UNE AUTO POUR ENZO

UNE AUTO POUR ENZO

Enzo a 11 ans et il est atteint de myopathie de Duchenne. Cette maladie rare touche entre 150 et 200 garçons nouveau-nés par an. Cette pathologie génétique provoque une dégénérescence progressive de l’ensemble de ses muscles. Aujourd’hui, les premiers muscles touchés sont les jambes. Enzo a pratiquement perdu l’usage de la marche et se déplace esssentiellement  en fauteuil .Actuellement, la recherche progresse mais il n’existe toujours pas de traitement permettant de guérir de cette maladie. Les aménagements à la maison, à l’école et dans le quotidien sont autant d’éléments permettant  son autonomie . L’utilisation de ce véhicule permettrait d'avoir une meilleure qualité de vie pour lui pour nous et ses deux sœurs merci de lui venir en aide  pour qu'il ne soit plus transporté manuelement dans nos bras et qu' il puisse rentrer directement dans la voiture avec sont fauteuil electrique ,cette voiture nous faciliciterai le quotidien lors des nombreux rendez vous avec les spécialistes, hôpital , kinésithérapeutes . vos dons sont un soutien non négligeable pour notre famille . Merci d'avance pour votre soutien Vous pouvez participer à ce projet et nous aider à collecter la somme de 10000€  qui reste a trouver pour financer l achat du vehicule qui coute 31000euros avec amenagement .Ci dessous le lien descriptif et une video du vehicule concerné:  https://www.handynamic.fr/voitures-pour-particuliers/nos-voitures-pour-personnes-handicapees/monospace-handicap-69-pl-dont-1-fr/ford-grand-tourneo-connect-happyaccess-handicap/   * Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés

19

730 €

7 %
La Ferme Aux Amoureux a besoin de vous !

La Ferme Aux Amoureux a besoin de vous !

Aujourd’hui, nous avons besoin de vous les amis ! Nous sommes Cécile est Gary gérants d'une petite ferme qui s'appelle La Ferme Aux Amoureux. Nous avons besoin de vous pour la création d'un site internet professionnel, pour nos envois de charcuterie sèche et produits derivés de la ferme (miel, fromage, confiture, gateaux...) Nous avons besoin de cette évolution pour continuer notre activité dans de bonnes conditions hors période estival . Notre page Facebook compte aujourdhui 5500 abonnés qui nous suivent tous les jours grace à nos publications ...Plus de la moitié de nos abonnés nous demandent de mettre en place un site internet professionel avec paiement securisé par carte bancaire pour les envois de colis. Malheureusement, la mise en place de ce projet a un coût que nous ne pouvons assumer seuls.   Oui, nous avons besoin de vous ! C'est pourquoi nous faisons appel a votre gentillesse et générosité pour nous aidez a faire evoluè notre petite ferme est continuer a regalè vos papilles avec nos produits de grande qualitè gustative dans toute la france Notre savoir faire ce perd avec le temps, alors ci vous le pouvez, aidez nous a faire evoluèLa Ferme Aux Amoureux  Vous souhaité nous connaitre d'avantage? savoir qui nous somme? rejoignè notre page facebook en cliquant ici ===> La Ferme Aux Amoureux   * Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous

17

860 €

71 %
Le cancer a tué ma mère

Le cancer a tué ma mère

Le cancer a tué a ma mèreCoucou a tous, je m'appelle Marion et c'est grâce a ma cousine Raphaele que je me lance.Il y a un peu plus de 8 mois j'ai perdu ma maman suite a un cancer du poumon.Une simple visite aux urgences pour un mal de tête atroce, c'est la qu'on nous annonce après de multiples examens un cancer du poumon métastasé a la tête, et qu'il lui reste un an a vivre avec les traitements..Ceux qui l'ont vécu savent que c'est un vrai choc et qu'un combat de tous les jours commence.A ce moment la ma maman n'a que 49 ans et moi 31.. Et on est sure de vaincre la maladie, pleines d'espoir et de force..On a tjs été toutes les deux, fusionnelles et inséparables.. elle est toute ma vie et je suis toute la sienne. C'était impensable qu'on puisse être séparées, surtout si tôt.. Mais au bout d'un an et demi c'est lui qui a gagné et nous qui avons perdu,épuisées..Si aujourd'hui je décide de créer une cagnotte c'est pour pouvoir faire la pierre tombale de ma maman, c'est un sacré coût et même si on le devrait on ne prévoit pas ce genre de choses si tôt dans nos vies.Malheureusement je n'ai pas assez de moyens pour lui offrir quelque chose et ça me rend malade chaque fois que je vais au cimetière. Mon souhait c'est que le 7 avril pour les 1 ans je puisse lui faire.Raphaele et moi pensons que la solidarité est encore présente et que même avec 1 eur par personne on pourrait tous s'entraider, alors je ne sais pas du tout ce que cette cagnotte va donner c'est une première pour moi mais en tout cas je vous remercie déja tous de m'avoir lue.Marion

