Aller au contenu principal
Batu Loceng Ecovillage

Batu Loceng Ecovillage

! Disponible en français et en anglais !! Available in french and in english (scroll down)! ! Pour une version illustrée, cliquez ici!! For an illustrated version, click here ! Bienvenue sur la cagnotte du projet « Batu Loceng Ecovillage » ! Nous sommes Romain, Laura, Benjamin et Johanna, quatre français en volontariat international (Service Civique) sur l’île de Java, en Indonésie. Notre mission s’articule autour de l’écologie et plus précisément l’écotourisme. Aujourd’hui nous avons besoin de financement pour concrétiser notre projet.  Quelle est la problématique environnementale en Indonésie ? En Indonésie, et plus largement en Asie, la gestion des déchets est un problème majeur. Ce phénomène est encore aggravé en zone rurale, comme à Batu Loceng, le village de montagne où nous vivons depuis trois mois, qui a l’ambition de devenir un village pilote d’écotourisme. L’Indonésie est le 4ème pays le plus peuplé au monde, et l’île de Java accueille la plus grande densité de population de la planète (940 habitants/km², soit 8 fois plus que la France). D’après un rapport sur les déchets en Indonésie datant de 2016, ce pays en développement base son économie sur la production en masse. Ce fonctionnement est incompatible avec la réduction des déchets, à cause d’un manque d’infrastructures, d’information et de sensibilisation. Dans les agglomérations le ramassage des déchets existe mais en campagne il n’y a pas de réelle collecte. Il en résulte deux « solutions » principales pour les populations locales : jeter leurs déchets dans des décharges sauvages ou les brûler eux-mêmes.  Le recyclage, hormis celui des déchets organiques, n’est pas dans les us et coutumes. Le plastique représente bien sûr la première source de déchets non-organiques. Cependant de nombreuses initiatives voient le jour, dont le projet de Batu Loceng Ecovillage ! Ce projet est encadré par GREAT Indonesia, une ONG créée en 2015 qui organise des volontariats internationaux et locaux  variés.« Individuellement nous changeons nous-mêmes, ensemble nous changeons le monde. » Qu’est-ce qu’il se passe à Batu Loceng ? Batu Loceng, « La pierre en forme de cloche », est un petit village de 700 habitants perdu au milieu des plantations forestières de café et des bananiers, à l’Ouest de Java. Les habitants vivent, pour la majeure partie, de la production de café biologique, ce qui en fait la spécialité locale. Leurs autres activités économiques comprennent l’agriculture, la production de lait de vache et de compost organique. Les grands-parents de Batu Loceng sont nés à une époque où le plastique n’existait pas. Le riz était emballé dans des feuilles de bananier, les paniers et les maisons étaient tissés en bambou et l’eau de la rivière était potable. Aujourd’hui, seule l’eau de Nestlé en bouteille plastique est buvable. Les parents ne savent pas que les emballages se désintègrent en centaines d’années. Les enfants, insouciants, jettent leurs paquets de bonbons entre les papayers et les fougères géantes. Et pourtant, le potentiel écotouristique du village est unique : habitations traditionnelles, procédé de fabrication du café, cascades paradisiaques, volcan à gravir, permaculture, pratique des arts martiaux et musique ancestrale… Une seule tache au tableau compromet l’attractivité du village. Les déchets jonchent le sol. Malgré les efforts pour les centraliser, cela ne suffit pas : nous avons besoin de poubelles. Le gouvernement n’est pas impliqué et le niveau de vie des habitants ne leur permet pas de se cotiser pour en acheter. Les poubelles fabriquées artisanalement ne sont pas efficaces. C’est pourquoi nous lançons, en plus de toutes les actions déjà mises en place (sensibilisation, compostage, recyclage…) l’initiative d’une collecte participative afin d’acheter des poubelles volumineuses, visibles et fermées. Autrement dit, des poubelles de qualité. C’est quoi le plan ? Premièrement, supprimer la visibilité du déchet grâce aux poubelles. Mais cela ne réduit pas la pollution pour autant. Pour cela, il faut ensuite s’attaquer à la source, c’est-à-dire encourager la consommation de produits réutilisables comme les pailles en bambou, les écocups et les tote bags. Cette seconde étape sera envisagée si le budget le permet éventuellement. Pour un ordre d’idée, le coût moyen d’une poubelle de qualité se situe entre 15 et 20 €, et le village en nécessite une vingtaine, ce qui place notre objectif à un total de 400€. Un point de départ pour une nouvelle destination de vacances ? Lorsque l’on prononce Indonésie, on entend Bali, mais l’archipel recèle d’autres destinations qui n’attendent qu’à être mises en avant, et ce de façon écoresponsable. C’est le cas de Batu Loceng, futur village pilote d’écotourisme. Nous avons la volonté d’aider cette communauté, ne manquent plus que les moyens… ! Merci pour votre lecture et votre curiosité, à bientôt pour une tasse de café bio !      Welcome to the online pool of the "Batu Loceng Ecovillage" project! We are Romain, Laura, Benjamin and Johanna, four French volunteers (Civic Service) on Java’s island, Indonesia. Our mission revolves around ecology and more specifically ecotourism. Today we need funding to make our project a reality. What is the environmental problem in Indonesia? In Indonesia, and more broadly in Asia, waste management is a major problem. This phenomenon is further emphasized in rural areas, as in Batu Loceng, the mountain village where we have been living for three months, which has the ambition to become a pilot village of ecotourism. Indonesia is the fourth most populated country in the world, and Java’s island hosts the largest population density on the planet (940 inhabitants / km², 8 times more than in France). According to Audrey Moneyron's report, this developing country bases its economy on mass production. Which is incompatible with the reduction of waste, because of a lack of infrastructure, information and awareness. Within cities the garbage collection exists but in the countryside there is no real collection. As a result, there are two main "solutions" for local people: throw their waste into wild dumps or burn them on their own. Recycling, except for organic waste, is not in the way.Plastic is of course, the first source of non-organic waste. However, many initiatives are emerging, including the Batu Loceng Ecovillage project! This project is supervised by GREAT Indonesia, an NGO created in 2015 that organizes various international and local volunteerings. "Individually we change ourselves, together we change the world". What is happening in Batu Loceng? Batu Loceng ("The Bell-shaped Stone") is a small village of 700 inhabitants lost among forest plantations of coffee and banana trees in West Java. The inhabitants live, for the most part, from the production of organic coffee, which makes it the local specialty. Their other economic activities include agriculture, production of cow's milk and organic compost. Batu Loceng's grandparents were born at a time when plastics did not exist. The rice was wrapped in banana leaves, the baskets and houses were woven in bamboo and the water in the river was drinkable. Today, only Nestle water in plastic bottles is drinkable. Parents do not know that the packages are disintegrating in hundreds of years. The children, carefree, throw their packages of candy between the papayers and giant ferns. And yet, the ecotourism potential of the village is unique : traditional dwellings, coffee making process, heavenly waterfalls, climbing volcano, permaculture, martial arts practice and ancestral music ... A single stain on the board compromises the attractiveness of the village. Waste litters the ground. Despite the efforts to centralize them, this is not enough : we need garbage cans. The government is not involved and the standard of living of the inhabitants does not allow them to contribute to buy it. Trash cans made by hand are not effective. This is why we are launching, in addition to the actions we already take (sensibilization, recycling, compost-making,...) the initiative of an online pool to buy bulky, visible and closed bins, in other words, quality bins. What is the plan? First, remove the visibility of waste through garbage cans. But that does not reduce pollution. To do this, we must then tackle the source, that is to say encourage the consumption of reusable products, such as bamboo straws, ecocups and tote bags, rather than their plastic counterparts. This second step will be considered if the budget allows it eventually. For an idea, the average cost of a bin quality is between 15 and 20 €, and the village would require twenty, which places our goal to a total of 400 €. A starting point for a new holiday destination? When Indonesia is spoken, we ear Bali, but the archipelago harbor other destinations that are only waiting to be put forward in an eco-friendly way. This is the case of Batu Loceng, future pilot village of ecotourism. We have the will to help this community, only are missing means …! Thank you for your reading and your curiosity, see you soon for a cup of organic coffee!

