Aller au contenu principal
Pour la Terminale de Cyprien à Londres ou à Dublin

Pour la Terminale de Cyprien à Londres ou à Dublin

Bonjour à tous,C'est par l'intermédiaire de cette cagnotte en ligne, que vous découvrirez le projet qui me tient à cœur.L'année prochaine, je souhaiterais passer ma terminale à Toronto au Canada.Le Lycée Français de la ville m'ouvre ses portes, et j'espère pouvoir l'intégrer car il est très réputé pour l’excellence de son système éducatif et de ses résultats au baccalauréat. La pratique quotidienne de l’anglais me faciliterait l’accès aux grandes écoles pour la poursuite de mes études.Cependant, les frais de scolarité sont trop importants pour que mes parents puissent y subvenir, c’est pourquoi je sollicite votre aide qui me permettrait d’atteindre mon objectif.En échange de votre soutien, je m'engage à rester en contact avec vous, par l'intermédiaire des réseaux sociaux, avec des publications régulières, et en tenant un journal de bord interactif qui vous permettra de vous rapprocher de mon quotidien à Toronto.Si vous êtes une entreprise, je suis à l’écoute d’un partenariat possible pour promouvoir vos produits durant mon année au Canada dans le cadre du sport, de la culture, du scoutisme ou des œuvres caritatives.Si vous souhaitez avoir plus de renseignements sur mon projet, n'hésitez pas à me contacter, j'en serai ravi.Au final si je n'arrivais pas à rassembler la somme qui convienne, je vous restiturai votre contribution.Voici mes coordonnées :* Portable : 06.33.91.61.87Un grand merci pour votre générosité.A bientôt j'espère,Cyprien Melin

29

1 300 €

Dossier Croustillant

Dossier Croustillant

Bienvenue dans cette cagnotte!Nous récoltons des financements pour le tournage de notre court métrage de fin d’études « Dossier Croustillant », de Rosalie Rey, dont le tournage débutera le 11 mai à Paris!N’importe quel don nous aidera à mener à bien ce projet :) Pitch :Elle est étudiante. Elle a perdu son travail. Le Crous refuse de lui verser ses bourses. Comme beaucoup d’étudiants, Claire à ses problèmes. Mais lorsque « aides sociales » commence à rimer avec « bureaucratie sentencieuse », il ne lui reste qu’une chose à faire : passer à l’offensive. La scénariste / réalisatrice :Je m’appelle Rosalie Rey-Lalucques, j’ai 23 ans et j’ai découverts le cinéma au lycée. C’est d’ailleurs pour cela que je suis partie en licence d’histoire de l’art et archéologie arrivée à la fac.A cela je répondrai : tout le monde peut se tromper. Disons que c’était peut-être « quitter le cinéma pour mieux le retrouver ».J’ai ensuite repris une licence en cinéma à Bordeaux pour finir à l’Esra de Paris. J’ai eu l’occasion de faire plusieurs courts métrages durant mon parcours, ainsi que de me lancer dans la création d’une web-série amateur avec des amis sur la chaine La Taverne etc, et cela n’a fait qu’attiser mon envie de créer.Ce cours métrage-ci vous emmène au travers des joies de l’administration française et de la vie étudiante. Peut-être ressentirez vous une sensation de déjà vu, qui sait, en espérant qu’il puisse alors vous servir d’exutoire.Note d'intention : Je souhaite parler d’un sujet qui reste trop souvent dans l’ombre. Chaque année, de nombreux étudiants font des demandes d’aides sociales au Crous afin de se loger, se nourrir et de pouvoir continuer leurs études. Mais chaque année, des centaines de demandes sont retardées, oubliées ou refusées par pure négligence ou mauvais fonctionnement de l’administration. Les conséquences sont fortes sur ces jeunes qui en viennent alors à abandonner leurs études, ou se retrouvent dans des conditions précaires.J’ai décidé d’en parler, car j’ai moi-même affaire au Crous depuis maintenant 5 ans. D’abord lors de mes années universitaires à Bordeaux, puis à Paris. Durant ces 5 années, il n’y en a pas une seule pendant laquelle mon dossier n’à pas été oublié, perdu, ou traité dans les temps. Pas une seule à laquelle je n’ai pas assisté à des demandes d’étudiants en quête de logement ou de bourses et qui se les ont vu refuser de la pire des façons. A mes 18 ans, j’ai eu la naïveté de penser que cela finirait par s’arranger. A 23 ans maintenant, je me rends compte que dans bien des cas, les choses n’ont pas bougé. Et cette année encore, nous sommes nombreux à en faire les frais.Ici, Claire présente les états émotionnels par lesquels on passe dans ce genre de situation. Elle oscille entre colère, espoir, rage et folie. Elle s’accroche, mais perd pied face à ce mur qu’est la bureaucratie, auquel elle se heurte violement. En l’espace de quelques jours, elle passe de la nouvelle petite étudiante parisienne à une jeune femme prête à tout pour obtenir ce qu’on lui doit. Ses limites sont poussées à bout. J’ai voulu ajouter deux storylines, celle du Crous et celle du mystère des punaises de lit. Les deux vont s’entremêler au fil de l’histoire, nous questionnant sur l’été mental de Claire : est-ce de la folie ou la réalité ? Y a-t-il vraiment quelque chose dans la boite ? Les punaises de Schrödinger en quelque sorte. Le spectateur est en droit de se demander si ces démangeaisons sont réellement liées un insecte, un produit, ou bien sir le personnage de Claire est en train de sombrer petit à petit. Remerciements : 10€ : Votre nom sera inscrit au générique.20€ : Votre nom est inscrit au générique, et vous reçevrez le lien privé du film lors de sa sortie.30€ : En plus des contreparties précédentes, nous vous enverrons les photos du tournage.50€ : Vous reçevrez également une affiche du film dédicassée par la réalisatrice.100€ : Nous vous invitons à la projection en compagnie de l'équipe du film ! Sachez vraiment qu’il n’y a pas de petit don, toute contribution sera précieuse et chérie jusqu’à la fin de la production, soyez-en certains ! (Oui oui, je vous vois derrière vos écrans, vous pouvez en être surs !) Et si ce projet a attiré votre attention, c’est déjà beaucoup ! Un grand merci, et on se retrouve à la fin du tournage, hé hé