33

825 €

27 %
défense de la pêche loisir

défense de la pêche loisir

BUT DE LA CAGNOTTE : Vous avez été nombreux à manifester votre mécontentement suite à la décision de l'Union Européenne d'interdire ou de limiter la pêche au bar en Atlantique Nord. A l’heure ou de sombres dessins se profilent a l’horizon des plaisanciers mais aussi des petits pêcheurs professionnels nous allons « tous », simplement perdre un droit ancestral ;« Déclarons la pêche en mer, libre et commune à tous nos sujets, auxquels nous permettons de la faire tant en mer que sur les grèves. » ( ordonnance royale d’août 1681 ) Comme vous le savez la décision finale concernant le bar sera entérinée en mars 2018.Une réaction rapide est donc nécessaire.Cette cagnotte sera intégralement reversée à l'IFSUA dans le but de Financer les moyens de contestation de la décision Européenne concernant l'interdiction et la limitation de pêcher le Bar en pêche de loisir. Financer la mise en œuvre de moyens pour garantir que l'opinion de la pêche loisir,  pêcheurs sous-marin compris , soit prise en compte par l'administration Européenne. QU'EST-CE QUE l'IFSUA :IFSUA est un organisme sans but lucratif qui a été créé pour protéger les intérêts de ses membres, en promouvant, en défendant et en diffusant une pratique responsable des activités sous-marines. IFSUA veut faire entendre sa voix en tant que partie prenante dans les événements nationaux et internationaux en participant dans des nouvelles législations sur le domaine des activités sous-marines ainsi que transférer son expérience et les connaissances de ses membres à la communauté scientifique à travers des projets de coopération.Dans ce but, IFSUA a adopté la stratégie de prendre une part active dans les forums nationaux et internationaux sur le domaine de l´environnement sous-marin ainsi que participer à des ateliers spécifiques comme conférencier ou en participant aux audiences publiques. IFSUA bénéficie du soutiens d'acteurs variés du monde de la pêche sous marine qu'elle a su fédérer pour représenter leurs intérêts au niveau Européen (fédérations, marques, magasins, club) Ainsi nous sollicitons une contribution modique de chacun  dont l’intégralité des gains servira a la défense immédiate des droits des plaisanciers et notamment de la pêche du bar. Osons le sacrifice ,  du prix d’un leurre ou d’une paire de gant pour tenter de sauvegarder la saison de pêche 2018. Solidairement. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous

243

3 516 €

Caisse de solidarité pour les grévistes

Caisse de solidarité pour les grévistes

Bienvenue à tous ! Nous sommes 5 grèvistes plus la personne licencié du Macdonald's de Villefranche de Rouergue, cette grève s'est faites précipitement après le licenciement d'un de nos ancien collègue Donovan Alliotte. Depuis ce mercredi 23 Août 2017 nous sommes donc en grève. Malgrès les difficultées que cela peut procurer, nous nous battrons afin que nos droits de salariés soit respectés. Nous décidons à ce jour de créer cette cagnottes afin que notre grève puisse ce poursuivre dans le temps, nous sommes déterminés à faire comprendre à notre direction que nos droits sont fondamentaux pour la vie des salariés, et le bon fonctionnement de l'entreprise.  Nous sommes donc 5 grevistes syndiqués :  - Leyrat Quentin - Escorbiac Gaëtan - Momboisse Laura- Brandli Sylvère- Hamadache Nicolas Nous faisons appel à votre soutiens car notre tranche d'âge se situe entre 19 et 28 ans, nous avons donc besoin d'être financé afin de payer nos loyers, nos crédits, notre nourriture... C'est une situation qui n'est pas facile pour nous, malgrès tout nous ne baisserons pas les bras.Nous approchons des 100 jours de luttes à l'ouverture de cette cagnotte.Après plusieurs diffusions dans le journal local et regional de France 3 (19/20) ainsi que plusieurs passages dans divers journaux , nous sommes encore en train de contacter des radios locale et nationale afin que notre message soit diffusé, car nous voulons que nos collègues français connaissant les problèmes qui peuvent avoir lieu dans un Macdonald's se manifestent également.  Nous, salariés, avons acquis des droits qui ne doivent être repris!  Merci aux personnes qui nous soutiennent, moralement ou financièrement. Cela nous fait réellement chaud au coeur de voir qu'autant de personnes peuvent être compatissantes avec nous, voir tout vos messages nous touchent également.  Ensemble nous ne lacherons rien, nous sommes plus fort, ensemble nous lutteront, ainsi nous vaincrons!

