Aller au contenu principal
Les Derniers

Les Derniers

Aidez nous à diffuser la précieuse parole des Derniers survivants des camps de concentration  Webserie, film, conferences, livre, "Les derniers" est un projet aux multiples facettes sur les derniers survivants des camps de concentration. A ce jour nous avons produit 25 episodes de la série de documentaires courts,.Dans chaque épisode Sophie Nahum va rendre visite chez lui à un des derniers survivants des camps. Ils lui parlent de leur parcours pendant la guerre mais aussi de la vie après, la transmission et le monde actuel. La serie est en libre accès sur les reseaux sociaux et sur notre site www.lesderniers.org. Avec plus d'1 million de vues, elle a remporté un grand succes. Elle est désormais recommandé aux professeurs de lycée par l'education nationale. De nombreux témoins sont à ce jour en attente et nous manquons de financements pour leur consacrer des épisodes.   (Le budget prévisionnel d'un épisode est de 10 000 euros mais nous mettons la moitié en participation, c 'est à dire les salaires de production et de réalisation et donc nous produisons un épisode dès que nous avons 5000 euros) Pour tout don supérieur à 10 euros, votre nom sera sur la page des remerciements lesderniers.org sur lequel la série sera en libre accès. Pour tout don de 100 euros votre nom sur le générique de fin d'un épisode (de 2 pour 200...) Pour tout don de 1000 euros vous êtes un des mécènes de la série et votre nom est au début d'un épisode (2 pour 2000...) Par ailleurs, le nombre de demandes de conferences explose et nous ne pouvons pas répondre à la demande, nous financer c'est aussi nous permettre d'aller porter ce message auprès d'un large public. Plus que jamais le temps presse. (Cerfa possibles au dessus de 250 euros contactez nous : ) "The last ones" is a serie of short documentaries. In each episode we visit one of the last survivors of the concentration camps. They tell us about their story during WWII but also their life after and the present world. Our project is totally independant and is broadcast freely on our website www.lesderniers.org and on social medias. "The last ones" is financed by foundations and philantropists. Each episode costs around 5000 euros, the more money we raise the more episodes we ll be able to produce, hopefully internationally. So far we did 25 and we are working on english subtitles. Contact us if you have any question through our facebook page.

231

11 947,13 €

MARTIN EDEN le film

MARTIN EDEN le film

Bonjour à tous !Bienvenue sur la cagnotte du projet de film Martin Eden !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite. Il y a de nombreuses contreparties !* Tous les paiements sont sécurisés.Merci pour votre soutien ! VOIR LA VIDEO DE PRESENTATION !https://www.youtube.com/watch?v=1ahIGJoKobI Martin Eden, le filmJe suis Soufiane Adel, j’ai 37 ans, 3 enfants de 11 ans, 8 ans et 20 mois. Je suis designer et réalisateur.J’ai réalisé 11 courts-métrages et un long-métrage documentaire.  La volonté de porter à l’écran Martin Eden remonte à 2007, lorsqu'on je suis tombé sur ce livre. « Tu vas voir tu vas te reconnaître, m’a t'on dit ».J’ai commencé la lecture, sans relâche, je lisais le livre sous la couette avec une lampe de poche. A la fin de la lecture, j’ai voulu l’adapter.Je me suis réveillé, dit qu’il fallait que je me décide à gravir la montagne.J’ai besoin de votre soutien, pour mener à bien ce projet.Mon projet de film Martin Eden est une adaptation contemporaine, Il raconte l’histoire de Martin un jeune homme d’une trentaine d’années dont l’activité principale est de travailler en Intérim sur des chantiers de dépollution industrielle. Un soir après un gala de boxe anglaise, il intervient dans une agression à la faveur d’un jeune gars, s’interposant à la rixe. Le garçon qu’il a sorti de là, Arthur, l’invite chez lui pour le remercier. Là Martin découvre un autre monde, jusque là inaccessible pour lui, celui de la grande bourgeoisie, il découvre un cadre raffiné, des gens cultivé. Il rencontre la sœur d’Arthur, Louise, immédiatement sous le charme, Martin décide de la conquérir par les livres.Ce film est un film d’amour, un film sur la rencontre de deux personnes que tout oppose qui vont se trouver, rendre possible une vie faite de dépassement, de risque, de passion. D’un amour qui a grandi mais qui sera rattrapé par la condition de ses héros.C’est un film sur l’ascension social, le déclassement et la désillusion que cela peut entraîner.Martin brave, se dépasse, se jette a corps perdu dans cet amour, rattrapé par sa condition et son environnement. Le filmSynopsis :Martin, 30 ans, boxeur – manutentionnaire sauve la vie d’Arthur Morse. Arthur l’invite chez lui, Martin tombe amoureux de sa sœur, Louise. Elle lui prête un livre, premier témoin de leur rencontre. Louise est un monde que Martin ne connaît pas, un monde merveilleux qu’il décide soudain de conquérir. Note d'intention C’est beau l’amourL’amour est plus fort que tout.Oui l’amour fait que des hommes et des femmes déplacent des montagnes pour s’aimer.Mais lorsque l’amour cesse, les émotions sont exacerbées ; les relations et les sentiments s’expriment alors plus violement.L’amour m’a porté dans le livre de Jack London, Martin Eden.Il m’a saisi dans ce qui m’a intimement construit.J’ai pensé à ce qui faisait mon ciment : la lutte dans la pauvreté, mon rapport aux classes sociales, ma soif d’accéder à la connaissance et au savoir. La curiosité, l’envie d’être meilleur et le désir de m’intégrer dans la société française. Moi, né en Algérie, et arrivé en France à l’âge 8 ans. La vie comme une aventure humaine.Cette belle histoire m’a traversé. Soudain, étaient mis en mots mes rêves d’enfant : la passion, l’éthique. Ce récit n’est pas uniquement tragique, mais il est aussi puissant et attachant. Il donne envie d’aimer, d’y croire encore.Louise et Martin ont la chance de se rencontrer, de se trouver. Martin est comme touché par la grâce de cette jeune femme. Amoureux, il laisse parler son désir et son cœur : « Oh Shakespeare et toi Dante, il peut naître un poète ». (Sonnet de Mallarmé)Ce personnage m’a profondément ému par sa noblesse de cœur et d’être.Un homme touché par une femme qui révèle en lui tous les possibles.J’ai compris quel impact avait eu sur moi le personnage de Martin Eden.Impact sur un enfant immigré, fils de prolétaire, qui a grandi dans le manque d’argent et aussi la peur familiale d’un mouvement vers l’inconnu.Ce livre m’a fait comprendre l’amour et ses erreurs. C’est ce qui me touche avec cette histoire, un conte américain impossible, une tragédie toujours moderne. Une course effrénée de l’amour et de ce que cela change chez les hommes et les femmes.Un conte contemporain dans la France plurielle. La passion : J’ai choisi le cinémaIl m’a fallu dix années de travail. Je l’ai adapté d’abord de façon mécanique, puis de façon scolaire, avant de revenir il y a quelques mois à une écriture plus personnelle, plus intime, à une inspiration autobiographique. Mais aussi en étant davantage sincère sur le cinéma que j’aime et qui me poursuit : le cinéma que je voudrais faire grandir en moi, ici en France, à partir du Nouvel Hollywood, qui m’a formé.J’ai injecté dans le récit mes rêves, mes expériences et aussi tout ce qui me plaît dans la narration : l’action, l’aventure et la contemplation.Ces personnages sont universels, ils sont chacun d’entre nous, à la fois tout et peu.Martin est un être dont l’esprit éclot ; il devient un Animal Politique.Je voulais qu’il reflète nos forces et nos faiblesses. Pouvoir et TransfertMartin est plongé dans un quotidien figé dans le travail en Intérim, l’argent compté à l’euro près, sans saveur ni découverte. Un personnage sous influence et qui a grandi dans l’oppression sans jamais se poser de questions. Soudain, la rencontre avec Louise, le livre de Baldwin, vont lui offrir la possibilité de saisir autre chose. Il accède au transfert social par le savoir, il élabore ses propres outils critiques et d’observations. Martin développe une intuition sensible pour prendre place différemment dans le monde. Il devient lui, prend conscience de son corps, de son regard et de son cœur.L’évolution de Martin que le cinéma peut faire émerger, en filmant les chantiers de dépollution à l’ère post industrielle, d’immenses décors dans lesquels les corps ne sont que des Lego au milieu de vastes étendues de terre et de béton. Je vais filmer la réalité de la banlieue et sa beauté avec Frédi, Yasmina; Martin avec ses collègues au travail, sa relation singulière à Cassandre.Je veux me concentrer sur l’histoire d’amour, l’union et la désunion de ce couple dans l’intimité, le corps de l’un contre l’autre, les échanges dans les jardins et la cohabitation en groupe chez les parents de Louise et dans la famille de Martin.Je veux faire naître mon cinéma, un cinéma issu de ma double culture et de ma double langue, à la croisée des chemins. Aller de l’avant Mon cinéma s’invente encore pendant la préparation, le repérage, le casting et l’aventure s’enrichit toujours au moment du tournage. Extrait des deux premières pages du scénario Mon Parcours cinématographiqueJe suis né en 1981 en Algérie et je suis arrivé en France à l’âge de huit ans.C’est en entrant à l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle (l’ENSCI), que je découvre le cinéma. Toute mon enfance, je me suis nourri des films du Nouvel Hollywood. A 20 ans, je rencontre le néoréalisme italien et le cinéma expérimental. J’amorce alors une longue cinéphilie, autodidacte, motivée et passionnée. En 2004, je décide de filmer mon père. Je lui demande de rejouer une scène que l’on a vécue ensemble. Le tournage dure une soirée, de 20h00 à minuit : ce sera mon premier court-métrage. Dans un style direct, caméra au poing, Nuits closes raconte l’histoire de deux enfants qui cherchent leur père de bistrot en bistrot dans les rues de Champigny. Le film obtient deux prix au Festival CinéSept à Jussieu et mon père Kamel Adel obtient le Prix du Meilleur Acteur au Festival de Boulogne-Sur-Mer. Le film est aussi sélectionné dans de nombreux festivals parmi lesquels Clermont-Ferrand, en Italie et en Espagne. En 2017, le film obtient le Prix Qualité du CNC. En 2006, je réalise La Cassette, un documentaire dont la matière principale est une cassette audio de correspondance entre mes grands-parents restés en Algérie et ma mère nouvellement arrivée en France en 1989. Ce film sonore avec un écran noir et des sous-titres en Français, invite le spectateur à fabriquer ses propres images. Il est soutenu par l’aide à la post-production de la Région Ile-de-France et par l’Acsé. La Cassette reçoit le Prix du Jury et le Prix du magazine Mouvement au 10ème Festival Bandits-Mages de Bourges, il est également sélectionné dans de nombreux festivals dont les Écrans Documentaires d’Arcueil et Les Escales Documentaires de La Rochelle. En 2007, je réalise un film produit par le GREC (Groupe de Recherche et d’Essais Cinématographiques), Kamel s’est suicidé six fois, son père est mort. Le film est un huis clos en deux parties sur la mort de mon grand-père en soins palliatifs et le rituel funéraire musulman. Les cadres et le montage s’inspirent d’un voyage à Florence et de tableaux de la Renaissance, de Fra Angelico et Botticelli. Il a obtenu le Prix du court-métrage aux Écrans Documentaires d’Arcueil et le Grand Prix au Festival du court-métrage Bandits-Mages. Il a été doublement sélectionné au Festival de Cannes en 2008, à la Quinzaine des Réalisateurs et à l’ACID, et dans de nombreux festivals internationaux. Après cette trilogie autobiographique, je coréalise avec Angela Terrail en 2009, Sur la tête de Bertha Boxcar, l’histoire de Johnny Johnson (Reda Kateb), jeune banlieusard qui, dans une casse automobile, transforme des carcasses en sculptures et croise le chemin d’une jeune femme, Mellaz (Judith Chemla). Le film est préacheté par Arte France, avec l’Aide de la Région Centre et la contribution financière du CNC. En parallèle de l’adaptation contemporaine du roman de Jack London, Martin Eden, je réalise, en 2013, Go Forth, un long-métrage documentaire où, à travers le portrait d’une femme de 79 ans, Taklit Adel (ma grand-mère née en Algérie et vivant en France depuis 60 ans), se noue à la fois le fil de la petite et de la grande Histoire et l’exploration de la banlieue et de ses grands ensembles. Pour ce film, j’utilise un nouvel outil pour filmer la banlieue parisienne : un drone équipé d’une caméra. Le film a été sélectionné au Cinéma du réel, au Biografilm Festival à Bologne, au Festival du nouveau cinéma de Montréal, au Cinemagrante de Buenos Aires, à l’Alternativa à Barcelone, à Lussas. Mon exploration de formes fictionnelles d'auto-filmage se poursuit avec Vincent V., un film dispositif tourné en un plan séquence par an pendant 10 ans, de 2005 à 2015, le film reçoit en 2017 le Prix Qualité du CNC, puis je réalise Les bonnes, tourné en une nuit. Je réalise ensuite un film mêlant dance contemporaine et mouvements du corps au ralenti : Je suis Martin Eden, une micro adaptation de Martin Eden sorti pour le centenaire de la mort de Jack London. En 2017, je mets de nouveau en scène mon père dans une fiction adaptée d’une nouvelle de Jack London « A piece of steak », La Faim, puis dans un essai : La lumière tombe. En équipe Je participeMERCI Martin Eden ! Ca me va droit au coeur ! Lien du film "La Faim"5 €Vous recevez immédiatement le lien de mon dernier court-métrage de fiction « La faim » adapté de la nouvelle de Jack London « A piece of steak »Je participeMERCI ! Votre nom sur le site internet du film ! Ca me va droit au coeur !10 €Votre nom apparaît sur le site internet du projet martineden.fr et sur la page Facebook du film ! Vous recevez immédiatement le lien de mon dernier court-métrage de fiction « La faim » adapté de la nouvelle de Jack London « A piece of steak ».Je participeBADGE 1 Martin Eden !15 €Un badge je soutiens Martin Eden avec l'illustration de David Juillard et la typographie de Pierre-Emmanuel Meunier et vous recevez immédiatement le lien de mon dernier court-métrage de fiction « La faim » adapté de la nouvelle de Jack London « A piece of steak ».   Je participe3 CARTES POSTALES Martin Eden ! Soutien immense, merci !20 €3 cartes postales illustrées par David Juillard et vous recevez immédiatement le lien de mon dernier court-métrage de fiction « La faim » adapté de la nouvelle de Jack London « A piece of steak »Je participeUN TOTE BAG SERIGRAPHIE MARTIN EDEN25 €Un Tote Bag MARTIN EDEN sérigraphié à la main !Je participeAvant-première du film Martin Eden !30 €Invitation à une avant-première du film en présence de l'équipe du film.Je participeUN SWEAT SERIGRAPHIE MARTIN EDEN !80 €Un sweat sérigraphié Martin Eden  Je participeUN TEE-SHIRT SERIGRAPHIE MARTIN EDEN !50 €Un tee-shirt 100% coton sérigraphié Martin Eden ! Je participeUNE VESTE BLEU DE TRAVAIL BRODE MARTIN EDEN !180 €Une veste bleu de travail 100% coton brodé Martin Eden Je participeSoirée de Gala Couscous Martin Eden !150 €Vous êtes invité(e)s à une soirée, pour le lancement de la préparation du film. Vous dégusterez le délicieux couscous de ma mère, et vous pourrez échanger avec le réalisateur, et toute l'équipe du film.  Je participeACTION Martin Eden : Participer à la figuration du film !250 €Une invitation a participer à la figuration du film ! Vous passez la journée avec nous, et déjeunez avec toute l'équipe du film.    Je participeUN TOTE BAG MARTIN EDEN BRODE A LA MAIN !50 €Un tote bag Martin Eden brodé à la main !Je participeART - AFFICHE ILLUSTREE N&B Martin Eden numérotée et signée45 €Une affiche impression numérique N/B (40x60cm) de David Juillard numérotée et signée par l’illustrateur et le réalisateur (le nombre d’affiche tirée sera égale au nombre de contributeur).            Je participeART- GRAVURE N&B ou COULEUR Martin Eden300 €Une gravure N/B ou en couleur d’une affiche de David Juillard numérotée et signée par l’illustrateur et le réalisateur. Et bien d'autres contreparties sur le site martineden.fr À quoi servira la collecteCette somme, va me permettre de préparer et tourner le film.

