GUITAR ODYSSEY

ENGLISH VERSION AT THE END​* GUITAR ODYSSEYUne voyage dans le monde à travers la guitare : Nous avons démarré ce projet de documentaire "Guitar Odyssey" en février dernier, qui a pour but de rencontrer ceux qui façonnent l'histoire de cet instrument joué dans le monde entier, grâce auquel il y a tant d'histoires à raconter, tant d'endroits à découvrir...  Le documentaire présente un voyage à travers le monde afin de comprendre le lien intime entre l’Homme et la guitare, qui aujourd’hui, outrepasse les barrières culturelles et sociales. Des amateurs passionnés aux légendes vivantes, nous partirons à la rencontre de ses partisans. Nous nous glisserons dans les coulisses de sa création depuis la lutherie traditionnelle jusqu’aux lignes de montage de l’industrie. A travers des séquences inédites, dans l’intimité des plus grands, nous irons au plus près de ceux qui font vivre cet instrument pour recueillir leurs confidences. Ethnomusicologues, scientifiques et artistes de tous horizons nous emmènerons dans leurs sphères intimes pour comprendre le lien guitare-homme au travers d’études sociologiques, scientifiques et artistiques. Un voyage géographique et spirituel.  OBJECTIF N°1/ Rachat du matériel de tournage volé à Madrid, en Octobre 2017 : 3 000€Grâce à vos dons et le dédommagement de notre assurance voyage, l'ojectif  est atteint. Nous avons pu racheter la caméra et ses accessoires (PANASONIC GH5). L'aventure continue... Un grand merci à tous ! OBJECTIF N°2/ L'aide à la production du documentaire : 25 000€Nous sommes aujourd'hui à la recherche de financements. L'objectif est d'atteindre 25 000 euros dédiés à l'organisation et réalisations des futurs tournages prévus en Asie, Océanie, Amérique du Sud, USA ...  Ce budget nous permettra de continuer cette autoproduction démarrée en février dernier pour laquelle tant d'artistes nous ont encouragés à poursuivre, tels que -M- (Matthieu Cheddid), Thomas Dutronc, Biréli Lagrène, Antonio Forcione, Jean Félix Lalanne, Robben Ford,  Kurt Rosenwinkel, Mike Stern, Olli Hirvonen, Yamandu Costa, Lawrence Jones,…   Merci pour votre aide, et faites partie de l'aventure ! Retrouvez nous sur les réseaux sociaux :  https://www.facebook.com/GuitarOdyssey/https://www.instagram.com/guitarodysseydoc/https://twitter.com/guitar_odysseyhttps://www.youtube.com/channel/UCMircr_2Tq3Ff7qCYSE1SDQ        ENGLISH VERSION​* GUITAR ODYSSEYA world trip through the guitar: We started this documentary project called " Guitar Odyssey" last February, which aims to meet those who shape the history of this instrument played around the world, thanks to which there are so many stories to tell, so many places to discover ... The documentary presents a trip around the world in order to understand the intimate bond between Man and the guitar, which today goes beyond cultural and social barriers. From enthusiastic amateurs to living legends, we will go to meet his supporters. We will go behind the scenes of his creation from traditional guitar making to industrial productions. Through unseen sequences, in the intimacy of the greatest, we will go as close as possible to those who make live this instrument to collect their confidences. Ethnomusicologists, scientists and artists from all horizons will take us into their intimate spheres to understand the guitar-man relationship through sociological, scientific and artistic studies. A geographical and spiritual journey.  OBJECTIVE N ° 1 / Acquisition of filming equipment stolen in Madrid, October 2017: € 3,000Thanks to your donations and the compensation of our travel insurance, the goal is reached. We were able to buy the camera and its accessories (PANASONIC GH5). The adventure continues ... A big thank you to everyone! OBJECTIVE N°2 / Documentary production support: € 25,000We are now looking for funding. The goal is to reach 25,000 euros dedicated to the organization and re-positioning of future filming in Asia, Oceania, South America ... This budget will allow us to continue

33
participants

2 900,05 €
collectés

11 %

PHOTO REPORTAGE - Les Visages du Mekong

{ ENGLISH VERSION AT THE END }  Vous ne me connaissez pas ? Je suis un jeune photographe membre du Studio Hans Lucas.  J’ai suivi une Formation Professionnelle de Photographe à l’école MJM Graphic Design pendant deux ans, puis un stage de trois mois en prise de vue au service photo de l’Agence France Presse (AFP).  Durant l’été 2015, j’ai réalisé aux Philippines mon premier projet de grand reportage sur le Mont Mayon, le volcan le plus actif du pays, ainsi que sur ses habitants qui subissent des évacuations forcées et les contraintes d'une zone à risques. Ce reportage m’a valu d’être Lauréat du Prix François Chalais du Jeune Reporter de l’année 2015 en Catégorie Photo.  Durant l’été 2016, j’ai effectué mon second projet à Cuba où j’ai réalisé un Photoreportage sur l’agriculture biologique, un second sur le skateboard et les problématiques de sa pratique dans ce pays et une série de Street Photography sur La Havane.  Désormais, vous me connaissez mieux.   © Martin Bertrand / Hans Lucas  Aujourd’hui, je fais appel à vous pour me soutenir dans mon nouveau projet de photoreportage, plus ambitieux et audacieux que les précédents, intitulé Les Visages du Mekong.  Situé en Asie du Sud-Est, le Mékong, traditionnellement appelé le « fleuve des neuf dragons », est l’un des plus grands fleuves du monde. Il traverse six pays, la Chine, le Laos, la Birmanie, la Thaïlande, le Cambodge et le Viet- Nam.  Ce fleuve est très exploité pour l’agriculture (irrigation) et la pêche, permettant à 70 millions d’habitants de vivre dans son bassin versant. Avec plusieurs barrages, il est aussi utilisé pour la production hydroélectrique. Nombreux sont ceux qui sont également en projet par les Chinois, engendrant une augmentation de la pollution. Cela est très critiqué, notamment pour des questions environnementales et pour le respect envers les pays en aval. Par exemple, depuis la construction du premier barrage chinois, de nombreuses espèces sont en voie de disparition. Les poissons se font de plus en plus rare, comme au Cambodge où les habitants sont dépendant du fleuve pour se nourrir.   ©Martin Bertrand / Hans Lucas  J’aimerais parcourir les abords du Mekong depuis le Sud du Viet-Nam jusqu’à sa source dans les hauteurs de l’Himalaya afin de rendre compte de ces problématiques. Le reportage serait de taille humaine et rythmé avec des images de lieux significatifs et visuels. Il sera composé de plusieurs épisodes en fonction des lieux et des questions relatives au sujet. Tout cela afin de mettre en lumière les conséquences de l’exploitation du fleuve, sur une planète où la mondialisation a souvent tendance à oublier les individus. "Si on ne sait pas, on n’agit pas. La photographie est le meilleur moyen de rendre compte du monde qui nous entoure »   © Martin Bertrand / Hans Lucas  Les contreparties de vos contributions sont des tirages de photos à choisir sur mon site ou sur mon Espace Hans Lucas.  Si vous aimez mon travail photographique, c’est aussi l’occasion pour vous d’acquérir un tirage au format que vous désirez.   Pour 1 € et plus => Plein de remerciements. Pour 20 € et plus => 1 Tirage 10x15 d’une photo au choix sur mon Site ou sur mon Espace Hans Lucas. Pour 50 € et plus => 1Tirage 15x20 ou 3 Tirages 10x15 de photos au choix sur mon Site ou sur mon Espace Hans Lucas. Pour 100 € et plus => 1 Tirage 20x30 ou 3 Tirages 15x20 de photos au choix sur mon Site ou sur mon Espace Hans Lucas. Pour 200 € et plus => 1 Tirage 30x45 ou 3 Tirages 20x30 de photos au choix sur mon Site ou sur mon Espace Hans Lucas. Pour 500 € et plus => 1 Tirage 40x60 ou 3 Tirages 30x45 de photos au choix sur mon Site ou sur mon Espace Hans Lucas. Pour 1 000 € et plus => 1 Tirage 50x75 ou 2 Tirages 40x60 ou 6 Tirages 30x45 de photos au choix sur mon Site ou sur mon Espace Hans Lucas. Pour 2 000 € et plus => 1 Tirage 60x90 ou 2 Tirages 50x75 ou 4 Tirages 40x60 de photos au choix sur mon Site ou sur mon Espace Hans Lucas. Pour 3 000 € et plus => 1 Tirage 80x120 ou 2 Tirages 60x9

