Aller au contenu principal

Vice Vers'Love

Organisé pour : Yves Romao

Ce qui grandit en nous, nous emporte, nous transporte. Ce qui donne un sens à nos vies a souvent un nom, un visage.

 

En avoir envie, tout faire pour le concevoir, le construire et attendre quelques mois pour enfin le voir, le toucher, le sentir.

 

Se mettre à nu, sortir le meilleur de soi. Être deux, ou moins, pour lui offrir un chemin stable, ensoleillé et rempli d'amour. Surtout, lui donner cet amour. Qu'il en ait même un peu trop, si possible.

 

Puis tout faire pour le voir grandir, s'épanouir, avancer. Lui faire respecter le monde qui l'entoure, en lui faisant comprendre que l'inverse n'arrive pas toujours. Lui transmettre des valeurs. Faire en sorte qu'il apprenne, avec ou sans erreurs, du moins qu'il apprenne à ne pas les reproduire.

 

Parfois, même, le sentiment qu'il nous échappe, qu'il n'en fera qu'à sa tête. Son caractère, malgré tout, fait de lui celui qu'il est ; c'est un être à part entière, qui doit être, bien plus que paraître.

Me concernant, il est difficile de vous dire, sans que vous me preniez pour un fou, qu'il va bien, qu'il pousse gentiment, qu'il évolue à son rythme. Je ne sais pas comment je pourrais vous faire comprendre que cet « être », ce bout de moi, pas si petit que ça, sans chair, sans os, me donne de la joie, des craintes, du bonheur, de la peur, tout comme vos enfants ou les personnes qui vous sont chères.

 

Alors oui, pour moi être père, mère, est un projet de vie. Donner la vie humaine ou matérielle, disons même une vie superficielle, construire quelqu'un, quelque chose, est pour moi un projet vivant. A partir du moment où l’on y consacre son temps, qu'on y met ses tripes, que notre cœur est animé par une sorte de volonté inexplicable. A partir du moment où l’on ne vit qu'en pensant à ça : quand on se lève, quand on se couche. On se doit de prendre conscience que la vie, toute forme de vie, qui nous envahit, nous soulève, nous fait bouger, doit vivre et doit être considérée, aimée, tout simplement.

 

Mon petit à moi s'appelle Vice Vers'Love. Il est composé de quatorze morceaux. Sa naissance est prévue à l'automne. Quand les feuilles, elles, commencent à tomber, moi, je rêve de le voir pousser. Qu'il bourgeonne, éclose, se branche à vous, au monde, aux scènes, aux ondes. Qu'il vous fasse rire, pleurer, bouger, méditer. J'aimerais tant que vous le gardiez près de vous, l'adoptiez, le baladiez ; qu'il vous balade aussi. J'aimerais aussi que vous le montriez, le partagiez. Enfin qu'il vous aille, car il est pour vous, à vous. Mes inspirations viennent de vous, de ce monde, de ma vie, réelle et imaginaire, de ces moments passés, de ces souvenirs, ceux qu'on a vécu, qu'on vit et de ceux qu'on va ensemble écrire. Vice Vers'Love c'est moi. Vice Vers'Love c'est vous. Vice Vers'Love c'est nous. Vice Vers'Love c'est tous ces vices et tous ces amours, tout cet amour, qui font celui qu'on est, qu’on devient.

 

"On chouchoute, on allaite" sur Youtube : https://youtu.be/iSMLbJdZl1o

"Pour le meilleur comme pour le pire" sur Youtube : https://youtu.be/drHiOpjQrBE

 

Pour précommander un album "Vice Vers'Love"

Remplissez le formulaire sur :

http://www.yvesromao.fr

 

1 094 €

Collectés
16 Jours restants
32 Participations
Je participe

Organisé par

Yves Romao