les Etoiles"Je m'appelle Cerise, j'ai 9 ans. Je suis une petite fille comme les autres, mais j'ai eu une maladie très grave, une sorte de cancer .   Pour me soigner, il a fallu me faire une greffe de moelle osseuse en février 2017 à l'hôpital Robert Debré  (https://www.dondemoelleosseuse.fr/). Pour m'occuper, j’ai écrit avec ma tante une BD qui raconte cette histoire avec de beaux dessins originaux d'Aude Picault, une vraie dessinatrice de BD (http://www.audepicault.com/).Merci à elle pour sa disponibilité et sa générosité. Aujourd'hui, je suis toujours à l'hôpital, en service réanimation, et je vous propose de découvrir mon livre.  C'est un vrai livre d'une quarantaine de pages, relié, avec une couverture cartonnée et un beau papier, mis en page par la talentueuse Marguerite Courtieu qui travaille chez Gallimard Jeunesse (margueritecourtieu.com). Je remercie l'association "Les Petits Princes" qui m'a donné le coup de pouce final pour réaliser ce rêve. Vous pouvez acheter mon livre,  il coûte 20 euros.  Pour cela, il faut d'abord participer à la cagnotte et surtout envoyer ensuite un mail à l'adresse suivante: Avec votre nom, le nombre d'exemplaires voulus,  et votre adresse postale pour que je puisse vous l'envoyer.Vous recevrez le(s) livre(s) fin avril, et si vous êtes très nombreux, courant mai.   A quoi servira l'argent? 1) payer l'imprimeur 2) payer les frais de port 3) payer la commission leetchi4) ce qu'il reste me permettra de réaliser un rêve que j'avais en chambre de greffe : avoir un lapin avec une belle cage et des accessoires pour qu'il se sente bien.  Et un autre rêve si j'ai beaucoup d'argent (je sais lequel, mais c'est une surprise).     J'espère que le livre vous plaira, n'hésitez pas à poser des questions ou à faire des commentaires!

558

17 288,10 €

Diffusion du film "Regarde Ailleurs" et studio de vidéo itinérant

Diffusion du film "Regarde Ailleurs" et studio de vidéo itinérant

( ENGLISH BELOW ) Chères toutes et chers tous,  merci de l'attention que vous portez à nos projets et à la situation des exilés en France. Si Regarde Ailleurs a pu se faire sans aucun financement extérieur, c’est parce-que toutes les personnes impliquées sur le film ont travaillé gracieusement.  Bien que fait avec amour et conviction, le film a aujourd'hui besoin de vous pour vivre au delà d’internet. Nous avons besoin d'aide pour nos frais de déplacement, l'impression d'affiche, DVD, autocollant pour les festivals etc. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter sur le site internetwww.filmregardeailleurs.com  Un grand merci pour votre participation  L'équipe du film Regarde Ailleurs. ------------------------------------------ENGLISH : Dear ones, Thanks for all the attention you are giving towards our projects and to the situation of the exiles in France. If « Look Away »was able to be made without any outside funding it is because all the people involved in the making of the film have worked gracefully. Although it’s made with love and conviction, the film now needs you so it can live beyond the internet. We need your help to subscribe the film to festivals, move around to show the movie, print DVDs,  press book and stickers. If you have any questions please feel free to contact us via our website :www.filmregardeailleurs.com  Big thank you for your contribution ! All the team of the film « Look Away ».

89

70 J

41 %
Tournage "Bienvenue dans ma troupe"

Tournage "Bienvenue dans ma troupe"

