Aller au contenu principal

UNE ECOLE DE MAHOUT

Organisé pour : Association Ganesha School

UNE ECOLE DE MAHOUT

 

Mahout : définition :

Le mahout (ou cornac) est à la fois le maître, le guide et le soigneur de l’éléphant.

 

Pour

-       La qualité de vie des éléphants domestiques en Thaïlande

-       Donner une chance à des enfants réfugiés, orphelins ou issus de famille très pauvres.

-       Les touristes désirant voir des éléphants bien traités

 

Pourquoi une école de mahouts ?

La plupart des mahouts sont des personnes qui ont trouvé ce travail un jour ou ils avaient besoin de travailler, l’ont apprécié et y sont restés sans formation particulière, en apprenant sur le tas, alors qu’ils serait nécessaire de mieux connaître les besoins de l’éléphant, d’apprendre à s’en occuper, à le soigner, à le nourrir, à communiquer avec les touristes de passage, à savoir gérer une situation délicate, à comprendre les besoins et les attentes des touristes et des éléphants.

 

Pour qui ?

Pour des ados à la recherche d’une formation, qui aiment les animaux mais qui, du fait de leur statut social, ne peuvent évoluer comme ils le souhaiteraient. Cette école accueillerait des enfants de réfugiés du Myanmar, du Laos ou du Cambodge, qui n’ont parfois pas été scolarisés et n’ont reçu aucune éducation.

 

Pour enseigner quoi ?

Un mahout a d’abord besoin de connaître son éléphant. En cadré par des mahouts expérimentés, dans le cadre du centre GANESHAPARK, à Kanchanaburi, (www.ganeshapark.com)  le futur mahout apprendra à s’occuper d’un éléphant.

Un vétérinaire enseignera les risques de maladie concernant les éléphants et les soins à apporter. Les soins quotidiens, l’alimentation, les soins spécifiques.

Pour mieux communiquer avec les touristes les cours d’anglais paraissent indispensables, ainsi que les cours de chinois, sachant que la population chinoise est appelée à venir en masse dans les années qui viennent.

Un professeur de culture générale enseignera les bases du calcul, la géographie et l’histoire, le pack office Microsoft, ainsi que les coutumes occidentales.

Enfin, et c’est très important, des cours de secourisme pour pouvoir agir correctement en cas de malaise d’un client ou d’accident.

 

Quand ?

La première session d’une année ouvrirait en mai 2019, à la date de la rentrée des classes locales.

A raison d’environ trois heures de cours en salle par jour et d’une mise en pratique quotidienne, les cours suivront le rythme scolaire thaïlandais.

 

Avec quel financement ?

Les élèves mahouts auront leur année de formation financée entièrement à la charge de l’école qui, pour mener à bien son entreprise a besoin :

-          Payer les enseignants

-          Loger et nourrir les stagiaires pendant un an

-          Leur donner un minimum d’argent de poche

-          Louer des locaux

-          Trois éléphants et leur mahout.

 

DETAIL DES BESOIN DE FINANCEMENT

 

Les enseignants :

Mahout – vétérinaire – anglais – chinois – culture générale – secourisme

6 personnes à 20.000 THB par mois sur 12 mois

Soit 1.200.000 THB

 

Trois éléphants

Location (15.000 THB / mois)

Mahout pour (15.000 THB par mois)

 

Les élèves (pour 12 élèves, 12 mois)

Logement et locaux 15.000 THB / mois

Nourriture 35.000 THB / mois

Argent de poche 100 THB / jour / élève

 

Nous prévoyons 12 personnes, mais nous avons la possibilité de gérer 20 étudiants.

Le nombre d’étudiants retenus sera fonction des donations recueillies.

 

Il s’agit de trouver

Entre 40.000 (pour 6 élèves) et 90.000 € (pour 20 élèves)

Soit percevoir entre 150 et 330 € par jour

Si on ne tient pas compte des interventions prévues de plusieurs associations que notre projet semble séduire.

 

 

Merci à tous !

1 170 €

Collectés
183 Jours restants
40 Participations
Je participe

Organisé par

François Collier

Famille Cognard a participé 50 €

Véronique Alluin a participé 20 €

Denis Mirlocca a participé 50 €

MAud nicolas a participé

Maeva Beaudrey a participé 50 €

Marianne REINER a participé 20 €

Patricia Doye a participé 10 €

ruggeri Annie a participé 50 €

Clémence Vareille a participé 20 €

Sophie Perrin a participé

Hervé Grandjean a participé 50 €

Ann-Charlène ROUX a participé 15 €

Rodolphe Serive a participé 20 €

Sophie Delhumeau a participé 30 €

Céline Péaud a participé 20 €

olaf klargaard a participé 30 €

Marie Salindre a participé 20 €

sébastien duckman a participé

Gregory Fenoglio a participé 20 €

Benedicte Parnaudeau a participé 100 €

liliane LENOIR a participé 20 €

anne-gaelle tari a participé 20 €

rozenn prodhomme a participé 15 €

Béatrice Godoy a participé 40 €

Le 11 novembre 2018
Véronique Alluin
Beau projet alliant les aspects pédagogiques et sociaux, sans oublier je l'espère les aspects environnementaux. Félicitations.
Le 8 novembre 2018
MAud nicolas
Je suis toujours là depuis 2014 je me suis promis que je reviendrai tous vous voir Bon courage à tous et bisous à Aldo
Le 5 novembre 2018
Patricia Doye
Belle initiative....il y a 7 ans un temps fort de notre voyage avec nos 3 enfants dont celui de 3 ans. Merci
Le 25 octobre 2018
Yohanna Loucheur
Bravo, c'est une excellente idée! Je souhaite à ces futurs mahouts beaucoup de succès.
Le 25 octobre 2018
Marc Bory
Belle initiative. Je vous souhaite une belle réussite.
Le 25 octobre 2018
Sandrine Martinez
J'espère que les contributions versées vous permettront de réaliser ce beau projet
Le 14 octobre 2018
Gabrielle D
Bravo pour ce que vous faites à la fois pour les éléphants et pour les futurs formés
Le 14 octobre 2018
Véronique Turque
Je vous souhaite une belle réussite pour ces projets humanistes