79

5 810 €

Autrices : la nouvelle série audio du Mock

Autrices : la nouvelle série audio du Mock

À propos du projetNous sommes avides de poésie. Elle seule peut nous permettre d’approcher ce qui, au fond, est universel.      Nous souhaitons faire entendre la parole de dix femmes de lettres qui nous ont touchés à un moment ou à un autre de nos vies : Anna Akhmatova et son poème interdit, Marguerite Yourcenar et ses Mémoires d’Hadrien, le journal si saisissant de Etty Hillesum, les femmes étudiées par l’historienne Régine Pernoud, la poésie sans égale de Sylvia Plath, et d’autres encore. "Autrices" est une série de dix poèmes mis en musique et en animation, qui sortira au long de l’année 2019. Elle sera diffusée sur YouTube, sur la chaîne Le Mock, à partir d’octobre 2019, et elle ne peut vivre qu’avec le soutien de ceux qu’elle enthousiasme.      Les artistes seront très nombreux puisque nous essaierons de faire ressortir ce qu’il y a de singulièrement touchant dans chaque texte. C’est pourquoi nous ferons appel à des artistes différents pour chaque extrait. Ce sera aussi l’occasion pour notre public de découvrir des créateurs connus ou moins connus dont le travail nous plaît. Objectif 10 000 € : pourquoi avons-nous besoin de sous ?Les dernières vidéos de poèmes mis en musique ont été très appréciées par notre public, mais les artistes présents sur ces projets n’étaient pas rémunérés. Pour cette série de vidéos, nous ne pouvons toujours pas assurer aux créateurs qui collaborent avec nous qu’ils seront payés à hauteur de leur travail (de même que nous ne le sommes pas pour l’instant) ; cependant, nous souhaitons vivement qu’ils puissent avoir une compensation. C’est là que cette cagnotte entre en jeu : nous pensons que, même si nous n’arrivons pas à mettre en place un financement public ou privé, ces créateurs méritent une rémunération.  Si l'on dépasse l'objectif des 10 000 euros, le surplus sera reversé aux artistes suivant les proportions déjà définies. Si l’on trouve en cours de route un partenariat avec une entreprise, la cagnotte restera en place et permettra d’améliorer le dédommagement pour s’approcher - ou atteindre - un vrai salaire. Nous deux, les deux porteurs du projets, nous ne nous rémunérons pas sur cette cagnotte, mais via notre compte Tipeee, à cette adresse. Pourquoi Leetchi ?Leetchi est le système de cagnotte le moins cher, comparé aux autres sites de crowdfunding qui prennent la plupart du temps 8% (commission+frais bancaires). Sur Leetchi il n’y a pas de commission, et si on dépasse les 2000€ de dons, les frais bancaires descendent à 2,9%. Qui sommes nous ?Nous sommes deux jeunes lyonnais passionnés de littérature et en 2015 nous avons fondé ce qui est devenu la première chaîne Youtube française de littérature classique : Le Mock. (c) Joséphine de Rohan-Chabot Alors que nous avions initialement pour projet de proposer uniquement des vidéos de vulgarisation sur la chaîne, nous avons, au fil des mois et des années, pris conscience de l’importance de la transmission de la beauté de ces textes ; et quel meilleur moyen que la mise en musique et en image pour toucher le plus grand nombre ! Parallèlement aux vidéos d’essais littéraires où nous discutions par exemple de la moralité dans l’art ou du cas du roman de gare, nous avons travaillé à la direction artistique d’oeuvres poétiques, graphiques et musicales. Guillaume Apollinaire et Boris Vian ont ainsi été présentés à notre public avec un succès qui nous fait très plaisir. Puis pendant plusieurs mois nous avons proposé à nos spectateurs des poèmes de Baudelaires accompagnés par des créations de musiciens : les Charlie Baudelaire. Aujourd’hui nous souhaitons, sans arrêter les essais-vidéos, poursuivre cette aventure graphique et musicale en collaboration avec de nombreux artistes pour faire découvrir ou redécouvrir des textes importants.