Bienvenue sur cette page d'aide au financement de mon premier film :"Bienvenue dans ma troupe" Un film dont l'histoire se situe au cœur d'une troupe de théâtre, basé sur des faits réels. Pour en savoir plus visuellement c'est par ici  Cette cagnotte va servir à financer (ou rembourser) les différents budgets consacrés au tournage.Qui dit tournage dit :- Equipe technique- Costumes- Décors- Régie (nourritures et boissons)- Post-production...Le tout sur 5 jours de tournage. Tout don effectué sera d'une aide précieuse pour la concrétisation de ce projet.Même 1 € ça aide  Je vous rassure tous les paiements sont sécurisés ! Merci pour votre soutien et votre aide. Bonne lecture...  De quoi parle ce film ? Ana est passionnée de théâtre depuis toute petite.Jeune provinciale, elle sort d'un grand conservatoire et n'a qu'une ambition : jouer sur les planches toute sa vie !Alors quand un grand metteur en scène s'intéresse à elle et lui propose d'intégrer sa troupe, elle saisit cette opportunité qui lui tend les bras et pose ses valises à Paris.Au côté de ce metteur en scène, elle va alors goûter aux plaisirs les plus intenses de ce métier mais également à ses côtés les plus sombres... Ci-dessous un extrait du scénario :   Pourquoi ce film ? A travers ce film, j'ai voulu raconter les aventures et la vie d'une comédienne passionnée par les planches. Sa passion l'amènera à se perdre elle-même pour mieux se retrouver. J'ai pour cela inscrit cette histoire dans le milieu du théâtre qui est un élément essentiel de ma vie avec le désir de montrer l'envers du décor avec ses côtés malsains et déstabilisants que l'on peut parfois trouver dans ce métier. Je souhaite par ailleurs jouer sur les contrastes à l'écran, en faisant varier les couleurs vives avec les couleurs plus ternes pour mettre en évidence les variations émotionnelles et comportementales entre les personnages. Les costumes et les décors ont donc été imaginés pour répondre à cette vision. Pour la bande son, je fais appel à un compositeur qui m'est cher, Sobregaz. Ses mélodies me touchent particulièrement. Ci-après un lien vers quelques-unes de ses compositions m'inspirant pour mon film :- J'irai là bas- Sphères isolées L'objectif est de faire un beau film qui aura la possibilité d'avoir une belle vie en festival notamment. Il aura un format de court-métrage car je souhaite me concentrer sur sa qualité avant tout. Il s'agit de mon premier projet personnel. Pour ce film, j'ai souhaité m'entourer de comédiens que je connais et avec qui j'ai plaisir à travailler. J'ai avant tout envie de créer une ambiance propice au dépassement de soi, où chacun et chacune va pouvoir donner le meilleur de lui-même. Je n'ai par ailleurs pas hésité à utiliser "mes comédiens" en contre-emploi de ce qu'ils peuvent habituellement incarner. Cela, je le souhaite, permettra à chacun de sortir de sa zone de confort et d'offrir une palette de jeu plus authentique car "inconnue" jusque là.   Les comédiens...  Jeanne SICLIER dans le rôle principal de Ana Ana, jeune comédienne passionnée, posera ses valises à Paris dans le désir de jouer sur les planches. Lorsqu'elle rencontre J-C, elle voit en lui LE metteur en scène qui l'aidera à réaliser ses rêves.   Jeanne SICLIER... c'est avant tout une petite boule d’énergie qui n'a de cesse d'apprendre pour vivre sa passion artistique. Débutant sur les planches, elle apprend le cirque dès son plus jeune âge lors d'activités extra-scolaires en 1993. Elle découvre le jeu face caméra grâce à la chaîne de télé CANAL J en 1996 dans le cadre de sketchs réalisés par Dominique DUTHUIT. Elle poursuit par la suite son apprentissage avec le théâtre pendant plusieurs années grâce à des cours et compagnies diverses (multiples représentations). En 2013 elle joue aux côtés de Pierre ARDITI dans le téléfilm Coup de cœur réalisé par Dominique LADOGE et enchaîne les projets cinématographiques (Marguerite et Julien réalisé par Valérie DONZELLI, Mémoires du 304 réalisé par Pascal E. LUNEAU).Elle p

