Aller au contenu principal
Caisse de Grève - FO CH Libourne

Caisse de Grève - FO CH Libourne

Suite aux différents mouvements de grèves organisés, tout au long de l'année 2019.Il nous apparait indispensable d'organiser une caisse de grève (comme nous l'avons déjà fait cet été pour les urgences du CH Libourne/CH Ste Foy la Grande).Cette caisse sera gérée dans la plus grande transparence et ne servira uniquement qu'aux paiements des jours de grèves, en fonction d'un protocole clairement établi (par exemple : "remboursement" à partir du 2j de grèves sur justificatifs - Bulletin de salaire, courrier officiel de l'employeur, etc...). La caisse de grève pourra être utilisée pour tous mouvements qu'il soit à l'hôpital (Urgences, Bloc, Manip Radio, internes, ...) ou autres (Retraites, ...) dans la mesure ou il est couvert par un préavis de grève du syndicat FO (local / national). RETRAITE : LE PROJET MACRON/DELEVOYE de "Réforme" doit être retiré !Il ne représente aucunement une avancée, ni un progrès social.Nous appelons à la grève le 9 janvier 2020 et nous apportons notre soutien aux mouvements en cours ! HOPITAL : Nous demandons l'ouverture de lits, l'augmentation des effectifs et une revalorisation des métiers par le biais d'une augmentation de salaire de 300€ (et un dégel du point d'indice). L'Hôpital est un bien public, IL FAUT SAUVER  l'HOPITAL ! (Les urgences, le bloc, les EHPAD, la Psychiatrie et tous les services en souffrances)  Pour toutes problématiques, le bureau du syndicat FO CH Libourne pourra se réunir exceptionnelement pour trancher la question.

3

110 €

1 %
Caisse de grève AESH - Bassin d’Arcachon

Caisse de grève AESH - Bassin d’Arcachon

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.Le 3 Juin 2021, nous, les AESH du Bassin d’Arcachon, serons en grève.Cette journée de mobilisation va gréver notre salaire, déjà peu élevé, c'est pourquoi nous avons besoin de votre solidarité.Nous sommes Accompagnantes d’Élèves en Situation de Handicap, et la crise du COVID nous a désignées comme faisant partie des personnels prioritaires... et pour cause :Nous permettons à chaque enfant avec handicap d’avoir accès à l’école de la République.Nous les aidons dans leurs gestes quotidiens, dans leurs relations aux autres et aux apprentissages.Nous leur donnons accès à une meilleure autonomie.Nous élaborons avec les enseignants des outils pour favoriser leur accès au savoir scolaire.Nous veillons sur eux, calmons leurs craintes, essuyons leurs larmes et nous efforçons de leur donner confiance en eux.Nous contribuons ainsi à leur épanouissement au sein de cette école inclusive à laquelle nous tenons.Nous sommes la clé de cette inclusion.Et pourtant... Nous n’avons accès qu’à des contrats à temps partiel (souvent de 20h) avec une rémunération mensuelle moyenne de 650 euros.Nous ne pouvons espérer obtenir un CDI qu’au bout de 6 ans de CDD. Nous n’avons aucune perspective d’évolution de carrière. Nos formations ne sont pas adaptées à ce que nous vivons sur le terrain. Nous sommes souvent réduites à un volume horaire à dispatcher sur des enfants, sans considération de nos compétences ou de nos contraintes familiales.Nous sommes fatiguées d’être les invisibles de l’Éducation Nationale.Nous sommes fatiguées des annonces ministérielles creuses et mensongères.C’est pour cela qu’aujourd’hui et à l’avenir nous voulons faire entendre notre voix...Soutenez-nous !Chacun participe du montant qu'il souhaite.Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à toutes et tous !

3

70 €

11 %
Haut de page