Aller au contenu principal

100000 arbres pour demain

Ensemble, participons au reboisement du Nord Pas-de-Calais !Le Nord-Pas-de-Calais est le territoire le moins boisé de France avec moins de 9 % de bois et de forêts, contre 31 % en moyenne au plan national.Partout, des initiatives individuelles et des actions en entreprises témoignent de la volonté de faire revenir l’arbre dans la région. Elles restent insuffisantes. Et pourtant… Hêtres, chênes, bouleaux, frênes… Champions de la captation du carbone, ils piègent le CO2 responsable de l’emballement climatique.Pour toutes ces raisons, La Voix du Nord a décidé de s’engager dans une opération 100 000 arbres pour demain qu’elle pilote avec les Parcs naturels régionaux (ENRx) et l’association régionale des Planteurs volontaires avec 12 projets qu'elle finance. D'autres projets peuvent être financés avec votre soutien solidaire. Nous avons besoin de vous. Contribuer même symboliquement à une opération de financement participatif pour le reboisement est une manière – responsable, engagée et bienveillante – de protéger notre nature. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !  Retrouvez tous nos articles sur https://www.lavoixdunord.fr/tags/100-000-arbres

314 participants

10 096,48 € collectés

50 %

Un Jardin-Forêt à Madagascar

ECOSITE IØNIALA, UN JARDIN-FORET COMESTIBLE & MEDICINAL SUR LA CÔTE EST DE MADAGASCAR LE CONTEXTE « Explosion démographique, guerres et famines, exploitation des plus faibles, destruction des écosystèmes, épuisement des ressources, réchauffement climatique, pollution généralisée de la planète... » Plutôt déprimant comme introduction ? On vous l’accorde. Toujours est-il que nous sommes face à ces enjeux reconnus comme vitaux et communs à tous. Sans vous dessiner en plus le contexte féérique de Madagascar (75 % de la population vit avec moins de 1,90 dollar par jour, près de 45% des forêts naturelles ont disparu en 60 ans etc... etc...), autant dire que des raisons de se lancer dans un projet environnemental et social, il y en a une liste sans fin. Alors nous avons décidé d’agir, à notre échelle, celle d’un petit village de pêcheurs de la côte Est de la Grande Ile, à Mahambo... LE PROJET L’idée est simple : nous souhaitons créer un lieu inspiré de notre environnement; riche de ressources terrestres et marines, répondre à des problématiques globales, et en faire profiter le plus grand nombre, d’ici et d’ailleurs. Concrètement, nous souhaitons créer un jardin-forêt de démonstration (1 hectare environ) procurant des fruits, légumes, baies et feuilles comestibles, des plantes aromatiques et médicinales, du miel et de la matière d’œuvre. Ceci dans l’objectif de : * Inciter la population locale à prendre soin de son environnement et optimiser les ressources qu’il a à offrir, en leur transmettant les principes de permaculture par la démonstration de nos résultats.* Faire découvrir un échantillon de la biodiversité magnifique de la côte Est de Madagascar et partager nos valeurs aux visiteurs de passage. Et ensuite, proposer des activités écologiques et culturelles, en organisant stages, séjours et événements sur le thème du bien-être. Et continuer les plantations sur 4 hectares supplémentaires. Ceci afin de : * Créer un lieu où l’on se ressource, on rencontre, on échange, on apprend.* Continuer à financer le développement du jardin-forêt, organiser des formations, créer une école de la nature pour les enfants... Nous avons déjà atteint de nombreux objectifs depuis le début de ce rêve un peu fou (diront certains). Depuis la première parcelle achetée, nous avons protégé le terrain des coupes sauvages et laissé la biodiversité reprendre sa place. Nous nous sommes installés sur place. Nous sommes devenus parents d’un petit garçon. En parallèle, nous avons développé notre entreprise, ISILIA Development, une petite agence d’accompagnement de projets et de communication qui nous a permis de financer les premiers aménagements et plantations du terrain. QUI SOMMES-NOUS? Nous, c’est Charlotte & Gilles, couple franco-malgache, parents de Noah, 3 ans. Convaincus que c’est par l’exemple que nous pouvons transmettre nos idées, nous expérimentons depuis 4 ans maintenant comment travailler et vivre avec la nature. Issus de secteurs d’activités différents - hôtellerie, tourisme durable / communication, nouvelles technologies - nous mettons au profit de l’EcoSite nos compétences et apprenons de notre expérience sur le terrain. Nous sommes également entourés de passionnés et experts qui nous transmettent leurs connaissances. Entre autre, un couple voisin propriétaire d’une véritable petite jungle nourricière qui nous apportera d’ailleurs leur aide dans ce projet. Mais aussi une amie propriétaire d’hôtel au plus beau jardin tropical des environs et un couple d’amis propriétaires d’un écolodge, avec qui nous partageons réussites, nouvelles pratiques et déceptions ! BUT DE CETTE CAGNOTTE Cette cagnotte servira à : * Assurer le salaire d’un jardinier pendant un an !* Défricher, préparer et aménager toutes les futures zones de plantation, et y’a de quoi faire !* Acheter du matériel (brouette, rateaux, pelles...).* Acheter les plants (une centaine d'arbres fruitiers ou utiles et environ trois cents plantes alimentaires, médicinales, aromatiques et ornementales).* Planter !* Et entretenir le site. Si la cagnotte dépasse l’objectif prévu, nous pourrons alors commencer à étendre le jardin-forêt pour encore plus de plantations, peut-être même installer des toiles de tente pour vous accueillir quelques jours ! A titre d’exemple, 25€ équivaut à 5 arbres plantés (y compris : l'aménagement de la zone, l'amendement du sol, l'achat des plants, du matériel...), et 50€ représente ici un mois de salaire pour un jardinier à mi-temps ! Contribuer, même symboliquement, à cette cagnotteest également un moyen d’encouragerles projets environnementaux & sociauxde petite envergure et à fort impact local. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte. * Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.* Partagez cette cagnotte pour nous aider à récolter plus de dons ! PLUS D’INFOS SUR LE PROJET Pour en savoir plus sur l’EcoSite IØNIALA découvrez : * Le site web : ioniala.org* La page Facebook : EcoSite iøniala* Le compte Instagram : ecosite_ioniala

28 participants

1 894 € collectés

75 %

Aidez la Ferme du Romagoua dans son projet agroécologique !