32

1 117,48 €

79 %
Aux quatre soins du monde

Aux quatre soins du monde

Bonjour à tous, Nous sommes 4 étudiantes infirmière à l'école de la Croix-Rouge française à Chambray-lès-Tours. Dans le cadre de notre dernière année d'étude, nous souhaitons partir faire un stage au Pérou. Ce projet a pour but d'enrichir nos connaissances, de découvrir une autre culture, mais également de pouvoir apporter des biens matériaux aux plus démunis. Notre stage se déroule sur 5 semaines, nous partirons en février 2021 . Le Pérou est un des pays les plus pauvres de l'Amérique Latine. Tout ce contexte de grande précarité rend donc l'accès aux soins très compliqué. En plus de notre stage, nous souhaitons également réaliser des actions humanitaires en se rendant dans les bidonvilles pour proposer des soins aux plus pauvres. Mais tout cela a un coût ! Nous avons créé notre association "Aux quatre soins du monde" qui nous permet de réaliser de nombreuses actions. L'objectif de ces actions est de récolter de l'argent pour financer notre départ mais également pour acheter le matériel que nous apporterons sur notre lieu de stage. Nous mettons tout en oeuvre pour financer ce projet auquel nous tenons particulièrement, mais nous avons besoin de vous ! Pour votre soutien, pour vos dons, pour votre générosité ou simplement pour le partage de notre cagnotte, nous vous remercions chaleureusement !! Chaque geste compte ! Emma, Camille, Hélène, Emmy Suivez-nous sur nos réseaux :- FACEBOOK → https://www.facebook.com/Aux-quatre-soins-du-monde-104433161143295/?modal=admin_todo_tour- INSTAGRAM →https://www.instagram.com/aux.quatre.soins.du.monde/

31

1 130 €

Coup de pouce pour les études de Saly!

Coup de pouce pour les études de Saly!

