Aller au contenu principal

Un véhicule adapté pour Nassim

Organisé pour : Nassim

Nassim est un jeune garçon de 4 ans en situation de handicap générale, dû à une agénésie cerebelleuse partielle (une partie de son cervelet est en moins) décelé pendant la grossesse. 

Aujourd’hui en fauteuil roulant, il ne marche pas, ne ce tien pas debout, a besoin d’une aide total au quotidien, pour manger, ce laver, ce brosser les dents, s'habiller, ce coiffer, ce coucher, enfin pour TOUT.

 

Mais les années passent et Nassim grandit, il est devenu lourd son fauteuil et son matériels également, nous savons que plus il va grandir, plus tout sa deviendra compliqué au quotidien.

Alors pour essayer de faciliter considérablement notre quotidien, nous avons lancé cette cagnotte pour espérer pouvoir obtenir un véhicule adapté aux besoins de Nassim et parceque ensemble tout est plus facile 💪🏼

 

Un véhicule adapté faciliterais considérablement le quotidien familliale, parmis toutes les petites difficultés réunis, le transport reste un point difficile à améliorer sans coup de pouce  😪 et pourtant sans véhicule TPMR le transport de Nassim deviendra à un moment impossible.

 

Les aides octroyés sont minime (5000€ mdph) la demande est en cours d’être déposé, mais celle-ci ne couvrira pas la totalité du prix d’un véhicule TPMR.

 

Un véhicule totalement adapté à accueillir Nassim dans son fauteuil c'est un véhicule doté d’une rampe d’accès rabbatable, de points d’ancrage au plancher pour permetttre d'attacher son fauteuil roulant directement dans le véhicule et cela permettra de s'économiser physiquement en limitant les transferts du fauteuil à un siège auto, et aussi équipé d’une porte latérale coulissante, qui facilitera l'accés au véhicule pour le reste de la famille quand le fauteuil est présent (Nassim est le petit dernier d'une fratrie de 3 enfants smiley)

 

Tous ces aménagements ont un coût, et sans vous tous, cela sera impossible... Alors nous espérons trouver un élan de solidarité pour ce petit bonhomme déjà bien éprouvé 🙏🏻

 

Nous pourrons y arriver avec vous 💪🏼 🌹

 

Ne restez pas insensible à la situation, svp mobilisez-vous, partagez, relayez.

 

 

QUELQU' UN NE PEUT PAS AIDER TOUT LE MONDE, MAIS TOUT LE MONDE PEUT AIDER QUELQU' UN 

 

 

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte:

 

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !

Merci à tous !

 

 

1 492 €

Collectés
71 Jours restants
68 Participations
Je participe

Actualités

Le 20 octobre 2018 Denis annabelle a écrit :

♥️ Ce que je suis, ce que nous sommes ♥️

 

"Un hommage aux mamans d'enfants différents"

 

Vous les rencontrez un peu partout.Au marché, dans le métro, chez le médecin…Parfois, vous assistez aux crises de leurs enfants au parc ou au supermarché.Vous les trouvez très patientes ou trop peu.

Quand vous les regardez de près, vous trouvez peut-être qu’elles sont particulièrement cernées, essoufflées.À certains moments, vous vous faites la réflexion qu’elles ont le dos un peu courbé.

Pas toujours facile, d’être une maman.Vous comprenez, la plupart du temps.Malgré tout, il peut vous arriver de vous demander pourquoi elles s’absentent si souvent du travail? Pourquoi elles ne font pas de bénévolat à l’école? Pourquoi, il y a cette lueur dans leur regard qui semble parfois plongé vers un ailleurs, un invisible…

Si vous les connaissez un peu intimement, vous êtes peut-être parfois irrité de les entendre parler si souvent des mêmes sujets. De vous expliquer le pourquoi du comment et le peut-être au sujet du comportement de leur enfant.Ces femmes, qui sont des parents comme vous, vous laissent un peu interrogatifs.Pourquoi sont-elles si souvent fatiguées?Pourquoi vous semblent-elles si souvent désorganisées?Pourquoi sont-elles éventuellement en dépression, en processus de séparation?Qu’est-ce qui est si différent chez elles?

Ce sont des mères presque comme les autres.Des mères d’enfants différents.

