Aller au contenu principal

Voile espérance - Tour de Bretagne avec DEBRA France et Léo

Organisé pour : Voile esperance

OBJECTIF:

 

Comme beaucoup de personne, nous avons des rêves. Mais par peur, par appréhension ou par convention sociale, ceux-ci sont souvent destinés à rester au stade de rêves…

Depuis quelque temps, nous pratiquons la voile à nos heures perdues, dans la rance et la baie de Saint-Malo. Mais après quelques années d’aventures (et de mésaventures), nous ressentons le besoin d’aller plus loin, en alliant notre passion à un but humanitaire.

Cette nouvelle aventure démarre ainsi d’une cale bretonne sur un dériveur, mais cette fois, pas question de faire demi-tour. Nous contournerons la Bretagne par la mer, de Saint-Malo à Carnac, en une semaine. Nous partirons avec notre baluchon, un réchaud et une tente, mais nous ne le ferons pas pour le seul plaisir de la balade. A la force du vent, nous tenons à ajouter une énergie supplémentaire, comme une voile de plus a notre voilier.

Nous naviguerons pour l'association DEBRA France avec Léo.

 

Et pour concrétiser notre projet, nous avons créé une association :

 

“VOILE ESPÉRANCE"

 

ITINERAIRE:

 

 

Départ: Saint-Malo

Escales: Saint-quai Portireux, Perros-Guirec, Brignogan-Plages, Ile-Molène, Morgat, Port la-Forêt, Belle-ile-en-mer

Arrivée: Carnac


 

CHANGEMENT D'EMBARCATION?

 

Début 2017, nous nous sommes équipé d'un bateau rapide de type "Skiff".

En raison de sa stabilité précaire, les départs de la plage se sont révelés compliqués. A force d'acharnement et de persévérance, nous avons pris du recul, et décidé de changer de type d'embarcation afin de réaliser ce défis dans de bonnes conditions.

 

Nous avons fait le choix d'un bateau plus stable, et donc plus adapté : le Catamarant, Hobie-Cat Tiger.

 

"Le But étant de réaliser, de vivre, et de partager ce périple ensemble"

 

"On compte sur vous"

 

FICHE TECHNIQUE:

 

 

 

Longueur de coque: 5,51m

Largeur de coque: 2,60m

Masse à vide: 180Kg

Surface de voile (GV+Foc): 21,15m²

Surface du spi: 21,00m²

Année de frabrication: 2007

 


Léo et l'association DEBRA:

 

 

LEO d’ETRELLES :

Léo, 10 ans, vit à Étrelles, à côté de Vitré. Il est atteint d'épidermolyse bulleuse, une maladie rare décelée alors qu'il avait un mois.

Comme les petits garçons de 10 ans, Léo rit, court, joue. Il a « mal » aussi, cet « enfant papillon ». En attestent les bandages sur ses mains, son regard parfois lointain, mais toujours plein de malice. « Il est atteint d'épidermolyse bulleuse, une maladie héréditaire qui se caractérise par la formation de bulles, d'ampoules ou par le décollement de la peau au moindre frottement », expliquent Florence et Denis, ses parents. Une maladie rare décelée un mois après sa naissance.

 

De nombreuses attentions

Chaque matin, trente minutes sont nécessaires pour les soins. « Il faut traiter les plaies survenues dans la nuit, désinfecter, refaire des pansements défaits dans la nuit souvent par démangeaison, sur les bras et les jambes », énumère Denis. Le soir, il faut de nouveau vérifier les pansements. Et, « tous les deux jours, un bain avec des soins, qui durent entre une heure et une heure et demie ».

Aujourd'hui, Léo suit une scolarité normale à Étrelles où il est « parfaitement intégré », même s'il doit être accompagné par une assistante de vie scolaire. « Ses camarades de classe sont informés des conséquences liées à une chute ou à une bousculade. L'école a aussi apporté quelques aménagements, comme l'utilisation de ballons uniquement en mousse. »

Un essai clinique en cours

Tous les six mois, Léo et ses parents se rendent à l'hôpital Necker, à Paris, pour rencontrer des professeurs, des médecins, des psychologues, des diététiciennes et des kinés. « Car la maladie peut se déclarer dans son corps... », précise Florence.