36

850 €

106 %
200km cleaning walk in Jura I 200km de marche “nettoyante” dans le Jura

200km cleaning walk in Jura I 200km de marche “nettoyante” dans le Jura

(English follows)Bonjour chers amis,Cet été, du 10 Août au 18 Août, pour la première fois, je vais marcher 200km dans le Jura Suisse et ramasser tous les papiers, bouteilles en plastique et autres déchets que je trouverai sur cette longue route. J'aimerais également soutenir, avec vous, une association qui me tient vraiment à coeur car elle traite d'un sujet majeur: le plastique dans les Océans et elle est révolutionnaire quant à son approche. Son nom: the Sea Cleaners - https://www.theseacleaners.org/ Yvan Bourgnon, navigateur chevronné, aventurier et détenteur de multiples records du monde de voile a pu expérimenter à quel point nos océans sont aujourd'hui pollués par le plastique en particulier. En 2030, on estime qu'il y aura plus de plastique que de poissons dans l'océan si rien ne change. Devant l'urgence de la situation, Yvan a créé une association "The Sea Cleaners" qui a créé un concept de bateau capable de nettoyer les océans à grande échelle! Ce projet est magnifique et j'aimerais le soutenir avec vous! Merci d'avance pour votre générosité!  En un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci encore !Pour les Océans! Alban  My dear friends, This summer, from August 10 to 18, for the first time, I will walk 200km in Swiss Jura and pick all plastics, plastic bottles and other rubbish on the way.I also wish to support, with your help, an organisation I deeply care about: The Sea Cleaners: https://www.theseacleaners.org/en/the-manta-a-revolutionary-vessel/. I chose them because they focus on a major environmental issue: ocean plastic and also because they found a revolutionary approach to tackle it. Yvan Bourgnon, a famous navigator, adventurer and holder of many Worldwide Record in sailing experienced how much our oceans are polluted by plastic especially. In 2030, it is estimated that there will be more plastics in the oceans than fish if nothing is done! Because of this emergency, Yvan has created a vessel able to clean oceans plastic in a scalable and sustainable way! This project is wonderful and I would love to support together with you. Many thanks in advance for your generosity! In one click, you can participate:* Everyone gives what he/she wants - every cent counts!* Payments are fully secured.If you like the initiative and the project, feel free to share further with your friends!Many thanks again!For the Oceans, Alban