Bonjour à toutes les personnes solidaires ! :) Au coeur du magnifique massif des Maures, le projet de La Ferme du Romagoua est la sensibilisation et l'éducation à l'environnement, l'expérimentation et la diffusion de pratiques agricoles respectueuses de l'environnement, le renforcement des liens entre humains, et avec la nature, la préservation et la mise en valeur de la biodiversité, ainsi que la création d'emplois locaux ! Pour cela, nous souhaitons créer une micro-ferme pédagogique qui nous permettra la tenue de formations et l'accueil de différents publics (enfants, personnes socialement exclues ou passionnés de nature) : cueillette, travail des fibres et colles végétales, vannerie sauvage, fabrication d'outils primitifs, d’outils manuels agricoles, de paniers de récolte, de mangeoires à oiseaux, de nichoirs, travail du bois, fabrication de couverts en bois, initiation à l’agroécologie, technique de battage, tissage de la laine, tricotage, transformation de la production du potager et du verger, extraction d’huiles essentielles et d’eaux florales, randonnées équestres, circuit découverte du Massif des Maures, sortie calèche. Nous souhaitons également organiser des chantiers participatifs conviviaux et gratuits, ouverts à toutes et à tous pour sensibiliser et former le plus grand nombre ! Grâce à la vente des produits agroforestiers (frais ou transformés) nous espérons dès la deuxième année atteindre l’autonomie financière pour mener à bien nos objectifs, mais en attendant nous avons besoin de votre aide pour les dépenses de la première année, à savoir : assurer le terrain (qui nous est prêté gratuitement), acheter le materiel (bâches, serres, clôtures, grillage, piquets...), les semences et dès que possible embaucher 2 jardiniers-maraîchers à temps plein pour nous pretter main forte ! A noter qu’en tant qu'organisme d'intérêt général, La Ferme du Romagoua peut bénéficier de dons déductibles des impôts à hauteur de 66 % du montant versé dans la limite de 20 % du revenu imposable. Un don de 100 € ouvre par exemple droit à une réduction de 66 €, un don de 1 000 euros à une réduction de 660 euros, 10 000 euros à une réduction de 6 6000 euros, etc. Merci d'avance pour votre aide précieuse et à bientôt peut-être à la Ferme du Romagoua ! :)

28 participants

1 270,66 € collectés

1 %

Projet Silva 2020

PROJET SILVA 2020 Création d'une forêt indigène Après la réussite de nos premiers projets en 2018 et 2019 nous allons continuer notre œuvre avec la création d'une troisième forêt indigène dans le Tarn. "La première règle de l'écologie, c'est que les éléments sont tous liés les uns aux autres."Barry Commoner A propos du projet L’écologie, c’est avant tout la défense des écosystèmes, composés par une multitude d’organismes. Pour adopter une démarche écologique, il est important de comprendre l’équilibre de la relation entre l’homme et la nature, de l’aimer et de le protéger. Les arbres favorisent la biodiversité en fournissant abri, nourriture et protection à de nombreuses espèces d’oiseaux, d’insectes, de petits mammifères, de champignons...La disparition d'une seule espèce végétale peut entraîner à elle seule l'extinction de 30 espèces animales.La richesse biologique et écologique des forêts est la source du vivant. Chaque année, entre 13 et 15 millions d'hectares de forêt disparaissent, (surface de la Belgique). La déforestation est à l’origine de 17 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (source GIEC).En France, la forêt regagne du terrain depuis le milieu du XIXème siècle. Mais le reboisement se fait mal, souvent une seule espèce est plantée et la biodiversité ne fait que diminuer.Seul 0,2% de la forêt française est qualifiée de naturelle ; c'est à dire non touchée par l'homme depuis environ 100 ans (source Ministère de l’Agriculture). Notre idée est simple, sur un sol vierge, dans un but écologique et citoyen, nous voulons créer une forêt indigène. Planter de nombreuses essences locales, de grands feuillus aux petits arbustes, dans le respect de l'environnement, sans produits chimiques. Notre but : favoriser la biodiversité, recréer des forêts naturelles variées, réintroduire certaines essences en voie de disparition et montrer au plus grand nombre que des solutions sont possibles. Chaque être humain a donc une empreinte carbone qui varie selon son mode de vie.Un français émet en moyenne 11,9 T de CO2. Sachant qu'un arbre stocke en moyenne 30kg de CO2 chaque année, il faut environ 393 arbres pour compenser sa seule pollution. La forêt Le projet SILVA consiste à créer une forêt indigène avec la méthode Miyawaki adaptée à notre environnement et notre expérience. Qui est Akira Miyawaki ?Le professeur Miyawaki est né en 1928, c'est un botaniste japonais expert en écologie retrospective appliquée à la restauration des forêts natives. Il a ainsi mis en place une méthode et depuis a planté plus de 40 millions d'arbres.En quoi consiste la méthode Miyawaki?Recommandations générales:Flexibilité: s’adapter aux conditions locales et utiliser les moyens disponibles pour que la plantation réussisse. Faire prendre conscience aux locaux de l’importance du projet et les impliquer lors de la plantation. Calme: faire les choses sereinement afin d’assurer la pérennité de la forêt.→Etape 1 : Recherche de la Végétation Potentielle NaturelleIdentification des communautés d'essences 20 km autour de la zone de reforestation.Diversification des essences d'arbres un maximum d'essences d'arbres. →Etape 2 : Préparation du terrainNettoyage et préparation du terrain→Etape 3 : Plantation de la forêt par les volontaires et la communautéPlanter de manière dense, beaucoup plus dense qu'une revégétalisation classique. Appliquer un paillage de protection pour imiter l'humus de la forêt. Une plantation selon la méthode Miyawaki est 30 fois plus dense qu'une revégétalisation classique, la biodiversité est 100 fois plus riche et la croissance des arbres 10 fois plus rapide environ 1 mètre par an et au bout de trois ans la forêt devient autonome.Ce sera notre troisième forêt indigène grâce à vous ! Le lieu : encore à trouver au vu de toutes les propositions mais ce sera dans le Tarn (81). Les arbres indigènes que nous plantons :Acer campestre Erable champêtreAcer monspessulanum Erable de MontpellierQuercus ilex Chêne vertQuercus petraea Chêne sessileQuercus humilis Chêne pubescentQuercus robur Chêne pédonculéAlnus glutinosa Aulne glutineuxArbutus unedo ArbousierBetula pendula Bouleau verruqueuxCrataegus monogyna Aubépine monogyneSalix alba Saule blancSalix caprea Saule marsaultFagus sylvatica HêtreSorbus aria Alisier blancFraxinus angustifolia Frêne oxyphylleFraxinus excelsior Frêne communSorbus aucuparia Sorbier des oiseleursSorbus domestica CormierIlex aquifolium HouxTilia cordata Tilleul à petites feuillesTilia platyphyllos Tilleul à grandes feuillesPopulus alba Peuplier blancPopulus nigra Peuplier noirUlmus glabra Orme de montagneUlmus minor Orme champêtrePrunus avium MerisierCornus mas Cornouiller maleCorylus avellana NoisetierCydonia oblongua CognassierJuniperrus communis GenevrierPyrus communis Poirier sauvageRosa canina EglantierSambucus nigra Sureau noirAcer pseudoplatanus Erable sycomoreCarpinus betulus CharmePopulus tremula Peuplier tremblePrunus spinosa PrunellierMalus Sylvestris Pommier sauvage A quoi sert le financement L'argent récolté sert à acheter les plants, les gaines et les tuteurs mais aussi à la préparation du terrain notamment acheter la paille. Budget nécessaire Nous faisons au pro-rata du financement, plus il y a d'argent plus on peut planter d'arbres. Gaine, tuteurs et plants équivalent à 3 euros TTC (le travail étant bénévole). La paille nous coûte environ 500 euros pour 5 000 arbres. À propos du porteur de projet Yann Roques le porteur du projet a 31 ans, historien, il est secrétaire du Centre Archéologique des Pays Albigeois et conférencier. Il aime transmettre son savoir au public. Il a fait des films, là aussi par passion. Un documentaire historique en 2011 (Coroarios), un film documentaire historique en 2014 (Makrian) et une fiction en 2017 (Le sang des hommes libres).En 2018 il a créé le Projet Silva, un projet environnemental de grande ampleur qu'il a réalisé bénévolement avec l'aide de proches et de bénévoles. 10000 arbres ont été planté grâce à vous et cela continue !Nous sommes une dizaine de membres actifs et une quarantaine de bénévoles pour les plantations.Toutes les volontés sont les bienvenues lors des plantations au mois de novembre.