149

2 312 €

23 %
Court-Métrage MANO NEGRA

Court-Métrage MANO NEGRA

Merci, Stan. Le filmDeux aventuriers sont à la recherche d’un ancien artefact sacré, la MANO NEGRA. Ils ont traversé les forêts et les plaines arides, ils ont tout quitté pour accomplir leur mission. Les voilà enfin au bout de leur voyage.Un nouveau teaser ! Merci, Stan. est un duo musical réunissant Franck Cascales (Chant) et Vincent Hours (Musique). Depuis 2017, nous avons réalisé un album et 2 ep. Nous nous produisons régulièrement et proposons une expérience tant musicale que visuelle. Nous avons eu l'idée d'écrire et de réaliser ce court-métrage pour étendre ce concept, avec un film muet dont la musique originale sera jouée en direct. Le site de Merci, Stan. MANO NEGRA Maintenant !Le tournage doit commencer en avril 2019 dans le Var. Nous avons réuni une petite équipe technique (6 personnes) autour des comédiens. Nous avons l'intention de faire vivre ce court-métrage dans le cadre de festivals, mais aussi sur scène en performance musicale.   Pourquoi cette cagnotte ?Nous avons besoin de votre aide et de votre soutien pour réaliser ce projet. Toute l'équipe est bénévole mais nous allons avoir des frais généraux de tournage, matériel, costumes, transport... Votre participation est totalement indispensable à la concrétisation de ce projet.Chaque contributeur sera cité dans le générique et une projection privée sera organisée en avant-première ! Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte. * Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci à tous !

45

1 895 €

105 %
CLIP RADIOACTIVE de LOOM

CLIP RADIOACTIVE de LOOM

Hello à tous et bienvenue dans le financement et la réalisation du clip RADIOACTIVE de LOOM. Pourquoi Radioactive? Pourquoi financer ce clip? Loom est un groupe formé de quatre étudiants en architecture et d’une étudiante en cinéma. Dès sa rencontre, le groupe s’amuse sur de nombreuses chansons connues (Crazy de Gnarls Barkley, Toxic de Britney Spears, Titanium de Sia, etc…) et enchaîne les covers. Très vite, l’envie d’y apporter une touche personnelle naît. Quelques mois après la création de Loom, leur première reprise voit le jour.  « Radioactive » est la première reprise du groupe. C’est elle, qui a permis à chacun des membres de découvrir et d’apporter son univers. Après un premier enregistrement fait maison, Loom rêve d’une cession en studio et de tourner leur premier clip qu’ils pourront diffuser sur les plateformes et les réseaux sociaux.  La suite de Loom ?  Pour Loom, cette reprise n’est qu’un début. Le groupe est en pleine création artistique et prévoit de proposer des titres écrits et composés par leur soin sous peu.Leurs premiers pas sur scène sont attendus dans les mois à venir… Les membres du groupe : Antoine Mahier  Antoine est un étudiant de 24 ans, en école d’architecture à l’ENSA Paris Val-de-Seine, où il entame sa troisième année. Batteur depuis plus ses 7 ans, c'est un passionné de musique. Il est aujourd’hui professeur de batterie au Conservatoire de Villeparis et musicien de scène pour différents artistes, tels que Les Chœurs de France ou encore Camille et Julie Berthollet.  Cem Karahan Aydin  Karahan est un étudiant de 21 ans, en école d’architecture à l’ENSA Paris Val-de-Seine. Guitariste depuis 7 ans, il a vécu 18 ans en Turquie, où il y fait ses études dans un lycée français. C'est son entourage turc qui lui a fait aimer la musique et son partage.C'est en intégrant l'école d’architecture, qu'il fait connaissances des autres membres de Loom. Passionné par la composition, il crée régulièrement des instrus qu’il soumet au groupe pour en faire des compositions originales. Léa Balmy Léa est étudiante en architecture à l’ENSA Paris Val-de-Seine et y commence sa troisième année.  Âgée de 20 ans, elle a suivi des études musicales dites CHAM (classe à horaire aménagée musique) en conservatoire, de sa primaire à son collègue, puis en option musique au lycée. Elle pratique le violon depuis 15 ans et la flûte traversière depuis 13 ans. Elle se dirigea par la suite vers le jazz en prenant des cours avec les pères de Dider Lockwood. C’est lors de ces nouvelles expérimentations musicales que Léa rencontre les membres de Loom. Imane MidafiImane Imane MidafiImane est une étudiante de 21ans à l’école d’architecture ENSA Paris Val-de-Seine, en troisième année de son cursus. Passionnée de musique et de danse depuis toute petite, elle prend des cours de piano puis des cours de chant. Après un baccalauréat scientifique français au Maroc, elle fait une escale d’un semestre à Madrid avant d’atterrir à Paris pour poursuivre ses études en architecture et reprendre plus sérieusement la musique grâce aux membres du groupe Loom. Clélia Chemin Clélia Chemin est diplômée en production de l’Ecole Supérieure d’Etudes Cinématographiques (ESEC). Musicienne depuis ses 8 ans, elle a récemment rejoint le groupe Loom pour y apporter sa maîtrise du clavier et du chant.LE CLIP Synopsis Après plusieurs années de haute radioactivité, la plupart des hommes ont disparu. Il ne reste qu’une partie de l’humanité qui ère sans but dans le monde. Le temps a passé mais les souvenirs sont toujours là.  Une jeune danseuse s’avance dans un hangar autrefois temple de la jeunesse, de la musique et de l’amour.Aujourd’hui il ne reste que les vestiges de ce temps révolu. Les instruments de musiques sont restés à leurs places, l’atmosphère est pesante, comme si des fantômes habitaient encore les lieux. Ravagée par la colère et la tristesse de la disparition de ses amis, la danseuse croit entendre leur musique, elle s’élance. Comme ressuscités de leurs cendres, les musiciens d’autrefois apparaissent par flash, chacun leur tour comme s’ils jouaient la musique. Puis, ces flashs deviennent concrets. La danseuse danse auprès d’eux, comme si nous revivions le souvenir d’une fête organisée jadis.  Une autre danseuse vient faire son apparition, elle n’a jamais été seule à danser, elles étaient deux. Dans cette danse entraînante, les deux danseuses s’écartent pour laisser le vide autour d’elles, plus rien ne compte à part leur danse, mélange des corps et de sensualité, une amie et un amour perdu se retrouvant le temps d’un songe.  Les musiciens réapparaissent en flash, on sent que le rêve se dissipe. La danseuse fait tout pour les maintenir éveillés mais…. La musique commence à se calmer, les musiciens et l’autre danseuse disparaissent, la danseuse se retrouve à nouveau seule dans l’atmosphère pesante de sa solitude. Tout s’éteint. LA PRODUCTION Productrice : Chloé MILLET  Le clip Radioactive de Loom est la première œuvre de Chloé MILLET, en tant que productrice. Passionnée de cinéma, elle est diplômée de l'Ecole Supérieure d’Etudes Cinématographiques où elle s'est spécialisée en production de court et long métrage de cinéma ainsi qu'en audiovisuel. C'est par l'intermédiaire de Clélia Chemin qu'elle fait la rencontre du groupe LOOM. Les réalisateurs : Clélia Chemin et Antoine Mahier  Passionnée et diplômée de cinéma, Clélia a déjà réalisé 2 court métrages et effectue en ce moment sa première expérience professionnelle sur un long métrage de cinéma. Musicienne et chanteuse du groupe LOOM, elle peut, aujourd’hui, mettre ses talents de réalisatrice à profit de leur premier clip. Passionné de création de vidéos depuis l'âge de 11 ans, Antoine a déjà réalisé plusieurs clips musicaux et est en ce moment sur un projet de publicité US, pour lequel il est assistant réalisateur et chargé de la création du storyboard. Batteur du groupe Loom, il souhaite mettre son expérience et sa vision de l'univers de Radioactive à profit pour la réalisation de ce clip.   La cheffe opératrice : Ophélie Thiébault Tout juste sortie de l' l'Ecole Supérieure d’Etudes Cinématographiques (ESEC), c'est le troisième clip auquel Ophélie participe au poste de cheffe opératrice. Elle a également travaillé la lumière pour Kikesa, la Femis et Louis Lumière. L'équipe technique et artistique sera complétée par d'anciens et actuels élèves de l'Ecole Supérieure d’Etudes Cinématographiques.  Le financement Le clip est entièrement financé grâce au financement participatif. Vos dons nous aideront à financer le matériel de tournage, le défraiement de l'équipe technique et artistique, la régie pour deux jours (nourriture et transport), le lieu de tournage, les costumes et accessoires, ainsi que, nous l'espérons, la cession studio.  Votre aide est précieuse, chaque euro compte et nous rapproche de notre objectif : réaliser le clip dans les meilleures conditions.  Bien évidemment, chaque participation sera créditée au générique.  Si vous voulez suivre l'actualité de LOOM et la préparation du clip c'est par là : https://www.facebook.com/LOOM-111201676916565/ Si vous préférez Instagram c'est par ici :  https://www.instagram.com/loomofficiel/   UN TRES GRAND MERCI !  Chloé MILLET, le groupe LOOM et toute l'équipe de Radioactive

47

1 705 €

85 %
Création :  ANNE ET JACK : PROFESSION PIRATE

Création : ANNE ET JACK : PROFESSION PIRATE

Bienvenue sur la cagnotte de Magma Théâtre ! Qu'est-ce que MAGMA THEATRE ? C'est une Compagnie de théâtre formée par un couple d'acteurs franco-italien : Antea Magaldi et Ivan Mader, ensemble dans la vie comme sur la scène ! Leur premier et nouveau projet : un spectacle sur les PIRATES. Et pas n'importe quels pirates, le fameux couple d'ANNE BONNY et JACK RACKHAM, dit aussi CALICO JACK, dit aussi RACKHAM LE ROUGE, ensemble dans la vie comme sur les mers ! Le texte théatral a été écrit par l'écrivain LEO KOESTEN expressément pour cette Création qui retracera la vie de ces deux pirates, remplie d'amour et d'aventures, crue, réelle et poétique, nous avons l'envie de donner de la profondeur à cette époque qui était la République Pirate. La mise en scène sera assuré par YANNIS BARABAN, qui a accepté de reprendre la barre de notre navire, Pascal Arbeille n'étant plus dans le projet avec nous pour des raisons personnelles. Lui nous souhaitons le meilleur pour ses projets et pour la suite. Les combats seront assurés par le Maître d'Armes FRANCOIS ROSTAIN. Les costumes seront créés par HELORY ZAVA.  Pourquoi une CAGNOTTE ?   Ca y est ! L'objectif a été atteint !!! Merci encore à tous ceux qui ont participé et n'oubliez pas que vous pouvez encore faire vos dons pour qu'on puisse investir dans des sabres d'abordages de qualité optimale ;) ! Le moment de partir à l'abordage de la pièce approche !!!​   Une nouvelle création a forcément un coût, surtout si c'est la première :  - Costumes - Choréographie des combats au sabre - Décors Chaque don que vous ferez nous aidera à garantir la qualité de notre Création ! Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci à tous et...A L'ABORDAGE ! ps pour chaque don au-dessus de 10 euros beneficiera d'un billet gratuit dans une ville de préference durant les prochaines saisons théâtrales !

