Aller au contenu principal

Collectif Inter-Urgences (CIU)

Organisé pour : CIU

Bienvenue sur cette cagnotte !

Effectuez votre don en un clic.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !

Merci à tous !

 

COLLECTIF INTER-URGENCES 

 

Peut-être avez-vous entendu parler du mouvement de grève national des services d’Urgences ou de l’essoufflement du système de santé, particulièrement sur son versant hospitalier. Avez-vous déjà vécu, pour vous ou vos proches, les conséquences de la politique d’austérité sur les conditions de prise en charge de votre santé ?

 

Le Collectif Inter-Urgences, composé de paramédicaux des Urgences, s’est réuni autour d’un constat partagé.

 

Si le gouvernement renvoie ces dégradations de prises en charge à des problématiques locales, pourquoi avons-nous tous le même sentiment ?

 

Nous souhaitons amener à débattre de la situation des Urgences en France.

 

Ce mouvement tire la sonnette d'alarme sur nos conditions de travail et le manque de reconnaissance de cette spécificité au niveau national.

 

Le développement des Urgences atteint ses limites, avec une activité arrivée à saturation pour les services et une difficulté toujours plus grande à trouver des places d’hospitalisations en aval. Dans ce contexte, l’agressivité permanente et la polyvalence de l’exercice exposent usagers et professionnels à des risques toujours plus importants.

 

Les solutions proposées par la dernière loi de santé sont axées sur le redéploiement de la médecine de ville. Ces propositions ne devraient pas avoir d'effets franchement positifs avant une décennie tandis que la prise en charge aux Urgences en l’état est dangereuse pour tout le monde, elles sont donc ancrées dans une temporalité en décalage avec le quotidien du terrain.

 

En raison des difficultés de ce travail et de l’absence de plan de fidélisation des agents, le turn-over est fort et le recrutement devient de plus en plus complexe. Nous avons donc d’un côté un travail qui nécessite une montée en compétences, de l’autre un appauvrissement des candidatures.

 

En l’état, la revalorisation des paramédicaux exerçant aux Urgences nous apparaît essentielle pour maintenir un niveau de service public satisfaisant.

 

Aujourd’hui nous comptons communiquer pour décrire l’impact des politiques de santé sur les malades et les professionnels.

Nous portons ensemble au niveau des tutelles et des élus la nécessité de revaloriser l’exercice paramédical dans les services d’Urgences, une augmentation des effectifs selon les recommandations des sociétés savantes et une augmentation des places d’aval.

 

Nous appelons ce jour à votre soutien financier pour accompagner les paramédicaux et porter ensemble la réussite de ce mouvement. 

Organisé par

Abdel Dougha

Gérard Guérin a participé 40 €

Maxime Bettinelli a participé 250 €

Fabien Rives a participé

Gaëlle Morin a participé

Roland Mirguet a participé 20 €

sandra Giacomin a participé

Virginie Huguenin a participé 10 €

Yves Quatrevingtquatre a participé 20 €

Jérémy Chanchou a participé 20 €

Florie-Anne Thuet a participé 20 €

Caroline Hammer a participé 20 €

Henrique Dos Santos a participé

fanny vincent a participé

VALERIE JOLIVET a participé 200 €

VALERIE CHIGOT a participé 150 €

Osmany Tavares Barbosa a participé 30 €

sylviane aube a participé 20 €

Marion LM a participé

Gilles Moinot a participé 100 €

koromon789 a participé 90 €

Anonyme a participé 20 €

Françoise Mauvais a participé 50 €

Arnaud Grellier a participé

Thomas Ostermann a participé 40 €

Le 14 août 2019
Gérard Guérin
Courage. On a besoin de vous. Avec tout le respect que je vous dois, il faudrait bien un jour de débattre autour de certains soignants qui, à la suite d’une intervention chirurgicale ne tiennent pas compte ni de votre âge, ni de vos handicaps, ni de vos douleurs, ni de leur serment et vous jettent dehors avec la seule exhortation : « Si problème, allez aux urgences !... » Un rescapé.
Le 14 août 2019
Maxime Bettinelli
Bon courage
Le 11 juillet 2019
Gaëlle Morin
Je vous souhaite bon courage. Personnellement, j'ai décidé de quitter le monde de la Santé il y a presque 2 ans
Le 10 juillet 2019
Roland Mirguet
Bravo pour votre détermination à défendre des urgences au service de tous : tenez bon
Le 10 juillet 2019
Yves Quatrevingtquatre
Parce que nous le vallons bien, et vous plus encore.
Le 10 juillet 2019
Jérémy Chanchou
Soutien du SAU d'Arles
Le 18 juin 2019
VALERIE JOLIVET
Un préjugé : c'est toujours l'autre qui vient soi-disant pour rien aux urgences... Des stats à la sortie et non à l'arrivée : c'est toujours après le diagnostic, et donc à la sortie que sont faites les statistiques pour dire que des personnes viennent pour rien au lieu de les faire à leur arrivée pour apprécier la situation était potentiellement urgente (réelle ou ressentie)... Or, le patient ne sait pas faire un diagnostic lui. Ce préjugé et ces stats servent à ce que la population ne comprennent pas réellement le pb des urgences et lits d'aval. Bon courage et merci
Le 15 juin 2019
Françoise Mauvais
Bravo et soutien total aux paramédicaux des services d’urgence qui mènent courageusement une lutte (difficile) pour eux et pour nous! La défense de nos services publics passe aussi par le soutien des usagers aux salarié.es de ces services qui luttent. Ne les laissons pas seul.es!
Le 12 juin 2019
black pass
On vous soutient lachez rien !
Le 3 juin 2019
Cath BLOT-ZWEIG
Bon courage à toutes et tous. De tout cœur avec vous