150 participants

12 815 € collectés

Aide au démarrage de la ferme de Maud et Tom

Aide au démarrage de la ferme de Maud et Tom

Salut à tous, nous sommes Maud (maraichère bio en devenir) et Tom (éducateur spécialisé) et avons un projet d’installation dans le Pays Basque. Le projet : une ferme maraichère-socio-éducative, pour mêler nos compétences ! Avant de se lancer dans ce projet d’envergure, et pour bien le préparer, nous faisons l’expérience d’un lieu-test à partir de septembre 2020 ! Qu’est ce qu’un lieu test ? Un endroit qui permet de tester son projet agricole grandeur nature (2 serres de production, 1 serre à plant, matériel d’irrigation, matériel tracté, logement et 1.5 hectares mis à disposition) ! Ce lieu se situe à Charritte-de-Bas, petit village de 200 habitants eu plein cœur du Pays Basque. Ce lieu est mis à disposition à des personnes qui ont envie de tester leur projet agricole et la candidature de Maud a été retenue pour septembre 2020 (pour 1 an à 3 ans). L’activité de Maud sera hébergée juridiquement et fiscalement par l’association qui gère le lieu par la signature d’un contrat CAPE (Contrat d’Appui au Projet d’entreprise). Pour pouvoir finaliser cette signature nous devons avoir un fond de roulement de 5000€ pour couvrir les premiers frais liés à l’activité de Maud. En effet, elle doit acquérir beaucoup de matériel pour compléter et aménager les serres du lieu ! Pendant ce temps là, Tom va continuer de se former en art thérapie. C’est pour cela que nous sollicitons votre aide ! Se tester et se former est une vraie chance et une vraie opportunité, mais il nous manque des fonds pour pouvoir acquérir le petit matériel et le nécessaire à la mise en place de cultures (séchoir à plantes, table de semis chauffante, semences et plants, matériel agricole, barnum, balance professionnelle, aire de lavage des légumes, caisses de récoltes, compost et fumier, terreaux et pots, bâches et toiles tissées, voiles d'hivernage, matériel pour commercialiser la production de légumes, tisanes et petits fruits, et bien d'autres choses encore). Cette expérience de lieu-test permettra à Maud de tester, produire et commercialiser : des paniers de légumes (production de 40 espèces de légumes), des barquettes de petits fruits, des tisanes de plantes séchées et des plants ! Ensuite Tom rejoindra officiellement l’aventure avec l’acquisition d’une ferme : visites contées, accueil de tout public, médiations et ateliers. L’objectif de cette cagnotte est d’aborder plus sereinement les débuts sur le lieu-test avec les 5000€ nécessaires demandés dans le contrat que va signer Maud. Ces 5000€ nous permettrons d’acquérir le matériel nécessaire à la mise ne place des premières cultures mais permettront également à Tom de continuer à se former. Si vous voulez participer et nous encourager pour ce projet, en partageant notre cagnotte solidaire, en participant financièrement ou humainement, c’est le moment ! Pour encourager un projet agricole et social, une alimentation bio et locale !Merci à tous et à très bientôt Maud et Tom