27

1 160 €

58 %
Association Selectum Pour L'environnement Et La Culture

Association Selectum Pour L'environnement Et La Culture

SALAKTA, (سلقطة) est un village du Sahel tunisien situé à 5 kilomètres de Ksour Essef. Son nom est dérivé du latin Sullecthum (« lieu béni ») en raison de la beauté de sa plage. C'est d'ailleur de la que provient le nom de notre association : selectum. Rattaché à la délégation de Ksour Essef dans le gouvernorat de Mahdia, elle possède une population de 3 477 habitants, une mer turquoise, un village paisible et un petit musée d’une grande richesse, mais elle est surtout l’un des sites historiques les plus anciens du pays. Son port de pêche a été successivement occupé par les Phéniciens, les Byzantins, les Romains puis les Arabes. C’est à Salakta que l’une des principales mosaïques du Musée national du Bardo est découverte: La mosaïque d’Ostie.Le village était un lieu privilégié pour les Byzantins qui l’utilisaient comme point stratégique pour leurs conquêtes. À l’époque romaine, Salakta était un important port commercial. Durant la Seconde Guerre mondiale, les Français y implantaient une base militaire alors que les Allemands y créaient une base de défense.            MAIS.......SALAKTA , est une belle cité du littoral tunisien menacée par l'érosion ; la dégradation de l’environnement,  la disparition du stock sédimentaire côtier suite à l’attaque du vent mais surtout des constructions qui n’ont pas été étudié de sorte à respecter la dynamique côtière. Des constructions au dépend des dunes qui engendre la disparissions progressive des stocks sédimentaires en sable et la régression des herbiers sous l’action de la pollution. Ajouté à tout cela la pollution causés par l’homme . C'est pourquoi nous avons besoin de vous , afin de realiser differents projets notamment :  * Organisation de la journée de sensibilisation des populations à l’environnement* Journée de nettoyage des plages * aide au ramassage des dechets au sein de la cité  Nous sommes une association essentiellement constitué de citoyen adulte et enfant de salakta. Vous pouvez suivre nos actualités, photos et videos de nos actions antérieures, sur notre page facebook : https://www.facebook.com/AssoSelectum/

25

1 240 €

82 %
Projet Green By Kiprun - Courses de la Braderie de Lille 2019

Projet Green By Kiprun - Courses de la Braderie de Lille 2019

Tu es salarié(e) de DECATHLON et tu souhaites participer à l'une des courses de la Braderie 2019 (10km ou Semi Marathon) le samedi 31 Août prochain. Kiprun avait pris pour habitude d'offrir intégralement le dossard aux collaborateurs DECATHLON, mais nous avons malheureusement essuyé de nombreux abus : de trop nombreux collaborateurs s'inscrivent mais n'honorent pas leurs inscriptions, ce qui lèse d'autres collaborateurs qui sont arrivés trop tard pour bénéficier des dossards offerts. Ces abus nous obligent à revoir notre mode d'attribution des dossards des courses partenaires Nous avons décidé de demander une participation symbolique de 5€ (tu peux mettre plus si tu le souhaites), en guise d'engagement, à chaque collaborateur souhaitant bénéficier d'un dossard pour la course via Kiprun. Nous allons travailler avec les organisateurs et acteurs locaux pour définir d'une action en faveur de la réduction de l'impact écologique engendré par une telle organisation. Le montant de cette cagnotte y sera entièrement consacré ! Ta participation à cette cagnotte est incontournable si tu souhaites avoir accès à l'un des dossards dont dispose Kiprun . Pense à réaliser ta partipation à cette cagnotte en utilisant ton nom et ton prénom réel, en mode NON anonyme, pour que nous ayons trace de ta participation. Une fois ta participation effectuée, transfères l'email de confirmation que tu recevras à Lucie VERNE ou Julien PARENT (ambassadeurs Kiprun) puis tu recevras un code d'inscription à usage unique pour t'inscrire gratuitement sur le site de l'événement en réponse à ton email. Attention, le nom du contact à qui envoyer la confirmation changera à la fin de l'été, au retour de congés de la coordinatrice interne de l'événement Les dossards Kiprun sont exclusivement réservés aux collaborateurs de DECATHLON.

