Aller au contenu principal
Pour plus de reportages

Pour plus de reportages

Bienvenue sur ma cagnotte de financement participatif !  Je vous sollicite aujourd'hui afin de promouvoir le développement de ma pratique documentaire et artistique.C'est très simple, cette cagnotte me sera utile en trois points :  - Le métier de photographe est de plus en plus difficile, bien souvent les gens n'imaginent pas les heures de travail que cela recquiert, de la technique à la prise de vue jusqu'à la post-production. Un coup de pouce de votre part donne illico de la valeur à mon travail, mesure votre satisfaction et m'encourage à perservérer.  - Très concrètement vous participerez à la réalisation de deux projets ce mois-ci. Au programme de février :    Je vais m'immerger dans le milieu hospitalier et suivre le quotidien d'une interne en médecine à Lille qui participe au mouvement de grève.    Le 20 février le Dazzle Club organise à Londres une marche silencieuse où les participants portent un "camouflage makeup" crée par l'artiste Adam Harvey permettant de déjouer la reconnaissance faciale (Londres est la 2e ville la plus surveillée au monde après Beijing). Je vais donc suivre la marche et partir à la rencontre des deux collectifs d'artistes à l'origine du projet.Cela me permettra d'enchaîner en étant sur place avec le rassemblement du 24/O2 contre l'extradition de Julian Assange, fondateur de Wikileaks. -Enfin elle me permettra d'amortir mon matériel d'une part, et de manière immédiate, réunir la somme nécessaire (399e) pour récupérer les données de mon disque dur qui a rendu l'âme (Mazette!) en novembre dernier. Voilà voilà,Merci à tous de m'avoir lu, c'est un exercice délicat que de faire appel aux dons mais comme l'a si bien dit Faf la rage pour Prison Break : "Pas l'choix faut y'aller!"  Vous pouvez suivre mon travail sur Facebook (Tauré Adore) et bientôt sur Instagram (Oui je sais, ça urge!)N'hésitez pas à me contacter si vous êtes intéressé par des clichés,  ça sera avec fierté de vous produire des tirages uniques et signés, ou de réaliser vos propres commandes.  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.

0

0 J

Soutien aux salariés du Centquatre en grève

Soutien aux salariés du Centquatre en grève

Mouvement spontané et collectif des salariés du CENTQUATRE-PARIS Depuis le lundi 31 janvier 2022, une partie des salariés du CENTQUATRE-PARIS, établissement public de la Ville de Paris dirigé par José-Manuel Gonçalvès depuis 2010, se sont vu contraints d’entamer une grève spontanée et reconductible, visant à alerter sur la dégradation de leurs conditions de travail.Pourquoi une grève ?Une charge de travail et un volume d’activité qui augmentent chaque année au point de dépasser les capacités des équipes et les infrastructures de l’établissement, conjuguée à de bas salaires qui ne reflètent pas l’engagement des salariés permanents et intermittents.Depuis plusieurs années, la programmation artistique prolifique de l’établissement repose pour beaucoup sur une solidarité sans faille entre salariés, sur l’implicationdémesurée d’une équipe pourtant rompue aux cadences intenses et à encaisser la pression, quoiqu’il en coûte.Une bonne partie des employés a néanmoins le sentiment d’être arrivée à une situation où les temps de respirations entre les projets n’existent plus.Plus que jamais, les salariés ressentent de l’usure et une grande fatigue, tout en s’inquiétant devant le nombre croissant d’arrêts maladies, de burn-out, et un turn-overdémesuré considéré par la direction comme une preuve de dynamisme de l’établissement. Si, sur cette saison culturelle, la suractivité s’explique en partie par les nombreux reports de spectacles dus à la pandémie de COVID-19 - faisant craindre aux équipes que cela ne devienne la nouvelle vitesse de croisière du CENTQUATRE - il ne faut pas pour autant minimiser le surrégime que les salariés vivent de façon constante depuis de nombreuses saisons. Après plusieurs années de dialogue social improductif, cette grève est fondée sur plusieurs revendications, dont les suivantes :- Une hausse de tous les salaires des permanents, une réévaluation du salaire des intermittents et des gratifications de stage, au regard de l’augmentation du coût de lavie ;- une meilleure adéquation entre l’effectif de permanents et la charge de travail liée à la programmation, une pérennisation des postes de renfort et une limitation durecours aux contrats courts et précaires ;- une meilleure reconnaissance du travail des équipes, passant notamment par l’attribution de primes exceptionnelles lors de saisons particulièrement intensescomme celle en coursA la suite de quatre jours de négociations, les avancées des discussions ne laissent pas présager d’une résolution dans les jours à venir.La passion et le dévouement du personnel du CENTQUATRE ne suffiront bientôt plus à défendre chaque levée de rideau.Le mouvement spontané et collectif des salariés et salariées du CENTQUATRE-PARIS

0

0 €

Haut de page