Aller au contenu principal

#FrichtiForSaviors — Aidez-nous à nourrir les hôpitaux

#FrichtiForSaviors — appel aux dons Motivations à ce projet :Le personnel hospitalier est débordé. Ils n’ont quasiment pas le temps de manger et la plupart des solutions de restauration ont fermé autour des hôpitaux. Cette initiative est née car vous avez été nombreux à nous demander comment vous pouviez contribuer. Nous lançons donc une grande cagnotte qui permet de financer des repas à destination de ceux qui travaillent dans les hôpitaux. Un repas complet (entrée + plat ou plat + dessert) coûte 8€ et pour chaque repas financé par la cagnotte, nous nous engageons à en financer un deuxième et à cuisiner à prix coûtant.  Comment ça marche ?1° Nous préparons dans nos cuisines de Chevilly-Larue des plats, entrées et desserts maison spécialement pour les hôpitaux. 2° Les repas sont ensuite chaque jour distribués le plus équitablement possible par une équipe dédiée en contact avec les soignants et leurs besoins. 3° Les livreurs de notre partenaire Coursier Privé apporte - sans contact - les repas aux différents services des hôpitaux parisiens - un grand merci à eux ! Plus d’informations sur notre site : https://www.frichti.co/news/frichti-for-saviors.  Bilan des premières semaines de dons : Depuis le 25 mars, nous avons déjà distribué 4 987 repas à 42 hôpitaux dont :  - 651 repas à l'Hôpital Saint-Antoine- 580 à l'Hôpital Cochin- 432 à l'Hôpital Universitaire Pitié-Salpêtrière- 398 à l'Hôpital Tenon- 314 à l'Hôpital Bicêtre- 252 à l'Hôpital Lariboisière- 205 à l'Hôpital Européen Georges-Pompidou- 202 à l'Hôpital André Grégoire- 167 à l'Hôpital Bichat-Claude Bernard- 165 au Groupe Hospitalier Croix Saint-Simon- 150 à l'Hôpital Universitaire Robert-Debré- 130 à l'Hôpital Foch- 130 à la Maternité Port-Royal- 120 à l'Hôpital Fondation Adolphe Rothschild- 102 à l'hôpital Universitaire Necker-enfants malades- 100 au Centre Hospitalier Rive de Seine- 95 à l'Hôpital Percy des armées- 83 à l'Hôpital Saint-Louis- 70 à l'Hôpital Sainte-Périne- 60 à l'Hôpital Hôtel-Dieu- 55 à la Clinique Geoffroy Saint Hilaire- 45 à l'Hôpital Beaujon- 35 à l'Hôpital Henri-Mondor- 35 à l'Hôpital Saint-Camille- 32 à la Clinique Jeanne d'arc- 30 à l'Hôpital Armand-Trousseau- 27 au CHI de Créteil- 20 à l'Hôpital Perpétuel Secours- 19 à l'Hôpital Henri-mondor- 17 à l'Hôpital Franco-Britannique- 15 à l'Hôpital Bégin- 15 à l'Hôpital Saint-Joseph- 14 au Samu de Paris- 14 à l'Institut Mutualiste Montsouris- 12 à l'Hôpital Marmottan- 10 à la Clinique Saint-Jean de Dieu- 10 à l'Hôpital Fernand-Widal- 5 à l'Hôpital Cochin Port-Royal Merci à vous TOUS, sans qui cela ne serait pas possible ! Et on ne compte pas s’arrêter là !