69

360 €

projet anamey

projet anamey

Construction d'un ECO-LODGE :Préserver l'environnement par l'écotourisme   PRESERVER L'ENVIRONNEMENT  La déforestation pétrolière à bouleversé l'éco-système, les populations de singes, et d'oiseaux se sont vus disparaître peu à peu. Le projet ANAMEY souhaite faire revenir ces populations d'animaux par la plantations d'arbres et de fleurs. PRESERVER LA CULTURE HARACKBUT La communauté Harakbut est issue d'une tribu Amazonienne coupée du monde encore il y a 70 ans. Leur coutume, leur savoir et leur dialecte méconnus du grand public se perdent peu à peu. Le projet ANAMEY souhaite développer l'apprentissage de cette culture aux générations futures et ainsi faire perdurer cette richesse du patrimoine mondial. SENSIBILISER LES COMMUNAUTE A L'ECO-TOURISME Le projet ANAMEY accompagne la communauté à gérer un tourisme éco-responsable et développer une économie locale raisonnée. Celle-ci sera basé sur l'auto-suffisance et le respect de la nature. La construction d'un éco-loge entièrement en bois, l'installation de panneaux photovoltaïques, la recherche de savons biodégradable, la création d'un potager écologique ainsi que le tris des déchets seront les actions mener sur le terrain par nos bénévoles. A quoi serviront les dons ? - Construire un éco-lodge grâce au bois environnant- Acheter le matériel necessaire à la construction- Implanter des arbres ainsi que des fleurs,- Installer des panneaux photovoltaïques,- Installer un système d'eau venant de la rivière avoisinante- Créer un bassin d'eau chaude thermale naturelle- Instaurer un tri des déchets Suivez-nous sur notre site internet :  https://projetanamey.hubside.fr/ Ou sur notre page FACEBOOK et INSTRAGRAM : https://www.facebook.com/projetanamey/ https://www.instagram.com/projetanamey/ Soutenez notre projet ! Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.Chacun participe du montant qu'il souhaite.Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

24

1 110 €

Les P'tites Pousses ont besoin de votre aide!

Les P'tites Pousses ont besoin de votre aide!

(ENGLISH VERSION BELOW)Bonjour à vous tous,Aujourd'hui nous sollicitons votre aide par solidarité. Nous sommes de jeunes maraîchers bio situés dans le sud de la France (Pyrénnées-Orientales), s'étant lancés il y a deux ans dans le projet. Ce métier est notre passion et nous mettons beaucoup de coeur et d'énergie dans notre travail pour permettre à nos clients de manger les meilleurs produits possible et avec un maximum de diversité en terme d'espèces. Tout au long de ces deux années nous avons fait face à de multiples imprévus qui nous ont pour la plupart mis dans des situations difficiles mais nous avons toujours su retomber sur nos pattes car cela fait parti de notre métier d'agriculteur que nous aimons. Toutes ces expériences nous ont finalement fait avancer et nous avons beaucoup appris grâce à elles. Mais la raison pour laquelle nous vous faisons appel aujourd'hui, est parce que cette fois ce fût la goutte de trop.Des rôdeurs nous ont volé notre pompe à eau récemment. Cette situation nous a ecoeuré et découragé mettant en péril toute notre culture. Malheureusement ce n'est pas la première fois que l'on nous vol du matériel nécessaire au bon déroulement de notre travail.Nous n'avons pas les moyens pour racheter une pompe de même qualité que celle disparue.Une fois la campagne menée à terme, nous comptons cette fois, sécuriser la pompe de manière sûre et définitive pour ne plus faire face à ce genre de situation. Puis par la suite, nous clôturerons notre parcelle entièrement. Si notre projet vous parle, et vous touche, vous pouvez participer pour nous aider. Nous vous remercions infiniment, celà nous tient vraiment à coeur. Même la plus petite donation fera une énorme différence.  Avec tout notre amour, Les P'tites Pousses! English version:Hello everyone, today we need your help. We are young organic farmers located in South of France and we've been starting our project 2 years ago. This job is our passion and we love giving our best for our customers. We are doing it with a lot of love and dedication. Since we started a lot of non expected things happened of course. We always manadged to learn and grow from all our experiences. But this time was the time to much. Some guys came by night to still our water pump that is preciousely needed to keep our vegetables alive. it is not the first time that we've been stollen unfortunately. We need help to keep providing delicious food, and to refund this awful act and get better secured for not let this happen once more.The smallest donation is already so helpful for us. If you feel like it, we'd be so greatful and we're feeling already so blessed to have you all.thank you for readingWith all our love, Les P'tites Pousses! Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

