Aller au contenu principal

Documentaire "L'Afrique qu'on ne nous montre pas"

Merci pour ta confiance et ton soutien à Grandeurnoire ! Je suis Safia Enjoylife et l'aventure "GRANDEURNOIRE" a démarré en juillet 2016 lorsque j'ai créé une page instagram pour valoriser l'histoire et la culture des peuples africains et de leur diaspora. Le but est d'anéantir la propagande qui réduit l'Afrique à l'ignorance, la misère, le sous-developpement, la guerre et la maladie. Pour ce faire je m'évertue depuis 3 ans à mettre en évidence les triomphes, les savoirs, l'excellence et la beauté dont ce continent regorge, mais qui sont occultés par le système scolaire et les média. Après 15 ans de recherches approfondies via des lectures spécialisées, des reportages et des voyages, j'ai décidé de partager mes connaissances avec ceux et celles que ça intéresse. Si tu me suis depuis le début c'est un immense plaisir de t'embarquer avec moi dans cette nouvelle étape ! Si tu as connu grandeurnoire récemment, sache qu'après IG j'ai évolué en créant le site www.grandeurnoire.com afin de permettre à toutes les personnes qui n'utilisent pas les réseaux sociaux de lire mes articles.  Fin 2017 je me suis également lancée dans des conférences et à ce jour, j'en compte une vingtaine. En parallèle j'interviens dans des établissements scolaires en fonction des sollicitations. Je participe aussi à de nombreuses actions associatives. Pour donner quelques exemples, je suis la marraine des Yana Dolls, la première collection de poupée noire en Guyane, et à cet effet j'apporte ma contribution dans des ateliers sur le soin du cheveu crépu et sur l'estime de soi. Je suis également la marraine des "Green Days", un évènement éco-solidaire qui organise chaque année un nettoyage simultané de 12 sites touristiques guyanais jonchés de détritus. Enfin en juin 2019, grandeurnoire a encore progressé grâce à la création d'une chaîne youtube qui propose désormais des épisodes plus approfondis et mieux illustrés que les articles. D'autres projets sont en gestation: livres, jeux éducatifs, application sur portable, école, maison d'édition, etc. Le plus onéreux est la série-documentaire intitulée "L'Afrique qu'on ne nous montre pas". A travers sa diffusion, je souhaite dévoiler au plus grand nombre les vestiges archéologiques qui témoignent du passé grandiose de l'Afrique, depuis la préhistoire jusqu'à l'arrivée des européens. Tout le monde connaît les pyramides de Gizeh cependant les civilisations africaines érudites, sophistiquées, hautement organisées, en contact avec d'autres continents et qui ont apporté de précieuses connaissances à l'humanité ne se limitent pas au peuple de l'ancienne Egypte. Comme tu peux le voir sur l'image de couverture de cette cagnotte (ruines de l'empire du Monomotapa), des traces de civilisations africaines fastueuses existent encore et ne demandent qu'à être présentées à tous ceux qui ignorent le prestige et l'avancement des anciens peuples africains.  de gauche à droite et de haut en bas:ruines de l'empire Monomotapa (Zimbabwe),pyramides du royaume de Koush (Soudan),ruines de l'empire de Carthage (Tunisie),mosquée de Djénné (Mali),château de Gondar (Ethiopie).  Les recherches sont déjà faites, les sites sont déjà balisés, le réalisateur est déjà trouvé, il ne me manque que les prises d'images sur le terrain. Pour ce faire je vais devoir payer du matériel (drone, projecteurs pour les prises de nuit, protection étanche pour filmer les ruines sous l'eau, etc.), les logements, les billets d'avion, les taxis, les repas, les excursions, les guides, les interprètes et toutes les dépenses imprévues due aux aléas du voyage. A cela s'ajoute la rémunération du réalisateur, de son assistant, du monteur, et les traducteurs pour le doublage dans 10 langues (anglais, espagnol, portugais, créole haïtien, arabe, mandarin et 4 langues africaines parmi les plus parlées). Après budgétisation j'en suis arrivée à un coût de 65 000 euros au bas mot. Les faibles revenus de ma chaîne youtube "grandeurnoire" ne dégageront pas une somme suffisamment importante pour financer ce projet, d'autant que la plupart des épisodes sont démonétisés à cause de signalements injustiés et malveillants. Si je dois économiser à partir de mes revenus personnels il me faudra une vingtaine d'années pour réunir un tel montant. La mise en lumière des accomplissements de nos ancêtres et la réhabilitation de tous les évènements et personnages jetés dans l'oubli ou discrédités sont urgentes car ce sont d'elles que découlent la confiance en notre capacité à réussir, l'audace d'entreprendre, l'unification entre africains et afrodescendants, l'intérêt de la diaspora pour la découverte touristique, culturelle et historique du continent, le retour de certains descendants et expatriés pour devenir des forces vives de l'Afrique ainsi que la mise en place d'actions synchronisées (ex: boycott) pour libérer les pays africains de l'esclavage économique (franc CFA, dettes injustifiées, sanctions financières arbitraires).  Idéalement, je souhaiterais voyager avec l'équipe de tournage pendant 6 à 8 mois. J'envisage le départ en septembre 2020 et la sortie du documentaire fin 2021. Les pays prévus sont l'Afrique du Sud, le Zimbabwe, la Tanzanie, le Kenya, l'Ethiopie, le Soudan, l'Egypte, le Mali, la Namibie, le Bénin, le Sénégal, le Nigéria, le Ghana, les Congo et l'Angola. Soit 16 pays sur les 55 que compte le continent. Le choix s'est fait par rapport aux nombres de vestiges par pays et à leur accessibilité. Si tu suis grandeurnoire depuis un moment tu as dû remarquer que la qualité et la richesse des contenus ne cessent d'augmenter. Tu peux donc avoir confiance dans le résultat que donnera cette série-documentaire. D'autant qu'au-delà des sites historiques présentés, elle sera ponctuée d'intervenants africains tous plus brillants les uns que les autres. La spiritualité, les arts, les langues, les spécialités culinaires, la musique, la modernité, la mode, les cérémonies traditionnelles, les plantes médicinales, les sciences, les universités, rien n'échappera à l'étude de terrain de grandeurnoire ! Tout ce dont tu n'as jamais entendu parlé, tout ce que tes yeux n'ont jamais vu, tout ce que ton esprit n'a jamais imaginé, tout ce qu'on t'a délibérément caché sera révélé dans cette oeuvre à visée internationale ! L'aboutissement de ce projet ne nécessite pas une grande contribution de ta part. Si chacun donne 5 euros tous les mois, il suffit de 1800 personnes pour parvenir à l'objectif de 65 000 euros d'ici avril ! 1800 c'est la moyenne de "j'aime" sous chaque publication de la page instagram @grandeurnoire alors j'ai bon espoir qu'en transformant 1 j'aime en 5 euros 1 fois par mois, la série-documentaire "L'Afrique qu'on ne nous montre pas" verra le jour ! C'est ensemble que tout devient possible ! Cette cagnotte permettra au projet de ne pas dépendre d'investisseurs qui ne respectent pas la vie humaine, animale, végétale et l'environnement. Elle permettra de ne pas promouvoir le système occidental de surconsommation et de gaspillage en faisant de la publicité pour telle marque ou telle entreprise dans le documentaire. Elle me permettra également de ne pas compter sur les subventions d'instances politiques corrompues qui ont abandonné l'éthique. Je remets donc ce projet à ta volonté de t'engager activement dans l'essor de l'Afrique. Si le film Black Panther de Marvel a inspiré et rendu fières toutes les personnes noires qui l'ont vu, imagine s'il s'agit de héros et de puissants royaumes qui ont existé ! Que l'aventure commence ici grâce à toi et prouve que notre génération sait se mobiliser pour une cause qui la dépasse ! Safia Enjoylife