785
participants

56 786 €
collectés

Soutien au Parc Zoologique de la Boissière du Doré

Chers visiteurs, L’équipe du Zoo de la Boissière du Doré tient à vous remercier chaleureusement pour vos nombreux messages de soutien en cette période difficile, cela nous va droit au cœur. Comme vous le savez, les mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19 nous ont contraint à fermer nos portes le 15 mars dernier pour une durée indéterminée. Cette mesure est sans conteste indispensable à la lutte efficace contre le virus mais elle ne sera pas sans conséquence pour un grand nombre de structures dont la nôtre. Le parc étant 100% privé, sa subsistance dépend entièrement de nos visiteurs, en cette période de fermeture nous traversons donc une crise financière sans précédent depuis bientôt 36 ans d’ouverture. Les frais de fonctionnement sont de 215.000 euros par mois et bien que le parc soit fermé en période hivernale, les dépenses mensuelles restent importantes et en ce début de printemps les réserves financières de l’année passée sont épuisées. Sachez que notre priorité absolue est la continuité du bien-être de nos animaux et les projets qui les entourent, nous ne lâcherons rien et ferons tout ce qu’il faut pour que nos animaux ne soient pas affectés par la situation actuelle.Toutes les mesures à notre disposition ont été prises : report de charges ou d’emprunts, mise en place d’un prêt trésorerie et le recours au chômage technique total ou partiel de nos équipes qui malgré cela restent énormément impliquées (Merci à eux !).  Un immense MERCI par avance !  Sébastien LAURENTDirecteur du parc

499
participants

23 650 €
collectés

Une voiture adaptée pour Audrey

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Bonjour, Nous sommes les parents d'Audrey 7 ans, atteinte d'une amyotrophie spinale infantile 1bis qui empêche l'influx nerveux de circuler normalement jusqu'aux muscles ce qui rend les gestes difficiles et empêche d'avoir assez de force pour tenir debout. Audrey est en fauteuil roulant électrique depuis l'âge de  2 ans.  Jusqu'à présent le transport ne causait pas trop de soucis. Comme tous les enfants en bas âges, Audrey était installée dans son siège auto enfant. Nous avons à l'heure actuelle une berlingo Citroën qui nous permettaient, grâce à des rampes manuelles, de mettre son fauteuil roulant dans le coffre.  Audrey grandit, ~1M15 pour 16,5kg, le siège auto enfant commence à être très serré. Audrey n'est pas bien dedans et se plainds souvent. Les transferts commencent à être pénibles, risqués et difficiles. De plus, elle devra sous peu changer son fauteuil roulant électrique qui commence également à être limite en terme de grandeur et devra passer à un fauteuil plus grand qui ne pourra plus passer dans le coffre d'une berlingo.  Le véhicule aménagé devient une nécessité pour que l'on puisse se déplacer au quotidien avec Audrey et la famille. Le devis du véhicule aménagé " Ford Tournéo Custom L2H1" se chiffre à 44 290€ cléf en main. Une somme qui sert à la gorge... * Nous avons une notification d'aide MDPH de 5000€ valide.* Nous avons l'aide de l 'association locale d'Albertville "Jojo et ses copains" de 10 000€. Milles merci à cette association qui s'investie énormément auprès des familles pour aider à divers financement coûteux et essentiel à la vie de tous les jours. Après déduction de ces deux aides confirmés il reste à financer et trouver la somme de  29290€.  Une somme encore bien importante.  C'est pourquoi nous faisons appelle à votre générosité ne serait-ce qu'1€ tout don est la bienvenue et enlèvera un poids énorme. En vous remerciant à l'avance pour l'aide qui vous pourrez apporter.  Les parents d'Audrey