31

700 €

Lancement LadyBird, micro ferme écologique et pédagogique

Lancement LadyBird, micro ferme écologique et pédagogique

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire ! Le projet LadyBird est en train de naître...Notre micro ferme écologique et pédagogique, basée sur l'entomologie (insectes auxiliaires) et les mini animaux s'est fixé comme un de ses objectifs, de sensibiliser le public des jeunes et des enfants à l'écologie et le respect de la biodiversité. Nous avons besoin d'un coup de pouce pour pouvoir préparer l'accueil des familles et des scolaires autour d'activités de sensibilisation passant par :- des kits à emmener chez soi pour assister au cycle du vivant en observant des coccinelles, des cétoines, des phasmes ou des papillons, de la larve à l'adulte...- la construction de nichoirs à mésanges (qui luttent contre certains envahisseurs comme les chenilles processionnaires), d'hôtels à insectes...- des balades pédagogiques dans les alentours pour ancrer des connaissances et connaître son environnement local- un jardin et une mini ferme pédagogiques (avec des mini animaux, de race naturellement petite comme les moutons d’Ouessant...) pour être au cœur de la vie d'une micro ferme (prendre soin, planter, nourrir...) et participer le temps d'une visite atelier... Nous avons :- une partie de notre cheptel entomologique (phasmes feuilles, cétoines...)- une partie de notre matériel (terrariums)- l'oasis nature de La Source à Lambesc au cœur de la Provence- les savoir faire et les compétences- beaucoup d'idées et de passion et toute la nature autour de nous ! Il nous manque le reste !- les mini animaux : 1 âne, 8 poules, 2 moutons, 2 chèvres, 1 cochon- les souches de coccinelles et papillon- la petite serre à insectes- le poulailler et les étables- les kits pédagogiques (box transparentes)- les nichoirs et abreuvoirs à oiseaux et notre adhésion Refuge LPO (Ligue Protectrice des oiseaux) Pour chaque participation, un futur petit cadeau ! (un nichoir à votre nom, un hôtel à insectes, un lot de larves de coccinelles pour les rosiers, 6 oeufs frais, une balade commentée, la participation à un atelier, un week-end à la ferme...) Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.*     Chacun participe du montant qu'il souhaite.*     Tous les paiements sont sécurisés.MERCI DU FOND DU CŒUR ET BIENVENUE DANS NOTRE OASIS NATURE EN PROVENCE !

26

848 €

16 %
PROJET ETUDIANT VOITURE SOLAIRE

PROJET ETUDIANT VOITURE SOLAIRE

Notre association, composée d’étudiants du lycée Jean-Baptiste De Baudre, situé à Agen (47000), souhaite participer à une course :La Chartres SolarCup se déroule à Chartres (véhicules à énergie électrique / solaire). Dates prévues : Le vendredi 28 et samedi 29 juin 2019. L’objectif est de promouvoir les énergies renouvelables, l’éco-mobilité et les véhicules électro-solaires en effectuant le plus de kilomètres en 7 heures de course. La Solar Cup est bien plus qu'un simple challenge d'endurance. Cet évènement unique en France se veut un moyen de promotion des formations scientifiques et technologiques, en rassemblant en un même lieu et sur un même thème l'enseignement universitaire et secondaire mais aussi des entreprises partenaires. Il permettra à un public non averti de découvrir les technologies actuelles et futures en rapport avec les énergies renouvelables et l'éco-mobilité. La course solaire s’inscrit en parfaite adéquation avec le projet de développement durable. En effet, depuis le mois de mai 2016, l’Agglomération chartraine est lauréate de l’appel à projet national «Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte» (TEPCV).Ainsi, la Chartres Solar Cup participe localement à la recherche et au développement des énergies renouvelables, tout en contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Il y aura deux manches : une de 2 ou 3h le premier jour et une autre de 6h le second jour (voitures solaires). L’objectif pour notre lycée est de faire un retour à la compétition avec le véhicule de l’association CALENE. Le véhicule doit subir des modifications importantes pour participer à cette compétition. Pour notre financement nous avons besoin de 6 000 € afin de pouvoir mettre en place :- Des capteurs solaires- La partie électrique commande et moteur- La transmission, direction et la coque du véhicule Ces modifications seront effectuées au sein de l'établissement par les étudiants des sections BTS Conception des processus de réalisation de produit (CPRP), BTS Conception de produits Industriels, BTS Systèmes numériques option A informatique et réseaux (SN IR), BTS Système numériques option B électronique et communications (SNEC) ainsi qu'un soutien du BTS Support à l'Action Managériale (SAM). Effectuez votre don en un clic :- Chacun décide de son montant.- Tous les paiements sont sécurisés. Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