31

1 392,50 €

53 %
Vaincre la drépanocytose

Vaincre la drépanocytose

Bienvenue sur cette cagnotte !Il est des situations que l’on ne peut imaginer tant que l’on ne les a pas vécues. La maladie, la perte d’un enfant, d’un être cher, font partie de celles-là. L’association « Espoir, Hope, Elikia : vaincre la drépanocytose » est née de la douloureuse expérience d’une mère face à la maladie de son enfant. La drépanocytose. Est-ce que cela vous dit quelque chose ? Si cela ne vous dit rien ou vaguement quelque chose, la drépanocytose est une maladie génétique du sang, héréditaire et qui touche les populations d’origine africaine, afro-américaine, caraïbéenne et méditerranéenne. Elle est également présente en Inde et en Amérique du Sud. Les personnes touchées sont anémiées, sujettes aux infections, à des crises douloureuses et bien d’autres complications, invalidantes, voire mortelles. Maladie génétique la plus répandue au monde, la drépanocytose reste pourtant assez méconnue.On estime à environ 50 millions de personnes touchées dans le monde et près de 300.000 naissances par an. Alors, est-il acceptable de voir des êtres humains souffrir et mourir parce que d’autres n’ont pas su qu’ils pouvaient les sauver? Est-il tolérable de laisser des parents faire des enfants malades alors qu'ils pourraient l'éviter? Est-il normal de voir des enfants mourir avant même d’avoir atteint l’âge de 5 ans simplement parce qu’ils vivent dans des pays où l’accès aux soins est un luxe, voire inexistant ? C’est dans ce cadre que naît l’association « Espoir, Hope, Elikia : vaincre la drépanocytose ».Cette association a pour missions : informer sur la maladie, inciter au dépistage du gène drépanocytaire, encourager les dons du sang, financer la recherche et soulager les malades les plus démunis dans des pays difficiles tels que le Congo ou les Comores (prise en charge de soins médicaux, mise à disposition de médicaments d'urgence, alimentation, hygiène, scolarisation et insertion professionnelle). Mais pour mener à bien nos missions, nous avons besoin de vous. Nous avons besoin de compétences, de bénévoles et de fonds.Nous faisons donc appel à votre générosité à tous et vous remercions d’avance de l’attention que vous porterez à ce projet. Votre don est déductible d’impôt à 66%. En conséquence, nous vous remercions de bien vouloir nous adresser vos coordonnées exactes par mail afin que nous puissions vous établir un reçu fiscal : . Pour toutes questions, bien évidemment, n'hésitez pas à nous contacter : . Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/EspoirHopeElikia/ Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous

15

555 €

Le roche : un nouveau coffee shop à Pigalle

Le roche : un nouveau coffee shop à Pigalle

Le roche est un coffee shop mettant en avant le café de spécialité et proposant également une carte sucrée et salée, disponible toute la journée. Un lieu de vie chaleureux, accueillant, où l'on pourra prendre son temps ou tout simplement attraper son shot de vitamine, caféine, théine et nutriments en passant.  Le roche, c'est quoi ? C'est un coffee shop. Pas ceux que l'on voit défrayer la chronique ces temps-ci, mais bien un lieu où l'on vient boire un café parfaitement réalisé, aux origines "classiques" (Colombie, Brésil, etc.) ou bien souvent qui sortent de l'ordinaire (Burundi, Kenya, Costa Rica, Soudan, Ethiopie...). Un café sous différentes formes, de l'espresso maîtrisé au filtre réalisé à la main devant vous.  Chez roche, on trouvera donc aussi des offres sucrées et salées, toutes préparées sur place, à partir des sources les plus bio, équitables et saisonnières possible. Le but ? Proposer des choses simples, mais toujours en mettant le goût en avant, avec une présentation qui mettra le tout en lumière.  Le café roche sera situé au 58 rue de Rochechouart, dans le 9e arrondissement de Paris (le sud du quartier Pigalle). ouvert du mardi au samedi, de 8:30 à 18:00, sans interruption et toute la carte sera consommable sur place ou à emporter. Le matériel utilisé pour l'offre à emporter sera biodégradable (y compris les couverts et les pailles, en PLA et fournis au besoin, pas systématiquement).  La vitrine à l'ouverture (projection)   Pourquoi la cagnotte ? Tout simplement parce que malgré tous les risques financiers personnels pris pour le lancement du roche, il manque encore un peu de budget par-ci par-là et la banque qui nous accompagne ne souhaite pas gratter ses fonds de tiroirs... Pour s'acquitter d'un peu (pas mal) de TVA, pour anticiper des appels de trésorerie au démarrage, pour sécuriser un peu de stock ou encore pour acquérir un ou deux éléments de cuisine supplémentaires, qui hausseront d'autant plus le niveau d'exigence que l'on se fixe chez roche. Et pour aller dans ce sens, nous allons fonctionner, entre autres, avec une boulangerie parisienne de renom pour le pain proposé en salle ou sandwich et une torrefaction de très grande qualité (on vous annoncera cela en temps et heure !). Des contreparties pour vous ? Oui, forcément. Le but ici n'est pas d'aller simplement chercher une nouvelle ligne de financement, mais aussi de vous impliquer directement dans le projet. Les contreparties seront rapidement ajoutées sur cette page, vous serez notifié-es. Comme pour un financement participatif classique, en fonction du montant de votre participation, nous mettrons un petit ou un gros quelques chose en face, en plus de notre infinie gratitude ! Il s'agira principalement d'une offre consommable du roche, mais peut-être aussi des goodies, si la surface financière nous le permet. Nous aurions pu passer par un financement participatif classique, mais les coût de prise en charge des plates-formes sont trop élevés à notre goût.   Et c'est une bonne situation, ça, coffee shop ? Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou mauvaise situation (mais de bons et mauvais coffee shops, oui). Moi, si je devais résumer avec vous ma vie de barista en devenir et de gérant de coffee shop, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main (souvent contre un devis en euros, quand même), peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi à faire des cœurs sur des cafés. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres, forgent une destinée. Parce que quand on a le goût du café, le goût du café bien fait, le beau geste du latte art, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face, je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors, ça n’est pas mon cas, comme je vous le disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu.   Et je dis merci à la vie, je lui dis merci, et au café aussi. Je chante le café, je danse le café… je ne suis qu’amour du grain ! Et finalement, quand be

