Aller au contenu principal
Tandem Paysan.ne

Tandem Paysan.ne

Depuis 2018, nous, Florent avec Combrillac (vins) et Uyen avec Born to Be Wild (plantes), avons entamé une transition sur le vignoble pour forger des modèles agricoles plus vertueux et impactants, pour vous offrir rapidement des produits exceptionnels!

Le gel tardif sur une partie des vignes au début du printemps nous avait déjà imposé de remettre en questions certains acquis et d'opérer des choix forts en termes de vision et de pratiques agricoles pour pouvoir garder la tête hors de l'eau.

La grêle tombée il y a quelques jours à Combrillac (avec des dégats encore difficiles à évaluer mais nous pouvons d'ores et déjà dire que 50% des récoltes sont déjà perdues) compliquent encore plus notre situation économique et compromet la réalisation de nos projets, dont certains avaient déjà été lancés... (on ne parle même pas ici du Covid-19 et des ses conséquences, car cela concerne beaucoup d'entre nous).


Ces projets s'articulaient autour de 5 axes: 1) la PERMACULTURE, 2) la DIVERSIFICATION, 3) la TRANSMISSION, 4) la SENSIBILISATION et 5) l'EXPERIMENTATION.


Aujourd'hui, pour continuer à les concrétiser pleinement, nous avons besoin d'un coup de pouce de votre part!


En retour de votre aide, nous nous ENGAGEONS à:

*travailler sur un MODELE INNOVANT de permaculture sur une parcelle « expérimentale ». C’est notre « gros » projet. Nous transformerons un vieux verger abandonné sur une butte de graves d’une superficie de 0,4 ha en y créant un perma-verger où vignes et plantes comestibles co-existeraient en synergie avec les arbres déjà présents (lesquels ont plus de 40 ans). Pour l’avoir tenté également à Combrillac, nous constatons que les pratiques habituelles en permaculture ou en agroforesterie dans la vigne sont utiles mais qu’elles ne peuvent pas remettre en cause un modèle fondé sur une monoculture pré-existante. De notre côté, nous souhaiterions développer un nouveau modèle plus résilient, cohérent et pleinement inscrit dans l’éthique de la permaculture et de l’agriculture naturelle, où tous les éléments sont en SYMBIOSE, sans que la vigne ne constitue l'élément prédominant. Ce modèle doit permettre d’enrichir la biodiversité sur un plan vertical beaucoup plus important, offrir une abondance de culture comestibles, pouvoir être géré sans énergies fossiles, s’adapter au changement climatiques des années à venir notamment par l’implantation à forte densité de cépages locaux tardifs, entrainer l’élaboration d’un vin d’exception à forte valeur ajoutée. Ce modèle prendra plusieurs années pour être performant, nécessitera de nombreuses adaptations et évoluera d’année en année mais sera, nous en sommes convaincus, une source forte de réflexions pour les vigneron.ne.s soucieux d’implanter de nouvelles vignes plus en harmonie avec son milieu. (PERMACULTURE).


* cultiver des céréales pour contribuer au GRENIER LOCAL et aider une filière en déroute. La qualité des pains de notre région est désastreuse, à l'exception de quelques rares dernier.e.s artisan.e.s qui se battent. A nous aussi, agriculteur.ices, de contribuer à des céréales de grande qualité pour fournir les artisan.e.s boulanger.e.s qui façonnent ensuite la base de notre alimentation. Nous disposons d'une surface limitée (5 ha de terres) que nous pouvons toutefois destiner à cette culture. Nous serons ainsi des contributeur.ice.s modestes mais fier.e.s de pouvoir aider les artisan.e.s boulanger.e.s passionné.e.s qui sont à la recherche dans notre région de céréales de qualité depuis plusieurs années (DIVERSIFICATION).


* offrir des structures d'accueil adaptées sur notre domaine pour accueillir de futur.e.s stagiaires, pour accompagner les FUTURES GENERATIONS dans nos pratiques agricoles et dans notre démarche. Nous avons eu l’occasion en 2019 d’accueillir chez nous une étudiante américaine pendant deux mois. Ce fut une très belle expérience, extrêmement enrichissante pour nous, qui a rappelé également à Florent tout ce que ses stages lui ont apporté d’extraordinaire durant son cursus. Aussi, nous souhaitons pouvoir offrir des habitats légers dans les environnements préservés de notre exploitation en pleine communion avec la nature pour offrir à notre tour de jolies expériences de transmission. Pour penser l’agriculture de demain, l’accueil des jeunes générations sur nos fermes est fondamental ! Pour elles comme pour nous ! Nous avons à coeur de diffuser et d'infuser nos savoirs-faires, avec humilité (TRANSMISSION).