157
participants

10 193 €
collectés

50 %

Une étoile dans la tête

Pour mettre des étoiles dans les yeux d’une maman, d’une épouse, d’une jeune femme de 30 ans qui a une étoile dans la tête… Car elle est du monde où les plus belles choses ont le pire destin. NB : Cette étoile qui brille dans son lobe frontal gauche est un astrocytome de haut grade."Et si tu disais clairement que j'ai un cancer du cerveau ?""Oui chérie mais c'est moins lyrique !" Cette cagnotte n’a pas pour but de financer un obscur traitement révolutionnaire aux Etats-Unis (il s'agit dans l'état actuel de la science de tumeurs non curables et l'issue est la même qu'on se nomme Gershwin, Truffaut ou Mark Greene) mais de permettre de passer le plus de temps possible en famille et simplement de vivre comme si nous allions mourir un jour. Notre histoire : Nous nous sommes mariés en juin 2019 et je ne saurais dire si c’était le plus beau jour de notre vie car tous les jours étaient heureux à l’époque. Ce que je peux vous dire par contre c’est quel fut le jour le plus sinistre. C'était le jour d'Halloween, date symbolique du début d'un cauchemar.Quatre mois après ce mariage, le 31 octobre donc, en allant acheter une baguette, aucun mot n’est sorti de sa bouche pendant quelques secondes interminables.On pense au pire que puisse imaginer notre esprit innocent (accident ischémique transitoire), au moins pire probable (hypoglycémie en ce début de grossesse) mais la réalité ricane de notre insouciance…« Vous avez une masse ! »La vie a vraiment basculé à ce moment-là… Après quelques jours irréels traversés en état de somnambulisme, les choses effrayantes s’enchaînent sans préparatifs : interruption médicale de grossesse, neurochirurgie éveillée, inquiétudes de notre petit garçon de 4 ans, pommes de terre-saucisse de l’hôpital (personne n'est préparé à ça).Elle fait des crises focales en post-opératoire, sa bouche se crispe, les mots ne sortent plus, tout se fige et seules ses larmes coulent sur son visage aphone.On rentre enfin à la maison, on est à nouveau tous les 3 plus soudés que jamais (notre fils nous suit jusqu'aux toilettes par crainte de nous voir disparaître à nouveau). Noël arrive mais il n’y a plus de douces nuits. Et puis au fil de jours figurez-vous que la vie reprend son cours, qu’on rit, qu’on s’aime, qu’on râle. Un calendrier avec tous les RDV médicaux au mur, quelques boites de médicaments éparpillées, le robot de cuisine offert dans la panique par mon père à l’annonce du diagnostic et le regard d’apitoiement bienveillant des autres sont quelques preuves que quelque chose a changé. « Je vais mourir » dit-elle parfois sans que son ton ne permette de deviner s’il s’agit d’une interrogation ou d’une affirmation. Oui ma femme va mourir, comme tout le monde, comme vous, comme moi, disons que la différence c’est que la maladie a rendu sa mort concrète. Nous en sommes-là... Concernant la suite des réjouissances médicales : Radiothérapie (débute ce 3 février et sera quotidienne pendant 6 semaines) - Chimiothérapie (sera débutée après la radiothérapie) - Poursuite de la rééducation orthophonique (quelques séquelles post-opératoires sur le langage oral et écrit) - Conservation des ovocytes en cours de réflexion Pourquoi cette cagnotte ? Si la maladie a bouleversé nos vies et rendu la mort concrète, ma femme n’a pas de date limite et compte bien faire grimper la moyenne de survie (histoire que les prochains malades qui iront sur google ne soient pas terrorisés). Des projets ont pris du plomb dans l’aile (agrandir la famille, trouver une nouvelle maison, vieillir ensemble…) et désormais notre programme principal à court, moyen et long terme sera de vivre, de passer le plus de temps possible ensemble, de voir notre fils grandir et de tenter de lui offrir une enfance sans angoisse.Je suis médecin généraliste (actuellement remplaçant avec un projet d’installation qui démarrait), ma femme était sans emploi et donc sans revenus personnels au moment du diagnostic (son projet était de reprendre des formations dans la petite enfance pour retravailler maintenant que notre fils est scolarisé à temps complet). Nous ne vivons ni dans l’opulence ni dans la précarité. À l'annonce du diagnostic et devant la nécessité de stopper mon activité pour être auprès d’elle, une première cagnotte a été créée sur Twitter. Cet élan de solidarité nous a permis de passer la fin d’année ensemble et pour moi d’être à ses côtés pendant son hospitalisation et sa convalescence. J’ai repris en janvier avec des horaires aménagés. Avec la radiothérapie qui débute, je souhaite à nouveau pouvoir être auprès d’elle au maximum. La profession d’indépendant peut rapidement rendre les choses difficiles sur le plan financier. En cas d’arrêt de mon activité, notre foyer ne vit que sur un contrat de prévoyance insuffisant tandis que les charges continuent de tomber et mon statut de remplaçant n’arrange pas les choses (mes principaux remplacements rémunérateurs étaient pendant les périodes de vacances scolaires, périodes pendant lesquelles je ne peux plus dorénavant être loin de ma famille). Afin d'anticiper d'éventuels futurs coups durs et pour pouvoir réduire mon activité, nous avons pris la décision d'ouvrir à nouveau une cagnotte sur le long terme. L'argent collecté n'a certes pas le noble but d'acheter une guérison hypothétique par un traitement étranger hors de prix, il aura une vocation bien plus modeste mais tout aussi vitale : s'offrir du temps ensemble (et pourquoi pas l'agrémenter de plaisirs simples...)D'ailleurs si vous avez des idées sur la vocation à donner à votre don, n'hésitez-pas à nous les transmettre !

