Fermée

Le Petit Périchois

714 €récoltés sur 50 000 €
0 jour restant
42 Participations

Créée par VOLLEREAU CHRISTIANE

pour Vollereau

Il faut sauver le Relais Routier Le Petit Périchois de la Brosse-Montceaux !

 

Qui veut la mort des Relais Routiers et des parkings PL ?

Le Relais Routiers Le Petit Périchois, à la Brosse-Montceaux, qui se situe à la limite de la Seine-et-Marne et de l’Yonne, doit 52 840 € de taxe au fisc pour les années de 2015 à 2018, la région IDF ayant récemment décidé de taxer les parkings privés de plus de 500 m² même si le stationnement y est gratuit. Incroyable mais vrai !

A l’origine de l’histoire, il y a le Grand Paris Express (le supermétro de la région parisienne), comme d’habitude, le budget initial explose, comme d’habitude les évaluations ont été volontairement très largement minorées pour que les travaux soient acceptés et lancés, comme d’habitude dès le début des travaux les couts ne sont pas respectés, mais comme on a commencé on continue même si on sait depuis Sénèque (4 avant JC – 65 après JC) que Errare humanum est, perseverare diabolicum (L’erreur est humaine, l’entêtement est diabolique). Comme d’habitude, la solution, n’est pas d’économiser, de modifier le projet, de s’adapter, bref d’agir en bon père de famille, non la solution est d’inventer une nouvelle taxe, la Taxe sur les parkings en Ile de France.

Le résultat est que en Seine-et-Marne, à la frontière de l’Yonne, à 100 km de Paris, en pleine campagne, on demande à un Relais Routiers, pour son parking gratuit de 6700 m2, la modique somme de 52 840 € pour les années de 2015 à 2018 ! L’administration refuse de discuter. Le Relais va probablement devoir déposer le bilan et fermer, les propriétaires vont se retrouver avec une énorme dette fiscale et les routiers auront perdu un parking en région parisienne et devront s’entasser sur les parkings d’autoroute trop petits en dépassant sur les voies d’accès et les BAU en se faisant verbaliser… Mais tout va bien dans le meilleur des mondes ! 

 

Vous avez été plus de 100 000 a être touchés par la publication Facebook de Les Routiers / Journal (https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2609568195781127&id=122699924467979).

Il ne devrait donc pas être difficile de réunir la somme nécessaire !