Bienvenue sur cette cagnotte !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci à tous ! Cher(e)s ami(e)s, Je me permets de vous solliciter pour faire appel à votre générosité.C’est l’histoire d’une jeune fille burkinabè de 19 ans qui s’appelle Saly. Je la connais personnellement depuis sa naissance. Elle vit à Ouagadougou, dans le quartier populaire de Pissy, dans des conditions difficiles avec ses parents et ses 3 frères et sœurs. La famille vit avec à peine 80 euros/mois, ce qui est dérisoire, même pour un pays en développement comme le Burkina Faso.Saly, qui est particulièrement courageuse, a obtenu son baccalauréat en 2019 avec la mention bien. Mais faute de moyens, elle ne peut actuellement poursuivre ses études à l’Université. De plus, avec le dysfonctionnement du système éducatif public, elle est obligée de passer par le privé, où les frais de scolarité sont trop élevés.Touchée par l’histoire de cette jeune fille qui a un fort potentiel et qui ne recule devant aucun effort pour s'en sortir, je me suis engagée à lancer cet appel à dons afin de l’aider à financer ses études. A la rentrée prochaine (octobre 2020), Saly souhaite faire des études d’infirmière (3 ans de formation) avec un débouché certain dans son pays où les recrutements dans le secteur sont importants. OBJECTIF : récolter 1800 euros qui serviront à financer les frais d’inscription à la formation sur 3 ans. Nous pouvons relever ensemble ce défi afin d’accompagner ce beau projet. Elle a déjà perdu une année, et la situation risque de se prolonger si rien n’est fait pour la soutenir. Cette situation lui fait également courir un autre risque : le mariage précoce, issue classique pour les jeunes filles sans emploi ou sans activité appartenant à une famille sans ressources. Enfin, les difficultés que rencontre son pays (terrorisme, instabilité, Covid-19) ne vont évidemment rien arranger. Votre aide serait donc d’autant plus précieuse. Si 100 personnes mettent 18 euros l’objectif sera atteint. Dans tous les cas, vous pouvez mettre 1, 5, 10 euros ou plus : ce sera un pas vers le succès de cette action !Je m’engage à verser directement et chaque année les frais de scolarité au centre de formation, l’Ecole privée de Santé Sainte-Edwige (Ouagadougou, Burkina Faso). Je tiens à vous remercier chaleureusement par avance pour votre contribution. N’hésitez pas à relayer ce projet auprès de vos ami(e)s, familles et collègues!

28

1 255 €

69 %
Help Rika go to university - for the love of studies

Help Rika go to university - for the love of studies

English:My name is Marguerite, I am 88 years old and I am living on the beautiful island Aeroe in DK with my husband Tommy. We have had one child, a daughter, and we have all been blessed with a life full of opportunities, partly due to free education. Sadly for many children around the world this is not the case.My husband and I have visited Bali twice. The second time was to meet Rika and her family again. We became friends on the first travel, and we have been in close contact ever since. Rika is now 18 years old, and I have helped her financially, so she could finish high school which in Bali also costs money. The whole family works hard, and still, they do not have the financial means to fulfil their daughters biggest dream - which is to attend university and get a medical degree, which is one of the most expensive educations in Bali. Although medical studies aren't an option, Rika would still be able to get a good education with our united help. A less costly education at university is public communication or economics & business. Rika has applied, in the long term hope of getting an education, a steady job, security and better possibilities in life. I am determined to help her during the 4 years of study.Would you also like to help, then please donate whichever amount you're able to. Anything is highly appreciated.With all my heart - thank you!Marguerite Dansk :Mit navn er Marguerite. Jeg her en 88-årig kvinde, der bor på smukke Ærø sammten med min mMand Tommy. Vi har en datter, og vi har været så heldige at have levet et liv fuld af muligheder, bl.a. takket været gratis uddannelse i Danmark. Desværre er uddannelse en uopnåelig drøm for mange børn verden. Min mand og jeg har været i Bali to gange. Anden gang var for at besøge Rika og hendes familie igen. Vi blev venner på vores første rejse og har hodlt tæt kontakt lige siden.Nu er Rike blevet 18 år, og jeg har hjulpet hende økonomisk, så hun kunne færdiggøre gymnasiet, som I Bali også koster penge. Hele familien arbejder hårdt, og alligevel har de ikke råd til at opfylde deres datters største drøm, som er at læse til læge. Medicinstudiet er et af de dyreste studer i Bali. Men selvom medicinstudet ikke er en mulighed, vil Rika alligevel kunne få sig en universitetsuddannelse med vores fælles hjælp. En mindre dyr uddannelse er offentlig kommunikation eller økonomi og business. Rika har ansøgt i håbet om at få en god uddannelse, fast arbejde, sikkerhed og bedre muligheder i livet. Jeg er fast besluttet på at hjælpe hende med de 4 års studier.Kunne du også tænke dig at hjælpe, så venligst giv hvad end beløb, du har mulighed for. Alt er højt værdsat. Af hele mit hjerte - tak!Marguerite Francais:Mon nom est Marguerite et je vis sur la belle île d'Aeroe au DK avec mon mari Tommy. nous avons une fille, et nous avons tous vecu une vie pleine d'opportunitées.L'un des avantage de vivre au Danemark, c'est que l'éducation est gratuite. Malheureusement pour beaucoup d'enfants dans le monde cela n'est pas le cas.Mon mari et moi sommes allé à Bali deux fois. La deuxième fois pour visiter Rika et sa famille avec laquelle nous sommes devenus bons amis, et on a garde un contact proche depuis. Maintenant Rika á 18 ans, et je l'ai aidée a aller au Lycée, parce que le lycée est payant á Bali. Toute la famille traivaille de longues heures, et quand même ils ne peuvent pas réalisé le rêve de Rika d'être medicin. Bien qu'il n'est pas possible d'envisager les études de medicine, parce que beaucoup trop couteux, elle pourra étudier communication publique ou économie. Grâce a ce programme Rika espère avoir un travail stable dans l'avenir.Je suis déterminée a la soutenir financièrement pendant ces 4 annees d'ètudes.Voulez-vous m'aider pour que Rika puisse aller à l'université. Je l'espère de tout mon cœur. Marguerite Hello everyone & welcome to this money pot! With just 1-click you can help a student cover school fees and expenses* Give however much you want* All payments are 100% secure* Why Leetchi.com? It's easy & transparent!Thank you!