Elles vous ressemblent beaucoup. Elles ont porté un enfant, souhaitant le plus beau des avenirs pour lui. Elles ont mangé des légumes frais, bu du lait, passé des échographies, lu des bouquins…Elles ont mis leur bébé au monde et puis un jour, rapidement ou sur le tard, une petite alarme a sonné et il leur a fallu partir à la chasse au diagnostic.C’est là qu’elles ont commencé à se différencier de vous.Oh! Tout comme vous, elles ont continué de faire de leur mieux, concoctant des purées, stimulant l’apprentissage de la marche et du langage. Craquant devant de belles bottines et achetant trop de peluches. Elles ont continué d’aimer leur enfant de toute leur âme, comme vous.

La différence, c’est qu’elles ont dû ouvrir la porte d’un monde parallèle et franchir le seuil que tous ne doivent pas franchir. Elles ont découvert ce « ailleurs » vers lequel leur regard se tourne parfois et les rend « lunatiques ».Depuis ce jour-là, elles vivent une expédition quotidienne, une aventure qu’aucun agent de voyage ne met en vitrine.La vie avec un enfant différent. La vie d’une mère d’enfant différent.

Polyhandicap, TDAH, dyspraxie, dysphasie, Asperger, TED, dysgnosie, dysfonction non-verbale, trouble attentionnel, dysmnésie, paralysie… Les différences sont trop nombreuses pour êtres toutes énumérées…Peu importe la différence, le handicap, le défi de l’enfant. Ces mères se sont vu un jour remettre la clef de ce monde parallèle avec un choix tout simple :

« Tu t’impliques à fond pour trouver les meilleurs outils pour ton enfant »ou« Tu ne t’impliques pas et tu lui fermes presque toutes les portes »

 

Alors elles ont pris la clef et elles ont foncé.

Que faire d’autre?

Depuis, elles accumulent les kilomètres qui les mènent souvent dans des directions diamétralement opposées, vers des cliniques, des centres, des bureaux, des écoles.

Elles traînent une grosse sacoche, remplie de rapports, de prescriptions, de documentation, de jouets pour patienter, de craquelins, de monnaie pour les stationnements ou l’autobus.

Elles motivent des absences à l’école et au bureau, elles griffonnent dans des agendas et des calendriers, jonglant avec le temps pour tout entrer dans les cases qu’on leur offre. Souvent, elles mettent fin à leur carrière…

Elles attendent aussi. Beaucoup. Attendent qu’on inscrive leur enfant sur une liste d’attente. Attendent que le téléphone sonne pour annoncer qu’une place se libère. Attendent dans des salles d’attente, souvent beiges, parfois sommairement décorées pour faire « on aime les enfants ici ». Elles attendent des résultats de prises de sang, de tests psychologiques et physiques.Elles attendent un diagnostic. Puis des pistes de solutions.

Elles racontent leur vie de long en large à divers intervenants. C’est à se demander si elles ne devraient pas tout enregistrer ou mettre en PowerPoint pour résumer les tenants et aboutissants qui motivent leurs démarches.Elles posent des questions. Trop de questions. « Vous demanderez à la personne qui vous contactera pour poursuivre le dossier ».Elles se font parfois dire que c’est trop compliqué à comprendre. Qu’elles doivent simplement suivre les indications et que ça ira.

Elles se sentent souvent coupables. « Mais non Madame, ce n’est pas de votre faute. Mais qu’avez-vous mangé déjà enceinte? Vous sentiez-vous déprimée? Avez-vous allaité? »

Elles se font souvent dire qu’elles doivent travailler sur elles pour ainsi influencer positivement l’enfant, la famille, la société.« Prenez soin de vous, Madame, c’est important. »« Mais n’oubliez pas le rendez-vous du 18, les prises de sang du 20, l’évaluation en ergothérapie le 21. Faites les exercices tous les soirs à 18 : 00. Pensez à acheter le tableau de motivation. Fabriquez des pictogrammes. Téléphonez à l’école. Contactez votre médecin de famille – Quoi? Vous n’avez pas de médecin de famille? Inscrivez votre enfant à une activité parascolaire, c’est important. Travaillez son estime personnelle. Restez calme, votre enfant est une éponge. »« Les kleenex sont à votre gauche. On se voit le mois prochain. Prenez soin de vous! »

Les mères d’enfants différents sont, par la force des choses, des mères différentes.

Elles pleurent plus souvent dans les stationnements. Elles analysent des détails de la journée à s’en étourdir comme ça ne se peut pas.