148

4 362 €

Un sommet pour se reconstruire

Un sommet pour se reconstruire

UN SOMMET POUR SE RECONSTUIRE Nous sommes quatre sous-lieutenants,élèves à l'Ecole Militaire Interarmes de Saint-Cyr Coëtquidan, appartenant à la promotion Lieutenant-colonel Mairet. Durant nos deux années de scolarité, nous avons décidé de soutenir les blessés de l'Armée de Terre à travers plusieurs projets, au sein desquels le notre s'inscrit. Nous avons donc décidé de nous engager pour l'un de nos frères d'armes, Sébastien, atteint d'un syndrôme post-traumatique de guerre, suite à son déploiement lors de l'opération Sangaris en 2014. Depuis, il a dû quitter l'armée et lutte contre sa blessure quotidiennement. Afin de l'aider dans cette épreuve, nous tenons à l'emmener sur un terrain qu'il affectionne, la montagne, pour réaliser une expédition d'ampleur, afin de l'aider à se reconstruire, à nos côtés. Grâce à ce projet, nous voulons aussi mettre en lumière l'ensemble de nos blessés, qu'ils soient physiques ou psychiques, car ils tous ont laissé une part d'eux même, pour la France lors de leur déploiement en opération. Nous voulons montrer, de la plus pure des manières, que dans notre institution nous n'abandonnons personne sur le bord du chemin, qu'il soit encore en activité ou bien de retour à la vie civile.   LE PROJET Notre projet consiste à partir en Equateur, du 28 juin au 9 juillet 2018 afin de réaliser l'ascension d'une série de sommets autour des 5 000 mètres d'altitude avant de s'attaquer au point culminant de l'expédition : le Chimborazo (6 263 mètres).  Pour optimiser nos chances de réussites, nous allons effectuer deux semaines d'entrainement ensemble, dans les Alpes entre les mois d'avril et mai. Cela nous permettra déjà d'échanger quelques photos avec vous avant le grand départ que nous ne manquerons pas de vous faire partager, sur ce site et sur notre page promotion : https://www.emia56.fr/projets-emia-56/un-sommet-pour-se-reconstruire  NOUS AIDER Si ce projet vous touche et que vous voulez nous aider à le réaliser nous sommes preneur de tout soutien, en particulier financier et matériel. Notre principale source de dépense concerne nos billets d'avion et cela représente environ 7 000 euros pour nous 5, pour un vol A/R Paris-Quito. Mais nous devons aussi nous équiper pour accomplir cette expédition, avec notamment des chaussures et vêtements spécifiques à cette altitude, ce qui représente un budget d'environ 3 000 euros. Si la cagnotte venait à dépasser nos besoins, nous nous engageons à reverser les dons supplémentaires à différentes associations venant en aide à nos blessés.  NOTRE ENGAGEMENT : SEBASTIEN Sébastien (28 ans) : « Après avoir effectué ma formation de sous-officier à l’Ecole Militaire de Haute Montagne de Chamonix, j’ai servi 5 ans comme chef de groupe au sein du 13ème Bataillon de Chasseurs Alpins de Chambéry. Projeté en Guyane en 2012 dans le cadre de la mission Harpie ainsi qu'en RCA en 2014 pour la mission Sangaris aux côtés d'Alexandre. Ma blessure psychique a été constatée au retour de cette dernière et c'est en juillet 2016 que je quitte l'institution. Dans le cadre de ma reconstruction et dans le but de partager à nouveau ces valeurs d'entraide et de dépassement aux côtés de mes camarades je suis heureux et honoré de pouvoir participer à cette future expédition et de promouvoir la prise en charge des blessés au sein de l'Armée de Terre ».

