Aller au contenu principal
Nouvelle vie

Nouvelle vie

Bonjour à toi!   Je m'appelle Emma, j'ai 19 ans et je souhaite devenir maîtresse d'école. Je vais bientôt passer en deuxième année de sciences du langage à l'université d'Orléans pour réaliser ce projet!  Ce qui compte le plus pour moi c'est ma famille, mes animaux et surtout l'amour.  Je partage ma vie depuis presque 3ans avec un jeune homme du même âge que moi qui s'appelle Antoine et je crois bien qu'il sera l'homme de ma vie.   Ma vie a l'air d'être des plus banales. Malheureusement, ma maman est très malade. N'étant pas divorcée et lutant pour ne pas être mise en invalidité afin de conserver une vie sociale, elle n'a le droit à aucune aide.  Elle est la seule au monde à être porteuse de sa forme de la maladie de Charcot et rien ne joue en sa faveur.  C'est à l'âge de 12 ans que tout à commencé avec un cancer en phase terminale. Elle s'en est sortie. Cependant, les traitements de l'époque ont détruit son corps et aujourd'hui rien ne va plus.   Ma maman et moi sommes très  fusionnelles. Seulement, à cause de sa maladie, je risque de la perdre à petit feu si rien n'est mis en place pour l'aider.   Aujourd'hui, nous devons payer de notre poche un fauteuil roulant électrique d'une valeur de 25 000€, une voiture permettant de le transporter pour 55 000€ et nous devons faire agrandir notre maison afin qu'elle soit adaptée pour près de 100 000€ (soit un total de presque 200 000€).  Avec tous ses problèmes de santé ma mère ne peut pas être assurée, ce qui signifie qu'elle ne peut pas emprunter d'argent et ne peux pas avoir la vie de toutes les femmes de 40 ans. Elle ne peux pas se déplacer et souffre de jour comme de nuit malgré tout ses traitements.   Moi, ainsi que les autres membres de ma famille ne pouvons rien faire pour apporter l'autonomie et la liberté que ma maman mérite d'avoir mais tous ensemble, nous avons le pouvoir de changer les choses.   C'est pourquoi aujourd'hui j'ai pris la décision de me tourner vers toi car contrairement aux organismes censés nous aider, tu ne vois pas des chiffres, tu vois l'humain qui subit.  A ton échelle, tu peux nous aider moi et ma maman à démarrer une nouvelle vie alors je compte très fort sur toi et toutes les personnes que tu peux mobiliser pour nous aider. C'est pour cela que je te remercie d'avance très fort de la moindre aide que tu puisses nous apporter.  Merci ♡.

83

4 382 €

14 %
Enfance Sénégal

Enfance Sénégal

Pour une enfance sénégal Bonjour à tous, Nous sommes un groupe de 5 étudiants venant d’Orléans, en 2ème année de DUT GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations) et réalisons un projet. Notre projet consiste à améliorer les conditions de vie des jeunes talibés errant dans les rues de Mbour, ces enfants sont âgés entre 4 et 15 ans. L'argent récolté sera utilisé sur deux axes : santé et éducation.Les volontaires se chargent de l’hygiène (en fournissant des douches aux enfants) et également de leur santé en effectuant le suivi des enfants et en leur fournissant les soins appropriés (répondant aux cas de maltraitance, abus, sous-nutrition, maladies etc..). De plus, l’équipe sur place se charge de participer à l’éveil des enfants (à l’aide de jeux ludiques) et de leur éducation (à l’aise de classe d’alphabétisation). Ces enfants souffrent, il est important de leur faire penser à autre chose. Enfin, Pour Une Enfance Sénégal participe également à l’insertion professionnelle des jeunes, les motivant afin de leur donner de nouveaux projets de vie, les éloignant de la délinquance. Ce projet nous tient particulièrement à cœur et nous y sommes très attachés. Voilà les grands axes de notre projet, nous avons donc besoin de fonds et d’aide pour le réaliser, nous comptons donc sur votre générosité, il n’y a pas de don inutile, ni de petit don, seul le geste compte! Chacun d'entre nous peut contribuer à l'amélioration de vies de dizaines d'enfants, leur proposer un avenir différent de ce qu'ils  leur attendent. Merci d’avoir pris le temps de lire, n’hésitez pas à partager notre cagnotte, ça prends quelques secondes, et c’est gratuit !  N'hésitez pas à nous ajouter sur notre page instagram : @enfancesenegal et notre snapchat : enfancesenegal afin de suivre toute notre actualité.