22

1 642 €

36 %
Future pâtissière

Future pâtissière

Bienvenue sur cette cagnotte La vie est trop courte, commençons par le dessert !!! Les personnes de mon entourage connaissent ma passion pour la pâtisserie alors voilà à l ́aube de mes 36 ans j’ai décidé de me lancer et de passer mon CAP patissier en candidat libre en 2020 !!! mais compte tenu de mon budget plutôt limité j’ai besoin de votre générosité pour m’aider dans mon projet afin de financer :- une formation à distance qui doit débuter en septembre (695€) ✅ financée grâce aux premières participations 🙏 - formation en cours- l’achat du matériel (malette complète ✅ et divers) (environ 400-500€) financé en partie - reste à financer 200-250 €- la tenue professionnelle (100€) ✅ financée- des journées de formation et CAP blanc en laboratoire professionnel (entre 200-300€ la journée) - financées en partie reste 3 journées à financer- et évidemment les ingrédients tout au long de ma préparation sur ces 12 prochains mois - premiers mois financés - encore 5 bons mois avec entrainement de plus en plus intensifs Vous l’aurez compris votre participation (aussi minime soit elle) sera d’un grand soutien dans ce fabuleux projet. En retour, les personnes se trouvant à proximité profiteront de mes productions lors de mes entraînements et constitueront mon jury ou mes cobayes 😬 et les critiques comme les compliments seront les bienvenus. Vous pouvez directement et en un clic, participer à ma cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci à tous ! Angelique

26

0 J

Aider Kezia Jonah à obtenir son diplôme en danse

Aider Kezia Jonah à obtenir son diplôme en danse

Bonjour je m'appelle kezia Jonah je suis tamatavienne, j'ai 20 ans et je danse depuis l’âge de 12 ans. J’ai été sélectionnée pour faire partie d’un programme de formation dont certains frais doivent être pris en charge par l’étudiant. Aujourd’hui, je vous explique où j’en suis et qui je suis. Parce que j’ai besoin de votre soutien pour récolter 1300 euros.Je suis la seule malagasy qui participe à cette formation !!Le diplôme en danses traditionnelles et contemporaines d’Afrique est une formation de l’École des Sables, une école de danse internationale basée en Afrique, au Sénégal. Vous pouvez en savoir plus sur l'École des Sables en visitant le site www.ecoledessables.orgLe diplôme en danses traditionnelles et contemporaines d'Afrique est une formation de trois ans (2018-2020) répartie en session de trois mois chaque année.J'ai déjà validé les 2 années (2018 et 2019). J’ai eu la chance d’être encadrée par des professionnels de renommée internationale.Mais malgrès la pandémie je n'ai pas pu achever la troisième car il etait reporter en mois de Mai 2021Et j’y ai fait de très belles rencontres : d’autres jeunes danseurs qui comme moi aspirent à devenir professionnels.Si tout se passe bien en 2021, je sortirai de cette école avec en poche mon diplôme en DANSES TRADITIONNELLES ET CONTEMPORAINES D’AFRIQUE. Je serais en mesure d’entraîner, d’accompagner et de créer des chorégraphies avec de nombreux jeunes et mêmes nos anciens - parce que la DANSE c’est une passion qui se partage et qui se vit.Le 3ème et dernier module se tiendra au mois de Mai /Juillet 2021Pour 2021- voici mon budget incluant :Frais de transport + Visa :1050 EUROSFrais de stage : 412 EUROS à ma chargeHebergement + Restauration : 200 EurosCommission leetchi : 50 EUROSTOTAL : 1 300 €Le thème de cette année porte sur la « Récréation Chorégraphique ».J'ai vraiment besoin de votre soutien pour cette année pour pouvoir enfin vivre mes rêves et avoir mon diplôme,Je vous remercie infiniment d'avoir pris le temps de lire.Je conte sur la générosité de tous pour atteindre mon objectif de 1300 euros. Chaque petit geste compte!En vous remerciant d’avance et vous invitant à partager largement autour de vous !!!