69

3 305 €

66 %
Soutenir les actions du CIL : Collectif d'Intérêt Local d'Aubais

Soutenir les actions du CIL : Collectif d'Intérêt Local d'Aubais

Financez le recours en justice contre le projet d’un centre commercial dans notre village d’Aubais dans le Gard Face à la décision du Conseil Municipal d’Aubais d’approuver la révision du Plan Local d’Urbanisme et la volonté affichée de son Maire de réaliser un projet de centre commercial autour d’un supermarché de 1200 m2, le Collectif d’Intérêt Local d’Aubais, association collégiale, a décidé de saisir le tribunal administratif. Nous avons besoin de votre aide pour financer les frais d’avocat et stopper ce projet surdimensionné, mené sans concertation citoyenne et dont les enjeux sont fondamentaux pour l’avenir de notre village. La commune d’Aubais a vu disparaitre la plupart de ses commerces de proximité. Bien que peu nombreux, certains se maintiennent courageusement (boulangeries, coiffeur, petite épicerie, café…) et nourrissent un lien social précieux : seniors, familles et enfants peuvent s’y rendre à pied et échanger. Ce sont ces commerçants, ces lieux vivants de proximité au cœur du village et une certaine idée du vivre ensemble qui sont aujourd’hui directement menacés par l’existence d’une galerie commerciale impersonnelle, bétonnée, standardisée, en contrebas du village.Il existe déjà 22 supermarchés dans un rayon de 10 kilomètres autour d’Aubais !Ce projet de centre commercial s’articule autour d’un supermarché de 1200 m2 avec station service et de lavage. Il est prévu sur la zone de l’Argilier, sur une surface de plusieurs ha classée en risque d’inondation, au pied des écoles. C’est l’un des corridors verts du village, lieu d’un écosystème tout à la fois riche et rare, comme le confirment de nombreux travaux scientifiques, hors ces espaces de ponte, de nids, d’abris ont d’ores et déjà été défigurés par le creusement d’immenses bassins de rétention d’eau de compensation. Trous béants et secs qui forment désormais le triste horizon des pensionnaires de la maison de retraite dont le bâtiment surplombe la zone et pour qui se dessine désormais, en  plus, la perspective d’un grand  parking, d’une station service et de sa cohorte de nuisances.Malgré une forte mobilisation des citoyen-nes sur les registres de cette enquête publique, malgré de nombreuses interpellations des élu-es par notre association face aux irrégularités constatées, malgré nos demandes restées sans suite de pouvoir consulter les dossiers du PLU et du Projet, la municipalité a donc approuvé la révision du PLU qui lui ouvre la voie administrative pour signer le permis d’aménager la zone et la possibilité de signer les actes de vente promis aux promoteurs.Pour empêcher ce désastre social et écologique et aux vues des nombreuses irrégularités relevées dans la procédure, l’Assemblée Générale Extraordinaire de notre association a voté à l’unanimité la décision d’introduire un recours en annulation de cette révision du PLU devant le Tribunal Administratif et de dénoncer devant toutes juridictions administratives, civiles et pénales tout acte contraire à la loi commis dans le cadre de cette révision et de la mise en œuvre du projet de centre commercial de l’Argilier.  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte. * Chacun.e participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !Dans le cadre de la protection des données personnelles, nous ne pouvons pas voir les adresses emails de nos donateurs. Si vous désirez avoir des informations sur la suite de notre action, envoyez-nous un message en ce sens à : cil.aubais at gemail.com vous serez dès lors considéré.es comme adhérent.e.s.

74

2 750 €

68 %
Sauvegarde des busards gris

Sauvegarde des busards gris

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Cette cagnotte (la première que je met en place) est destinée à nous aider à sauvegarder les busards dans le région de Châlons en Champagne dans la Marne. Suite aux évènements actuels et futurs liés au Covd-19 et à ses conséquences, je ne pourrais pour ma part, pas encadrer mes deux voyages prévus en mai et juin. De ce fait, je perds une bonne partie de mon chiffre d'affaires. La sauvegarde des busards de plaine étant une activité bénévole, nous ne touchons aucune subvention d'aucune sorte pour faire face à nos dépenses qui elles, sont bien réelles. Des déplacements réguliers entrainant de dépenses de carburant assez importantes sur la saison, des protections pour les busards à construire à nos frais, des équipements pour faciliter la recherche et le localisation des nids (walkies-talkies, drônes, etc...)Bref, cette action de protection d'espèces protégées au niveau européen et en baisse malgré un investissement national de plus de 35 ans est vitale si on ne veut pas voir disparaitre à terme ces symboles de grâce des plaines françaises. Cette crise nous a montré (s'il en était encore besoin) que la protection de la biodiversité est indispensable à notre survie future sur cette belle terre qui nous accueille et nous nourrit. Alors si comme moi vous y croyiez encore un tout petit peu, tous vos dons, même minimes, seront acceptés avec une grande reconnaissance de Claude et de moi même...Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

72

0 J

53 %
Incinérateur de l'Aube : Soutenez le recours en justice

Incinérateur de l'Aube : Soutenez le recours en justice

Face à la décision du préfet de l’Aube autorisant la construction d’un incinérateur de déchets ménagers, l’association Aube-Durable a décidé de saisir le tribunal administratif. Nous avons besoin de votre aide pour financer les frais de justice (avocat) et stopper ce projet surdimensionné. Le département de l’Aube par l’entremise du SDEDA (syndicat d’élimination des déchets) projette depuis 2010 la construction d’un incinérateur d’une capacité de 60 000 tonnes dans l’agglomération troyenne (La Chapelle Saint Luc).Ce projet, par sa nature même et son dimensionnement, présente plusieurs écueils :- Il n’a pas fait l’objet d’un débat démocratique large en amont de son élaboration.- Il est surdimensionné au regard de notre démographie et des perspectives de réduction des déchets qui n’ont pas été prises en compte.- Il condamnerait les politiques de réduction à mener sur ce territoire.- Il va à l’encontre des réglementations sur les modes de traitement des déchets.- Il présente un risque sanitaire réel compte tenu de sa localisation en pleine agglomération.- Il présente un risque financier pour les collectivités et les habitants compte tenu du montage choisi (DSP de 25 ans) et des évolutions réglementaires et fiscales dans le domaine du traitement des déchets. Nous vous demandons, parce qu’il s’agirait d’un dernier projet en France, de nous aider à pouvoir saisir le tribunal administratif pour permettre d’une part d’enclencher la réduction des déchets et d’autre part d’éviter d’autres projets similaires dans le reste de la France. Plus d’info : http://www.aube-durable.frVous pouvez également donner par chèque à l'ordre d'Aube-Durable et à envoyer à l'adresse : Aube-Durable (Chez Pascal HOUPLON), 41 rue Jaillant Deschainest 10 000 Troyes

62

3 006 €

40 %
Apicultrice responsable!