* mettre en place des légumes et plantes comestibles en cueillette libre sur le chemin de randonnée communal mis en place avec la mairie et la communauté de communes en 2019 à travers nos 25 hectares de vignes, prairies et bois. Nous avons participé à la création sur notre secteur de ce chemin de randonnée qui traverse plusieurs vignobles avec un peu de « craintes ». Depuis le confinement, il y a un vrai afflux de promeneur.se.s en tout genre et nous avons finalement un énorme plaisir à voir notre domaine (re)vivre grâce à ces belles énergies de passage ! La gentillesse des gens que nous croisons (à distance...) nous encourage à aller plus loin. Nous allons mettre en place des panneaux pour mieux faire découvrir notre environnement et la richesse du monde végétal et souhaitons proposer de récolter des légumes et des plantes comestibles sur des secteurs dédiés cultivés sur buttes en permaculture. Nous indiquerons les bons gestes pour « récolter » mais aussi pour « soigner » ces espaces. Certain.e.s pourraient en retour se prendre au jeu et (re)découvrir le plaisir de se nourrir de sa propre production (SENSIBILISATION).


* cultiver du soja pour expérimenter l'élaboration et la fermentation de SAUCES SOJA D'EXCEPTION. Le soja qui nourrit nos animaux en France provient presque exclusivement d’Amérique Latine (champs en monoculture, OGM, agrochimie dans toute sa splendeur, et donc forêt amazonienne qui brûle, etc.). Or, le soja pousse très bien dans le Sud-Ouest. Notre idée un peu saugrenue (mais pas tant...) est d’en cultiver en vue de produire des sauces soja selon le procédé traditionnel japonais manuel du Te-koji, et élevés en fûts de chêne utilisés auparavant pour l’élevage du vin (EXPERIMENTATION).


Nous avons très envie de continuer à vous raconter notre histoire, à partager sur l’avancement de tous ces projets, à nous et à vous reconnecter avec la nature et à forger des modèles pour demain. Nous avons délibérément opté pour un système de dons, plutôt qu'un financement participatif avec contreparties, car d'expérience, nous savons que ce type d'opérations génère beaucoup de déperdition d'énergies avec la campagne à mener de front, les objectifs à atteindre, les expéditions à effectuer ensuite, et nous souhaiterions vraiment nous concentrer sur nos projets concrets, dès maintenant. Surtout nous voudrions pouvoir vous remercier en vous accueillant sur notre domaine pour que vous puissiez mieux vivre tout ce que nous mettons en place et pouvoir profiter aussi de toutes vos réflexions ! Bien sûr, à cette occasion, il sera hors de question que vous repartiez les mains vides!


Evidemment, nous continuons à avancer avec la même énergie sur tous les autres projets déjà lancés ces deux dernières années : mise en place d'une forêt-nourricière sur la parcelle d'Uyen, mise en oeuvre de la phytotérapie avec nos plantes, culture biodynamique sur toutes les cultures, multiplication par nos soins grâce à notre nouvelle serre de nombreuses espèces végétales pour diversifier et enrichir notre écosystème, développement des circuits de distribution en local, collectif de vigneron.ne.s avec les Equilibristes, refonte de toutes nos étiquettes pour qu’elles soient plus en résonance avec notre travail (première présentation en mai 2020 pour les infusions et en juillet 2020 pour le vin !) , élaboration de produits plus « vrais » et plus « vibrants »...


Votre soutien, même infime, sera pour nous un GESTE FORT ET PRECIEUX La plupart de .ces projets ont été nourris par des discussions passionnées avec certain.e.s d'entre vous. Tout cela n'a rien d'utopiste, au contraire, cela est même à notre portée! Car au-délà des produits que nous sortons de la Terre, nous voulons surtout aussi contribuer à un monde différent.


« Nous sommes la nature »


Merci infiniment !

Uyen (paysanne-cueilleuse) et Florent (artisan-vigneron)


Vous pouvez suivre nos histoires sur Facebook et Instagram:

www.facebook.com/chateaucombrillac

www.instagram.com/combrillac

www.facebook.com/borntobewild.fr

www.instagram.com/borntobewild_fr


8 060 € Collectés

0 Jour restant
112 Participations

Organisateur

Do Thien Uyen

Profil vérifié

Bénéficiaire

Combrillac