Cela fait huit ans que la mère de Léo bataille pour le Téléthon à Étrelles. « nous avions accepté de devenir ambassadeurs du Téléthon national. Depuis, entre le lancement régional à Nantes, départemental à Rennes, les séances photo pour l'affiche, les tournages... On n'a pas arrêté », sourit-elle. Un rythme qui semble payer, puisque, dans le pays de Vitré, le montant des dons a dépassé 30 000 €.

Cette « aventure » a permis à la famille de faire « de belles rencontres » et de « pouvoir partager » avec les trois autres familles ambassadrices. Début octobre, ils ont également visité les laboratoires de l'AFM (Association française contre les myopathies) Téléthon, à Évry (Essonne). « Là-bas, c'est l'avenir de Léo », affirme le papa. Il complète : « Il s'y passe des choses fantastiques. Un essai clinique est en cours pour Léo. » Il s'agit de thérapie génique, une première mondiale, si l'essai aboutit. « On a tellement d'espoir », confient les parents.

Ils s'accordent à dire que « dans son malheur », le petit ambassadeur « a pu vivre des moments incroyables ». « À Océanopolis, à Brest, j'ai nourri des tortues, des poissons, un requin, raconte Léo, le sourire aux lèvres. Et j'ai conduit un train à la gare ! »

 


PRESENTATION DE L'EQUIPAGE:

 

 

DAVID

Cuisiniste chez BUT, 33 ans,

Père de deux enfants.

 

.  Notre défi, faire le tour de la Bretagne en dériveur pour une bonne cause.

 

Passionné de sport et de technologie, se retrouver en pleine nature sera l’occasion de vivre un moment unique par ce périple de plusieurs jours que nous pourrons vous faire partager dans plusieurs vidéo.”

 

Albéric:

Technicien Bureau d’étude / BIM Coordinateur de 31 ans,

Père de deux enfants.

 

“Très tôt, la passion de la voile m’a été transmise par mon père. Alors qu’il nous emmenait en famille, mes soeurs et moi au large de Saint-Malo. J’ai commencé à faire de la voile dans l’estuaire de la Rance. J’ai tiré mes premiers bords avec un optimiste, puis un 420.

Ce n’est que plus tard que j’ai commencé à faire mes premières croisières dans un bateau habitable, un “dufour 29”. D’abord accompagné par mon père, puis seul avec des amis.

J’aime particulièrement faire découvrir et partager le monde de la voile aux personnes qui ne le connaissent pas.

Attiré maintenant par l’aspect plus sportif de la discipline, l’envie de faire le tour de la Bretagne en dériveur rapide s’est imposée. C’est avec David que s’est décidé de lier le défi sportif à la cause humanitaire. C’est apparu comme une évidence. Puis, c’est devenu rapidement l'élément moteur du projet.”

 


CONTREPARTIES:

 

  • Pour 5€:

Un grand merci laugh

 

  • Pour 40€:

Votre autographe, visible sur la coque du bateau

 

  • Pour 80€:

Votre autographe + Une photo de votre choix, visible sur la coque du bateau

 

  • Pour 160€:

Vous serez présent à une de nos séances d'entrainement, filmée au poste d'équipier.

En plus des contreparties déjà enumérées plus haut.

 

  • Pour 500€:

Passez une soirée avec nous au bivouac pendant le tour de Bretagne.

En plus des contreparties déjà enumérées plus haut.

 

  • Pour 9 999€:

En plus des contreparties déjà enumérées plus haut.

Vous avez le bateau, les voiles, Et l'équipage... laugh

 

 


VIDEO YOUTUBE:

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Merci à tous !

Organisé par

VOILE ESPERANCE