48

3 260 €

Pastef les patriotes de la diaspora

Pastef les patriotes de la diaspora

Chers/Chères Patriotes, nous lançons officiellement le projet BOKK NAA. Soyez contributeurs et financez la tournée Nationale et internationale de PASTEF Nous sommes des milliers de Sénégalais, partout dans le pays et dans la diaspora, à saluer l’engagement politique sans compromission du président Ousmane SONKO et les profondes valeurs patriotiques qu’il défend à travers le parti PASTEF Les Patriotes.Il a fini de nous convaincre que la sauvegarde et la préservation des intérêts de la collectivité doivent primer sur nos ambitions personnelles et que la lutte pour une plus grande justice sociale vaut le don de soi pour la patrie.  Nous avons donc été très nombreux à partager le sens de son combat et à lui manifester tout notre soutien, soit comme militant actif de PASTEF Les Patriotes ou bien en tant que sympathisant de cette organisation politique.Toutefois, vous n’êtes pas sans savoir que l’engagement politique, aussi noble et sincère soit-il, nécessite des moyens financiers substantiels pour être mené efficacement. Nous comptons faire de la politique autrement et cela passe par une rupture radicale avec les pratiques trop souvent ancrées dans la sphère politique sénégalaise consistant à utiliser les deniers publics pour se constituer une manne financière afin de financer les campagnes.Pastef est l’un des rares partis à répondre aux obligations de dépôt des comptes auprès des organes compétents. Nous invitons donc tous les patriotes qui se retrouvent dans les valeurs incarnées par Pastef de permettre au parti de se doter des moyens à la mesure de ses ambitions. Oui, si vous estimez que le président Ousmane Sonko doit aller à la rencontre des Sénégalais pour leur expliquer son offre politique, cela exige un coût financier indéniable. C’est conscient de cette réalité  que nous, militants de Pastef, avons lancé le Projet  «BOKK NAA» avec l’ambition de mobiliser la diaspora sénégalaise afin de contribuer au financement de la tournée nationale et internationale du parti et surtout de financer sa caution à la présidentielle du 24 février 2019. Le montant récolté permettra ainsi au président Ousmane Sonko de sillonner le Sénégal des profondeurs et d’aller rendre visite à nos compatriotes de la diaspora. Plus que jamais, le champ politique sénégalais a besoin d’hommes et de femmes de valeur dont le patriotisme ne souffre d’aucune ambiguïté. PASTEF Les Patriotes incarne cet idéal politique et mérite par conséquent notre soutien à tous les niveaux.  PLUS QU’UN CREDO, LE DON DE SOI POUR LA PATRIE, C’EST CONTRIBUER A BATIR UN NOUVEAU SENEGAL DE JUSTICE, D’EQUITE ET DE PROSPERITE Nous vous remercions d’avance pour vos contributions PASTEF LES PATRIOTES NB : Vous recevrez un mail de confirmation suite à votre contribution (merci de vérifier également vos spam)

476

47 574 €

Action du 25 mai au siège du parti macroniste, soutien pour nos Camarades courageux

Action du 25 mai au siège du parti macroniste, soutien pour nos Camarades courageux