Apicultrice responsable!

Bonjour à tous ! et bienvenus sur cette cagnotte solidaire :) Comme certains le savent déjà, je souhaite cette année développer mon activité d’apicultrice dans laquelle je me suis aventurée il y a un an.En effet, après avoir suivi un apiculteur professionnel qui possède 300 ruches, Georges de son petit nom, dans ses diverses missions durant plusieurs mois, je me suis lancée, au printemps dernier, avec trois ruches et trois essaims d’abeilles pour débuter. Ce fut une réussite car en sortie d’été 2019, les colonies allaient toujours bien et m’avaient donné 60 kg de miel ! Vous avez été nombreux à le goûter et à l’apprécier, si bien qu’aujourd’hui tous les pots sont déjà partis ! Ce début d’aventure et vous, m’avez conforté dans l’idée que je souhaite développer cette belle activité pour en faire une activité professionnelle.Alors voilà, j’aimerais cette année acheter 10 ruches supplémentaires et mon propre matériel d’extraction de miel afin d’augmenter ma production (c’est Georges qui m’avait prêté son matériel de miellerie l’année dernière), mais pour cela, j’ai besoin de vous ! Mon projet s’inscrit également dans une démarche environnementale et en m’aidant dans ce projet, vous soutenez un métier qui favorise l’équilibre naturel et la biodiversité. Pourquoi 10 ruches ?  Parce que l’apiculture implique de travailler avec des êtres vivants, les abeilles, et aussi petites soient-t-elle, il est de notre devoir de veiller à leurs bien être. Et pour cela, quand on est apiculteur, il faut constamment apprendre à leur sujet, les observer, les soigner, et tout ceci s’acquiert progressivement selon moi. Je ne souhaite pas mettre leur vie en péril en étant trop ambitieuse dès le départ et en achetant 100 ruches d’un coup, d’autant plus que les abeilles sont aujourd’hui menacées alors que ce sont elles qui permettent à nos arbres de se reproduire et  ce sont ces mêmes arbres qui nous permettent de respirer.Je préfère donc développer mon activité avec un petit cheptel de 10 ruches, que j’augmenterais par la suite si tout continue de bien se passer. Pourquoi solliciter votre aide ? Parce que l’apiculture, même pour 10 ruches, représente un coût conséquent et que seule je n’y arriverai pas :* Une ruche complète coûte en moyenne 150 euros* Un essaim d’abeilles pour une ruche coûte 130 euros* Un extracteur à miel électrique coûte en moyenne 1000 euros* Un « bac décanteur » pour recueillir le miel et filtrer les plus grosses particules coûte 600 euros* Un sceau alimentaire pour garder le miel et le faire « maturer » (=maturateur ) coûte 40 euros pour 75kg* Le traitement contre le Varoa (parasite de l’abeille à traiter obligatoirement chaque année) coûte 40 euros en pharmacie pour 10 bandelettes (à raison de 2 bandelettes par ruches)* Sans parler de toutes les petites choses nécessaires pour travailler (tami pour filtrer le miel, cadres à miel, couteau, huile de lin pour protéger le bois des intempéries, etc).Pourquoi me faire confiance pour mener ce projet à bien ? Parce qu’en tant qu’éthologue avisée de base, le monde des insectes ne m’est pas inconnu (au grand dam de certains^^), parce que travailler au contact de la nature a toujours été mon objectif, et parce que de ce fait je prépare ce projet depuis 2 ans avec passion ! * Ici, vous pouvez en un clic, participer à cette cagnotte* Chacun participe du montant qu’il souhaite* Tous les paiements sont sécurisés Un cadeau pour les donateurs ! Pour un don de 5 ou 10 euros et + : 1 petit pot de miel « découverte »  de 30 gPour un don de 20 euros et plus : un pot de miel de 250g Pour un don de 30 euros et plus : un pot de miel de 250g + 1 cuillère à miel en boisPour un don de 50 euros et plus : un pot de miel de 500 gramme +1 cuillère à miel en boisPour un don de 100 euros et plus : un pot de 1kg de miel + 1 cuillère à miel en boisPour un don de 500 euros et plus : 2 kg de miel chaque année +1 cuillère en bois + 1 invitation au restaurant pour déguster une salade de chèvre miel ! (ou autre chose^^)Pour un don de 1000 euros et plus : 5 kg de miel par an + 1 coffret bien-être (tisane, savon miel etc) + 1 invitation au restaurant Pour tous les donateurs, un grand merci du fond du cœur et la possibilité pour ceux qui le souhaitent, d’enfiler une combinaison d’apiculteur et venir découvrir le monde des abeilles au plus près avec moi avec l’accès à la miellerie pour extraire le miel et le déguster à la sortie même de la ruche (un délice !!)Pour moi, et pour les abeilles. Merci les ZZzz'amis. Bee Happy! (Bee = abeille... ah ah...^^.c'était drôle quand même..) Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