2087
participants

36 135 €
collectés

55 %

Participez au Nouvel Album de PulsaSion

PULSASION a besoin de vous pour réaliser son Nouvel Album !   Né en 2001, Pulsasion nous entraîne dans son atmosphère authentique et conquérante. Emmené par la voix rauque de Stéf, l’écriture aussi touchante qu’engagée délivre un message universel. Avec plus de 300 concerts à son actif et des premières parties comme IAm, San Severino, Twinkle Brothers ou Alborosie, pour ne citer qu'eux, le groupe a su se faire une place dans le paysage musical.Après la sortie de "Stronger" en 2017 (nomminé aux Victoires du Reggae), PulsaSion a pu exporter sa musique jusqu'aux Etats-Unis, en Angleterre et au Sénégal. Enrichi de plusieurs collaborations avec des artistes comme Méta Dia, Fata el Présidente, Kubix ou James Bonzaï Caruso (Grammy Award pour "Welcome to JamRock" - Damian Marley), PulsaSion a enregistré plus d'une vingtaine de démos de ses dernières créations pour ne sélectionner que 12 titres, autant de pépites qui seront présentes sur ce nouveau projet !  Nous avons chiffré les différentes étapes de sa réalisation : - Enregistrement :        1200 €- Mixage :                     1200 € - Mastering :                   500 €- Clip :                           1000 €- Artwork/Pochette :       200 € - Pressage des CD :      1200 € - Droits SDRM :               800 € - Attaché de Presse :     2000 €                           Total :   8100 € Tous les fonds récoltés serviront à financer l'Album jusqu'à sa sortie et à en faire la promotion auprès du public et des professionnels.                         Nous vous proposons des contre-parties pour chacun de vos dons :       1 € ----------> - 1 titre inédit (en téléchargement)       5 € ----------> - 3 titres inédits (en téléchargement)     10 € ----------> - 3 titres inédits + l'album "How" sorti en digital en 2009                                                                                 (en téléchargement)                                                             20 € ----------> - CD du Nouvel Album (livré en avant-première en septembre 2020)     30 € ----------> - CD du Nouvel Album + CD du dernier album de PulsaSion "Stronger"     50 € ----------> - CD du Nouvel Album (dédicacé) + CD "Stronger"                                  + CD "La Vraie Révolution" (sorti en 2015)                                  + L' album "How" (en téléchargement)     70 € ----------> - CD du Nouvel Album (dédicacé) + CD "Stronger"                                  + CD "La Vraie Révolution"                                  + L' album "How" (en téléchargement)                                   + 1 place pour le concert de Sortie d'Album   100 € ----------> - CD du Nouvel Album + CD "Stronger" + CD "La Vraie Révolution"                                                                (les 3 dédicacés)                                 + L' album "How" (en téléchargement)                                 + 2 places pour le concert de Sortie d'Album   150 € ----------> - Nouvel Album + "Stronger" + "La Vraie Révolution" (les 3 dédicacés)                                  + L' album "How" (en téléchargement)                                 + 2 places VIP à la Release-Party (avec accès aux loges)   200 € ----------> - Nouvel Album + "Stronger" + "La Vraie Révolution" (les 3 dédicacés)                                 + L' album "How" (en téléchargement)                                  + 2 places VIP à la Release-Party (avec accès aux loges)                                 + 1 place pour assister à une journée d'enregistrement   500 € ----------> - Nouvel Album + "Stronger" + "La Vraie Révolution" (les 3 dédicacés)                                  + L' album "How" (en téléchargement)                                                                  + 2 places VIP au concert de Release-Party (avec accès aux loges)                                 + 1 place pour assister à 3 jours d'enregistrement                                 + Votre nom inscrit sur la pochette du Nouvel Album                                                                       ou                           - Un Concert Acoustique à domicile (en région parisienne)                                 + Votre nom inscrit sur la pochette du Nouvel Album 1000 € ----------> - Nouvel Album + "Stronger" + "La Vraie Révolution" (les 3 dédicacés)                                  + L' album "How" (en téléchargement)                                       + 2 places VIP au concert de Release-Party (accès aux loges)                                        + Votre nom inscrit sur la pochette du Nouvel Album                                 + 1 place pour assister à 5 jours d'enregistrement                                 + Un Concert Acoustique à domicile (en région parisienne)                                 + 1 entrée à vie à tous les concerts de PulsaSion 1500 € ----------> - Nouvel Album + "Stronger" + "La Vraie Révolution" (les 3 dédicacés)                                 + L' album "How" (en téléchargement)                                   + 1 entrée VIP à tous les concerts (avec accès aux loges)                                 + 1 place pour assister à 8 jours d'enregistrement                                 + Votre nom inscrit sur la pochette du Nouvel Album                                 + Un Concert Acoustique à domicile (en région parisienne)                                                                      ou                           - Un Concert électrique à domicile (en region parisienne)                                 + Le Nouvel Album (dédicacé)                                 + Votre nom inscrit sur la pochette du Nouvel Album 2000 € ----------> - Nouvel Album + "Stronger" + "La Vraie Révolution" (les 3 dédicacés)                                 + L' album "How" (en téléchargement)                                  + 2 entrées VIP à tous les concerts (avec accès aux loges)                                 + 1 place pour assister à 10 jours d'enregistrement                                 + Votre nom inscrit dans les remerciements du Nouvel Album                                 + Un Concert Groupe complet ou acoustique à domicile ou dans                                                  une salle (en région parisienne) 5000 € ----------> - Nouvel Album + "Stronger" + "La Vraie Révolution" (les 3 dédicacés)                                 + L' album "How" (en téléchargement)                                  + 2 entrées VIP à tous les concerts (avec accès aux loges)                                 + 1 place pour assister à 12 jours d'enregistrement                                 + Votre nom inscrit dans les remerciements du Nouvel Album                                 + Un Concert acoustique ou groupe complet à domicile ou dans                                                  une salle (dans toute la France) Merci de bien mentionner vos noms, adresses et adresses mail (en privé sur cette cagnotte ou sur ) afin que l'on puisse vous livrer à domicile et vous remercier.Tous les paiements sont sécurisés.   L' équipe : - Stéphane Farrugio : Fondateur du groupe, auteur/compositeur, chanteur/guitariste - Fabien Rault : Batteur - Stanley Hamilton : Bassiste- Christophe Laxenaire : Pianiste - David-Thierry Desert : Percussionniste- Dominique Larose : Choriste- Valérie Tribord : Choriste- Kevin Lebellec : Guitariste- Bastien Belmokadem : Claviste  Merci à tous et toutes pour votre participation selon vos possibilités. Chaque geste et chaque euro compte et c'est tous ensemble que nous arriverons à réaliser ce merveilleux projet !         On compte sur Vous !!!

54
participants

1 948 €
collectés

24 %

Chasseur de prime

Le projet « Chasseurs de prime » :    C’est une série composée pour le moment de 1 saison de 4 épisodes d’environ 15 minutes chacun. Le tournage se fera en été 2020, et on espère une sortie début 2021. Résumé de la série :     Nicolas, Steeve et Charlotte sont 3 jeunes ados qui ne manque une occasion pour se retrouver et faire les 400 coups. Ils décident un jour de voler un médicament unique mais malheureusement pour eux la police est vite mise au courant. Ils doivent donc tout faire pour échapper aux barreaux. Entre suspense et trahison, cette série mouvementée va vous époustoufler. Qui sommes-nous ?    5 lycéens de 16 ans, débutants dans le domaine de la cinématographie, et voulant évoluer pour réaliser des projets toujours plus importants. Nous commençons par une petite série afin de se faire connaitre, puis, nous la continuerons et nous nous lancerons dans des projets plus ambitieux. Pourquoi faire un don ?    Comme dit précédemment, nous sommes lycéens ce qui signifie que nos moyens financiers sont limités. En faisant un don, vous nous aiderez à développer notre matériel de tournage, et quelle que soit le montant du don, cela montrera que vous nous soutenez dans notre projet.   Le materiel que nous souhaiterions acheter est le s​uivant : -DJI Ronin-SC Pro combo (c'est un stabilisateur)-Panasonic DC-GH5EF (la camera)-Deux Cartes memoires de 64Go-Panasonic H-HSA12035E Objectif 13-35mm-Deux batteries pour Panasonic DC-GH5EF

1
participant

0 €
collectés

0 %

mon rêve: devenir artiste!

Bienvenue sur ma cagnotte !Je m'appelle Mathilde, je viens d'avoir 19 ans..Tout à commencé quand on m'a offert à 50 euros un kit de peinture acrylique après une mort très brulale et innatendue de mon chat Gribouillle: un cancer a envahi son ventre, irrécupérable.J'ai donc eu l'idée de réaliser un tableau de mon chat pour lui rendre hommage, sur lequel je travaille actuellement.Mais je ne veux pas m'arrêter à là. J'aimerai exploiter pleinement mon potentiel... J'ai 19 ans, je n'ai pas de revenu, j'ai la vie devant moi... Et j'ai un rêve, c'est devenir artiste! Si je pouvais y tirer un petit salaire je serai trop contente!Mais mes ambitions ne s'arrêtent pas là non plus. J'ai un petit aquarium de 20 litres, mais j'y ai mis 6 poissons. Malheureusement je me sens très arnaquée car un pleco, je ne le savais pas... mais a besoin de 400 litres minimum car il peut mesurer jusqu'à 30 à 40 CM!!!j'aimerai leur donner une plus belle vie... et pouvoir récoter de l'argent pour leur emmenager un plus grand aquarium et m'acheter de la peinture pour récolter par la suite plus d'argent en vendant des tableaux.Un jour j'aimerai devenir une peintre talentueuse, qui vend des tableaux aux collectionneurs, faie des expositions dans des musées, et peut etre dans d'autres pays...Mais j'ai besoin de votre aide!La peinture ça coute cher... Mais avec votre participation, un peu par un peu, je pourrai me lancer pleinement dedansje vous fais part de mon site internet, où j'ai déjà posté mes réalisations...Merci à tous d'avoir lu, et merci aux donnateurs!