Action du 25 mai 2018 au siège du parti macroniste(affaire de l’absurde accusation du vol de camion poubelle en réunion) :Soutien financier aux Camarades dont le salaire est amputé pour leur courage Camarades, Les attaques que subissent nos Camarades CGT en lutte, qui lors d’actions spécifiques, communes ou interprofessionnelles se multiplient et se durcissent. A l’heure où le gouvernement n’hésite plus à enfermer les jeunes lycéens avec l’intention d’anéantir notre futur, alors que se produisent des atteintes sur l’ensemble des droits syndicaux y compris sur le droit de grève, des intimidations, des sanctions pleuvent afin d’affaiblir la lutte ouvrière. Toutes les méthodes, y compris illégales ou disproportionnées, sont utilisées pour nous faire taire. Le recours systématique des forces de police avec ordre de gazage, de matraquage et d’arrestation sont les uniques réponses que donnent le gouvernement dans le cadre de ces politiques voulues par le patronat, au service des intérêts du capital. Des décisions de sanctions sont prises sans entretien préalable, sans consultation possible du dossier administratif, limitant voire ignorant le droit aux défenseurs. La CGT, ses militants et leurs actions sont visés pour désarmer les travailleurs. Ce climat social dégradé est la conséquence des choix d’une poignée de personnes au pouvoir pour une majorité qui subit. Le 25 mai 2018, deux camarades CGT FTDNEEA en lutte, dans une action syndicale interprofessionnelle (Fédération CGT Services publics, CGT Cheminots Austerlitz et Montparnasse, UL CGT 13ème, CGT Energie Paris, Info’Com CGT) de grande ampleur pour la défense des Services Publics en ont fait les frais. Nos Camarades ont été traités comme des terroristes, des voleurs, au motif du climat sécuritaire actuel. Hormis le fait que ce climat actuel est intimement lié aux choix politiques tant nationaux qu’internationaux, la lutte ouvrière légitime ne doit pas en faire les frais et être réduite à néant. Nos deux Camarades CGT FTDNEEA comme d’autres subissent, en dehors du traumatisme dû à leur traitement, de l’attente de lourdes sanctions et des suspensions immédiates, des pertes de salaires sèches. Nous faisons appel à la solidarité de tous, en organisant une caisse de soutien pour aider et palier par la force des travailleurs à la situation dans laquelle se trouvent nos deux Camarades, à savoir la perte de leurs primes pendant une durée de 4 mois et les frais de justice puisque convoqués au tribunal de grande instance de Paris le 18 juillet 2018.

70

7 562 €

75 %
La marche du 23 mai 2018

La marche du 23 mai 2018

La marche du 23 mai 1998 a permis de changer radicalement la politique mémorielle en France. Grâce à elle, est née la loi Taubira reconnaissant l’esclavage comme crime contre l’humanité. Grâce à elle, plus de 120 000 noms d’esclaves ont été retrouvés. Aujourd’hui 20 ans après, une marche est organisée au jardin des tuillerires, pour célébrer l’anniversaire de cet événement inédit.Soutenir ce combat, c’est : permettre de reconstituer la mémoire occultée de l’esclavage colonial et de ses conséquences, dont la principale est le racisme.Connaître notre passé c’est avoir le choix de notre destin, décider et enfin imposer notre respect dans cette société ce pays que nous avons construit.   Merci de nous soutenir dans les différentes actions que nous menons depuis 20 ans autour de la mémoire: -  Recherche historique-  Conscientisation des populations -  Libération de la parole de ces populations-  Découverte de réponses à cette quête identitaire - Organisation d’actions comme la Marche du 23 mai 2018- Ratification   de nos victoires par des lois et arrêtés (10 mai, 23 mai)- Lutte contre le racisme Par votre don, vous soutenez les entrepreneurs de la mémoire ! Le 23 mai 2018, journée nationale en  hommage aux victimes de l’esclavage colonial, nous marcherons de nouveau pour que toutes ces actions n’aient pas été vaines. ---------------Communiqué de presse : --------------- LA MARCHE DU 23 MAI 2018 : TUILERIES — RÉPUBLIQUERESPECT ET DIGNITÉ. CONSTRUISONS UNE FRANCE DONT NOUS SERONS FIERS ! Depuis, le 1er mars 2017, le 23 mai est la Journée Nationale d’hommage aux victimes de l’esclavage colonial. C’est le résultat de 20 ans d’un combat de femmes et d’hommes debout pour que Reconnaissance et Respect soient accordés à leurs aïeux, victimes de l’esclavage !C’est une formidable victoire ! Merci de nous aider à poursuivre ce combat de Dignité ! LE 23 MAI 2018  Nous marcherons pour honorer avec éclat la mémoire des femmes et des hommes qui vécurent en esclavage et dont les premiers furent libres le 23 mai 1848, il y a 170 ans.Nous marcherons, car il n’est pas acceptable de vivre dans un pays ou l’on traite de singe une Ministre de la République du fait de la couleur de sa peau * Nous marcherons avec détermination pour nos filles et nos fils, car nous n’avons pas le droit de leur léguer un pays où prospère un racisme décomplexé.* Nous marcherons, pour proclamer haut et fort que nous sommes décidés à voir pleinement reconnu dans notre pays, notre place, notre rôle et notre apport à un avenir pétri de liberté, d’égalité et de fraternité.Le budget pour la réussite de LA MARCHE DU 23 MAI 2018 est de 60 000 euros. Il comprend la sécurité, l’organisation de la communication, la location de véhicules, l’achat de banderoles, la location d’une salle, l’impression de tracts et d’affiches et la sonorisation.Les 30 membres du collectif ont réuni à eux seuls 30 % de cette somme. Nous nous tournons maintenant vers vous pour votre contribution, quelle qu’elle soit. C’est à vous ! N’OUBLIEZ PAS : IL Y VA DE NOTRE AVENIR DANS CETTE SOCIÉTÉ. CHACUN DE NOS PAS EST UNE PIERRE POUR CONSTRUIRE UNE FRANCE DONT NOUS SERONS FIERS ! Sé grenn diri ki ka fè sak diri (l’addition de chaque grain de riz constitue un sac de riz)Chaque don donne droit à une réduction d’impôt à la hauteur de 66 %.------------------------- Retrouvez nous également sur :  Twitter  Facebook  Youtube

