Aller au contenu principal
Soutiens aux gilets jaune !

Soutiens aux gilets jaune !

Une octogénaire tuée à Marseille Il s'agirait une nouvelle fois d'un drame indirectement lié aux heurts qui ont opposé casseurs et forces de l'ordre. Une femme de 80 ans a été blessée dans son propre appartement par ce qui serait une grenade lacrymogène. Touchée au visage par le projectile passé par sa fenêtre, elle a été hospitalisée mais est décédée quelques heures plus tard d'un choc opératoire. L'enquête devra établir le rôle qu'a joué la grenade dans ce décès et d'où elle provenait. Un homme dans le coma après l'incident des Tuileries  Lors des heurts qu'a connus Paris samedi, un groupe de manifestants s'en est pris aux grilles du jardin des Tuileries. Lorsque l'une d'elle a cédé, elle est tombée sur un groupe de personnes, faisant plusieurs blessés dont un très gravement touché qui était toujours dans le coma dimanche 2. Un autre entre la vie et la mort après un tir de "Flash ball"  France-Soir a révélé ce lundi qu'un homme de 28 ans qui manifestait à Toulouse a été atteint à la tête par un tir de lanceur de balles de défense(couramment désigne sous le nom de flash ball). Selon sa mère, il était toujours entre la vie et la mort ce lundi 3. Les médecins lui ont dit qu'il pouvait mourir "à tout moment". Les blessés et les interpellations se comptent en centaines  Tous les bilans n'étaient pas définitifs ce samedi. Mais on pouvait déjà dénombrer 133 blessés à Paris et 57 à Toulouse (dont 48 membres des forces de l'ordre), où la manifestation a dégénéré, ainsi que 70 au Puy-en-Velay dont la préfecture a été prise d'assaut. Des blessures parfois graves comme on peut le voir sur une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux. On peut y voir un gilet jaune d'un certain âge gravement blessé au visage. Les internautes dénoncent un tir de lanceur de balles au visage, information qui n'avait cependant pas été confirmée et donc à prendre avec précaution. Aidez les gilets jaune !!!

0

0 €

Haut de page