0
participants

0 €
collectés

0 %
Court-métrage pour Action Enfance Fait Son Cinéma

Court-métrage pour Action Enfance Fait Son Cinéma

Étudiants au Conservatoire Libre du Cinéma Français, nous réalisons un court-métrage dans le cadre du projet Action Enfance Fait son Cinéma.  De quoi s’agit-il ? La Fondation ACTION ENFANCE a pour mission d’accueillir, protéger et éduquer les enfants en danger, de l’enfance à l’âge adulte. L’accueil se fait, au sein de Villages d’Enfants ou de Foyers, qui constituent un cadre stable et protecteur. Ainsi, ils peuvent se construire et devenir des adultes autonomes et responsables, capables de trouver leur place dans la société.  Pour la troisième année consécutive, le projet Action Enfance Fait Son Cinéma est relancé :150 enfants et adolescents issus des 11 Villages et 4 Foyers de la Fondation ACTION ENFANCE, deviennent les vedettes des films réalisés par des étudiants en cinéma ! Notre projet a été sélectionné parmi plus de 120 candidats pour participer à cette aventure incroyable. Où et quand le tournage ? Entre le 16 et le 20 février, pendant les vacances scolaires, notre équipe de choc débarque au Village d’Enfants de Bar-le-Duc, en région Grand-Est, pour le transformer en plateau de cinéma ! Bar-le-DucLe Village d'Enfants  De quoi parle le film ? Trois amis arrivent au lycée un matin, lorsqu’ils se rendent compte que celui-ci est entièrement envahi par les zombies. Bien décidés à prendre les choses en main pour survivre, ils vont tout faire pour sauver le lycée, les élèves… et le monde. Les films de zombie ne sont, en général, pas destinés aux enfants. Mais nous avons décidé de rendre ce genre plus accessible en le tournant en dérision. Nous avons donc écrit une parodie de film de zombie, en gardant ses éléments ludiques (aspect physique et comportement des zombies, course poursuite, recherche d’un remède etc...). Le résultat est un scénario drôle, avec de l’action, et qui permet aux enfants de tous âges de s’éclater ! Storyboard par Cyprien Cassier A quoi nous servent les sous ? Transformer 15 enfants en mort-vivants >> 1000 € Louer le matériel de prise de vue >> 700 €Louer un camion pour le transport du matériel >> 400 € (pour 6 jours)Acheter des accessoires de décor >> 300 €Aller-retour de l’équipe en train >> 600 € (soit environ 30 € par personne) Toute contribution, aussi modeste soit-elle, nous sera précieuse et vous vaudra votre nom au générique! Les paiements sur Leetchi sont entièrement sécurisés ;) Maquillage réalisé par notre maquilleuse Constance Eme (pour un autre projet, hein !) Qui sommes-nous ?  Une bande de joyeux lurons, passionnés et triés sur le volet.  Scénaristes : Pierre Briois et Théo Galampoix (alias Starsky et Hutch)Réalisatrice : Leila El AissaouiDirectrice de production : Cyrine SellamiAssistante de production : Cyrianne Oumoussa1ère assistante réalisatrice : Milena Malovic2ème assistante réalisatrice : Charlotte ThirionScripte : Leo VialaAssistante scripte : Elodie DemangeRégisseur général : Max ZacaïDirecteur de la photographie : Gwendal PeronAssistant caméra : Bruno MeloIngénieur du son : Valentin Scerri Assistant son : Esteban FereyChef électricienne : Gaëlle GuérinChef machiniste : Adrien Bigot Chef décoratrice : Gabrielle DelabaereAssistant décorateur : Vincent PelisseChef maquilleuse : Constance EmeMonteur : Paul VerrierMonteur : Pierre Albertelli

65

2 931 €

97 %
LA TERRE EST RONDE#1 - Web Série

LA TERRE EST RONDE#1 - Web Série

Bonjour à toutes et à tousParticipez à la production de notre web série LA TERRE EST RONDE !Pitch :Vincent, 19 ans, a quitté le foyer familial pour suivre son envie d’émancipation. Vivant seul, il aimerait bien trouver un complice pour sa vie de tous les jours. Julien, 20 ans, ambitionne d’être danseur professionnel dans le milieu du Hip Hop. Sa vie sentimentale est un naufrage, sans qu’elle soit fixée du côté des hommes ni du côté des femmes.Le hasard du destin les amène à se trouver sur les réseaux sociaux. Ils décident de se rencontrer dans la vraie vie, mais le jour J, Vincent voit un inconnu arriver à ses cotés. Mais qui est vraiment Julien ? Une web série de 6 épisodes de 5min, réalisée par David Olympe Cabon et Romain Le Bleis. QUI SOMMES-NOUS ? David Olympe CabonRéalisateur – Producteur – Animateur TVDiplômé de l’ESRA Paris en 2016, je suis membre de plusieurs associations de maison de production où j’agis en tant que producteur et réalisateur. Actif depuis 9 ans dans l’audiovisuel, j’ai trouvé une polyvalence dans le monde du spectacle (1er assistant réalisateur, régisseur général).https://www.davidolympecabon.com/  Romain Le BleisRéalisateurRéalisateur autodidacte et passionné par la vidéo, je travaille sur différents projets audiovisuels (captations de concerts, émission de tv, clips et festivals). J’ai également réalisé de nombreux documentaires et reportages sur la pêche et la mer.www.romainlebleis.fr LE PROJET Notre projet est de créer une web série qui peut facilement s’inviter dans le quotidien du spectateur. Son format très court (5 minutes par épisode) permet de suivre la série à n’importe quel moment de la journée dès qu’une pause s’impose. L’idée d’un format aussi court doit permettre une production rapide et efficace. L’objectif est de développer une multitude d’épisodes qui vont constituer une histoire au fur et à mesure des saisons. La particularité de notre projet est donc de mettre en scène des personnages qui vont être en lien les uns avec les autres au fil de leur histoire. NOTE D'INTENTION Notre volonté est de développer une histoire à partir d’une situation simple permettant d’enclencher une suite d’éléments perturbateurs et de péripéties. Les rencontres sont, pour nous, ce qui conditionnent nos vies, que ce soit professionnelle, amicale ou sentimentale. Même si notre histoire débutant sur une rencontre homosexuelle, ce n’est pas l’objet premier de notre série. C’est avant tout la rencontre entre deux êtres humains qui se voue une attirance. Cette rencontre homosexuelle est un prétexte pour déclencher « l’arbre relationnel » qui va naître de toutes les relations que va générer cette rencontre.Ici est notre challenge : mettre en lien différents destins afin de constituer une histoire sur plusieurs épisodes.A la manière des séries comme LES ENGAGÉS ou SKAM, nous souhaitons un format court adapté pour le web et disponible depuis n’importe quel support numérique.La photographie de notre série se voudra très urbaine et esthétique. Un cadrage spontané en caméra épaule en mouvement et en focale fixe 35mm.L’univers musical sera très pop : EDDY DE PRETTO/ VIDEO CLUB / COLORADO / THE PIROUETTE. FINANCEMENT L’objectif est de réaliser une production à moindre coup. L’ensemble de l’équipe technique est d’accord de mettre en œuvre tout leur savoir faire et leurs compétences au service de notre projet de façon bénévole. Cela dit, en contre partie il est important de garantir de bonnes conditions de tournages et un bon confort de travail.Pour cela le budget estimatif est de 5000€. CASTING VINCENT : David BREMAUD. Formé tout d’abord au Conservatoire du Centre de Paris puis au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Argenteuil et à l’École du Studio d’Asnières, David monte, en 2017, Contes d’Amis d’après les films d’Éric Rohmer qui s’est joué au Théâtre 14 et au Théâtre de la Reine Blanche en 2019 en partenariat avec la Cinémathèque Française. En 2018, il joue dans Le Tartuffe de Molière mis en scène par Coline Moser, et dans Le noir des ombres, un spectacle immersif de la Compagnie Astropophe, qui remporte le prix de la Quinzaine de l'égalité, de la diversité et de la citoyenneté de Bordeaux. Il est aussi à l’affiche du Théâtre National de Bordeaux dans Les Chaussettes Orphelines, une création de la Compagnie ADN. Côté cinéma, il joue dans le film de Marion Laine Une autre que moi avec Sandrine Bonnaire et dans Gran Ciel, long-métrage de Noël Alpi. Et côté télévison, il tourne pour France 3 dans Amours à Mort d’Olivier Barma et dans la série Cassandre.  JULIEN : Thomas DA COSTA. Après plusieurs années de formation musicale (trombone) en conservatoire, il se découvre une passion pour la magie, et en intègre l'Équipe de France en 2016, il entre au Cours Florent de Paris en 2017.En 2019, il joue dans plusieurs courts métrages, et décroche le premier rôle de "La Fatigue", réalisé par Louise Giboulot. Il intègre la distribution de "Zones en Travaux" mis en scène par Marcus Borja au Théâtre des Abbesses en Juin 2019.   MADO : Anouchka CSERNAKOVA. C’est sur les planches que commence sa carrière dans ses plus jeunes années dans le théâtre lyrique. Disparue du paysage audiovisuel pendant plusieurs années, elle revient à l’écran en 2012, avec le “Le renard jaune” de Jean Pierre Mocky. Depuis, elle multiplie les rôles dans divers projets ( court-métrage ; long métrage ; Série TV ; WEB). Ces 3 dernières années elle a participé à plus de 150 tournages dont “Le sens de la fête” de OLIVIER NAKACHE et Eric TOLENADO ; “D’après une histoire vraie” de ROMAN POLANSKI ; “L’histoire de Jean” de CLAUDE LELOUCHE ; ou encore “Chocolat” de ROSCHDY ZEM ; et bien d’autres !  MANU : Cyrielle THEILLERE. Danseuse, comédienne et chanteuse, elle se forme dès l’enfance à la danse et au chant. Après une licence en Art du spectacle elle s’oriente vers la comédie musicale et commence sa formation de comédienne.  MATHIEU : Lory FERREIRA. Il démarre le théâtre très jeune avec la compagnie de Jean-Pierre Andréani. En 2008 il intègre l’école EICAR – Ecole de cinéma, où il joue dans plusieurs courts-métrages de réalisateurs français et étrangers. Après plusieurs apparitions au cinéma et à la télévision,  Lory décide de créer son one man-show. Il est actuellement à l’affiche de « Je t’aime à l’italienne » au Théâtre Trevise sur Paris et en tournée dans toute la France.   AUDE : Alix BLUMBERG.  Après une formation au Conservatoire Régional de Bordeaux en danse classique, Alix entre aux Cours Florent en 2011. À partir de 2013, elle travaille dans plusieurs  créations pour différentes compagnies, du théâtre de La Loge au théâtre de L’Odéon. En 2015, elle interprète le rôle de Garance dans «  Ni vu ni connu » réalisé par Lyes Salem pour les Talents Adami Cannes. Adepte des plateaux de tournage, Alix tourne aussi dans plusieurs pubs, clips, séries et courts métrages, tels que «  La Guerre des trones » avec le rôle d’Elizbeth 1ère ou « Il était une seconde fois » réalisé par Guillaume Nicloux.    TOURNAGE Nous aimerions envisager un tournage pour la fin septembre-début octobre à Paris. Aucune date n’est encore fixée mais le tournage est prévu entre 5 et 6 jours. Merci à tous ! LES CONTREPARTIES  De 0 à 49 euros : nom au générique.De 50 à 99 euros : nom au générique + affiche de la série. De 100 à 149 euros : toutes contreparties précédentes + les épisodes en avant première. De 150 à 200 euros : toutes les contreparties précédentes + invitation à la séance de projection en présence de l'équipe. Plus de 200 euros : toutes les contreparties précédentes + album photo du tournage.