47

3 640 €

104 %
Sauvons les 49 grands arbres de la Place de la République

Sauvons les 49 grands arbres de la Place de la République

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Aidez-nous à financer nos actions en justice contre l’abattage des grands arbres de la Place de la République Face à la décision de la Ville de Caen d’abattre 49 grands tilleuls et de vendre la moitié de la place de la République à un opérateur privé pour y construire un centre commercial avec parking souterrain sur 3 niveaux, nous, habitants de Caen, avons saisi les tribunaux de plusieurs recours (contre l’autorisation d’abattage des arbres, contre la révision du Plan local d’urbanisme, le déclassement de la moitié de la place publique et la vente de la parcelle à un opérateur privé). Nous avons besoin de votre aide pour financer les frais de justice et stopper ce projet contraire à l’intérêt général : engagé sans concertation citoyenne, il détruit l’environnement, fragilise l’écosystème et privatise le patrimoine public. Nos actions en justice ont d’ores et déjà permis de suspendre l’abattage des arbres et de retarder la signature de la vente de la parcelle. Nous devons continuer ce combat que nous pouvons gagner, mais nous ne pouvons pas le faire sans vous ! Les recours déjà engagés et ceux à venir ont un coût. Bien que nous agissions sans avocat lorsque c’est possible, nous sommes dans l’obligation d’en engager un en cas d’appel. De plus, en cas de rejet de nos recours, nous sommes condamnés à payer l’avocat de l’adversaire. Un projet de centre commercial économiquement absurde et dangereux pour l’environnementEn quoi consiste exactement le « projet République »? Il s’agit de construire, à l’emplacement de l’ancien parking de surface, un grand centre commercial assorti d’une « halle gourmande » sur 19 000 m2 de surface de plancher et 4 niveaux de sous-sol dont 3 de parking souterrain. Objectif affiché : « redynamiser le centre ville ». Il existe pourtant déjà, à proximité immédiate, deux centres commerciaux (Paul Doumer, Rives de l’Orne) en difficulté notoire, des grands magasins (Printemps, Galeries Lafayette) et un ensemble de petits commerces et restaurants qui seront inévitablement impactés par la concurrence de ce centre commercial. Economiquement absurde, ce projet est aberrant d’un point de vue environnemental. A l’endroit où doivent s’édifier le centre et ses 3 niveaux de parkings, la nappe phréatique affleure à 1,70 m du sol, et deux cours d’eau souterrains (l’Odon et la Noé) sont déjà contraints par la présence de cinq autres parkings en sous-sol construits à proximité et sous-utilisés. Les risques d’inondation déjà élevés seraient donc encore aggravés. De plus, l’artificialisation du sol créerait des îlots de chaleur dont nous protège pour le moment la cinquantaine de grands arbres que la Ville doit abattre pour réaliser le projet. Malgré la mobilisation des Caennais (plus de 5 000 signataires contre le projet), la Mairie n’a rien voulu entendre. Il ne restait donc que la voie juridictionnelle pour tenter d’empêcher la mise en oeuvre de décisions aberrantes sur le plan économique et contraires à l’intérêt général ainsi qu’aux enjeux de la lutte contre les dérèglements climatiques. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.https://www.leetchi.com/c/les-arbres-place-de-la-republique * Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

84

1 950 €

48 %
Micro-ferme écologique dans le Limousin

Micro-ferme écologique dans le Limousin

Salut ! L'heure du réveil à sonné et notre famille, amoureuse du vivant et des espaces vierges se prépare à sa nouvelle vie.Nous allons réaliser un projet 100% nature et éco-responsable dans la belle région du Limousin. Notre projet ? Vivre de moins, mais vivre mieux, en respectant la nature et ses droits. 3,5 hectares de prairies et de bois pour implanter notre micro-ferme écologique et semer les graines de demain. Dans un premier temps, nous souhaitons construire notre propre chalet (même pas peur!), ainsi que des abris et enclos pour nos animaux. -Un petit élevage de poules, de lapins et des alpagas pour tondre la pelouse et amender les cultures.-Planter des fruitiers, installer des mares et des ruches pour favoriser la biodiversité.-Cultiver sur sol vivant en permaculture.-Entretenir un tissu social local.-Vendre nos produits fermiers-Animer des ateliers pédagogiques. Nous aspirons à vivre en accord avec les saisons et nos convictions écologiques. Revenir à une vie simple, plus résiliente, en autonomie partielle grâce à l'énergie solaire et à l'eau de la source filtrée.La mise en place d'une phyto-épuration et de zones de compostage seront également au rendez-vous. C'est un nouveau départ riche de sens pour nous et également un petit geste pour notre planète. Si vous voulez soutenir notre projet, toute aide sera la bienvenue. Vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.Chacun participe du montant qu'il souhaite.Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte ! Merci à tous !

41

3 710 €

7 %
VIGNES BIO ET AGROFORESTERIE

VIGNES BIO ET AGROFORESTERIE

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Bonjour à tous.J'ai crée cette cagnotte afin d'aider mon Homme: JOJO,34 ans, papa de 2 merveilleux enfants et conjoint au top dans l'aboutissement d'un rêve, d'une passion qui l'habite et qui ne cesse de grandir: l'aquisition de ses vignes.Aujourd'hui, son souhait est à portée de main: 2 hectares de vignes en côtes du Rhône dans Son Ardéche car Oui mon Homme est fier même trés fier de son Ardéche (comme on le dit: "ardéchois coeur fidèle").Mon Homme est toujours présent, prêt à aider, fidèle en amour comme en amitié, et altruiste. Il aime découvrir,apprendre, améliorer ses connaissances et ,pationné,comme il l'est, il aime partager tout cela avec autrui et pouvoir ainsi en parler.Aujourd'hui il a besoin de vous.Sans vous, sans votre soutien, sans votre présence et sans vos dons , son projet ne tiendra que de l'utopie. Son projet:Ses envies , ses idées sont déjà définies et précises:garder l'appellation Côtes du Rhônepasser les vignes en Bio enherber pratiquer l'agroforesterie (agroécologie)et encore bien d'autres qu'il serait plus à même de vous expliquerEt cela afin de revenir vers une pratique plus ancestrale, préservant la nature Enfin , et ce qui à mon sens rend le projet encore plus beau est le fait de faire de son envie un projet qui rassemble: famille et amis. Alors si vous le pouvez, le souhaitez, soutenez son projet, Faites de son rêve une réalité. En participant à cette cagnotte, vous lui permettrez de pouvoir acheter les vignes,replanter les pieds manquants,les travailler et en finalité faire son propre vin. Si pour vous aussi la vigne, la terre, la nature font partie de votre patrimoine aidez le à le préserver. Merci de votre confiance... et à bientôt... Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