18

160 €

Un coup de pouce pour redémarrer

Un coup de pouce pour redémarrer

La toiture s'effondre ! Aïe Ouille !!! La familleEstelle (51 ans), maman solo de Mathilde (9 ans), sans activité professionnelle depuis un burnout en 2014, reconvertie en Thérapeute Energéticienne. Voudrait lancer son centre de soins et de stages chez elle pour éviter d’ajouter un loyer à ses charges, limiter les déplacements et faire profiter à ses patients du calme verdoyant de la propriété. La situationEstelle a acheté cette maison il y a 14 ans. A l’époque, elle enchainait les missions intérimaires et avait bon espoir de trouver un poste stable ou de se lancer dans l’artisanat, et aussi de fonder une famille.Cependant, sa situation professionnelle, sa santé et ses finances se sont progressivement dégradées jusqu’au burnout en 2014, suite à un licenciement économique. Cela a mis un terme à ses ambitions et l’a obligée à revoir sa copie, tant sur le plan personnel que sur le plan professionnel. Le besoin de se reconstruire était criant. Le médecin a refusé de conclure au burnout malgré une première alerte en 2003 puis une seconde en 2011 et plus de 88% des symptômes. Estelle n’a pas été prise en charge de façon adaptée et a épuisé tous ses droits au chômage tout en se soignant au mieux de ses capacités.La famille se retrouve aujourd’hui avec pour seules ressources les minimas sociaux et la pension alimentaire. Impossible d’emprunter, de renégocier le crédit de la maison à la baisse, de faire avancer les travaux etc… La famille a beau retourner le problème dans tous les sens, la situation est bloquée si on s’en tient à ses seules ressources, elle a besoin d’aide pour se remettre sur les rails. La maisonUn deux-pièces très ancien, plutôt modeste, habitable de suite, avec des dépendances et un grand jardin, à la campagne, qui offre un super potentiel de développement. Des échéances de crédit très raisonnables. Depuis la naissance de Mathilde le deux-pièces est devenu trop petit. La chambre est très encombrée et Estelle dort dans le salon. Ce n’est pas terrible mais cela n’a jamais tué personne ! « On aménagera le grenier quand on pourra … » Cependant, malgré leurs prières, ce moment-là n’arrive pas et la toiture menace de descendre d’un jour à l’autre. Les liteaux sont tenus par le poids des tuiles car la charpente en chêne a fait rouiller tous les clous. Plusieurs tuiles sont déjà tombées ! L’urgenceRemanier la toiture et ajouter des vélux (devis 21000€)Libérer ou aménager une pièce pour l’activité professionnelle d’EstelleRéparer la toiture de la grange qui prend l’eau (devis 1200€)Dans l’idéal, créer une deuxième chambre Le projet : faire d’une pierre trois coupsRemanier la toiture et créer un escalier intérieur (le grenier n’est actuellement accessible que par l’extérieur)Aménager un dortoir ou deux chambres à l’étage en fonction de votre générosité (isolation, cloisons, électricité)Récupérer la chambre du RDC pour les soins en attendant de pouvoir faire mieuxRéparer la toiture de la grange qui prend l’eau (devis 1200€) Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !UN GRAND MERCI A TOUS !

10

320 €

1 %
Marc et son combat quotidien contre la maladie

Marc et son combat quotidien contre la maladie

Né en mars 2000, Marc est un jeune adulte atteint d’une maladie orpheline, le syndrome de Nétherton, incurable à ce jour. Il est reconnu handicapé à 80% et vit dans l'agglomération orléanaise. Son quotidien est rythmé par les soins et  il doit régulièrement partir en cure à la Roche Posay (pour soulager sa peau) et en Géorgie (pour lutter contre une bactérie résistante aux anti-biotiques).  Sa maladie, le syndrome de Nétherton, et ses complications ne lui laissent aucun répit. Malgré une prise en charge à 100 % en ALD,  les frais non pris en charge par la Sécurité sociale ou par la mutuelle sont très élevés. Il nous faut réunir 15000 € pour financer son traitement par les phages (séjour en Géorgie et phages utilisés au quotidien sous forme de crème, enveloppement, boisson...) et ses cures à la Roche Posay sont à la charge de la famille (une semaine à chaque vacances scolaires et 15 jours l'été). Sa scolarité est aménagée (emploi du temps, AESH pour pallier à ses difficultés et a ses absences) et il a besoin de matériel spécifique et adapté (ordinateur, tablette, scanner...). Du soutien scolaire est aussi mis en place. Créée en mars 2005 sous le statut d’association loi 1901, l’association « Le Petit Marc » œuvre  en organisant des actions pour récolter des fonds pour le soutenir ainsi que sa famille afin qu'il vive le plus normalement possible, l’aider à être autonome et construire son avenir.    Merci d'avance pour vos soutiens et partages. Catherine PINGLOT Présidente de l'association "Le Petit Marc" Plus d'informations sur Marc et sa maladie sur notre site  :http://www.association-lepetitmarc.com Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

