Skip to main content
Flood destruction at Talamarang School, NEPAL

Flood destruction at Talamarang School, NEPAL


Dear Friends, family, ex-colleagues,

I reach out to you today to ask for your support. If you know me well, we have probably talked about my love and implication for Nepal and specifically a little orphanage, in the mountains of Sindhupalchowk.There, I have found myself, and experienced this little place changing so many other lives as well. It has been a constant reminder that love and happiness are the only two things we really need.All the volunteers, members and passing tourists have witnessed the changes since the earthquakes of 2015. The orphanage, roads, and Terse school have been secured, built and improved over the course of the past years.

And once again a disaster struck. One such as the ones we are currently witnessing in France and in the US, but in Talamarang, there will not be any insurance or governmental help. A flash flood, caused by heavy rains and a breach of a landslide dam upstream, has swept away 2 buildings of the newly renovated school (CARITAS and All Hands and Hearts helped on this project in 2015-2016).I need your help to secure the other buildings, to protect the school and keep the children in the educational system as long as possible. This is a construction project of course but the reality is way more important: in the school’s regions, poverty is pressuring the parents to get their kids to work as young as possible, an opportunity such as a school closing means hundreds of kids will start working, young girls will stop having access to sanitary products, they will probably get married earlier as it is an opportunity to send them away to the care of another family, opportunities for a better life will just disappear.

This moment defines the valley’s future generation, between stagnation and development, poverty and success. And I beg for your help, for those kids, always a smile from one ear to another, always laughing and singing, I beg you for their future.I implore all of you, please help me fund the construction of rock walls to stop the river from taking more and more land from the school. I need you, the beautiful kids of Talamarang and their future self need us. We can’t just let their future go away with all the debris... Please...

Small article reporting on the school’s destruction:https://english.khabarhub.com/2021/19/191823/

Tax-free donation:

Please contact me at if you need a record of your donation to make it tax free.

Chers amis, famille, ex-collègues,

Aujourd’hui je dois vous demander de l’aide. Si vous me connaissez un peu, nous avons sûrement discuté du Népal, de mon amour et de mon engagement pour ce pays mais aussi pour le petit orphelinat de Talamarang, Sindhupalchowk.Là-bas, j’ai découvert qui j’étais, et j’ai vu des dizaines d’autres personnes faire de même. L’amour, le bonheur, l’intensité du présent vécus par les enfants et les Népalais en général sont la piqûre de rappel dont j’avais besoin, et tous les volontaires, les membres de l’association ou les personnes qui ont pu juste passer quelques heures par Talamarang en ressortent changés.

Ils ont tous aussi observé les changements: l’orphelinat, les routes et l’école Terse ont été sécurisés, reconstruits, améliorés après tous les tremblements de terre et glissements de terrains.

Et encore une fois, un désastre naturel s’est abattu sur la région. Un de ceux que l’on peut voir en France ou aux Etats-Unis, mais là-bas, il n’y aura pas d’assurance, pas de pompiers pour aider, pas d’aides gouvernementales d’urgence.

Des pluies intenses et continues et la rupture d’un barrage ont gonflé le lit de la rivière, détruisant 2 bâtiments de l’école. Ces deux bâtiments ont été construits il y a peu, par les assos CARITAS et All Hands and Hearts en 2015-2016.

J’ai besoin de votre aide pour mettre à l’abri les autres bâtiments, protéger l’école et garder les enfants dans le système scolaire. C’est un projet de reconstruction, oui, mais c’est bien plus important que cela: dans la région de l’école, Sindhupalchowk, la pauvreté pousse les parents à choisir de faire travailler leurs enfants plutôt que de les laisser étudier. Cette école détruite, c’est donc pour eux le risque de commencer à travailler plus jeune - j’ai vu des enfants travailler qui n’avaient pas plus de 8 ans -, c’est aussi pour les fillettes la fin de l’accès aux produits hygiéniques, et aussi le risque d’être mariée, malgré leur jeune âge. Cette école détruite, c’est l’opportunité d’une meilleure vie qui disparaît aussi.

Ce moment définit la future génération d’une vallée entière, entre la stagnation et le développement, la pauvreté actuelle, et l’opportunité d’une meilleure vie. C’est pour ça qu’aujourd’hui je vous supplie, je vous supplie de m’aider, pour ces enfants, qui sourient tout le temps, qui rient et qui chantent peu importe leur situation... Pour eux et pour leur futur, je vous supplie de m’aider à les aider.

S’il vous plaît, participez à cette cagnotte pour construire un mur en gabion, des blocs, remplis de pierres pour stopper l’avancée de la rivière vers les autres bâtiments de l’école.J’ai besoin de vous, les enfants de Talamarang ont besoin de nous, leur futur a besoin de nous. On ne peut pas laisser l’opportunité d’un meilleur futur s’en aller avec tout ce que la rivière a déjà pris... S’il vous plaît, aidons-les ensemble...

C’est un court article qui relate la destruction de l’école:https://english.khabarhub.com/2021/19/191823/

Réduction d’impôts:

Contactez-moi à si vous voulez un document officiel de l’association Népalaise pour faire reconnaître votre don par l’administration fiscale.

€1,735 Collected out of €20,000

8%
65 Days left
24 Contributions

Organiser

Jacques Charlotte

Profile verified

Beneficiary

T.E.A.M Nepal