43

5 749 €

9 %
Création de 2 classes primaires en Afrique du Sud : Intyatyambo Community Project

Création de 2 classes primaires en Afrique du Sud : Intyatyambo Community Project

Titre: Afrique du Sud : Projet Intyatyambo : Soutenons la construction d’une école primaire! **English version below** Intyatyambo Community Project a vu le jour dans les bidonvilles de Cape Town en 2005. Nomawethu, Lindiwe et Nwabisa natives du quartier ont commencé par accueillir leurs enfants et petits-enfants chez Nomawethu. Elles ont rapidement ouvert leur porte à de nombreux autres enfants issues de familles monoparentales ou en  situation précaire . En 2008, plus de 50 enfants étaient accueillis du lundi au vendredi, de 6h à 19h. ICP a alors commencé à se structurer et  devenir une “crèche”. ICP a obtenu un agrément et a été reconnu comme ONG. Trois conteneurs maritimes , en guise de salles de classe, accueillaient les enfants. En 2011, grâce à la générosité de premiers donateurs, ICP a acquis un terrain au coeur du bidonville de Khayelitsha, sur lequel a été construit un bâtiment avec cinq classes, une cuisine et des sanitaires.  Lindiwe gère depuis au quotidien l’intendance. ICP promeut le travail et la formation de femmes du Township . 8 personnes sont mobilisées et  donnent aux petits le soin et l'éducation nécessaires. L’objectif principal d’ICP est d’offrir à chaque enfant 3 repas quotidiens et de les éveiller (programme classes maternelles) . A 6 ans les enfants rejoignent ensuite le système scolaire sud africain . Depuis 2014, 100 enfants de 3 mois a 6 ans sont accueillis quotidiennement. Aujourd'hui nous sommes fiers de voir que 100% des élèves poursuivent leur scolarité primaire et secondaire, tandis que les plus grands rejoignent pour la première fois, le lycée. Nous avons rejoint cette association en 2013 lorsque nous avons rencontré Juliet. Juliet a su nous faire partager sa passion et nous a guidée dans cette belle aventure. Elle soutient ICP depuis déjà 11 ans. Deux ans de suite, la Fondation Air France a subventionné différents projets, tels que l'installation d'un sol en caoutchouc externe, d'un sol isolant intérieur (le centre ne dispose pas de chauffage quand bien même les temperatures descendent jusqu'à 2 degrés celsius en hiver), d’un toit anti UV,  d'une bibliothèque et de matelas. Nous soutenons aussi grâce à nos amis et nos familles 5 enfants par an. Aujourd'hui nous avons besoin de rendre le centre viable sur le long terme: En achetant le terrain adjacent, nous pourrions créer une nouvelle classe... celle de CP. Au-delà d'assurer à tous les enfants un an d'encadrement supplémentaire, cet achat permettrait d'obtenir le statut d'école. Intyatyambo recevrait alors un agrément officiel du Ministère de l'Education et des subventions conséquentes, qui assureront la pérennité du projet. Depuis 2014, nous suivons les progrès du centre et rendons visite aux enfants annuellement. Votre soutien à nos côtés nous permet d’avancer et de leur prévoir un futur où l’éducation joue un rôle essentiel . Toute donation en faveur de ce projet est précieuse et nous vous remercions par avance pour votre générosité. Assurons l’avenir de ces enfants! Amicalement,Caroline et Patrick ------------------- Intyatyambo Community Project was founded in 2005 in Khayelitsha, one of the largest townships in South Africa, located on the outskirts of Cape Town. Nomawethu, Lindiwe and Nwabisa looking after their kids and grandkids at Nomawetu's place. They   soon opened their door to many more toddlers from the area whose families were unstable and precarious. In 2008, more than 50 children were taken care of from Monday to Friday, 6am-7pm. ICP then became more structured and turned into a proper child care center. Back then three shipping containers were used as classroom instead of beeing in a shed. In 2011, thanks to the generosity of the first donors, ICP bought a piece of land in the center of the township, on which they built a small building with five classes, a proper kitchen and some lavatories. From then Lindiwe runs all projects. Since 2014, 100 children aged between 3 months and 6 years old are provided with the best care