47

4 057 €

81 %
Atelier d'Art Carlos Araya Carlanga

Atelier d'Art Carlos Araya Carlanga

Bienvenue sur cette cagnotte !Chers amis, collectionneurs, camarades, amis sensibles à l'art, famille, mécènes,  etc. je vous souhaite une très belle et heureuse année 2020Bien que j'ai toujours été prêt à donner un peu de moi pour les causes solidaire, aujourd'hui c'est moi qui ai besoin de la solidarité de tous. L'année commence avec difficulté, la perte de mon atelier historique de Barbés, que vous avez tous connu, cet atelier qui a été fédérateur de tellement d'amitié  autour de l'art. C'est pour cela que je fais appel à votre générosité.Mon projet c'est d’ouvrir un nouvel espace atelier, école d'art, galerie et lieu de résidence pour artistes. Continuer avec mes cours privés mais aussi donner de la place aux enfants en ouvrant un cours de mercredi.Mais je me trouve face à la épreuve, je dois réunir 5000€ qui manquent à mon budget.Je fais humblement un appel aux dons, mais pas gratuitement... Je demande votre solidarité en échange de mes œuvres. Je vous propose un système de participation solidaire de la manière suivante :-Pour une participation entre 10€ et 100€ vous aurez le droit à un dessin original signé ou votreportrait dessiné par moi et signé.-Pour une participation entre 100€ et 200€ vous aurez le droit à une gravure signée, numérotée.-Pour une participation entre 300€ et 400€ vous aurez le droit à une grande gravure signée et -numérotée ou une encre sur papier de taille 60x80originale signée encadrée.-Pour une participation à partir de 400€ vous aurez le droit à une peinture originale, sur châssis,dont la taille sera en fonction de votre participation. J'espère que mon appel aura un écho positif parmi vous, sachez que je serai immensément reconnaissant de votre participation et que mon projet dépend de votre générosité. Español: Queridos amigos, coleccionistas, camaradas, amigos sensibles al arte, familia, mecenas, etc. Les deseo un muy feliz año nuevo 2020Aunque siempre he estado dispuesto a dar un poco de mí mismo por causas de solidaridad, hoy soy yo quien necesita la solidaridad de todos. El año comenzó con dificultad, la pérdida de mi histórico taller de Barbés, que todos ustedes conocen, este taller que unificaba tanta amistad en torno al arte. Por eso apelo a su generosidad.Mi proyecto es abrir un nuevo espacio de taller, escuela de arte, galería y lugar de residencia para artistas. Continuar con mis clases privadas pero también darles espacio a los niños abriendo una clase los miércoles.Pero me encuentro frente a la prueba, tengo que recaudar 5000 € que faltan en mi presupuesto.Humildemente solicito donaciones, pero no gratis ... Le pido su solidaridad a cambio de mis obras. Ofrezco un sistema de participación solidaria de la siguiente manera:-Por una participación entre 10 € y 100 € tendrás derecho a un dibujo original firmado o tu retrato dibujado por mí y firmado.-Por una participación entre 100 € y 200 € tendrás derecho a un grabado firmado y numerado.-Por una participación entre 300 € y 400 € tendrás derecho a un gran grabado firmado y numerado o una tinta sobre papel de tamaño 60x80 original firmado y enmarcado.-Por una participación desde 400 € tendrás derecho a una pintura original, en bastidor,cuyo tamaño dependerá de tu participación.

42

4 140 €

Sakré Vakabon - L'Histoire continue...

Sakré Vakabon - L'Histoire continue...

MERCI A TOUS LES CONTRIBUTEURSA l'attention de M. C PAULINMerci de votre participation, mais je n'ai AUCUN contact pour vous faire parvenir votre livre.Merci de m'envoyer de toute urgence un message, à partir de ce site, Pour les suites à donner à votre aimable participation.A très bientôt, entre vos mains !Imaniyé ON EST ICI POUR VIVRE BIEN,la chanson de SAKRE VAKABON  A TOUS LES PARTICIPANTS - REMISE de votre livreMerci de votre lecture attentive svp...Chers amis et participants à cette cagnotteSi vous avez participé et que vous n'avez pas reçu votre  livre, MERCI DE ME CONTACTER AU PLUS TOT à afin de vous le faire parvenir. Ecrire à ou envoyer un message par ce site. N'arrivant pas à inclure mon adresse e-mail dans cette page, vous pouvez me joindre en collant mes deux prenoms (imaniyedalila) suivis de @ g mail . com (collés).  J'ai des souscripteurs "anonymes" et d'autres qui n'ont laissé aucun contact pour les joindre, comme c'était recommandé. La REMISE A PARIS a eu lieu le Jeudi 12 septembre 2019 Librairie Tamery - 15/17 rue du Chalet - 75010La REMISE EN MARTINIQUE a eu lieuLe samedi 5 octobre 2019 de 10 h à 12 h à Tropic-Atrium ______________________________________________________________________Aidez à sa ré-édition et recevez SAKRE VAKABON chez vousBienvenue sur cette cagnotte, destinée à recevoir les souscriptions et les dons pouvant me permettre de ré-éditer "SAKRE VAKABON, PAS DE LIBERTE POUR LES NEGRES !", deuxième tome de "Zaïre & Théophile, Pas de pitié pour les nègres" qui a recueilli bien des suffrages et appréciations positives.Je remercie de tout coeur toutes celles et ceux qui en ont permis l'édition et qui continuent encore aujourd'hui à son grand succès.... POUR RECEVOIR SAKRE VAKABONMerci de participer à cette cagnotte et de verser 25 euros, prix du livre PLUS 6 euros pour les frais d'envoi en Europe et 11 euros pour les autres régions.NB : Envoyez OBLIGATOIREMENT vos coordonnées par MESSAGE ici même, soit votre mail ET votre adresse exacte, pour recevoir vos livres au plus tôt.Les dons peuvent apparaître comme "anonymes" si vous le souhaitez, mais par message, j'aurai vos coordonnées et pourrai vous contacter pour les suites.Sans cela, je ne saurai comment vous joindre.Merci d'en tenir compte. REMERCIEMENTSMerci pour votre confiance et votre soutien, pour ce nouvel espoir et cette nouvelle aventure qui continue de façon encore plus palpitante pour moi et, je l’espère pour nous. A bientôt j'espère, pour la suite...Passionnément,Imaniyé