33
participants

2 236,64 €
collectés

"VoiZins", un film de Noël Sorrente

Projet audiovisuel Court-métrage  Bienvenue, Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.J'ai mis en place cette collecte de fonds dans le but de financer mon court-métrage intitulé : "-VoiZins-" d'une durée de 18 minutes (ainsi que son making-of), le tout sous-titré en anglais. Synopsis : "-VoiZins-" est la rencontre improbable entre une locatrice et son nouveau voisin de palier. Un soir, alors qu'elle cuisine tranquillement chez elle, Fabienne constate qu'il lui manque du sel;pour elle c'est l'occasion rêvée de faire connaissance avec son nouveau voisin de pallier... elle s'empresse d'aller lui demander le fameux condiment manquant à son repas qui fera le succès de son dîner. Elle frappe à sa porte, il ouvre... et au moment où ces deux voisins font connaissance, un événement inattendu se produit ! Le Casting : (épisode 1/2)   Votre participation financière contribuera à l'impression des scénarios, la conception du storyboard, à la location du matériel technique ainsi que la location d'accessoires, le défraiement des techniciens, des comédiens, la mise en place et l'approvisionnement d'une régie sur le lieu de tournage, et tout ce qui incombe à la partie dite : "post-production ". Merci pour votre contribution !‬  À partir de 50€ : *   vos prénoms et noms seront mentionnés dans la partie "remerciements" du générique du film,   * vous recevrez par voie électronique le Pitch du film et les photos du tournage,     * Vous aurez accès en exclusivité au visionnage du film (via internet grâce à un lien privé) avant sa diffusion en festival. À partir de 100€ de dons :* vous bénéficierez des mêmes privilèges que ceux accordés aux donateurs de 50€, * vous recevrez par voie postale le DVD du film avec son making-of, le Pitch en version papier accompagnés des photos dédicacées par l'équipe du film ainsi qu'une lettre manuscrite et personnalisée de remerciement. Les 2 personnes ayant effectués les dons les plus importants bénéficieront des mêmes privilèges que ceux accordés aux donateurs de 100€ et pourront :* assister au tournage du court-métrage,   * seront interviewés et apparaîtront dans le making-of.   Distributions des rôles : Rôles principaux :* Le voisin : Noël Sorrente   * Fabienne : Joëlle Champeyroux    Rôles secondaire :* Le propriétaire : Jacques Habib Nourel* Les policiers : Alexandre Mendes et Diego Salvador Sanchez Lee. Equipe artistique (technique) : Un film de Noël Sorrente : Auteur, metteur en scène et scénariste de VoiZins. * Réalisateur : Ruddy Laporal* Producteur : ACCfilmZ * Co - Production : Yaal Media * Making-of : Pon Ketharan * Coordinatrice : Inès de Castilho * Soutien log. : Olivier Rapinier       * Photographe : Emmanuel Delaloy     * Coach : Peter Tournier. La page Facebook officielle : VoiZins, celle-ci vous permettra d'être tenu informé de l'avancée du projet et de communiquer par messagerie si besoin. N'hésitez pas à partager l'info !‪Merci à tous pour votre soutien et votre participation ! ‪Noël Sorrente ‬‪www.noel-sorrente.com‬voizins.lefilm@gmail.com Twitter | Facebook | Instagram

43
participants

1 547 €
collectés

28 %
Les derniers webserie

Les derniers webserie

Les derniers est une série de documentaires courts, chaque épisode est la rencontre d'un des derniers survivants des camps, qui parle de son parcours pendant la guerre mais aussi de la vie après, la transmission et le monde actuel. Notre projet, indépendant, a pour l'instant été soutenu par l'institut Alain de Rotschild, la FMS et de généreux donateurs privés, grâce à eux, nous avons déjà pu produire une douzaine d'épisodes en France.  Depuis le lancement de notre série sur les réseaux sociaux,  la bande annonce a été vue plus de 150 000 fois et autant pour les épisodes.(https://www.facebook.com/LesDerniers.org/videos/153263381887623/ ) et nous avons reçu de très nombreuses propositions de témoignages et de non moins nombreuses propositions d'aide. Nous aimerions donc pouvoir continuer et produire dès la rentrée le maximum de nouveaux épisodes, y compris à l'international. Nos moyens ne nous permettant pas d'aller aussi loin que nous aimerions, nous avons donc décidé de lancer cette collecte. Plus nous aurons de moyens plus nous financerons d'épisodes. (Le budget d'un épisode est en moyenne de 5000 euros) Pour tout don supérieur à 10 euros, votre nom sera sur la page des remerciements lesderniers.org sur lequel la série sera en libre accès. Pour tout don supérieur à 30 euros, votre nom sur le site et notre précédent film "young et moi, Tomer Sisley sur les trace du boxeur d'Auschwitz" primé au Figra en lien numérique Pour tout don de 100 euros votre nom sur le générique de fin d'un épisode (de 2 pour 200...) Pour tout don de 1000 euros vous êtes un des mécènes de la série et votre nom est au début d'un épisode (2 pour 2000...) Pour toute question, contactez nous  "The last ones" is a serie of short documentaries. In each episode we visit one of the last survivors of the concentration camps. They tell us about their story during WWII but also their life after and the present world. Our project is totally independant and is broadcast freely on our website www.lesderniers.org and on social medias. Our trailer has allready been watched over 115 000 times."The last ones" is financed by foundations and philantropists. Each episode costs around 5000 euros, the more money we raise the more episodes we ll be able to produce, hopefully internationally. So far we did 12 and we are working on english subtitles. Contact us if you have any question through our facebook page.

194

13 247,15 €

66 %
GUITAR ODYSSEY

GUITAR ODYSSEY

ENGLISH VERSION AT THE END​* GUITAR ODYSSEYUne voyage dans le monde à travers la guitare : Nous avons démarré ce projet de documentaire "Guitar Odyssey" en février dernier, qui a pour but de rencontrer ceux qui façonnent l'histoire de cet instrument joué dans le monde entier, grâce auquel il y a tant d'histoires à raconter, tant d'endroits à découvrir...  Le documentaire présente un voyage à travers le monde afin de comprendre le lien intime entre l’Homme et la guitare, qui aujourd’hui, outrepasse les barrières culturelles et sociales. Des amateurs passionnés aux légendes vivantes, nous partirons à la rencontre de ses partisans. Nous nous glisserons dans les coulisses de sa création depuis la lutherie traditionnelle jusqu’aux lignes de montage de l’industrie. A travers des séquences inédites, dans l’intimité des plus grands, nous irons au plus près de ceux qui font vivre cet instrument pour recueillir leurs confidences. Ethnomusicologues, scientifiques et artistes de tous horizons nous emmènerons dans leurs sphères intimes pour comprendre le lien guitare-homme au travers d’études sociologiques, scientifiques et artistiques. Un voyage géographique et spirituel.  OBJECTIF N°1/ Rachat du matériel de tournage volé à Madrid, en Octobre 2017 : 3 000€Grâce à vos dons et le dédommagement de notre assurance voyage, l'ojectif  est atteint. Nous avons pu racheter la caméra et ses accessoires (PANASONIC GH5). L'aventure continue... Un grand merci à tous ! OBJECTIF N°2/ L'aide à la production du documentaire : 25 000€Nous sommes aujourd'hui à la recherche de financements. L'objectif est d'atteindre 25 000 euros dédiés à l'organisation et réalisations des futurs tournages prévus en Asie, Océanie, Amérique du Sud, USA ...  Ce budget nous permettra de continuer cette autoproduction démarrée en février dernier pour laquelle tant d'artistes nous ont encouragés à poursuivre, tels que -M- (Matthieu Cheddid), Thomas Dutronc, Biréli Lagrène, Antonio Forcione, Jean Félix Lalanne, Robben Ford,  Kurt Rosenwinkel, Mike Stern, Olli Hirvonen, Yamandu Costa, Lawrence Jones,…   Merci pour votre aide, et faites partie de l'aventure ! Retrouvez nous sur les réseaux sociaux :  https://www.facebook.com/GuitarOdyssey/https://www.instagram.com/guitarodysseydoc/https://twitter.com/guitar_odysseyhttps://www.youtube.com/channel/UCMircr_2Tq3Ff7qCYSE1SDQ        ENGLISH VERSION​* GUITAR ODYSSEYA world trip through the guitar: We started this documentary project called " Guitar Odyssey" last February, which aims to meet those who shape the history of this instrument played around the world, thanks to which there are so many stories to tell, so many places to discover ... The documentary presents a trip around the world in order to understand the intimate bond between Man and the guitar, which today goes beyond cultural and social barriers. From enthusiastic amateurs to living legends, we will go to meet his supporters. We will go behind the scenes of his creation from traditional guitar making to industrial productions. Through unseen sequences, in the intimacy of the greatest, we will go as close as possible to those who make live this instrument to collect their confidences. Ethnomusicologists, scientists and artists from all horizons will take us into their intimate spheres to understand the guitar-man relationship through sociological, scientific and artistic studies. A geographical and spiritual journey.  OBJECTIVE N ° 1 / Acquisition of filming equipment stolen in Madrid, October 2017: € 3,000Thanks to your donations and the compensation of our travel insurance, the goal is reached. We were able to buy the camera and its accessories (PANASONIC GH5). The adventure continues ... A big thank you to everyone! OBJECTIVE N°2 / Documentary production support: € 25,000We are now looking for funding. The goal is to reach 25,000 euros dedicated to the organization and re-positioning of future filming in Asia, Oceania, South America ... This budget will allow us to continue

