Aller au contenu principal

Voyage scolaire du Maroni jusqu'à Paris

Organisé pour : Collége Ma Aiye

Les élèves du club photo du collège Ma Ayie (Guyane) ont participé au concours photo organisé par la DAC de Créteil et la BNF. Le cliché qu'ils ont réalisé sur leur pirogue scolaire a reçu le prix coup de cœur du jury.

 

Avec le projet "Du Maroni jusqu'à Paris", le collège Ma Aiye souhaite permettre aux dix élèves lauréats de ce concours de se rendre une semaine à Paris afin d'assister à la cérémonie de remise des prix et de découvrir les lieux culturels et artistiques de la capitale.

Les fonds collectés grâce à cette collecte solidaire permettront de financer le projet, les déplacements et les découvertes culturelles et artistiques des élèves tout au long du voyage (musées, expositions, représentation théâtrale, cinéma, institutions culturelles...).

L'établissement prend en charge les frais liés au déplacement aérien des élèves et des accompagnateurs.

Afin de permettre la venue de tous les élèves, aucune contribution financière ne sera demandée aux familles.

 

 Quels objectifs pour nos élèves ?

1) leur permettre d'accéder à une ouverture culturelle unique. 

L’organisation d’un voyage scolaire à Paris constitue évidemment une occasion unique d’ouvrir nos élèves à un univers culturel et artistique sans commune mesure. Un séjour de plusieurs jours sur place nous permettra en effet d’axer le projet pédagogique autour de la découverte de la diversité des lieux de culture et de création artistique de la capitale. Nous veillerons à ce que le programme du voyage permette la plus grande diversité culturelle : visite de musées (Le Louvre, Le Musée d’Orsay, Le Centre Pompidou d’Arts Modernes), de lieux historiques (Châteaux de Versailles, Paris historique, Assemblée Nationale) mais également d’espace de création artistique : représentation théâtrale, séance de cinéma, expositions…Cette ambition culturelle est d’autant plus forte qu’elle va s’adresser à un public d’élèves issus d’un territoire ou persiste une forme d’enclave culturelle due à l’isolement géographique (rappelons que la salle de cinéma la plus proche se situe à Kourou soit à… 264 km). Le voyage à Paris permettra donc de vaincre cette « distance d’isolement culturel » et tous nos efforts seront déployés afin que les élèves s’épanouissent culturellement grâce à un programme riche et diversifié.

 

2) Valoriser le travail et l’investissement de nos élèves.

 

Ce prix vient récompenser une réalisation photographique réalisée par les élèves ainsi qu’une démarche artistique précisée dans la note d’intention co-rédigée avec les élèves et jointe à la photographie. Cette valorisation du travail de nos élèves contribuera à développer chez eux un sentiment d’estime de soi et de leur travail. La remise d’un prix et la réception du groupe des élèves par le jury du concours à la BNF constituera une reconnaissance réelle de leurs capacités de création et de réalisation. Ces éléments de valorisation et de confiance constituent des facteurs de persévérance et de réussite scolaire importants, notamment auprès d’un public d’élèves préparant leur entrée au lycée. Enfin, le contenu de la photographie ainsi que la prise de parole des élèves seront également l’occasion de donner de la visibilité et de valoriser, via un témoignage artistique, le territoire spécifique de l’ouest guyanais et les populations qui l’habitent.

 

3) Rehausser l’ambition de tous nos élèves.

 

Ce voyage scolaire doit être mis en avant au sein de l’établissement afin de contribuer à rehausser l’ambition de nos élèves. Sans nier les difficultés sociales, géographiques ou linguistique que rencontrent notre public, nous pouvons utiliser ce voyage et cette distinction nationale pour promouvoir l’excellence et l’ambition auprès de tous nos élèves. Au retour du voyage, les participants devront développer une communication positive sur cet événement afin de diffuser une idée auprès de leurs pairs : les difficultés ne sont jamais des fatalités. L’investissement, l’envie, la création, le travail collectif sont autant de leviers qui permettent d’atteindre les sommets.

 

Par sa nature tout à fait inédite et par l’opportunité qu’il représente, ce voyages scolaire nous semble donc être une occasion singulière de faire vivre, avec intensité, les missions et les valeurs de l’école de la République : contribuer à faire de nos élèves des citoyens épanouis et ouverts sur le monde.

Organisé par

Mathurin Lévis

PASCAL Sophie a participé

Sylvia Bory a participé

Manon Plasschaert a participé

Jean-Jacques Paysant a participé

Esteban Chaubron a participé

Sylvain Bory a participé

Anne Moreau a participé

Flore Bouvard a participé

victor vidilles a participé

Martine Kago a participé 50 €

Maxime Patte a participé 20 €

Philippe PERFUMO a participé 50 €

sophie autissier a participé 30 €

Marjolaine et Jacques Deborde a participé 40 €

Floriane Fersing a participé

Ali Can Sireilles a participé

Claire a participé

Louise a participé 50 €

pauline alifons a participé

Muriel Jedynak a participé 30 €

Edgar SIDA a participé 50 €

Guennaelle Charon a participé 40 €

Anonyme a participé 40 €

Léa Charbonnier a participé 25 €

Le 6 juin 2019
PASCAL Sophie
Bonjour à tous, plein de beaux projets pour les collégiens de Ma Aiye que nous avons été ravis de recevoir! Bien à vous tous Sophie Pascal BnF
Le 6 juin 2019
Sylvia Bory
Faites leur découvrir le plus de choses
Le 5 juin 2019
Manon Plasschaert
Bravo à vous tous ! Profitez !
Le 4 juin 2019
Jean-Jacques Paysant
Bravo pour cette participation qui nous honore beaucoup , nous sommes fiers de vous accueillir! Jean-Jacques Paysant DAAC académie de Créteil
Le 2 juin 2019
Martine Kago
Coucou, Bon voyage à tous et amusez-vous bien. Martine.
Le 31 mai 2019
Marjolaine et Jacques Deborde
Quelle belle idée et initiative ce voyage ! Nous espérons que vous pourrez le mener au bout car cela vaut la peine ! Nous avons enseigné 6 ans en Guyane et une année aussi la Guyane s’était Mobilisée pour que quelques élèves du collège Zéphyr puisse aller recevoir un prix à Paris!
Le 30 mai 2019
Muriel Jedynak
Bravo, j'arrive enseigner au lycée de SLM et j'aimerai aussi pouvoir faire cela, c'est super !
Le 28 mai 2019
catherine LIPSZYC
Bravo Mathurin et ptêtre à bientôt en fait!
Le 27 mai 2019
Lise Mandrillon
Bravo aux élèves du collège Ma Aiye dont je garde de si bons souvenirs. 😊
Le 27 mai 2019
Le Guilly Ambre
Super projet ! bravo