39

3 735 €

37 %
Rendez-vous en terre d'avenir

Rendez-vous en terre d'avenir

Bienvenue sur la cagnotte solidaire de Rendez-vous en terre d'avenir !Participez au développement d'un nouveau mode de vie plus durable Début mars prochain nous nous envolerons pour 6 mois en Asie du Sud-Est afin de participer volontairement à des projets éco-responsables pour mettre en relation les acteurs engagés et les innovations rencontrés sur notre chemin. Nous avons nommé notre projet "Rendez-vous en terre d'avenir".  Qui sommes-nous ? Deux étudiants de Kedge Business School (école de management - Marseille), anciens membres de l'association de développement durable Unis-Terre, et désireux de dédier notre vie personnelle et professionnelle aux grands enjeux sociétaux et environnementaux de notre époque. Ces 6 mois marquent la deuxième moitié de notre année de césure qui a commencé par un stage à Paris, chez Médecins du Monde pour Romain, et au WWF France pour Florent.  Notre objectif ? Mettre en place un véritable réseau d'échange d'innovations durables dans une région du monde en plein développement. Fermes urbaines, permacultures, écoles de la transition écologique, auberges éco-responsables et bien d'autres initiatives croiseront notre route. Nous rédigerons un rapport composé d'interviews, portraits, photographies et descriptifs des activités visitées, que nous enverrons aux personnes rencontrées afin d'être source de promotion et d'inspiration. Chaque rencontre sera une étape importante de notre voyage. Au terme de chaque mission réalisée, nous discuterons avec notre hôte des points forts et des points faibles de son projet, en tentant d'identifier des axes d'amélioration pour l'avenir.  Où allons-nous ? Nous atterrirons en Thaïlande où nous commencerons notre projet dans une ferme qui souhaite devenir auto-suffisante. Suite à cela, nous traverserons le Laos, le Vietnam, le Cambodge, la Malaisie et l'Indonésie, dans le but de recueillir des témoignages et de documenter l'impressionante divérsité des projets vertueux qu'ils soient agricoles ou sociaux.  Et après ? A notre retour en France fin août, accompagnés de Kedge business school et de  l'association Unis-Terre, nous compilerons les informations récoltées dans le but de mettre en avant les projets à fort impacts et qui méritent d'être soutenu téchniquement comme financièrement. Notre but étant de faciliter l'idientification de projets d'interêt dans lesquels les étudiants et l'école pourraient s'investir. Nous esperons que cette interaction aura des effets tant sur les projets terrains que sur les volontaires qui y participent.   Notre ambition est de sensibiliser les étudiants à l'importance de la durabilité des exploitation agricole, nous esperons que notre travail sera complété d'année en année par d'autres étudiants volontaires et engagés.  Nous avons besoin de vous ! Nous sommes actuellement en recherche de fonds pour financer ce projet ambitieux. Pour cela, nous avons besoin d'aide, c'est pourquoi nous faisons appel à vous grâce à la plateforme Leetchi.Nous avons actuellement un budget de 7000€ à deux pour 6 mois afin de parcour ces 6 pays à la rencontre de ces initiatives et personnes engagées.En participant à notre projet vous nous permettrez de parcours de plus grandes distances et ainsi d'effectuer un maximum de missions de volontariat pour créer un important réseau, riche et inspirant. Nous avons estimé nos besoins supplémentaires à hauteur de 3000€.Votre participation nous permettra également d’assurer la rédaction, l'impression et l’envoi de ce rapport à travers les 6 pays visités.   Toute aide nous sera précieuse et nous permettra d'avoir un plus gros impact ! En participant au projet vous serez régulièrement tenus au courant de notre actualité et vous pourrez recevoir chez vous notre rapport, fruit d'un travail de 6 mois, mettant en lumière des personnes pionnières d'un nouveau mode de vie plus durable. Ce rapport aura été réalisé grâce à votre soutien! Merci à tous !

35

3 850 €

128 %
Cahaluna et Les Sabots de la Licorne

Cahaluna et Les Sabots de la Licorne

POURQUOI UNE CAGNOTTE ? Cette cagnotte servira concrètement à mettre en place quelques hébergements "insolites" sur le lieu pour accueillir, dans le cadre du camping à la ferme, les humains de passage en quête de ressourcement, d'authenticité et de partage autour des ateliers et stages proposés.A savoir : 1 KerTerre, 1 Yourte ou maloka, 1 roulotte, 2 tonneaux LE PROJETSeul on va plus vite. Ensemble on va plus loin ! Les Sabots de la Licorne, c'est le projet d’un lieu de vie différent, autrement... ouvert à tous... pour entrer dans une dimension plus grande de partage et de transmission, pour toucher et accompagner plus de personnes vers leurs rêves d'eux-mêmes, pour œuvrer de manière plus large à un futur conscient et différent, pour rassembler les personnes et concrétiser les actions éco-citoyennes...Un lieu ouvert autour de 3 axes alliés et reliés : Humains - Nature - Animaux L'Humain en chemin... vers plus d’Humanité Acheter, consommer, payer, rembourser, travailler pour survivre, vivre pour travailler ... N’y aurait il pas une dimension égarée sur le chemin ?... : ÊTRE ! Qui es-tu ? Tu n’es pas ton travail, tu n’es pas ta belle voiture, ta fiche de paie, ton dernier smartphone, ta villa ou ton logement HLM...Il est urgent de reconnecter les gens à ce qu’ils sont, pour qu’ils retrouvent joie de vivre et conscience à vivre en harmonie avec leur environnement, leurs semblables, la terre, tous ses habitants...C'est dans cet élan du coeur que s'inscrivent les Sabots de la Licorne... au centre du ressourcement, du mieux-être, de la « guérison »... par l'accueil d'intervenants, stages, ateliers qui redonnent sens à la vie.« Sois le changement que tu veux voir dans ce monde. » Gandhi Comme le Colibri... Un lieu pour faire sa part. Les chiffres, les discours, les décrets, les Super-Congrès et les alertes sont partout... Mais ... concrètement, on fait quoi ?Alors... AGIR... ICI... MAINTENANT... ENSEMBLE...Chacun à sa dimension... avec ce qui nous a été donné de préserver, soutenir, transmettre... Chacun à son échelle, avec ses propres compétences, ses moyens et ses forces.Faire fonctionner ce lieu de manière écologique et éthique ; transmettre des connaissances et réapprendre la nature pour planter d’autres graines, grâce à des ateliers et stages pratiques (permaculture, herboristerie...) Des animaux co-acteurs du lieu... guérisseurs, bâtisseurs... Parce qu’aujourd’hui, mes chevaux et mes boucs ont remplacé la tondeuse, parce que mes chats participent spontanément aux soins énergétiques, qu’une de mes chiennes est une merveilleuse médiatrice auprès des personnes handicapées, parce que mes poules nous offrent chaque jour des œufs frais, parce que nos animaux, nos miroirs, nous montrent toujours le chemin à suivre vers nous-même, avec bienveillance, compassion, sans attentes et sans jugements... Un lieu d’accueil respectueux de la liberté des chevaux : une petite pension « Paddock Paradise » pour équidés avec nombre d’activités possibles : équi-thérapies, éco-équitation, arc à chevcal, spectacle... Une mini-ferme pédagogique : comme pour les plantes, la biodiversité des animaux est garante d’un équilibre naturel, aussi bien en matière d’alimentation, de parasitisme, d’apport organique pour les sols... Au delà d’une participation active à l’entretien et la vie du lieu, les animaux apportent une sensibilisation à la cause animale et à notre responsabilité envers eux. Une ouverture à la Communication et Médiation Animale : pour prendre conscience que nos aniMAUX ne sont pas là par hasard... ils nous guident, nous guérissent, nous font grandir et n'attendent que nous pour continuer ce chemin ensemble, unis, demain ... POURQUOI UNE CAGNOTTE ? Cette cagnotte servira concrètement à mettre en place quelques hébergements "insolites" sur le lieu pour accueillir, dans le cadre du camping à la ferme, les humains de passage en quête de ressourcement, d'authenticité et de partage autour des ateliers et stages proposés.A savoir : 1 KerTerre, 1 Yourte ou maloka, 1 roulotte, 2 tonneaux MERCI DE TOUT COEUR POUR VOS ENCOURAGEMENTS ET VOTRE SOUTIEN