33

2 900,05 €

11 %
BAROCK

BAROCK

Savez-vous que le grand Johann Sebastian Bach en personne a recopié certaines partitions de Johann Friedrich Fasch ? Savez-vous que Georg Philipp Telemann a dû écrire trois autobiographies à la demande de ses amis ? Savez-vous que nous ne savons rien sur Philipp Heinrich Erlebach ? Did you know that the great Johann Sebastian Bach himself copied down some of Johann Friedrich Fasch’s music scores? Did you know that Georg Philipp Telemann lived such a life that he had to write three autobiographies at the request of his friends? Did you know that we know nothing about Philipp Heinrich Erlebach? Financez une partie du documentaire mettant en lumière les baroqueux d'aujourd'hui et le parcours d'un jeune ensemble baroque parisien les Contre-Sujets sur un itinéraire de musique allemande.Finance a part of this documentary highlighting the young, Parisian ensemble les Contre-sujets and their voyage through the german baroque.  ...En quelques mots… Les baroqueux d'aujourd'hui révolutionnent la production musicale par l'utilisation d'instruments d'époque et d'une interprétation historiquement informée. Ce film cherche non seulement à leur donner un visage, mais aussi à montrer leur combat pour l’avenir de la musique ancienne. Mais qui sont les Contre-Sujets ? Samuel Rotsztejn, trentenaire, flûtiste et agrégé de mathématiques, fonde en 2012 à Paris, son propre ensemble baroque : Les Contre-Sujets. Intégrant le programme européen EEEmerging d’Ambronay en 2015, l’ensemble s’est produit dans plusieurs grands foyers de la musique ancienne tels que York, Pavie et commence à prendre une certaine notoriété auprès des festivals de musique baroque.Aux côtés du claveciniste Takahisa Aida, du violiste Eric Tinkerhess et des violonistes Koji Yoda et Maya Enokida, musiciens japonais et américain Samuel entend aussi le baroque de façon plus universelle par le mélange des cultures autour de cet art musical. photographie©Maéva Dayras - Les Contre-Sujets à Celje en Slovénie Mais pourquoi ce film ?  Aujourd’hui la musique du 17ème et 18ème siècles constitue une réelle institution et rassemble des musiciens du monde entier et de plus en plus jeunes. N’est-il pas temps d’écouter ces passionnés qui nous rappellent aux origines de la basse continue et nous mettent en garde contre les dérives du consumérisme culturel et des lendemains de la nouvelle génération dans un secteur qui touche au patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour cela, il nous faut comprendre les étapes et enjeux de la transmission d’une musique dominée par des questions de styles, de pratiques et de manières. Il nous faut écouter les récits des musicologues, des théoriciens, des enseignants, des auditeurs et des musiciens eux-mêmes qui se racontent aux portes des édifices, derrière les murs d’un salon XVIIIe, dans l’atelier d’un luthier, l’auditorium d’un conservatoire, une salle d’attente d’un aérogare, ou encore chez les artistes et musiciens eux-mêmes.    Il nous faut enquêter en terre sacrée, ressentir la pierre fraîche d’un patrimoine, relever les traités ancestraux, assister aux répétitions plurielles et singulières. Pour voir monter la communication des passions il nous faut méditer à Royaumont, prendre le métro parisien, un vol pour la Valletta et un train pour le pont d’Amsterdam. Il nous faut voyager en Europe sur des sonates allemande aux côtés du jeune ensemble, franco-americano-japonais; les Contres-Sujets.  L'équipe  Maéva Dayras, diplômée de l'école EICAR en montage et postproduction et d'une licence Art et Technique cinématographique à Marne la Vallée travaille depuis 2008 comme monteuse sur divers projets audiovisuels tels que la fiction avec le long-métrage Les Etoiles Restantes de Loïc Paillard, le documentaire avec Le Renouveau du collectif Utopie Tangible, le clip avec From Dusk Till Dawn de CätCät, etc.Sylvain Teissier, est un ingé son peu barock" dans son genre; exploreur de l'arctique aux côtés de The Explorers il est en duo sur le doc avec Pierre Battelier ingé son très e

40

1 950 €

78 %
PHOTO REPORTAGE - Les Visages du Mekong

PHOTO REPORTAGE - Les Visages du Mekong

{ ENGLISH VERSION AT THE END }  Vous ne me connaissez pas ? Je suis un jeune photographe membre du Studio Hans Lucas.  J’ai suivi une Formation Professionnelle de Photographe à l’école MJM Graphic Design pendant deux ans, puis un stage de trois mois en prise de vue au service photo de l’Agence France Presse (AFP).  Durant l’été 2015, j’ai réalisé aux Philippines mon premier projet de grand reportage sur le Mont Mayon, le volcan le plus actif du pays, ainsi que sur ses habitants qui subissent des évacuations forcées et les contraintes d'une zone à risques. Ce reportage m’a valu d’être Lauréat du Prix François Chalais du Jeune Reporter de l’année 2015 en Catégorie Photo.  Durant l’été 2016, j’ai effectué mon second projet à Cuba où j’ai réalisé un Photoreportage sur l’agriculture biologique, un second sur le skateboard et les problématiques de sa pratique dans ce pays et une série de Street Photography sur La Havane.  Désormais, vous me connaissez mieux.   © Martin Bertrand / Hans Lucas  Aujourd’hui, je fais appel à vous pour me soutenir dans mon nouveau projet de photoreportage, plus ambitieux et audacieux que les précédents, intitulé Les Visages du Mekong.  Situé en Asie du Sud-Est, le Mékong, traditionnellement appelé le « fleuve des neuf dragons », est l’un des plus grands fleuves du monde. Il traverse six pays, la Chine, le Laos, la Birmanie, la Thaïlande, le Cambodge et le Viet- Nam.  Ce fleuve est très exploité pour l’agriculture (irrigation) et la pêche, permettant à 70 millions d’habitants de vivre dans son bassin versant. Avec plusieurs barrages, il est aussi utilisé pour la production hydroélectrique. Nombreux sont ceux qui sont également en projet par les Chinois, engendrant une augmentation de la pollution. Cela est très critiqué, notamment pour des questions environnementales et pour le respect envers les pays en aval. Par exemple, depuis la construction du premier barrage chinois, de nombreuses espèces sont en voie de disparition. Les poissons se font de plus en plus rare, comme au Cambodge où les habitants sont dépendant du fleuve pour se nourrir.   ©Martin Bertrand / Hans Lucas  J’aimerais parcourir les abords du Mekong depuis le Sud du Viet-Nam jusqu’à sa source dans les hauteurs de l’Himalaya afin de rendre compte de ces problématiques. Le reportage serait de taille humaine et rythmé avec des images de lieux significatifs et visuels. Il sera composé de plusieurs épisodes en fonction des lieux et des questions relatives au sujet. Tout cela afin de mettre en lumière les conséquences de l’exploitation du fleuve, sur une planète où la mondialisation a souvent tendance à oublier les individus. "Si on ne sait pas, on n’agit pas. La photographie est le meilleur moyen de rendre compte du monde qui nous entoure »   © Martin Bertrand / Hans Lucas  Les contreparties de vos contributions sont des tirages de photos à choisir sur mon site ou sur mon Espace Hans Lucas.  Si vous aimez mon travail photographique, c’est aussi l’occasion pour vous d’acquérir un tirage au format que vous désirez.   Pour 1 € et plus => Plein de remerciements. Pour 20 € et plus => 1 Tirage 10x15 d’une photo au choix sur mon Site ou sur mon Espace Hans Lucas. Pour 50 € et plus => 1Tirage 15x20 ou 3 Tirages 10x15 de photos au choix sur mon Site ou sur mon Espace Hans Lucas. Pour 100 € et plus => 1 Tirage 20x30 ou 3 Tirages 15x20 de photos au choix sur mon Site ou sur mon Espace Hans Lucas. Pour 200 € et plus => 1 Tirage 30x45 ou 3 Tirages 20x30 de photos au choix sur mon Site ou sur mon Espace Hans Lucas. Pour 500 € et plus => 1 Tirage 40x60 ou 3 Tirages 30x45 de photos au choix sur mon Site ou sur mon Espace Hans Lucas. Pour 1 000 € et plus => 1 Tirage 50x75 ou 2 Tirages 40x60 ou 6 Tirages 30x45 de photos au choix sur mon Site ou sur mon Espace Hans Lucas. Pour 2 000 € et plus => 1 Tirage 60x90 ou 2 Tirages 50x75 ou 4 Tirages 40x60 de photos au choix sur mon Site ou sur mon Espace Hans Lucas. Pour 3 000 € et plus => 1 Tirage 80x120 ou 2 Tirages 60x9