43

1 855 €

123 %
SEUM COURT-METRAGE

SEUM COURT-METRAGE

MON PREMIER COURT METRAGE !   Coût du projet et financement : Un tel projet demande un financement, car je vais, certes faire appel appel au bénévolat, mais les défraiements (déplacements, nourriture, logis) des comédiens et la location de véhicules resteront à ma charge.Le projet coûtera donc 1500 €.Si vous participez, vous serez cités au générique du film, en tant que "finasseurs/contributeurs". Lieux de tournage : Région Auvergne-Rhône-Alpes.Lyon et ses alentours.  Synopsis :A la mort de celui qu’ils voyaient comme leur grand frère, deux cambrioleurs, Ylan et Mo, décident de réaliser le rêve de celui-ci, trouver un plan assez juteux pour se mettre au vert jusqu’ à la fin de leurs jours.Ils décident alors de kidnapper le fils d' Alain Merieux, directeur d’une puissante industrie pharmaceutique.   J’ai voulu faire ce court métrage pour traiter la compassion dans un milieu où l’on ne l’attend pas  et casser certains préjugés. Nos personnages seront trois, il y aura : Ylan :Jeune homme incertain qui a tendance à laisser les autres choisir à sa place.Sa simplicité permet, au milieu de discussions tendues de revenir à l’essentiel.Mais il devra apprendre à s’affirmer s’il veut que tout se déroule sans accroc. Mo :Ami d’enfance d’Ylan, c’est un garçon calme et réfléchi, mais il lui arrive de perdre son sang froid.Il a tendance à orienter les pensées de Ylan dans le bon comme dans le pire, mais il devra apprendre à écouter s’il ne veut pas reproduire ses erreurs passées. Antoine :Jeune garçon introverti issu d' une famille bourgeoise.Maltraité par son père, il cherche à sortir de son contexte familial, mais pour cela il devra s’ouvrir aux autres et faire confiance pour survivre. Merci de contribuer à cette cagnotte pour me permettre de réaliser ce projet dans de bonnes conditions.Merci d'avance ! Florentin Kourouma.

54

1 375 €

91 %
Mimi et ses roulettes

Mimi et ses roulettes

Bonjour à tous,  Je me présente, Mylène, et bientôt mieux connue sous « Mimi et ses roulettes », mais tout ça ne dépendra que de vous. Si, si, je vous jure ! Pourquoi ? 😊 Prenez le temps de lire ces quelques lignes et vous comprendrez mieux.  Vous êtes prêts ? Allez je me raconte. 😉 Mylène donc Mimi, c’est moi. Et j’ai eu 2 vies. La 1ère durant 32 ans…debout. La 2ème depuis 2014 … assise.  Hé oui, pas si compliqué que ça à comprendre. Se retrouver assise, en fauteuil, ou à roulettes comme j’aime bien le dire, à 32 ans, c’est forcément une renaissance. Alors évidemment pour la suite, car ici c’est une demande de don, il vous en faut un peu plus à vous mettre sous la dent et c’est tout à fait normal. Je vais essayer d’écourter le côté médical.  En 2014, un dimanche matin, et qui plus est le 1er jour de mes vacances, je suis victime d’un AVM. 🤔Un quoi ? oui un AVM, arrêt vasculaire médullaire🤨. Et pourquoi, comment ? Alors comment en faisant tout simplement mes courses et en levant le bras gauche. Et pourquoi ? Je ne sais pas encore aujourd’hui. Des dizaines de suppositions : de la nicotine, en passant par des accrochages légers avant en voiture, ou encore un « mini burn out »… Car un AVM, c’est un caillot de sang qui est venu comprimer la moelle épinière puis s’en est allé… en me laissant sur le carreau, tétraplégique incomplète au niveau des vertèbres C4C5.   Pour en savoir beaucoup plus sur le côté médical, moi ma nouvelle vie, je vous laisse l’envie d’aller sur ma page Facebook ainsi que mon compte Instagram😉 :  https://www.facebook.com/AVM-mon-combat-ma-nouvelle-vie-373811492814243/https://www.instagram.com/mimi_et_ses_roulettes/?hl=fr Pour en revenir à nos moutons, ou du moins à mes roulettes😆, après 1an ½ en centre de rééducation et le début de ma nouvelle vie à domicile, en 2017 (hé oui déjà !), j’ai eu l’envie de me raconter en bandes dessinées. De raconter mes épreuves, mes joies, mes échecs, ma vraie vie en version bulle humoristique. 📝 J’ai du coup trouvé sur mon chemin Stéphane, dessinateur amateur, mais son coup de crayon m’a bluffée. De là s’est enchaînée notre alliance : moi j’écris les scénarios, lui les dessine.  Au passage, ici notre 1er article dans le journal Sud Ouest, et attention une grande page bien sûr ! 👍 https://www.facebook.com/pg/AVM-mon-combat-ma-nouvelle-vie-373811492814243/photos/?tab=album&album_id=621726034689453  Voici le lien pour consulter en ligne les épisodes en noir et blanc de la bande dessinée que nous avons créée, mois après mois, et publiée sur ma page : 👍 https://www.facebook.com/pg/AVM-mon-combat-ma-nouvelle-vie-373811492814243/photos/?tab=album&album_id=610157892512934 Aujourd’hui vient l’étape suivante de notre projet : la colorisation. Dans ce but, j’ai suivi différents comptes sur les réseaux, et je suis tombée sur Véronique, dont le style a immédiatement plu à Stéphane et moi. Pour la découvrir voici ses comptes : 👍 https://www.instagram.com/veronique.bernhard_handi/?hl=frhttps://www.facebook.com/VeroniqueBernhard.Illustratrice/ « Mimi et ses roulettes » prend un nouveau virage, une nouvelle trajectoire qui nous amènera vers l’édition. On l’espère, un jour. Mais tout ceci est coûteux. Plusieurs étapes importantes se paient et c’est là que nous avons besoin de vous. 🙏 De chaque euro, on sera heureux😃, alors merci pour votre participation ! Merci d’aider « Mimi et ses roulettes » à voir le jour, et merci de me permettre de mettre en avant ma vie qui bascule dans le handicap ! Me permettre de montrer que malgré tout, même handicapée, il y a plein de choses à faire, même minimes, il faut prendre ce qu’on peut prendre et vivre !  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci à tous !😃

41

1 580 €

65 %
La poussière des toiles

La poussière des toiles

Bonjour à tous !J'ai besoin de vous pour réaliser un rêve de gosse. Publier un livre: "La poussière des toiles" Originaire de Concarneau (29), voilà plusieurs années déjà que je noircis du papier en gribouillant des mots. Des poèmes faits de rimes et de proses pour la plupart... En 2012, l'ébauche d'un texte en prose se distingua des autres... Retravaillé à plusieurs reprises, c'est à mon retour de l'île de La Réunion (2013) que je pris conscience que le format "poème" ne serait pas adapté. J'ai alors commencé à écrire. Mise en place d'un plan de narration, d'un contexte, d'un style, d'un message, création des personnages... Je ne savais pas dans quoi je m'engageais! Les saisons en restauration se sont succédées: la Suisse, la Corse, la Guadeloupe, la Bretagne bien sûr! Les voyages aussi! En 2016, le point final à ce récit fut posé. Certainement grâce à la belle aura avec qui je partage toutes mes nuits!   Je voulus ensuite avoir vos avis. Imprimé, les amis et la famille, de toutes tranches d'âge, le lirent. Il m'arriva même de le narrer à une assemblée de "grands enfants"! Les retours ont été sincères, et plutôt positifs!  S'en suivirent 2 autres versions (2017) ... Puis à l'automne 2018, installé à Nantes, j'arrêtais la restaurarion. Nouvelle version de ce conte, mais surtout le sentiment personnel d'avoir terminé, d'être cohérent et d'avoir passé un message. Un index vit également le jour. Au printemps 2019, j'ai timidement pris la décision de l'envoyer à des petits éditeurs nantais. Et là, paf! Dans la boîte au lettres, une enveloppe au cachet d'une maison d'édition qui me propose de le publier. Lors d'un entretien très riche, on me renseigna sur le procédé d'édition et on me présenta les différentes personnes avec qui j'allais intéragir durant le processus. Le travail ne faisait que commencer! Correction, mise en page, 1er et 4e de couverture, illustrations, impression, commercialisation... Voilà la raison pour laquelle je fais un appel aux dons aujourd'hui. Le contrat proposé est participatif et le montant à ma charge de 2100 €. Cela prend en compte le paiement des salariés, l'impression de 300 exemplaires et le marketing. L'ouvrage comportera 65 pages au format 148 x 210 mm et sera vendu une douzaine d'euros. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés. Merci à tous de votre participation !Vous aurez le privilège et l'honneur de figurer sur la page des remerciement! À bientôt.

47

1 245 €

59 %
Overlittérature

Overlittérature

Très chers amis ! Certains se sont étonnés de cet envoi et ont craint une arnaque ! Il n'en est rien !!Nous sollicitons VRAIMENT votre concours !!!!!!! Gilles Ascaride et Julien Asselin Bienvenue sur cette cagnotte !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci à tous ! Depuis plus de dix ans, Overlittérature (Nouvelle Littérature Marseillaise Mondiale) combat pour l'émergence de nouvelles formes langagières et littéraires particulièrement par le biais de publication de romans, nouvelles et textes et aussi par le théâtre.Pour la première fois le théâtre Toursky à Marseille nous offre la possibilité de faire une création au mois de janvier 2020. Il s'agira d'un des textes emblématiques de l'Overlittérature, à savoir Sur tes ruines j'irai dansant, de Gilles Ascaride.Ce soliloque hilarant et sauvage met en scène un personnage débraillé Samson Derrabe-Farigoule qui a pour projet de défier à mort sa ville-mère (alias Marseille) et de lui faire rendre gorge. Ce spectacle sera mis en scène par Julien Asselin, supporté techniquement par Mario Butti et Olivier Durand et interprété par l'auteur lui-même.Sa réalisation est rendue possible par le soutien du théâtre Toursky et du centre culturel Louis Aragon (Septèmes les vallons). Pour autant, le projet ne manquant pas d'envergure, un soutien financier volontaire et désintéressé est sollicité auprès de ceux qui voudont bien manifester leur intérêt pour l'Overlittérature et l'oeuvre de Gilles Ascaride.