109

4 576 €

45 %
Inondations 2016 restaurant la braise

Inondations 2016 restaurant la braise

Aujourd'hui Ils ont besoin de vous... Action soutenue parJean-Philippe DUGOIN, maire de Mennecy,Patrick IMBERT, président de la CCVEFranck MARLIN, député de l'EssonneJacques MIONE, maire de Ballancourt,Alexandre SPADA, maire d'Itteville, APRES LES INONDATIONS ILS ONT TOUT PERDU !Ils ont besoin de vous !Nous sommes au mois de mai 2016, le printemps annonce un été ensoleillé.KENNY et TAMARA, les nouveaux propriétaires du Restaurant La BRAISE,situé sur les communes d’ITTEVILLE et de BALLANCOURT, se préparent àune saison estivale qu’ils espèrent excellente, compte tenu des travaux qu’ilsont réalisés récemment pour améliorer la qualité de l’accueil de leur clientèle.Ce jeune couple âgé d’à peine 30 ans ont consenti, il y a 2 ans, de gros effortspersonnels pour racheter ce restaurant, certes situé dans un cadre magnifiqueet bucolique, mais dont la vétusté leur a imposé de lourdes modifications.Avec courage, ils ont réalisé eux-mêmes une grande partie des travaux, dufait de leur capacité financière restreinte après l’acquisition du fonds decommerce.En ce printemps 2016 les réservations vont bon train, Mariages, Baptêmes,Repas d’entreprises, Fêtes familiales… A cette époque, les clients ne cessentde louer la qualité du nouvel accueil ainsi que la restauration « soignée », lesavoir–faire du Chef KENNY et du cuisinier FRED. Chacun s’accorde alors àreconnaître que cet établissement, repris en main depuis 2 ans, devient l’unedes « bonnes adresses » de la région.Mais, le 31 mai 2016, de fortes pluies sont annoncées, inquiétantes pour lamontée des eaux de la rivière Essonne. KENNY anticipe alors en fermant lerestaurant pour protéger le matériel et le mobilier. Mais le 6 juin, c’est lacatastrophe, l’onde de crue annoncée envahit le restaurant sur plus d’unmètre de hauteur, en détruisant tout sur son passage.Quelques jours plus tard, la décrue est enfin là mais l’espoir d’uneréouverture prochaine est inenvisageable !C’est à partir de là que la « Galère » commence pour KENNY et TAMARA !Tout d’abord, il faut attendre la visite d’un 1erExpert d’Assurance, qui nepeut être organisée avant le 16 Juin. Après cette expertise, enfin le grandnettoyage commence, mais fait très vite apparaitre des dégâts très importantsau niveau de la structure : les piliers porteurs du bâtiment sont endommagéset mettent en péril la sécurité du restaurant.Nous sommes mi-juin et les entreprises ne sont pas disponibles avant la finde l’été c’est-à-dire au mois de Septembre, pour réaliser des travaux quidoivent durer plus de 3 semaines.Dans ces conditions KENNY et TAMARA n’ont pas d’autres solutions, lamort dans l’âme, que d’engager une procédure de licenciement de leurpersonnel ; nous sommes alors au mois d’Août !En Février 2017, rebondissement, l’architecte informe KENNY et TAMARAqu’il faut intégralement reconstruire le restaurant y compris la cuisine afin derespecter les normes du Plan de prévention des risques d’inondation (PPRI).Le projet n’est plus le même ! Il ne s’agit plus de réhabilitation partielle maisd’une nouvelle construction dont le coût est bien plus élevé que celui prévuinitialement. Dans ces conditions, un nouveau dossier de demande de prêtest nécessaire pour la banque qui devient plus exigeante et réclame desgaranties. Pendant ce temps-là, le restaurant est toujours fermé et KENNY etTAMARA perdent de l’argent et perdent pied.Par bonheur, un évènement, tant attendu depuis de nombreuses années, vatemporairement les sauver : la naissance de leurs jumeaux !Ils redonnent à KENNY et TAMARA le courage de continuer à se battre pourreconstruire leur Restaurant.« La Braise » pourrait rouvrir en Septembre 2018, mais la prime del’assurance qui devait permettre une reconstruction à l’identique n’est passuffisante pour remettre l’établissement aux normes du PPRI, qui obligent àréaliser des travaux complémentaires dont le coût est très important. C’estpourquoi nous avons décidé de lancer un appel aux dons pour aider cettefamille courageuse à sortir la tête de l’eau.Alo

61

4 385 €

5 %
Soutien à mon voisin paysan de Lacapelle Viescamp (Cantal)

Soutien à mon voisin paysan de Lacapelle Viescamp (Cantal)

Bienvenue sur cette cagnotte !A cause d’un voisin grincheux (arrivé au village il y a une quinzaine d'années), l’exploitant agricole du lieu-dit Jallès (dont la famille exploite la ferme depuis 1802) se voit contraint par la justice de modifier à grand frais son exploitation agricole, voire même d’envisager une cessation.Il doit mettre ses bâtiments en confirmité avant le 8 janvier 2018, impossible à réaliser quand son exploitation est au coeur d'un village. Notre paysan a décidé de se pourvoir en cassation mais cela ne pourra pas avoir lieu avant 2020. En attenant Nicolas est passible d'une amende de 1000 € à chaque visite de l'huissier. Notre agriculteur, Nicolas BARDY, a le soutien de tous ses voisins, de plus de 116 000 signataires d'une pétition qui vient d'être envoyée au gouvernement actuel. Vous pouvez retrouver le reportage de TF1  en cliquant sur le lien ci-dessous : https://www.tf1.fr/tf1/jt-13h/videos/13-heures-6-juin-2017.html Nous pouvons l’aider de façon simple : apportez votre soutien en faisant un don (tel qu'il soit) pour aider Nicolas à payer ses amendes qui ne devraient pas tarder puisqu' un huissier mandaté par ce voisin s'est présenté le vendredi 12 janvier 2018 Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMerci pour lui.Stéphanie FOURCATMembre du Comité de soutien

95

2 208 €

Haut de page