53

3 915 €

39 %
LIGHTFORCE - Road to Kenya 2019

LIGHTFORCE - Road to Kenya 2019

LightForce - road to KenyaA team project, a company visionUn projet d'équipe, Une vision d'entreprise  Today, 1.3 billion people live in darkness because electricity is a financially inaccessible good. These poor populations have to find other ways to light up with Kerosene lamps which cause numerous accidents with 1.5 million deaths a year.Aujourd'hui, 1,3 milliards de personnes vivent dans l'obscurité car l'electricité est un bien inaccessible financièrement. Ces populations démunies doivent trouver d'autres moyens pour s'éclairer avec les lampes à Kérozène ce qui provoquent de nombreux accidents avec 1,5 millions de morts par an. Together with Liter of Light, which has contributed more than 800,000 solar lamps in the poorest villages, the LightForce team has set out to equip a village in Kenya with 300 lights and solar lamps for a population of more than 1000 people.Aux côtés de l'association Liter of Light qui a apporté plus de 800 000 lampes solaires dans les villages les plus démunis, l'équipe LightForce s'est donnée comme mission d'équiper un village maisa au Kenya de 300 lumières et lampadaires solaires pour une population de plus de 1000 personnes. Our mission is to help underprivileged communities benefit from light access at lower cost, ensuring a secure and environmentally responsible system within a local micro economy system.Notre mission est d'aider les communautés défavorisées à bénéficier d'un accès à la lumière à moindre coût, garantissant un système sécurisé tout en garantissant l'autonomie financiere grâce à une micro economie locale et responsable.  Thank you in advance for your help & generosity!Merci d'avance pour votre aide & votre générosité!

19

11 100 €

37 %
LIGHTFORCE - Road to Philippines 2019

LIGHTFORCE - Road to Philippines 2019

Lightforce - Road to PhilippinesA team project, a company visionUn projet d'équipe, Une vision d'entreprise  Today, 1.3 billion people live in darkness because electricity is a financially inaccessible good. These poor populations have to find other ways to light up with Kerosene lamps which cause numerous accidents with 1.5 million deaths a year.Aujourd'hui, 1,3 milliards de personnes vivent dans l'obscurité car l'electricité est un bien inaccessible financièrement. Ces populations démunies doivent trouver d'autres moyens pour s'éclairer avec les lampes à Kérozène ce qui provoquent de nombreux accidents avec 1,5 millions de morts par an.   Together with Liter of Light, which has contributed more than 800,000 solar lamps in the poorest villages, in February 2018 the Lightforce team has set out to equip a village in Kenya with 300 lights and solar lamps for a population of more than 1000 people.Aux côtés de l'association Liter of Light qui a apporté plus de 800 000 lampes solaires dans les villages les plus démunis, en Fevrier 2018, l'équipe LightForce s'est donnée comme mission d'équiper un village maisa au Kenya de 300 lumières et lampadaires solaires pour une population de plus de 1000 personnes.  Today, we gathered more than 20 people from Salesforce and our eco-system, in order to go to the Philippines in February 2019 and keep pursuing the mission of Liter of Light. We want to help underprivileged communities benefit from light access at lower cost, ensuring a secure and environmentally responsible system within a local micro-economy system.Aujourd'hui, nous avons réuni plus de 20 collaborateurs, clients et partenaires Salesforce, afin de nous rendre aux Philippines en Février 2019 et continuer la mission initiée par Liter of Light. Nous souhaitons aider les communautés défavorisées à bénéficier d'un accès à la lumière à moindre coût, garantissant un système sécurisé tout en garantissant l'autonomie financière grâce à une micro economie locale et responsable.  Thank you in advance for your help & generosity!Merci d'avance pour votre aide & votre générosité!