39

56 J

1er EP de Seyhn Sohl

1er EP de Seyhn Sohl

À propos du projetBienvenue voyageur inconnu, et merci d'être arrivé jusqu'ici. Nous sommes Seyhn Sohl, groupe de musique mêlant électro, trip-hop et art vidéo, basé à Tours. Et oui, OUI, c’est avec une immense joie que nous vous annonçons la sortie de notre premier EP au printemps 2020. Cet EP éponyme contiendra 5 titres dont deux sont déjà en visionnage sur notre chaîne youtube. Ûn  Un premier EP Depuis un an et demie que le groupe existe sous cette forme, nous avons passé beaucoup de temps à créer et voyager ensemble, ce afin d'accoucher du bébé que certains ont déjà pu voir sur scène. Nous venons à vous aujourd'hui pour nous aider à mener cette éclosion jusqu'au bout en réalisant ce premier EP qui nous tient à coeur. Deux titres ont déjà été entièrement réalisés par nos propres moyens, techniquement comme financièrement. Les prises de son ainsi que le mixage de Ûn et Prélude à Sola ont été gérés par nos petites mains, et un troisième morceau est en cours de réalisation à l’heure où vous lisez ces mots. Or, pour aller au bout de cet EP, nous souhaiterions laisser libre cours au travail de notre technicien son Pierre Dine (Thé Vanille, Mopa, …) avec qui nous collaborons depuis un an. Nous louerons en janvier le studio de mixage Pôle Nord à Blois pour travailler dans les meilleures conditions possibles. Ceux qui nous connaissent savent que nous tenons à sortir un bel objet, esthétique et équilibré, tant sur le travail du son que de l’objet physique lui-même.  Prélude à Sola  Ici, on aime la musique, mais pas que. Seyhn Sohl recherche l’équilibre entre musique et image ; cet équilibre, nous l’explorons à travers nos Tableaux Vidéo, ces corps et ces paysages prennent racine au plus profonds de nos chants, s’unissant en une seule et même entité le temps d’un concert. Ûn et Prélude à Sola sont deux tableaux issus de notre scénographie, et d’ici la fin de la cagnotte (nous l’espérons) naîtra sur le web un troisème tableau : Perspective I.   À quoi va servir le financement ? Beaucoup d’argent a déjà été investi dans nos productions audiovisuelles (réalisation vidéo, enregistrement, mixage et mastering des titres en écoute sur internet, scénographie, ...). Nous sommes fiers du chemin parcouru mais, désireux de passer à la vitesse supérieure, nous aimerions vous proposer de participer à l’aventure Seyhn Sohl. Aussi, nous avons décidé de vous laisser libre du don de votre choix, pas de palier de contribution comme sur d'autres sites de crowdfunding : quel que soit votre don, nous vous enverrons un EP. Nous vous invitons à nous transmettre vos coordonnées postales et mailing  afin de vous faire parvenir l'EP. Il se pourrait bien que nous vous contactions de plus pour d'autres surprises à l'avenir...Si vous êtes tourangeau, nous serions heureux de vous remettre l'EP en mains propres.  Voici un résumé de la façon dont le financement va se répartir :  Frais de communication (47%) : Notre EP devra s'accompagner d'une campagne de communication adéquate, nous prévoyons entre autre de travailler avec un attaché de presse. Frais de réalisation (29%) : Il s'agit des frais liés à la fin de la réalisation de l'EP, c'est-à-dire mixage et mastering principalement. Frais de pressage (16%) : Les frais relatifs au pressage des CD. SDRM (6%) : Redevance SACEM et AEEDRM obligatoire lors du pressage des CD. Commission Leetchi (2,4%) : Il s'agit de la commission que le site prend sur l'ensemble de la cagnotte.  Vous donnez ce que vous voulez, quel que soit le montant de votre don nous vous enverrons un EP. Chaque aide quelle qu'elle soit sera la bienvenue, nous avons à coeur de mener cette aventure jusqu'au bout à vos côtés. F[i]end   ObjectifsPalier des 100% pour 3000€ - Réalisation d’un EP 5 titres  Palier des 125% pour 3750€ - Plus de confort concernant nos frais de communication- On met de côté pour le clip 2020.   Objectif palier 3 à 150% pour 4500€ - Réalisation d’un EP 5 titres encore plus qualitatif.- Production de nouveaux tableaux vidéo en ligne, avec le nom de tous nos contributeurs en remerciement.- On met toujours de côté pour le clip.  Objectif palier 3 à 175% pour 5250€ - Allez, chaud, on tourne ce clip.  Objectif palier 4 à 200% pour 6000€ - Nous pouvons réaliser le clip avec le confort financier dont nous avons réellement besoin (cachets des acteurs et techniciens, matériel lumière, décor, effets, défraiement routier, catering, hébergement ...) À ce jour, le clip est prêt à être tourné, il ne nous manque que les moyens financiers de le réaliser.  À propos Seyhn SohlÀ la suite d'un long travail de recherche en collaboration avec l'université norvégienne de Ölnt, Seyhn Sohl publie en 2017 avec un premier clip / court-métrage autoproduit du nom de Hâme, que vous pouvez retrouver sur notre page youtube. En 2018, Romain Noël (piano/clavier) et Nicolas Fougeray (batterie) rejoignent le groupe pour constituer la formation actuelle de Seyhn Sohl.   Il y aura un peu de vous dans cet EP, et rien qu'à cette idée nous sommes très heureux d'entamer la collaboration à plus grande échelle. Merci pour le temps de lecture que vous nous avez accordé, merci pour votre écoute, merci pour votre aide ! :-)  Suivez-nous sur

36

1 520 €

50 %
Soutien à ArtEthic Galerie, la première galerie d'art de l'Economie Sociale et Solidaire.

Soutien à ArtEthic Galerie, la première galerie d'art de l'Economie Sociale et Solidaire.

ArtEthic Galerie souhaite prendre un nouvel élan et nous avons besoin de vous !Résumé de la saison 1Depuis juin 2018, Wilfrid et Ben animent ArtEthic Galerie qui a trouvé place au cœur de Paris près du Panthéon. Nous avons sélectionné, au coup de cœur, sans frontière de style et présenté, une vingtaine d’artistes, en expositions personnelles et groupées.De nombreux vernissages et finissages parfois en musique et toujours conviviaux. Nous avons eu le plaisir de voir de nombreuses œuvres séduire des acquéreurs. Nous avons besoin de votre soutien pour la saison 2 ! Nous avons besoin de donner un nouvel élan pour pérenniser le projet et développer la notoriété de la galerie afin d’attirer de nouveaux clients. Pourquoi les clients sont venus et repartis avec une œuvre ?* Parce que c’est une galerie accueillante dans laquelle il est facile d’entrer et où on se sent bien* Parce qu’ils ont eu un coup de cœur pour une peinture, une sculpture ou une photographie* Parce qu’ils ont trouvé un vaste choix d’œuvres de créateurs originaux* Parce qu’il y a régulièrement des expositions mettant à la une un peintre et un sculpteur* Parce qu’il y a aussi une exposition permanente des œuvres d’une vingtaine d’artistes* Parce qu’ils ont découvert les œuvres que l’on présente sur Artsper, plateforme dédiée aux galeries* Parce qu’il y a des prix accessibles à tous les formats* Parce qu’ils ont eu l’occasion de rencontrer les artistes et ainsi apprécier leurs démarches Comment nous soutenons les artistes ?* Les artistes sélectionnés exposent gratuitement* La répartition des ventes se fait à l’avantage des artistes* Une promotion active, flyers, internet et réseaux sociaux est lancée pour chaque exposition* Des vernissages sont organisés pour chacune de leur mise à la une * La relation avec les artistes est sécurisée par des contrats transparents et des certificats d’authenticités* Des associés bénévoles sont mobilisés pour animer ce projet collectif Pourquoi nous avons choisi un statut de coopérative d’intérêt collectif ?* Pour que nos engagements éthiques soient inscrits dans nos statuts* Pour que les bénéfices n’aillent pas à des actionnaires mais réinvestis dans le projet* Pour une gestion collective, gérants, bénévoles, artistes et autres volontaires* Pour des décisions collectives et un respect des points de vue : 1 personne 1 voix Pourquoi avons-nous besoin de vos dons ?Si nous atteignons les 1 000 €* Faire connaître ArtEthic Galerie grâce à la presse spécialisée à travers des articles et du publirédactionnel. Annonce Artension 199 €.* Faire connaître la galerie aux touristes étrangers résidants dans les hôtels du 5 ème. Editions de flyers en anglais présentant la galerie. Coût 100 €.* Faire connaître l’originalité d’ArtEthic Galerie. Editer des flyers de présentation de la galerie. Coût 100 €.* Lancer une campagne d’affichage dans les cafés, restaurants, boutiques…du 5ème arrondissement de Paris. Coût 600 € Si nous atteignons 2 000 €, nous inclurons.* Moderniser et simplifier le site par un webmaster. Coût 1 000 € Si nous atteignons 3 000 €, nous inclurons.* Création par le webmaster de masques pour aider à alimenter et mettre à jour le site. Coût 500 €* La formation pour prise en main et autonomie sur le site internet. Coût 500 € Si nous atteignons 4 000 €, nous inclurons* Un trépied de camera et éclairage pour les vidéos de présentation des artistes. Coût trépied 100 €. Coût kit éclairage portable 200 €.* Mettre en valeur les œuvres au sous-sol en améliorant l’éclairage avec des rails et spots lead. Coût 300 €* Achat de kit muraux avec 8 ceintres à tableaux pour mieux agencer et multiplier l’exposition de nos œuvres au sous-sol. Coût pour 10 kits 400 €  Et si par bonheur nous atteignons davantage !Nous anticiperons le remboursement du crédit contracté pour les travaux fait avant l’ouverture de la galerie. ArtEthic Galerie."Pour que tout le monde puisse s'offrir une oeuvre d'Art..."