33

2 236,64 €

HORS NORME

HORS NORME

Bienvenue sur cette cagnotte !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés​ À propos du projet L'histoire d'un homme HORS NORME est un documentaire qui sera diffusé sur la chaine de télévision 8 MontBlanc, racontant le parcours d'un alpiniste aux 1200 ascensions dans le monde, frappé à 34 ans par un cancer. Il va malgré tout continuer à pratiquer sa passion de la montagne et à combattre avec force la maladie.Il raconte au travers ses 12 ouvrages que la montagne à été une force face à la maladie, qu'une passion peut aider à survivre. Nous reviendrons avec notre homme et son fils sur différents endroits qui ont marqués sa vie d'alpiniste en France et en Suisse : -Aiguilles Rouges à Chamonix -Calanques à Cassis -Moutier en Suisse ... Couronné par une relation Père fils fusionnelle ! À propos du porteur de projet Nous sommes une jeune association de production motivée par l'envie de transmettre un message d'espoir au travers ce film à toutes les personnes atteintes d'une maladie. Par ce film de voyage au travers six lieux en France nous aborderons également le sujet de la relation fusionnelle entre un père et son fils et de cette force qu'ils s'apportent au quotidien.  À quoi va servir le financement ? La collecte servira principalement à financer des images aeriennes afin de donner de la hauteur aux différents paysages majestieux que nous allons rencontrer en France et en Suisse pendant le tournage. Des moyens supplémentaires seront mit pour la Post-Production afin que vous puissiez profitez pleinement d'un film abouti techniquement.   Page Facebook du Film :https://www.facebook.com/horsnormefilm/

22

1 295 €

Financer la distribution du court métrage "à découvert"

Financer la distribution du court métrage "à découvert"

Le pitch du film "à découvert" - petit aperçu sur le mystère du don Mr. Melville est seul pour fêter son anniversaire... Le vieux monsieur redoute de sortir, mais un rayon de soleil le décide finalement à risquer l'aventure. Alors qu'il pense trébucher sur un cadeau tombé du ciel, Mr. Melville est mis devant l'opportunité de donner plutôt que de recevoir. La version "courte", à regarder sur le site du concours Nikon : Pour nous soutenir sur le site du Nikon :https://www.festivalnikon.fr/video/2017/829 L'origine du projet, le mot du réalisateur Thomas Coispel "Le mieux est sans doute que je vous raconte une petite anecdote de tournage, car c'est un de ces détails qui m'a permis de comprendre véritablement de quoi "à découvert" parle. Parfois on écrit des films, un peu obsédé par des images ou des dialogues, et ce n'est qu'ensuite qu'on arrive à cerner ce qu'il y a dessous. On venait donc de terminer la première journée de tournage, en extérieur. Un temps horrible, une pluie en continue pendant des heures, quelques éclaircies durant lesquelles on devait se précipiter de filmer. Plus la lumière baissait et plus chacun stressait de ne pas pouvoir finir cette partie essentielle du film.  Bien que je ne sois pas superstitieux, je commençais à croire que c'était peut-être un signe que je ne devais pas faire ce film. Il faut imaginer qu'on sortait d'une semaine de temps superbe, et que dès le lendemain il a de nouveau fait un soleil magnifique... Mais en pointant le nez dehors le lendemain pour filmer la seconde partie, j'ai trouvé dans la rue un billet de 50 euros. C'est déjà assez improbable, mais si vous avez déjà vu la version courte du film sur le site du concours Nikon, vous comprenez à quel point j'ai halluciné. Vu le scénario du film "à découvert", il m'est apparu évident que je ne pouvais pas le garder ou le dépenser. Je l'ai donc donné à une personne qui m'a aidé depuis plusieurs mois sur le projet. Sur le papier ça peut paraître irrationnel, mais au fond l'acte même de donner quelque chose sans attendre en retour quoi que ce soit est totalement illogique... tout en étant essentiel !  On a tous remarqué que l'époque n'est pas très propice à la solidarité, pourtant des initiatives solidaires ne cessent d'émerger et de tenter de résister à cette tendance du renfermement sur soi. Voilà de quoi parle vraiment "à découvert", ce petit mystère au fond de nous tous qui survit encore, plus fondamental que les logiques froides qu'on veut nous imposer. J'ai choisi de faire ce film avec le peu de moyens que j'avais à ma disposition et grâce à la contribution bénévole de plusieurs comédiens et techniciens, sans qui il aurait été impossible d'aller plus loin. Je profite de cet espace pour remercier encore une fois Jean-Pierre, Julia, Harold,  Yves, Hermine, Claire-Sandra, Elvina, Olivier, Florent, Clotilde et Noémie. En lisant juste un peu plus loin, vous découvrirez les visages et les compétences qui se cachent derrière ces prénoms !" Thomas Coispel, réalisateur de "à découvert"  A quoi servira la récolte? Vous pouvez voir le film gratuitement sur le site du concours Nikon, mais il nous est impossible d'envoyer le film à des festivals professionnels sans votre aide.  Aujourd'hui l'offre d'images est telle que beaucoup de festivals demandent des frais d'inscription, qui peuvent parfois aller jusqu'à 40 ou 50 euros. Il faut aussi prendre en compte la fabrication des DVD et de leur jaquette indispensable à la participation (sans garantie d'être sélectionné). Au bout de la sélection, il reste encore à éditer un DCP (Digital Cinema Package), le support universel de projection dans les salles de cinéma, mais qui reste compliqué à tester et fabriquer (étalonnage et mixage son spécifiques, au coût de 500€ TTC chacun). Le diagramme ci-dessous montre la répartition de la somme que nous souhaitons récolter pour le premier palier : Si la campagne dépasse cette première exigence, nous pourrons dépenser le reste pour financer l'enregistremen

23

640,23 €

42 %
Là où se termine la terre

Là où se termine la terre

Depuis notre premier roman graphique, sorti en 2012, vous êtes plus de 3300 lectrices et lecteurs à nous avoir laissé votre adresse mail,lors d’une rencontre, dans notre cahier de dédicaces.C'est également vous, à travers notre page Facebook, qui nous avez suggéré l'idée de lancer un financement participatif pour nous aider à poursuivre cette aventure. Aujourd'hui, le moment est venu. ► Là où se termine la terre, un roman graphique en deux tomes,représentera un total d'environ 580 planches. Il raconte, à travers le témoignaged'une famille et de ses proches, un demi-siècle d'histoire chilienne.  ► Le premier tome, Chili 1948-1970, sorti en janvier 2017 aux éditions Steinkis,a fait l'objet d'un premier tirage de 4 000 exemplaires épuisé en moins d'un mois,suivi par deux autres tirages et deux projets d'édition en Italie et au Chili,où la version française a reçu un accueil très enthousiaste.   ► L'Institut français de Santiago du Chili nous a fait l'heureuse surprisede nous proposer deux billets d'avion pour participer à un programme de rencontres,en avril prochain, avec des lycées et des universités chiliennes.Grâce à votre aide, de séjour sera l'occasion rêvée d'avancer de façon décisive dans la réalisation du second tome, Chili 1970-1992, en nous offrant la magnifique opportunitéde poursuivre nos recherches concernant cette période charnière pour l'histoiredu pays qui s'étend du début de l'Unité Populaire à la fin de la dictature militaire. ► Un tel voyage — qui doit nous amener du nord au sud du Chili à la rencontre de témoinset dans la collecte d’archives —, nécessite toutefois un investissement financier important.  ► Or, ce n'est un secret pour personne : le statut d'auteur de bande dessinée est précaire,et plus encore quand scénariste et illustrateur partagent le même toit.Un ouvrage de cette importance, c'est plus d'une année à temps plein de travail pour le scénario et la réalisation graphique, mais également des dizaines d'entretiens, des semaines passées en archives, et autant en traduction. ► Nos droits d’auteurs ne suffisent pas à prendre en charge tout ce temps de travail. Malgré l'avance généreusement consentie par notre maison d'édition et l'aideà l'écriture de 3 000 € attribuée par la Scam (Société civile des auteurs multimédia),pour lesquelles nous sommes très reconnaissants, force est toutefoisde constater qu'il nous manque, au minimum, 20 000 € pour réaliser ce voyageet mener à bien ce second tome qui nécessite encore 12 mois de travail à deux,soit 5 années en tout depuis nos premiers pas dans cette histoire chilienne.   ► Vous êtes nombreux à nous suivre et partagez notre passion pour ces enquêtesoù, tout en nous appuyant sur des faits réels et des histoires vécues, nous tentons,à travers des regard subjectifs, étayés par des documents d'archives et des études historiques, d'apporter des éléments de compréhension à des événements marquants de notre histoire contemporaine.  ► Ces recherches demandent d'autant plus de travail que le roman graphique nécessite une mise en images concernant les décors d'une époque et d'un pays éloignésdont il nous faut connaître les trains, les bus, les voitures, les lieux de travailet d’habitation, les rues, les vêtements et les coiffures, la presse, les publicités,…Restitutions d'autant plus ardues qu'un grand nombre d'archives ont été détruites durant les années de dictature.   ► Ces images doivent aussi refléter un formidable élan populaire réunissantdes acteurs de tous les milieux sociaux et professionnels (indiens mapuches, ouvriers, paysans, étudiants, artistes, intellectuels, religieux…) du nord au sud du Chili.  ► Ces quatre dernières années, nous avons collecté une grande quantité de contacts,mais il est très difficile, voire impossible de mener une telle enquête à distance,car c'est dans la rencontre que se font les véritables témoignages, d'autant plus quand ils datent de plus de 45 ans.     Désirée et Alain FrappierNotre site internet   Notre page Facebook  Nous avo