20

8 810 €

29 %
Maison Rose

Maison Rose

La Maison Rose accueille depuis janvier 2018 une vingtaine de jeunes isolés en recours. Ils vivent sur place, de jour comme de nuit, c’est leur maison.Ils sont encadrés par 6 adultes qui vivent également sur placeLes dépenses sont quotidiennes pour que la Maison Rose reste un endroit accueillant et chaleureux où il fait bon vivre. Voici nos principaux postes de dépense :   Les adolescents ont bon appétit et les denrées parte à grande vitesse. Pendant longtemps nous avons pu bénéficier de dons de produits frais réguliers, mais ce n’est plus le cas. Nous récupérons toujours des invendus en boulangerie et quelques dons par des associations solidaires, mais devons ravitailler chaque semaine la maison en denrées de base (sucre, riz, pâtes, huile, thé…) et en produits frais (yaourts, viande, fruits et légumes…) qui coûtent cher    La Maison Rose c’est une surface de 300m2 sur 3 niveaux, des chambres, des salles de bains, 1 salle de cours, 1 salle à manger, un cellier, une buanderie, plusieurs cuisines…. Tout cela demande un entretien quotidien dont les jeunes se chargent principalement. Cela nécessite l’achat régulier de produits différents (éponges, balais, liquide vaisselle, produits sols, lessive…). Nous devons aussi effectuer de nombreux petits travaux de réparation, et acheter des équipements simples pour le confort des résidents, au niveau électricité entre autres.   Les jeunes de la Maison Rose se déplacent tous les jours pour toutes sortes de rendez-vous : école ou cours associatifs, rendez-vous juridiques, administratifs, médicaux…. Les contrôles sont quotidiens et représentent pour certains un réel risque d’expulsion. Pour d’autres ce seront des amendes qu’ils devront payer à leur majorité.Pour leur éviter ce stress quotidien nous achetons des tickets de métro (1 aller retour par jeune par jour représente 4 carnets de tickets !) et pour certains nous achetons même des forfaits navigo mensuels selon leur situation.  En plus de toutes ces dépenses de base, il y a les fournitures pour les divers ateliers, les besoins en hygiène corporelle, et surtout les nombreux imprévus liés à la gestion d’une maison comme celle-ci.   Merci, du fond du coeur, à vous tous de nous aider, le moindre don est utile.L'equipe de La Maison Rose.

69

9 J

Paolo

Paolo

Bienvenue sur cette cagnotte associative !Effectuez votre don en un clic.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci à tous Notre petit Paolo est né un peu trop tôt à 29 semaines...Cette prématurité lui a laissé des séquelles neurologiques : une paralysie cérébrale qui affecte ses jambes.  Cette spaticité génère progressivement des déformations orthopédiques qui empirent avec la croissance.Malgré son jeune âge, les dégâts ont déjà commencé.Ses hanches commencent à se luxer et ses tendons à raccourcir.Une opération est envisageable en Allemagne : une « rhizotomie dorsale sélective ». Cette opération permet de réduire la spaticité des muscles par suppression de l’afflux nerveux anormal au cerveau. Une intervention précoce permet de limiter les déformations orthopédiques et d’accroitre le potentiel d’acquisition de la marche avec un schéma correct.Le spécialiste mondial de cette opération, le Dr Haberl a Bonn, vient de nous confirmer que Paolo serait un très bon candidat pour cette opération. Toutefois, cela induit un investissement financier conséquent de 30 000 euros avec les frais d’hébergement pour deux semaines.L’opération est programmée pour Janvier 2019 et nous devons régler la totalité pour le 5 décembre 2018. Pour mener à bien ce projet qui nous tient à coeur, nous sommes à la recherche de fonds. C’est pourquoi nous nous permettons de solliciter votre soutien, une participation, si petite soit-elle.Un pas pour Mathieu pour Paolo 💪

58

2 051 €

Haut de page