32

1 450 €

36 %
Les Amis de Barjac m'en chante 2020

Les Amis de Barjac m'en chante 2020

Les Amis de « Barjac m’en chante » 2020.Grâce à votre contribution, et à la lutte acharnée de nos élus pour maintenir les aides publiques au même niveau, nous nous trouvons aujourd’hui dans une situation de stabilisation budgétaire, sans avoir eu à diminuer la voilure.Bien au contraire, nous avons pu ainsi vous proposer un certain nombre de nouveautés et d’améliorations : 35 Artistes programmés en 2019.1 – Le Jardin des papotages, nouvel espace de convivialité, à accès libre ouvert pendant 4 jours2 – Un système son de grande qualité pour améliorer l’écoute sous le chapiteau3 - La mise en place d’une soufflerie pour faire chuter la température de quelques degrés sous un chapiteau, qui sans cela, aurait été inaccessible4 – Une décoration et un agencement rendant plus agréable l’espace du Pradet5 – Une billetterie dématérialisée qui vous évite de longues minutes d’attente pour accéder à la cour du château tout en profitant pleinement du dernier spectacle au chapiteau.6- Dès 2020, nous pourrons augmenter le nombre de forfaits (limité à 380 cette année)  Nous monterons jusqu’à 400.Nous poursuivons donc ce mécénat participatif et l’émission de la carte Les Amis de Barjac m’en chante pour continuer à améliorer le contenu et l’accueil.7- Nous avons décidé de relever le budget artistique de 8 % afin de nous permettre de vous proposer une programmation toujours plus étoffée. DEVENEZ MÉCÈNES : 5 bonnes raisons de SOUTENIR une association culturelle comme Chant Libre1) L'attractivité du territoire : la contribution au dynamisme local.2) Les Avantages Fiscaux (66 % d'exonération d'impôt).3) L'engagement sociétal : la défense du monde de la chanson Française à texte engagée.4) Une priorité sur l'achat des billets Pass : Avec votre carte les Amis de Barjac m'en chante.5) La Communication externe : la diffusion d'une image positive et engagé de l'association. Tous les ans, courant Octobre, nous émettrons une carte nominative, dont voici les caractéristiques :Les Amis de Barjac m’en chante – Mécénat participatifPériode pour effectuer son don : du 1 Septembre au 31 décembre de l’année en cours.Dont libre individuel50 €  - individuel               75 € - couple100 € - Associations, entreprises, commerces …Pour effectuer un don supérieur ou inférieur, il existera un don libre.Un reçu fiscal vous sera délivré. Une réduction d'impôt de 66% s'appliquera sur votre don.Nous pourrons ainsi anticiper les fluctuations des aides publiques et privées et encore améliorer Barjac m’en chante. Vous deviendrez des acteurs de ce Festival que vous aimez. Les noms des mécènes figureront sur le site internet à la rubrique « Les Amis de Barjac m’en chante » sans précision du montant du don et vous serez également prioritaires dans l’obtention des forfaits.Merci de nous adresser un mail à l'adresse du festival pour que nous puissions vous adresser le reçu fiscal.  Nous vous savons attachés à notre Festival et nous sommes certains que vous comprendrez notre démarche qui n’a d’autre but que de pérenniser sereinement la manifestation telle qu’elle existe aujourd’hui. Nous vous remercions bien sincèrement.

26

16 J

Ouvrir un atelier d’Art Thérapie à Château-Gontier, pour les personnes atteintes d’un cancer

Ouvrir un atelier d’Art Thérapie à Château-Gontier, pour les personnes atteintes d’un cancer

Avec le soutien de la ligue contre le Cancer de la Mayenne, je souhaite ouvrir un atelier d’Art Thérapie à Château-Gontier, pour les personnes atteintes d’un cancer.  Qu’est-ce que l’art thérapie ?C’est en termes simples utiliser la création artistique à des fins thérapeutiques. Cet atelier gratuit pourrait accueillir 8 personnes maximum par cours (hommes et femmes habitant la région) pendant 2 heures par semaine, sans compétence particulière en peinture ou dessin. Pourquoi ce projet ?Je me présente : je m'appelle Francette Froger et j’ai 58 ans. J’ai eu un cancer du sein il y a 2 ans. Grâce à la Ligue contre le Cancer et le centre Paul Papin d’Angers, j’ai eu la chance, pendant cette période difficile, de découvrir l’Art Thérapie qui m’a profondément aidée à affronter sereinement et positivement les traitements. Grâce à elle, j’ai pu :* Oublier ma maladie pendant quelques heures,* Lâcher prise et faire sortir mes émotions par des coups de pinceaux,* Eviter l’isolement que la maladie peut engendrer grâce à la rencontre de patientes comme moi,* Reprendre confiance en moi,* Etre fière de mes créations, d’autant plus que je n’avais pas fait de peinture depuis l’école. J’ai même exposé l’une de mes œuvres à la Tour Saint Aubin à Angers.Je souhaite aujourd’hui faire partager mon expérience à toutes ces personnes qui traversent l’épreuve de la maladie. Je souhaite pouvoir leur faire vivre tout le bienfait que l’art thérapie m’a apporté. Mais pour cela, j’ai besoin de votre aide pour récolter la somme de 6000€ qui servira à rémunérer Lucille, l’art thérapeute pendant un an et à acheter du matériel. Si vous souhaitez recevoir un reçu fiscal (don déductible d’impôts), merci de me communiquer vos coordonnées complètes par SMS au 06 40 98 45 59.  Ici, vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe selon ses moyens* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de m’aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte ! Un grand Merci à vous tous pour votre soutien dans ce projet qui me tient à cœur. Francette

16

2 865 €

47 %
Le Book'Emissaire : projet de création d'une librairie itinérante dans le Cher

Le Book'Emissaire : projet de création d'une librairie itinérante dans le Cher

DES LIVRES POUR TOUS : PROJET DE CREATION D'UNE BOUQUINERIE ITINERANTE DANS LE CHER Tout d'abord bonjour à tous et à toutes !  Nous sommes deux jeunes passionnés de livres qui rêvent de se lancer dans un projet d'utilité à la fois sociale et culturelle : la création d'une librairie itinérante dans le département du Cher. ContexteLe département du Cher compte de nombreux « déserts libraires », c’est-à-dire des territoires, souvent ruraux, où la présence de points de vente de livres est insuffifisante. Pour tenter de remédier à ce phénomène, nous proposons de créer une librairie sur roues qui sillonnera les routes du Cher. Le « BOOK’EMISSAIRE », qu’est-ce-que c’est ?Le BOOK’EMISSAIRE sera une librairie itinérante qui ira rencontrer les populations, parfois fragiles, du Cher qui n’ont pas accès aux livres de manière satisfaisante, soit parce qu’elles sont éloignées géographiquement des lieux de vente de biens culturels, soit parce qu’elles n’ont pas la possibilité matérielle ou physique de se déplacer, soit parce qu’elles n’ont pas les ressources financières suffifisantes pour acheter des livres neufs.. Notre démarche consiste à proposer à la vente des livres d’occasion (mais en très bon état) à bas prix aux personnes qui le souhaitent. Concrètement, qu’est-qu’on y trouvera dans cette librairie ?Le BOOK’EMISSAIRE sera un camion équipé et aménagé comme une librairie, qui proposera une grande variété d’ouvrages d’occasion (romans, théâtre, poésie, bandes dessinées, albums jeunesse, livres de cuisine ou d’histoire, guides géographiques, autobiographies…). Nous avons plusieurs milliers de références en stock, qui pourront correspondre à presque tous les goûts. Par ailleurs, nous proposerons également un aménagement extérieur composé de plusieurs tables et chaises qui permettront aux personnes qui le souhaitent de s’asseoir pour lire et/ou prendre une boisson fraîche ou un café. A quoi servira l'argent récolté ?L'argent que nous récolterons sera entièrement à la réalisation de notre projet. La somme obtenue aidera à financer le "matériel" indispensable à la concrétisation de notre démarche. Dans un premier temps, nous espérons obtenir de quoi acheter tables, chaises, présentoirs et autres éléments mobiliers ; si la somme récoltée est plus importante que prévue, nous pourrons carrément envisager de l'utiliser pour faire les travaux d'aménagement du véhicule, voire financer en partie l'achat du véhicule. Vous serez, bien entendu, tenu au courant de l'avancée de notre démarche et l'utilisation de vos dons, et pouvez suivre notre évolution sur https://www.facebook.com/Lebookemissaire/

