Noir d'Iris : le Vert a besoin de Noir

4 Participations

Créée par Frédéric Morand

pour Vert d'Iris

Participer


Aidez-nous à transformer les biodéchets bruxellois en compost de qualité !


On a besoin de vous pour nous équiper! Soutenez-nous dans ce projet en participant à notre cagnotte Leetchi.



Quel humus pour l’agriculture bruxelloise ?

Cultures en bacs, sur balcons, en terrasses, sur toitures ou sur sols dépollués : l’espace urbain Bruxellois est réinvesti par une diversité de jardiniers, amateurs, nimaculteurs, professionnels, services communaux ou régionaux… L’objectif et l’échelle varient, mais tous ces cultivateurs ont besoin d’un même outil essentiel : un substrat de culture. Un sol, riche en humus.


Où trouver cet humus ?


Les déchets organiques représentent une source massive d’humus. Malheureusement, la Région Bruxelloise en a incinéré près de 200.000 tonnes par an jusqu’en 2023 (source : Opération Phosphore, 2019).


Des initiatives démontrent depuis des années la pertinence de filières circulaires émergentes à Bruxelles.


Soutenu par la
Région Bruxelloise et distingué par l’Eurocluster Suave, le projet Humus Pro de Vert d’Iris (secteur COMPOST) a par exemple valorisé 800 tonnes de biodéchets régionaux en 5 ans.

Les sols de la coopérative ont acquis près de 300 tonnes d’humus dans l’intervalle.


Epandage de compost et de champost au pied des fruitiers (potager InnRGreen, 2017).



Vert d’Iris souhaite partager cette fertilité localement.


Or le manque de capacité logistique, réglementaire et commerciale de la filière l’en empêche.




Le test d'un petit chargeur mécanique montre que le déchargement de l'équivalent de 30 bidons peut se faire en un seul mouvement.




Créer une offre bruxelloise d’humus de qualité


Une coopérative de compost : Noir d’Iris.

Noir d’Iris permettra de soutenir un projet actuellement en phase de test (140 tonnes collectées/an) et
de porter la capacité de collecte de déchets organiques à 3.000 tonnes/an.


Cette extension comportera :

  • des équipements : van, caisses-palettes, chargeur, gerbeur, aire de compostage,
  • des compétences : logistique, gestion de la qualité et de la conformité, mise en marché,
  • des synergies au sein d’un réseau de partenaires engagés dans la circularité des biodéchets.


La création de Noir d’Iris permettra :

  • de construire une offre de compost de qualité, sourcée dans la région, pourvoyeuse d’emplois,
  • d'améliorer l’économie circulaire des biodéchets bruxellois,
  • de répondre à la demande en compost de qualité et en fertilité biologique,
  • de régénérer les sols, réduire le besoin d’intrants agricoles, remettre le carbone à sa place.




Et vous, qu’en pensez-vous ?

La naissance d’une telle coopérative vous inspire-t-elle ?


Partagez vos questions et suggestions
sur la création de Noir d’Iris.


La cagnotte nous permettra de continuer les tests de compostage en cours de continuer à
nous équiper, tout en assurant le fonds de roulement.


En savoir plus : Note de contexte