moneypot cover

Aidez Philippe à sauver les animaux abandonnés ou issus de trafics !

6 618 €récoltés sur 50 000 €
265 Participations
Image de profil

Créée par Roman Geyer

pour Association INF-FAUNE

Participer

Philippe, 71 ans, a fondé un refuge pour animaux “mal-aimés”


Philippe a créé un refuge pour animaux mal aimés : alligators, mygales, iguanes, serpents, scorpions... Il a recueilli des centaines d’animaux issus de trafics ou abandonnées à qui il offre une nouvelle vie paisible. “On ne protège que ce que l’on connaît ! Pour comprendre, il faut toucher, il faut voir, il faut sentir. Ce sont des animaux, pas des pokémons.” Depuis 25 ans, il apprivoise les animaux les plus dangereux de la planète pour les faire connaître et lutter contre la discrimination qu’ils subissent. Il partage sa vie avec deux alligators, Ali et Gator, qu’il a sauvés d’une ferme de cuir.


Pour prendre soin de ses nombreux colocataires, Philippe a organisé pendant 30 ans des expositions pédagogiques gratuites pour le public dans des galeries marchandes. Mais depuis la pandémie, son activité est à l’arrêt. Aujourd’hui, Philippe fait appel à votre solidarité pour pouvoir pérenniser son sanctuaire. “Il faut que ça marche ! Sinon on va devoir tout abandonner…”



Si elle atteint son objectif, la cagnotte permettra à Philippe de réhabiliter une usine désaffectée et de louer des véhicules pour venir récupérer les animaux dangereux partout en France. Il y a tellement besoin d’un refuge pour ces animaux en France !”, explique celui qui a aujourd’hui très peur de voir son sanctuaire s'effondrer. Si ça ne marche pas, on sera obligé de fermer le refuge, et on ne sait pas ce que deviendront les animaux…”, développe Philippe.


Aidez Philippe en participant à sa cagnotte.



Un refuge est indispensable pour les serpents, lézards et amphibiens. Beaucoup de ces animaux sont relâchés dans la nature à cause d'abandon. Ces animaux sont souvent récupérés par les services administratifs et euthanasiés. “Ces animaux ne méritent pas de mourir” explique Philippe. “Aidez-nous à vous aider à protéger ces animaux mal aimés et leur permettre de vivre une vie adapté pour chacun !”.


C’est en Afrique que Philippe grandit, entouré d’alligators, de caïmans et des plus grands reptiles du globe. C’est là qu’il développe une passion pour ces animaux “rejetés”.
L’homme de 71 ans a l’habitude de répéter :
Ces animaux, je les aime comme ils sont ! Et pas comme les gens voudraient qu’ils soient, c'est-à-dire en sacs à main”.
Les yeux pétillants, et toujours doté d’une énergie débordante, il s’efforce d’expliquer le mode de vie de chaque animal.
“Ils ne sont pas dangereux, il faut juste apprendre à les connaître ! “.


Sans nulle part où aller, ces animaux ont trouvé chez Philippe un refuge et un lieu de vie paisible. Aujourd’hui, c’est Philippe qui a besoin de notre aide car son refuge arrive à saturation.