27

1 285 €

98 %
Mon rêve, ilona

Mon rêve, ilona

Aidez-moi à vivre mon REVE et à découvrir le MONDEBon Voilà comme on dit "qui ne tente rien n’a rien"J’ai un projet je voudrais partir pendant 1 an dans une famille d’accueil et dans un lycée aux états unis. Je voudrais y aller entre ma seconde et ma première c'est-à-dire dans l’année scolaire 2021/2022. Je sais que c’est dans longtemps mais je suis obligée de m’y prendre à l’avance car la création du voyage est longue. Je voudrais partir, car cette année loin de ma culture, de ma vie et de ma ville va pouvoir m’aider à être plus autonome. Elle va sans doute m’apporter une plus grande ouverture d’esprit. Je voudrais partir aux États-unis précisément car j’adore le sport et je sais que là bas je pourrais en découvrir des nouveaux. Je vais sûrement revenir bilingue ce qui est clairement un plus pour mes études futures et elle va aussi me permettre de réaliser mon rêve. Pendant toute l’année je serai aidée et suivie par l’association STS qui va également organiser tout mon voyage, choisir la ville où je serai, ma famille d’accueil et aussi le lycée. Si mon rêve devient réalité je passerai une année complète à partager ma culture et à acquérir celle des autres, je m’adapterai à leur quotidien et je vivrai le rêve américain.Ce projet ne va donc jamais pouvoir se réaliser sans votre aide ! Mes parents m’encouragent fortement dans ce projet mais ne peuvent malheureusement pas payer la totalité de mon voyage. J’ai déjà commencé à économiser et d’ailleurs je peux si vous avez besoin, venir vous aider dans une tâche qui est bien sûr adaptée à mon âge (Baby Sitting, garde d’animaux, aide aux devoirs pendant le confinement et après, jardinage, nettoyage de voiture etc ...)Si mes efforts sont payants et que mon projet se réalise vous pourrez vivre avec moi cette année à travers mon compte Instagram et un blog que je compte tenir tous les mois.Chaque don compte. « Les grandes rivières sont faites de petites gouttes d'eau »Merci à tous de contribuer à la réalisation de mon rêve ou juste de me soutenir dans mon projet !!!!!! 😘

18

2 040 €

20 %
Pour l'amour des lombrics !

Pour l'amour des lombrics !

Soutenez notre initiative pour le compostage de proximité dans notre quartier #çacommenceparnous On s'appelle Candy et Laurent, on adore les lombrics ! On les cajole depuis 3 ans au Centre Valeyre, à la Marie et au jardin partagé, on les nourrit, on leur tient chaud l'hiver, on leur nettoie la maison... Qui sait si ce ne sont pas eux qui vont sauver la planète ? Vous êtes 200 à venir déposer vos déchets organiques, c'est un mouvement qui ne cesse de s'amplifier ! C’est l’urgence climatique, les rencontres du quartier et votre élan à tous pour le compostage qui nous donnent envie de pousser plus loin cette aventure. A un tournant professionnel pour nous deux, on a décidé de se professionnaliser en faisant une formation. Car ça a l'air simple, mais en fait le lombric, c'est très technique...Nous avons besoin de vous aujourd’hui pour participer au financement de cette formation de Maître composteur. L’objectif est de nous permettre de mieux accompagner les projets de compostage de quartier tout en certifiant un nouveau métier. Parce que chaque participation compte, faisons de ce petit geste un premier pas vers la transition de demain : ça commence aussi par vous. Et parce que le lien est la clé de tout ça, nous vous organiserons une lombri-patry au jardin pour vous dire merci ! Vive le compost ! Vos futurs dresseurs de lombricsCandy et Laurent Les détails du financement :coût de 800€ par personneNous allons suivre cette formation en deux sessions : « guide composteur » durant le mois juin et "Maître composteur" en octobre 2019 Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci à tous !

32

1 040 €

65 %
Cagnotte ! Formation Dessinatrice une passion,  mais pas les moyens.

Cagnotte ! Formation Dessinatrice une passion, mais pas les moyens.

