Aller au contenu principal
EN NAMIBIE, DES RANGERS POUR PROTEGER LA FAUNE

EN NAMIBIE, DES RANGERS POUR PROTEGER LA FAUNE

LIONS, RHINOCEROS ET ELEPHANTS ONT BESOIN DE VOUS

.

.

La Namibie séduit et attire les amoureux de grands espaces et de vie sauvage. Un retour aux sources, un coup de cœur, une déconnection pour les curieux qui mettent un pied en « Terre des Braves ».

.

C’est peut-être déjà une expérience vécue.

C’est peut-être votre projet de partir à la découverte de paysages aux horizons infinis ou de photographier le rhinocéros noir.

.

.

LE CONTEXTE

.

En Namibie, Hommes et animaux sauvages cohabitent. Mais non sans risque.

.

Il n’est pas rare d’entendre les fermiers namibiens raconter des histoires d’éléphants venus boire dans un village, détruisant maisonnettes et jardins sur leur passage, ou encore de lions affamés se rapprochant d’un enclos de chèvres, prêts à passer à table.

Grâce à des efforts de sensibilisation et en impliquant les communautés locales dans la sauvegarde de leurs ressources naturelles, celles-ci ont pu tirer bénéfice des animaux sauvages, grâce au tourisme, transformant cette « menace » en une réelle opportunité d’emplois comme rangers ou dans le tourisme.


Tout cela était encore possible hier. Et demain ?


LE CHALLENGE ACTUEL

.

Le COVID-19 constitue une grave menace pour le tourisme et donc la conservation.

.

Aujourd’hui, les revenus des communautés locales ont été sévèrement affectés par la pandémie du COVID-19, constituant indirectement une menace sérieuse pour la sauvegarde des espèces en voie de disparition telles que le rhinocéros, l’éléphant et le lion.

L’apport financier du tourisme est nécessaire à l’emploi de « Rangers » et « Game Guards », ayant pour mission de protéger les animaux sauvages de plusieurs menaces (braconnage, conflits hommes/animaux...), mais aussi pour compenser les populations locales qui subissent des pertes de bétail dues aux prédateurs ou des dommages causés par les éléphants.

De cette façon, le tourisme transforme la difficulté de vivre avec la faune en une opportunité de la préserver.

.

.

QUI SOMMES-NOUS ?

.

TOSCO et LIVE TOGETHER

.

TOSCO ("TOurism Supporting COnservation") est l’association namibienne qui rassemble les acteurs du tourisme souhaitant utiliser ce dernier comme un outil de développement durable. En protégeant les ressources naturelles dont elle dépend, l'industrie du tourisme s'assure que la nature sauvage de la Namibie reste préservée.

TOSCO gère une variété de programmes qui visent à :

→ atténuer les conflits homme-animal sur les terres communales (hors parcs nationaux),

→ sensibiliser à l'environnement,

→ promouvoir des voyages plus propres avec la compensation carbone

→ soutenir des programmes de recherche.

.

LIVE TOGETHER est une association monégasque créée par Jean Charles Vinaj, photographe professionnel. Sa mission principale est de soutenir financièrement ou matériellement ceux dans le monde qui s’engagent et mènent un combat pour soutenir la cohabitation fragile entre Hommes et animaux sauvages

.

LIVE TOGETHER et TOSCO ont commencé à agir ensemble lorsque LIVE TOGETHER s’est rendu en Namibie entre 2016 et 2017 pour préparer un livre et une exposition photo sur la cohabitation entre l’Homme et l’animal en partenariat avec la fondation Prince Albert II.

.

.

NOTRE MISSION ET VOTRE IMPACT

.

Tout ce que vous faîtes a un impact.

A vous de voir quel impact vous souhaitez avoir

- Jane Goodal

.

Aujourd’hui, nous continuons notre combat contre le braconnage en Namibie et de soutenir les « Rangers » sur le terrain.

L’argent récolté au cours de cette campagne sera intégralement reversé à ces communautés de la façon suivante, et jusqu’à la fin de l’année 2021 :

.

  • Paiement des salaires de 4 rangers dédiés à la protection des rhinocéros noirs, lions et éléphants

→ Rodney, ranger Tosco depuis 2018 >> 100€ par mois

→ Bertus ranger Tosco depuis 2012 >> 100€ par mois

→ Kaveisire nouvel assistant ranger >> 80€ par mois

→ Katukuruka nouvel assistant ranger >> 80€ par mois

.

  • Equiper les rangers pour leurs déplacements/patrouilles

→ Uniformes >> 200€ pour Kaveisire et Katukuruka

→ Equipement et matériel de camping (tentes/duvets/lampes torches) >> 2700€

→ Outils de communication (chargeurs solaires et Smartphone pour envoie de photos et localisation géographique) >> 1000€

.

  • Compensation des fermiers locaux pour les pertes subies lors d’incidents avec animaux sauvages >> 4000€

.

Chacun participe du montant qu'il souhaite car il n’existe pas de petites donations, juste votre envie d’avoir un impact positif

Tous les paiements sont sécurisés

.

Plus d’informations sur les projets de :

TOSCO : Site web // Facebook // Instagram

LIVE TOGETHER : Facebook

1 660 € Collectés

65 Jours restants
42 Participations

Organisateur

France TOSCO

Profil vérifié

Bénéficiaire

TOSCO