72

0 J

La forêt est à nous

La forêt est à nous

La forêt est à nousUn film documentaire de Anne Faisandier Résumé Que se passe-t-il en forêt morvandelle ?C’est quoi ces alignements de bois noirs, ces champs de ruines … ?Isabelle m’emmène. Elle me montre, elle m’explique les plantations de Douglas et tout le mal que cela fait. Elle m’emmène aussi à la rencontre d’autres amoureux de la forêt, militants, forestiers ... En surimpression à l’image filmée, je prends la forme d’un dessin, une ligne claire, animée.Je commence par écrire sur l’image : « Je ne me rendais pas compte ... ».  Une esquisse du film :   L'histoire du projet à deux voix : pourquoi a-t-on besoin de vous ? Anne (réalisatrice) : L’histoire commence quand je rencontre des militants au sortir d’une lutte victorieuse contre un méga projet de scierie/incinérateur/fabrique de pelets. Un projet pollueur, destructeur d’emploi et bouffeur à grande vitesse de la forêt morvandelle.Ces personnes luttent pour la défense de la forêt. Je participe à une promenade collective et militante dans le Morvan et je suis … « scotchée » comme on dit. La femme qui nous amène, Isabelle, une amoureuse de la forêt, nous raconte l’étendue du désastre. Partout la forêt, coupée à blanc. Partout des plantations d’arbres, tous les mêmes ... en ligne, comme des soldats.Je sens comme tout cela la touche profondément. J’habite le pays depuis 30 ans et je ne me rendais pas compte.J’adhère à l’association. Je dis : « Je ne sais pas faire grand chose, mais je sais filmer. Si vous voulez, je filme vos balades, vos conférences, vos manifs, vos marches et je fais des résumés pour le site. » Affaire conclue. Je me plante devant l’intervenant, caméra à la main (j’ai de la chance, je suis petite, je ne gêne pas trop). J’ai aussi beaucoup filmé la forêt lors des promenades. Ces images sont comme des archives. Mais il me vient l’idée d’en faire un film. J’ai rencontré mes personnages au lieu dit le Carrouège, écolieu, café associatif animé par Adret Morvan. Pour en apprendre plus sur leurs démarches : http://adretmorvan.org  Orlane (productrice) : C’est alors qu’elle a déjà tourné de nombreuses images et commencé à les monter en un film, que je rencontre Anne et son projet. Elle a 68 ans, moi 24. Je lui raconte que mes parents sont forestiers, elle me raconte son film : chacune séduites par l'enthousiasme de l'autre, nous décidons de poursuivre l'aventure côtes à côtes.  La forêt est à nous est un film militant.Un film de vulgarisation aussi car Anne rapporte les explications des forestiers et des militants qu’elle rencontre par le biais de son petit double animé. Elle se charge pour le spectateur, d’organiser la pensée, de répéter, de questionner. Et alors qu’une impressionnante menace plane sur la biodiversité, le film est aussi une ode au vivant qui fourmille dans le sous-bois, dans les forêts, les vraies, où les essences d’arbres se croisent et sous leur couvert, la flore, les champignons, les oiseaux, mammifères et insectes.  On peut lutter longtemps contre la culture du palmier à huile et la destruction de la grande barrière de corail, avant de découvrir ce genre d’absurdité juste sous son nez. Une autre absurdité me travaille depuis qu’Anne m’a présenté le film : elle n’a reçu aucun soutien de la filière audiovisuelle traditionnelle. Aucune aide à l’écriture, au développement, aucune chaîne de télévision. Pourtant elle tournait, elle écrivait, elle montait. Pas de repos pour la lutte. Le projet avance ainsi bon an, mal an. Anne finance jusqu’alors le projet seule. Elle me propose de la rejoindre pour avoir un regard extérieur sur son travail et pour échanger. Une complice dans la lutte, ayant un pied dans le documentaire et un gros bout de coeur dédié à la forêt. Pour poursuivre le développement de son film que l’on ne peut pas financer comme tel, il nous apparaît alors évident de faire appel à des fonds privés. Nous avons ainsi répondu à l’appel à projet lancé par COAL sur le thème du vivant. Le prix nous permettrait de financer l'étalonnage du film et sa diffusion. En parallèle, nous espérons réunir ici la cagnotte de 10 000€ pour rémunérer l'équipe technique travaillant sur le montage image, le montage son et l'animation. J’espère que vous serez autant que nous sensible à cette lutte et au regard d’Anne sur la forêt morvandelle.D'avance, merci pour votre aide précieuse !  // Très important // On a besoin de vous ... d'un soutien financier. D'un soutien moral aussi.Pour le film, pour sa cause ! Rassemblons-nous !Faisons corps, par mail interposé, par mots, par euros et devant un écran prochainement.  Aussi, pour deux raisons, manisfestez-vous par mail !Si vous avez participé à la cagnotte, ce contact nous permettra de recueillir une adresse à laquelle vous envoyer le DVD du film une fois fini.Si vous souhaitez suivre l'aventure à nos côtés, nous pourrons vous communiquer les dates de projection du film ! Nous sommes aussi curieuses de recevoir votre avis sur le projet, vos idées, vos mots doux !

48

2 920 €

29 %
Clip MALO

Clip MALO

C'est une première pour nous de faire appel à un financement participatif, crowdfunding, en bon français. Depuis la création du groupe en 2013, nous avons mené de nombreux projets jusqu’à leur aboutissement (2 disques, près de 400 concerts, résidences,…), sans demander d’aide ou de participation du public.Aujourd’hui, nous sentons que le moment est venu de nous offrir plus de visibilité à travers un CLIP et la promo qui va avec. C’est pour cela que nous faisons appel à vous, afin de pouvoir rester indépendants, libres de nos choix artistiques.En nous aidant dans la concrétisation de ce projet, vous nous apporterez donc un soutien moral et financier évident. L’idée est de tourner au minimum un clip - on espère même deux ou trois - et de le(s) promouvoir au maximum.Plus le montant obtenu sera élevé, plus nous pourrons réaliser des clips de qualité et les diffuser facilement. Alors, on compte sur vous, merci du fond du cœur !!                            La participation est libre, chacun donne ce qu’il veut. Il est de coutume dans le financement participatif d’obtenir une contrepartie liée au montant donné. Généralement, plus la somme est élevée, plus la contrepartie est conséquente (cela va des remerciements sincères à des concerts privés, en passant par des affiches, des disques, etc.).Cette idée nous gêne car tous les dons nous seront utiles et on sait bien que les petits ruisseaux font les grandes rivières.Alors, avec Malo, nous préférons vous mettre toutes les contreparties à disposition, vous choisirez celles qui vous tentent le plus ! Nous pouvons vous proposer, en retour et en remerciements : - le(s) clip(s) en avant-première- autocollants, affiches, carte postale- notre disque Malo en version physique ou numérique- notre disque Malo chante Brassens en version physique ou numérique- des nouveaux morceaux en avant-première- des invitations à nos concerts- un coup à boire, un repas Evidemment, pour tout ce qui passe par des envois postaux ou tout ce qui nécessite des frais, des déplacements, il faudra juste s’assurer que Malo n’y soit pas de sa poche. Oui, parce que sinon, ça ne sert plus à grand-chose ce crowdfunding    Il y a une chanson dont on nous parle systématiquement à la fin des concerts : Mon père.Pour diverses raisons, artistiques ou personnelles, cette chanson trouve un écho chez bon nombre de spectateurs.Ayant réalisé qu’il n’existe aucune captation ou vidéo de ce titre, qu’on ne peut l’écouter que sur disque ou sur scène, c’est donc avec ce morceau que  nous  avons choisi  de  commencer ! Pour vous donner l’envie de participer, de nous aider, voici dès à présent quelques images du repérage :    Et pour écouter la chanson, c'est là : https://www.youtube.com/watch?v=IzGvad-F78Y Un grand merci d’avance à vous tous, que vous donniez 10, 100 ou 1000 euros !!                      http://www.malomusic.fr ​https://www.facebook.com/groupemalo N’oubliez pas de nous dire si vous souhaitez une contrepartie et, si oui, laquelle (vous pourrez laisser un message à la fin). Tous les paiements sont sécurisés.

