Aller au contenu principal
Mise à l'abri et maraude pour les sans domicile fixe à Strasbourg

Mise à l'abri et maraude pour les sans domicile fixe à Strasbourg


Bonjour,

IL NOUS RESTE SUR LA CAGNOTTE LE 08.07: -140 EUROS. (Nous avons aussi financé à ce jour, avec la cagnotte 1198 euros de frais pour les maraudes (denrées alimentaires, produits d'hygiène...) depuis le 17 mars. Une maraude coûte en moyenne 60 euros et une nuit d'hôtel env 40 euros).

Toutes ces personnes continuent d'appeler le 115 tous les jours et nous sommes en contact avec le SIAO au quotidien car nous sommes bien conscients que ce n'est que du dépannage. Toutes les factures sont postées au fur et à mesure sur le facebook de l'asso (dans l'album factures). Merci pour cet élan de générosité!

Situation le 17 mars : Nous avons rencontré ce soir à la gare, une famille pakistanaise avec 4 enfants. Ils sont en demande d'asile et faute de place, ils dorment dehors depuis 14 nuits sans couverture, avec juste 2 cabats comme affaires personnelles. La jeune fille nous explique qu'ils devaient être prise en charge par le SIAO mais rien n'est fait. La police les contraint à sortir de la gare, 10 fois par jour car les rassemblements en petits groupes sont interdits. Toutes les structures d'accueil sont fermées, la jeune fille en pleurs nous explique qu'elle veut juste pouvoir aller aux toilettes mais que ça coûte 1 euros et qu'ils ne peuvent pas payer...J'ai financé personnellement 3 chambres pour ce soir à l'hôtel 21, car nous sommes une toute petite association, sans subvention et nous ne fonctionnons que par les dons. Nous retournons voir la famille demain matin à l'hôtel mais à 11h ils sont de nouveau à la rue. Ainsi dans ces circonstances exeptionnelles, nous souhaiterions que cette famille soit mise à l'abri, confinée, une nuit de plus. Nous vous remercie d'avance pour votre participation, même les petits dons sont les bienvenues. Prenez soin de vous.

Situation le 18 mars : nous avons pu payer 2 nuits supplémentaires (288 euros) à la famille grâce à cette cagnotte, les factures seront postées au fur et à mesure sur la page de l'asso. Nous avons dépensé en tout depuis hier 436.8 euros (pour 3 nuits).

Nous vous tiendrons bien sûr au courant de la situation, la famille continue d'appeler le 115 plusieurs fois par jour.

Situation le 20 mars : Iqbal et sa famille ont été pris en charge dans un hôtel social.

Nous avons financé 2 nuits pour un jeune homme turc demandeur d'asile LGBT, pour Samuel, un jeune homme de 18 ans en rupture familiale et pour Serkan, un homme kurde en demande d'asile politique.

Cet élan de générosité est incroyable, merci de tout coeur.

Situation le 23 mars : Nous avons refinancé 2 nuits supplémentaires pour Serkan et une nuit pour la personne originaire de Turquie.

situation le 24 mars : Nous avons mis au chaud, hier soir, Thierry et Manon, enceinte, qui appelaient dans le froid désespérement à la gare le 115, en vain.

Situation le 26 mars : Nous avons rencontré en maraude mardi soir, Guillaume (qui ne peut plus prendre de train pour aller chez sa maman à Pau) et Khalid qui vient d'Espagne.

Nous leur avons payé à ce jour 3 nuits chacun, nous continuons à financer les nuits de Samuel (qui cherche activement une colocation). Nous avons arrêté la prise en charge, lundi, pour la personne turque (elle a trouvé un hébergement) et nous arrêtons à ce jour la prise en charge de Serkan (qui a peut être trouvé un plan).

Situation le 28 mars : Nous continuons à prendre en charge Samuel qui a commencé à travailler dans un supermarché au Neuhof, depuis mercredi (courage à lui!), nous arrêtons la prise en charge de Khalid qui a été pris en charge par la maraude du SIAO (enfin), nous n'avons plus de nouvelles de Guillaume, j'espère qu'il va bien.

Situation le 1er avril : Nous avons croisé Guillaume et Khalid qui ont été pris en charge par le SIAO, ils vont bien! Nous avons commencé la prise en charge de Ahmed qui suite à une rupture sentimentale se retrouve à la rue sans rien, ce jeune homme travaille habituellement par interim et là c'est compliqué...nous continuons la prise en charge de Samuel qui travaille dur dans un supermarché.

Situation le 2 avril : Nous commençons la prise en charge de Sandor et Milan, qui travaillent à Londres et sont coincés à Strasbourg. On nous a mise en relation avec Morgan, nous allons régler 2 nuits (il a peut être un plan à Haguenau).