26

520 €

52 %
Projet GAIAA

Projet GAIAA

Bienvenue sur cette cagnotte pour nous aider à réaliser notre projet GAIAA ! * GAIAA, ça veut dire quoi  ?Gaïa signifie « Terre » pour la Grèce Antique et pour nous, GAIAA signifie Global warming : Awareness Insight Across America. En clair, ce projet est notre contribution à la préservation de la Terre ! * GAIAA, c'est qui ?Nous sommes Adèle et Manon, deux étudiantes en deuxième année d'école d'ingénieurs à Grenoble-INP Ense3 (Ecole Nationale Supérieure de l'Energie, l'Eau et l'Environnement). Et nous portons fièrement GAIAA, parce qu'il est pleinement en accord avec nos convictions !  * Et le projet GAIAA, c’est quoi ?GAIAA est le projet que nous allons réaliser durant notre année de césure, de janvier à juin 2020. Notre idée :Partir en Amérique rencontrer les populations locales et discuter de la problématique du réchauffement climatique. Nos objectifs :. Evaluer leurs conscience et connaissances sur ce phénomène. Collecter les témoignages de types de personnes très variées. Rassembler ces témoignages dans un support audiovisuel. Présenter notre projet et susciter des débats pour sensibiliser sur la thématique Nos pays ciblés :Nous avons souhaité privilégier des pays offrant une grande diversité de cultures et de régimes politiques mais également des régions plus ou moins touchées par le risque climatique afin d'avoir un large panel de points de vue. Notre parcours :Nous traverserons le Brésil, l'Argentine, le Chili, le Pérou, les Caraïbes, les États-Unis, le Canada et le Groenland. Notre méthode :Sur la base d’un questionnaire général, nous adapterons nos questions aux types de personnes et aux régions concernées. Nous pensons, en effet, qu'il est important de s'intéresser à la perception qu'ont les populations du réchauffement climatique afin de cerner les points mal compris et d'axer la sensibilisation dessus afin qu'elle soit plus efficace.  * 3 raisons de nous soutenir  #1 Parce que c’est un projet qui nous tient personnellement très à cœur et que nous sommes très sensibles aux causes environnementales comme de plus en plus de jeunes de notre génération. #2 Parce que le réchauffement climatique, ça concerne tout le monde ! Et que notre idée n’est pas de faire une simple étude scolaire mais bien de générer des échanges plus larges afin de sensibiliser sur le sujet et d’amener de vrais débats d’idées et de convictions.Bref, GAIAA, c’est notre projet mais c’est aussi le vôtre.  #3 Parce que c’est un projet qui nécessite un budget conséquent pour des étudiantes…Pour réaliser ce projet, nous aurons besoin d'un budget de plus de 20 000€ qui nous permettra de nous déplacer, de nous loger, de nous nourrir, mais également d'acheter du matériel audiovisuel pour récolter les témoignages.  Note : dans l'optique de limiter notre impact carbone, nous privilégierons les trajets en bus et train, moins polluants que l'avion ! Comment soutenir GAIAA ? Nous avons besoin de vous pour nous aider à concrétiser ce projet !Si vous trouvez notre projet intéressant et que vous souhaitez nous soutenir, n'hésitez pas à partager notre cagnotte autour de vous pour nous aider à récolter plus de dons ! Suivez notre périple sur les réseaux sociaux !Si vous souhaitez suivre nos aventures, nous tiendrons régulièrement à jour nos pages sur les réseaux sociaux.Page Facebook : https://www.facebook.com/Projet-GAIAA-351091482409857/Instagram : https://www.instagram.com/projet_gaiaa/?hl=fr Merci à tous !