56

246 J

CALEÇON ROSE - court-métrage chorégraphique engagé

CALEÇON ROSE - court-métrage chorégraphique engagé

La cagnotte arrivant à son terme, nous sommes heureux de vous annoncer que nous l'avons prolongée pour jusqu'en janvier !!!Un immense MERCIpour toutes vos généreuses participations sans lesquelles le projet ne serait pas le même. Merci aussi pour vos encouragements, et votre foi dans cette belle entreprise.N'hésitez pas à continuer à soutenir le projet en partageant à vos connaissances concernées (Culture, Justice, Danse, Engagement)MERCIDes petites nouvelles ... Durant ces deux mois de préparation intensive, nous avons refondu une partie de l'équipe pour diverses raisons, et sommes donc heureux de vous présenter les nouveaux arrivants : Mario Lesergent, Chef-Opérateur et Noémie Durantou, danseuse et actrice.Nous faisons le choix de prendre le temps pour obtenir la meilleure qualité possible. Le tournage se fera donc courant Février 2020.     PITCH“Juger, c'est de toute évidence ne pas comprendre puisque,si l'on comprenait, on ne pourrait pas juger.”André Malraux Fiction inspirée de faits réels, CALEÇON ROSE raconte les dysfonctionnements de la machine judiciaire de notre pays.Artistiquement, c’est un cri chorégraphique né de l’idée d’une plaidoirie dansée sur une création musicale originale.Parce qu’ils dépassent la limite des mots, les gestes et la musique transmettent les émotions profondes et secrètes des acteurs d'un drame ordinaire...En 8 minutes de film, un prévenu innocent et une femme, avocate et mère, s’affrontent, se confrontent et se soumettent, muets et pensants, à la titanesque machine judiciaire de l’État.  SYNOPSISSéquence 1 – Chez l’avocateLe jeune Nicolas VOLTAIRE, accusé par un témoin policier anonyme de "violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique", se rend chez Elsa ARABIAN, Avocate à la Cour. Prouver son innocence dans ce monde judiciaire où un « simple » mot peut changer une histoire, c’est son combat vital. Le rendez-vous pourtant est écourté; un appel urgent : des cris d’enfants pressent Elsa… L’avocate est aussi mère.Une séquence rythmique et visuelle sur fond de bruitages ... Séquence 2 – L’audienceLe jour de l’audience arrive enfin, Nicolas est soutenu par des manifestants, vite évacués, et par ses parents.Les juges siègent, le procureur accuse, le greffier prend note, et la plaidoirie d’Elsa commence… Une séquence également absente de mots laissant place à une plaidoirie dansée, tout en gestes et en rythmes de clavier d’ordinateur : celui du fidèle greffier. Séquence 3 – Le verdictL’attente de la délibération n’est qu’angoisse pour Nicolas. Dans la salle des Pas Perdus, les siens dansent sa colère, donnent corps à ses doutes et à son dégoût du conformisme institutionnel. Cette séquence est la deuxième phase chorégraphique du projet, celle d’un choc baroque et électro, entre le prévenu et ce que représente l'avocate. Suivra le verdict du magistrat : l’unique parole de tout le court-métrage.  INTENTION DE LA RÉALISATRICEComment m’est venue l’idée de CALEÇON ROSE ?Les nombreuses arrestations et incarcérations dans notre pays suite à des manifestations politiques, trois mois de droit, mon (dé)goût pour les mots et ma passion pour la danse, véritable vecteur d’expression non verbale. C’est ma manière de lutter contre de violents abus de pouvoirs visant à disperser les suppliques citoyennes… Pourquoi un court-métrage muet ?Si la plaidoirie est un art dialectique dont l'influence sur les retombées d'un jugement n'est pas mineure, l'humain reste un être complexe traversé d'émotions sur lesquelles il est difficile de poser LE mot juste. Or, poser le mot juste, sur la bonne émotion est presque un travail de juriste. Le verdict – et donc le devenir d’une personne – dépend de la qualité du plaidoyer, de la précision des mots choisis, lesquels peuvent devenir mots-prisons… Pourquoi raconter avec la danse ? Précisément, la danse est le moyen que j’ai choisi pour pallier aux mots-prisons. Par un regard, un geste, un souffle - bases de l'impulsion du mouvement - mon ambition est de « faire parler » ce qui se tait », ce qui ne se voit pas, ce qui ne se sent pas…Je m’éloigne ici d’une vision élitiste de la danse, encore trop considérée comme un art mineur. Pourtant, elle est l’expression des corps, de ces corps qui nous portent sur nos chemins respectifs ; notre outil premier en quelque sorte.De nos jours, la culture populaire, l’essor de la technologie audiovisuelle, et même le culte de l’apparence permettent à la danse d’investir de nouveaux territoires (politiques, sociétaux, commerciaux, métaphysiques…). Pourquoi une  musique originale ?J’ai souhaité une ambiance sonore faite de bruits saturés de battements de cœur, de cliquetis de pièces de monnaie, de « tic-tac » d'horloge, de musique baroque et d’électro…Conjugué aux expressions faciales et corporelles, cet environnement sonore fait monter la pression que ressentira le spectateur, du moins je l'espère, comme étant le poids des responsabilités sociales de chacun et la difficulté d'exprimer ses émotions sans qu'elles soient jugées, ni cataloguées. Quels objectifs pour CALEÇON ROSE ?Ils sont multiples et de portées différentes car les milieux que j’explore et que je réunis dans ce court-métrage n'ont pas l'habitude de se côtoyer.On confronte ici l'univers artistique de la danse avec celui du milieu judiciaire et institutionnel et celui du milieu engagé et militant. J’espère ainsi intéresser des publics les plus divers possibles. La danse, porteuse de messages, s’engage ici pour toucher et amener un public hétéroclite à s’interroger sur sa fonction, celle de la Justice et des Mots.  PERSONNAGESLes deux protagonistes de cette histoire ont des préoccupations différentes, ils sont pourtant liés par une même affaire...  Elsa ARABIAN interprétée parNoëmie DURANTOU comédienne/actrice & danseuse contemporaine Avocate de Nicolas mais aussi femme et mère préoccupée par son métier autant que par le temps, l'argent, la manière de continuer à exister en tant qu’individu…   Nicolas VOLTAIRE L’étudiant accusé. Son arrestation, la menace de son incarcération, l'implication de son avocate lui pèsent, il a besoin de le crier à la face de ceux qui l’écouteront.    LIEUXCette fiction inspirée de faits réels prend le parti de faire passer ses messages de manière sensible et symbolique : en se passant de mots. Au travers de la danse elle exprime cependant des problématiques actuelles si bien que nous avons besoin de lieux de tournage les plus réalistes possibles afin d’ancrer le message artistique.Nous avons dans un premier temps pensé à l’Ancien Palais de Justice à Paris mais notre demande a été refusée par les magistrats, jugeant le sujet trop sensible et surtout « trop peu réaliste »…Nous nous sommes donc tournés vers l’École des Beaux-Arts de Paris, autre lieu institutionnel de prestige et plus libre d’expression qui dispose de magnifiques espaces pour le tournage des séquences 2 et 3…        DES COMPOSITIONS MUSICALES ORIGINALESDeux des compositions originales ont été créées par Samuel HECKER et François CRÉPU en pré-production pour inspirer les chorégraphies originales. C’est un vrai dialogue musical et chorégraphique.Pour vous mettre l’eau à la bouche … dans la scène de la plaidoirie dansée, la musique qui semble être créée par le greffier et son ordinateur ne se base que sur l’enregistrement de sons provenant de l’intérieur d’une salle d’audience : rythmique et organique. EXTRAITS SONORES COMING SOON ...   ÉQUIPE ARTISTIQUE & TECHNIQUEÈve HIVERNAT - AMARAGGIScénariste et réalisatrice du projetElle prône l’expression libre des corps, lutte pour la démocratisation de la danse et espère un monde plus juste. Avec un lourd bagage de théâtre, de danse et de relations internationales, elle se lance corps et âme dans la chorégraphie et la production de spectacles engagés.   Marie-Sophie DRIFFIELDhttp://mariesophiedriffield.com/Productrice du projetD’une organisation et d’une efficacité redoutable, elle est réalisatrice entre Londres et Paris. Son  court-métrage « Le psy » fut notamment diffusé sur TVBocal en 2016 et son dernier film « Nightshift », en collaboration avec le Chef Opérateur de Hellraiser, Robin Vidgeon BSC vient d’être nominé au INDIs festival.   Maud L'HELGOUALC'HAssistante de mise en scène du projetSpécialiste des usages du jeu vidéo en pédagogie, elle aime soutenir les projets engagés politiquement. Le cinéma surréaliste, fantastique et naturaliste la font vibrer et grâce à ses nombreuses expériences de tournage, la qualité de  ses conseils en terme de choix de mise en scène est assurée.   Mahaut HEURTEBISE1ère Assistante  du projetAvec une formation de maquillage à la base, et de nombreuses années de pratique de la danse classique et de la musique, elle s’intéresse à toutes formes d’art. Pleine de ressources grâce à sa créativité, elle sait trouver les solutions.   Mario LESERGENThttps://mariolesergent.com/film Chef opérateur du projetGrand esthète de l’image et autodidacte notoire, il est aussi photographe et réalisateur. Avec persévérance et passion, il sait décrocher les résultats qu’il attend, peu importe par quel moyen. Curieux et patient, son objectif sensible tend à capter et retranscrire toute la complexité des émotions en image.  Martin LENZIScripte et monteur du projetApprenti barde et ancien juriste, il pratique l’art de la vidéo depuis trois ans. Il a monté plus d’une dizaine de vidéos ; incluant courts-métrages, clips et expériences pelliculaires diverses. Sa sensibilité et sa manière énergique de travailler nous offriront un rendu dynamique.  Antoine MASSONhttp://laforgestudio.wixsite.com/musicPrise de Son et Sound designer du projetIngénieur du son et sound designer, il travaille en studio à Saint-Germain-des-Près et en freelance ( notamment avec Marion Seclin, Marc Jarousseau, Lou Howard, Éléonore Coste) sur des projets de prise de son, de mixage, d'albums et de concerts.   Samuel HECKER et François CRÉPUles compositeurs du projetFrançois CRÉPU Ayant grandi dans la musique classique, il se développe plus tard dans la musique électro après un an passé à s'imprégner de l'univers berlinois. Son style se situe désormais quelque part entre les deux... Créateur et bassiste de Mawup notamment (http://mawup.bandcamp.com), il se spécialise de plus en plus dans la composition de musiques de films (Arte,  France Télé, …) . Samuel HECKERGuitariste rock à la base, il se spécialise en jazz puis se tourne vers la musique électro pour des projets pluridisciplinaires. On peut notamment aller le voir en ce moment au théâtre de la Flèche, dans le spectacle Les Liseuses ou en concert avec l’un de ses groupes Nausikáa (http://www.difymusic.com/nausikaa_music) ou Exitt (https://soundcloud.com/exitt-music) . Samuel et François ont toujours travaillé ensemble, ils préparent en ce moment un EP pour leur nouveau duo : Supreme Love Affair   ...   BUDGET ET PLAN DE TRAVAIL / CALENDRIERAprès avoir calculé et recalculé, obtenu des subventions, demandé de nombreux devis et lutté avec les administrations, nous avons établi notre budget au plus serré ! Mais nous avons BESOIN DE VOUS pour rendre possible cette entreprise DANS LES TEMPS en collectant un minimum de  3 250 €  qui seront répartis comme suit : 23% : locations de lieux23% : chorégraphies et compositions17% : location de matériel10% : catering10% : costumes & accessoires17% : diffusion & festivals Pré-production:  mars -  novembre  2019Écriture, recherche de subvention et matériel, composition musicale et chorégraphique, constitution de l’équipe, recherche de lieux, castings, répétitions … Production:  week-end du 23 novembre 2019  puis  fin janvier 2020Tournage 3 jours pleins. Post-production: février à avril 2020Impliquant montage, mixage, composition post-production, étalonnage, diffusion, inscriptions festivals. Projections avant-premières prévues pour avril 2020  comme les inscriptions en festival   VOUS AUSSI, SOYEZ ACTEUR DU PROJET !Nous vous remercions par anticipation de soutenir CALEÇON ROSE. À ce stade, votre contribution, même la plus modeste, est essentielle et nous ne manquerons de vous tenir informé, pas à pas, de l’avancement du projet d’ici le lancement du tournage en Novembre prochain !  Vous trouverez ci-dessous vos privilèges de contributeurs ! MILLE MERCIS    * 5€ : Un grand merci !  + une belle photo du tournage* 10 € : Récompense précédente + votre nom au générique* 20 € : Récompenses précédentes + un lien privé en ligne pour visionner la création* 40 € : Récompenses précédentes + une lettre personnalisée sur l'histoire de la création* 50 € : Récompenses précédentes + le scénario dédicacé + les pistes audio des compo* 100 € : Récompenses précédentes + une affiche du film + un marque-page au choix* 150 € : Récompenses précédentes + possibilité de figurer dans une scène + invitation privée à la première projection !* 200 € : Récompenses précédentes + invitation privée à l'une des soirées à thème de la compagnie* 300 € : Récompenses précédentes + un cours de Basic Street Defense avec CHRYS ou une performance live de la chorégraphe * 400 € et + ...  :  un CALEÇON ROSE ! ... vous êtes notre producteur exécutif, BRAVO ! + récompenses précédentes