Situation le 4 avril : Nous logeons de nouveau Sandor et Milan (le SIAO se démène pour leur trouver une solution plus pérenne, à suivre. Nous avons, depuis hier, commencé l'accompagnement pour Nour (qui dormait dans la rue depuis 4 jours...). Ahmed commence un travail d'interim lundi! et Samuel travaille toujours dans son supermarché, ils sont devenus très amis,une fois qu'ils auront reçu une avance sur salaire, ils vont peut être prendre un logement ensemble! Morgan a trouvé une solution avec le spip, nous lui souhaitons bonne chance.

Situation le 5 avril : Nous avons financé un bon vélo pour Ahmed qui va devoir faire 40 kms aller-retour pour se rendre à sa mission intérim.

Situation le 7 avril : Nous continuons de loger Samuel, Ahmed, Nur, Sandor et Milan, nous avons contacté le SIAO pour trouvé une solution, la situation devient très tendue, plus que 86 euros sur la cagnotte....Sans solution,après-demain soir, nous devons laisser Sandor, Milan et Nur dormir à la rue....Samuel et Ahmed dorment dans la même chambre pour économiser, ils sont à l'abri jusqu'au 14 avril.

Situation le 10 avril : Samuel, Ahmed, Milan et Sandor sont toujours pris en charge, Milan et Sandor cherche du travail, nous les aidons dans leur démarche.Nous devons recontacter le SIAO mardi. Depuis hier, Nur est logé dans un hôtel social grâce au SIAO, bonne nouvelle!

Situation le 15 avril : Nous avons pris en charge Samuel et Ahmed jusqu'au 19 avril, après ils auront des avances sur salaire. Milan et Sandor ont enfin été pris en charge par le SIAO hier soir, il était temps....belle journée à vous tous.

Situation le 19 avril : Nous décidons d'utiliser le reste de la cagnotte pour financer les maraudes depuis le 18 mars (denrées alimentaires, produits d'hygiène...) D'ailleurs, nous sommes dans le rouge: - 73 euros😒.

Situation le 22 avril : Nous avons payer avec la cagnotte une nuit pour Altahir et Husein, ils ont été heureusement pris en charge par le SIAO hier soir. Car il reste des places dans un hôtel social, mais si les personnes appelent le 115 sans passer par une asso, il n'y a pas de place, no comment...

Situation le 1er mai : Nous avons acheté un billet de train pour Emanuel afin qu'il puisse aller chercher son passeport au Luxembourg.

Nous continuons à utiliser la cagnotte pour financer la maraude hebdomadaire.

Situation le 8 mai : Une nuit de financée pour une famille arménienne, avec 2 jumeaux en bas âge, qui a quitté leur logement CADA à Muhlouse pour un gros souci de voisinage, on espère que la situation s'arrange pour eux. Nous avons également pris en charge Daivy, qui n'a pas pu se rendre à sa convocation au tribunal pour sa demande d'asile à cause du confinement. La police l'a arrêté et enfermé dans un centre de rétention... Heureusement, le 9 mai, son avocate s'est démenée avec le SIAO pour lui trouver une place d'hébergement à Geispolsheim.

Situation le 12 mai : Nous sommes très perplexes, ce soir le SIAO, un dispositif de l'état, nous appelle pour loger une dame en demande d'asile, elle s'apprête à passer sa 3ème nuit dehors. Depuis quand une petite association comme la nôtre, qui ne reçoit aucune subvention, doit loger des personnes en demande d'asile? Cette personne a heureusement été prise en charge le 13 mai dans un hôtel social....

Situation le 15 mai : Nous avons mis à l'abri un père et son fils syrien de 12 ans, qui dormait sur le parking d'un squat faute de place avec le 115, ils ont heureusement, après 3 nuits, chez des amis. Puis nous avons rencontré Salomé et son mari, qui dormait eux aussi dans leur voiture depuis quelques nuits. Le mari venait de se faire opérer d'une tumeur à la colonne vertébrale. Après 3 nuits de prise en charge, le SIAO leur a trouvé une place dans un hôtel social.

Situation le 29 mai : Nous avons mis à l'abri Vasile, 2 nuits, qui dormait à la gare par terre depuis 2 nuits, on lui avait promis un travail de cuisinier mais c'est tombé à l'eau.

Situation le 17.06 : Nous avons financé 3 nuits pour une personne en grande détresse sur Haguenau suite à un signalement. Le 115 est aussi saturé dans les villes en dehors de Strasbourg.

Situation le 30.06 : Nous mettons à l'abri une maman iranienne et son fils, juste pour une nuit en attendant qu'ils prennent leur train sur nice. Ils dépendent de l'OFII de nice et n'ont "donc" pas été prise en charge par le SIAO.

4 394,50 € Collectés

0 Jour restant
134 Participations

Organisateur

carriou Sabine

Profil vérifié

Bénéficiaire

carriou sabine