7

230 €

1 %
Une voiture pour ma Maman

Une voiture pour ma Maman

Une voiture pour ma Maman C'est le titre que j'ai choisi pour cette cagnotte. Mais pourquoi ? Qui est Brigitte ? Brigitte est née le 31/12/1961 dans une grande Famille, plutôt pauvre, elle a commencé à travailler à 14-15 ans après avoir quitté l'école pour subvenir aux besoins de sa famille et aider sa mère avec son frère.Elle est passé de boulot en boulot, parfois ne voyant pas sa paye pour aider sa famille. Quand celle-ci s'est remise sur pied, ma mère a pu s'offrir un appartement. Au début elle n'avait qu'un frigo, cuisine à peine équipée, et juste un objet en bois pour faire office de table (très honnêtement je ne me souviens plus si c'était de petites palettes les unes sur les autres ou autres choses...).Brigitte à toujours su s'en sortir seule, et un jour elle rencontra mon père (oui c'est important comme passage) .Un homme charmant, elle est tout de suite tombé amoureuse de lui malgré son handicap qui lui prenait du temps, rendez-vous sur rendez-vous à l'hôpital, mais ma mère s'en fichait. On accélère un peu dans le temps, après 2 fausses couches, ma mère réussie à m'avoir. Je suis née grand prématuré, 3 mois en avance, j'ai failli mourir. Après t'en d'épreuve ce n'était pas fini, mon père ne gagné pas beaucoup d'argent, et ma mère travaillé de nuit, avec parfois du ménage en plus, me voilà devenue grand j'ai 12 ans. 12 ans quand mon père m'annonce son cancer du rein, un cancer qui pendant 2 ans va grandir, se propager dans le corp de mon père, tuant sa vessie au passage : 3 fois par semaine il avait dialyse et chimiothérapie. Pendant ce temps ma mère, avec un garçon turbulant et incompris qui ramenait de sales notes et des heures de colles à la maison, et un mari malade et mourant, continuait de travailler de nuit pour subvenir à nos besoins. Les dettes s'accumulent alors...  Des dettes qui ne font que grandir quand Brigitte eût un infarctus, deux stents au cœur pour éviter que les artères se bouchent et qu'elle fasse une crise cardiaque. Mi-Temps thérapeutique prononcé, elle obtient des aides mais voit son salaire divisé en 3 parties versées à des moments différents du mois. Elle n'y arrivait plus, difficile pour elle de gérer le budget en trois fois, les dettes continuent de grimper, chaque facture était payée en 4, 5, 6 fois... La mort de mon père  Evènement tragique mais inévitable, on a presque tous perdu quelqu'un d'un cancer, cette maladie n'as pas fait d'exception pour mon père, qui à l'âge de 47 ans est décédé de fatigue chez nous dans les bras de sa femme. Ma mère était détruite, c'était l'amour de sa vie, j'ai fait l'homme de la maison pendant quelques mois, histoire de la soulager un peu, mais je n'avais que 14 ans. Les années passent, le deuil s'amenuise, mais les dettes restent. Je commence à être adulte, je travail, j'ai un salaire plus ou moins variable, avec des périodes parfois sans travail ! Tout augmente mais les salaires restent les mêmes. Et les dettes de Brigitte continuent de grandir. Aujourd'hui nos dettes s'élèvent à 4 chiffres, mais ce n'est pas pour cela que je fais une cagnotte ! Parmi tout ce bordel dans notre vie, il a fallu que la voiture de ma mère meurt à cause de la canicule récente... Cette même voiture qui lui permet d'avoir une vie, d'aller jouer à des lotos avec ces copines, d'aller travailler et de ne pas dépendre de moi...De nos jours une "bonne" voiture sur le bon coin, c'est une voiture à 3000 euros minimum. Peut-être 2000. Je fixe cette cagnotte à 3000, se sera à votre bon cœur! Sachez une chose. si vous mettez 2 euros, que vous partagez, que vos amis mettent 2 euros, qu'ils partagent etc... On aura bien 2000 ou 3000 euros assez vite et cela ne vous coûtera que 2 euros ! Vous aurez ainsi participé à un acte de pure charité envers une femme magnifique qui a un cœur énorme elle aussi. À toi qui nous donnes un peu d'espoir par ton don, MERCI !!MERCI INFINIMENT !!

8

160 €

5 %
Haut de page