154
participants

5 560 €
collectés

Autonomie pour Laurent

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous ! Laurent 56 ans est atteint de la sclérose en plaque depuis 2013.Au printemps dernier la maladie s'est aggravée de façon significative.Laurent a été hospitalisé 6 semaines fin 2019, des travaux d'amménagement du domicile ont  été jugé necessaires ainsi que l'achat d'un fauteuil roulant.Cout du fauteuil roulant 2180€ reste à charge 1000€.Le montant des travaux s'élève à 19500€. (aménagement de la salle de bain, ouvertures de portes permetant l'accès en fauteuil, création d'une allée extérieure pour permettre à Laurent de sortir du logement sur la voie publique.La MDPH finance à hauteur de 7150€.Nous utilisons l'intégralité de nos économies soit 8000€.Il reste donc à financer 4000€.A ce jour nous avons fait plusieurs demandes d'aides sans succès!Merci d"aider Laurent à garder un minimum d'autonomie...

23
participants

1 000 €
collectés

25 %
Nous soutenir pour nous relever de l'incendie des Pains de Beaufort

Nous soutenir pour nous relever de l'incendie des Pains de Beaufort

C'est avec la gorge serrée et le cœur gros que nous vous annonçons que dans la matinée de ce dimanche 12 janvier, la boulangerie des Pains de Beaufort à Beaufort sur Gervanne a intégralement brûlé. Nous avons ce matin perdu le fruit de 25 ans de travail acharné pour faire vivre cette entreprise que nous avons fait avec notre cœur, nos tripes et nos convictions. Jean Michel, Elisabeth, Aude et Louis ont commencé cette aventure il y a 25 ans, rejoint par leur trois fils Jany, Morgan, Romain et le reste de l'équipe actuelle : Maria, Nathalie, Marie Elise, Jimmy, Julien, Memeth... Ils faisaient un pain 100% bio, fait avec passion avec une farine moulue à partir de grains entiers le jour même. Ce procédé unique en France demandait à un boulanger diplômé 5 années de travail dans nos ateliers pour maîtriser le procédé. Le levain utilisé était vivant depuis 25 ans et a aujourd'hui disparu dans les flammes.   Bien sûr la perte est inestimable : toutes ces années de travail acharné sans compter les heures, les moments de doute, de joie, la construction d'une entreprise familiale, éthique et locale ont été consumés.L'origine de l'incendie selon les informations actuelles serait accidentelle.   L'équipe des Pains de Beaufort avait ouvert en décembre 2018 un deuxième laboratoire à Crest : Biodelys sur la place des moulins. C'est aujourd'hui tout ce qu'il reste. Nous allons bien sûr faire appel au soutien de notre assureur en ce qui concerne le matériel d'entreprise, mais nous lançons également un appel aujourd'hui à tous ceux qui veulent personnellement aider l'équipe : Vous pouvez soutenir notre reconstruction et nous aider à nous relever des cendres en participant à la caisse de soutien mise en place à Biodelys ou grâce au financement participatif. Un grand merci de tout notre cœur, de tout cet engouement, plein d'énergie positive qui nous touche au plus profond!Nous somme tous sur le pont, nous allons rebondir!Jamais nous n’aurions imaginé que cette passion, que nous souhaitions comme un lien, aurait porté autant. C'est une présence qui nous est essentielle aujourd’hui. Vous nous avez rendu notre premier sourire.L’incendie a tout réduit en cendre mais a préservé les femmes et les hommes des Pains de Beaufort. Avec tout notre espoir. L'équipe des Pains de Beaufort