58

2 160 €

66 %
Soutien au Tipi

Soutien au Tipi

Amis du Tipi, bonjour !Dans ces temps de grisaille morale, l'équipe du Tipi tente de garder un esprit positif, et se serre les coudes à la recherche d'astuces de sioux pour la survie de notre projet tant aimé.En effet, comme certains le savent déjà, le Tipi est un petit organisme alternatif qui ne bénéficie d'aucune subvention ou soutien public. La plupart du temps, le mois se termine avec juste ce qu'il faut pour suivre. En effet, en décidant de payer tous les artistes, tout en maintenant un prix très démocratique, les fins de mois sont à flux tendu, mais on y arrive - sans jamais pouvoir mettre d'argent de côté.  Dans la situation actuelle, nous avons décidé de nous plier aux conseils/obligations/recommandations de l'Etat face à la crise sanitaire massive, et de ne pas jouer aux pirates plus malins que les autres qui voudraient ouvrir le lieu malgré tout. Par solidarité, par choix, par conviction qu'ensemble on peut réussir à éradiquer le problème au plus vite. Donc, pas d'événement jusqu'à nouvel ordre = pas d'argent = survie de l'asbl remise en question. C'est pourquoi nous faisons appel à vous aujourd'hui, sous le conseil de certains d'entre vous. Un petit don, même de 2€, nous aidera à voir venir, à pallier les difficultés, et à éviter de devoir mettre de notre poche, nous qui travaillons dans le secteur horeca ou culturel, et qui sommes déjà sans activité. Vos messages de soutien, appels inquiets, emails gentils nous réconfortent déjà énormément. Si quelques euros ne font pas grande différence pour vous, si vous avez envie et moyen de nous soutenir, cela sera d'une grande aide, et d'un grand réconfort.  On est 800 sur le groupe Facebook, 400 sur la newsletter ! On y croit, on vous aime, on vous remercie déjà de nous avoir au moins lus jusque là ! Et pour se remonter le moral : on prévoit la tenue d'un journal de bord du confinement au Tipi, quelques photos, vidéos, et autres surprises à glaner au fil des jours. On pense à VOUS!  NB - Les bancontacts sont acceptées, en mettant 000 ou 999 à la place du CVV de mastercard.

68

1 639,32 €

4ème édition du Festival "Buja Sans Tabou"

4ème édition du Festival "Buja Sans Tabou"

Célébrer le tabou en le brisant ! Le Festival "Buja Sans Tabou" est né de la volonté de donner un espace libre d'expression aux artistes, sans tabou et sans censure sur des sujets de société (politique, religion, sexualité, etc.).  Revivez la troisième édition !  Les nouveautés de la quatrième édition : à la rencontre de Bujumbura L’idée de cette quatrième édition est d’investir l’Histoire des quartiers emblématiques de Bujumbura, de saisir les anecdotes, les légendes, découvrir les origines, capter l’âme, l’esprit qui y habite, et de la restituer sous forme de pièces de théâtre (créations in-situ), de conférences, d’expositions photographique, dans le but de la partager et de redécouvrir cette ville sous un autre regard. Cette démarche artistique se veut à la fois pédagogique et participative, en dessinant des pistes concrètes pour se réapproprier l’Histoire de Bujumbura. Pour mener à bien ce projet, des tables rondes ont eu lieu au cours de l’année 2019, en présence des historiens tels que le professeur Emile Mworoha, Christine Deslaurier, l'écrivain Nizigiyimana  et le géographe Juvénal Ngorwanubusa. Au programme : Du 17 au 23 février 2020, cinq compagnies Burundaises nous présenteront leurs nouvelles créations, au cœur des quartiers de Buyenzi, Bwiza, Nyakabiga, Ngagara et le quartier Asiatique, accompagnées par des conférences ou des performances (danse, musique, slam,) grâce à la participation d’artistes locaux desdits quartiers. Le Festival "Buja Sans Tabou" sera précédé par une semaine de formation au jeu d’acteur et au théâtre du 10 au 15 février. Adressée à la jeune génération de comédiens, cette formation sera dispensée par Noël Minougu, auteur et metteur en scène du Burkina Faso. À quoi servira la collecte ?Pour réussir à atteindre tous les objectifs visés pour cette quatrième édition, nous avons besoin de vous pour compléter le budget de production qui sera alloué à chaque compagnie de théâtre qui se produira dans l'un des quartiers annoncés. La somme récoltée garantira la gratuité des spectacles tout en permettant aux artistes de travailler dans de bonnes conditions. L’estimation de la collecte a été calculée sur une moyenne des dépenses prévues pour cinq artistes plus un technicien par compagnie, le temps de la création de représentation du spectacle. Mais suivant la somme récoltée, le budget sera adapté en fonction des besoins de chaque compagnie. Budgétisation :- Construction scénographique et location de matériel scénique par spectacle : 100 €- Défraiement (repas du midi et transport) pour six personnes pendant vingt-cinq jours : 500 €- Total des dépenses pour les 5 compagnies : 3000 € La somme récoltée sera entièrement reversée à l'association Troupe Lampyre; ayant en charge la gestion administrative du Festival Buja Sans Tabou. Murakoze cane | Asante sana | Merci beaucoup | Thank you | Danke schön !  Suivez-nous également sur Youtube, Facebook et Instagram.Site internet : www.troupelampyre.com

37

3 060 €

102 %
EP Deadi

EP Deadi

Kekekekekeskispasse les gens ?!Pour ceux qui me connaissent pas ou qui lisent ça par hasard moi c’est DEADI, rappeur amateur amateur de rap amateur fait par des pros. Au mois de septembre j’avais pas de smartphone mais ça c’était avant.5 mois se sont écoulés, vous avez été des millions à voir mes vidéos en bas de la tour, à vous tapez des barres sur le morceau FDP et à apprécier tous les autres petits copains freestyles qui ont suivi . On était 10 au début et maintenant j’ai 50k personnes qui m’encouragent c’est fou.J’ai donc décidé de passer un cap et d'enregistrer mon premier projet dans un vrai studio comme les pros !Je serais vraiment content de pouvoir faire un truc à la hauteur de vos attentes et de pouvoir répondre à la grosse demande. J’ai eu des propositions de grandes maisons de disques mais devoir passer du bas de la tour à ça c’est un peu brutal pour moi j’aimerais bien commencer par un petit projet mais pour ça faut des sous !Je fais une cagnotte qui va servir à financer une partie de ce projet : studio d’enregistrement, mix/mastering, clips , diffusions média ( t’imagines le FDP au JT de TF1 ) et vous proposez plein de goodies merveilleux. J’accepte tout ! Sourire, messages d’encouragement et des accessoires pour mon chat 🐱 Merci à tous et n’oubliez pas :Kekekekekeskispasse ! Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci à tous !

