Aller au contenu principal
Un avenir meilleur pour Antoine

Un avenir meilleur pour Antoine


Un enfant différent est unique, comme tous les autres enfants. Il a sa personnalité propre, un avenir devant lui et une place à occuper dans la société. Sauf que c’est UNE DIFFÉRENCE QUI CHANGE LA VIE. Pour mon fils Antoine, cette différence s’appelle le trouble du spectre de l’autisme (TSA).

C’est en 2013 qu’a commencé mon parcours du combattant pour arriver à décoder le jargon médical, comprendre les différentes prises en charge, faire des demandes, me battre pour obtenir de l’aide, trouver ce qui convient le mieux à mon enfant, et ce, à répétition parce qu’il n’y a rien de clair, que tout est compliqué et qu’il y a des incongruités dans le système. Ce parcours, qui se poursuivra probablement toute la vie, a transformé la maman que je suis, dans ma façon d’être, de vivre et de penser.

Le trouble du spectre de l’autisme ne se guérit pas, puisque ce n’est pas une maladie, mais bien une condition neuro-développementale. Le développement d’Antoine ne pourra se faire sans adaptation. Mon fils, ne peut pas s’épanouir dans un milieu scolaire où la pédagogie n’est pas adapté pour lui, un enfant avec un TSA.

Depuis quelques années, ma vie de maman est parsemée d’émotions vives et d’une multitude d’embûches. Je porte ainsi de multiples chapeaux, tantôt infirmière, tantôt éducatrice et bien d’autre. Je jongle avec tous les rendez-vous avec les intervenants, les spécialistes, je m’occupe d’une quantité impressionnante de formulaires à remplir et de téléphones à faire, je répète l’histoire à chaque nouvel intervenant mandaté au dossier d’Antoine.

Aujourd’hui, tous ces efforts ont porté leurs fruits! Antoine, va pouvoir entreprendre une scolarité dans un école adaptée qui utilise l'approche TEACCH (Traitement et éducation des enfants autistes ou atteints de troubles de la communication associés)

Cette nouvelle scolarisation implique pour Antoine et moi de déménager et ainsi commencer cette nouvelle vie. Je suis en situation de précarité financière et je ne peux assumer les frais de déménagement qui s’élèvent à 3200 euros. C’est en toute humilité que j’ai choisi de faire appel à vous via cette cagnotte. Il n’y a pas de petit montant, donnez ce que vous pouvez et ensemble facilitons le chemin pour Antoine.

Du fond du cœur MERCI pour votre générosité

Antoine et sa maman

1 520 € Collectés sur 3 200 €

47%
23 Jours restants
58 Participations

Organisateur

Le Roux Céline

Profil vérifié

Bénéficiaire

Le Roux Céline