19

748 €

35 RUCHES vandalisées volontairement

35 RUCHES vandalisées volontairement

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Bonjour à toutes et à tous, Je m'appelle Sandrine, passionnée de "Nature" tout comme mon concubin et nos 2 enfants: Simon (14 ans) et Jules (10 ans). Je crée cette cagnotte pour eux, de véritables passionnés d'apiculture mais DESESPERER !!!! Ils sont apiculteurs-amateurs depuis plusieurs années(mon concubin est fils d'apiculteur). Donc de véritables connaissances et une passion commune et familiale.Et maintenant un papa qui l'a de nouveau retransmise à ses enfants. Mon concubin a investi dans l'achat de matériel apicole (très honéreux), nos enfants ont rassemblé une partie de leurs étrennes pour acheter des ruches également avec des abeilles de sélection. Au fil du temps, un rucher de 40 ruches a été crée, ils étaient contents, fiers... Transhumances des ruches pour confectionner les miels suivants:- printemps,- acacia,- forêt, - toutes fleurs du Jura. Pour notre consommation personnelle, les amis, connaissances . C'est avant-tout une passion et non un commerce. A l'automne, fin de la transhumance, le rucher complet est rapatrié à notre domicile et tout en excellent état (ruches) et parfaite santé (abeilles). Le DRAME se produit... 35 RUCHES VANDALISEES en une seule nuit (insecticide). Plainte en Gendarmerie contre x, avec suspicion d'une certaine personne mais sans preuve malheureusement.Donc ils ont donc tout perdu...la CATASTROPHE pour mes passionnés!!!!  A quoi va servir cette cagnotte? Pour information, une ruche complète coûte 270 euros:(corps de ruche + cadres + abeilles). - L'achat de cadres: (7 cadres x 35 ruches) soit 350 cadres (4 euros l'un) à racheter pour un coût d'environ 1400 euros. - L'achat d'essaims avec des reines de sélection de race "frère-Adam"(150 à 180 euros l'essaim).35 essaims à racheter pour un coût de 5600 euros. Coût TOTAL de l'investissement ou (de la perte): 7000 euros. Vous avez la possibilité de nous adresser un réglement par chèque par voie postale: Mr ROLLIN  Christophe et ses enfants352 impasse du Venet71500 MONTCONY  En vous remerciant par avance pour eux. Et pensez que c'est également pour le bien de NOTRE planète.  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.*  Partagez cette cagnotte !MERCI aux participants.

18

569 €

WFC (Walk For Climate)

WFC (Walk For Climate)

Bienvenue sur notre cagnotte solidaire ! Aujourd'hui, Victor Bourgeois et moi-même, Ugo Grandi vous présentons notre projet !   Nous sommes deux étudiants engagés et empreints d'une forte volonté d'avancer, de dépasser nos limites.  Nous souhaitons découvrir une partie de l’Europe à pieds. Nous souhaitons également participer, à notre échelle à la transition énergétique.  Comme vous, nous polluons. Mais nous voudrions le faire en utilisant le moins de ressources possibles.Aussi, démontrer que par des moyens alternatifs, nous pouvons faire de grandes choses; et ce même avec de petits moyens. Qu'avec de la volonté, de la motivation tout est possible.   C'est pour cette raison que nous avons organisé une marche pacifique à travers 5 pays européens : France, Belgique, Pays-Bas, Danemark et enfin la Suède. 👣  Pour cela, nous sommes prêts à nous dépenser!   Pour un périple d'un mois comprenant plus de 2000 km parcourus dont 750 km à pied, nous souhaitons propager notre message de paix et d'amour, encourageant encore et encore les comportements individuels et collectifs.  Si vous vous reconnaissez à travers nos valeurs, et que vous le souhaitez, vous pouvez vous aussi participer, à votre échelle en contribuant à notre projet.   Selon le volume récolté, entre 5 et 10% des fonds seront reversés à une association nationale ou locale (Caen), luttant quotidiennement contre le réchauffement climatique et ses conséquences désastreuses sur notre écosystème.  Pour nous aider, nous comptons sur votre soutien 💛 Avec nous, soyez acteur du changement 🌲🌲🌲

16

652 €

43 %
Création d'une école écologique

Création d'une école écologique

Bonjour et bienvenue à tous et à toutes ! Notre projet de création d'école écologique dans les Haut de France a besoin de vous pour voir le jour! Qui sommes-nous?Cinq jeunes femmes, Aude, Charlotte, Marie , Marie et Marine, enseignantes, formatrice ou directrice d'accueil collectif de mineurs et formatrice bafa, formées à la communication non violente, actrices dans le respect de l'environnement sous toutes ses formes, passionnées de neuroscience chez l'enfant, prônant l'éducation bienveillante, des valeurs d'éducation populaire, de tolérance, de partage, qui souhaitent offrir aux enfants une autre manière d'apprendre et de s'éveiller! Constat:  A l’heure où les actions visant à réduire tout type de pollution se multiplient, il nous a paru évident de devoir transmettre dès le plus jeune âge les notions telles que la protection de l’environnement et l’écologie, et ceux en proposant une pédagogie alternative en accord avec nos valeurs. Notre souhait de s'unir et de créer une entité dédiée à l'écologie et à la bienveillance nous est apparu comme une évidence: Ainsi vient l'apparition de l'association Fleurir L'Enfance  Cette association nous permettra de sensibiliser, de partager, de communiquer autour de ses sujets qui nous sont chers mais notre objectif principal est encore plus grand:  créer une école alternative, une “eco-école” dans laquelle la pédagogie par la nature serait dominante: L'école l'Envol  “Et si élever les enfants dans la douceur, dans l’affection et dans l’empathie, rendait les humains plus pacifiques et plus aimants et transformait le monde?” C. Guéguen Les valeurs phares de notre projet: * Ecologie et sensibilisation au respect de l'environnement: démarche zéro déchet, sensibilisation à l’environnement, ateliers nature, recyclage, sensibilisation au patrimoine local naturel, mise en place d'un potager/poulailler  * Education positive et mise en valeur du vivre ensemble: bienveillance, Communication Non Violente , respect du rythme et des besoins de l’enfant, action solidaire, partenariat avec les familles * Pédagogies alternatives: pédagogie par la nature, enfant au coeur des apprentissages, participation active à la vie de l’école, classe désencombrée A quoi vont servir les fonds récoltés?1/ Financer l'achat de matériels2/ Financer une partie des salaires des intervenants         => Tout cela dans le but de diminuer le montant des frais de scolarité afin de rendre notre école accessible à tous  Pour ceux qui souhaitent s'informer davantage, voici plus en détail notre projet:https://docs.google.com/document/d/19PM4a_0ynwrD76ScRvU2LrLx1H_wPyg1lew3I2ZeGlA/edit?usp=sharing  Contact: Association Fleurir L’enfance (association en construction, à venir sur les réseaux sociaux durant le mois de mai)  mail:    Milles mercis pour votre soutien, vos dons et vos partages!

