Aidez-nous à sauver la première écurie active bretonne !

360 €récoltés sur 30 000 €
0 jour restant
9 Participations

Créée par Alexandra Dubreuil

pour Écurie Équi'libre

Participer
Équi'libre, première écurie active bretonne, a été ravagée par les flammes peu de temps avant son ouverture le mois dernier !

Après une année de travaux, l'ouverture aux nouveaux pensionnaires était imminente, mais l'incendie survenu au coeur des bâtiments constituant les dortoirs, quelques boxes et les salles de pansage a mis en péril tout espoir d'accueillir des chevaux dans les prochaines semaines.

Plus d'informations :

Équi'libre est une écurie active située à Saint-Onen-la-Chapelle, en Ille-et-Vilaine (Bretagne). Écurie de propriétaires, pension, retraite, elle est destinée à accueillir des chevaux de loisir, retraités mais aussi sportifs dont les propriétaires ont à cœur de donner un nouveau mode de vie à leur partenaire. Cette écurie, pensée et créée dans le respect des besoins fondamentaux des chevaux, s'étend sur plus de 52 hectares dont 22 hectares attenants et aurait dû être l'une des plus grandes écurie active sur le territoire français. Il était prévu que la structure puisse accueillir 50 équidés, vivant en troupeau sur une surface stabilisée de plus de 2 hectares et 2 km de pistes desservant les pâturages.

Une écurie active, qu'est-ce que c'est ?

Au même titre que tous les animaux, les équidés ont des besoins spécifiques regroupés sous la notion de besoins fondamentaux qui se doivent d'être honorés pour garantir son bien-être physique mais aussi psychologique. Animal grégaire, le cheval a besoin de vivre en troupeau, dans des espaces ouverts appelés domaine vital leur permettant de couvrir de grandes distances chaque jour et de chercher leur nourriture. Les chevaux hébergés au sein des écuries actives vivent en groupe en quasi-liberté sur l'ensemble du parcellaire du domaine et peuvent notamment recouvrer un mode de vie au plus près de celui à l'état naturel : se déplacer toute la journée pour trouver son alimentation la plus variée possible, interagir avec leurs congénères et combler leur besoin de sociabilisation. Des points d'intérêt tels que des zones d'affouragement, des abreuvoirs, des zones de jeu, de grattage ou encore d'observation (création de buttes) sont disposés sur la structure de manière espacée afin de maximiser le mouvement des chevaux. Ce type d'hébergement a de multiples bénéfices : bien-être physique et mental du cheval, absence de frustration responsable de troubles du comportement (stéréotypie), diminution des troubles ostéoarticulaires, amélioration de la condition physique (prise de masse musculaire), récupération sportive facilitée, le repos est de meilleure qualité, le stress est amoindri, diminution des diverses pathologies observées dans les écuries classiques (diminution des frais vétérinaires).

Nous avons souhaité créer un lieu de vie et bien-être cohérent avec la nature du cheval, mais aussi avec l'environnement qui nous entoure : dans cette dynamique, nous avons dès l'acquisition des lieux procédé à une conversion BIO, implanté 2 kilomètres de haies grâce au partenariat du programme Breizh-bocage, clôturé avec du bois local, non traité, non écorsé, le sable de la carrière semi-couverte (72 x 32m en cours de construction) provient de la baie de Saint-Brieuc (située à moins d'une heure des écuries) et sera recouverte par des panneaux solaires, des ruches seront également installées pour aider à la préservation des abeilles.