255

17 130 €

Soutien à Emmanuelle et sa famille

Soutien à Emmanuelle et sa famille

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire en soutien à Emmanuelle, prof de natation à Brétignolles-sur-mer, son mari et ses deux enfants !Photo des dégats de la piscine.  "Dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 juillet 2019, une détérioration avec un objet tranchant de type couteau ou cutter a été effectué. Cet acte de malveillance a obligé Emmanuelle à réparer la piscine rapidement. Sur les conseils de son pisciniste, un apport d’eau important avait été réalisé ainsi qu’une marche forcée de l’infiltration, afin de rattraper la température de l’eau, pour que les enfants puissent apprendre à nager dans les meilleures conditions possibles. Ce qui était fondamental pour Emmanuelle. Cette première réparation a été une réussite et les enfants ainsi qu’Emmanuelle ont passé une journée magnifique d’échanges, d’apprentissage et de détente. Cependant Emmanuelle et moi-même restions très inquiets sur la possibilité d’une récidive, avec beaucoup d’interrogations sur ces agissements inhabituels et violents. Dans la nuit du vendredi 12 au samedi 13 juillet, les individus ont réitérés cet acte de haine et un coup de couteau ou cutter a été effectué à 3 mètres du précédent coup, sur une longueur d’environ 15 à 20 cm. A mon arrivée, le samedi 13 juillet à 6h50, j’ai constaté les dégâts importants et avisé Emmanuelle. Emmanuelle s’est déplacée à la piscine immédiatement et a procédé à une réparation d’urgence toute la journée. A 23h, elle m’a téléphoné en pleurs et très inquiète pour m’indiquer que la fuite n’était pas encore réparée et que la température de l’eau avait chutée. Le dimanche, Emmanuelle a passé la journée à vérifier le remplissage avec nos deux enfants. Le lundi 15 juillet, la température de l’eau était à 24° et la réparation n’était pas satisfaisante pour Emmanuelle (un filet d’eau était encore visible au niveau de la coupure). Emmanuelle, par précaution, a contacté son pisciniste pour qu’il puisse consolider rapidement sa réparation. Ce professionnel a été très réactif, il est venu rapidement sur les lieux malgré son emploi du temps très chargé. A son arrivée, il n’avait pas le matériel nécessaire pour réaliser sa réparation. Il est reparti à son dépôt pour récupérer du matériel. Entre temps, Emmanuelle a commencé à nettoyer son matériel pour faciliter l’accès à son pisciniste. J’étais présent à ses côtés pour la soutenir et lui dire qu’elle pourrait travailler sereinement avec les enfants. En tout début d’après-midi, l’accident est arrivé, le bassin avec un volume d’eau d’environ 70 m3 a cédé sur Emmanuelle. Elle a été projetée au sol et écrasée par la barre métallique de 10m (grand côté du bassin). J’ai fait tout ce que j’ai pu pour la libérer, mais la pression de l’eau et la barre métallique était trop lourde. Au bout de 15 secondes, j’ai dégagé Emmanuelle et appelé de l’aide.Emmanuelle est restée inconsciente environ 30 secondes. Elle a repris conscience rapidement mais se plaignait d’une douleur insupportable au niveau du bas du dos. Les secours ont fait une intervention rapide et remarquable, mais la douleur pour Emmanuelle restait insoutenable.Emmanuelle a été héliportée à Nantes très rapidement et opérée du bas de la colonne vertébrale.Emmanuelle a subi une opération de 4 heures. L’opération s’est bien passée mais Emmanuelle n’a pas récupéré, pour le moment, l’usage de ses jambes. Il est encore trop tôt pour se prononcer, mais nous gardons espoir pour qu’elle récupère au plus vite. Depuis 15 ans, Emmanuelle a tout fait pour que vos enfants puissent apprendre à nager dans les meilleures conditions. Elle est passionnée par son métier et espère revenir au plus vite. Cependant la blessure est grave, elle ne va pas pouvoir reprendre son activité professionnelle avant plusieurs mois. Étant son mari et conjoint depuis 18 ans, je vous assure qu’elle va se battre pour donner des cours de natation à Brétignolles. Emmanuelle est une battante et une très grande sportive, je ne doute pas de ses capacités à récupérer rapidement. A ce jour, elle reste très choquée et touchée par cet accident, et triste pour les enfants. Je suis sûr qu’Emmanuelle vous contactera prochainement pour vous donner de ses nouvelles. Bien à vous.Sportivement,James (son mari)" Cette cagnotte servira à soutenir Emmanuelle et sa famille dans cette terrible épreuve :- pour financer les frais d’avocat, engagés dans le cadre de l’enquête en cours de la gendarmerie, suite au vandalisme répété- pour pallier aux frais lorsqu’Emmanuelle va intégrer le centre de rééducation à Nantes pour plusieurs mois- pour les frais de déplacements de James et les enfants pour rendre visite à leur maman- pour les frais d’aide à domicile (entretien de la maison et garde des enfants) avant le retour Emmanuelle à la maison, puis à son retour dans l’attente de son total rétablissement- pour l’achat de matériel nécessaire à sa rééducation- pour adapter son domicile lors de son retour- pour l’achat d’une nouvelle piscine pour accueillir à nouveau les enfants la prochaine saison  Tous vos dons seront précieux, même un petit clic de partage est important afin de partager cette mésaventure et qu'une jolie chaine de solidarité puisse se mettre en place.  Merci à toutes et à tous, De la part de sa petite famille et de tous ses proches !!!  Avec Leetchi vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte :* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.