21

1 910 €

76 %
Théâtre • La Neige est de plus en plus noire au Groenland

Théâtre • La Neige est de plus en plus noire au Groenland

🏆 Spectacle finaliste du Concours National Étudiant de Théâtre du CROUS 🏆Programmé en janvier 2020 par la Maison du Théâtre d'AmiensBienvenue au financement participatif du spectacle LA NEIGE EST DE PLUS EN PLUS NOIRE AU GROENLAND           Après avoir accédé à la finale du concours national de théâtre du CROUS de 2019, La Neige est de plus en plus noire au Groenland élargit ses ambitions et est d'ores et déjà programmée à la Maison du Théâtre d'Amiens en janvier 2020. Pour permettre à l'équipe d'assurer de futures représentations, nous avons besoin de votre participation.BANDE ANNONCE  LA PIÈCE     Au sein de son entreprise d’électroménager, Carole lutte pour obtenir la vente de produits durables, mais ce n’est pas de l’avis de ses supérieurs qui préfèrent les frapper d’une obsolescence programmée. Elle est alors contrainte de diminuer la durée de vie de ses produits. Son mari, lui, accompagne son père en fin de vie, lequel, se retournant sur ses années perdues, voit d’un mauvais œil l’avenir qui s’annonce et prend la fuite.    C’est là le point de départ d’un voyage chargé de questionnements et de rêves éteints, palpables et endormis.DISTRIBUTION Texte, Yann VERBURGHMise en scène, Maxime GANNÉAssistantes mise en scène, Stella BROYER, Eva COUVREUR Conseils artistiques, Julie FORTINIConception et régie vidéo, Joshua ALOUANECréation lumière, Stella BROYERConstruction scénographie, Gilles MARGOTTETIllustration graphique, Célia BLANC, Anatole BLONDIAUX  Comédiens Carole, Léa PLATERIERSylvain, Maxime GANNÉPaul, Tom CAMUSAhouefa, Manon MÉTAISMawuli, Hyvann AMBARALa maitresse, Esther RICHEZLa femme médecin, Aurélie LONGUEIN Écran Genève, distribution en coursÉcran Bruxelles, Niels ROELANDTÉcran Shanghai, Thibault NOUVIANÉcran Montréal, Kenzo DI MAGGIOVoix Secrétaire, Aurélie LONGUEINLouis, Charlie BOCQUET NOTE D'INTENTION     Dans une société mondialisée où l’on voudrait nous faire croire que le bonheur va croissant avec la consommation, il est une réalité désastreuse que l’on ne peut nier : l’accumulation croissante de nos déchets – qu’ils soient plastiques ou électroniques – aux quatre coins du globe.      La catastrophe écologique et humaine que nous vivons à présent est la résultante de plusieurs décennies de production immodérée de marchandises qu’on nous incite à acheter puis à jeter.      Scientifiques, écologistes et ONG ont tiré le « signal d’alarme » depuis longtemps déjà et ce n’est que récemment que l’on observe une ouverture d’esprit et un certain recul.  ©Joshua Alouane      L’histoire de cette pièce, qui navigue entre récit onirique et cruelle réalité, n’a pas vocation à donner de réponses, elle pose avant tout un constat : un constat d’échec. Elle invite le spectateur à se questionner sur son mode de vie et l’impact de ce dernier sur l’environnement et la vie d’autrui, puisque c’est de cela dont il est question : de la destruction de milliers d’espèces (faune et flore confondues) et de l’intoxication, à plusieurs échelles, de populations humaines.      La pièce met en évidence l’envers du décor, elle se focalise sur ce que l’on a démenti par habitude. Elle s’arrête sur les chiffres démentiels du trafic de déchets électriques et électroniques devenu supérieur au trafic de drogue mondial. Le spectateur suit les bribes de vie de ces personnages attachants, vivant en deux mondes qui s’opposent : l’un produit cinquante millions de tonnes de déchets électriques et électroniques par an ; l’autre, défiguré par des monceaux d’ordures, se charge de les traiter.       Au final, quelle est notre place dans cet engrenage ? Quelle place occupons-nous dans la société ? Quel comportement devons-nous adopter pour sauvegarder la biodiversité ? Comment en sera impacté notre mode de vie ? A-t-on correctement été informés des enjeux ? Peut-on continuer à agir de la sorte en sachant ? Ou mieux vaut-il occulter cette cruelle réalité pour continuer à vivre heureux ?      Tels sont les tiraillements de La Neige est de plus en plus noire au Groenland.  Maxime GANNÉ INTENTION DE SCENOGRAPHIE      Comment représenter une décharge au Ghana, une salle de visioconférence, une maison de retraite ou un salon en un seul lieu ?      Les premières images qui me sont venues à l’esprit à la lecture de cette pièce sont ces écrans. Je les voulais véritables et oppressants. De cette volonté d’avoir des écrans physiques sur scène a découlé le reste de la scénographie.      Brute et sobre, elle permet de changer de lieu aisément. Les écrans sont tantôt de véritables partenaires de jeu, tantôt des éléments de décor à part entière. Ils donnent du relief à certaines scènes et permettent d’appuyer le côté documentaire de la pièce sans pour autant l’alourdir.      Il me paraissait également important que le décor puisse se moduler pour créer de nouveaux espaces de jeu. J’ai ainsi créé des caissons amovibles sur lesquels s’asseoir et une cavité sous les écrans pour y dissimuler « l’envers du décor ».      L’aspect agglomérat de bois recyclé fait écho à l’aspect écologique de la pièce.  ©Vincent ZOBLER EXTRAIT  SYLVAINIl faut que j’y aille, papa. Je te ramènerai une nouvelle machine à laver. Carole a des prix chez Phoebus.PAULNon, pas de Phoebus, ça coûte la peau du cul et ça dure pas plus longtemps que les autres. À mon âge, j’ai plus besoin d’une nouvelle machine. Pour le temps qu’il me reste, j’irai à la laverie.SYLVAIN Et quand tu pourras plus y aller, à la laverie ?PAULÀ ce moment-là, tu augmenteras ma dose d’insuline et tu me mettras à la poubelle, comme cette machine. Ça servira à rien de me faire durer plus longtemps. Qu’est-ce que Phoebus ?       Outre le nom qu’à donné l’auteur à l’entreprise de la pièce, Phoebus est un cartel d’entreprises des années 1920/1930 regroupant plusieurs fabricants d’ampoules, notamment Philips, Osram et General Electric. Il avait pour but de contrôler la fabrication et la vente des lampes à incandescence et de limiter la durée de vie des ampoules à mille heures, forçant ainsi les consommateurs à acheter de nouvelles ampoules plus régulièrement.      Il m’a paru évident qu’il faille placer une ampoule au plateau, elle est par excellence le symbole de l’obsolescence programmée. Mais elle est pour moi, également, ce grand père, Paul, que Sylvain va tenter d’accompagner vers la mort.       La vie ne tient qu’à un fil là où la lumière ne tient qu’à un filament.  Maxime GANNÉ L'ÉQUIPE Maxime GANNÉ — Metteur en scène, comédien     Après des études de médecine et de biologie, Maxime se tourne rapidement vers le théâtre, sa première passion. En juin 2019 il est diplômé d'une Licence d'Arts du Spectacle de l'Université de Picardie Jules Vernes et d'un diplôme de comédien des Conservatoire des Hauts-de-France.   Il s’investit depuis plusieurs années dans divers projets et travaille ainsi avec plusieurs compagnies (la Cie des Petits Pas dans les Grands, Le Kollectif Singulier ou la Cie les 3 coups) dans lesquelles il anime des ateliers pour adolescents, fait de la recherche artistique ou tient des premiers rôles. Il est également membre actif du comité de lecture du Prix Ado du Théâtre Contemporain entre 2016 et 2018. En 2017, il co-met en scène le semi opéra King Arthur de Henry Purcell au Safran scène conventionnée, une expérience qui lui donne le goût de la direction de projet et de la mise en scène. ©Vincent ZOBLER Stella BROYER, Assistante à la mise en scène, création lumière    Après s’être épanouie dans les diverses options théâtre de ses établissements scolaires, Stella décide de consacrer ses études supérieures au théâtre.    Elle intègre parallèlement la fac en art du spectacle ainsi que le Conservatoire en Art Dramatique et en art de la marionnette, à Amiens. Elle découvre la Troupe Universitaire avec laquelle elle travaille trois ans. En 2017 elle obtient son Certificat d’Etudes Théâtrales avant d’entrer en CEPIT. Passionnée de théâtre jeune public et de textes contemporains, elle intègre le comité de lecture du Prix Ado du Théâtre Contemporain à la rentrée 2018.    En 2019 elle se découvre un grand interêt pour la création et la régie lumière et elle travaille sur sa première mise en scène et seule-en-scène, Je suis drôle de Fabrice Melquiot. Joshua ALOUANE, Conception et régie vidéo    Après une licence d’arts du spectacle option cinéma obtenue à la faculté des arts d’Amiens, Joshua s’oriente vers le documentaire de création en poursuivant un master cinéma du réel. Féru de cinéma, il apprend au cours de sa formation à maîtriser les différents outils techniques de la production cinématographique. Il met ses connaissances à profit en réalisant plusieurs vidéos de promotion pour divers organismes comme le FEU d’Amiens, le North Shore contest de l’EDHEC ou encore l’UPJV. Il s’occupe en 2017 du montage et de la régie vidéo sur le spectacle Les sortilèges du château de Görtz monté par Nordine Allal au cirque Jules Verne.  Anatole BLONDIAUX, Illustration graphique    Après l’obtention de son D.U.T. Génie Mécanique et Productique, Anatole s’oriente vers un D.U. en Bande Dessinée. Passionné de dessin depuis son enfance, il peaufine et améliore son trait durant ses deux ans de formation. En 2017 et 2018, il réalise plusieurs séries de planches de BD pour des lieux emblématiques d’Amiens (Maison de la Culture d’Amiens, Maison Jules Verne, La Halle Freyssinet lors du 23ème Rendez-vous de la Bande Dessinée d’Amiens). En 2018 il participe également à la création d’un Fanzine intitulé, « Histoire à 12 mains ». Fin 2018 et début 2019 il est exposé à la Citadelle d’Amiens. Julie FORTINI, Conseillère artistique    Parallèlement à ses études au conservatoire où elle obtient son Diplôme National d’Orientation Théâtrale, elle entame un cursus universitaire à la faculté des arts de l’Université Picardie Jules Verne. En 2018, alors diplômée d’un Master en théories et pratiques artistiques, où elle s’interroge sur les notions de représentations du réel, Julie travaille avec la compagnie amiénoise Le CaBaret GraBuge (Les Bacchantes, d’Euripide – Courte longue vie au grand petit roi de Philippe Dorin – Dunsinane, de David Craig…). Elle anime un atelier pour La Compagnie des Lucioles depuis la rentrée 2018 et rejoint par ailleurs la création de Capital Risque mise en scène par Jérôme Wacquiez. ©Joshua Alouane Léa PLATERIER, Comédienne   Après un baccalauréat littéraire option théâtre, Léa étudie les arts du spectacle à la Faculté des Arts d’Amiens. Elle débute simultanément un cursus au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Amiens en Art Dramatique. Elle joue dans plusieurs courts-métrages réalisés par des étudiants de l’Université de Picardie Jules Verne. En 2017, elle intègre le collectif artistique Superamas en résidence à la Maison de la Culture d’Amiens pour leur nouvelle création CHEKHOV Fast & Furious jouée en décembre 2018. Tom CAMUS, Comédien     Tom suit un double cursus à la Faculté des Arts de l'Université de Picardie Jules Verne et au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Amiens. Il obtient en 2017 son Certificat d’Étude Théâtrale (CET) avec la mention très bien avant d’entrer en Cycle d’Enseignement Professionnel Initial Théâtre (CEPIT). En Master Art de la scène et du spectacle vivant, il travaille sur le son comme acteur à travers l’électro-acoustique. Il est membre de compagnies implantées dans le paysage régional telles que le Théâtre Charnière ou Le CaBaret GraBuge, on le retrouve notamment dans la dernière création de Fred Egginton, Dunsinane, de David Craig. Manon MÉTAIS, Comédienne     Manon fait ses débuts au théâtre au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Amiens et au Lycée où elle rencontre Florence Baldini avec laquelle elle montera par la suite la Compagnie La Grande Affaire en 2014. En 2016, Manon quitte Amiens pour Paris où elle intègre l’école Artefact. Au bout d’un an de formation, elle retourne au Conservatoire d’Amiens, valide son Certificat d’Étude Théâtrale (CET) avant d’entrer en Cycle d’Enseignement Professionnel Initial Théâtre (CEPIT) en 2018. Elle joue dans diverses mises en scène et courts-métrages sous la direction notamment de Florence Baldini (Le Revizor, La grande affaire, …). Hyvann AMBARA KONIAN, Comédien     Hyvann débute sa formation artistique par le saxophone, qu’il joue en orchestre, et par la chorale au Conservatoire de Compiègne, puis il intègre un an la troupe du Théâtre à Moustaches de Compiègne. En 2017 il entre en licence Arts du spectacle à l’Université de Picardie Jules Verne, puis en parallèle, au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Amiens avec le souhait de devenir comédien et scénariste. Aurélie LONGUEIN, Comédienne     En 2014, après l’obtention de sa licence en Histoire de l’Art, Aurélie poursuit ses études en Arts du Spectacle à l’Université de Picardie Jules Verne et entre au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Amiens en Art Dramatique. En parallèle de sa formation, elle participe à de nombreux projets artistiques (lectures théâtralisées pour le Théâtre des Mondes ou le Printemps des Poètes à la Maison du Théâtre d’Amiens, courts-métrages…). En 2015 elle intègre la Troupe Solilès, une compagnie professionnelle implantée en Baie de Somme (Monsieur Chasse ! de Feydeau, Les caprices de Marianne de Musset, George Dandin de Molière). En 2017, alors diplômé d’un Certificat d’Études Théâtrales, Aurélie crée son premier seule-en-scène Freaks, un monologue sur la grossophobie joué à l’occasion du festival amiénois Gueule ta pièce, et interprète la Reine Gertrude dans Le jour des meurtres dans l’histoire d’Hamlet de Koltès créé à la Chapelle-Théâtre d’Amiens. Elle intègre en décembre 2018 la compagnie Amiénoise des Lurons.  Esther RICHEZ, Comédienne     Formée aux Études Théâtrales à l’Université de Picardie Jules Verne depuis 2014, Esther a d’abord pris part à différents projets théâtraux et cinématographiques étudiants avant de s’essayer à différents genres et d'intégrer des compagnies semi-professionnelles. Elle débute avec Médée l’effroi de Chantals Desrues en 2015 lors d’une résidence à Avignon, création pour laquelle Esther contribue en tant que comédienne et co-autrice. Elle remporte en 2017, avec la Cie Sang Nom, le Prix du Public de la première édition du Festival Amiénois Gueule ta Pièce pour la mise en scène de Huit femmes de Robert Thomas. Depuis 2016, Esther pratique assidument l’improvisation théâtrale, en étantnotamment improvisatrice au sein du Mouvement d’Improvisation Amiénois (MIAM). Dans le cadre de son master, elle met en scène en 2018 Séisme (Lungs) de Duncan MacMillan à la Comédie de Picardie, et joue en juin 2018 dans Le Jour des Meurtres dans l’histoire d’Hamlet mis en scène par Sofia Tati. Thibault NOUVIAN, Comédien     Thibaut suit une formation de comédien au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Amiens en parallèle de son cursus universitaire à l’UFR des Arts à l’UPJV. Au cours de ses années d’études, il collabore avec Fred Egginton et sera dans sa prochaine création : Roméo et Juliette, prévu pour la rentrée 2019. Il est également formé par Vincent Dussart et Didier Perrier et a tourné dans une dizaine de courts-métrages. Il est aujourd’hui en Master Art de la Scène et du Spectacle Vivant où il s’interroge sur le lien (et les interactions) entre les arts de la scène et l’immigration en Europe depuis 2011 et la guerre en Syrie. Niels ROELANDT, Comédien     Il entame un cursus universitaire à l’UPJV (Université de Picardie Jules Verne) en 2016 où il obtiendra trois ans plus tard une licence en Sciences du langage. Parallèlement, il entame une formation de comédien au conservatoire à rayonnement régional d’Amiens. Il est actuellement en dernière année du CPES (Cycle de Préparation à l’Enseignement Supérieur) et prépare son DET (Diplôme d’Études Théâtrales). ©Vincent ZOBLER L'AUTEUR   Yann VERBURGH    Après un bref passage à l’École des Hautes Études en sciences de l’information et de la communication de la Sorbonne, Yann Verburgh se consacre au théâtre. Auteur et dramaturge, il collabore régulièrement avec le metteur en scène roumain Eugen Jebeleanu, avec qui il fonde deux compagnies, la Cie 28, en Roumanie, et la Cie des Ogres, en France.      Il écrit la plupart de ses pièces en contact direct avec les publics, à partir d’un travail d’enquête, de récolte de paroles et de documentation, abordant des sujets tels que l’homophobie, l’obsolescence programmée, le rôle du conte dans la construction identitaire face au genre, le harcèlement scolaire, l’éducation prioritaire…      Il est accueilli en résidence d’écriture à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon, au Moulin du Marais de Lezay, au Festival Univers des mots à Conakry en Guinée, au Théâtre de la Ville de Bucarest, participe à des rencontres internationales d’auteurs à la Salla Becket de Barcelone, au Festival Interplay Europe en Suède et en Lettonie, avec le soutien de la SACD.     Ses pièces sont publiées chez Quartett Editions et aux Solitaires Intempestifs, traduites en anglais, en roumain, en turc, en arabe et en catalan, lues à la Comédie Française, mises en ondes sur France Culture, distinguées par différents prix et bourses, sont adaptées en opéra et sont jouées en France et en Roumanie : CDN de Valence, CDN de Caen, CDN de Bethune, Théâtre Ouvert, Tinel de la Chartreuse, Réseau des ATP, Espace 1789 à St Ouen, Théâtre de Vanves, Théâtre de la Ville de Bucarest, Théâtre Gong de Sibiu, etc…Cie des ogreshttp://ciedesogres.com/wdp1/yann-verburgh/ MENTIONS & CRÉDITS IMAGES Joshua ALOUANEVincent ZOBLER TEXTE Yann VERBURGH La Neige est de plus en plus noire au Groenland - Quartett Éditions ISBN 978-2-916834-70-2 REMERCIEMENTS SAFRAN, scène conventionnée, pour les locaux ;Célia BLANC, pour le logo Phoebus ;Cécile CARLU, pour les costumes ;Kenzo DI MAGGIO & Charlie BOCQUET, pour leur aimable figuration ;Gilles MARGOTTET & Manon MARGOTTET, pour la scénographie ;Émilien ROUSVOAL, pour le prêt d’un écran ;Youyang YANG, pour l’aide à la prononciation du mandarin. ©Vincent ZOBLERINFOS PRATIQUES Prochaines représentations : Chaudron, scène des étudiants d'Amiens Vendredi 13 décembre 2019 (Sortie de résidence) (horaire à préciser) - Réservation auprès du service culturel du CROUS d'Amiens Maison du Théâtre d'AmiensVendredi 17 janvier 2020 à 19h30 (Création) - Réservations au 03 22 71 62 90  DÉPENSES POUR LA CRÉATION DU SPECTACLE La production du spectacle ayant été entamée dès l'hiver 2018, certaines dépenses ont d'ores et déjà été effectuées. Parmi elles, nous comptons notamment : Scénographie = 357,58€Costumes et accessoires = 290,02€Matériel technique = 1020,90€Droits compositeurs = 53,95€Frais divers = 361,48€  Sous-Total 1 = 2083,93€ Pour la suite du spectacle, les divers besoins peuvent être détaillés comme suit : Améliorations scénographiques = 40,80€Matériel technique = 100€Frais de bouche = 666,20€Déplacements/défraiements = 522,60€Frais divers = 159€ Sous-Total 2 = 1488,60€ Ainsi, les dons que nous recevrons serviront à la fois à rembourser une partie des dépenses déjà effectuées et à financer nos besoins futurs.   TOTAL = 3572,53€  Nous vous remercions pour votre contribution.