Bienvenue sur cette cagnotte !Bonjour, je m'appelle Luna, j'ai 22ans, et j'aimerais commencer une formation Dessinatrice Illustratrice à distance.Je desssine depuis mon plus jeune âge, c'est-à-dire quand j'ai pu tenir un crayon pour la première fois, comme vous pouvez le deviner c'est une passion.Il se trouve que mon parcour scolaire n'était pas une grande réussite, après le collège j'ai fais un Cap couture pensant que cela me plairait étant donné qu'on y retrouve quelques cours d'art appliqué et que ce genre d'études se rapproche du monde artistique. Malheureusement ce n'était pas fait pour moi, j'étais passionnée de dessin mais pas de couture. J'ai quand même pu obtenir mon diplôme, suite a ça je suis rentrée dans le monde du travail, a travers des saisons dans des hôtels et campings (pour être indépendante financièrement).Cela fait maintenant quelques temps que je pense à trouver ma spécialité, un métier que j'aime, et ce n'est pas dans le ménage.A cause de la situation actuelle je ne trouve pas de travail et pourtant je postule, mais je n'ai aucune réponse, je me suis donc renseignée pour savoir si des structures comme pôle emploi la MLI etc pouvaient m'aider à financer ma formation dessin, et se fut un refus.J'ai donc cherché si je pouvais avoir des aides par rapport à ma situation sans revenu, et il n'y a rien a ce jour pour moi.Donc aujourd'hui je suis à la recherche d'un travail pour ne serait-ce que commencer ma formation que je souhaite faire au plus profond de moi car j'aimerais pour la première fois prendre de vrais cours de dessin et pouvoir m'améliorer me perfectionner dans cette passion afin de pouvoir un jour avoir toutes les techniques pour travailler dans ce que j'aime.J'ouvre cette cagnotte pour pouvoir démarrer cette formation et pour acheter le matériel nécessaire.Je vous partage mon Instagram: @lunart_tra afin que vous puissiez voir mes travaux en tant qu'autodidacte.Merci d'avance pour ceux qui on prit le temps de lire ce résumé un peu long, et un gros merci pour ceux qui veulent bien me donner un coup de pouce !!Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci à tous !

26

1 290 €

41 %
Juju et sa Ferrari à Miami

Juju et sa Ferrari à Miami

Nice to meet you bonjour  Premièrement partons sur de bonnes bases et cessons de nous mentir : je n'ai pas de Ferrari du moins pas officiellement. Mais je pense que l'on peut considérer qu'un bolide rouge à six roues c'est comme une Ferrari (et inutile de préciser que je suis une pilote). Deuxièmement, apparemment faut se présenter, donc voilà :Je m'appelle Justine et j'ai 21 ans. Dans le cadre de mes études supérieures en langues, notamment en anglais, je pars étudier deux semestres en Floride aux Etats-Unis durant l'année scolaire 2019-2020. Partir aussi loin est une grande première (Oui, j'ai peur mais j'ai hâte).  Petit détail, je suis atteinte d'une amyotrophie spinale. C'est une maladie neuromusculaire qui entraîne une faiblesse des capacités motrices et respiratoires, en clair : c'est moyen et vachement handicapant.Elle nécessite la présence quasi continue d'une auxiliaire de vie (Pauline) pour les tâches de la vie quotidienne, des déplacements en fauteuil roulant électrique et la location de matériel médical adapté, ainsi qu'un véhicule.  Si d'un point de vue pédagogique et administratif tout est bouclé, l'aspect financier du côté médical, lui, ne l'est pas, d'où cette cagnotte.  Vos dons serviraient donc à la location d'un lève malade, d'un lit médicalisé, d'un transat de bain... et à la location d'un véhicule adapté qui permettrait de réduire considérablement les temps de trajet par rapport aux transports en commun (20 min en voiture, 1h30 en bus de mon domicile à l'école).  Même si l'idée d'une cagnotte ne m'enchante guère, je dois bien avouer que je n'ai plus le choix si je veux que mon auxiliaire Pauline et moi puissions vivre dans de bonnes conditions et en toute sécurité.  PS : Si jamais vous passez dans le coin, il est évident qu'on ira boire un mojito à Miami Beach (c'est Pauline qui invite, moi j'ai pas le droit de boire parce que je conduis). Merci d'avoir lu :) Juju & Paupau