18

560 €

Sauvons Montjay! Soutien de l'action en justice de riverains contre un projet d'immeuble

Sauvons Montjay! Soutien de l'action en justice de riverains contre un projet d'immeuble

Bonjour à tous ! Nous sommes un collectif composé de plusieurs habitants de Montjay, un quartier de Chambéry en Savoie (73).Nous sommes opposés à un projet d'immeuble sur un terrain situé à l'angle de deux rues de notre quartier (rue Docteur Voutier et Chemin de Montjay), projet qui constituerait une véritable aberration environnementale, mais aussi architecturale.Les habitants du quartier avaient été alertés de la situation en juillet 2017 et avaient été nombreux à signer la pétition de notre collectif de riverains.Mais aujourd'hui nous avons besoin d'une aide plus « large » pour pouvoir espérer sauver ce quartier au caractère remarquable. En effet, le quartier de Montjay est un quartier aux caractéristiques rares de par :-Son patrimoine naturel: De nombreux animaux peuplent le quartier (écureuils roux, geais, hérons, rapaces, piverts, roitelets, martres des pins, biches, crapauds, renards, libellules, insectes remarquables, etc...) mais également différentes essences d'arbres et végétaux remarquables !-Son patrimoine architectural : Le quartier de Montjay est une cité-jardin. Il constitue un véritable poumon vert malgré sa situation à moins de 5 minutes à pied du centre-ville de Chambéry !Mais ce n'est pas tout, c'est également un témoignage historique de grande valeur de l'utopie d'un capitalisme social, à visage humain : sur une même colline se côtoient et vivent ensemble toutes les classes sociales, du patron à l'ouvrier. La colline a été construite à partir des années 20 sur l'idée de la "cité-jardin". Les patrons ont construit des maisons pour leurs employés, ouvriers, et cadres (Chiron, Péchiney, EDF, SNCF...) et vivent auprès d'eux. Chaque maison a son jardin de manière équilibrée. C'est cette réussite historique qui a amené la qualité de vie rencontrée à Montjay aujourd'hui et cette extraordinaire biodiversité. La défense du quartier en justice entraîne malheureusement de nombreux frais.En effet, le permis concernant le projet a finalement été accordé.Nous avons contesté ce permis auprès du Tribunal administratif de Grenoble, qui a rejeté notre recours en mars 2019.Un nouveau collectif se constitue donc actuellement.Nous restons en effet convaincus que ce projet est un mauvais projet :- qui ne s'insère pas dans son environnement par ses disproportions et ses caractéristiques et qui incarne un réel préjudice à la vie de la faune et de la flore du quartier;- qui ouvrira une brèche et servira de point d'appui et de référence à tous les promoteurs pour bétonner Montjay;- qui causera de nombreux désagréments aux habitants des rues concernées C'est la raison pour laquelle nous allons faire appel de la décision du Tribunal administratif de Grenoble auprès de la Cour administrative d'Appel de Lyon. Nous avons donc besoin de votre aide aujourd'hui pour garder en vie le caractère remarquable en tous points de Montjay.Si vous souhaitez nous soutenir financièrement pour les frais de justice (avocat, expertises, procédure), une souscription par le biais de la présente collecte est ouverte. Les frais d'avocat pour l'appel sont estimés à environ 4.000 euros (ou plus), en plus des frais que nous avons déjà engagés. Pour celles et ceux qui préfèrent utiliser le chèque, vous pouvez aussi envoyer un chèque, libellé à l'ordre du cabinet d'avocat CDMF Affaires publiques, qui assure notre défense (au 82 rue Docteur Voutier, 73000 Chambéry).L'utilisation des fonds sera vérifiée et attestée par M. Pierre BOGEY, commissaire aux comptes retraité. Merci par avance à tous !

12

820 €

27 %
Haut de page