Soutien au Marvageur de Rosoy suite expulsion.

1 140 €récoltés
20 Participations

Créée par jimmy brousse

pour SASU Le Marvageur

Participer

Bonjour à toutes et tous,

Après presque 6 ans d'activité, et 2 ans de batailles, notamment juridiques, Le Marvageur - café - restaurant - animations - que je gère, doit avoir quitter par une ordonnance du tribunal administratif de Dijon délivrée le 4 juin 2024, son local ce début Juillet, sous réserve pour la commune de pouvoir recourir à la force publique.

Ces locaux, je les occupais à partir de 2018 et je les louais à la commune via un bail commercial depuis le 31/12/2019. Un bail commercial qui je pensais me protègerais au moins jusqu'en 2028…

Malheureusement, c'était sans compter sur “l'erreur” de la commune qui a signé ce bail avec moi mais qu'elle n'aurait pas du.

Depuis, la détermination de la commune, d'abord de considérer le bail caduc, et ensuite de vouloir se réapproprier les locaux pour y créer un espace dédiés entre autre aux associations et activités pour les enfants, a fait le reste.


Le Marvageur, c'est un établissement pour lequel, je suis retourné à l'école pendant 1 an pour y passer un CAP cuisine, déterminé à changer de vie et à me reconvertir après 20 ans d'industrie en 3x8,
j'ai investit tout mon temps, mon énergie et mes économies en y aménageant tous les espaces (salle, cuisine, terrasse, plonge, réserve, toilettes), achetant la licence 4
et en y créant je crois, une très belle ambiance et atmosphère particulièrement respectueuse et festive lors de nos plus 70 concerts.

Aujourd'hui, sans que je l'ai choisis, on m'expulse manu militari, sans aucune indemnités ou compensation alors que je dois encore rembourser 2 crédits professionnels !

Je perds mon fonds de commerce,
je perds mon emploi, je perds mon investissement, et suis sans revenus.

C'est pourquoi, même si ce n'est pas dans mon tempérament, je sollicite votre aide & votre soutien:

  • pour d'une part, organiser mon départ des locaux dans les meilleurs conditions et continuer de rembourser mes crédits,
  • et d'autre part, envisager de rebondir en un autre lieu bien plus accueillant et propice à mon activité.

Merci à toutes et tous d'avoir pris le temps de me lire, je reste disponible sur FACEBOOK pour répondre à toutes questions de votre part ET je vous dis à très vite. Merci encore pour tout.