200

9 758 €

48 %
Tricia Evy - Album Usawa

Tricia Evy - Album Usawa

Participez à l'aventure Usawa-----------------------Be a part of the adventure Usawa Usawa signifie Equilibre (en Swahili)        --------------------------Usawa means Balance (in Swahili) Je me suis lancée en début d'année dans l'aventure de l'enregistrement d'un nouvel album.Je parle d'aventure car c'est un projet qui a été plein de rebondissements. Ca n'a pas été tous les jours évident mais ça m'a apporté énormément de bonheur.  J'ai eu l'idée de ce nouvel opus l'année dernière , j'ai commencé à l'arranger, le réaliser et l'enregistrer avec l'aide de David Fackeure en Janvier 2017.J'ai voulu mettre en avant les standards de Jazz et les standards de la biguine qui me touchent tant.L'album est maintenant presque terminé et doit sortir officiellement en Janvier 2018.                                    ---------------------------------------------------- At the beginning of the year, I started the aventure of recording a new album. I say adventure because it was a project with a lot of ups and downs. It wasn't always easy but it brought me a lot of happiness and strengh. I had the idea of this new CD last year, and started to produce, arrange and record it in January with the help of David Fackeure.I wanted to highlight jazz standards and biguine standards that touches me the most. The record is almost done and will be officially released in January 2018.  J'ai hésité à mettre en place cette campagne de don, mais j'autoproduis cet album et l'autoproduction à ses limites. J'essaie de faire les choses bien pour que cet album soit entendu par le plus grand nombre. J'ai besoin aujourd'hui de votre soutien pour arriver au bout de cette aventure.Vous pouvez pré-commander l'album (digital ou physique) ou faire un don tout simplement. Sé grin di ri ka fè sak di riCe sont les grains de riz qui font les sacs de rizIt's the rice grains that make the rice sacksAlors n'hésitez pas ^__^  Pour une participation de 10€ vous recevrez l'album en digital avant Noël.  Pour une participation de 25€ vous recevrez l'album en digital (pour Noël) et l'album physique début Janvier.   Au dessus de 30€ vous recevrez bien sûr l'album (digital et physique) mais aussi ma reconnaissance éternelle, enrobée de tout plein d'amour!! --------------------------------------------------------- For a participation of 10€ you'll receive the digital album before christmas. For a participation of 25€ you'll receive the digital album (for christmas) and the hard copy beginning of January.   Above 30€ you'll receive the digital album and the hard copy of course, but also my eternal gratitude, surrounded by love!!    À quoi serviront vos dons?A votre bon coeur mesdames, messieurs ^__^ Les dons recoltés serviront à:-Payer le Mixage et le Mastering: 4000€-Payer la réalisation de la pochette (Graphiste,Photographe): 2000€-SDRM: 1000€-Assurer le lancement de l'album et sa médiatisation ( attaché de presse,publicités..): 5000€  les morceaux de l'album 01 - The Thrill Is Gone02 - You’d Be So Nice To Come Home To03 - Moin Ka Senti An Lov04 - Blue Prelude05 - Misry And The Blues06 - Jou Ouvé07 - Golden Earrings08 - On The Sunny Side Of The Street09 - Nataly10 - The Old Country11 - Doudou Pas Gentille12 - Take The A Train13 - Falando De Amor Les musiciens Tricia Evy - Chant et arrangementsDavid Fackeure - Piano et arrangementsPierre Boussaguet - ContrebasseMichael Tafforeau - Violoncelle Je me suis entouré de la crème des musiciens. :) David Fackeure, mon complice dans l'aventure qui m'a aidé au niveau des arrangements et de la réalisation. Je travaille avec lui depuis longtemps et je n'imaginais pas cet album sans lui. -------------------------------------------------------------------------- David Fackeure, my accomplice in the adventure, who helped me for the arrangements and producing. I have been working with him for a long time and wouldn't imagine this album without him.                                            Pierre Boussaguet, contrebassiste de Jazz de renommée mondiale,

165

7 223 €

72 %
UNE SÉRIE TV pour sensibiliser sur la vulnérabilité des sociétés humaines et pour mobiliser autour d'une transition vers la résilience

UNE SÉRIE TV pour sensibiliser sur la vulnérabilité des sociétés humaines et pour mobiliser autour d'une transition vers la résilience

Bienvenue sur cette cagnotte ! Celle-ci concerne une série télévisée actuellement en cours d'écriture, œuvre de fiction grand public qui décrit avec rigueur scientifique des avenirs proches possibles, met en garde contre un plausible « effondrement » et propose un éventail créatif de stratagèmes d'adaptation. À l'issue d'un travail de recherche et de création de 3 ans, Arthur Keller,  ancien scénariste professionel et spécialiste des vulnérabilités des sociétés humaines et des stratégies de transition vers la résilience, a conçu une série télévisée qui dépeint les trajectoires de différents personnages aux lignes de vie entrecroisées, sur fond de dévissage généralisé de notre « civilisation thermo-industrielle ». L’action se situe dans un futur proche (avant 2030) et la société passe son pic (pic pétrolier, peak everything, limites à la croissance, Grande Accélération, limites planétaires, overshoot, falaise de Sénèque...) tandis que les problèmes économiques et financiers, sociaux et humains, politiques, sécuritaires, écologiques, mais aussi les défaillances d’infrastructures critiques, les pénuries de ressources stratégiques et vitales, les conflits armés, etc. se multiplient et se propagent. La série est écrite pour les États-Unis. L'ambition est de la proposer à un réseau télévisuel américain tel Netflix, HBO ou AMC. Au-delà de la dimension artistique et du potentiel économique de la série, c’est un projet de prospective stratégique puisqu’il s’agit de susciter des prises de conscience et de semer des graines de mobilisation en décrivant, en situation extrême, les scénarios du pire comme du meilleur : voies de résilience individuelles et collectives. Comme indiqué dans la VIDÉO DE PRÉSENTATION CI-DESSOUS, le projet ne s'arrête pas là et prévoit, outre la série en elle-même, la production de contenus audiovisuels additionnels et la réalisation d'une plateforme web qui, ensemble, constituent un triptyque susceptible d'agir, en cette période d'incertitudes, comme un puissant vecteur de conscientisation et de mobilisation. Outre la dimension cinématographique, l'ambition est de contribuer à l'éveil des consciences par la création de nouveaux imaginaires et de récits inédits en phase avec des défis du XXIe siècle. Il est vital de repenser la façon dont nous vivons, produisons, consommons, prenons nos décisions et organisons nos activités... et l'élaboration de visions émotionnellement puissantes a un rôle majeur à jouer.   UN PROJET UNIQUE La série a été conçue comme une expérience sensorielle immersive qui embarque le spectateur dans un voyage trépidant et le sort graduellement de sa zone de confort, à l’instar des protagonistes de l'histoire, pour maximiser l’identification personnelle et l’implication affective. Le titre de travail (provisoire) est Twice as Bright, en référence à la citation de Lao Tseu « The flame that burns twice as bright burns half as long » (la flamme qui brille deux fois plus fort brûle deux fois moins longtemps). La série est structurée en 5 saisons, pensées comme un processus psychologique de prise de conscience : leurs titres et thèmes respectifs suivent les 5 phases du deuil théorisées par la psychiatre Elisabeth Kübler-Ross : Déni, Colère, Marchandage, Dépression et enfin Acceptation. Ce qui rend ce projet unique, outre sa composante militante, c’est que son action décrit le processus de bascule de la société (le pendant), alors que les autres œuvres de fiction articulées autour d'une « catastrophe » se focalisent sur l'après (récits post-apocalyptiques). Dans Twice as Bright, le monde dans lequel l'action débute est le nôtre ; à l’arrivée, c’est un monde radicalement différent. Entre les deux, nous explorerons toutes les dimensions sociétales du processus de délitement et en proposerons différents points de vue selon les personnages et les endroits. Une autre singularité du projet est sa structure en accelerando : la temporalité est non linéaire, ce qui permet de faire passer un sentiment d’expon

158

7 355 €

73 %
Il faut combattre la mort avec la vie / Hay que combatir la muerte con la vida