39

2 800 €

5 %
Un soutien au Berger des Abeilles

Un soutien au Berger des Abeilles

Chers amis, bienvenue sur la cagnotte solidaire des Ruchers de Maubec.Depuis 30 ans, nous produisons différents miels de qualité et de nombreux produits dérivés de la ruche complètement naturels: des baumes cicatrisants à la propolis en passant par les bougies en cire d'abeille. Nous travaillons avec 500 ruches dans une démarche écologique et respectueuse, mais aujourd'hui notre travail est impacté par le déreglement climatique. La sécheresse actuelle et récurrente impacte tout d'abord nos chères abeilles. Cela se traduit notamment par une baisse de leur production de miel causée par le stress hydrique des plantes. Evidemment nos ruchers souffrent beaucoup de cette situation et nous devons, si nous voulons continuer de vivre de notre passion et de faire vivre notre ferme, diversifier nos ressources: C'est pourquoi nous développons en parallèle d'autres activités en lien avec la nature et le respect de la Terre: Nous sommes présents sur les marchés à proposer différents fruits et légumes de notre ferme et nous avons également un petit élevage de vaches Salers plein air ainsi qu'une activité de poules pondeuses plein air. Aujourd'hui nous avons besoin de vous, la loi nous impose d'investir dans un centre de conditionnement normé pour les oeufs dont nous avons chiffré l'étendue du chantier à 30 000€.La mireuse calibreuse coutant à elle seule 9500€, nous avons besoin de travaux de maçonnerie, plomberie, électricité et isolation, il faudra créer des sas et installer des tables inox ainsi qu'une plonge inox pour respecter les protocoles d'hygiène. Et cela rapidement car si nous ne respectons pas les délais, nous devrons cesser notre activité. Ce centre est nécessaire à la continuité de notre projet, sans lui, nous devrons cesser notre activité de Poules pondeuses Plein air, et sans cela, nos ruchers survivront difficilement. C'est pourquoi nous faisons appel à vous, à votre solidarité, à votre génerosité et à votre soutien. Notre ferme et nos ruchers ont besoin de vous!Et c'est avec plaisir que nous proposerons aux donateurs visites de la ferme, initiations à l'apiculture et dégustations de miel. Notre ferme se situe à Maubec, dans l'Isère, dans les terres froides. Pour voir notre travail avec les abeilles, voici deux vidéos:https://vimeo.com/355299877/c41ab6728ehttps://vimeo.com/355531617/ce6fd41f3b Merci, on compte sur vous... Lionel Collomb, Les Ruchers de Maubec

48

2 180 €

Mahahual Mangroves Forest: raise awareness for better conservation!

Mahahual Mangroves Forest: raise awareness for better conservation!

A few months ago, we discovered a little village called Mahahual. A small paradise in the Mexican Caribbean, with turquoise waters and white sandy beaches. The town benefits from an incredible coastal ecosystem composed of coral reefs, seagrass meadows, and mangroves forest, all depending on each order in a natural and harmonious cycle. We started to volunteer at Takata Research Center, specialized in marine ecology, sustainable management, and public awareness. I got interested in the role of the coastal ecosystems, more particularly the mangrove forest that is heavily affected by the development of the village. While more destructive development and less preservation seem to be the local norm, we believe that more sustainable development and more preservation fit together. In order to preserve the coastal ecosystem (essential for the sustainable preservation and development of Mahahual) raising awareness of the local population and of the local and federal authorities is fundamental. However, local perception and knowledge about ecosystem services by Mahahual inhabitants are not precisely known. Our project took shape when we started to question ourselves: is there a way to understand and measure the needs and perception of the population concerning mangrove conservation? The answer was quite simple: Ask the local community. Talk to them. Understand them. Be more familiar with their needs and personal attachment to the ecosystem itself. We started to design a questionnaire that will be the main tool in my research in Mahahual. After a month of designing the project, we are almost ready to launch the interviews and eager to start the fieldwork. However, we need help: we need to recruit a team to interview people and to collect data on the field. This recruitment will also be a way to offer opportunities for locals who lost their jobs during the COVID-19 crisis. It will contribute to the diversification of local employment that heavily relies on mass-tourism from the absent cruise ship industry. Being particularly interested in the conservation of this small paradise, but short on fundings to achieve the research, we had the idea to start a fundraising platform. The money collected will allow us to cover the survey costs (team recruitment and training, and survey materials). This is where you, friends, families, friends of friends, lovers of the environment can potentially help to support the project: in the end, any donation could make a difference. Many thanks in advance for your personal interest, help, and participation! (Please do not hesitate to contact us if you would like to receive more information! We would be thrilled to share more with you & ) [ In case you would be willing to contribute but do not have any VISA/MASTER CARD or if there is any problem with the transfer, please contact us! ]

40

1 760 €

88 %
Haut de page