235

12 005 €

Après la tempête : Une nouvelle serre pour Jojo

Après la tempête : Une nouvelle serre pour Jojo

Bonjour, Je me présente je m'appelle Hannah et je suis membre de la ferme de la Berouette à Caligny.Et j'aimerai vous présenter quelque chose :Comme vous avez pu le vivre ou bien l'entendre aux médias, la tempête Ciara a frappé fort et a fait une victime dans notre petit patelin de l'Orne : la serre de 50 mètres de long de Joseph, maraîcher de la ferme mais aussi mon mari. Heure du crime dimanche 09 février 2020 à 05h30. Je ne vous cacherai pas que Joseph a été effondré en découvrant sa serre dimanche matin alors qu'elle ne nécessitait plus que 2 jours de travail pour être totalement terminée.Cette structure était censée héberger un millier de tomates, aubergines, poivrons, concombres, piments mais aussi des melons et des pastèques...et tout cela en bio bien sûr.Mais comme vous pouvez le constater cet habitat à légumes qui a couté 10 000 €, s'est envolé en mille morceaux.Et pour ceux qui ne le savent pas, les assurances n'assurent pas ce type de structure mais seulement la perte de culture dûe à des tempêtes comme celle-ci. Aujourd'hui Joseph se retrouve face à dilemne car cette serre était censée être un outil de travail confortable pour faire évoluer son activité et entre autre générer une partie de son salaire. Finalement il se retrouve à rembourser un emprunt sur des années, pour un outil qui n'existe plus. Donc voici la raison de mon appel : chers amis, familles, bénéficiaires, voisins, partenaires, collègues et inconnus je fais appel à votre bon cœur et surtout à votre porte monnaie.Je souhaiterai que l'on collecte les fonds nécessaires pour lui payer une nouvelle serre qui sera cette fois-ci montée par des professionnels de la serre et à l'abri des vents.Il faudrait collecter 10 000€ pour l'achat de celle-ci et 2000€ pour la prestation du montage, soit un total de 12 000€. Je fais appel à vous, car je crois à ce projet qui a pour but d'alimenter en légumes bio de nombreux foyers autour de la ferme, j'y crois aussi car elle va permettre aux personnes de se nourrir correctement avec des aliments de qualité. Elle va générer un salaire qui sera celui de Joseph et va à long terme créer des emplois.Puis j'y crois avant tout car je crois en Joseph. Alors si vous n'avez jamais fait de crémaillère dans une serre et que vous avez envie que cela se produise, faites un don ou bien faites tourner l'info dans votre réseau ! Je vous en remercie.Hannah