Il faut combattre la mort avec la vie / Hay que combatir la muerte con la vida

BIENVENUE / BIENVENIDO  LE THEATRE ALEPH / EL TEATRO ALEPHLe théâtre Aleph a été créé en 1967 au Chili. Après le coup d’état militaire en 1973 et deux années en camp de concentration, Oscar Castro est exilé en France où il créé de nouveau le théâtre Aleph qui est installé depuis plus de 20 ans à Ivry sur Seine. Le théâtre Aleph c’est un théâtre festif, populaire et humaniste. C’est 50 ans de théâtre et plus de 100 créations sous la direction artistique d’Oscar Castro. C’est un théâtre qui mêle les acteurs professionnels et les élèves de son école Latin’Actor Studio. Un théâtre où les comédiens préparent la soupe et le pain fait maison pour partager avec le public après le spectacle. En 2011, l’association culturelle du théâtre Aleph est créée à Santiago du Chili, sous la présidence d’Oscar Castro et sous la direction exécutive de Gabriela Olguin. El Teatro Aleph fue creado en 1967 en Chile. Después  del golpe militar en 1973 y dos años de campo de concentración, Oscar Castro se exilió en Francia donde recreo un nuevo Teatro Aleph.El Teatro Aleph es un teatro festivo, popular, y humanista. En estos 50 años de existencia ha realizado más de 100 creaciones bajo la dirección artística de Oscar Castro. En sus espectáculos participan actores profesionales mezclados con los estudiantes de su escuela  “El Latín Actor Studio”. Después de cada función se sirve una sopa que preparan los actores con pan amasado que comparten con el público. En 2011, Nace la asociación cultural del “Teatro Aleph” en Santiago de bajo la presidencia de Oscar Castro y la dirección ejecutiva de Gabriela Olguín. ʺIl faut combattre la mort avec la vieʺ ʺHay que combatir la muerte con la vidaʺ   En 2013, le ministère du Patrimoine accorde un commodat au théâtre Aleph sur une vieille maison dans le quartier populaire de La Cisterna à Santiago, afin d’assurer son retour dans le pays après plus de 40 ans d’exil. En 2013 el ministerio de Bienes Nacionales entrega en comodato al teatro Aleph de Chile una vieja casona en el barrio de la Cisterna en Santiago, con el fin de poder instalarse en el país después de más de cuarenta años de ausencia.  Durant 3 ans, les bénévoles du théâtre Aleph Chili, travailleront d’arrache-pied pour nettoyer, réparer, assainir la maison tout en assurant des représentations régulières des créations de la compagnie dans le jardin de la maison et en donnant des ateliers de théâtre dans les deux pièces de la maison qui avaient été aménagées pour cela. Durante tres años lo benévolos del teatro Aleph trabajaron duro para limpiar y reparar la vieja casona, al mismo tiempo que aseguraban las presentaciones regulares de la compañía, en los jardines de la casa, como también continuaban su trabajo artístico, dando los talleres en las piezas de la casa que reunía las condiciones para hacerlo.    Lorsqu’Oscar Castro, directeur et fondateur du théâtre Aleph, reçoit une indemnité conséquente (111.670.361 pesos – 150.000 euros) de l’état chilien qui a été condamné pour la disparition de sa mère, Julieta Ramirez, à l’époque de la dictature militaire, il engage immédiatement (en janvier 2017) la construction d’un théâtre, la "salle Julieta" dans le jardin de la maison qui lui a été prêtée par l’état. Cuando Oscar Castro director y fundador del teatro Aleph, recibió una indemnización  de 111. 670 361 de pesos (150.OOO euros) que el Estado de Chile tuvo que pagar por el asesinato y desaparición de su madre Julieta Ramírez en la época de la dictadura militar, Oscar inmediatamente empezó con ese dinero en enero del 2017, la construcción de un teatro en los jardines de la casa que le entrego el estado.  Il utilise l’argent qui lui a été alloué pour :- rénover la maison dans laquelle se trouvent les loges, une salle de bain, une cuisine, une salle de répétition et de pole dance, une salle de réunion, un bureau ;- construire un hangar de 200m2 ;- construire des gradins (80 places) ;- construire une scène en bois ;- acheter 4 chauffages ;- installer un bar extéri

63

5 732 €

35 %
Pour un nouvel album du groupe Soundkaïl

Pour un nouvel album du groupe Soundkaïl

J'ai décidé de créer une cagnotte (avec l'accord des membres du groupe) afin de pouvoir financer un nouvel album du groupe Soundkaïl (Dragon Davy et Artikal Mehdi). Leur premier album "Racaille Sound System" (2000) est pour moi le meilleur album ragga / hip-hop français de tous les temps, mais injustement méconnu. Depuis plus de 15 ans de carrière, Soundkaïl et Dragon Davy ont donné plus d'une centaine de concerts dans toute la France et en Pologne et collaboré avec plein d'artistes tels que Taïro, Soprano, Rohff, Daddy Mory, Big Red, Nèg' Marrons, Blacko, Lord Kossity, Nuttea, 113, Toma, WWO (groupe polonais), et beaucoup d'autres... Sites officiels :  soundkail.fr  -  dragondavy.fr Donnez-leur les moyens de faire un second album à la hauteur de leur talent ! Le projet sera autoproduit, nous avons besoin de vous pour y arriver.Alors à vous de jouer ! Faire un don Merci à tous !  Finale de l'Eurovision (en direct sur France 3 - 2000)  Pour les personnes ayant participé au financement du projet : •  5 € et + : une dédicace + des stickers•  10 € et + : un lien de téléchargement légal de l’album + une dédicace + des stickers•  20 € et + : 1 t-shirt + 1 CD dédicacé + un lien de téléchargement légal de l’album + des stickers•  40 € et + : 2 t-shirts + 2 CD dédicacés + un lien de téléchargement légal de l’album + des stickers•  50 € et + : 3 t-shirts + 2 CD dédicacés + un lien de téléchargement légal de l’album + des stickers•  70 € et + : une écoute en streaming des titres en avant première + 3 t-shirts + 2 CD dédicacés + un lien de téléchargement légal de l’album + des stickers•  100 € et + : un accès vidéo des séances studio + une écoute en streaming des titres de l'album en avant première + 3 t-shirts + 2 CD dédicacés + un lien de téléchargement légal de l’album + des stickers•  150 € et + : un accès vidéo live streaming des séances studio + une écoute en streaming des titres de l'album en avant première + 3 t-shirts + 2 CD dédicacés + un lien de  téléchargement légal de l’album + des stickers•  500 € et + : une invitation au studio lors des séances d'enregistrement + une rencontre des artistes + un accès vidéo live streaming des séances studio + une écoute en streaming des titres de l'album en avant première + 3 t-shirts + 2 CD dédicacés + un lien de téléchargement légal de l’album + des stickers   1er album "Racaille Sound System"

42

7 790 €

Soutien au bar chez Pierrot après incendie

Soutien au bar chez Pierrot après incendie

Bonjour à tous et à toutes,Dans la nuit du 11 au 12 Aout 2017, une friteuse qui est restée branchée mais sur thermostat 0, a causé un incendie sur mon lieu de travail.Toute la cuisine et le matériel existant ont été détruit. Le bar était noir de suie, les menuiseries fendues par la chaleur...etc. Causant l'arrêt immédiat de ma saison et de mon activité.  Mon assurance, heureusement, prend en compte les travaux pour le batît, je saurai bientôt à hauteur de combien ils m'indemnisent. Pour le matériel et le stock j'étais assuré à hauteur de 13750€, hors, en réalité j'ai perdu presque 30000€.Pour mes salariés j'ai pu bénéficier du chômage partiel jusqu'à la fin de leurs contrats, mais pour ma pomme pas de perte d'exploitation, donc pas d'indemnisation.   Des soirées de soutien sont prévues : une le 22 octobre organisé par l'asso champs d'expression et l'asso du petit théâtre de la gare. Plus d'infos : http://www.festival-champs-d-expression.com/Les autres seront organisées par le bar Chez Pierrot avec le soutien de la commune d'Arcizans Avant, d'associations locales ainsi que la participation de plusieurs groupes du coin, elles se dérouleront à la salle des fêtes du village à partir du mois de décembre jusqu'à la réouverture du bar. (si possible au printemps) L'argent récolté servira à racheter du matériel de cuisine et à relancer l'activité du bar, du restaurant et des soirées culturelles.  Depuis l'incendie, une entreprise de nettoyage (prise en charge par l'assurance) est passée pour préparer le terrain aux artisans pour la reconstruction.Des devis ont été fait, une demande de permis de construire va être faite afin d'effectuer une extension de la cuisine ainsi que des toilettes aux normes handicapées.En attendant que l'assurance débloque les fonds afin de réaliser les travaux, je vous sollicite afin de pouvoir reprendre au plus vite mon activité et que vous puissiez retrouver un lieu où vous vous sentirez comme chez vous, à nouveau.Merci pour votre soutien.Pierrot  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous

76

3 400 €

Souscription au livre de Christian Martel "Choses de la vie courante"

Souscription au livre de Christian Martel "Choses de la vie courante"

L'objectif est atteint ! Le livre vient d'être livré ce 4 décembre 2017 et le tirage est magnifique !La distribution et dédicace aura lieu àla Gazette Café6 rue Levat, 34000 Montpellierle samedi 16 décembre de 14h à 17h . Pour les souscripteurs plus lointains, vous le recevrez par la poste: merci de m'indiquer par mail, votre adresse postale. Pour ceux qui le souhaitent et qui ne l'ont pas encore fait, vous pouvez toujours participer sur cette page à la souscription du premier livre de dessins de Christian Martel, en cliquant sur le bouton "Je participe"."Choses de la vie courante" Tome 1Un album de 116 pages noir et blanc, couverture couleur au format ArtSize 21,0 x 28,0 cm, publié aux Éditions du Bras de Fer. " Dans ce recueil d'une centaine de dessins, le peintre Montpelliérain Christian Martel nous révèle une autre facette de son art et nous entraîne dans une réflexion intime sur la condition humaine.D'un trait acéré au verbe acide, ces dessins souvent réalisés dans l'urgence, sont aussi drolatiques, mêlant humour et autodérision. C'est un grand plaisir de découvrir ces images qui apportent un éclairage nouveau sur sa production picturale et peut-être même quelques clefs, car ici le peintre cause !On y trouve des échos de sagesse et de poésie, dans les pas de Ghérasim Luca, ce poête Roumain et francophone qu'il affectionne particulièrement. Carpe diem, Christian Martel nous le dit à sa façon : il faut « se magner de vivre au présent ». Voici donc un récit dessiné, autobio-graphique, qui retrace en effet des scènes de la vie courante de l'auteur, qui nous parle à tous, pour méditer et puis sourire." Jean-Robert Sédano Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant minimal de 20€ qui donne droit à un exemplaire du livre.* Tous les paiements sont sécurisés* Remise en mains propres ou envoi par la poste.Merci à tous Quelques pages du livre:

94

2 725 €

136 %
Heureux jours d'été_Court-métrage

Heureux jours d'été_Court-métrage

Salut à toi !Alors si tu ne me connais pasJe suis né le 31 mai 1996 à Angers. J'ai grandi dans un petit village du Maine et Loire et j'y réside encore à ce jour.En 2015, j'ai obtenu un Bac Littéraire option “Arts plastiques et Théâtre” au Lycée Joachim du Bellay à Angers.Pendant deux ans, j'ai intégré le Conservatoire Régional dans cette même ville, ainsi que l'option théâtre au lycée avec le metteur en scène Jack PERCHER.De 2010 à 2015, j'ai foulé de nombreuses scènes de théâtre en participant, en tant que comédien, à dix pièces dont une m'a conduit jusqu'à Pointe Noire au Congo Brazzaville.En 2014, j'ai travaillé avec le réalisateur Tarik BEN SALAH et joué dans son troisième film« ENTRE LES MOTS ». Cette même année marquera le début de la web série « Bruno et ses potes » dans laquelle je serai à la fois comédien, auteur et metteur en scène.En 2015, j'ai tourné dans le dernier volet de la trilogie « INdifférence » de Tarik BEN SALAH, un long métrage intitulé « JOE ». Mes premières expériences cinématographiques me conduiront à jouer dans différents courts métrages.Aujourd'hui d'Angers à Paris, je rythme mon temps en m'associant au développement de nombreux projets cinématographiques.Ce premier court métrage en tant que réalisateur marquera, pour moi, notamment l'année 2017.  Voilà ça c'est fait! Pitch*(*Ce n'est pas un gâteau, ça ressemble plus à un synopsis) En 1857, Ophélie, fille de bonne famille, fait la rencontre de Jean et Nino, deux jeunes frères orphelins. Alors, qu'à première vue, tout les sépare, les trois enfants vont apprendre à se connaître et vont peu à peu découvrir qu'ils sont liés par le rêve et l'imaginaire. C'est donc, portés par ces deux mots, que nos trois protagonistes vont évoluer, entre conte et réalité.  Note d'intention* *C'est long mais c'est intéressantA l'heure où le temps nous presse, à l'heure ou l'angoisse des années qui s'écoulent nous tourmentent, à l'heure ou nous redoutons notre disparition avant même d'avoir pris le temps de vivre, nous arrivent-ils encore de nous  poser et de nous égarer dans des pensées chimériques ? Prenons nous le temps de percevoir dans le ciel le chevalier chevauchant le dragon, le bateau qui s'éloigne dans une dense brume ? Les années qui passent nous font oublier tous les mystères qui se dissimulent au dessus de nos têtes, elles nous éloignent peu à peu de ce que nous offre l'enfance, de la possibilité de rêver éveillé, de s'inviter dans un imaginaire peuplé de toutes sortes de créatures. Le temps du rêve n'est peut être pas révolu, à condition d'accepter de se laisser porter, de se laisser emmener dans la danse. Au delà de tout de ce qui sépare l'humanité, des conditions dans lesquelles chacun évolue, nous sommes liés par la possibilité de rêver à condition de l'accepter. « Ce n'est pas ce que nous sommes qui nous empêche de réaliser nos rêves ; c'est ce que nous croyons que nous ne sommes pas ».1   Nos trois personnages se rencontrent alors que tout pourrait les éloigner. Ophélie vit dans un monde de luxe auprès d'un père bienveillant mais trop pressé. Nino et Jean, deux orphelins, vivent non loin de là, dans un univers construit dans les bois. Ophélie elle, rêve d'être écuyère, elle rêve de pouvoir chevaucher les purs sangs de son père mais elle ne peut pas les approcher ; elle n'y est pas autorisée. Auprès de Nino et Jean, Ophélie va pourtant apprendre qu'elle peut réaliser son rêve, tel le chevalier qui chevauche le dragon. Alors qu'elle croyait n'avoir rien à rêver, que sa mère avait tout emporté lorsque la vie l'a quittée, Ophélie va accéder à tout ce qu'elle n'arrivait plus à imaginer. Nino et Jean n'ont pas grand chose, un presque rien, et pourtant ils ont fait tous les voyages et bien plus encore que ceux qui ponctuent l'existence de ceux qui parcourent le monde sans perdre de temps. Nino et Jean peuvent être écuyers, ils peuvent aussi naviguer sur les eaux les plus tourmentées, les plus mouvementées ou les plus limpides. Leur vérité à eux se trouve aille

80

2 935 €

Sauvons la Maison-Ecole du Grand Meaulnes

Sauvons la Maison-Ecole du Grand Meaulnes

Sauvons la Maison Ecole du Grand Meaulnes  A Epineuil le Fleuriel (Cher), notre association gère et anime depuis 1994 la Maison-Ecole où Alain-Fournier a passé son enfance et qui l’a inspiré pour l’écriture de son unique roman, Le Grand Meaulnes, vendu à plus de 6 millions d’exemplaires. Reconstituée à l’identique d’une école de la Troisième République, composée de la mairie, des salles de classe et du logement de l’instituteur, notre école est ouverte à tous les publics (particuliers, groupes, scolaires) d’avril à novembre et propose une saison culturelle variée. Nous ne sommes rattachés à aucune collectivité publique. Nous vivons essentiellement des entrées et de subventions qui diminuent ce qui menace l’équilibre financier de notre association et va conduire à une fermeture définitive du site. Aujourd’hui, nous faisons appel à votre générosité pour continuer à faire vivre cette maison d’écrivain, maison des illustres, classée monument historique, lieu mythique du patrimoine littéraire français et site essentiel à la vie de notre village. En faisant un don à notre association loi 1901 reconnue d’intérêt général, vous pourrez obtenir une attestation pour bénéficier d’une réduction fiscale.N’oubliez pas de nous laisser vos coordonnées électroniques et postales afin que nous puissions vous envoyer prochainement votre reçu fiscal. Nous vous remercions par avance de votre générosité.

59

2 630 €

Un café culturel et alternatif, lieu de partage en Ardèche

Un café culturel et alternatif, lieu de partage en Ardèche

Du nouveau :nous avons un blog où vous pouvez donner vos idées, vos envies ...http://lautrecafe.wordpress.comC'est un projet très attendu,qui pour le moment n'a pas de lieu pour exister !Comme vous pouvez le voir sur notre flyer, nous souhaitons animer ce lieu par diverses activités : des ateliers, des conférences, des débats, des concerts, des jeux, de la lecture, le tout dans une ambiance chaleureuse.Nous sommes une bonne équipe motivée, tous amoureux de l'Ardèche et conscients de l'importance de créer du lien.Ce serait pour nous et avec vous une façon d'être des "Colibris" ! Nos avons créé une association, gérée par un Conseil Collégial qui se compose de 10 personnes (Il en manque 3 sur la photo, vous les verrez bientôt !). De gauche à droite : Tanit Badia, Anne Cécile Alligné, Sibylle Gouttebaron, Anne Ulrich, Elisa Vielle, Serge Roche, Marcello Pullara, et bientôt Cédric Aubry, Marité Corbier, Brigitte Vielle.Comme tous les «cafés», L’Autre Café sera un lieu où l’on pourra se retrouver autour d’une boisson, d’une pâtisserie ... Cependant le « café associatif » n’est pas un simple café.Notre objectif principal est de pouvoir favoriser la mixité sociale et générationnelle dans l’échange.Par le choix de nos approvisionnements, nous entendons aussi soutenir les producteurs  locaux. En participant à cette cagnotte, vous permettrez l’ouverture de ce lieu (au printemps si possible) et                        vous deviendrez de ce fait adhérent de notre association. A quoi servira la collecte ?Nous avons besoin d'une réserve d'argent de manière à pouvoir payer un loyer au moins pendant 4-5 mois, le temps de réunir les fonds issus de nos prestations et ainsi acquérir notre autonomie. D'autre part, nous devrons aménager le local (canapé, tables, chaises, projecteur, écran, machine à café, vaisselle ...) Pour nous joindre :envoyer un mail à       lautrecafelesvans@gmail.com Bienvenue sur cette cagnotte !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous

61

2 442 €

40 %
Aidez-moi à agrandir Prosper, l'ours. Devenez son bienfaiteur !