33

0 J

Vol de mon ordi

Vol de mon ordi

Bienvenue sur cette cagnotte !Bonjour je me présente, je m'appelle Florian, j'ai actuellement 21 ans et je suis en DUT Métiers du Multimédia et de l'Internet. C'est une formation qui tourne autours de l'apprentissage de compétences en montages photo, vidéo et son, aux maîtrises des outils informatiques de la suite Adobe et de logiciels de codage, c'est également du dessins et de l'économie. Bref c'est tout ce qui touche au digital et à l'artistique principalement.En clair pour cette formation on a besoin de manipuler des logiciels gourmands, il faut donc un bon ordinateur. J'en avais acheter un il y a longtemps mais il ne suffit plus, et mauvaise nouvelle en sortant des cours le vendredi 11 décembre, je découvre ma voiture vandalisée dans laquelle on m'a volé mon ordinateur et des effets personnels comme les clé de mon appartements etc.Je n'ai peut-être pas pris la bonne décision de laisser cela dans ma voiture mais malheureusement après les cours je devait rentrer chez mon frère qui habite à plus d'une heure et je ne pouvais pas tout prendre avec moi en classe.Dans cet ordinateur se trouvait tout mes cours et des données importantes pour moi mais ce n'est pas le plus important. Le plus important et ce qui m'handicape le plus est que je n'ai donc plus d'ordinateur pour mes études et avec la crise du Covid nous n'avons pas les moyens d'en racheter un sachant que mon assurance ne veux rien prendre en charge.Je vous demande alors de l'aide, s'il vous plaît, je suis enfin dans une formation où je me sens à ma place et j'aimerais ne pas rater mes études à cause d'un homme qui n'avais rien d'autre à faire que de cambrioler la voiture d'un étudiant.Merci d'avoir pris le temps de lire tout ça.Florian.Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci à tous !

32

1 018 €

75 %
Une opportunité - un master pour Dolma, Népalaise

Une opportunité - un master pour Dolma, Népalaise

Grandir dans une société patriarcale où les femmes et les filles sont considérées comme un handicap plutôt que comme un atout, croire qu'un espace équitable entre les sexes est même possible devient un mirage. Je m'appelle Tsering Dolma Tamang, j'ai 26 ans, je viens d'une petite communauté indigène de Rasuwa de la ceinture himalayenne au Népal. Beaucoup de filles comme moi n'ont pas le destin ou le choix de sortir de leur communauté pour aller à la capitale afin de recevoir une éducation. Pour mes professeurs et mes pairs, j'étais une exception ! Ils n'avaient jamais entendu parler de personnes ayant un nom comme le mien parce que l'éducation nous était privée, tant géographiquement que politiquement.Nous venions de la montagne et l'on nous considérait comme la main-d'œuvre qui faisait le travail laborieux d'alpinisme, de transport de charges vers l'Himalaya et d'escorte des étrangers venant faire du trekking. Nos espaces ont été aménagés sur le chemin traître des montagnes, et non dans des écoles.Je représente une communauté indigène où seulement 0,5% des femmes sont éduquées. Je dois donc penser à redonner à ma communauté. Je veux aussi encourager de nombreuses jeunes filles de mon village à faire des études supérieures et à défendre l'égalité des sexes. Je crois sincèrement qu'aller à l'université en Europe me donnera un meilleur avenir pour apporter des changements dans ma société au Népal.Je veux étudier le genre et les études sur les femmes parce que cela me permettra de mieux comprendre la situation et les problèmes auxquels sont confrontés les femmes dans le monde. Dans ma société, il est très difficile d'être une femme, car nous sommes considérées comme un fardeau pour la famille, où notre seul travail consiste à nous marier et à faire des bébés. Je veux être bien éduquée afin de pouvoir éduquer d'autres femmes dans ma société et apporter le changement dans la façon dont la société perçoit le fait d'être une femme. L'étude des questions de genre et des femmes me permettra d'acquérir de nouvelles connaissances pour atténuer le problème auquel sont confrontées les femmes dans ma société et encourager davantage de femmes et de filles comme moi à faire de l'éducation une priorité.Et c'est pourquoi j'ai besoin de votre aide, les frais d'écolage étant très élevé pour moi. (11'000 Euros pour les deux ans).Merci à vous tous.***********************************************Growing in a patriarchal society where women and girls are looked at as liabilities rather than an asset, believing a gender-equitable space is even possible becomes a mirage. My name is Tsering Dolma Tamang, coming from a small indigenous community in Rasuwa from the Himalayan belt in Nepal. Many girls like me do not have the fate or choice to come out of their communities to the capital to be educated. For my teachers and peers, I was an outlier! They had never heard of people with a name like mine because education was deprived to us, both geographically and politically. We came from the strenuous terrain of Nepal so we were believed into being the workforce who did laborious work of mountaineering, carrying loads to the Himalayas, and escorting foreigners coming for trekking. Our spaces were crafted on the treacherous path of the mountains, not in schools. So my teachers would have difficulty in not only spelling my name correctly but also in understanding my plight of being a woman in that community. I represent an indigenous community where only 0.5% of women are educated. So I should keep in my mind to give back to my community. I also want to encourage many young girls from my village to get a higher education and be an advocate of gender equality. I truly believe that going to University in Europe will give me a brighter future to bring change in my society back in Nepal.I want to study gender and women’s studies because it will make understand more about the situation and problem facing by women around the world. Being a women in my society is very difficult because we are taken as a burden to the family where our only job is to get married and make babies. I want to be well educated so that I can educated other women in my society and bring the change how the society Perceive being women. Studying gender and women studies will give me grater knowledge to mitigate the problem faced by women in my society and encourage more Women and girls like me make education a priority.That's why I need you, the tuition fees amounting to about 10'000 Euros for the two years.Thanks so much !