209

12 059 €

100 %
Génération Solidaire

Génération Solidaire

Venons en aide aux SDF Français, aidons les nôtres !Chaque année nous venons en aide aux SDF Français souvent oubliés des pouvoirs publics.Nous allons les rencontrer dans la rue afin de leur apporter des vêtements, des repas et surtout un peu de compagnie et de soutien. Cette année nous avons choisi d'aider Mickaël, 32 ans, a se réinsérer socialement et professionnellement.Ancien artisan, être dans la rue n'est pas son choix et il souhaite s'en sortir. Génération Solidaire va donc entreprendre avec lui toutes les démarches nécessaires pour qu'il puisse retrouver un emploi dans son secteur et repartir sur de bonnes bases. Grâce aux premiers dons que nous avons reçu nous pouvons héberger Mickaël pendant la période hivernale et donc le sortir de la rue. Cette grande étape n'est que le début car il va falloir l'aider à s'habiller, se nourrir et lui fournir quelques soins médicaux. Cela l'aidera à retrouver un emploi dans de bonnes conditions. Les actions de ré-insertion prévues avec Mickaël sont nombreuses et nous ne le lâcherons pas ! Pour cela nous avons besoin de chacun. La solidarité Française et Européenne doit se mettre en place pour sortir les nôtres de la rue et leur permettre un avenir meilleur. * Vous pouvez participer dès maintenant sur cette cagnotte afin d'aider Mickaël* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte ! Merci à tous !

266

8 869 €

88 %
Don pour notre soeur en difficulté financière

Don pour notre soeur en difficulté financière

As-Salamou ^Aleykoum, Bonjour à tous... Je m’en remets à vous mes frères et sœurs afin de m’aider dans cette situation difficile. Mon histoire n’est pas des plus tragiques mais nous en souffrant, ma mère et moi, énormément. Il y a quelques années de cela mon père est décédé ´Allah y Rahmo, et les problèmes ont commencé.. entre les dettes locatives, d’eau, d’électricité, un crédit que mon père avait débuté et avait inscrit ma mère sur le contrat de prêt comme co-emprunteur pour faciliter les démarches à l’époque, sauf qu aujourd’hui, on se retrouve seules face à un crédit qui n’en finit pas et des dettes qui s’accumulent. Nous avons dû déménager et rembourser au fur et à mesure l’ancienne dette locative grâce à un travail d’étudiant que j’ai trouvé à mes 18 ans, nous nous en sommes sortis Al Hamdoulillah.Pour poursuivre mes études j’ai dû quitter la maison, ma mère n’a pu me suivre car elle ne voulait pas s’éloigner de la tombe de mon père. Je l’aidais en lui payant la moitié de son loyer en l’aidant pour les charges car elle est au RSA. J’ai moi même accumulé des dettes de loyer, en privilégiant de financer mes études et en envoyant à ma mère pour qu’elle puisse subvenir à ses besoins et rester digne malgré les difficultés. (documents à l'appui) Ma mère n’a pas fait d’études, elle n’a pas de diplôme, elle a quelques lacunes en français mais malgré tout elle a voulu chercher du travail mais elle s’est retrouvée face à des personnes odieuses et des remarques telles que « nous n’avons pas d’emplois pour les gens comme vous » ou encore « si dans votre pays on accepte le manque de qualifications, ici ce n’est pas le cas » j’étais présente avec elle pourtant.. Aucuns de mes oncles et tantes ne veulent nous aider sachant que nous sommes en difficultés depuis le décès de mon père alors qu’avant ils avaient de l’estime pour nous.  A la fin du confinement, la trêve hivernale va se terminer et nous ne serons plus protégés. C’est le cœur vraiment lourd que je m’en remet à ´Allah et à vous afin de régulariser notre situation. J’ai essayé de faire des prêts bancaires mais aucune banque n’accepte mon dossier.J’ai les redevances en ma possession si vous souhaitez en avoir le cœur net.  Je vous demande donc de l’aide en cette période difficile. Qu’Allah vous facilite et vous ouvre les portes du Paradis. Barraka’Allah u Fikom, Merci à tous