Aidez-moi à agrandir Prosper, l'ours. Devenez son bienfaiteur !

Chers amis, d'amis, donateurs, parrains ... Grâce à mon ours en bronze Prosper, j'ai eu le bonheur de recevoir le prix François Pompon.Une exposition de mes sculptures animalières se prépare au musée Pompon, à Saulieu pour les mois de mars et avril 2018. Depuis cette belle récompense, mon désir profond est de voir Prosper agrandi à 1m20.Le voir rayonner, au milieu de la salle qui m'est destinée deviendrait alors une magnifique réalité. J'ai besoin de vous et de vos dons pour m'accompagner dans ce projet. Mais que signifie agrandir Prosper ?Prosper mesure aujourd'hui 40cm de haut.Il va être scanné et numérisé afin de créer un fichier.Agrandissement en 120 cm, Conception 3D des plans de joint,Fraisage direct du moule en creux perdu pour tirage plâtre en polystyrène 35 kg/m3.Tirage en plâtre ... et je vais suivre tout ceci pas à pas chez Prométhée, atelier de moulage d'art. Ce processus long de deux mois et demi nécessite un investissement financier de 6000€. Merci à vous, futurs parrains de Prosper, Le Grand. Marie Louise Sorbac  Je me propose de fabriquer une plaque avec vos noms, chers donateurs qui sera posée sur le socle de Prosper et bien sûr, vous serez cordialement tous attendus à Saulieu, au musée François Pompon pour le vernissage de l'exposition. Venez voir l'ensemble de mon travail sur mon site : www.marielouisesorbac.comFacebook : Marie Louise Sorbac - SculpteurInstagram : marielouisesorbac_sculpteur

39

3 880 €

64 %
BOURRASQUE : PREMIER CD !

BOURRASQUE : PREMIER CD !

Et oui c'est parti ! Le duo Bourrasque, se lance dans un projet de disque qui devrait sortir, si les vents nous sont favorables, au printemps prochain. On a déjà quasiment tout prévu mais on a besoin d'un petit coup de pouce pour aller au bout de ce chouette projet, c'est pourquoi on propose un système de souscription/cagnotte. C'est qui et c'est quoi ? Bourrasque, c'est un duo de musiques à danser né à Toulouse en 2016, de la rencontre de Marthe Tourret au violon et Elisa Trebouville au banjo et aux fifres, et de leur fougueuse envie de faire vivre ces musiques dans l'espace du bal.Le duo fonde principalement son répertoire sur des mélodies populaires du Massif Central et des Appalaches (Etats-Unis). Deux univers musicaux qui se rencontrent, se cherchent et mêlent leurs origines et leurs couleurs singulières au travers d'un son brut, modal et résolument acoustique.  Après quelques bals et concerts entre le printemps et l'été 2017, si encourageants furent-ils, le projet reste relativement jeune et a besoin de grandir et de s'affiner, c'est pourquoi nous avons eu envie de faire ce disque. Il aura la forme d'un objet avec une vraie pochette jolie et le cd à l'intérieur mais sera aussi disponible gratuitement sur une plateforme internet et sera composé de 8 ou 9 pistes.  Nous construisons ce projet en collaboration avec notre ami et musicien François Dumeaux qui réalisera les différentes étapes de l'enregistrement et participera à la conception artistique. Vous pouvez découvrir son travail ici: http://elytres.net/Nous vous réservons également quelques surprises musicales en forme d'invités d'honneur ! A quoi vont servir la collecte et les souscriptions? Un disque comme celui-là, c'est super mais évidemment ça coûte un peu d'argent et lorsqu'on est un projet naissant, on a pas toujours ce qu'il faut, c'est pour cela que l'on a pensé au système des souscriptions qui vous permet de pré-commander le CD avant sa sortie, et nous permet à nous de pouvoir le réaliser! Pour payer tout le monde correctement et rentrer dans nos frais, nous avons estimé le budget nécessaire à 1300 €. Voici comment l'argent sera dépensé: * 500 € pour payer les trois journées nécessaires aux prises de son, puis le mixage et le mastering* 550 € pour le pressage des disques* 250 € pour payer un(e) graphiste qui nous fera un beau visuel et s'occupera de la mise en page du disque Si vous souhaitez soutenir notre projet, vous avez donc plusieurs options: * Acheter notre CD en prévente via cette cagnotte et le recevoir dans votre boite aux lettres pour la somme de 10 €. Vous nous envoyez alors votre adresse par mail à bourrasquemusique@gmail.com* Vous avez simplement envie de nous soutenir et vous donnez ce que vous voulez, sachant qu'à partir de 10 €, nous vous enverrons le disque.Si vous choisissez de donner plus, c'est possible : nous vous serons très très très reconnaissantes et vous ferons une super dédicace lors de notre prochain bal, c'est promis! Pensez juste à nous indiquer combien de CD vous souhaitez recevoir. Chacun est libre de participer du montant qu'il souhaite, et nous vous remercions sincèrement de votre soutien quel qu'il soit! Si vous êtes réticents au paiement en ligne, nous avons aussi réalisé un bon de souscription papier disponible sur cette page et dans quelques lieux à Toulouse, qu'il vous suffira de remplir et de nous renvoyer à l'adresse qui y est indiquée. Si nous dépassons l'objectif atteint, l'argent nous permettra de financer d'autres éléments de communication utiles à la vie d'une groupe comme la réalisation d'une vidéo, d'un site internet, de photos officielles, d'affiches etc.. En attendant que tout ça soit prêt, vous pouvez déjà écouter nos quelques enregistrements "maison" disponibles sur SoundCloud : https://soundcloud.com/user-6231197  Et pour découvrir notre projet, connaître les dates de bals et de concerts ou simplement rester au courant des actualités, rendez-vous sur notre page facebook:  https://www.facebook.com/bourrasqu

50

1 537 €

118 %
Festival Pieta'Terre 2017

Festival Pieta'Terre 2017

Bonjour à tous, Tout d'abord merci à tout ceux qui ont participé à cette deuxième édition du festival Pieta'Terre ! Le public a été génial, les artistes au top et nous avons eu des supers bénévoles pour nous aider. Nous sommes vraiment contents de tout ce qui s'est passé ! Quand nous avons démarré cette aventure on ne se doutait pas que le projet irait aussi loin, et surtout que nous étions capable de créer tout ça, et que ça fonctionne autant. Comme toujours le public Dub et Reggae nous a prouvé que c'était possible et qu'avec de la motivation, de la passion et de la musique on pouvait tout faire ou presque alors merci !  Malheureusement la fréquentation n'a pas été celle que nous attendions et le nombre d'entrée n'a pas suffit à nous rembourser l'argent investi ... Nous sommes donc en déficit de 10 000€ ... À l'échelle de notre petite association il s'agit d'une grosse somme qu'il nous faut aujourd'hui rassembler. Nous faisons appel à votre générosité et à votre solidarité, pour que nous puissions continuer de produire des évènements, pour que nous puissions payer convenablement toutes les personnes qui ont donné de leur temps pour le festival. La sécurité, les artistes, les ingénieurs son et électricité. Pour que nous puissions nous lancer sereinement dans l'édition 2018 avec tout votre soutien !  PAS DE MONTANT MINIMUM, toute donation est importante. Merci à vous tous     LE FESTIVAL La première édition du Festival Pieta’Terre a eu lieu en septembre 2016 au Lac des Bonnets à Muret (Haute-Garonne). Il a rassemblé 900 personnes autour de la scène Reggae locale avec un soir de concerts. C’était une première pour l’association muretaine Elevent et ses quelques bénévoles qui s’est soldée par un bilan positif humainement comme financièrement. En septembre 2017, l’association réitère et propose une deuxième édition du Festival Pieta’Terre ! La programmation, toujours locale, était composée d’artistes Toulousains, Muretains, Montpelliérains et Bordelais et s'est répartie sur une Main Stage Reggae et un Dub Corner avec une arène de 3 sound system !Cette deuxième édition, soutenue par la Ville de Muret, s'est déroulé sur deux jours, toujours au bord du lac ! D’autres acteurs régionaux étaient présents afin d' animer le festival : stands artisanaux, restauration locale et responsable, producteurs locaux, disquaires, garderie & animations pour les enfants, artistes, etc.  L'ASSOCIATION L'association Elevent est née en 2015 de la rencontre de quatre jeunes Muretains : Jéremy, Cyril, François et Nicolas. C’est une aventure née d’une passion commune, et surtout de l’envie de partager avec le public de la région des événements culturels inoubliables. Musique, arts plastiques, culture urbaine, ... Ce sont ces domaines que les membres d’Elevent ont choisi pour véhiculer les valeurs qui leur sont chères : respect, citoyenneté, tolérance, ... Car Elevent c’est aussi une association consciente et engagée qui cherche des moyens de rassembler, informer et sensibiliser son public sur des problématiques associatives, culturelles, artistiques ou environnementales. Mais c’est avant tout des évènements Hip-Hop, Reggae et Électro de qualité sur Toulouse et sa région.

49

1 545 €

15 %
Haut de page