20

1 718 €

17 %
Les EJE à la découverte de l'institut Pikler

Les EJE à la découverte de l'institut Pikler

Bonjour à tous ! Étudiantes éducatrices de jeunes enfants, nous venons d'entamer notre troisième et dernière année de formation. Cette année va être placée sous le signe du fameux mémoire professionnel…. mais pas que ça ! Effectivement, dans le cadre de notre «  Module Projet »,  nous devions par groupe, définir un axe de travail concernant un pédagogue ou une pédagogie que nous souhaitions étudier, afin par la suite de présenter nos recherches à l’ensemble de notre promotion.Très vite, nous nous sommes dirigées vers la Pédagogie Piklérienne. L’un de nos objectifs serait alors de partir à la découverte de « L’institut Pikler » à Budapest. Mais tout cela a un coût ( et oui ! ) ! Financer par nos propres moyens étant tout simplement impossible, nous allons alors organiser des ventes de gâteaux, de salades, de vêtements ( on est motivées !!). Malheureusement cela ne suffira pas à réunir les 1000 euros nécessaires à notre voyage. Alors si le coeur vous en dit,  n’hésitez pas à nous suivre dans notre projet grâce à notre page facebook: « Les EJE à la découverte de l’institut Pikler » , à la partager à qui vous voulez ! Mais aussi si vous le voulez à contribuer à cette belle expérience, en cliquant sur le lien suivant : https://www.facebook.com/projetloczyirtsparis/  Buongiorno a tutti ! Siamo delle studentesse d'educazione dell'infanzia e abbiamo iniziato notre terzo e ultimo anno. Quest'anno sarà sull'insegna della famosa tesi...ma non solo ! Effettivamente, per il nostro "Modulo progetto", ogni gruppo deve scegliere di analizzare un pedagogo o una pedagogia, per in seguito presentare le nostre ricerche agli altri studenti del corso. Immediatamente abbiamo pensato alla Pedagogia di Emmi Pikler. Quindi uno dei nostri obiettivi sarà di partire alla scoperta dell'"Istituto Pikler" a Budapest. Ma tutto questo ha un costo (e si! ) ! Finanziare il progetto da soli è semplicemente impossibile, quindi organizzeremo la vendita di dolci, di insalate, di vestiti ( siamo motivate !). Purtroppo questo non sarà sufficiente per raggiungere i 1000 euro necessari per il nostro viaggio. Allora a vostro buon cuore, seguite il nostro progetto attraverso la pagina facebook: "Les EJE à la decouverte de l'institut Pikler", e di condividerla con chi volete ! Ma anche se desiderate contribuire a questa bella esperienza, cliccate sul link seguente : https://www.facebook.com/projetloczyirtsparis/   Olá ! Somos educadores da primeira infância e estamos a començar o nosso terceiro e último ano de estudo. Este ano é marcado com a ecritura do nosso memória profissional .... mas não isso ! De fato, tivemos que trabalhar em grupo e escolher uma ligna de trabalho para o nosso " Módulo de Projeto " e escolher um pedagogo ou uma pedagogia que queríamos estudar, a fim de apresentar a toda a nossa promoção. Muito depresso, escolhimos a Pedagogia Pikleriana. Um dos nossos objetivos seria descobrir o "Instituto Pikler" em Budapeste. Mas tudo isso tem um custo (sim !) ! Financiar por nossos próprios meios é simplesmente impossível, então pensamos organizar vendas de bolos, saladas, roupas (estamos motivados !!). Infelizmente, isso não será suficiente para atender aos 1000 euros necessários para a nossa viagem. Então, se você quiser, não hesite em nos seguir em nosso projeto, graças à nossa página no Facebook: " Les EJE à la découverte de l'institut Pikler ", para compartilhá-lo com quem quiser ! Mas também se você quiser contribuir para esta bela experiência, clicando no seguinte link : https://www.facebook.com/projetloczyirtsparis/  Marie, Stéphanie, Léa, Sonia, VéroniqueEtudiantes EJEIRTS Paris Parmentier

31

1 000 €

100 %
Haut de page