Elles parlent un langage méconnu. Peuplé de termes généralement utilisés par les psys, les docs et tous les autres diplômés en santé et en relation d’aide.Elles tentent d’expliquer ces termes à leur conjoint, à leur famille. Fréquemment, elles se butent à un mur d’incompréhension. « Yé pas malade, yé paresseux. » « Arrête de t’inquiéter, ça va passer tout seul avec le temps ». « Tu le gâtes trop! »

Les mères différentes ne veulent pas qu’on les plaigne.Elles ne se voient pas comme des Mères Courage.Pour faire preuve de courage, il faut avoir le choix de se défiler…

Une mère, ça ne veut pas se défiler…

 

Appelez-les Mères Espoir…"

 

(Ce texte n'est pas de moi, photo perso Nassim et maman❤️)

 

Le 15 octobre 2018 Denis annabelle a écrit :

le 6 et 7 octobre 2018, Nassim était présent au salon organisé par l’ Association

« Nissa Breizh ».

 

Un grand MERCI aux organisatrices de cet évènement, pour leur mobilisation et leur énergie déployées pour Nassim ❤️

 

Merci également aux personnes présentes, cela fais du bien de ce sentir épauler 🌹

 

 

 

Le 29 septembre 2018 Denis annabelle a écrit :

Tests auditif pour Nassim cet semaine 

 

 

 

Le 9 septembre 2018 Denis annabelle a écrit :

Nassim est malade depuis 2 jours, la période hivernale n’est pas encore arriver, mais tout les ans cette période est compliquer pour lui. Nassim attrape facilement le rhume, nous faisons dés le début le nécessaire, bon mouchage de nez avec même quelques gouttes mais tout s’enchaîne toujours très vite, sa descend vite aux bronches et Nassim ce retrouve en détresse respiratoire, son ventre creuse et sa siffle quand il respire, souvent on termine avec l’otite, en espérant cet fois y échappé 😪 donc le balai du médecin plus de la Kiné respiratoire va faire son entrée 2018 😑malgré tout Nassim garde son magnifique sourire ❤️ un petit garçon courageux 😍

 

Le 11 août 2018 Denis annabelle a écrit :

Nassim vous remercie tous pour votre solidarité ‼️

 

 

Le 7 août 2018 Denis annabelle a écrit :

 

 

Un des gestes de notre quotidien...

 

❤️❤️ UN VÉHICULE ADAPTÉ POUR NASSIM❤️❤️

Le 30 juillet 2018 Denis annabelle a écrit :

Aujourd hui nous partageons avec vous les exercices de Nassim qui a eu ces attelles 😁

Le principe des attelles est principalement pour éviter l’effondrement des pieds dù à une luxation bilatérale de hanches, notamment sur le côté gauche.

 

Ces attelles servent à travailler les appuies en position debout (envisager une aide de sa part pour les transferts) 💪🏼

 

Tu es un champion mon doudou✌🏼❤️

 

 

Le 23 juillet 2018 Denis annabelle a écrit :


Nassim a eu 4 ans ce lundi 23 juillet 2018

Je t’aime mon fils ❤️❤️❤️

On va y arriver 💪🏼💪🏼💪🏼

Organisé par

Denis annabelle

Albina Arslanovic a participé 20 €

Na Demir a participé

Anonyme a participé

Anonyme a participé 30 €

Fred Sauger a participé 10 €

Marie-Philippe Hirlimann a participé

Chaiima El nehdi a participé 20 €

Habib Z a participé

Anne mari a participé 7 €

Clara Evca a participé

Nabil MCIRDI a participé

Anonyme a participé

Anonyme a participé

Firose Nouri a participé

Anonyme a participé

Nor Sabah Boujenane a participé

Anonyme a participé

Frederic Tissot a participé

Anonyme a participé

Anonyme a participé

Anonyme a participé

Anonyme a participé 5 €

Valérie Largenton a participé 10 €

Anonyme a participé

Le 8 octobre 2018
Anonyme
Qu'Allah vous assiste dans votre démarche et accorde à votre fils la guérison, amine. Nassim, même si on ne te connaît pas nous t'aimons comme notre petit frère. Sois fort mon grand. Gros calinous !!!
Le 11 août 2018
ShaSha
Force au petit prince et sa famille
Le 11 août 2018
Anonyme
De tout coeur avec vous ❣
Le 8 août 2018
Anonyme
Que Dieu vous facilite et vous récompense
Le 5 août 2018
Merieme Sid
De tout cœur avec vous 💖
Le 4 août 2018
Anonyme
Que le seigneur vous facilite !
Le 16 juillet 2018
Anonyme
Mes enfants et moi te faisons de Gros bisous Nassim et profites bien des sorties. Annabelle et Denis j'espère avoir de vos nouvelles ça le réjouirai le cœur de savoir que vous avez pû atteindre votre objectif force et courage à vous bise.
Le 15 juillet 2018
Sarah Oum Maria
Courage petit champion on est avec toi 💪