81

1 335,75 €

26 %
Manoir du Catel-LE LIVRE !

Manoir du Catel-LE LIVRE !

Bienvenue sur cette cagnotte Leetchi réservée aux passionnés du patrimoine et aux amoureux du Manoir du Catel ! Ensemble nous avons réussi en 2019 à produire et réaliser LE film !Spectaculaire, il retrace le sauvetage et la restauration du Manoir du Catel, et connaît un succès croissant auprès de tous les publics. Ensemble nous allons réussir en 2020 à publier LE livre !L’ouvrage « Manoir du Catel-L’aventure d’une restauration » permettra de prendre conscience de l'identité de ce monument, des enjeux du combat mené et de l'importance des travaux qui ont permis de sauver, restaurer et redonner vie au plus ancien manoir seigneurial de Normandie.  A l’occasion des 750 ans du Manoir et des 20 ans du chantier un livre de référence aux Editions des Falaises avec le soutien des partenaires publics et privés de la restauration :* 164 pages quadri* Format à la française* Couverture rigide* Textes et contributions d’Elisabeth Lecler, Céramologue à l'INRAP,  Jacques Le Maho, Chargé de recherches honoraire au CNRS, Pascal Pradié, Historien des Abbayes, Thomas Guérin, Archéologue et Frédéric Toussaint* Photographies d’Eric Sander* Documents d’archive et photographies du chantier N’attendez-pas !La souscription avec la possibilité de lier votre nom à l'aventure du Manoir sera close le 15 mars !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte. * Tous les paiements sont sécurisés.Merci à tous ! Frédéric ToussaintPrésident de l'Association de Sauvegarde et d'Animation du Manoir du Catel0610213314

59

1 570 €

62 %
Mon papy grincheux - Action Enfance fait son cinéma

Mon papy grincheux - Action Enfance fait son cinéma

Étudiants au Conservatoire Libre du Cinéma Français, nous réalisons un court-métrage dans le cadre du projet Action Enfance fait son Cinéma, pour la 3ième édition.  De quoi s’agit-il ? La Fondation ACTION ENFANCE a pour mission d’accueillir, protéger et éduquer les enfants en danger, de l’enfance à l’âge adulte. L’accueil se fait, au sein de Villages d’Enfants ou de Foyers, qui constituent un cadre stable et protecteur. Ainsi, ils peuvent se construire et devenir des adultes autonomes et responsables, capables de trouver leur place dans la société depuis 1960, la Fondation Action Enfance accueille les enfants retirés de leur famille par décision juridique. Ces enfants se voient offrir un cadre stable de vie, favorisant le maintien des liens fraternels dans le respect de leur histoire familiale.  Pour la troisième année consécutive, le projet Action Enfance Fait Son Cinéma est relancé :150 enfants et adolescents issus des 11 Villages et 4 Foyers de la Fondation ACTION ENFANCE, deviennent les vedettes des films réalisés par des étudiants en cinéma !  Notre projet intitulé "Mon papy grincheux" écrit et réalisé par Jeremy Bruzac a été sélectionné parmi plus de 170 projets pour participer à cette aventure incroyable !  Le projet Notre équipe, uniquement composée d'étudiants du CLCF, s'associe au foyer ACTION ENFANCE de CHINON en Indre et Loire (37500). Dans le but de réaliser un court-métrage de 4 minutes centré sur le thème de l'art et du partage inter-générationnel.  Un petit pitch ? " Mathéo et Richard, un petit fils et son grand-père, vivent ensemble sous le même toit mais la relation est tendue et la communication ne passe pas. La mystérieuse valise découverte par Mathéo renvoyant au passé de Richard est-elle la clé d'une potentielle réconciliation entre ces deux forts caractères ? " Le mot du RéalisateurPourquoi m'être lancé dans l'aventure Action Enfance ? Le projet d’Action Enfance Fait Son Cinéma, m’a tout de suite plu. Je trouvais ça vraiment top comme idée de pouvoir faire un tournage avec des enfants/ado et qu’on vive tous ensemble une aventure très sympathique. Dans cette Aventure ( avec un grand “A”), je réalise donc le court-métrage “Mon Papy Grincheux” que j’ai également écrit.  C’est l’histoire d’un papy qui élève son petit-fils seul. Les deux ne s’entendent pas du tout et ont du mal à cohabiter. Suite à une énième engueulade pour cause de mauvaises appréciations, le petit-fils veut piéger son grand-père mais découvre un livre en cuir rempli de beaux dessins. Le livre va le transporter dans le passé de son grand-père dans les années 50 où il va découvrir à quel point il lui ressemble dans sa solitude, dans sa soif de liberté en dessinant. Ce voyage va le faire réfléchir et va lui permettre de faire un pas en avant vers son grand-père.  Entouré de mon équipe CLCF et des enfants du village d’enfants de Chinon, nous allons faire un beau film illustrant de belles valeurs telles que le partage, l’entraide, dans la joie et la bonne humeur. Chinon :  A quoi servirons vos dons ? C'est vrai ! Mais que faire de tant d'argent !Un court-métrage, aussi court soit-il, coûte des sous. Mais voici une petite expliquation : 1500 euros : serviront à la création des décors et des costumes (Faire comme à l'époque revient chère)500 euros : pour la location des lieux des décors (L'Ecole et la maison)1000 euros : Pour la logistique et location de véhicule pour la préparation et le tournage. (Paris - Chinon ce n'est pas la porte à côté !)500 euros : Pour la régie (Y'a du monde à nourrir) L'équipe Non de non ! Qui sont ces fous ?!Voici une petite présentation des personnes qui ce sont engagés avec passion dans l'aventure : Jeremy Bruzac - Réalisateur " Moi c’est Jérémy, je suis actuellement étudiant en troisième année Assistant-réalisateur au CLCF ( Conservatoire libre du cinéma français). J’ai toujours été intéressé par le cinéma même si au début j’étais plutôt orienté littérature. Avant le CLCF, j’ai fais un passage à la fac de Strasbourg où j’ai étudié le cinéma ( surtout de la théorie), que ça soit les grands théoriciens, l’histoire du cinéma mais également de l'analyse filmique. J’ai pu également faire un peu de pratique avec un tournage documentaire et un tournage de fiction mais il n’y avait rien de concret en terme d’organisation. Ce qui m’anime, c’est de raconter quelque chose, de montrer ma vision des choses et finalement dans l’écriture ( j’écris quelques poèmes et petites histoires) je trouve que je n’arrive pas à exprimer assez ce que je ressens. C’est dans le cinéma, avec la puissance de l’image, que j’ai trouvé le meilleur moyen de raconter, de faire ressentir viscéralement les émotions que je souhaite dégager. "  Alexandra Thoris - 1er Assistante réalisatriceInès Fehri - 2ème Assistante réalisatriceLucas Lalite - Scripte titulairePaulin Bassols - Scripte adjointAlexandre Collombier - Directeur de productionArmel Adjiwanou - Administrateur de productionAdriana Falsanisi - Régisseuse généraleCélia Corbin - Régisseuse adjointeHadrien Boutteville - Directeur de la photographieJean Roquand - 1er assistant caméraThibault Pigasse - Chef électricienAnthony Anin - Chef machiniste Lara Pinta - Cheffe décoratrice " D’abord intéressée par l’image et la photographie, c’est ce qui m’a poussée à intégrer une licence mêlant arts plastiques, philosophie et cinéma. C’est en intégrant l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne que mon engouement pour le septième art s’est développé et affirmés. Cet intérêt, devenu passion, m’a amené jusqu’à l’obtention d’un Master 2 en cinéma et audiovisuel (Cinéma, Esthétique et Création). C’est la volonté de pratiquer, d’aller davantage sur le terrain et d’approfondir mon désir de réalisation qui m’a fait intégrer le CLCF.  Pourquoi avoir suivi Jeremy pour Action Enfance ? Hormis le fait qu’il m’aurait paru bien dommage de ne pas profiter de cette belle collaboration, associer l’idéologie et les valeurs que promeut Action Enfance avec le cinéma m’a immédiatement donné envie de participer. L’opportunité qui est offerte de mettre au centre de l’attention et de l’histoire ces enfants, apparaît comme un véritable défi à relever. Quoi de mieux que de pouvoir partager cette incontestable passion du cinéma avec ces enfants qui, pour sur, ont tant à nous offrir. " Mathieu Greaume - MonteurThéodore Benzoni - Monteur Vous aurez bientôt la liste des acteurs ! Nous avons besoin de vous ! Les enfants, le foyer de Chinon et l'équipe technique comptent sur vos dons pour pouvoir financer ce voyage au travers de la création cinématographique. Vous serviriez la plus belle des causes : celle du partage.

45

2 080 €

59 %
Haut de page