358

6 564 €

87 %
Soutien à David, défiguré pour un tir LBD 40x46mm

Soutien à David, défiguré pour un tir LBD 40x46mm

Je m’appelle David, j’ai 31 ans et voici mon histoire : Le 1er décembre 2018 nous sommes venus des Yvelines (78) pour manifester sûr Paris avec ma compagne, pour soutenir le mouvement des gilets jaunes. Arrivés sur les Champs-Elysées nous manifestions avec ma compagne pacifiquement quand au bout de quelques heures la tension monte. Nous n’étions pas là pour casser ni affronter les forces de l’ordres. Nous décidons avec ma conjointe de quitter les lieux pour notre sécurité, mais les rues étaient bloquées par des barrages de CRS n’ayant rien à nous reprocher je me dirige vers un CRS pour lui demander comment quitter les lieux il ne m’a même pas répondu et m’a mis un coup de matraque dans la mâchoire. Malgré son geste nous restons sans haine et cherchons toujours à fuir ce climat de tensions. On se dirige vers l’avenue Victor Hugo où on nous laisses enfin passer. Nous faisons approximativement 500 mètres et prenons la rue Paul Valéry qui se trouve en parallèle de celle-ci. Une rue qui nous semblait calme. Après quelques mètres nous retombons sur des CRS.  N’étant pas armé et n’ayant aucune intension de violence sur eux, m’a compagne et moi nous dirigions vers eux main dans la main bras en l’aire pour seul arme notre gilets jaunes sur le dos. Avec encore une fois pour seul objectif de quitter les lieux. Arrivés à vue d’œil à environ 10 mètres des CRS, l’un d’eux me fais un tir avec une balle LBD 40x46mm en pleine mâchoire. Je m’effondre sur les pieds de ma compagne face contre terre convulsant et crachant mes dents. Ils se sont mis à tirer de la lacrymogène sur ma compagne meurtrie. Aucun CRS est venu m’aider, ce sont des gilets jaunes interpelés par les cris de ma compagne qui sont venu m’exfiltrer afin de me mettre en sécurité et appeler les pompiers. Merci à Jordan Paganessi de m’avoir effectué les premiers soins. Conséquences de ce tir de LBD : fracture maxillaire droite, fracture alvéolaire, perte de substance osseuse, perte de 4 dents (bientôt 3 de plus), fracture des ptérygoïdes, perte de 2.5 cm de lèvre supérieur et j’en passe. Les médecins estiment 2 ans de reconstruction faciale. Depuis l’accident je me retrouve sans emploi car j’étais tailleur de pierre en intérim, donc je n’ai plus de revenu et je ne sais pas si je vais pouvoir reprendre mon emploi un jour. Afin de pouvoir financer mes soins physiques et psychologiques et me permettre de me reconstruire. Je compte sur vous et votre solidarité. Merci de votre aide et de votre générosité. Si vous me permettez de récolter des fonds je mettrai une photo du chèque comme preuve.

339

6 653,50 €

44 %
Haut de page