31

1 171 €

32 %
Secret tabou saison 3

Secret tabou saison 3

Merci de vote visite sur notre compte Lytchee, j’apprécie beaucoup… Depuis un an vous êtes nombreux à proposer de m’aider à terminer la production de SECRET TABOU, mais je suis fière et têtue donc je voulais y arriver seule et j’y suis arrivée. La série est splendide et elle est complète, 41 épisodes gratuitement sur YouTube Si j’ai ouvert ce compte c’est pour la production de la saison 3 de secret tabou un projet vraiment ambitieux. Trop chers pour moi toute seule. Il faut savoir qu’une série africaine « normale » coûte minimum 15 à 30 millions de FCFA (25 à 45.000 €) juste en technique, cachets des acteurs, défraiements etc. (sans compter la rémunération de la production).   Je mets justement les bouchées… doubles pour trouver le financement et finir cette série d’un nouveau genre avant la fin de l’année, mais pour cela j’ai besoin de votre aide, à vous tous et à chacun d’entre vous. Toute aide sera la bienvenue, petite ou grande, mais les grandes seront vraiment attendues de pied ferme et un grand sourire. Toute personne qui donnera 10 € ou plus verra son nom complet au générique de fin, dans l’écran spécial de remerciements.  Les grands donateurs auront droit à des avantages supplémentaires bien particuliers :si vous donnez 100 €, Donateur CHAMPAGNE, vous recevrez une invitation pour 3 personnes pour l’avant-première de la série au Cinéma LE LINCOLN sur les Champs-Elysées à ParisDonateur CAVIAR 500 € : vous aurez, en plus de l’avant-première, votre nom au générique de début, « avec le financement de NOM PRENOM » juste après « KAMOISE PRODUCTION présente »Donateur GOLD 1.000 €, en plus de l’avant-première, vous apparaîtrez dans un épisode de la série (tourné à Douala ou à Paris, selon où vous êtes) et serez bien sûr au générique de début aussi, comme tous les acteurs ;-)Bienfaiteur PLATINE 5.000 €, en plus de tout ce qui précède, vous pourrez passer une journée entière avec Aicha KamoiseBienfaiteur DIAMANT 10.000 € = vous aurez en plus de tous ces bonus, une projection privée de la série, dans une salle louée par la production au Cameroun ou à Paris, pour vous-mêmes et vos 150 invités, en présence d’Aicha Kamoise. Alors dégainez vos cartes bancaires ou votre Paypal et un très grand merci d’avance pour votre générosité !!!(pour les dons cash, Western Union ou chèque, merci de me contacter  )

45

115 J

38 %
Haut de page