aide aux sinistrés de l'atlas marocain

14 733 €récoltés
197 jours restants
157 Participations

Créée par francoise ansquer

pour ansquer francoise

Participer

Cette cagnotte a été mise en place au deuxième jour du séisme afin de venir en aide aux sinistrés de l’Atlas. Grâce à cette dernière, nous nous étions donnés pour mission de mettre à l’abris les habitants de Talat Waldada et d’aider à la re-scolarisation de ses enfants. La somme de 11 000 euros récoltée a été utilisée à cet effet.
Nous sommes heureux de vous annoncer que vos dons ont permis d’aboutir à ce merveilleux projet. Décidés de ne pas en rester là, les pistes de l’Atlas nous ont amenées jusqu’au village de Douzrou que vous allez découvrir dans la vidéo que nous avons réalisée il y a 8 jours. Entre temps, nous avons eu la joie d’apprendre hier qu’une association s’était engagée à livrer 153 abris aux habitants. Des guides de hautes montagnes nous ont demandé d’apporter notre attention sur le village de Tnirte se trouvant perché à 2400 mètres d’altitude et uniquement accessible par des pistes difficilement carrossables.
Suivant leur conseil, nous nous y sommes rendus le 22 novembre et, force est de constater que cette localité se trouvait être dans un total désarroi. Une population de 200 familles incluant 78 enfants est dans le besoin urgent d’abris qui les protègeront des neiges et du froid qui arrivent d’ici trois semaines. Leur situation géographique est telle qu’aucunes visites d’aides ne leur ont été apportées depuis plus d’un mois.
A partir du 30 novembre, une équipe de photographes nous accompagnera afin d’élaborer une nouvelle vidéo que nous ferons circuler. En attendant cette dernière, et afin de ne pas perdre de temps, nous avons décidé de relancer cette cagnotte et nous comptons à nouveau sur votre générosité afin qu’elle soit aussi efficace que la précédente. Nous profiterons de ce déplacement début de semaine prochaine, pour commencer par
livrer toutes les fournitures scolaires nécessaires à la réouverture de l’école.

L’objectif à atteindre est de réunir la somme de 120 000 euros qui permettra à ce village de passer l’hiver dans les conditions les plus humaines possibles. Nous ne lâchons rien.